Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Wilfried63
 Share

Recommended Posts

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Top départ pour les feux de forêt dans le nord-est, avec un premier incendie en Forêt de Haguenau ce week-end. Pas grand chose, et pas spécialement inhabituel en cette saison, surtout par temps chaud et sec. 

Reste à voir comment ça va évoluer dans les semaines/mois qui viennent, et là est toute la question, avec, selon toute logique, une augmentation de la chaleur, et malheureusement une bonne probabilité aussi , soyons réalistes, d'accentuation de la sécheresse superficielle durant les mois d'étés ( en espérant avoir tort et connaître un été très instable, ou, à défaut, plus nuageux et moins chaud que d'habitude)

On joue vraiment de malchance depuis plusieurs semaines, entre absence totale de précipitations, journées presque toutes très ensoleillées, humidité atmosphérique au fond du trou, chaleur complètement hors saison la plupart du temps ( 6°C d'excédent sur la Txm jusque là en avril pour Strasbourg!!!) , qui ne cède alors éventuellement un peu de terrain durant quelques jours qu'au prix d'un déchaînement des vents d'est ou de nord-est, aux effets encore plus desséchants.

En tout cas niveau forestier, un été 2019 /2018/2015 bis risque fort de signer l'arrêt de mort de tout ce qui avait déjà trinqué jusque là  ( accroissant parallèlement de plus en plus les risques de propagation de potentiels incendies).

Ca a un côté résolument "catastrophisme", mais je crains qu'il n'y ait malheureusement pas que de ça dans cet amer constat.

 

A côté de cela, les perspectives de pluies sur le nord-est sont toujours aussi maigres . Le petit espoir de fin de mois/début mai reste fragile, et n'est de surcroît pas forcément relayé systématiquement au fil des sorties. Un mauvais signe en général. Sans parler de l'épreuve de l'échéance évidemment, un obstacle parfois insurmontable une fois la situation bloquée de la sorte ( les modélisations du canadien GEM sont à ce titre pour le moins inquiétantes, bien qu'isolées globalement, lui qui ne voit absolument aucune précipitation pour le nord-est depuis plusieurs sorties, et sur toute la durée de ses échéances, soit 10 jours)

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

  • Replies 3.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Il y a 1 heure, Fil67 a dit :

 

En tout cas niveau forestier, un été 2019 /2018/2015 bis risque fort de signer l'arrêt de mort de tout ce qui avait déjà trinqué jusque là  ( accroissant parallèlement de plus en plus les risques de propagation de potentiels incendies).

 

Et bien ce n'est pas cette nouvelle étude de l'INRAE qui va te rassurer Fil67 (ni nous rassurer non plus...) :

https://www.actu-environnement.com/ae/news/foret-inrae-rechauffement-climatique-adaptation-35351.php4

 

A la lumière de cette découverte, les chercheurs proposent un modèle pour prédire l'effet du changement climatique sur la vulnérabilité des forêts. Contrairement aux modèles existants, il intègre la perte d'eau au niveau de la cuticule des feuilles des arbres, un paramètre non négligeable qui accroit la mortalité prédite, en particulier en période de canicule. « Les prédictions de ce modèle confirment une situation alarmante : si les arbres de nos forêts sont adaptés pour résister aux sécheresses qu'ils subissent depuis des millénaires, ils ne sont pas armés pour survivre à un changement climatique majeur », s'inquiètent les scientifiques. Trois scénarios sont alors envisageables pour les arbres de nos forêts. "

Link to post
Share on other sites

Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

Si l'ouest de la Belgique a reçu pas mal de flotte samedi (au-moins 10 mm...et encore, pas partout), le namurois reste au sec, puisqu'il n'est tombé que 0.8 mm chez moi en vallée de la Meuse samedi dernier. Le vent a très vite repris le dessus avec quelques fortes rafales hier, les sols étant évidemment déjà revenus poussiéreux le jour-même de la petite pluie matinale (soleil l'aprem).

 

Bref, il est tombé 0.8 mm depuis le 21 mars / 0.8 mm depuis le 1er avril. J'égalise mon record de l'été 2018 où il n'était tombé que 0.8 mm entre le 5 juillet et le 7 août !

Ce record sera battu, car il n'est prévu aucune pluie avant le 28/30 avril. Le record de sécheresse du printemps 2007 est désormais en danger lui aussi, chose que je pensais inimaginable !

A noter une végétation en avance (tout est vert*), mais ça, c'est presque devenu normal.. Mais dans un contexte de sécheresse quasi devenue estivale, c'est à prendre en compte.

 

* en temps normal, tout devient vraiment vert en première décade de mai, voire fin de 3eme décade d'avril lorsqu'il fait doux.. mais ici, il fait déjà vert depuis 10 jours.

Edited by Juju4795
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 9 heures, sebinnis a dit :

qu'en est-il toutes saisons confondues ? ça fera au moins 34 normalement, pas de pluie avant samedi.

 

Avec 34 jours nous serions en 5ème position, mais les signaux de pluie vers samedi sont vraiment faibles et diminuent de run en run, possible que l'on prolonge cette série.

 

image.png.c84e6312d0e98beacf16d51118051167.png

 

image.png.d6dc01cf6ff894428d4c3f2e8f4aebe1.png

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Frontonas (230 m)

où as-tu trouvé les données de 1921 ? ca s'arrête à 1922 sur infoclimat https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07180/janvier/1922/nancy-essey.html

53 jours, débordant largement sur l'automne c'est énorme, d'après les cartes de l'époque cette sécheresse a concerné tout le territoire, au-delà même. ça reste encore à ce jour LA référence en la matière si j'en crois les articles traitant du sujet devant 1976.

Edited by sebinnis
Link to post
Share on other sites

il y a 58 minutes, sebinnis a dit :

où as-tu trouvé les données de 1921 ? ca s'arrête à 1922 sur infoclimat https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07180/janvier/1922/nancy-essey.html

53 jours, débordant largement sur l'automne c'est énorme, d'après les cartes de l'époque cette sécheresse a concerné tout le territoire, au-delà même. ça reste encore à ce jour LA référence en la matière si j'en crois les articles traitant du sujet devant 1976. 2020 ne serait-il pas d'ores et déjà 3ème à l'échelle nationale ?

 

A l'époque j'avais téléchargé ces données sur le site de l'ECAD mais elles ont été retirées depuis.

Pour cette année 1921 elles débutent en mars et terminent en décembre (pas de données pluvio pour 1922). Il faut être prudent sur l'utilisation des données de température mais je les garde car c'est une année extraordinaire à beaucoup de niveau (sécheresse, et amplitude des températures).

 

Par exemple la succession entre le mois d'octobre et le mois de novembre 1921  est incroyable et mériterait un sujet à elle seule. Si l'on intègre les données de cette année 1921 à la climatologie globale, octobre 1921 est le plus chaud jamais enregistré, tandis que novembre 1921 est le plus froid! Les variations thermiques ont été spectaculaires, à titre d’exemple :

26,2° de  txm du 1-oct au 20 oct.

0,5°    de  txm du 15-nov au 30 nov

 

image.png.5f6910321317e7d06bad0c6e369d9082.png

 

En fait c'est l'ensemble de l'année 1921 qui présente des records de chauds inhabituels pour l'époque que l'on ne retrouve pas dans les décéniies suivantes et jusqu'aux années 2000. Par exemple 25,6° le 3 avril 1921 ou encore une température maximale moyenne supérieure à 30° du 24 juin au 10 août et de 32° du 9 juillet au 9 août...

 

Les années 1920 sont intéressantes d'un point de vue climatologique avec une successions de séquences froides/chaudes, sèches/humide tout à fait remarquable. La climatologie de nos dernières années est assez monotone en comparaison et se résume essentiellement à enregistrer des records de douceur/chaleur.

Edited by thib91
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Station netatmo : Saint-Lupicin (39) - 591m ; Lyon 8 pour les études - 174m

Ici la période sans pluie s'est terminée hier soir, 41 jours sans que rien ne soit détecté par le pluviomètre ! Hier je disais 40 jours mais en fait je me suis trompé, il se trouvait que le 11 mars n'avait pas reçu de pluie, les dernières gouttes étant tombées autour de 23h le 10... Enfin bref, un record absolu, tous mois confondus.

 

L'orage d'hier nous aura donné 3mm, soit le strict minimum par rapport à ce qui a peu tomber sur l'ensemble du Haut-Jura (autour de 10 à 30mm entre les Bouchoux et en remontant jusqu'à Saint-Laurent, en passant par Saint-Claude et Morez). Il n'est rien tombé toutefois à Lamoura, Mijoux et Lajoux, pour ces trois villages, la série des jours sans pluie mesurable continue encore et devient très inquiétante...

 

À noter que les orages d'hier n'on même pas eu d'effet sur les cours d'eau, ou des effets minimes.

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)
il y a 25 minutes, Tim39 a dit :

Ici la période sans pluie s'est terminée hier soir, 41 jours sans que rien ne soit détecté par le pluviomètre ! Hier je disais 40 jours mais en fait je me suis trompé, il se trouvait que le 11 mars n'avait pas reçu de pluie, les dernières gouttes étant tombées autour de 23h le 10... Enfin bref, un record absolu, tous mois confondus.

 

1.1 mm à Cogna MF le 11 mars en sachant que la pluviométrie du 11 mars est comptabilisée jusqu'au 12 mars 7h loc.

Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble (limite Eybens)

La période de sécheresse totale (0mm) se poursuit à Grenoble-Le Versoud, hier était le 39ème jour consécutif (dernières précipitations relevées le 12 mars)

Edited by Dionysos
Link to post
Share on other sites

En creusant les données de pluviométrie l'échelle nationale, je suis tombé sur une constat assez intéressant concernant cette sécheresse de printemps 2020. Je traite ici les données des 30 stations du panel national MF depuis 1945 (pas avant par manque de dispo et fiabilité des données).

 

Si on regarde le cumul moyen quotidien de l'ensemble des stations, on constate qu'on a eu une période prolongée sans cumul moyen > 3 mm. Vous noterez que la période s'est achevée depuis quelques jours en raison de pluies assez étendues et plus ou moins significatives sur l'Ouest et le Sud.

 

image.thumb.png.8d1e18aedda3bd64ddfd311767a03972.png

 

En regardant les périodes les plus longues sans cumul moyen >= 3 mm, nous avons donc une période de 40 jours du 10 mars au 18 avril, ce qui sans être inédit n'est pas si courant. Notez que l'été 2019 avait lui aussi donné une période de 41 jours :

 

image.thumb.png.7a54c06af6fa7ffb6143a71faf2b8488.png

 

 

Maintenant vient la partie la plus intéressante, même si peut-être moins intuitive. Si on se focalise maintenant sur les occurrences des jours de pluie (avec le seuil 1 mm), en faisant une moyenne quotidienne sur l'ensemble des stations du panel, on obtient un le taux de stations ayant eu un jour de pluie. Sur la période récente, on voit qu'on a eu une assez longue période sans dépasser un taux de 0.4, ce qui signifie que sur aucun des jours de cette période plus de 40% des stations a reçu au moins 1 mm :

 

image.thumb.png.4122c3067f78b06eeb0d55deb4268d35.png

 

Et si on regarde maintenant l'historique des plus longues périodes sur ce critère, on voit que la période actuelle est assez remarquable, et se classe 4ème depuis 1945 avec 40 jours. Les périodes la devançant étant le début d'été 1976 (45 jours), puis le début printemps 1953, et enfin ... l'été 2019 ! Autrement dit il est quand même heureux que l'automne dernier ait été exceptionnellement arrosé, sinon on aurait probablement quelques soucis à l'heure actuelle.

 

image.thumb.png.c6d3802363b45167076ce28202ae8279.png

  • J'aime 5
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

 

Le 20/04/2020 à 10:55, thib91 a dit :

 

Et la bise des prochains jours ne va pas arranger la situation.

 

Pour Nancy, 30ème jour également sans une goutte d'eau c'est d'ores et déjà la plus longue série jamais enregistrée au printemps:

 

1 - 30 jours du 22/03 au 20/04/2020

2 - 28 jours du 27/03 au 24/04/1997

3 - 27 jours du 22/02 au 21/03/1993 et du 04/05 au 31/05/1934

4-- 25 jours du 03/04 au 28/04/2007 et du 07/02 au 24/03 1938

 

 

 

J'ai retrouvé une période plus longue au printemps, il faut remonter à 1893.

 

Aucune précipitation à Nancy et dans pas mal de stations du NE du 20 mars au 5 mai (45 jours)! avec un mois d'avril à 0mm.

 

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65151863/f111.image

 

Pour Nancy, on retrouve un niveau de température maximale en avril exceptionnellement élevée pour l'époque avec 20,9° pour une moy. 1885-1917 de 15°.

Link to post
Share on other sites

Posted
Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)

Pas de pluie depuis le 21 mars ici dans le Nord du Bas-Rhin, et avec le soleil et la bise permanente tout est archi sec. 
Nous en sommes donc au 31ème jours consécutifs sans précipitation, et les 35 jours pourraient être largement atteints voire approcher les 40 jours ce qui serait vraiment exceptionnel. 
En avril 2007 il n’avait pas plu pendant 34 ou 36 jours, ce record sera battu, et ce mois était hors norme avec 346,5h d’insolation à Strasbourg-Entzheim, record tous mois confondus!! 
Dommage qu’il ait plu à Entzheim il y’a une dizaine de jours (4,3mm en avril), aucun record ne sera battu là-bas à la station officielle du 67...😕

Edited by alex67
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
Il y a 4 heures, thib91 a dit :

 

 

J'ai retrouvé une période plus longue au printemps, il faut remonter à 1893.

 

Aucune précipitation à Nancy et dans pas mal de stations du NE du 20 mars au 5 mai (45 jours)! avec un mois d'avril à 0mm.

 

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65151863/f111.image

 

Pour Nancy, on retrouve un niveau de température maximale en avril exceptionnellement élevée pour l'époque avec 20,9° pour une moy. 1885-1917 de 15°.

 

bien joué Thibault, tu viens de pointer du doigt un mois d'avril 1893 clairement exceptionnellement anticyclonique jusqu'au bout et meme très chaud en première et troisième décade. Mais cette situation est arrivée dans un climat beaucoup plus froid à l'époque. Comme quoi meme dans un cycle froid, on peut avoir des sécheresses records ou simplement sous forme d'un ou plusieurs mois de records de chaleur et de sécheresse. 

Link to post
Share on other sites

Posted
SAINT-MANDE (94160)
Il y a 1 heure, alex67 a dit :

Pas de pluie depuis le 21 mars ici dans le Nord du Bas-Rhin, et avec le soleil et la bise permanente tout est archi sec. 
Nous en sommes donc au 31ème jours consécutifs sans précipitation, et les 35 jours pourraient être largement atteints voire approcher les 40 jours ce qui serait vraiment exceptionnel. 
En avril 2007 il n’avait pas plu pendant 34 ou 36 jours, ce record sera battu, et ce mois était hors norme avec 346,5h d’insolation à Strasbourg-Entzheim, record tous mois confondus!! 
Dommage qu’il ait plu à Entzheim il y’a une dizaine de jours (4,3mm en avril), aucun record ne sera battu là-bas à la station officielle du 67...😕

Aucun record dans quel sens ? 

Car je n'ai pas trouvé le nombre de jours sans pluie pour Strasbourg.

Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble (limite Eybens)

Les 40 jours sans précipitation mesurable sont atteints à Grenoble Le Versoud

Il s'agit d'un record absolu pour cette station (précédent record 38 jours, en octobre-novembre 1978)

À noter qu'aucune précipitation n'est envisagée dans le secteur avant samedi...

Pour l'anecdote, juste à côté de la France, la station météo de Genève Cornavin est exactement dans la même situation (0mm en 40 jours)

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Grenoble gare et Monestier de Clermont pour le travail. Précieux dans la plaine du Forez pour les vacances.
il y a 41 minutes, Dionysos a dit :

Les 40 jours sans précipitation mesurable sont atteints à Grenoble Le Versoud

Il s'agit d'un record absolu pour cette station (précédent record 38 jours, en octobre-novembre 1978)

À noter qu'aucune précipitation n'est envisagée dans le secteur avant samedi...

Pour l'anecdote, juste à côté de la France, la station météo de Genève Cornavin est exactement dans la même situation (0mm en 40 jours)

 

 

Peut-être des débordements d'averses qui se developperont sur les reliefs ces prochains jours...

Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Hohneck, 1220m
Le 21/04/2020 à 08:50, Yoann44 a dit :

 

Et bien ce n'est pas cette nouvelle étude de l'INRAE qui va te rassurer Fil67 (ni nous rassurer non plus...) :

https://www.actu-environnement.com/ae/news/foret-inrae-rechauffement-climatique-adaptation-35351.php4

 

 

 

La question n'est finalement pas tant de rassurer ou non qui que ce soit.

Ceci dit, ce n'est pas un scoop non plus d'avoir pu conclure que la végétation d'un lieu donné n'était pas forcément préparée à la multiplication des étés très chauds et très secs sur d'aussi courtes périodes sur ce même lieu donné, et que dans le même temps le phénomène d'adaptation par sélection naturelle à même d'apporter une réponse au moins partielle à cette problématique ne pouvait pas, du fait de la rapidité des modifications climatiques, jouer pleinement son rôle, comme il l'a toujours fait depuis des millions d'années. Avec plus ou moins de succès, même si le terme succès n'est d'aucun intérêt d'un point de vue évolutionnel, étant donné qu'un écrasant pourcentage de toute forme de vie animale ou végétale qui a été de passage sur terre à moment donné a déjà disparu au fil de l'évolution.

Un être humain n'est  pas censé observer de changements climatiques majeurs durant la courte durée de sa vie. Tout au plus de gros accidents climatiques ponctuels ( stade visiblement dépassé à ce jour).

Il en va de même pour la végétation, qui , sans avoir l'intelligence que peut avoir un être humain en terme d'adaptation active et de réaction immédiate à une situation de crise ( quand son intelligence l'y autorise toutefois, ....),  dispose toutefois naturellement  "d'atouts" supplémentaires en matière de résistance ( résistance parfois déjà  bien éprouvée à ce jour ).

Mais ça n'est pas non plus une surprise si, pour quelque raison que ce soit, les changements de l'environnement à même de perturber les équilibres anturels établis à longueur de siècles voire de millénaires, et ce jusqu'au point de non retour et surtout en un temps bien trop court, ont en général été qualifiés de cataclysmes, que ce soit pour les espèces animales ou végétales.

" Il ne faut pas compter sur ceux qui ont crée les problèmes pour les résoudre", dixit Einstein ;)

 

En attendant, les modèles confirment,  même pour les régions encore non concernées jusque là, un possible assouplissement de la répression en matière de sècheresse pour fin avril/début mai. Il se dessine toutefois clairement pour le moment une diagonale sud-ouest/nord-est, dont l'inclinaison ET l'extension restent à préciser, car ça pourrait mettre à l'écart une partie du nord-ouest, ou du nord-est.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

Une période exceptionnelle dans certaines régions, mais non historique. Malheureusement, il y a des cycles plus ou moins pluvieux, et d'ici quelques heures à quelques jours, en fonction des régions, la pluie va faire son grand grand retour pour tout le monde !! Et vu la dynamique, on en a pour une semaine à minima, voir plus. Bref, pas sur que le mois de Mai soit très estival pour le moment, quand on voit la configuration des acteurs….

Edited by Barth61
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, Barth61 a dit :

Une période exceptionnelle dans certaines régions, mais non historique. Malheureusement, il y a des cycles plus ou moins pluvieux, et d'ici quelques heures à quelques jours, en fonction des régions, la pluie va faire son grand grand retour pour tout le monde !! Et vu la dynamique, on en a pour une semaine à minima, voir plus. Bref, pas sur que le mois de Mai soit très estival pour le moment, quand on voit la configuration des acteurs….

 

Encore heureux, Mai n'est pas un mois qui a vocation a être "estival", c'est climatologiquement un mois humide sur pas mal de régions (NE notamment).  Espérons qu'il soit à la hauteur de ce côté afin de limiter la casse pour cet été.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Bourgoin-Jallieu (38)
Il y a 5 heures, Barth61 a dit :

Une période exceptionnelle dans certaines régions, mais non historique. Malheureusement, il y a des cycles plus ou moins pluvieux, et d'ici quelques heures à quelques jours, en fonction des régions, la pluie va faire son grand grand retour pour tout le monde !! Et vu la dynamique, on en a pour une semaine à minima, voir plus. Bref, pas sur que le mois de Mai soit très estival pour le moment, quand on voit la configuration des acteurs….

 

Non historique ? 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)

Ici 34ème jours consécutifs sans précipitation (depuis le 21 mars). 
Il ne devrait pas pleuvoir avant mardi.

Ce mois confirme une nouvelle fois son statut de mois le plus sec de l’année ici dans le Nord du Bas-Rhin. 

Edited by alex67
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle
Il y a 3 heures, Charly-C a dit :

 

Non historique ? 

 

 

Relis mon message. Il peut avoir localement des records. (D'où une situation exceptionnelle) Après qu'une ville est battue ou non son record, rien de choquant, c'est l'ensemble des données qui est intéressantes => 4e des périodes sèches.

Relis le message de Arkus qui est très très bien expliqué…. Et que je félicite au passage.

Edited by Barth61
Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
Il y a 3 heures, alex67 a dit :

Ici 34ème jours consécutifs sans précipitation (depuis le 21 mars). 
Il ne devrait pas pleuvoir avant mardi.

Ce mois confirme une nouvelle fois son statut de mois le plus sec de l’année ici dans le Nord du Bas-Rhin. 

  avant mardi? je pense que non. Les pluies devraient remonter dans un flux de sud rapidement lundi vers nos régions. Je mise sur les premières pluies sur le NE lundi en fin de journée

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...