Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
FredT34

Evolution, réchauffement.... : catastrophisme <--> mise en pers

Recommended Posts

Bonjour,

Ma conscience citoyenne s'éveillant de plus en plus aux problèmes d'écologie et de réchauffement, j'ai passé beaucoup de temps ces derniers mois sur le web français et anglais sur les sites autour de la fonte des glaciers en Amérique du Sud, US, Europe, Groeland, LarsenB, les cyclones (pas dormi pendant Katrina, à regarder (mater ?) les vidéos des TV US et lire les blogs de la Nouvelle Orléans), la fonte de la banquise en Arctique, encore les cyclones.... le réchauffement, les anomalies de température, le ralentissement du gulf stram, les sites de propagande ricains "tout va bien m'sieurs dames..."... j'oubliais la fonde de l'inlandsis, du permafrost et les dégazages associés...

Bref je suis totalement déprimé... et ça ne va pas mieux en fréquentant (de plus en plus) ces forums...

J'en viens à me poser une question : dans la situation d'angoisse actuelle (en gros, on mesure *juste* assez de de choses pour se rendre compte qu'on ne sait pas grand chose, et on n'a pas de vision historique, et on n'a quasiment pas de moyens d'action...)...

....C'est QUOI, une BONNE nouvelle ?

...?

Oui, une nouvelle de météo qui ne serait pas présentée comme une cata ? J'ai l'impression que tout est vu/interprété/grossi comme participant à la grande cata qui s'annonce... qu'il n'y a plus d'événement "neutre", que tous sont annonciateurs de cette cata ! Est-ce que ce n'est pas *aussi* tout changement qui nous effraie ?

- Comment mettre tout cela en perspective ?

- Les événements majeurs (disparition des glaciers sud-américains, fonte du Groenland/du pôle sud, par exemple) sont à quelle échelle de temps ?

Sans rire : j'ai 40 ans, mes deux enfants ont autour de 10 ans. Est-ce que JE vais vivre certaines de ces catas, est-ce qu'EUX vont les vivre... et leurs enfants ?

Merci de m'aider à reprendre mon souffle !

FredT default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrête le péssimisme !

Le climat n'est pas quelque chose de constant. Il a des cycles. Où en sommes-nous maintenant, je n'en sais rien.

Il y a un réchauffement en ce moment. Pour le moment (et je veux peut être en fâcher certains), aucune preuve ne permet de démontrer une quelconque corrélation entre l'augmentation des gaz à effet de serre liée à l'activité humaine et le réchauffement.

Cela peut choquer certains, mais un réchauffement peut être naturel tout comme le thermomètre monte en été.

Sur Terre, il y a des cycles, plus ou moins longs. En une semaine, on peut avoir des écarts de température tout comme en une année, 1 siècle, 1000 ans, 10000 ans,...

Nos ancêtres ont, eux aussi connu des tempêtes, des canicules ou des vagues de froid tout comme toi ou des petits enfants en connaîtront.

Il faudrait un peu que certains médias arrêtent d'effrayer les gens avec leur canicule dans 100 ans comme avec leur grippe aviaire qui fait moins de morts dans le monde que la grippe ou encore la canicule de 2003 en a fait en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un réchauffement en ce moment. Pour le moment (et je veux peut être en fâcher certains), aucune preuve ne permet de démontrer une quelconque corrélation entre l'augmentation des gaz à effet de serre liée à l'activité humaine et le réchauffement.

Désolé, mais la preuve en existe et n'est niée que par ceux qui préférent s'aveugler. Outre le fait que tout semble démontrer que nous avons franchi un seuil cette année, il y a tout simplement le bilan thermique de la planète (balance calories reçues et évacuées), bilan déjà sensiblement modifié par l'accroissement des GES.Ne rien faire, ou pire tenter de démobiliser ceux qui essaient de faire quelque chose, serait totalement inexcusable.

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le moment (et je veux peut être en fâcher certains), aucune preuve ne permet de démontrer une quelconque corrélation entre l'augmentation des gaz à effet de serre liée à l'activité humaine et le réchauffement.

Tiens ça me fait penser à une loi qui fait couler beaucoup d'encre en ce moment...

Ce type d'intervention est en voie de disparition sur infoclimat mais il en reste suffisamment pour mesurer l'effet de certains ouvrages révisionnistes.

Décidément cette posture est très en vogue en ce moment, et elle me ferait sourire s'il n'y avait pas des nouveaux venant légitimement chercher des infos sur le climat et la météo (quoique cette dernière est moins falsifiable).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne dis pas que cela n'est pas lié, je dis simplement que ça n'a pas été prouvé.

Pour votre information, je suis allé en fac de Sciences de la Terre et de l'Univers et nous avons étudié ce problème. Le souci, c'est qu'on nous montre toujours la même chose : 2 courbes, 1 des températures et 1 de la concentration des gaz à effet de serre. Les 2 augmentent et à chaque fois on se débrouille pour les faire se superposer en utilisant des échelles de façon à ce qu'elles coincident. Comme par hasard, le graphique commence vers 1800 ! ET AVANT !

J'aimerais bien voir les courbes avant 1800. La température baissait, augmentait ou bien restait-elle stable ? C'est facile de nous montrer des choses telles qu'on veut qu'elles apparaissent !

Ce sont des gens comme vous qui vont aller désigner le réchauffement comme coupable de la canicule de 2003 mais qui vont se taire lors de vagues de froid car ils n'ont plus aucune excuse à nous sortir.

Je le répète, mais on a connu des canicules et des tempêtes et des records de chaleur avant 1999.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne dis pas que cela n'est pas lié, je dis simplement que ça n'a pas été prouvé.

Pour votre information, je suis allé en fac de Sciences de la Terre et de l'Univers et nous avons étudié ce problème. Le souci, c'est qu'on nous montre toujours la même chose : 2 courbes, 1 des températures et 1 de la concentration des gaz à effet de serre. Les 2 augmentent et à chaque fois on se débrouille pour les faire se superposer en utilisant des échelles de façon à ce qu'elles coincident. Comme par hasard, le graphique commence vers 1800 ! ET AVANT !

J'aimerais bien voir les courbes avant 1800. La température baissait, augmentait ou bien restait-elle stable ? C'est facile de nous montrer des choses telles qu'on veut qu'elles apparaissent !

Ce sont des gens comme vous qui vont aller désigner le réchauffement comme coupable de la canicule de 2003 mais qui vont se taire lors de vagues de froid car ils n'ont plus aucune excuse à nous sortir.

Je le répète, mais on a connu des canicules et des tempêtes et des records de chaleur avant 1999.

Prends le dernier résumé du rapport de l'IPCC (2001) ou vas sur le site de Jancovici et tu verras un relatif parallélisme depuis 400 000 ans !

Il ne faut pas s'attendre à une démonstration mathématique de la corrélation car le système est trop complexe. Mais la situation est plus que claire.

Pour info on n'a pas encore montré rigoureusement que la cigarette provoque le cancer pourtant n'importe quelle étude épidémiologique montre l'évidence de la relation.

Le stockage de chaleur dont parle Alain (bilan de rayonnement, de mémoire 0,85W/m^2) a été démontré récemment grâce à un satellite américain. Or ce surplus de chaleur provenant de l'augmentation des taux de GES explique en grande partie le réchauffement actuel. Conclusion très probable (puisque le changement de composition atmosphérique est imputable à l'Homme) : l'Homme induit la plupart du réchauffement. CQFD

Pour mieux comprendre le bilan radiatif de la Terre, je conseille à tous l'excellente page Web réalisée par Marie-Antoinette Mélières qui se base sur les températures et non sur les flux (même si c'est équivalent)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé, dans le site auquel je renvoie, on explique la température moyenne (15°C=288 K) par le bilan radiatif.

Ca n'est pas tout à fait ce que j'ai dit.

default_devil.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais bien voir les courbes avant 1800

Si tu fais une recherches sur le net, ca ne doit pas prendre plus de 5 minutes de trouver les courbes de corrélation entre températures et Co2 pour les 450 000 voir les 700 000 dernières années. Si tu regardes un peu les topics du forum climatologie, ces graphs doivent également trainer un peu partout.

Quand au preuves, le fait est que le CO2 est un gaz a effet de serre, et que sa concentration augmente dans l'atmosphère, et par conséquent, il y a forcément un forcage positif au niveau des températures. Je comprends pas qu'on puisse encore nier ce genre de choses. Il peut y avoir discussion, sur la part entre les différents phénomènes qui entrent dans le réchauffement, sur les différentes rétroactions positives ou négatives qu'il y aura dans le futur, sur les différents scénarios possibles,etc..., mais de la à dire qu'il n'y a pas de preuve de corrélation entre réchauffement et augmentation du taux de CO2, c'est fort tout de meme...... Il y a moulte sujets ouverts sur le forum, si tu penses qu'il n'y a pas de preuves, je pense que tu devrais d'abord commencer par te documenter un peu, et ce n'est pas franchement ce qui manque sur ce sujet.

Voila un très bon document de synthèse sur le réchauffement éllaboré Guy Blanchet (Gbl) et Roger Goullier, avec également tout une série de référence biblio. à la fin du doc.

doc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Prends le dernier résumé du rapport de l'IPCC (2001) ou vas sur le site de Jancovici et tu verras un relatif parallélisme depuis 400 000 ans !

De quel parallélisme parles-tu?

Si c'est du parallèlisme entre CO2 et température aux cours des 400000 dernières années, celà n'a rien à voir avec le pb actuel.

Il s'agit de la teneur en CO2 qui suit la température et non l'inverse.

Les variations de température constatées étant le résultat des cycles orbitaux de la Terre.

Alors bien sûr cela engendre à chaque fois des rétroactions positives (positif = dans le sens de l'action principale) mais ce n'est pas le facteur déclenchant, comme c'est le cas , en majeure partie, pour la période industrielle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Méjantel-Barjac - 820m - Lozère

Hello, et bonjour FredT34.

Avant que les débats ne partent sur les causes/conséquences dudit réchauffement ( GES, Activité solaire, GS/DNA, permafrost etc.... ), je tenais à exposer mon ptit point de vue.

Bien que sur-médiatisé, le réchauffement reste une réalité auquel on semble ne devoir échappé.

Si l'on écoute médias, ou encore forumeurs kyromanciens, le moral tombe en berne, et on pourrait même se demander " à quoi bon "...

Une note optimiste est que nous avons la "chance" de vivre dans une société "civilisée / évoluée", qui devrait savoir s'adapter aux changements climatiques, qui ont peu de chance d'être comparables au scénario de " Le Jour d'après "..... (je dis bien " qui devrait savoir s'adapter" - car cependant, rien n'est moins sur)

Au pire, les différents gouvernements trouveront bien une solution pour lutter contre un réchauffement galopant, ou un embalement de la machine climatique, (sujet exploité dans un des derniers sujets de ce forum), histoire de jouer aux "apprentis sorcier".

Je pense plutôt que le plus gros problème à venir reste le Peak-oil, qui lui bouleversera la donne économique mondiale.

Mais d'ici là, de l'eau aura coulée sous les ponts, et ma foi, rien ne nous empeche d'anticiper tout scénario possible default_blush.png

@+

BaSHaR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une note optimiste est que nous avons la "chance" de vivre dans une société "civilisée / évoluée", qui devrait savoir s'adapter aux changements climatiques, qui ont peu de chance d'être comparables au scénario de " Le Jour d'après "..... (je dis bien " qui devrait savoir s'adapter" - car cependant, rien n'est moins sur)

Au pire, les différents gouvernements trouveront bien une solution pour lutter contre un réchauffement galopant, ou un embalement de la machine climatique, (sujet exploité dans un des derniers sujets de ce forum), histoire de jouer aux "apprentis sorcier".

Tu es en train de traiter nos ancêtres d'incapables. Il n'étaient pas forcément aussi civilisé ou évolué que nous, pourtant, ils ont bien survécu aux changements climatiques. Je pense plutôt que c'est nous qui aurons du mal, pauvres êtres humains qui dès qu'il y a une moindre canicule, on se plaint de tous les maux de la Terre.Comme tu dis, le jours d'après reste bien un scénario. C'est un bon film hollywoodien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

De toute façons il est vain de s'imaginer que l'on arrivera à raisonner les gouvernements, les opinions et les peuples pour leur dire d'emettre moins de GES et de par conséquent reduire leur niveau de vie et de developpement.

Il n'est besoin que de voir dans quelle societé nous vivons, toujours plus de concurrence, toujours plus de consommation, toujours plus de gadgets, toujours plus et tout de suite, les generations futures? on n'en tient aucun compte, la population mondiale augmente encouragée par les religions et les economistes qui n'ont l'oeil rive que sur une chose, le nombre d'actifs pour payer les retraites, sans se poser la question des ressources.

Il n'est besoin que de voir les demandes de l'AIE qui voudrait une production petrolière de 140 millions de barils de petrole par jour pour 2030, même les petroliers prevoient le Peak Oil bien avant mais l'AIE qui représente les consommateurs Occidentaux ne veut même pas en entendre parler, il faut à toute force produire, produire et produire.

Vivement que ces reserves fossiles s'epuisent, que la realité reprenne ses droits car je suis convaincu d'une chose le système mondial tel qu'il est et quelles que soient les ideologies qui sont toutes productivistes est totalement incompatible avec la survie à long terme de l'humanité et peut être même de la vie sur Terre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette fois, je vais essayer d'être un peu plus clair :

Je ne dis pas que l'émission constante des gaz à effet de serre n'est pas responsable d'un réchauffement.

Je dis qu'il n'a pas été prouvé que l'Homme influe sur le réchauffement (même si ça paraît logique). Si quelqu'un trouve sur Internet une preuve, qu'il me la montre.

Je dis que ce réchauffement a peut être pas commencé avant 1800, avant l'ère industrielle.

En conclusion, je n'ai jamais dis que l'augmentation des GAES ne provoquait pas un réchauffement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourtant, le GIEC établit clairement qu'une part importante du réchauffement actuel est du aux gaz à effets de serre relachés pendant l'erre industrielle: la preuve est apporté en simulant l'évolution du climat depuis 100 ans (je ne suis pas sur de ce chiffre) et en constatant que seules les modélisations incorporant les émissions de GES dues à l'activité humaine se rapprochent du réchauffement observé à la fin du XX ème siècle et au début du XXI

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Cette fois, je vais essayer d'être un peu plus clair :

Je ne dis pas que l'émission constante des gaz à effet de serre n'est pas responsable d'un réchauffement.

Je dis qu'il n'a pas été prouvé que l'Homme influe sur le réchauffement (même si ça paraît logique). Si quelqu'un trouve sur Internet une preuve, qu'il me la montre.

Je dis que ce réchauffement a peut être pas commencé avant 1800, avant l'ère industrielle.

En conclusion, je n'ai jamais dis que l'augmentation des GAES ne provoquait pas un réchauffement.

Tu es de moins en moins clair au fil de tes posts.c'est de qui celà?

Mais, rien ne prouve, de nos jours, que l’émission croissante des gaz à effet de serre et l’augmentation de la température globale sont liés.

De plus que te faut-il comme preuve?

1-il est clairement établi que les gaz appelés GES (CO2,CH4,NOx,H2O,...) ont la particularité d'absorber le rayonnement IR terrestre à certaines longueurs d'onde.

S'il te faut la preuve lis les livres de transfert radiatif que tu trouveras dans n'importe quelle BU.

2-le cycle du carbone commence à être bien connu et les émissions de C anthropiques dans l'atmosphère le sont encore mieux.

Par exemple on sait que l'océan s'enrichit d'années en années en CO2.

Il s'acidifie.

Je ne sais pas si tu connais la notion de bilan matière.

Il s'agit d'évaluer les différents stocks de carbone ainsi que les différents flux.

A ma connaissance ces bilans matière ne laissent aucun doute quant à l'origine de l'augmentation du C atmosphérique.

Avant de balancer qu'il n'y a pas de preuves renseignes-toi un peu et travailles la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais essayer de parler avec des mots simples :

Je veux voir la courbe des températures et du CO2 avant 1800, c'est tout ! Si quelqu'un me la trouve, qu'il m'en donne la source. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Je vais essayer de parler avec des mots simples :

Je veux voir la courbe des températures et du CO2 avant 1800, c'est tout ! Si quelqu'un me la trouve, qu'il m'en donne la source. Merci.

Tom sawyer dans le forum paléoclimato tu as la courbe CO2 depuis 220 000 ans c'est tout de même une des 1ères courbes sortie des expéditions scientifiques faut vraiment que tu recadres tes recherches! default_flowers.gif

A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tom sawyer dans le forum paléoclimato tu as la courbe CO2 depuis 220 000 ans c'est tout de même une des 1ères courbes sortie des expéditions scientifiques faut vraiment que tu recadres tes recherches! default_flowers.gif

A+!

Alex.

Merci.Tiens, tiens. Mais dîtes-moi, la température augmente depuis belle lurette. On va dire 400-500 ans. Si on se rapelle les cours d'histoire, l'industrialisation a commencé vers 1800, soit il y a 200 ans.

Qu'on ne vienne pas me dire que l'Homme est responsable à 100% du réchauffement actuel !

De plus, si on regarde le graphique, les variations n'ont pas l'air si anormales et bizzarement on remarque une stagnation de la température.

Expliquez-moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Merci.

Tiens, tiens. Mais dîtes-moi, la température augmente depuis belle lurette. On va dire 400-500 ans. Si on se rapelle les cours d'histoire, l'industrialisation a commencé vers 1800, soit il y a 200 ans.

Qu'on ne vienne pas me dire que l'Homme est responsable à 100% du réchauffement actuel !

De plus, si on regarde le graphique, les variations n'ont pas l'air si anormales et bizzarement on remarque une stagnation de la température.

Expliquez-moi.

Qui a dit que l'homme était responsable à 100 % du réchauffement climatique?Il faut arrêter de dire n'importe quoi.

Sinon pour répondre à la question sur les courbes de CO2 et de température:

source:"scientific basis-climate change 2001"

CO2 fig b

températures

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Tom sawyer je vois ce que tu veux dire. En fait tout dépend de l'échelle et de l'importance qu'on accorde aux pics. Mais quand tu lisses les variations en apposant une médiane des choses apparaissent. Tu sais en science les chiffres ou les graph. tu peux leur faire dire ce que tu veux...vaste problème. En fait on a pas le recul nécessaire pour dire a quel point l'Homme accélère un processus de réchauffement actuel (il a fait froid dans les années 60 et même fin XIXème alors que les industries étaient déjà bien lançées il y a là aussi des discussions et des désaccords), ou freine un refroidissement.

L'Homme a une action ça ne fait plus de doutes. Mais dans quelles proportions et pour combien de temps là ok on a pas encore répondu.

Et là où pèchent les modèles climatiques c'est qu'ils sont incapables de prendre en compte la variabilité climatique naturelle du futur puisqu'elle est par définition imprévisible (des périodes de réchauffement ou de refroidissement se sont produites durant les 35 000 dernières années sans que l'Homme puisse influer, sans action connue de paramètres orbitaux, sans convergence de cycles, sans erruption...bref à cause de phénomènes, de réponses naturelles dont on ignore tout des causes).

De ce que j'ai pu retenir en gros l'Homme aujourd'hui influe sur le climat, renforçant un processus de réchauffement naturel bien qu'étant à moyen terme dans un processus de regression vers une période glaciaire. Pour combien de temps accélère-t-il cette phase de réchauffement, ou pour combien de temps maintient-il un état "plus chaud que la normal" -comprendre plus chaud que sans influence humaine-, ou pour combien de temps reculons nous l'entrée dans une phase plus froide (on ne parle pas de glaciaire prévu dasn 10 000 ans pas dans 150 ans soyons clairs) mais d'un état plus froid qu'actuellement?

Mais aussi et là Alain est titillé par ça, à quel moment le réchauffement induit par l'Homme va atteindre un point critique de modifiation de paramètres naturelles faisant croire à une poursuite/agravation du réchauffement mais là encore qu'à partir de paramètres connus pour combien d'inconnus?? Toujours est-il que l'Homme aura "forçé" des processus naturels non appelés à réagir maintenant. Donc la nature ayant été forcée, le climat devient modifié par l'Homme...épistémologiquement parlant.

Donc Tom Sawyer nier l'action de l'Homme est de mauvaise fois, critiquer l'impact futur oui c'est plus ouvert!

A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui a dit que l'homme était responsable à 100 % du réchauffement climatique?

Il faut arrêter de dire n'importe quoi.

Sinon pour répondre à la question sur les courbes de CO2 et de température:

source:"scientific basis-climate change 2001"

CO2 figure b

températures

On va dire que l'Homme a accentué le phénomène. Mais, je pense pas à un niveau gravissime.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

On va dire que l'Homme a accentué le phénomène. Mais, je pense pas à un niveau gravissime.

Tom SawyerPour le moment non ce n'est pas gravissime.

Est-ce que cela le sera?

La réponse dépend de chacun suivant son appréciation des conséquences du réchauffement.

Pour ma part, si je me place dans l'hypothèse moyenne de 3°C d'augmentation pour la fin du XXI ème siècle, je vois bp plus d'inconvénients que d'avantages à cette situation future.

Pourrons nous l'éviter?

C'est un autre débat.

Je pense qu'il est possible d'infléchir la tendance par l'emploi d'énergies alternatives mais pas de l'éviter.

Si on veut vraiment l'éviter un contrôle anthropique du climat me semble nécessaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tom sawyer je vois ce que tu veux dire. En fait tout dépend de l'échelle et de l'importance qu'on accorde aux pics. Mais quand tu lisses les variations en apposant une médiane des choses apparaissent. Tu sais en science les chiffres ou les graph. tu peux leur faire dire ce que tu veux...vaste problème. En fait on a pas le recul nécessaire pour dire a quel point l'Homme accélère un processus de réchauffement actuel (il a fait froid dans les années 60 et même fin XIXème alors que les industries étaient déjà bien lançées il y a là aussi des discussions et des désaccords), ou freine un refroidissement.

L'Homme a une action ça ne fait plus de doutes. Mais dans quelles proportions et pour combien de temps là ok on a pas encore répondu.

Et là où pèchent les modèles climatiques c'est qu'ils sont incapables de prendre en compte la variabilité climatique naturelle du futur puisqu'elle est par définition imprévisible (des périodes de réchauffement ou de refroidissement se sont produites durant les 35 000 dernières années sans que l'Homme puisse influer, sans action connue de paramètres orbitaux, sans convergence de cycles, sans erruption...bref à cause de phénomènes, de réponses naturelles dont on ignore tout des causes).

De ce que j'ai pu retenir en gros l'Homme aujourd'hui influe sur le climat, renforçant un processus de réchauffement naturel bien qu'étant à moyen terme dans un processus de regression vers une période glaciaire. Pour combien de temps accélère-t-il cette phase de réchauffement, ou pour combien de temps maintient-il un état "plus chaud que la normal" -comprendre plus chaud que sans influence humaine-, ou pour combien de temps reculons nous l'entrée dans une phase plus froide (on ne parle pas de glaciaire prévu dasn 10 000 ans pas dans 150 ans soyons clairs) mais d'un état plus froid qu'actuellement?

Mais aussi et là Alain est titillé par ça, à quel moment le réchauffement induit par l'Homme va atteindre un point critique de modifiation de paramètres naturelles faisant croire à une poursuite/agravation du réchauffement mais là encore qu'à partir de paramètres connus pour combien d'inconnus?? Toujours est-il que l'Homme aura "forçé" des processus naturels non appelés à réagir maintenant. Donc la nature ayant été forcée, le climat devient modifié par l'Homme...épistémologiquement parlant.

Donc Tom Sawyer nier l'action de l'Homme est de mauvaise fois, critiquer l'impact futur oui c'est plus ouvert!

A+!

Alex.

Je le répète pour la dernière fois, je ne nie pas l'nfluence de l'Homme, mais je constate simplement que certains utilise (trop) facilement cette excuse pour expliquer des phénomènes (tempêtes de 1999, canicules de 2003).Le sujet devient à la mode à certaines époques.

Mais lorque le climat est normal, comme ces 2 dernières années, on entend plus parler du réchauffement.

Les médias essayent de nous faire peur alors le phénomène est en partie naturel.

Bien sûr que tous les rejets de CO2 polluent et rajoutent des GES, mais je ne veux pas qu'on viennent tout de suite incriminer l'Homme alors que la Terre a elle aussi une influence (peut être plus forte).

Je pense que le souci prinicpal, en France, c'est le parc automobile. Tant que l'état ne se décidera à faire plus d'huile végétal, on restera dans ce même système. J'encourage ceux qui osent utiliser l'huile (illégalment). C'est grâce à eux que les choses vont avancer. De tout façon, ils ne risquent pas grand chose, vu que l'Europe a une loi qui prône l'inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Clair oui que ce n'est pas gravissime. Les apeurés de la disparition de l'Homme n'ont pas compris grand chose au climat, à la vie à la biologie donc le catastrophisme est un peu inutile...

Météor faudrait lister les inconvénients et les avantages d'un réchauffement...de mon point de vue il a beaucoup plus d'avantages qu'un refroidissement à tous points de vue...ou plutôt il serait moins néfaste.

Quant à un contrôle du climat anthropique météor alors là pitié surtout jamais! regarde déjà autour de toi les râleurs et les contents (il pleut ou non, fait trop froid, pas assez etc.) imagine à l'échelle mondiale chaque catastrophe aura son prix, ses assurances, ses vies donc si il pleut fort au Bengladesh c'est la faute d'untel qui voulait du chaud ou du froid ici donc guerre etc. Les paysans russes veulent agrandir leurs terres donc le dégel leur plaît bien, mais l'esquimaux en gface g****e comme l'Europen qui n'y voit qu'une carte postale qu'il a toujours connu et brame dès qu'il doit gratter son pare-brise (donc qu'est ce que ça lui fout que le russe puisse cultiver son blé comme le gars en Beauce?) Bref ça mettrait un ouaille sur la planète je n'imagine même pas! Hollywood devrait faire un film là-dessus!

A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, si je me place dans l'hypothèse moyenne de 3°C d'augmentation pour la fin du XXI ème siècle, je vois bp plus d'inconvénients que d'avantages à cette situation future.

Sur quoi tu te bases pour dire 3°C ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...