MidiPyrGeo

Les cyclistes d'IC ?

Messages recommandés

Tomasz Marczynski (Pol/Lotto Soudal) a remporté en solitaire la douzième étape du Tour d'Espagne. Une étape marquée par deux chutes de Chris Froome, qui conserve malgré tout son maillot de leader.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux chutes pour Froome, dont une quand même très drôle d'amateurisme. Nibali ne reprend que 20 secondes sur lui alors que si tout le monde avait mis la main à la pâte la minute pouvait facilement tomber...

 

Et encore une fois Alberto Contador qui provoque le destin plutôt que d'attendre un miracle comme les autres 9_9

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeb04   

J'ai envie de dire : Merci Alberto Contador!!

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matt392   

Il n'a peut-être plus le physique pour viser le Top5 sur un grand tour, mais faut avouer que son panache va beaucoup manquer pour animer certaines courses. Sur la chute de Froome, ses adversaires auraient dû reprendre bien plus de temps. Comme quoi la Vuelta n'est pas finie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Matt392 a dit :

Il n'a peut-être plus le physique pour viser le Top5 sur un grand tour, mais faut avouer que son panache va beaucoup manquer pour animer certaines courses. Sur la chute de Froome, ses adversaires auraient dû reprendre bien plus de temps. Comme quoi la Vuelta n'est pas finie...

C'est dommage car sur cette Vuelta, si Contador ne prend pas 3 minutes sur l'étape d'Andorre à cause de ses problèmes gastriques, qui sait si il ne serait pas avec le maillot rouge aujourd'hui...

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Il tourne comme un avion Alberto.:x

Je m'éclate plus avec la Vuelta que sur le Tour.:$

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Sky Blue a dit :

Il tourne comme un avion Alberto.:x

Je m'éclate plus avec la Vuelta que sur le Tour.:$

Effectivement, c'est récurrent maintenant, mais le Giro et la Vuelta ont tendance à être bien plus débridés que le Tour de France de l'attentisme ... :D

Qui incriminer ? Les coureurs, ou le parcours ? Au moins les coureurs, ne serait-ce que par le fait de rouler pour protéger une 9eme place au général (coucou Louis Meintjes).

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
il y a une heure, MidiPyrGeo a dit :

Effectivement, c'est récurrent maintenant, mais le Giro et la Vuelta ont tendance à être bien plus débridés que le Tour de France de l'attentisme ... :D

Qui incriminer ? Les coureurs, ou le parcours ? Au moins les coureurs, ne serait-ce que par le fait de rouler pour protéger une 9eme place au général (coucou Louis Meintjes).

Les deux....

l'étape 9 du TDF était une vrai cata pourquoi ils ont mis 15km après la descente du col du Mont du chat? C'est un exemple parmi plusieurs sur ce tour comme chaque tour...

On compare avec giro-vuelta il y  a un monde par rapport au tour chez ses deux derniers on a  bien plus d'arriver au sommet ou d'arriver juste en bas d'une descente...

 

Après il  y a les coureurs, les équipes sont souvent moins fournis sur la vuelta surtout mais aussi giro favorisant une course de mouvement, le fait que l'année prochaine le TDF se courra à 8 est une très bonne chose. Et également le tour de France étant un cran largement au dessus dans les primes et point world tour forcément les équipes donnent ordre à leur coureur de plus logiquement défendre leurs places... 

 

Histoire de fric quoi et c'est pareil au niveau du parcours... pourquoi il y a temps de plat et si peu d'arriver au sommet? Car l'organisation cherche du fric et les villes de vallée ect en ont et en propose du coup...

Modifié par gugo
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, gugo a dit :

Les deux....

l'étape 9 du TDF était une vrai cata pourquoi ils ont mis 15km après la descente du col du Mont du chat? C'est un exemple parmi plusieurs sur ce tour comme chaque tour...

On compare avec giro-vuelta il y  a un monde par rapport au tour chez ses deux derniers on a  bien plus d'arriver au sommet ou d'arriver juste en bas d'une descente...

 

Après il  y a les coureurs, les équipes sont souvent moins fournis sur la vuelta surtout mais aussi giro favorisant une course de mouvement, le fait que l'année prochaine le TDF se courra à 8 est une très bonne chose. Et également le tour de France étant un cran largement au dessus dans les primes et point world tour forcément les équipes donnent ordre à leur coureur de plus logiquement défendre leurs places... 

 

Histoire de fric quoi et c'est pareil au niveau du parcours... pourquoi il y a temps de plat et si peu d'arriver au sommet? Car l'organisation cherche du fric et les villes de vallée ect en ont et en propose du coup...

Le prix pour être ville départ ou arrivée est le même pour tout le monde. Après ASO et Christian Prudhomme doivent pondre un parcours en fonction des villes candidates et ce n'est pas toujours simple car elles ont aussi leurs exigences. Exemple le plus récent : Bagnères-de-Luchon. Le maire de la ville a exigé une arrivée dans les avenues du centre et nulle part ailleurs pendant des années et des années. Finalement, Prudhomme après avoir insisté et argumenté avec lui, a réussi à le convaincre pour une fois de déplacer la ligne à la station de ski de Superbagnères :) (Qui devrait à 95% figurer sur le parcours en 2018 et être le théâtre d'une arrivée au sommet, ce qui est une excellente nouvelle au vu de la difficulté de l'ascension et pour le spectacle !)

 

Quant aux coureurs qui défendent leurs petites placettes au général, je trouve ça vraiment gagne petit. On est donc dans un cyclisme où on se fiche éperdument de la victoire et de la manière, et où les coureurs sont satisfaits d'enchaîner des places d'honneur sans jamais rien gagner (re-coucou Louis Meintjes). Il vaut mille fois mieux prendre des échappées et aller chercher une victoire d'étape de temps en temps que d'éternellement courir pour le général tout en sachant qu'on ne fera jamais mieux que 7 ou 8eme......

Modifié par MidiPyrGeo
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matt392   

Sur le Tour de France, j'ai l'impression qu'aucun des leaders ne veut prendre de risque pour mettre une attaque tranchante, tout simplement parce que le train Sky les rattrape et les lâche. La surpuissance de Sky est aussi pour beaucoup à propos du manque de spectacle.

 

J'ai l'impression que les autres leaders pensent : "Froome est trop fort, je vise une place sur le podium ou dans le Top10 et ça me va."

 

Sur le Giro, c'était un peu différent mais ça y ressemble un peu : aucun des purs grimpeurs (à part Pinot) n'a voulu placer une grosse attaque, pas parce qu'ils avaient peur que Dumoulin vienne les cueillir (quoique, sur les cols roulants...), mais tout simplement du fait qu'on a pas envie de se mettre dans le rouge, de se découvrir, ça se regardait entre Quintana et Nibali par exemple.

Moralité : Dumoulin avait un grand boulevard devant lui pour gagner ce Giro.

 

Pour en revenir au TdF, sur le papier, c'est très alléchant les arrivées au sommet, mais on a vu le résultat : ça attaque à 2 bornes de la fin, parce qu'il reste toujours 2 ou 3 Sky autour de Froome...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Vous êtes dans le vrai les amis.

Et puis au TDF tous les sprinters sont la avec un train plutôt conséquent en général, les échappées ne vont pas au bout, quasi aucuns grands sprinters sur cette Vuelta car souvent un raidard à l'arrivée, alors les Cavendish, les Kittel, les Greipel , les Kristoff ils restent chez eux car avec des murs à 20% ils passeront par la fenêtre.  

Et pour ceux qui ont fait toutes les classiques de printemps puis le TDF, ils n'ont plus envie de courses de 3 semaines fin aout début septembre .  

Enfin, j'aime beaucoup la Vuelta depuis longtemps.:x

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au Tour la visibilité du sponsor est immense donc les équipes préfèrent une 9éme place que de prendre le risque de tout perdre.

 

Mais même sur la Vuelta la Sky est costaud avec Poels, Nieve et Moscon.

 

Si Contador attaque pas hier, jamais Froome ne tombe.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais enfin quand tu fais 9eme, qu'on te voit jamais à l'écran car tu te fais décrocher du groupe des favoris dès la première attaque et que tu passes ton TDF à finir dans le 2eme groupe de leaders, à l'abri des regards, la visibilité du sponsor est pas top top... Quand tu gagnes une étape au moins là on est obligé de le voir ton sponsor, à moins de rester maillot ouvert :D

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
il y a 59 minutes, MidiPyrGeo a dit :

Ouais enfin quand tu fais 9eme, qu'on te voit jamais à l'écran car tu te fais décrocher du groupe des favoris dès la première attaque et que tu passes ton TDF à finir dans le 2eme groupe de leaders, à l'abri des regards, la visibilité du sponsor est pas top top... Quand tu gagnes une étape au moins là on est obligé de le voir ton sponsor, à moins de rester maillot ouvert :D

On voit le sponsor sur l'affichage du top 10 en fin d'étape ... xD

Et il est dur pour les coureurs de seconde partie au général de gagner des étapes car en général ils sont un cran en dessous des premiers du coup ils ont très souvent plus de chance de rien gagner et y perdre beaucoup qu'autre chose. Barguil aura été une exception vu qu'il était très loin au général il pouvait partir facilement.

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Veranne   

Très belle étape de Contador en effet sur ce petit col andalou. On voit bien qu'il n'est pas au-dessus du lot mais il tente... et ça met la pression. 

Quand j'ai vu qu'il n'y avait plus que 25" au sommet avec un gros train des Sky, je me suis dit aïe. Mais bon, ça met un peu la panique et Froome, dont on ne compte plus les chutes ou les incidents mécaniques à des moments décisifs (comme dans la descente de Domancy au TDF 2016), tombe et ça change la donne.  Si jamais il se fait très mal (comme Porte au Mont du Chat), il peut être hors course et la Vuelta relancée. 

 

Après il est clair que ça n'a pas donné grand chose cette fois (42" pour Contador, 20" pour les autres favoris) mais en ne tentant rien et en ne misant que sur les arrivées au sommet, Froome, qui est clairement au-dessus de ses adversaires, gagnera cette vuelta facilement. 

Modifié par Veranne
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, MidiPyrGeo a dit :

Ouais enfin quand tu fais 9eme, qu'on te voit jamais à l'écran car tu te fais décrocher du groupe des favoris dès la première attaque et que tu passes ton TDF à finir dans le 2eme groupe de leaders, à l'abri des regards, la visibilité du sponsor est pas top top... Quand tu gagnes une étape au moins là on est obligé de le voir ton sponsor, à moins de rester maillot ouvert :D

 

On a bien vu cette année avec les UAE et les Lotto qui roulaient pour défendre la 10é et 9é place de Sam Benett et Louis Meintjes.

 

Sur la Vuelta on voit que tout le monde est au même niveau ce soir, Nibali monte en puissance et Lopez est monstrueux.

 

Sur le chrono Froome est pas si impérial, Contador et Nibali vont pas être si loin, attention aussi à Kelderman c'est pas une brêle en chrono.

 

Mais avant on a une belle étape de montagne demain.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, gugo a dit :

On voit le sponsor sur l'affichage du top 10 en fin d'étape ... xD

Et il est dur pour les coureurs de seconde partie au général de gagner des étapes car en général ils sont un cran en dessous des premiers du coup ils ont très souvent plus de chance de rien gagner et y perdre beaucoup qu'autre chose. Barguil aura été une exception vu qu'il était très loin au général il pouvait partir facilement.

C'est ce que je dis autant perdre du temps et aller chercher les étapes.

 

Pas mal ce col de la Sierra de la Pandera. Froome a fait... du Froome... Et Miguel Angel Lopez court extrêmement bien ! Nibali et Contador sont en forme, l'italien monte de plus en plus en puissance, ça va être intéressant de voir ce qu'il  va se passer en 3eme semaine avec Los Machucos et l'Angliru.

 

Mais attention, déjà demain, énorme étape qui pourrait faire basculer la Vuelta si ça part de loin. Alliance Chaves-Contador-Nibali ? Ils ont tout a y gagner mais j'y crois moyen.  Attention l'étape finit quand même sur 30 kilomètres d'ascension O.o:$:angel:

Modifié par MidiPyrGeo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Seul Nibali peut rivaliser avec Froome, à voir après le chrono.

De la folie cette Vuelta.:x

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matt392   

Froome a encore bluffé. Je me suis dit qu'il allait perdre plus de terrain sur Nibali qui était à fond. Froome semblait être en difficulté et bien non : moulinette s'est mise en route et est revenue sans souci.

Chaves aussi a voulu tenter, c'est bien dans l'intention mais se fait hara-kiri sur la fin.

Majka, quel grimpeur quand il ne court pas pour le général. Il fait partie de ces coureurs qui sont mauvais quand ça joue le général mais excellents pour les victoires d'étape.

Je vais suivre avec attention l'étape de demain, Froome peut craquer ...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le malheur de Gaël Monfils (ATP 22) a fait le bonheur de David Goffin (ATP 14), samedi à l'US Open. Sur le court Louis Armstrong.

Le Polonais Rafal Majka s'est offert son premier succès sur la vuelta 2017 en remportant la 14e étape disputée entre Ecija et la Sierra de la Pandera.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) a remporté en solitaire la quinzième étape de la Vuelta, dimanche, entre Alcala la Real et l'Alto Hoya de la Mora, en Sierra Nevada (129,4 km). Le maillot rouge, le Britannique Chris Froome (Sky), a grappillé quelques secondes sur son plus proche rival, l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida).

Lewis Hamilton a fait coup double au Grand Prix d'Italie, 13e manche du championnat du monde de Formule 1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, MidiPyrGeo a dit :

Et vive la Sky !

Ouais la Vuelta est plié.

 

Nibali va se retrouver à 2min voir 1min30 si il fait un bon chrono mais il ne reprendra jamais tout ce temps dans l'Angliru.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Saint Marcellinoi a dit :

Ouais la Vuelta est plié.

 

Nibali va se retrouver à 2min voir 1min30 si il fait un bon chrono mais il ne reprendra jamais tout ce temps dans l'Angliru.

 

C'est terrible... Quelle frustration...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.