Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Frigo sibérien en route


Recommended Posts

Posted
34230 Paulhan - Centre Hérault

Ce n'est pas vraiment les anomalies qui importe mais plutot leur durée. On constate globalement que l'embacle est de plus en plus tardive, la glace de plus en plus fine entammé par une saison "douce" de plus en plus longue et de plus en plus précoce. Cette année fut d'ailleurs exemplaire avec un véritable trou d'eau libre au coeur de la banquise.

Ensuite non les anomalies positives sont loin d'être uniforme sur l'hemisphere nord, le groenland globalement par exemple souffre beaucoup moins, l'emprise des glaces s'est même accrue sur certaines zones...

Jusqu'ici c'est la sibérie et l'arctique qui souffre le plus du réchauffement, à l'inverse le groenland résiste et l'antarctique se refroidit quelque peu.

Comme quoi, l'avenir ne s'écrit pas d'une main.

Je ne pense pas que ce soit vrai en cette saison, pour le moment on a une bonne avance dans plusieurs bassins et quasiment tous se sont englacés plus rapidement qu'en 2005, sauf la baie de Baffin et l'Archipel Canadien dans une moindre mesure mais ce retard devrait etre vite rattrapé.

Mais ce qui est important c'est que la densité est plus importante que l'an dernier, le taux de glaces à 60% ou moins est bien plus faible et celui de 80 à 10¨% est bien plus important.

Par ailleurs plusieurs bassins peripheriques, Bering, Hudson, Okhotsk pourraient aussi s'englacer avec pas mal d'avance sur 2005.

Par ailleurs la couverture neigeuse actuelle est plus circulaire que l'an dernier et contribue à un refroidissement mieux reparti sur tout l'Arctique qui se trouve environné de reserves de froid potentielles.

Il est encore un peu tôt pour le dire mais si cette situation continue tout l'hiver et au printemps on pourrait trés bien assister à une inversion de tendance inedite et voir la banquise Arctique reganer une bonne partie du terrain perdu depuis les années 80, il reste à savoir si elle gagnerait aussi assez en epaisseur pour que cela lui permette de se retrouver en Septembre avec une area superieure à celle des années passées.

Il reste que cela est à observer trés attentivement, je pense que les conditions en tout cas sont optimales pour une inversion de tendance.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 689
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Mais ce qui est important c'est que la densité est plus importante que l'an dernier, le taux de glaces à 60% ou moins est bien plus faible et celui de 80 à 10¨% est bien plus important.

Par ailleurs plusieurs bassins peripheriques, Bering, Hudson, Okhotsk pourraient aussi s'englacer avec pas mal d'avance sur 2005.

Par ailleurs la couverture neigeuse actuelle est plus circulaire que l'an dernier et contribue à un refroidissement mieux reparti sur tout l'Arctique qui se trouve environné de reserves de froid potentielles.

Il est encore un peu tôt pour le dire mais si cette situation continue tout l'hiver et au printemps on pourrait trés bien assister à une inversion de tendance inedite et voir la banquise Arctique reganer une bonne partie du terrain perdu depuis les années 80, il reste à savoir si elle gagnerait aussi assez en epaisseur pour que cela lui permette de se retrouver en Septembre avec une area superieure à celle des années passées.

Il reste que cela est à observer trés attentivement, je pense que les conditions en tout cas sont optimales pour une inversion de tendance.

ne pas oublier que contrairement a ces dernières années une petite partie de la baie d'Hudson ( enfin 50.000 km² c'est 1/11 ème de la surface hexagonale default_flowers.gif ) n'a pas déglacé. Par contre dans cette zone cela évolue peu...

Il y a pour moi toujours une part curieuse : le nord du Sptizberg reste relativement libre, alors que le sud s'englace.. personnellement j'y vois une conséquence purement géologique étant donné la structure tecto/volcanique du coin - dorsale médio-atalntique.

c'est d'ailleurs l'une de mes objections majeures sur bien des affirmations non fondées il y a un aspect volcanique sur le nord de la dorsale ( on l'a vu avec la fonte spectaculaire d'un glacier islandais il y a quelques années) que l'on méprise. L'exploration des fonds sous-marins dans la zone entre Islande et embouchure de la Léna relève du secret militaire donc je ne peux que supposer à partir des parties visibles.

( faudra que je vois s'il y a des enregistrements locaux de la petite séismicité, cela donne en général des indications intéressantes, meêm si elles ne valent pas une étude de fond).

par contre je suis un peu en désaccord avec toi sur le problème NAO, on ne peut pas le négliger , même en plein hiver

--

lc30

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 

Oui l'hiver dernier le nord spitzberg est resté totalement libre des glaces. Cette anne c'est encore trop tôt pour l'affirmer mais je pense également que l'activitée volcanique y est pour quelquechose ou peut être est ce des courants chaud qui alimente cette zone ( gulf stream). Les températures dans cette zone sont très basses et la glace ne prend pas...

A+

Patric95

Link to post
Share on other sites

Oui l'hiver dernier le nord spitzberg est resté totalement libre des glaces. Cette anne c'est encore trop tôt pour l'affirmer mais je pense également que l'activitée volcanique y est pour quelquechose ou peut être est ce des courants chaud qui alimente cette zone ( gulf stream). Les températures dans cette zone sont très basses et la glace ne prend pas...

A+

Patric95

C'est sûr que si dans les fond marin il y'a une activité volcanique plus ou moins intense, et que dans le même temps la dna a encore une légère, la formation de glace s'avère évidemment délicate...

Sinon il y'a une grosse déifférence avec l'an dernier...

En effet, comme un de vous la signaler, la répartition de la neige et de la glace est bien plus uniforme, ce qui laisse augurer bien des heureux présages, la création de masses d'air froid se déroule ainsi à merveille, pour preuve la première descenté d'air froid a eu BESOIN de s'écouler cette semaine sur l'Europe centrale...

On pourrait ainsi s'aventurer à expliquer cette situation par un affaiblissement de la DNA, Cerebra le montrant bien... Car c'est la faiblesse des courants marins qui peut expliquer une répartition uniforme...

Si cela se poursuit on pourrait donc avoir un sacré hiver en Europe, d'ailleurs est que la NAO reste négatif pour l'atmosphère les 2,3 mois suivant le mois en question (18 mois avt) ...

Sinon une petite question technique, quel est le meilleur moyen de calculer et d'estimer la quantitée de masse d'air froid crée au niveau des pôles ?

En se basant sur les cartes à 850hP des modèles ou en analysant comme ici l'avancement de la neige et de la glace ?

Allez à+ default_whistling.gif

Link to post
Share on other sites

C'est sûr que si dans les fond marin il y'a une activité volcanique plus ou moins intense, et que dans le même temps la dna a encore une légère, la formation de glace s'avère évidemment délicate...

Sinon il y'a une grosse déifférence avec l'an dernier...

En effet, comme un de vous la signaler, la répartition de la neige et de la glace est bien plus uniforme, ce qui laisse augurer bien des heureux présages, la création de masses d'air froid se déroule ainsi à merveille, pour preuve la première descenté d'air froid a eu BESOIN de s'écouler cette semaine sur l'Europe centrale...

On pourrait ainsi s'aventurer à expliquer cette situation par un affaiblissement de la DNA, Cerebra le montrant bien... Car c'est la faiblesse des courants marins qui peut expliquer une répartition uniforme...

Si cela se poursuit on pourrait donc avoir un sacré hiver en Europe, d'ailleurs est que la NAO reste négatif pour l'atmosphère les 2,3 mois suivant le mois en question (18 mois avt) ...

Sinon une petite question technique, quel est le meilleur moyen de calculer et d'estimer la quantitée de masse d'air froid crée au niveau des pôles ?

En se basant sur les cartes à 850hP des modèles ou en analysant comme ici l'avancement de la neige et de la glace ?

Allez à+ default_blink.png

Hello, appremment, il n'est pas vraiment possible de quantifier les réseves polaires. De ce fait il faudrait se base sur l'enneigement qui est un bon indicateur tout comme la banquise.Plus l'avancée de la neige en Europe du Nord est importante, plus les réseves se forment. Le bon indicateur est bel et bien de faire des comparaisons par rapport aux automnes et hivers derrniers.Enfin les cartes a 850 hP ne sont que des pronostics par rapport à tout relevés météorologiques et donc les déplacements des masses d'air(des fluides atmosphériques). Ce qui ne relève donc pas d'une exactitude.Cela ne peut alors servir que d'indices mais pas de matériel propice à mesurer et quantifier les réserves de froids...

Je précise à dire que tout ce que j'ai pu te dire ne relève que de mes recherches et observations, et qu'en aucuns cas mes propos sont professionnels. Certainement que quelqu'un de + expérimenté en la matière pourra te répondre plus exactement.

Je sais pas si la réponse te conviens mais c'est tout ce que je pourrais t'apporter

Voila, sur ceux bonne soirée parce qu'il va être temps pour moi d'aller faire dodo. default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 

D'après GFS les réserves de froid les plus intenses se situent sur le nord Baïkal et sur le nord Groënland. La région d'Irkoutsk devrait connaître une baisse du thermo importante cette semaine. De l'autre côté le froid va s'intensifier sur le nord Canadien tandis que chez nous ça n'évoluera pas beaucoup (tendance au redoux en Scandinavie).

A+

Patric95

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

tendance au redoux en Scandinavie).

La tendance au redoux n'est que très provisoire. La descente polaire du prochain weekend va être fatale sur tous le nord-est de l'Europe, bien plus redoutable que la précédente...
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Tn de - 40.7°C

cette nuit à Erbogacen en Sibérie centrale à la latitude d'Helsinki (neige au sol 29 cm).

Dans le même temps, les Tn de la nuit dernière ont été les suivantes :

Selagoncy : - 40.0°C (neige 11 cm)

Saskylah : - 32.1°C (24 cm)

Verhojansk : - 31.0°C (4 cm)

Chokurdah : - 26.5°C (17 cm)

Toko : - 25.3°C (24 cm)

Jakutsk : -23.4°C (9 cm)

Ojmjakon : - 21.3°C (20 cm)

Irkutsk : - 16.1°C

La région de Selagoncy devrait rester le pôle du froid cette semaine avant un possible "redoux" (Tn de - 20°C au lieu de - 40°C !) à partir du week-end prochain.

@+

Philippe

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Très fort "redoux" sous la neige à Erbogacen où il fait - 11.9°C à 18h UTC (2h du matin locale). Soit une hausse de près de 30°C depuis ce matin default_blushing.gif . En 6 heures (entre 8h ce matin et 14h cet après-midi, la température a augmenté de 17.5°C) : depuis elle n'a pas cessé de grimper. Dans le même temps la pression atmosphérique est passée de 1040 à 1015 hPa.

Cette région de Sibérie est plus souvent affectée par les dépressions que la zone orientale. Et les températures y sont bien moins régulières qu'à Ojmjakon par exemple. D'ailleurs, après ce bref "redoux", une nouvelle chute du mercure est prévue dès mardi avec du - 40°C en vue pour mercredi.

Pendant ce temps Ojmjakon affiche - 23.2°C et Verhojansk - 22.1°C

@+

Phil

Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Bilan du mois d'Octobre 2006 (Tn prises à 12hTU, tx à 24hTU, ecarts avec les normales 1971-99 entre parenthèses):

Ojmjakon:

Tx: -10.5°c (-0.9°c)

Tn: -22.7°c (-1.5°c)

T: -16.6°c (-1.2°c)

Txx: +2.2°c

le 2

Tnx: -3.1°c le 5

Txn: -23.8°c le 29

Tnn: -36.1°c

le 30

Verkhojansk:

Tx: -8.5°c (+0.5°c)

Tn: -17.2°c (+1.9°c)

T: -12.8°c (+1.2°c)

Txx: +6.3°c

le 1er

Tnx: -1.5°c le 3

Txn: -25.4°c le 29

Tnn: -32.6°c

le 30

Yakutsk:

Tx: -3.5°c (+0.4°c)

Tn: -13.3°c (-0.1°c)

T: -8.4°c (+0.2°c)

Txx: +8.1°c

le 1er

Tnx: -0.6°c le 3

Txn: -20.3° le 31

Tnn: -27.5°c

le 31

On voit qu'au sein même de la Yakoutie il y a des disparités, pas etonnantes pour un pays si vaste... L'arrivée de l'hiver, bien qu'impressionnante, fut à peu près conforme aux normales. Par contre la Sibérie centrale a du connaître des anomalies négatives assez prononcées, je me pencherais là dessus un peu plus tard.

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Comparaison couverture neige/glace entre les 5 novembre 2005 & 2006 :

5 novembre 2005 :

ims2005309_asiaeurope.gif

5 novembre 2006 :

ims2006309_asiaeurope.gif

AH oui ! c'est flagrant ! très interessant ça !

Même la banquise prend plus de place que l'an passé ! dites, ça promet tout de même un bon hiver ça ? non ?

plus les sols sont enneigés plus le frigo s'alimente non ? et plus on a de chance à se prendre de bonnes descentes polaires ! hé hé hé

bonne journée

Link to post
Share on other sites
Posted
Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)

AH oui ! c'est flagrant ! très interessant ça !

Même la banquise prend plus de place que l'an passé ! dites, ça promet tout de même un bon hiver ça ? non ?

plus les sols sont enneigés plus le frigo s'alimente non ? et plus on a de chance à se prendre de bonnes descentes polaires ! hé hé hé

bonne journée

Oui mais le probleme c'est que ca (le froid) peut s'accumuler là-haut sans jamais venir chez nous... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Oui mais le probleme c'est que ca (le froid) peut s'accumuler là-haut sans jamais venir chez nous... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

ça c'est sûr, il peut rester la haut mais, plus il y en a et plus il y a de chance qu'il déboule...

Il faut juste des conditions favorables pour aspirer ces masses d'airs vers nous et il y aura forcément un moment où ça va arriver ! hé hé hé

Link to post
Share on other sites

ça c'est sûr, il peut rester la haut mais, plus il y en a et plus il y a de chance qu'il déboule...

Il faut juste des conditions favorables pour aspirer ces masses d'airs vers nous et il y aura forcément un moment où ça va arriver ! hé hé hé

Ne fait pas d'amalgame entre ce qui peut arriver et ce que tu voudrais qu'il arrive...Ce n'est pas parce qu'il fera très froid en Sibérie, en Scandinavie ou même vers Moscou que cela a plus de chances d'arriver jusqu'à nous. Il peut faire l'hiver du siècle dans ces régions sans qu'on atteigne -5° à Paris par exemple.

Il faut arrêter de vouloir ce que l'on ne peut pas avoir, à savoir un hiver Sibérien. La dernière fois que c'est arrivé c'était il y a 20 ans déjà...

Ca peut revenir, mais le fait qu'il y ait plus de réserves de froid en Russie ne joue pas sur l'arrivée du froid chez nous. S'il fait très froid en Russie, ou en Scandinavie, ça aura juste l'avantage de faire débouler le froid plus facilement et de façon plus intense chez nous si, et seulement si, ce froid débarque chez nous justement... L'an dernier, on a vu le résultat...

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Ne fait pas d'amalgame entre ce qui peut arriver et ce que tu voudrais qu'il arrive...

Ce n'est pas parce qu'il fera très froid en Sibérie, en Scandinavie ou même vers Moscou que cela a plus de chances d'arriver jusqu'à nous. Il peut faire l'hiver du siècle dans ces régions sans qu'on atteigne -5° à Paris par exemple.

Il faut arrêter de vouloir ce que l'on ne peut pas avoir, à savoir un hiver Sibérien. La dernière fois que c'est arrivé c'était il y a 20 ans déjà...

Ca peut revenir, mais le fait qu'il y ait plus de réserves de froid en Russie ne joue pas sur l'arrivée du froid chez nous. S'il fait très froid en Russie, ou en Scandinavie, ça aura juste l'avantage de faire débouler le froid plus facilement et de façon plus intense chez nous si, et seulement si, ce froid débarque chez nous justement... L'an dernier, on a vu le résultat...

Ce n'est pas un souhait pour ma part Djtyrone, juste une déduction qui me disais ça. En tout cas c'est sûr qu'une fonfig plus froide la haut nous donne plus de chance à ce qu'on en chope aussi ! non ?

Moi, j'aime bien toute les saisons et tous le type de temps (sauf là où il se passe rien.. hé hé hé) il est vrai qu'en hivers c'est bien quand il neige et qu'il fasse froid car j'aime bien le snowboard mais je n'ais aucun voeux pour une vague de froid géante cette année ou 2007 car, il faut admettre que le froid à l'exès c'est pas facile à vivre surtout chez nous dans l'est !

Mais en rebondissant sur ta remarque, il y a 20 ans qu'il n'y a rien eu de sévére donc, en toute évidence, l'étaux se ressere !

bonne aprêm à toi !

Link to post
Share on other sites

mise à part des cycles (solaires, etc) qui peuvent interagir avec les saisons, chaque hiver est indépendant de l'autre d'où une probabilité qui n'est pas dépendante des événements passés pour savoir si l'hiver sera froid ou pas. Donc il peut très bien y avoir 37 hivers doux à la suite que 37 hivers froid (quoique cette probabilité étant moindre car si x = hiver doux/normal et y= hiver froid, y en france est plus petit, x^37 >> y^37)

M'enfin cela n'apporte rien de concret à cette discussion...

Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Ce n'est pas parcequ'il fait froid en Sibérie que l'Europe a plus de chances de connaitre du froid: une invasion d'air arctique sur l'Europe est beaucoup plus "facile" à mettre en oeuvre (une forte ondulation par exemple) qu'une lointaine advection d'air sibérien entrenue par un flux d'est toujours fragile.

Il n'y a qu'à regarder l'exemple des 15 derniers jours, ou celui de janvier 1985: il faut surveiller le froid vers le Spitzberg ou la mer de Barents, et non en Siberie.

Enfin la notion de "reserve de froid" est completement fantasque, du moins pour le froid qui est susceptible de toucher l'Europe: une masse d'air à -30°c en surface en Laponie peut se faire balayer en 24h par un bon vent d'ouest, et même en Sibérie occidentale ou centrale un redoux de 30°c ou 40°c peut survenir brusquement à n'importe quelle période de l'hiver (seul le froid intense de Yakoutie est vraiment indélogeable sur plusieurs mois). L'exemple de la Laponie est le plus frappant: le froid de basses couche se crée sur place (jusqu'à -30°c ces derniers jours par des T850 jamais inférieures à -15°c), mais meurt aussi souvent sur place.

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 

Tout simplement l'influence de notre océan! La sibérie a une situations très particulière ( très loin des mers et des courants chauds). La continentalité est maximale.

A+

Patric95

Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas parcequ'il fait froid en Sibérie que l'Europe a plus de chances de connaitre du froid: une invasion d'air arctique sur l'Europe est beaucoup plus "facile" à mettre en oeuvre (une forte ondulation par exemple) qu'une lointaine advection d'air sibérien entrenue par un flux d'est toujours fragile.

Il n'y a qu'à regarder l'exemple des 15 derniers jours, ou celui de janvier 1985: il faut surveiller le froid vers le Spitzberg ou la mer de Barents, et non en Siberie.

Enfin la notion de "reserve de froid" est completement fantasque, du moins pour le froid qui est susceptible de toucher l'Europe: une masse d'air à -30°c en surface en Laponie peut se faire balayer en 24h par un bon vent d'ouest, et même en Sibérie occidentale ou centrale un redoux de 30°c ou 40°c peut survenir brusquement à n'importe quelle période de l'hiver (seul le froid intense de Yakoutie est vraiment indélogeable sur plusieurs mois). L'exemple de la Laponie est le plus frappant: le froid de basses couche se crée sur place (jusqu'à -30°c ces derniers jours par des T850 jamais inférieures à -15°c), mais meurt aussi souvent sur place.

Oui, et je signale que l'Oural, chaîne de montagnes orientée nord-sud, fait barrage à l'air sibérien.
Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Bilan d'octobre 2006 pour 3 stations de Sibérie Centrale:

Hatanga:

Tx: -11.8°c (-2.5°c)

Tn: -16.7°c (-0.5°c)

T: -14.2°c (-1.4°c)

Txx: -0.5°c

les 1er et 2

Tnx: -2.1°c le 3

Txn: -26.4°c le 31

Tnn: -30.4°c

le 31

Olenek:

Tx: -11.9°c (-3.3°c)

Tn: -17.3°c (-2.1°c)

T: -14.6°c (-2.6°c)

Txx: +1.5°c

le 2

Tnx: -2.5°c le 2

Txn: -27.3°c le 30

Tnn: -36.4°c

le 31

Tura:

Tx: -6.1°c (-3.2°c)

Tn: -14.3°c (-3.5°c)

T: -10.2°c (-3.3°c)

Txx: +0.4°c

le 11

Tnx: -1.0°c le 1er

Txn: -18.8°c le 29

Tnn: -33.7°c

le 30

Un mois bien sous les normes donc, mais pas d'anomalies exceptionnelles: 3°c de déficit c'est un écart courant pour un climat très continental.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...