cumulus62

lutte contre les "mini-tornade" "mini...." des médias

Messages recommandés

Bonjour,

On en parle souvent, on en entend beaucoup et même certaines personnes non passionnés trouvent cela louche, oui c'est bien le terme de "mini-tornade", voir même "mini-..." etc. Hormis faire un peu sourire en voyant le foutage de g****e, je trouve qu'il serait temps de faire quelque chose pour tenter de changer un peu les choses.

Je vous propose d'en discuter dans un seul topic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A partir du moment où même Catherine Laborde utilise ce mot dans un journal télévisé devant plusieurs millions de spectateurs, il n'y a plus rien à faire. smile.png

Dans la tête d'un individu lambda, une tornade c'est un gros truc qui descend du ciel, qui tourne et qui détruit des villes entières comme aux US.

Ici, c'est sur un espace assez restreint (un camping) et il n'y a aucune photo ou vidéo d'un gros truc qui descend du ciel, alors... mini-tornade! devil.gif

Néanmoins, certains quotidiens titrent seulement avec le mot « tornade », ce qui est plus ou moins une bonne chose (car on ne connaît pas encore la nature du phénomène), mais c'est déjà un sacré progrès.

Je te mets la même chose que j'ai posté sur le topic des lamentations: c'est le nombre de tweets qui parlent de "tornade" (en rouge) et "mini-tornade" (en bleu) depuis le 15 Juillet dernier. wink.png

Gb6QJEl.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le prenez pas mal, mais des fois on a l'impression que la mini-tornade est devenu un espèce de symbole, le symbole du truc qu'il ne faut surtout pas laisser passer (ô grand malheur, ô déshonneur suprême !) au milieu de centaines d'autres erreurs, approximations ou âneries météorologiques énoncées chaque jour dans l'indifférence absolue.

Non pas que je cautionne l'emploi de cette formule, mais pour imager humoristiquement les choses :

[align=center]Médias : "N'importe quelle ânerie météo autre que la mini-tornade"[/align]

[align=center]

Communauté météo :[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]134297__sleeping-lion_t.jpg[/align]

[align=center]Médias : "une mini-tornade..."[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Communauté météo :[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]dyn002_original_300_282_pjpeg_2570871_dd6ff912dedf45f31cec48ef8ce151fb.jpg[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Ça me rappelle un membre, il y a deux ou trois ans de cela, qui a quelques minutes d'invervalle, avait posté un message pour s'indigner (à grands coups de smileys évocateurs angry.pngsick.gifpinch.gifmad.gifchris.gif) à quel point c'était une honte ce terme de mini-tornade prononcé dans je ne sais plus quel média, et juste derrière dans un autre topic que l'épisode cévenol devrait toucher son département, les Bouches du Rhône, le lendemain dans l'après-midi. Et personne ne l'avait repris. D'accord, là c'est l'exemple extrême qui touche presque au grotesque, mais c'est quand même vraiment parlant.

Franchement si vous voulez un conseil, arrêtez de jouer les vierges effarouchées dès que vous voyez ce mot, ce n'est pas parce que vous serez un certain nombre à avoir posté votre mécontentement ici ou ailleurs pour la terrible offense faite à vos oreilles sur TF1 (même avec plein de smileys pas contents) ce soir que vous changerez les choses. Mini-tornade est un terme désormais beaucoup trop ancré non seulement dans les médias mais également dans la population pour espérer revenir dessus, même si grâce à des efforts de communication (qui se font ailleurs qu'ici) on a pu atteindre ponctuellement certains médias.

Le monde de la météo / climato ne manque pas d'autres domaines dans lesquels on voit très régulièrement (même sur IC et dans une certaine indifférence) des erreurs, des mauvaises définitions ou des approximations erronées, pour ne pas avoir à se focaliser uniquement sur les mini-tornades au point d'en oublier tous les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est certainement une cause perdue cette histoire... Ce terme est carrément entré dans la "culture météorologique française" et je ne vois pas ce que les "quelques" membres de ce forum que nous sommes vont pouvoir y faire.

Je suis largement plus affecté par des présentateurs météo qui font croire qu'il a fait 30°C en Mars à Paris (avec thermo en plein soleil) et que, comme j'en parlais sur le sujet ~ "M6 ne maîtrise pas" il pleut autant à Brest qu'à Marseille ! Là au moins il s'agit de chose beaucoup moins ancrées et rectifiables.

D'ailleurs sur facebook des coups de g****e fleurissent systématiquement dès qu'il y a une tornade et donc que les médias parlent de mini-tornade, si ça avait un quelconque impact sur le français lambda ça se saurait. Il faut voir les choses en face, en dehors de nous tout le monde s'en fiche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement, profitons et fédérons la révolte des passionnés de météo autour du terme mini-tornade ! Si une mobilisation importante se met en place afin d'éviter l'utilisation de ce terme, et dans l'hypothèse peut être farfelue où les choses arriveraient à changer, il y aurait quand même une ânerie de moins à circuler. De plus, cela nous permettrait peut être de poursuivre un travail similaire sur d'autres erreurs répandues ...

Quoiqu'il en soit le renoncement n'est certainement pas une solution ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un combat déjà perdu! Il est beaucoup trop ancré chez les journalistes et désormais dans la population française. Et quel poids possède les 15000 passionnés de météo sur les 20 millions de téléspectateurs? Les journaux ont rapidement fait le calcul. On ne peut pas éviter l'inévitable sad.png

Lorsque j'entends ce mot dans les journaux télévisés, je pousse un long soupir mais sans plus. Je suis de l'avis de TreizeVents, ce sont les grosses erreurs météo qui me font réagir ou qui me font rire (un orage coincé dans un nuage 191769.gif ).

Par exemple: l'année dernière, TF1 a fait du micro-trottoir pour montrer aux personnes que la température était plus haute que celle annoncée par MF (35°C au lieu de 29°C si mes souvenirs sont bons). Pour ce reportage, ils avaient inviter Louis Bodin sur le plateau. Et à la fin de la vidéo, Louis Bodin a dit (en gros): "Permettez-moi de rectifier quelques informations, la température que vous avez mesuré est celle au Soleil. Or à MF, on tient en compte celle qui est à l'ombre."

Voici quelle a été ma réaction:

whistling.gifbiggrin.png

Et il y a eu un moment de gêne sur le plateau puisque leur vidéo ne servait strictement à rien et Louis Bodin a ridiculisé TF1 en direct xD

Le monde de la météo / climato ne manque pas d'autres domaines dans lesquels on voit très régulièrement (même sur IC et dans une certaine indifférence) des erreurs, des mauvaises définitions ou des approximations erronées, pour ne pas avoir à se focaliser uniquement sur les mini-tornades au point d'en oublier tous les autres.
Et pas qu'en météo! En sismologie, depuis 37 ans, les journalistes font la même erreur:

"Le séisme a été classé 7,6 sur l'échelle de Richter la magnitude du moment" mad.gifshuriken.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis largement plus affecté par des présentateurs météo qui font croire qu'il a fait 30°C en Mars à Paris (avec thermo en plein soleil) et que, comme j'en parlais sur le sujet ~ "M6 ne maîtrise pas" il pleut autant à Brest qu'à Marseille ! Là au moins il s'agit de chose beaucoup moins ancrées et rectifiables.

Oui ca par conte ca m'enerve encore plus que le terme "mini tornade" qui fait sourire, du coup je suis souvent obligé de corriger mes proches en leur expliquant qu'une temperature se mesure à l'ombre et pas au soleil, en raison de la surchauffe logique du matériel, ce qui induit un risque evident de surestimation des mesures....

à les entendre on aurait le climat andalou, souvent j'entends qu'il a fait 40°, quand la température depasse tout juste les 30°............sick.gif

Ça me rappelle un membre, il y a deux ou trois ans de cela, qui a quelques minutes d'invervalle, avait posté un message pour s'indigner (à grands coups de smileys évocateurs angry.pngsick.gifpinch.gifmad.gifchris.gif) à quel point c'était une honte ce terme de mini-tornade prononcé dans je ne sais plus quel média, et juste derrière dans un autre topic que l'épisode cévenol devrait toucher son département, les Bouches du Rhône, le lendemain dans l'après-midi. Et personne ne l'avait repris.

laugh.pnglaugh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère que vous excuserez mon ignorance, mais de quel phénomène s'agit-il ? Un coup de vent ? Un vortex ? Je vous remercie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère que vous excuserez mon ignorance, mais de quel phénomène s'agit-il ? Un coup de vent ? Un vortex ? Je vous remercie.

Le problème est précisément là, la mini-tornade peut désigner une tornade ou une violente rafale. C'est très approximatif comme terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au lieu d'utiliser ce terme ils pourraient dire soit tornade si le cas est confirmé soit violentes rafales de vent mais pas ce terme totalement inventé et qui n'a aucune définition!angry.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur facebook j'ai pu observer la création d'une pétition pour que les journalistes arrêtent d'employer ce terme inexistant.

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/journalistes-arr%C3%AAter-d-employer-le-terme-mini-tornade?share_id=sYZohQYKap&utm_campaign=share_button_action_box&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition

Avec en titre " arrêter arrêtez d'employer le terme MINI-TORNADE "mini-tornade" ", oui avec une faute de conjugaison au premier mot et la mise en majuscules de M le maudit qui fait un peu trop gueulard irréfléchi je doute de l'impact de cette pétition.

D'autant que ce n'est pas comme notre chère pétition pour le BAC S 2014 et ses ~ 50 000 signatures, là si on arrive à 1 000 ce sera déjà exceptionnel...

Je ne suis pas contre ce genre d'actions, bien sûr c'est notre passion et la voir comme bafouée n'est pas agréable, mais il faut être réaliste, il est trop tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A partir du moment où même Catherine Laborde utilise ce mot dans un journal télévisé devant plusieurs millions de spectateurs, il n'y a plus rien à faire. smile.png

Dans la tête d'un individu lambda, une tornade c'est un gros truc qui descend du ciel, qui tourne et qui détruit des villes entières comme aux US.

Ici, c'est sur un espace assez restreint (un camping) et il n'y a aucune photo ou vidéo d'un gros truc qui descend du ciel, alors... mini-tornade! devil.gif

Néanmoins, certains quotidiens titrent seulement avec le mot « tornade », ce qui est plus ou moins une bonne chose (car on ne connaît pas encore la nature du phénomène), mais c'est déjà un sacré progrès.

Je te mets la même chose que j'ai posté sur le topic des lamentations: c'est le nombre de tweets qui parlent de "tornade" (en rouge) et "mini-tornade" (en bleu) depuis le 15 Juillet dernier. wink.png

Gb6QJEl.png

Il y a toujours des moyens de (tenter de) faire changer les choses : une pétition sur Avaaz.org (site très influent) supérieure avec plus de 50 000 signatures avec copie à l'AFP (et autres agences de presse) ne passera pas inaperçue.

Il y a aussi les actions type "Anonymous" mais de façon légale : par exemple, quand une dizaine de personnes "spamment" en 60 secondes chrono un même compte avec le même tweet ou un même commentaire (plus ou moins reformulé) Fb, pour l'avoir vu, je peux vous certifier que c'est très efficace default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Quand il y a combat, il y a espoir : en se donnant un minimum de moyens, ça marche default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Voilà ma pensée du jour default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense comme 13vents, c'est très dur de s'opposer à ce genre d'usage.

C'est le processus naturel d'évolution linguistique : ça part d'un accident ou d'un abus de langage, et ça finit en "standard".

Peut-être qu'un étymologiste du forum donnera son avis (qui avait déjà débattu sur le sujet), mais je pense qu'on a affaire à un mix entre le vocabulaire populaire des années 1900 (la tornade est un coup de vent tourbillonnaire soudain/localisé) et la tornade "américaine".

Un journaliste populaire aurait parlé directement de "tornade" il faut être clair, mais là visiblement il (celui qui a inventé çà) a eu un complexe face aux tornades américaines (documentées, bien connues) et il a placé "mini" devant.

Seuls les pros ou amateurs éclairés savent qu'une vraie tornade est un vortex de succion. Les gens (et les journalistes) ne s'attardent pas sur ce détail. Vu du sol, de nombreuses rafales descendantes peuvent donner l'impression de tourbillonner, et donc s'appeler des (mini) "tornades". Et par amalgamme, tous les cas de vent violent sous orages sont devenus des "mini-tornades", à tel point que c'est devenu du langage standard (depuis au moins 25 ans).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand il y a combat, il y a espoir : en se donnant un minimum de moyens, ça marche smile.png

Et les journalistes vont te demander : "on dit quoi alors ?"

Tu répondras : "coup de vent sous orages"

Les journalistes répondront : "ça fait 5 mots au lieu de 1" (la une d'un média consiste à capter l'attention avec le moins de mots)

Tu répondras quoi ?

Une solution serait éventuellement de parler de "mini-tempête" ou "micro-tempête". Non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais ça devient lourd sans arrêt les médias qui ne disent que de la m**** !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut rendre hommage à Fanny Agostini pour ses prestations sur BFM-TV.

Auprès du grand public, (entendue à l'instant) elle a l'art différencier une tornade (non mini) d'un front de rafale...

Assurément, on voit monter en ce moment une grande dame de la météo télévisée, et ça fait plaisir ! flowers.gif

Et dire que j'étais très sceptique au début, croyant qu'elle n'était là que pour sa plastique... Hé bien non ! Trop cynique j'ai été !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense comme 13vents, c'est très dur de s'opposer à ce genre d'usage.

C'est le processus naturel d'évolution linguistique : ça part d'un accident ou d'un abus de langage, et ça finit en "standard".

Peut-être qu'un étymologiste du forum donnera son avis (qui avait déjà débattu sur le sujet), mais je pense qu'on a affaire à un mix entre le vocabulaire populaire des années 1900 (la tornade est un coup de vent tourbillonnaire soudain/localisé) et la tornade "américaine".

Un journaliste populaire aurait parlé directement de "tornade" il faut être clair, mais là visiblement il (celui qui a inventé çà) a eu un complexe face aux tornades américaines (documentées, bien connues) et il a placé "mini" devant.

Seuls les pros ou amateurs éclairés savent qu'une vraie tornade est un vortex de succion. Les gens (et les journalistes) ne s'attardent pas sur ce détail. Vu du sol, de nombreuses rafales descendantes peuvent donner l'impression de tourbillonner, et donc s'appeler des (mini) "tornades". Et par amalgamme, tous les cas de vent violent sous orages sont devenus des "mini-tornades", à tel point que c'est devenu du langage standard (depuis au moins 25 ans).

On avait commencé à en parler dans ce sujet :

/topic/82586-terme-mini-tornade/'>http://forums.infoclimat.fr/topic/82586-terme-mini-tornade/

Dit trivialement d'un point de vue franco-français c'est la faute à la mini-jupe si on a des mini-tout !

http://www.cnrtl.fr/definition/mini-

Pragmatiquement, évidemment, l'emploi du terme mini-tornade entre dans un processus de misation (quoi ça n'existe pas une misation ?), pardon de mini-misation ;-)

Et historiquement, pour voir plus large (d'où sort le mini-), au départ c'est une simple transposition de l'anglais... malheureusement bien plus productive chez nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

TreizeVents, la voix de la raison ! Je te rejoins pleinement smile.png

Personnellement, même si (comme tout bon passionné de météo) ça m'agace d'entendre le terme "mini-tornade" à tout va, ce n'est pas ça qui me dérange le plus.

Non, ce qui me dérange le plus, c'est de lire des inepties à répétition sur les sites et autres forums météo (ou sur les réseaux sociaux). Le soucis ici, c'est que ce sont des "passionnés" eux-mêmes qui font de grosses erreurs et qui sont souvent persuadés que ce qu'ils disent... est vrai.

Combien de fois j'ai pu voir des termes (ou des explications) complètement inappropriés, que ce soit en prévision, dans des observations, ou encore lors de l'identification d'un nuage ou d'une structure nuageuse (sans parler des exagérations).

Alors si même les passionnés de météo (on se dit normalement qu'ils devraient un minimum connaître le sujet) font de grosses erreurs, il ne faut pas s'étonner que les personnes non passionnées en fassent aussi.

Bref, tout ça pour dire qu'avant de critiquer les journalistes parce qu'ils n'utilisent pas les bons termes, certains passionnés devraient déjà commencer par savoir de quoi ils parlent. (bien sûr je ne mets pas tout le monde dans le même panier hein default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et les journalistes vont te demander : "on dit quoi alors ?"

Tu répondras : "coup de vent sous orages"

Les journalistes répondront : "ça fait 5 mots au lieu de 1" (la une d'un média consiste à capter l'attention avec le moins de mots)

Tu répondras quoi ?

Une solution serait éventuellement de parler de "mini-tempête" ou "micro-tempête". Non ?

"Mini" a une consonance trop commerciale ; jusqu'à preuve du contraire, personne n'a acheté Dame Nature pour qu'il y ait un orage à tel ou tel endroit sinon elle aurait fait fortune dans le Centre Ouest Vendredi dernier default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Si les journalistes tiennent absolument à avoir un mot composé, un test pourrait être fait avec "front-rafaleux" ; ça serait déjà nettement moins grottesque que mini-tor...

Essaies de créer si possible un sondage à ce sujet pour voir la tendance sur ce forum.

Ou sinon essayer de retrouver la personne qui a employé pour la première fois le terme "mini tor...", si elle est encore de ce monde : vu l'influence qu'elle a eu sur ses confrères, en lui expliquant la différence entre tornade et front de rafale, peut être assisterions-nous à un changement default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut rendre hommage à Fanny Agostini pour ses prestations sur BFM-TV.

Auprès du grand public, (entendue à l'instant) elle a l'art différencier une tornade (non mini) d'un front de rafale...

Assurément, on voit monter en ce moment une grande dame de la météo télévisée, et ça fait plaisir ! flowers.gif

Et dire que j'étais très sceptique au début, croyant qu'elle n'était là que pour sa plastique... Hé bien non ! Trop cynique j'ai été !

Oui d'ailleurs l'autre fois elle a montré un abri à persiennes et a expliqué qu'il fallait justement prendre la température à l'abri du soleil...très appréciable!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement si vous voulez un conseil, arrêtez de jouer les vierges effarouchées dès que vous voyez ce mot, ce n'est pas parce que vous serez un certain nombre à avoir posté votre mécontentement ici ou ailleurs pour la terrible offense faite à vos oreilles sur TF1 (même avec plein de smileys pas contents) ce soir que vous changerez les choses. Mini-tornade est un terme désormais beaucoup trop ancré non seulement dans les médias mais également dans la population pour espérer revenir dessus, même si grâce à des efforts de communication (qui se font ailleurs qu'ici) on a pu atteindre ponctuellement certains médias.

J'aime beaucoup tes images d'illustration! laugh.png

Effectivement, le terme "mini-tornade" est ancré partout comme tu l'as dit, mais je pense qu'il ne faut pas se résoudre à « laisser faire ».

Que dirait-on si nous commencions à utiliser le mot "mini-émeute" pour qualifier les manifestations de ce week-end, par exemple?

Admettons quand même que cela devient vite irritant au bout de quelques jours, lorsque tu entends à la télé, la radio, et que tu vois partout ce terme qui est bel et bien inexistant!

Par contre, je n'ai jamais souhaité mener un grand combat contre l'utilisation du mot comme l'auteur souhaitait le faire. J'aurais davantage tendance à privilégier les petites actions. Par exemple, si un ami ou une connaissance utilise le mot, je le préviendrais simplement du fait que ce n'est pas un terme correct. Je vois de plus en plus de personnes râler après les journalistes dans les commentaires Facebook car ils utilisent le terme "mini-tornade", pour moi c'est déjà une grande avancée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur facebook j'ai pu observer la création d'une pétition pour que les journalistes arrêtent d'employer ce terme inexistant.

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/journalistes-arr%C3%AAter-d-employer-le-terme-mini-tornade?share_id=sYZohQYKap&utm_campaign=share_button_action_box&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition

Avec en titre " arrêter arrêtez d'employer le terme MINI-TORNADE "mini-tornade" ", oui avec une faute de conjugaison au premier mot et la mise en majuscules de M le maudit qui fait un peu trop gueulard irréfléchi je doute de l'impact de cette pétition.

D'autant que ce n'est pas comme notre chère pétition pour le BAC S 2014 et ses ~ 50 000 signatures, là si on arrive à 1 000 ce sera déjà exceptionnel...

Je ne suis pas contre ce genre d'actions, bien sûr c'est notre passion et la voir comme bafouée n'est pas agréable, mais il faut être réaliste, il est trop tard.

Pétition signée thumbup.gif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Témoignage de D Dumas consultant de Kéraunos sur 20minutes.fr

Que dire, si ce n'est enfin! thumbup1.gif

Nous sommes sur la bonne voie, c'est sûr.

Maintenant, il faut que cela perdure, ce qui ne sera pas chose aisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou sinon essayer de retrouver la personne qui a employé pour la première fois le terme "mini tor...", si elle est encore de ce monde : vu l'influence qu'elle a eu sur ses confrères, en lui expliquant la différence entre tornade et front de rafale, peut être assisterions-nous à un changement smile.png

D'un point de vue sociolinguistique, c'est la "faute", si on peut le dire ainsi, de la communauté météo.

Cf mon message du 05/08/2013 à 18h35 : /topic/82586-terme-mini-tornade/page-2#entry2186315'>http://forums.infoclimat.fr/topic/82586-terme-mini-tornade/page-2#entry2186315

Les météo américains emploie mini-tornado depuis la fin des années 60. En Europe on trouve même, en 1968, un titre d'article dans la très sérieuse Beilage zur Berliner Wetterkarte : Ein Mini-Tornado über dem meteorologischen Institut.

En France je l'ai trouvé dans les années 70 chez les météo.

Mais, dans tous les cas, boom de son usage à partir des années 80.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.