Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Torrent

Emissions methane d'origine animale

Recommended Posts

Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

J'ai vu à la TV un "specialiste" qui appartient à la Caisse des Depots et Consignations (tiens je ne savais pas que la CDC s'occupait de climat, c'est nouveau ca vient de sortir) affirmer que les emissions de methane d'origine animale surtout les bovins etaient superieures à celles des 24 raffineries Françaises.

J'ai ete stupefait par cette affirmation et ai trouvé cette perle, ce document de l'INRA (on se demande s'ils n'ont pas mieux à faire que de payer des chercheurs pour de telles etudes) qui donne des chiffres sur ces emissions:

http://www.inra.fr/Internet/Produits/PA/an...vermo/mv972.htm

Je sais que le ridicule ne tue plus, à quand une etude sur les emissions de CO2 des cigarettes des fumeurs ou du methane issu de la digestion humaine? il y a toujours eu des animaux sur Terre depuis plusieurs centaines de millions d'années, et les bisons des grandes plaines americaines d'autrefois vont ils être accusés d'avoir provoqué un rechauffement climatique majeur dans le passé?

Ce genre d'etudes devient totalement surrealiste, pour les auteurs de ces etudes ils feraient mieux de s'abstenir d'en faire etat car ce que provoque ce genre de rapports lorsque le grand public en prend connaissance c'est soit un enorme eclat de rire ou l'index du telespectateur venant tapoter sa tempe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu à la TV un "specialiste" qui appartient à la Caisse des Depots et Consignations (tiens je ne savais pas que la CDC s'occupait de climat, c'est nouveau ca vient de sortir) affirmer que les emissions de methane d'origine animale surtout les bovins etaient superieures à celles des 24 raffineries Françaises.

J'ai ete stupefait par cette affirmation et ai trouvé cette perle, ce document de l'INRA (on se demande s'ils n'ont pas mieux à faire que de payer des chercheurs pour de telles etudes) qui donne des chiffres sur ces emissions:

http://www.inra.fr/Internet/Produits/PA/an...vermo/mv972.htm

Je sais que le ridicule ne tue plus, à quand une etude sur les emissions de CO2 des cigarettes des fumeurs ou du methane issu de la digestion humaine? il y a toujours eu des animaux sur Terre depuis plusieurs centaines de millions d'années, et les bisons des grandes plaines americaines d'autrefois vont ils être accusés d'avoir provoqué un rechauffement climatique majeur dans le passé?

Ce genre d'etudes devient totalement surrealiste, pour les auteurs de ces etudes ils feraient mieux de s'abstenir d'en faire etat car ce que provoque ce genre de rapports lorsque le grand public en prend connaissance c'est soit un enorme eclat de rire ou l'index du telespectateur venant tapoter sa tempe.

Le seul point intéressant est que l'on peut récupére du biogaz et permettre ainsi (et en complément de petites unités de production sur le compostage ou stockage de déchets) de produire une énergie utilisable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a toujours eu des animaux sur Terre depuis plusieurs centaines de millions d'années

Je serai moins négatif sur ce type d'étude: d'abord parce que le nombre d'animaux d'élevage doit, je pense, augmenter, et que finalement le pet de vache peut devenir important default_dry.png ; Ensuite parce que je me souviens très bien qu'un des arguments américains contre Kyoto, c'était de dire que l'émission des vaches du Deccan étaient un problème très grave,presque autant que les climatisations américaines; Donc ce type d'étude permet d'avoir des arguments chiffrés, qu'on peut utiliser plus facilement que le bon sens...

Quand on vous oppose en réunion de haut niveau une argumentation à base de rumeur des plus saugrenues , quelquefois, vous êtes bien heureux d'avoir des chiffres à sortir d'une étude sérieuse, même si elle parait surréaliste; ca m'est arrivé default_online2long.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

Qu'en etait il à ce moment là des emissions digestives des dinosaures au Jurassique?

Non, il faut être sérieux, les emissions animales sont à prendre en compte dans le cycle normal de la biosphère, les comparer ou les relier aux emissions ayant pour origine le carbone fossile n'est pas serieux, le climat serait stable sans elles et serait soumis aux seules variations d'origine astronomique.

Je balaye ce type d'argumentation qui ne sert qu'à une chose comme tu l'as ecrit, tenter de dedouaner les emissions fossiles, comme le montre ta comparaison entre les vaches du Deccan et les climatiseurs americains.

Parce que si on pousse ce raisonnement à l'extrême on va en arriver à justifier des exterminations animales qu'il s'agisse de faune domestique ou sauvage.

Je ne serais pas surpris de voir un jour le même type de rapport sur les emissions du corps humain proprement dit et du CO2 emis par la respiration avec les conclusions sous entendues que cela peut impliquer, la necessité d'un genocide.

Je considère ce genre de rapport comme une attaque masquée contre le vivant, je sais que c'est un point de vue philosophique mais nous devons aussi avoir un minimum d'ethique et rejeter avec la dernière energie ce genre d'etudes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu y vas fort, la personne a aussi parlé de la récupération du biogaz et cela me semble le POINT important en pratique.

L'attaque contre le vivant était fortement contrebalancé par les graphiques sur la une qui te montraient que la part industrie et transport étaient largement prépondérantes. Ensuite sur la 2 même constat! default_dry.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

Sans doute et encore heureux, seulement quand je vois des etudes pareilles de la part de l'Inra je sais quelle est la reaction du public, elle est trés simple, grand eclat de rire d'abord ou indignation et enfin le corollaire "Voila à quoi on paye des chercheurs fonctionnaires."

Quant à la recuperation du biogaz, je vois mal comment, à moins de doter chaque vache dans son pré d'un entonnoir renversé au dessus d'elle et relié à un tuyau pour aspirer ses emanations digestives.

Même dans une etable je n'ai jamais entendu parler d'une explosion provoquée par le methane d'origine digestive accumulé sous la charpente, donc même là il ne serait pas trés facile de le recuperer et quelle quantité recupererait on?

Qu'on fasse du gaz avec le lisier ca ce n'est pas nouveau, mais avec les pets et les rots je crois qu'il faut arreter ou de se moquer du monde ou de se rendre ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien revois le document car il parlait de la continuation de la décomposition des déjections qui fabrique du biogaz=>récupération possible si on les stocke dans un endroit confiné

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Méjantel-Barjac - 820m - Lozère

Quelque part, ce "type" de reportage, c'est même un peu déplacer le sujet ...

" C'est pas moi c'est Murphy ! " - Ou, on ne pollue pas qu'avec les ges, les vaches s'en chargent ....

A quand les pots catalytiques de série sur les bovins ?

Rien de mieux pour discrediter les réels phénomènes "réchauffant" - ou promouvoir l'achat de bovins à la place de 4x4 ... default_dry.png

@+

BaSHaR

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Et les grands troupeaux détruisent bien plus l'écosystème par leur pature et leurs pas que par rejet de gaz.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une proposition très intéressante afin de diminuer les nuisances liées aux transports et préserver l'existance de nos chers bovins: faisons du co-vachage! OK, je =====>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien, c'est rassurant default_wacko.png Nous étions, chez moi, tout aussi surpris par l'énormité de cette étude. A se demander pour quel compte travail l'INRA ? Qu'est-ce qui a motivé cette étude et surtout pourquoi la comparer aux émissions des raffineries françaises ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A se demander pour quel compte travail l'INRA ?

C'est écrit à la fin, Ministère de l'Environnement....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

QUOTE 

A se demander pour quel compte travail l'INRA ?

C'est écrit à la fin, Ministère de l'Environnement....

Voila un bon moyen pour le Ministère de l'Environnement et l'Inra de se ridculiser et de mettre dans l'esprit des citoyens qu'ils ne sont que des fonctionnaires incapables, qui font des études inutiles et couteuses pour justifier une pseudo activité.

Il est vrai que payer des impots pour ce genre d'etudes ca met plutot les boules.

J'ai une proposition pour faire avancer une voiture de manière ecologique, embarquez 4 passagers aprés les avoir nourris avec des haricots et du cassoulet, vous installez des tuyaux sous les sièges pour recuperer leurs pets et vous alimentez le moteur avec le gaz en question.

Voila une idée qu'elle est bonne n'est ce pas?

Ce genre d'études c'est du même niveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et alors une autre demande d'évaluation torrent, dégrader les déchets en casier de stockage c'est du même accabit?

Selon toi non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même dans une etable je n'ai jamais entendu parler d'une explosion provoquée par le methane d'origine digestive accumulé sous la charpente, donc même là il ne serait pas trés facile de le recuperer et quelle quantité recupererait on?

Pour l'anecdocte, les étables sont faites, pour éviter l'accumulation des gaz animaux, avec des aérations default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> .Autrement, il faut savoir que le fumier lui contient aussi du méthane, il y aurait donc là peut-etre la possiblité de canaliser les émissions du fumier pour en récuperer le gaz.

Sinon je suis à 100% ok avec Torrent, et qu'une comparaison entre un carbone lié au cycle de la biosphére et un carbone fossile (donc stoké hors d'un cycle mais que l'homme s'amuse à réinjecter dans un cycle ce qui casse l'équilibre naturel ) est totalement incomparable default_wacko.png .

Bref à mon avis c'est juste un reportage servant à combler les trous du journal télévisé, car en plus que les vaches sont de grosses productrices de méthane, c'est pas nouveau default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Waaaooouf ! J'ai rarement ri autant en lisant des réponses sur un forum default_wacko.pngdefault_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Merci les copains !

Et en plus, voilà une super info :

Sinon je suis à 100% ok avec Torrent, et qu'une comparaison entre un carbone lié au cycle de la biosphére et un carbone fossile (donc stoké hors d'un cycle mais que l'homme s'amuse à réinjecter dans un cycle ce qui casse l'équilibre naturel ) est totalement incomparable

Je vais pouvoir l'utiliser face à un de mes amis qui rigole quand je parle des GES et du réchauffement climatique. Il me sort régulièrement : "oui, c'est à cause des pets des vaches !". Ca le fait rire, mais il y croit ferme.

D'ailleurs, en voyant l'émission en question, j'avais un peu pâlie. Ben oui, on a quand même tendance à considérer que l'INRA, c'est du sérieux. Je serais plus méfiante à l'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout celà est bien rigolo, mais il en reste pas moins vrai que, selon J-M Jancovici, "produire un kg de boeuf conduit à l'émission de 5kg d'équivalent carbone: un kg de volaille seulement 0,3 à 0,4 kg d'équivalent carbone. Le poulet, même de bonne qualité (ou le lapin) coûte par ailleurs un peu moins cher que le boeuf."

Or la consommation de viande de boeuf par habitant a tendu à s'accroitre, et cela pour une population humaine elle même en expansion démographique constante, même si cette expansion tend à ralentir et devrait cesser avant la fin de ce siècle.

Bien sur, il serait caricatural de n'accuser que les élevages de bovins d'être à la source de l'accroissement constaté de la présence du CH4 dans l'atmosphère en dépit de sa courte durée de vie moyenne. Les rizières, la décomposition des déchets organiques, les marécages et les tourbières (et maintenant les toundras avec le dégel du permafrost) sont des sources de méthane plus importantes.

Evidemment pas question de détruire les élevages ou de se livrer à un génocide (il faut être cinglé... ou pro Bush pour songer même une seconde à ça, à moins que ce ne soit, comme sans doute ici, que de l'humour noir plutot hors sujet). Mais pourquoi ne pas imaginer de réduire les émissions de méthane des troupeaux par la sélection animale ou par des aditifs alimentaires pour les bovins ?

Bon, ce ne sera quand même pas mon cheval de bataille, mais tout ce qui peut réduire les émissions de GES devrait être pris en considération...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois pas trop le rapport avec la climatologie, certe les émissions de méthane peuvent faire rire mais de la à en faire des pages avec un discours hors sujet

ça part vite en vrille en effet et l'intéret du forum s'en trouve dévalorisé.

Je pense qu'il faut grandir.

La climatologie c'est avant tout le climat et les passionnés et pas les blagues à répétition ça devient lassant et lourd à force. default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">default_dry.png

Enfin cela ne fait pas avancer la discution default_wacko.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

A ce compte là c'est le sujet lui même qu'il faudrait supprimer car j'ai si on veut critiqué ou diffamé le travail de l'Inra et du ministère de l'Environnement dans cette affaire, organisme public ou privé n'est ce pas?

Peut être en effet dans ce cas je suis moi même en contradiction avec la Charte mais il n'empêche que je reaffirme ici que ce genre d'etudes et leur publication ridiculisent leurs auteurs, de plus en tant que citoyen ca m'enerve un peu que mes impots aillent financer des etudes de ce genre.

Par ailleurs j'ai quand même le droit d'estimer que ce genre de publication tend à exonerer ou à minimiser les emissions de GES d'origine fossile, ca c'est un autre aspect des choses qui est assez deplaisant, exemple le refus cité dans un post des Etats Unis de signer le protocole de Kyoto avec le genre d'argument que les vaches du Deccan en Inde polluent autant que les climatiseurs aux Etats Unis.

Sinon tout debat est impossible, bien entendu et je suis d'accord sur le fait que tout debat doit rester dans un cadre courtois et que la vulgarité doit en être exclue.

Il faut cependant admettre que le sujet lui même est porteur de la possibilité de derapages, les principaux responsables à mon avis sont ceux qui ont porté devant la grande masse du public ce genre d'etude dans un journal TV, ils ne pouvaient ignorer de quelle façon elle serait recue par le public.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

et alors une autre demande d'évaluation torrent, dégrader les déchets en casier de stockage c'est du même accabit?

Selon toi non?

Tiens c'est vrai! ca me fait penser à un truc! mon grand père qui etait jardinier mettait du fumier dans ses semis en serre, une bonne couche puis du terreau par dessus dans lequel il semait ses salades carottes ou autres legumes et il parait que ca chauffait à 25 degrés là dessous une fois la verrière posée et recouverte avec des rouleaux de roseaux la nuit pendant des semaines la fermentation du fumier et evitait le gel des semis.

Le fumier etait issu des dejections de ses vaches, lapins et volailles.

Et voilà que nous avons des CHERCHEURS qui viennent de découvrir l'enorme potentiel energétique de la fermentation des dejections animales.

Bien sur autrefois on n'en tirait pas du biogaz, ca on sait le faire depuis 20 ans, renseigne toi en Bretagne il y en a qui se chauffent au gaz de lisier de dejections de cochons !

Mais voila que des CHERCHEURS viennent d'inventer ce qu'on connait depuis l'antiquité, sont vraiment forts en effet !

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais je ne te parle pas d'invention torrent a moins que tu ais mal lu mais d'utilisation qui serait à grande échelle!

Tu ne sembles pas convaincu des potentialités des diverses sources et de leur intéret mais à mon tour t'ai je mal lu?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

Pour être franc non, je ne pense pas qu'on puisse faire avec ca une exploitation à grande echelle, disons que ce sera un plus, mis bout à bout avec les biocarburants plus l'eolien, plus le solaire, donc plus l'hydrogène obtenu par electrolyse.

Faut pas rever, on ne remplacera pas les hyrdocarbures avec ces solutions, on palliera, le simple merite que cela a c'est que tout mis bout à bout avec le nucleaire et la geothermie de haute energie on pourra en gros arriver à 50% de l'energie produite et consommée actuellement avec les carbones fossiles.

Ceci dit je suis parfaitement convaincu qu'il faut arreter au plus vite de baser notre developpement sur les energies carbonées fossiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si je ne partage pas ton avis sur tous les points, sur celui-ci je peux convenir que ca ne sera en rien un moyen de subvenir à nos besoins de manière primaire!

Cependant, les casiers de stockage de déchets ainsi que le compostage sont pourvoyeurs de méthane dans des quantités importantes qu'il convient de drainer pour les empécher de nuir dans le bilan GES (brulons le avec une torchère au moins)!

Alors pourquoi ne pas stocker certaines déjections d'origine animale et les laisser finir leur transformation en évitant un rejet vers l'atmosphère.

C'est une pollution canalisable produisant un gaz à fort pouvoir énergétique, profitons de ces sources si nous le pouvons!

Mais bon il est vrai que l'actualité devait être pauvre pour faire le 20h durant 3 minutes avec ce sujet!

default_stuart.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste une observation: Il me semble bien me souvenir que la production de biogaz est très répandue dans les campagnes en Inde. Ce pays pallierait ainsi l'insuffisance du bois, du charbon et du pétrôle dont il aurait besoin pour les usages domestiques. On y utilise également les bouses séchées (de vaches sacrées !) directement comme combustible pour la cuisine familliale dans de nombreux ménages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...