Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Fontaine au bois

Ici dans mon petit village du Nord je peux vous dire que les sirènes ont ne les entends pas ... Même en étant dehors ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuville-de-Poitou
Il y a 6 heures, Thundik81 a dit :

 

Tout le monde n'est pas à Pouzioux-la-Jarrie comme dirait l'autre ( @le-planezard )... mais tout le monde n'a pas de portable !

Hé Thundik, t'as visé juste dans un sens. Je fais parti des quelques couillons qui n'a pas de portable. Mais j'ai infoclimat😁...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
il y a une heure, PAPY BOYINGTON a dit :

Hé Thundik, t'as visé juste dans un sens. Je fais parti des quelques couillons qui n'a pas de portable. Mais j'ai infoclimat😁...

J'ai un portable, mais il est toujours en silencieux, les sirènes chez moi sont à 4 km, pas sûr que je les entende, bon par contre ici, on n'est pas prêt d'avoir une alerte pour la pluie ! :D

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 51 minutes, Ralala78 a dit :

J'ai un portable, mais il est toujours en silencieux, 

 

Une alerte cell-broadcastee supplante sur la majorité des téléphones le mode silencieux.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

La colère gronde chez les sinistrés et autres, il ne faut pas se voiler la face « Predict » a merdé ; des têtes vont certainement tomber.

Ps : Tremblement actuellement chez MF.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Portugal - Alcobaca

Bonjour,

 

Je ne vais pas intervenir dans ce débat français car je ne connais pas le(s) système(s) en vigueur.

Mais après les dramatiques incendies de 2017 au Portugal, la Portugal a sorti les grands moyens de préventions/alertes: les opérateurs de télécom ont été mis à contributions!

Toutes les lignes fixe ou portable reçoivent les messages d'alertes sans aucune action de ma part (inscription, abonnement, ...)

Donc SMS sur mon portable, SMS sur le portable de mon épouse, message sur ma ligne fixe, message sur mon routeur LTE.

Simple, efficace, gratuit.

 

Bonne journée

  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Siorac-en-Périgord (24)

Toujours et encore le problème de la culture du risque....

 

Les gens ont-ils vraiment connaissances de ces épisodes med' qui sévissent sur le LR, PACA et Corse chaque année ? N'importe quel coin de ces régions est susceptible de connaître des inondations dramatiques. Et je suis certain que les 3/4 de la population n'en a pas conscience.

 

Je n'ai jamais eu d'eau dans ma maison (même étant gosse, de l'eau dans le jardin, mais jamais dans la maison), mais j'ai peur de ce phénomène. J'habite en vallée de la Dordogne, et étant locataire, avant de signer, et même de visiter, je regardais où étais situé la maison par rapport à la rivière. Je n'ai pas visité une maison car elle était trop prêt de la rivière à mon goût. Résultat l'hiver dernier, le garage de cette dite maison était inondé suite à la crue de la Dordogne. J'ai vraiment pas envie de vivre ça et je m'en protège.

 

Et quand je vois des photos de Villegailhenc, ou de Lagrasse et bien d'autres, avec des maisons, récentes ou ancienne, surélevées au bord de la rivière...  Je me demande si les gens qui y habitent ont vraiment conscience qu'un jour, un matin, il verront comme tout le temps un filet d'eau qui coule... Et 3h plus tard, il y aura 3 mètres de plus et l'eau sera dans leur rez de chaussé. Les gens en sont-ils conscient que ces crues éclairs surviennent quand on habite prés des rivières med' ???

Constat valable pour les autres rivières en France bien évidemment...

 

Souvenir de 2002/2003, je me souviens plus de la date, où il y avait 60/70 cm d'eau dans le jardin (Vedène dans le Vaucluse), mais rien dans la maison car elle a été construite avec quelques marches justement pour éviter cela. Je me souviens très bien que dés qu'il y a eu 20/30 cm d'eau, mon père était allé mettre la voiture au bord de la route qui était plus surélevés que notre jardin. Ma mère avait aussi préparé un sac avec argent, chèque, carnet de santé etc, prêt à partir au cas où.

 

Bref, la culture du risque. On pourra assassiner MF autant de temps qu'on veut, tant qu'on rentrera pas dans le crâne des gens que ce genre d'évènement surviendra à nouveau, on continuera à compter les morts.

 

Modifié par neige84
  • J'aime 13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Entre Toulouse et Montauban
à l’instant, toby a dit :

Je ne vais pas intervenir dans ce débat français car je ne connais pas le(s) système(s) en vigueur.

Mais après les dramatiques incendies de 2017 au Portugal, la Portugal a sorti les grands moyens de préventions/alertes: les opérateurs de télécom ont été mis à contributions!

Toutes les lignes fixe ou portable reçoivent les messages d'alertes sans aucune action de ma part (inscription, abonnement, ...)

Donc SMS sur mon portable, SMS sur le portable de mon épouse, message sur ma ligne fixe, message sur mon routeur LTE.

Simple, efficace, gratuit.

 

 

Oui le problème reste la diffusion de l'information avec les gens. Ma mère qui habite Carcassonne et qui devait partir bosser dans les zones sinistrées n'a reçu aucun SMS (pourtant elle bosse en lien avec la mairie !), c'est moi qui l'ai appelé à 6h15 pour lui dire de ne pas sortir (bon de toute façon elle aurai pas pu sortir la voiture vu qu'il y avait 50cm d'eau devant le portail...), alors que le voisin a reçu 3 SMS d'alerte.... Bref il y a eu un loupé. 

 

Concernant la vigilance de MF à 6h du mat (trop tardive, la situation était déjà catastrophique), il serait temps d'arrêter ce système de découpage par département complètement ridicule. J'ai cru comprendre que d'ici 2021 ils allaient faire un découpage + fin (par communes ?), enfin ! 20 ans après la mise en place de ce système de vigilance et d'alerte....

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
Il y a 13 heures, cirrus007 a dit :

Peut-être aussi parce que le niveau orange est dégainé pour des phénomènes parfois sans grande importante, cf 2cm de neige à Paris-intra muros... sans compter les vigi orange gag pour orage de traine et autre débilités qui nous frisent les cheveux en tant que passionnés (sans parler des erreurs de zonage et timing, qui sont responsables de la grande partie des échecs). 

 

Le niveau orange n'a plus aucun effet, mais vraiment plus aucun, auprès du grand public. C'est un constat à admettre, cette vigilance devrait être remaniée. 

Je suis d'accord que ça puisse paraître abusé, mais tu n'as pas du beaucoup vivre , travailler et circuler en voiture( pour le travail, je reprécise et non comme retraités particulièrement ciblés par certains comme source de problèmes) dans  Paris et sa région .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
il y a 6 minutes, bernardt60 a dit :

Je suis d'accord que ça puisse paraître abusé, mais tu n'as pas du beaucoup vivre , travailler et circuler en voiture( pour le travail, je reprécise et non comme retraités particulièrement ciblés par certains comme source de problèmes) dans  Paris et sa région .

 

Oui mais là aussi on pourrait débattre et il y a matière à réflexion : doit-on mettre au même niveau un phénomène qui peut créer des dizaines de victimes en 1 ou 2 heures (orages méditerranéens ou tempête par exemple) et épisode neigeux qui va certes entraîner d'énormes difficultés de circulation mais qui ne pose pas vraiment d'enjeux en termes de sécurité civile et de vies humaines ?

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours à propos de l'orange... Entendu une dame interrogée par un journaliste dans la rue " D'habitude je prends le bus, mais comme on était en orange j'ai pris ma voiture"   Elle pestait contre les embouteillages et les bouchons!!! 

 

Le  run d'Arôme que j'ai vu la veille au soir était très proche en matière de cumul sur cette partie de l'Aude et de l'hérault. Particulièrement concerné - j'habite dans un village inondable de la haute vallée de l'Hérault - je n'étais pas rassuré hier matin et j'ai pris les dispositions recommandée par la mairie. Tout en restant fataliste. je sais que j'habite une maison dont le 1 étage s'est effondré en 1958. Depuis 1997 que je l'habite,  les 4  (plus ou moins) grosses crues que j'y ai vécu n'ont heureusement pas atteint un pareil niveau. C'est pourquoi j'ai la joie d'être membre d'Infoclimat aujourd'hui!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
Il y a 14 heures, PAPY BOYINGTON a dit :

Et il faut savoir aussi que le gsm s'arrête fin 2018...

Juste une petite précision sur certains points technologiques, car j'ai vu/lu quelques approximations :

La technologie GSM n'est pas la "1G", c'est de la 2G. Tout comme le CSD qui sont historiquement les 1ères technologies 2G.

Ensuite, il y a eu le GPRS et le EDGE qui restent de la 2G mais plus évolués.

La 3G, c'est le passage à l'UMTS tandis que la 4G c'est le LTE. Pour la 5G, ce n'est pas encore normalisé.

 

Le GSM, 2G donc, ne s’arrêtera pas en 2018. Il va continuer plus ou moins longtemps selon les opérateurs (2019 à 2022 en gros mais ce n'est pas officiel).

Cela pose plus de problème dans le monde du M2M (Machine To Machine : communication directe entre machines/serveurs, ancêtre de l'IoT) que dans le monde de la téléphonie grand public. Pour faire simple, on change plus souvent son téléphone mobile qu'un modem dans un équipement informatique.

 

il y a une heure, Sebaas a dit :

Une alerte cell-broadcastee supplante sur la majorité des téléphones le mode silencieux.

 

Même si je pense que la solution de cell-broadcast est intéressante, elle ne peut pas atteindre toute la population.

Il y a des problèmes de couverture réseau (on n'est pas à 100% du territoire couvert) et il faut que son téléphone portable soit allumé.

Personnellement, pendant la nuit, mon téléphone portable est éteint et c'est tant mieux.

Il faut surement le regroupement de plusieurs solutions techniques et le cell-broadcast peut en faire parti.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a 19 minutes, Vincent_L a dit :

 

Oui mais là aussi on pourrait débattre et il y a matière à réflexion : doit-on mettre au même niveau un phénomène qui peut créer des dizaines de victimes en 1 ou 2 heures (orages méditerranéens ou tempête par exemple) et épisode neigeux qui va certes entraîner d'énormes difficultés de circulation mais qui ne pose pas vraiment d'enjeux en termes de sécurité civile et de vies humaines ?

 
coul_orange.gif Soyez très vigilant. Des phénomènes dangereux sont prévus. Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation et suivez les conseils  de sécurité émis par les pouvoirs publics.

 

 

Je n'ai jamais vu sauf erreur de ma part que le niveau des vigilances était exclusivement lié au nombre des victimes qu'un phénomène météorologique pouvait produire .

A ce moment là on pourrait dire que la vigilance rouge émise en Normandie en mars 2011 lors de la tempête de neige était injustifiée.

Et puis en cas d'épisodes,neigeux où de verglas, il n'y a pas que les problèmes de circulation , il y a aussi les risques pour les piétons généralement mal chaussés d'ailleurs et  qui vont venir gonfler( avec les fractures) les urgences déjà débordés  en temps normal , il faut donc quand même mettre en alerte les services de santé même si le risque de décès reste limité , et comme on sait que la vigilance jaune ne sert plus à rien, ça me parait normal de voir déclencher une vigilance orange .

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
il y a 31 minutes, pasion a dit :

Ils vont se doter d'un nouveau calculateur pour mieux cerner les zones concernées en infra départementale:

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/10/16/97001-20181016FILWWW00069-inondationsaude-meteo-france-bientot-dote-d-un-nouveau-supercalculateur.php

Parce que les zones étaient mal cernées par le modèle, très performant, déja existant ? 

Pour rappel, la veille de l'épisode AROME 12z :
AROME12.thumb.png.df4bc8037b87369e675302b49d237b20.png

 

Déja des pointes envisagées à + de 200mm/10h sur le secteur touché. 

 

Puis AROME 18z : 
aromehd-25-16-3.thumb.png.c928ab6013d27fbc572d7e0b0eed6148.png

En plein dans le mille là tant sur les cumuls précis que la localisation ! Mais il était minuit. 

Le problème est donc plus dans la communication, la connaissance du terrain ( financé un nouveau modèle mais supprimer les mecs sur le terrain derrière c'est de l’hypocrisie totale ... ), et la culture du risque. 

Modifié par metbeziers
  • J'aime 6
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
il y a 3 minutes, bernardt60 a dit :
 
coul_orange.gif Soyez très vigilant. Des phénomènes dangereux sont prévus. Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation et suivez les conseils  de sécurité émis par les pouvoirs publics.

 

Je n'ai jamais vu sauf erreur de ma part que le niveau des vigilances était exclusivement lié au nombre des victimes qu'un phénomène météorologique pouvait produire .

A ce moment là on pourrait dire que la vigilance rouge émise en Normandie en mars 2011 lors de la tempête de neige était injustifiée.

 

Oui et c'est justement un problème selon moi, d'où l'incompréhension des citoyens d'ailleurs. On mêle des phénomènes dangereux et d'autres qui le sont beaucoup moins.

 

Désolé mais une vigilance orange pour 10 cm de neige ça n'est pas un phénomène aussi dangereux qu'une vigilance orange pour vents à 130 km/h ou orages à 200 mm en 6 heures...

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a 6 minutes, Vincent_L a dit :

 

Oui et c'est justement un problème selon moi, d'où l'incompréhension des citoyens d'ailleurs. On mêle des phénomènes dangereux et d'autres qui le sont beaucoup moins.

 

Désolé mais une vigilance orange pour 10 cm de neige ça n'est pas un phénomène aussi dangereux qu'une vigilance orange pour vents à 130 km/h ou orages à 200 mm en 6 heures...

 

 

Donc il manque des niveaux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 15 minutes, bernardt60 a dit :

Donc il manque des niveaux !

Inutile ! 
-    Exploitons correctement nos niveaux actuels avec des prévisionnistes qui percutent 
-    Pour les alertes, élaborons une défense passive comme en 1939  (malheureusement pour une autre cause)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, metbeziers a dit :

Parce que les zones étaient mal cernées par le modèle, très performant, déja existant ? 

Pour rappel, la veille de l'épisode AROME 12z :
AROME12.thumb.png.df4bc8037b87369e675302b49d237b20.png

 

Déja des pointes envisagées à + de 200mm/10h sur le secteur touché. 

 

Puis AROME 18z : 
aromehd-25-16-3.thumb.png.c928ab6013d27fbc572d7e0b0eed6148.png

En plein dans le mille là tant sur les cumuls précis que la localisation ! Mais il était minuit. 

Le problème est donc plus dans la communication, la connaissance du terrain ( financé un nouveau modèle mais supprimer les mecs sur le terrain derrière c'est de l’hypocrisie totale ... ), et la culture du risque. 

 

C'est vrai que la modélisation est excellente sauf qu' une semaine auparavant (cf les runs AROME du 09/10 de 06 ou 12h) le même modèle prévoyait des cumuls aussi importants entre les PO, l'Aude et l'Hérault et qu'au final on a que très localement dépasser 100mm dans l'Aude.

Donc non, on ne peut pas dire que c'est un juste un problème de communication.

Si l'on doit communiquer sur du rouge à chaque fois que ce genre de modélisation apparaît alors il risque d'y avoir un grand nombre de fausses alertes rouges.

Oui les modèles sont capables parfois de bien prévoir ce type d'épisode mais ils sont tout aussi capables de se planter complétement. C'est toute la difficulté du métier de prévisionniste. Le lendemain c'est toujours plus simple de dire "y avait qu'à suivre le modèle"

Il reste encore beaucoup de travail sur l'amélioration de la modélisation en terme de fiabilité. Ce qui n'empêche bien évidemment pas un vrai travail de sensibilisation "au risque" de la population, peut être dès l'école comme cela se fait dans certains pays.

Pour le reste c'est juste de la com gouvernementale sur le "super super-calculateur" qui va sauver le monde ...

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
il y a une heure, bernardt60 a dit :

Donc il manque des niveaux !

 

 

Je pense que vigilance (terme important) peut rester avec les 4 échelons actuels. la vigilance est basée sur la prévision, les modèles etc... C'est avant l'évènement.

 

Mais  c'est sur l'alerte (qui est encore autre chose par rapport à la vigilance) qu'il faut agir ! L'alerte est basée sur les observations en temps réel, le remontées d'info en provenance du terrain, etc... L'alerte doit être donnée juste avant le début de la situation de crise.

Pour les phénomènes mettant en péril des vies humaines il faut développer l'alerte ! Le système américain est pas mal comme exposé plus haut, avec par exemple un "flash flood watch" (vigilance) et un "flash flood warning" (alerte directe à la population via sirènes, cellbroadcast et tout moyen mobilisable).

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
il y a 11 minutes, lds a dit :

 

C'est vrai que la modélisation est excellente sauf qu' une semaine auparavant (cf les runs AROME du 09/10 de 06 ou 12h) le même modèle prévoyait des cumuls aussi importants entre les PO, l'Aude et l'Hérault et qu'au final on a que très localement dépasser 100mm dans l'Aude.

Donc non, on ne peut pas dire que c'est un juste un problème de communication.

Si l'on doit communiquer sur du rouge à chaque fois que ce genre de modélisation apparaît alors il risque d'y avoir un grand nombre de fausses alertes rouges.

Oui les modèles sont capables parfois de bien prévoir ce type d'épisode mais ils sont tout aussi capables de se planter complétement. C'est toute la difficulté du métier de prévisionniste. Le lendemain c'est toujours plus simple de dire "y avait qu'à suivre le modèle"

Faux, on était quelques uns avec @Sebaas et @rcnm à s'alerter dès 23h30-00h de ce système pluvieux. Voici mon message dans le suivi de l'épisode :
44198781_298571734077808_3829157098948657152_n.jpg.ff4337266fbbad367573294b6d889003.jpg

Pourquoi personne n'a été prévenu à ce moment là ? 

La différence avec l'épisode de la semaine précédente est la signature radar caractéristique, puis les valeurs de vent mises en ligne par @sebaas quelques minutes après mon message. Tout cela laissait présager que la modélisation AROME allait se produire.
L'épisode précédent ne laissait entrevoir, à la signature radar, qu'une ligne assez mobile circulant également en mer. Et donc aucune corrélation avec la modélisation AROME ce jour-là.

Modifié par metbeziers
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 24 minutes, Vincent_L a dit :

Mais  c'est sur l'alerte (qui est encore autre chose par rapport à la vigilance) qu'il faut agir !

Pour les phénomènes mettant en péril des vies humaines il faut développer l'alerte ! Le système américain est pas mal comme exposé plus haut, avec par exemple un "flash flood watch" (vigilance) et un "flash flood warning" (alerte directe à la population via sirènes, cellbroadcast et tout moyen mobilisable).

 

Mais je te rejoins à 150% Vincent!

 

Et dans le cas de l'alerte issue de l'observation (qui + est lorsqu'elle valide des sorties assez alarmantes d'Arome), plus de chaîne interminable de validation remontant par le Préfet, la Zone de Défense, l'Intérieur ou Matignon!

 

On dispose quand même aujourd'hui de tous les systèmes d'observation (radar, lame d'eau, pluvio temps réel, capteurs de crue) pour détecter une situation à risque, et par ailleurs une petite veille sur RS et les système d'observation participative pour valider le caractère dangereux, suffisant pour "briser la glace" et appuyer sur le bouton d'alerte à bon escient - une sorte de procédure d'exception, préparée, actée en terme de responsabilité, notamment avec un droit à l'erreur (car une alerte loupée fera toujours plus de victime qu'une fausse alerte).

 

Sauf qu'aujourd'hui, MF n'est pas en charge de la gestion de l'alerte. Donc le problème se pose bien dans l'articulation chef prévi au CNP à Toulouse d'une part et  Direction générale de la Sécurité Civile (ministère de l'Intérieur) qui relaie ensuite auprès des préfectures, et Direction générale de la prévention des risque (ministère de l'Environnement) de l'autre. Comment voulez-vous dans ces conditions que l'alerte sur une crue éclair parvienne aux principaux concernés?!

 

Sur les modalités, le combo sirène + cell-broadcating couvrira assez largement la population pour que les médias traditionnels prennent le relais et que l'info circule.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a une heure, bernardt60 a dit :

Donc il manque des niveaux !

C'était un brin provocateur, je me doutais que ça allait réagir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Montpellier (Antigone)

On en est 2018, en plein dans l'ère numérique, et ce système d'alerte très simple n'est toujours pas mis en place...
Comme l'explique Sebaas, dès la première partie de nuit, on savait via l'imagerie radar et les toutes dernières modélisations que l'Aude allait vers la catastrophe.

On parle quand même d'au moins 11 victimes...

 

Le problème c'est que la paperasse administrative trop lourde fera que rien ne changera à ce niveau-là avant des années et une réelle prise de conscience.

Rien que le temps de faire des réunions sur le sujet, puis de lancer un marché public, puis d'analyser les offres... vous avez compris.

 

La vigilance Rouge aurait due être déclenchée plus tôt, mais d'accord sur le fait que ça n'aurait certainement pas changé le nrb de victimes.
En revanche, avertir la population par tous les moyens possibles d'un danger imminent devrait devenir une réelle priorité (et une compétence de l'Etat, on a vu l'échec de déléguer ça avec le SAIP...), avec une équipe d'astreinte mobilisée 7/7 H24. C'est quelque part ce que nous faisons sur les réseaux sociaux en tant que bénévoles...
 

Modifié par Sudiste-34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×