Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Wilfried63

Suivi de la secheresse

Recommended Posts

Posted

Location : Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)

Pas de pluie depuis le 20 mars ici dans le Nord du Bas-Rhin. 
On est donc à notre 29ème jours sans RR ce samedi. 
Si il ne pleut pas ce soir les 35 jours devraient être atteints ce qui serait exceptionnel!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy
Il y a 9 heures, Fil67 a dit :

 

A mon avis, il faudrait quand même encore creuser.

Tu as choisi le seuil des 10 jours sans pluie, mais c'est je pense quelque chose de relativement commun sous notre climat tempéré de latitude moyenne, que ce soit actuellement ou "dans le temps", sauf erreur de ressenti de ma part, mais visiblement non, puisque c'est corroboré par tes graphiques. Quoiqu'il en soit, 10 jours sans pluie, ça n'a quasiment aucun impact, que ce soit au niveau de la végétation, et encore moins des disponibilités en eau.

On ne nie pas bien évidemment en parallèle comme tu le dis, l'influence de la température, qui peut exacerber les conséquences d'une période sans pluie .

Mais qu'en serait-il de séries qui comportent 20, 25 jours sans pluie? C'est plus la même quand on commence à approcher ou dépasser ce seuil!

 

 

 

 

 

On est dans une période où la fréquence des séries d'épisodes de + de 20 jours successifs sans précipitations est plus élevée, notamment depuis 2014.

 

Ceci dit difficile d'interpréter cette hausse, on voit que par le passé, il y a eu des périodes où la fréquence de ce type d'épisode était aussi élevée (années 50 et en particulier la fameuse année sèche de 1953). La caractéristique de la période actuelle (depuis 2014) par rapport aux années 1950, est que cela se produit tous les ans avec 1 année sur 2 au moins 3 épisodes de + de 20 jours sans pluie.

 

image.png.623d9ffb2da6b504a3921bf805d5dc62.png

 

 

Citation

Autre "objection" personnelle à un élément qui sert de base à ton résumé de la situation: la série est rompue si il ne tombe ne serait-ce qu'1mm/24h.  Ok, c'est un critère météorologique officiel, mais tu es d'accord avec moi que ce critère est purement statistique et complètement déconnecté de ce qui se passe en dehors des colonnes d'un tableau  et des calculs d'un ordinateur, aussi complets soient-ils.

On peut très bien avoir 9 jours sans pluie, puis le dixième il tombe 2mm, puis 9 autres jours sans pluie, puis le vingtième il tombe  3 mm, etc. Typiquement le genre de scénario ( pas forcément le plus probable d'un point de vue réalité météorologique, je sais) ,  qui ne changerait absolument rien en terme d'utilisation de l'eau par la végétation et de possibilités de recharges des ressources souterraines, mais qui pourtant aboutirait déjà à l'occultation de 20 jours quasi arides.

J'irais même plus loin, on pourrait remonter ce seuil à 5mm sur 24h en saison chaude ( critère d 'occurrence de pluie forte selon MF il me semble), mais encore une fois, en saison chaude 5mm sur 10 jours,  ça reste presque podop, que l'on qualifie ça de pluie forte ou pas! Ca sert juste à la rigueur à remplir le fond des citernes pour ceux qui récupèrent l'eau de pluie.

 

Est-ce qu'en passant à un seuil d'au moins 15 jours, peut-être même 20 jours, sans pluie supérieure à 5mm/24h, voire 10mm, n'aurions nous pas une image déjà plus nuancée et plus précise surtout de l'évolution climatique de ce début de 21ème siècle?

 

 

On peut atténuer ce biais en regardant pour la saison chaude élargie (d'avril à octobre) l'évolution des cumuls de précipitations, du nombre de jours avec pluie avec les seuils 1mm, 5mm et 10mm. Cela permet d'avoir un aperçu sur les périodes humides situées "entre" ces épisodes secs.

 

Concernant le cumul total de précipitations

On a un asséchement des étés sur la dernière période trentenaire. Entre 10 et 20mm de moins sur 3 mois, mais on retrouve les cumuls moyen d'avant guerre (1921-1939), le niveau de précipitations de la saison chaude élargie n'a donc rien de très inhabituel dans le sens ou il a déjà été enregistré il y a quasiment un siècle (cycle très long?). 

 

En revanche ces 10 à 20mm de moins se font désormais sous une température moyenne qui a bcp progressé (+2° par rapport à 61-90 et +3° sur la dernière décennie), avec les effets bien visibles par tous sur les milieux.

 

image.thumb.png.2067e8548e30aae6e0ad203c8aba32a0.png

 

Concernant le nombre de jours avec pluie (>1mm/>5mm/>10mm)

 

Pour la fréquence du nombre de jours de pluie(RR>1mm), on perçoit une baisse de la fréquence ces dernières années surtout en fin de printemps et en été mais ce n'est pas significatif (en moyenne quelques jours). On constate là aussi que la période des années 1950 était assez proche de l'actuelle avec des saisons chaudes où la pluie était moins fréquente. Sur une moyenne glissante de 10 ans, 2019 atteint le seuil bas de la décennie 1946-1956 mais tjrs avec 2° de +.

 

image.thumb.png.30682e043f629a656e0c402be356613a.png

 

Pour la fréquence des pluies >5mm, là aussi on retrouve cette tendance à la diminution de la fréquence de ces pluies en fin de printemps et en été mais cela reste assez peu significatif de l'ordre d'une journée en moyenne voir moins. Difficile à interpréter de mon point de vue

 

image.thumb.png.9a34f2b095d3d5fcd4c7faa6ccc7c388.png

 

Idem pour la fréquence des pluies >10mm, je pense que c'est difficilement interprétable.

image.thumb.png.0b2ba2061c28e9751cab10c2e1c5dba2.png

 

 

 

Je continue donc de penser que le facteur déterminant dans le stress hydrique inédit et répété des écosystèmes ces dernières années est lié à la température. Si l'existence d'un cycle sec en saison chaude élargie semble se confirmer (fréquence accrue des périodes significatives sans pluies, diminution de la moyenne et la fréquence des précipitations), il n'est pas inédit au regard de la climatologie. On retrouve ainsi des fréquences proches lors des périodes "sèches" du passée (années 50, années 20/30). En revanche le niveau de température atteint est lui bel et bien inédit, sa superposition à un cycle climatique "sec" engendre ces épisodes récurrents de stress hydrique vraisemblablement inédit pour les milieux naturels.

 

Edited by thib91
  • J'aime 6
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Lupicin (39) - 591m - rive droite du Lizon, versant est du Massif d'Antre

Je peux témoigner en tant que franc-comtois que la sécheresse est d'ores et déjà dramatique dans notre région, pas une seule goutte depuis près de 40 jours sur le secteur de Montbéliard, celui de Frasne et celui où je suis, le Haut-Jura (sauf sur les hauteurs de la Pesse où il a du y avoir un orage ou deux). 

 

Donc pas un seul millimètre à mon pluviomètre depuis le 11 mars à 12h. 

 

J'ai pu faire un constat accablant il y a 5 ou 6 jours dans mon coin : le lac de Cuttura a baissé de 30cm de niveau, c'est déjà plus bas qu'après la sécheresse déjà historique de l'été 2018. Aujourd'hui pas d'orage dans les environs à part sur le Jura suisse, on en espère peut être demain ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Merci pour ton travail Thib.

De mon côté j'avais commencé à faire ce type de graphique pour voir justement l'évolution de la répartition des pluies durant la saison chaude sur le relief des Vosges. Exemple ici avec l'été 2018, du 1er juin au 31 octobre, illustrant les cumuls de pluie sur 10/15/20 et 30 jours glissants.

 

1587232356.gif  1587232399.gif

 

1587232418.gif   1587232435.gif

 

Le premier graphique en haut à gauche montre que des périodes très sèches OU totalement sèches d'au moins 10 jours consécutifs ont été relativement courantes durant l'été 2018 là haut: pas moins de 4 périodes durant cette saison 2018.

A elles 4 , elles couvrent au final pas loin de 40 jours marqués par des précipitations faibles ou absentes. On parle du massif vosgien, un coin habituellement plutôt généreusement arrosé au niveau national, si certains venaient à surréagir en me voyant déjà qualifier de secs 10 mm sur 10 jours consécutifs.

En remontant le seuil à 20 jours glissants, sur le graphique en bas à gauche, on retrouve  encore ces 4  creux, dont 3  toujours durables et vraiment marqués , signe que l'on a connu durant la saison 3 périodes bien distinctes d'au moins 20 jours secs à très secs. Pour rappel, 10/15mm  cumulés sur 20 jours là haut, ce sont toujours des conditions vraiment très sèches en saison chaude.

Sur 30 jours glissants, ça commence certes à lisser plus visiblement,  mais il reste  toutefois toujours 2 creux bien perceptibles ( début et fin de saison), avec sur au moins 30 jours consécutifs même pas  20mm cumulés.

 

Attention cependant, je n'ai pas introduit de critère discriminatif établi au niveau de la quantité de pluie effectivement cumulée sur ces périodes pour les qualifier de sèches ou non. L'expérience de terrain liée au métier et l'observation de l'évolution de la nature qui en découle sont des indices certes non quantifiables d'un point de vue strictement scientifique, mais néanmoins bien à même de refléter l'incidence concrète et parfois directe d'un événement météorologique sur l'environnement, et à plus forte raison de plusieurs séries de ces mêmes événements,  notamment sur la végétation.

 

A titre ce comparaison, même approche pour la saison chaude 2012

 

1587233353.gif   1587233370.gif

1587233390.gif  1587233404.gif

Il est évident que la saison chaude 2012 ne fut pas spécialement marquée par quleque période particulièrement sèche ou un tant soit peu durable que ce soit au-delà de ce seuil des 10 jours.

 

Alors bien évidemment 2018 fut une saison chaude en net déficit pluviométrique, et 2012 une saison chaude plutôt en léger excédent, mais l'idée c'est bel et bien d'élargir ce type de représentation à une série pluri-décennale et de voir si une tendance se dégage effectivement du côté de la fréquence, de la durée, et de l'intensité de ces périodes "trop" sèches, sur le massif des Vosges cette fois.

Y'a du taf, je n'ai compilé pour le moment que les années 2018 à 2009 sous ce format, je peux cependant remonter jusqu'à la fin des années 1970, moyennant auparavant quelques lonnnnngues sessions de saisie informatique assez rébarbative ... ;)

 

Fermeture du petit HS climato régional, en partie lié à l'évocation des conditions de sécheresse actuelle naturellement.

 

 

 

 

Edited by Fil67
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Frontonas (230 m)

Période de sécheresse historique en Isère, proche du record absolu (merci à Guillaume Séchet pour la stat)

un peu plus au nord du département , sur l'aéroport de Saint Geoirs, nous en sommes (avec aujourd'hui) à 34 jours consécutifs sans pluie, pour un record équivalent à 37 ; à suivre.

Edited by sebinnis
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Petersbach (Alsace Bossue - 355 m).
Il y a 7 heures, alex67 a dit :

Pas de pluie depuis le 20 mars ici dans le Nord du Bas-Rhin. 
On est donc à notre 29ème jours sans RR ce samedi. 
Si il ne pleut pas ce soir les 35 jours devraient être atteints ce qui serait exceptionnel!! 

 

21 mars plutôt ? 

Enfin, personnellement à ma station, la dernière fois qu'il a plu c'était le 21, tandis que le 20 était sec ^^ 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Innimond (890m)

Si il n'avait pas plu le 29 mars 1.8mm, nous serions a 36 jours consecutifs, mon record est 39J

 

J'ai fait un fichier Excel qui fait un classement de ces periodes de secheresse, (attention ne fonctionne pas a priori sur toutes les versions d'Excel ??)

 

https://www.dropbox.com/s/n1057o8lz8yoxvq/Formule secheresse.xlsm?dl=0

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Grenoble gare et Monestier de Clermont pour le travail.
il y a 25 minutes, sebinnis a dit :

un peu plus au nord du département , sur l'aéroport de Saint Geoirs, nous en sommes (avec aujourd'hui) à 34 jours consécutifs sans pluie, pour un record équivalent à 37 ; à suivre.

 

Merci pour le graphique. Il me semble qu'il avait plu le 25 mars en petite quantité à Saint-Geoir (3,2 mm).

 

https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07486/mars/2020/grenoble-st-geoirs.html

 

Edit : Quand je regarde le détail de la journée du 25 mars, aucune précipitation n'y ai relevé. Un bug alors?

 

https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/25/mars/2020/grenoble-st-geoirs/07486.html

Edited by mathias

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Frontonas (230 m)
il y a 1 minute, mathias a dit :

 

Merci pour le graphique. Il me semble qu'il avait plu le 25 mars en petite quantité à Saint-Geoir (3,2 mm).

 

https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07486/mars/2020/grenoble-st-geoirs.html

ah oui pardon ça m'avait échappé ; le record de 37 est donc bien plus lointain sur le nord du département. quoi qu'il en soit sécheresse remarquable dans le centre-est, qui est normalement un des secteurs les plus arrosés du pays avec des moyennes élevées, plus de 800 mm annuels par exemple pour Lyon, peu de régions de plaine hors centre-est dépassent ce cumul

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Strasbourg - Esplanade, Seythenex (74, 780m)
il y a 35 minutes, sebinnis a dit :

 

 

44 jours consécutifs l'hiver 2016/2017 (du 26/11 au 9/01)! 

 

Edit: à moins qu'il parle d'une série de jour à 0.0mm ? o.O

Edited by Toto74

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)
Il y a 7 heures, alex67 a dit :

Pas de pluie depuis le 20 mars ici dans le Nord du Bas-Rhin. 
On est donc à notre 29ème jours sans RR ce samedi. 
Si il ne pleut pas ce soir les 35 jours devraient être atteints ce qui serait exceptionnel!! 

 

il y a 20 minutes, Le Bossue d'Alsace a dit :

21 mars plutôt ? 

Enfin, personnellement à ma station, la dernière fois qu'il a plu c'était le 21, tandis que le 20 était sec ^^ 

 

Oui, il n'a pas donc pas plu depuis le 22 mars à Niederbronn-les-Bains (14 mm à Niederbronn-Nord et 11.8 mm au Sud le 21 mars) si l'on ne tient pas compte des 0.4 mm le 29 mars et 0.2 mm le 30 précipités uniquement au Nord de la commune).

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Frontonas (230 m)
il y a 7 minutes, Toto74 a dit :

 

Edit: à moins qu'il parle d'une série de jour à 0.0mm ? o.O

je pense oui

il a pris le chiffre officiel qui correspond à la série en cours, mais le chiffre officieux (moins de 1 mm/jour) merci de l'avoir rappelé ;)

Edited by sebinnis
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Richardménil (54630)
Il y a 3 heures, thib91 a dit :

 

On est dans une période où la fréquence des séries d'épisodes de + de 20 jours successifs sans précipitations est plus élevée, notamment depuis 2014.

 

Ceci dit difficile d'interpréter cette hausse, on voit que par le passé, il y a eu des périodes où la fréquence de ce type d'épisode était aussi élevée (années 50 et en particulier la fameuse année sèche de 1953). La caractéristique de la période actuelle (depuis 2014) par rapport aux années 1950, est que cela se produit tous les ans avec 1 année sur 2 au moins 3 épisodes de + de 20 jours sans pluie.

 

image.png.623d9ffb2da6b504a3921bf805d5dc62.png

 

 

 

On peut atténuer ce biais en regardant pour la saison chaude élargie (d'avril à octobre) l'évolution des cumuls de précipitations, du nombre de jours avec pluie avec les seuils 1mm, 5mm et 10mm. Cela permet d'avoir un aperçu sur les périodes humides situées "entre" ces épisodes secs.

 

Concernant le cumul total de précipitations

On a un asséchement des étés sur la dernière période trentenaire. Entre 10 et 20mm de moins sur 3 mois, mais on retrouve les cumuls moyen d'avant guerre (1921-1939), le niveau de précipitations de la saison chaude élargie n'a donc rien de très inhabituel dans le sens ou il a déjà été enregistré il y a quasiment un siècle (cycle très long?). 

 

En revanche ces 10 à 20mm de moins se font désormais sous une température moyenne qui a bcp progressé (+2° par rapport à 61-90 et +3° sur la dernière décennie), avec les effets bien visibles par tous sur les milieux.

 

image.thumb.png.2067e8548e30aae6e0ad203c8aba32a0.png

 

Concernant le nombre de jours avec pluie (>1mm/>5mm/>10mm)

 

Pour la fréquence du nombre de jours de pluie(RR>1mm), on perçoit une baisse de la fréquence ces dernières années surtout en fin de printemps et en été mais ce n'est pas significatif (en moyenne quelques jours). On constate là aussi que la période des années 1950 était assez proche de l'actuelle avec des saisons chaudes où la pluie était moins fréquente. Sur une moyenne glissante de 10 ans, 2019 atteint le seuil bas de la décennie 1946-1956 mais tjrs avec 2° de +.

 

image.thumb.png.30682e043f629a656e0c402be356613a.png

 

Pour la fréquence des pluies >5mm, là aussi on retrouve cette tendance à la diminution de la fréquence de ces pluies en fin de printemps et en été mais cela reste assez peu significatif de l'ordre d'une journée en moyenne voir moins. Difficile à interpréter de mon point de vue

 

image.thumb.png.9a34f2b095d3d5fcd4c7faa6ccc7c388.png

 

Idem pour la fréquence des pluies >10mm, je pense que c'est difficilement interprétable.

image.thumb.png.0b2ba2061c28e9751cab10c2e1c5dba2.png

 

 

 

Je continue donc de penser que le facteur déterminant dans le stress hydrique inédit et répété des écosystèmes ces dernières années est lié à la température. Si l'existence d'un cycle sec en saison chaude élargie semble se confirmer (fréquence accrue des périodes significatives sans pluies, diminution de la moyenne et la fréquence des précipitations), il n'est pas inédit au regard de la climatologie. On retrouve ainsi des fréquences proches lors des périodes "sèches" du passée (années 50, années 20/30). En revanche le niveau de température atteint est lui bel et bien inédit, sa superposition à un cycle climatique "sec" engendre ces épisodes récurrents de stress hydrique vraisemblablement inédit pour les milieux naturels.

 

Belle étude ! Pour les fréquences de pluies > 1 mm , > 5 mm ou > 10 mm, la cause pourrait être "simplement" à chercher du côté d'une variabilité naturelle s'établissant sur plusieurs décennies : a la vue des courbes, on identifie bien des oscillations sur minimum 10 ans.

Edited by Antoine Coeuré
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

à Aubenas nous en sommes à 0.0mm pour le mois d'avril.

aucune précipitation depuis le 26 mars soit depuis 23 jours.

à l'exception du 25 mars où il était tombé 17,5mm, aucune journée à plus de 1mm depuis le 12 mars. 

autrement dit, entre le 6 mars et le 18 avril, il est tombé 20 mm  en 4 jours...      

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

2.4mm à Nice depuis le 6 mars. Ça devrait cependant changer (du moins espérons-le) à partir de demain ou début de semaine prochaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

il a un peu plu cette nuit et ce matin ça sent la terre mouillée ! 🤩

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Lupicin (39) - 591m - rive droite du Lizon, versant est du Massif d'Antre

Au début du 39ème jour sans pluie, la Bienne à Jeurre atteint une côte tout a fait inédite pour une mi-avril :

 

Screenshot_20200419-114937_Ecosia.thumb.jpg.e94b7023ee0655d19d27afb3e4cdc320.jpg

 

Il fautdire qu'une telle sécheresse et l'absence quasi-totale des neiges de fonte contribuent bien à cette côte extrêmement basse ! C'est triste à voir... Les pics de hauteur d'eau sur les 30 derniersjours sont le résultat des différents lâchers d'eau des petits barrages en amont (Cuttura et Saint-Claude notamment). Àce train la, les vannes vont finir par rester ouvertes indéfiniment...

Edited by Tim39
Normes d'avril : 3,9/15,1 avec 148,5mm et 7,1cm (les deux ne seront pas atteints cette année 😞)
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble

Il tombe quelques gouttes de pluie sur Grenoble ! Les premières depuis le 12 mars...

La période de sécheresse totale aura donc duré 37 jours.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 9 minutes, Dionysos a dit :

Il tombe quelques gouttes de pluie sur Grenoble ! Les premières depuis le 12 mars...

La période de sécheresse totale aura donc duré 37 jours.

 

Et encore, si on compte en "jour de pluie" il faut que le cumul dépasse 1mm.

Et pour sécheresse totale 0,2mm ? Je ne suis plus sur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)
Il y a 19 heures, Le Bossue d'Alsace a dit :

 

21 mars plutôt ? 

Enfin, personnellement à ma station, la dernière fois qu'il a plu c'était le 21, tandis que le 20 était sec ^^ 


Oui exact c’était le 21 mars ici à Seltz avec 11mm ce jour-là. Et si on écartait ce cumul on aurait pas de pluie depuis le 12 mars. 
Aujourd’hui est donc le 29ème jours sans RR, et cela devrait continuer au moins jusqu’au week-end prochain donc les 35 jours seraient dépassés ce qui serait assez exceptionnel. 
En avril 2007 il n’avait pas plu pendant 34 ou 36 jours à mon ancienne station de Gries, à voir si on arrive à les battre. 

Edited by alex67
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Concoules la bise

Bonsoir.  Sur Concoules la bise

Pluie du jour 3.8mm

Dernière  précipitation le 26 mars (neige) avec 8.3mm... 

Donc 22 journées sans précipitation. Très rare à cette période de l'année. 

Pour l'instant les sources du Mt modéré tiennent le coup.  Mais vu qu'il n'a presque pas neigé cet hiver... 

A suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Grenoble gare et Monestier de Clermont pour le travail.
Le 19/04/2020 à 14:29, Dionysos a dit :

Il tombe quelques gouttes de pluie sur Grenoble ! Les premières depuis le 12 mars...

La période de sécheresse totale aura donc duré 37 jours.

Il était également tombé quelques gouttes début avril aussi mais de toute façon la sécheresse totale se poursuit sur Grenoble smh puisque le pluviomètre n'a pas bougé aujourd'hui. (enfin si : 0,2 mm relevé ce jour finalement).

Edited by mathias
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourgoin-Jallieu (38)

Il reste visiblement plus que Grenoble et Ambérieu (en synop) pour la grosse série en cours sans jours de pluie. 

A voir demain et les deux prochains jours. 

Edited by Charly-C

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...