Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Recommended Posts

Posted
Vincennes (94) / Penta di Casinca (2B)

Sur l'année hydrologique, soit depuis septembre 2018, on a quand même une situation nettement déficitaire sur le pays, parfois très nettement dans certaines régions autour du Massif Central jusqu'au Nord-Est :

 

CAR_OBS_SHY_FRANCE_ARR_2019HYD.png

Edited by CFR
  • J'aime 5
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites
  • Replies 3.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 27 minutes, CFR a dit :

Sur l'année hydrologique, soit depuis septembre 2018, on a quand même une situation nettement déficitaire sur le pays, parfois très nettement dans certaines régions autour du Massif Central jusqu'au Nord-Est :

 

CAR_OBS_SHY_FRANCE_ARR_2019HYD.png

 

Il y'a une coquille non? si maintenant MF calcule un rapport a la moyenne de 12 mois glissants mais qu'il manque 3 mois effectifs ou va t-on!:D

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Vincennes (94) / Penta di Casinca (2B)

Non bien sûr pas de coquille, utilisation de la normale partielle, on aurait effectivement pu/dû adapter le titre.

Edited by CFR
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Crozet (01) 550m | Station météo à Bourg en Bresse (01) 255m
il y a 2 minutes, CFR a dit :

Non bien sûr pas de coquille, utilisation de la normale partielle.

Pourquoi ne pas avoir marqué mai 2019 alors ? là ça fait penser qu'on prend la moyenne sur 1 ans avec les cumuls sur 8 mois et demi.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Sans être alarmant ou alarmiste, j'en parle quelques fois sur le topic centre-ouest. Côté rivières, les départements 86 et 79 ont du souci à se faire. Les dernières pluies avec entre 20 et 30 mm, on soulagait seulement à court terme débits ou hauteurs, au choix, en fonction des caractéristiques hydrauliques des rivières. 

Depuis juillet 2018 dans la Vienne, seulement 2 mois excédentaires. Sans parler des mois antérieurs pour ne pas remonter trop loin, mais ce sera sûrement intéressant depuis 2017.

En haut lieu, il y'a des inquiétudes, des réunions avec les acteurs locaux (CD, CR et SD en autres) . Il ne faudrait pas revivre la même année 2018 sans  pluies majeures jusqu'en décembre à nouveau...

Edited by PAPY BOYINGTON
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted
Meuse Sud - Bar le duc

Après une soixantaine de millimètres en mai (concentré entre le 8 et le 11 mai, le reste du mois a été pratiquement sans pluies), juin commence sur des bases toujours sèches.

Les cours d'eaux sont au plus bas ici dans la Meuse, une situation une nouvelle fois inquiétante à la veille de l'été. D'autant plus qu'à part quelques averses orageuses (qui sont passées bien loin de nous jusqu'à présent), il n'y à aucunes pluies de prévues...

Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Situation à la première décade de mai de l'humidité des sols :

 

212326597_Capturedu2019-06-0816-31-16.thumb.jpg.310475144a1dd78605f7205d22980160.jpg

 

Situation à la dernière décade de mai, l'Italie s'est bien humidifée, l'Espagne s'est asséchée, la France est globalement dans les clous, en exceptant les Alpes du sud frontalières :

 

1093468436_Capturedu2019-06-0816-28-54.thumb.jpg.0a56ae71f4e093dc5e62b8af9ed796ef.jpg

 

Légende :

 

1925159486_Capturedu2019-06-0816-35-34.jpg.10468f2d680d04d5cc94494ab16332eb.jpg

 

Perspectives à 3 mois (ECMWF) :

 

829534246_Capturedu2019-06-0816-44-34.thumb.jpg.de74ca4bf4cb4dd2acd2143b43806459.jpg

 

(https://emergency.copernicus.eu/)

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Yop ! :)

 

Plusieurs apports de pluies depuis le début du mois ainsi que des températures plutôt fraîches me laissent confiant pour le mois de Juin. Si l'été se déroule dans ces conditions, ce topic risque de se vider (et tant mieux ! ) Je ne sais pas ce qu'il en est pour le reste du pays, en particulier la Limagne et le NE.

Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, neige84 a dit :

Yop ! :)

 

Plusieurs apports de pluies depuis le début du mois ainsi que des températures plutôt fraîches me laissent confiant pour le mois de Juin. Si l'été se déroule dans ces conditions, ce topic risque de se vider (et tant mieux ! ) Je ne sais pas ce qu'il en est pour le reste du pays, en particulier la Limagne et le NE.

 

Très contrasté, l'Alsace bénéficie d'une excellente pluviométrie depuis 1 mois et demi en lien avec une circulation méridienne plutôt favorable (remontées de sud récurrente).

 

C'est plus compliqué côté Lorrain en particulier sur le centre de la région, pourtant secteur le plus touché par la sécheresse des sols.

On est constamment en marge des dégradations remontant du sud via l'Alsace et une partie du massif Vosgien ou ayant lieu à l'ouest sur le Bassin Parisien et qui se perdent sur le nord et les Ardennes sans passer l'est champenois.

 

Par exemple à peine 21mm sur Nancy depuis 1 mois et une première décade de juin qui 'arrange pas grande chose (+2,5° d'excédent thermique, ensoleillement très excédentaire et beaucoup de vent). Embêtant sachant que l'on sort d'un hiver à peine humide et d'un duo été/automne sec et surtout très chaud.

 

image.png

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Contrasté bien que les différences soient nombreuses entre les sources, le déficit des températures limitent l'assèchement.  Les pluies ont été hétérogènes et le manque de finesse des cartes du CPC ci-dessus peuvent lisser des disparités locales marquées. De plus l'anomalie des derniers 30 jours supportent l'anomalie plus prononcée de la première partie de du mois par rapport à la dernière semaine, entre autres. À recouper avec les données Copernicus notamment.

 

p.30day_figa.gif.92e3020d0ef376b212b19394683b3336.gif      p.30day_figb.gif.7fd01d4698a11df7912dac5f089546da.gif

 

p_7day_figa.gif.4889db8e7656c3c8ec4380e976d1705b.gif     p_7day_figb.gif.acab3f6f5ed4708e7d3863cbd856625d.gif

 

 

On remarque la diminution des précipitations sur l'Europe centrale et de l'est, l'excès était une caractéristique de la récurrence de ces derniers temps.

 

EDIT : Pour compléter davantage :

 

soil4.thumb.png.6f2221f6d1277e55a1156e01c655de5d.png

Edited by _sb
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dontreix - Creuse (23) - altitude : 720 m

Salut,

 

Depuis mes messages catastrophistes et catastrophés de l'automne dernier, j'aurais vraiment aimé revenir ici pour vous dire que je m'étais un peu beaucoup enflammé, que la situation s'est nettement améliorée et que l'on attend sereinement l'arrivée de l'été après un printemps pas franchement agréable.

Malheureusement il n'en est rien, et c'est bien le scénario du pire qui continue de s'écrire jour après jour sur le nord du Massif-Central.

 

En résumé : après un automne aride (24 mm en septembre, 7 mm du 1er au 24 octobre), il tombe 20 cm de neige le 30 octobre, sur une végétation sèche et encore feuillue, provoquant par endroit de très gros dégâts (voir ici et ). La poisse totale après un été extrême...

S'en suit un hiver pas assez humide avec, de novembre à mars, une pluviométrie soit tout juste à l'équilibre, soit déficitaire, sans oublier les deux semaines de temps printanier en février avec 2 Tx >20° en fin de mois.

Le printemps a réussi l'exploit d'associer une météo très grise et fraiche à une sécheresse parfois remarquable (déficit >50% en mai). Depuis le début de l'année, un seul orage, le 12 avril. En mai aucune activité électrique, mais 2 jours de neige et 3 gelées... Aucun orage non plus en juin, mais avec près de 60 mm, on pourrait presque s'estimer heureux !

 

Les chiffres sont éloquents : sur ma VP2 de Dontreix, le cumul des 12 derniers mois - de juillet 18 à juin 19 - atteint 591 mm pour une moyenne voisine de 950 mm, cela représente un déficit proche de 38%.

Et c'est encore pire un peu plus au nord, particulièrement dans le bassin montluçonnais. La statIC de Saint-Martinien se trouve à quelques kms et pratiquement à la même altitude que la station MF d'Archignat, avec laquelle on peut comparer. De juin 18 à mai 19 St-Martinien cumule seulement 438 mm ! pour une moyenne à 812 mm, soit un déficit de 46%, c'est énorme.

 

Depuis de longs mois, la PQR se fait régulièrement l'écho de ces conditions climatiques et de leurs conséquences :

 

https://www.lamontagne.fr/gioux-23500/actualites/pourquoi-la-commune-de-gioux-dans-le-sud-de-la-creuse-a-pris-des-airs-desertiques_13534998/#refresh

https://www.lamontagne.fr/gueret-23000/actualites/la-creuse-passe-en-alerte-secheresse-le-deficit-en-eau-en-avril-est-inedit-depuis-60-ans_13544492/#refresh

https://www.lamontagne.fr/lussat-23170/actualites/secheresse-en-creuse-maree-basse-a-l-etang-des-landes-ou-les-oiseaux-ne-chantent-plus_13565457/#refresh

 

Et ce dernier article en guise de transition :

https://www.lamontagne.fr/gueret-23000/actualites/pourquoi-les-epiceas-meurent-les-uns-apres-les-autres-en-creuse_13588956/#refresh

 

J'ai donc appris très récemment que les dépérissements massifs qui affectent les conifères et surtout les épicéas depuis l'été dernier ne sont pas causés par la sécheresse en tant que telle, mais par la prolifération d'agents pathogènes qui profitent du temps sec, de l'allongement de la période estivale et de la raréfaction des froidures hivernales.

Le phénomène est marqué et ne cesse de s'étendre, voici deux photos pour illustrer, prises vers chez moi. Ces parcelles de résineux étaient encore intactes il y a un an :

 

20190601_093636copie.jpg.0d678b86ead73082840453c671ac74f3.jpg

 

20190622_145641copie.jpg.87c7ccc8da6663049c7d90228abd30c0.jpg

 

 

Forcément, dans ces conditions, la situation s'aggrave encore pour les feuillus endémiques. Grâce à Google Street View, j'ai pu, en complément des photos prises par mes soins, effectuer quelques comparaisons qui permettent de bien se rendre compte du dépérissement accéléré des arbres, et en particulier des chênes pédonculés.

Ces photos ont été prises le long de la D206, entre les communes du Montel-de-Gelat et de Pontaumur, dans le Puy-de-Dôme.

 

Juillet 2012 :

 

163189321_Capturedecran2019-06-22copie2.jpg.54f841898feb2aee65585119b6984226.jpg

 

VS

Juin 2019 :

 

20190622_160859copie.jpg.f49f98657bf427e81f3b1ec35632c093.jpg

 

 

Mai 2011 :

 

723285264_Capturedecran2019-06-22copie.jpg.c2dfd03072764aaa07d25a07a4c08537.jpg

 

VS

Juin 2019 :

 

20190622_161214copie.jpg.71a7ec2af378ab283dedd7a81cf43600.jpg

 

 

Juillet 2012 :

 

1044214048_Capturedecran2019-06-22copie1.jpg.1cb2167094dd59b3ab2be82600761895.jpg

 

VS

Juin 2019 :

 

20190622_161419copie.jpg.46eec4eea7cd5a56f7637834d00a1b0f.jpg

 

Ça se passe de commentaire...

 

Au niveau local, la situation est critique, comme nous le précise ce papier, reçu par tous les habitants de Dontreix au début du mois :

http://dontreix23.e-monsite.com/medias/files/mot-a-l-attention-de-la-population-secheresse.pdf

 

Et nous voilà donc repartis pour une canicule hors-normes avec des maximales prévues entre 35 et 38° de mercredi à samedi, à 700 m. d'altitude... tout va bien, quoi !

À moins d'un revirement spectaculaire en cours d'été (type 2006 ou 2011) auquel je ne crois plus, on plonge indéniablement dans l'inédit, l'inconnu, et c'est franchement angoissant pour quiconque a quelques notions des enjeux qui entourent l'accès à la ressource en eau. 😟

 

À suivre.

 

 

 

Edited by paparazzi
  • J'aime 6
  • Merci 8
  • Surprise 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel
Il y a 3 heures, paparazzi a dit :

À moins d'un revirement spectaculaire en cours d'été (type 2006 ou 2011) auquel je ne crois plus, on plonge indéniablement dans l'inédit, l'inconnu, et c'est franchement angoissant pour quiconque a quelques notions des enjeux qui entourent l'accès à la ressource en eau.

Le Massif central "château d'eau de la France."..merci pour cette alerte parfaitement fondée.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Eh oui, les excédents de fou se poursuivent, les déficits pluvio s'enchaînent mois après mois, la sécheresse s'accentue tout logiquement dans ces conditions. Et c'est toujours et encore l'environnement, notre environnement immédiat, qui trinque de plus en plus méchamment, dans l'incompréhension voire dans l'indifférence la plus totale pour beaucoup, l'essentiel dans l'immédiat étant de continuer à pouvoir profiter du soleil, de la chaleur, du temps sec de l'été, bientôt des vacances.

Concernant la remarque sur le rôle de réserve d'eau des massifs montagneux, idem dans les Vosges, on assiste au même phénomène actuellement: elles n'assurent plus du tout ce rôle. Au 10 juillet on aura 4 semaines consécutives qui n'auront apporté que 40 mm. Dont 95% sur une seule journée. Bénéfice zéro à long terme. Et tout ceci fait suite à 4 semaines déjà trop sèches depuis la mi-mai.

On est mal barrés, et on peut d'ores et déjà annoncer haut et fort un nouveau tarissement massif des sources en altitude pour la fin d'été et l'automne à ce rythme là. Dans le Jura, , 2018 reloaded, Doubs à sec ?

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)

C'est exactement ça, l'essentiel étant d'annoncer du beau temps et de la chaleur dans les médias, que l'on puisse se baigner, les terrasses et camping faire le plein, barbecue à gogo et les marchands de glace leurs chiffres d'affaires, le reste on s'en fou !

Quand je vois à nouveau le nombre de piscines autoportés refleurirent ici malgré l'avertissement de l'année dernière avec le Doubs à sec, z'ont rien compris, faut dire que si le petit dernier réclame sa piscine faut surtout pas le frustrer, je sais c'est pas facile de dire non, c'est ce que j'ai pourtant fait avec la plus petite de mes filles en lui expliquant pourquoi je n'en mettrais pas, je crois qu'il est temps de commencer à expliquer aux générations de demain qu'il va falloir changer d'habitude et notre rôle ne va pas être facile de ce côté là, nous qui en avons bien profités… d'ailleurs la mienne va se baigner 2 maisons plus loin ! 😄

  • J'aime 5
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m
il y a une heure, stormsnow59 a dit :

13 eme jour de suite sans une goutte d'eau sur le nord et c'est pas prêt de s' arranger.

Nous sommes déja avec des nappes à niveau bas et restrictions depuis avril...

 

On vous bat quasiment ici à 1200m, le tout avec des températures quasi similaires, et sur des sols très très drainants.  Ca craint méchamment. Pas encore d'arrêtés en vigueur, mais ça ne devrait plus tarder au vu des prévisions. Je crains réellement qu'on finisse juillet avec des cumuls faméliques sur une bonne partie du pays, malheureusement.

Ca va peut-être enfin être l'occasion de tester les conséquences d'une situation de crise d'envergure sur le front de la sécheresse d'ici l'automne, puisque visiblement on se paie le luxe de faire déjà quasiment pire que l'an dernier sur certains secteurs.

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Lomont sur Crête (25) 550m / Ouest du massif du Lomont

En effet, la terre de nos pelouses commence à se fissurer.

Le coup de chalumeau qu'on vient de vivre aurait pu bien se terminer avec de l'eau. Mais les orages (mirages) vus par les modèles pour le week-end à venir : pshiit envolés. La ca change tout, et on risque d'aborder un tournant. Les arrêtés vont... Pleuvoir ! 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, stormsnow59 a dit :

13 eme jour de suite sans une goutte d'eau sur le nord et c'est pas prêt de s' arranger.

Nous sommes déja avec des nappes à niveau bas et restrictions depuis avril...

Idem ici. En prenant la route du boulot entre labroye et Abbeville la végétation au bord des routes et les prairies Change de couleurs. Hier j’ai vu certains agriculteurs arrosé leur champs.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Au niveau des arrêtés en cours, il y a un an jour pour jour à gauche, et situation actuelle à droite:

 

1562140862.gif   1562140910.gif

 

Situation effectivement plus tendue ou prise de conscience et anticipation bien en amont cette fois?

En tout cas, gros potentiel pour une évolution très compliquée d'ici quelques semaines si on continue les conneries.

Et a priori, ce sera le cas pour au moins les 2 semaines à venir, que ce soit sur le nord du pays, à l'ouest, à l'est, au centre ou au sud.

 

graphe_ens3_dgx9.gif    graphe_ens3_byo9.gif

 

graphe_ens3_wqx9.gif   graphe_ens3_xzy8.gif

 

 

La palme de la sécheresse semble revenir à l'heure actuelle à certains coins du nord-est de l'Allemagne:

 

sn10469_1yr.gif

 

Tout juste 300mm sur les 12 derniers mois du côté de Leipzig, et on notera l'absence quasi totale depuis un an de "vrais" arrosages en profondeur! Les zones les plus sèches de France font presque figure d'oasis à côté.

 

 

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Situation cependant beaucoup moins tendue que 2017 a la meme date (en haut la carte au 02/07/2017, en bas celle de 2019):

propluvia-2017-07-02-09.pngpropluvia-2019-07-03-11.png

Edited by maxwell86
Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, grecale2b a dit :

carte a priori pas à jour : la Haute-Corse est en vigilance sécheresse depuis le 1er juillet, par arrêté préfectoral.

Oui, idem en Côte-d'Or.

Ils mettent en général une semaine a mettre la carte a jour, voire plus...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m
Le 03/07/2019 à 11:24, maxwell86 a dit :

Situation cependant beaucoup moins tendue que 2017 a la meme date (en haut la carte au 02/07/2017, en bas celle de 2019):

 

 

Semblerait que notre carte de 2019, certes toujours moins bariolée que celle de 2017, ait néanmoins pris entre temps quelques couleurs supplémentaires...

On n'est en tout cas plus si loin que ça du niveau de 2017, et nul doute que juillet 2019, plutôt sec jusque là, le restera encore un temps certain, et sur une très grande partie du territoire, puisque l'on peut envisager sur pas mal de régions des cumuls inférieurs à 5/10mm pour la première quinzaine ( voire un zéro pointé pour les coins les plus désavantagés).

Y'a plus qu'à attendre la prochaine canicule pour voir rougir la carte pour de bon!

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Entre Toulouse et Montauban

Bonjour, ce début d'été est en effet très sec, conjugué à ces 10 jours de canicule dans le Sud. Dans mon secteur (20km Nord Toulouse), la dernière pluie efficace remonte au 10 Juin. Hormis Janvier, l'ensemble des mois de 2019 sont déficitaires.

 

Cumul annuel: 260,8mm, soit 1/3 du cumul annuel normal. Ça part mal !

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...