Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance été 2014


Wilfried63
 Share

Recommended Posts

Non Sebb, en 2003 il y a eu quelques orages ponctuels, mais la France a subit cette année là sa plus importante sècheresse depuis 1976.

Les canicules les plus sévères arrivent quand même sur des sols secs (1947, 49, 76, 83, 2003, 06)

Exact. L'évaporation refroidit les sols (comme la transpiration rafraichit le corps humain, c'est le même phénomène).

S'il n'y a plus rien à évaporer, les sols ne se refroidissent plus.

Mais 1976 reste plus une année de sécheresse qu'une année de canicule puisque c'est dès février que la pluie avait cessé de tomber, ce qui n'a pas été le cas en 2003 ou 2006.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 374
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Prévision saisonnière actualisé pour le mois de juillet et d'août. Juillet: Pas de réel changement par rapport au précédente prévisions avec un mois de juillet prévu toujours aussi chaud (+1°C par r

Posted Images

Quand vous parlez de sécheresses du sol et voir si c'est l'oeuf ou la poule c'est délicat à voir ceci. Car par exemple s'il y a des sécheresses dans certaines zones sur Terre c'est à cause des El Nino ou La Nina ou... Donc ici la sécheresse est l'oeuf et l'ENSO la poule. Mais des sécheresses doivent jouer un certain rôle sur l'évolution du climat à cours terme.

Puis les canicules n'ont pas forcément un lien avec les sécheresses puisque ces dernières peuvent se produire sans qu'une canicule ou disons vague de chaleur vient comme le montre les saisons froides comme les hivers et printemps sec et mais qui sont parfois avec des mois sous les normes comme 2012... La climatologie c'est complexe vu le mécanisme de tout ceci suivant divers facteurs et leur(s) lien(s).

Williams

Link to post
Share on other sites

Non Sebb, en 2003 il y a eu quelques orages ponctuels, mais la France a subit cette année là sa plus importante sècheresse depuis 1976.

Les canicules les plus sévères arrivent quand même sur des sols secs (1947, 49, 76, 83, 2003, 06)

En 1983, les sols étaient sec ? Tu as une drôle définition de la sécheresse. tongue_smilie.gif

Non le printemps 83 a un excédent pluviométrique de 50%, ce fut l'un des printemps les plus humides de ces dernières décennies donc non pour 1983.

De plus je ne vois pas pourquoi les sols sec provoqueraient une canicule, c'est absurde et le pire c'est que Jeje38 fanatique de ces théories ubuesques ne bronche même pas alors qu'il sait pertinemment que l'été 1983 est complètement opposé à ça et montre bien que la sévérité de la canicule est plutôt dû à l'intensité de la masse d'air remontant d’Afrique du Nord qu'à la sécheresse superficiel des sols.

Et effectivement en terme de canicule, 1983, 2003 et 2006 reste quand même bien plus impressionnant que juin 1976 qui fait aussi bien que juin 2005.

Link to post
Share on other sites

De plus je ne vois pas pourquoi les sols sec provoqueraient une canicule, c'est absurde

Ne soyez pas si brutal.

Il est évident que la sécheresse des sols et de la végétation favorise l'accentuation de la chaleur diurne.

Mais il faut aussi les conditions d'une vague de chaleur, on est bien d'accord.

La sécheresse des sols peut se former très rapidement, et donc des faibles pluies en mai/juin peuvent avoir un rôle sur les vagues de chaleur de l'été.

De faibles pluies en mars/avril qui affaiblissent la végétation peuvent sans doute avoir un rôle aussi.

Il est probable que la sécheresse doit être étendue pour avoir un impact significatif. A ce jour, la moitié est de la France est dans un état de sécheresse sérieux, mais ça fait une petite région par rapport à l'Europe.

On surveillera éventuellement la sécheresse espagnole, encore plus sérieuse, et étendue à la péninsule entière, qui peut aider les masses d'air à chauffer par le sud.

Link to post
Share on other sites

Ne soyez pas si brutal.

Il est évident que la sécheresse des sols et de la végétation favorise l'accentuation de la chaleur diurne.

Mais il faut aussi les conditions d'une vague de chaleur, on est bien d'accord.

Voilà qui est bien résumé !191769.gif

Pour revenir à 83, oui, un printemps très humide, mais un mois de juin sec à laissé place à un mois de juillet sans aucune précipitation sur de nombreuses stations... la canicule est arrivée la 3ème décade.

Link to post
Share on other sites

Il y a quand même une grosse marge de progression dans les prévisions à court/moyen terme...

Nous venons de vivre la première décade de juin la plus chaude jamais enregistrée depuis les débuts des relevés.

Or, le 24 mai, MF déclarait encore "aucun sénario dominant ne se dégage pour les températures pour la période du 2 au 15 juin"...scared.gifscared.gifscared.gif

Link to post
Share on other sites

Guest Sky Blue

Oui tout à fait, avec un coup de chaud qui pourrait bien être le plus chaud de l'été. (qui sait)

Comme je le disais sur les lamentations, je ne suis guère fan des saisons qui débutent en fanfare (été comme hiver)

Précocité c'est une chose, durabilité c'en est une autre.

Link to post
Share on other sites

Oui tout à fait, avec un coup de chaud qui pourrait bien être le plus chaud de l'été. (qui sait)

Comme je le disais sur les lamentations, je ne suis guère fan des saisons qui débutent en fanfare (été comme hiver)

Précocité c'est une chose, durabilité c'en est une autre.

En tous cas, les hivers, en montagne, te donnent parfaitement raison.
Link to post
Share on other sites

Oui enfin, on sait très bien que le temps d'une décade ou même d'un mois entier n'a pas de conséquences sur ce qu'il se passe après.

Pour l'instant, on peut dire seulement que l'été 2014 démarre en fanfare.

Après c'est de la prévision.

Link to post
Share on other sites

Posted
Paris (Jourdain)

Il y a quand même une grosse marge de progression dans les prévisions à court/moyen terme...

Nous venons de vivre la première décade de juin la plus chaude jamais enregistrée depuis les débuts des relevés.

Or, le 24 mai, MF déclarait encore "aucun sénario dominant ne se dégage pour les températures pour la période du 2 au 15 juin"...scared.gifscared.gifscared.gif

Désolé je vais continuer dans le hors-sujet.

Pour regarder les runs de la prévi mensuelle sur lesquels se base MF pour ses prévisions à 4 semaines (disponibles pour le grand public sur le site), je suis bien d'accord qu'il reste beaucoup à faire sur le ""plus court terme""(par rapport à la prévi saisonnière)...

La prévi mensuelle c'est une prévi d'ensemble rallongée (un contrôle avec plein de runs perturbés) et donc il y a des fois où on peut dire quelquechose pour 10/15j, et des fois où on ne peut rien dire au delà de J+5...

Honnêtement, il est rare de pouvoir dire quelquechose à partir de la troisième semaine. Dans ce cas, MF dit :"aucun scénario dominant ne se dégage...". Et là, pour le coup, du 2 au 15 juin, c'étaient les semaines S+2 et S+3 par rapport au 24 mai donc...

Et bien sûr, ce n'est pas parceque à un moment donné on ne peut rien dire, à un moment donné il n'y a pas de "signal significatif" qu'on n'aura pas un épisode qui s'écartera pas mal de la normale par la suite... On ne sait pas c'est tout.

Des fois même, la prévi mensuelle n'apporte rien. Elle peut même avoir un temps de retard sur la prévi traditionnelle à J+7. (cas de gouttes froides par exemple).

Link to post
Share on other sites

Oui tout à fait, avec un coup de chaud qui pourrait bien être le plus chaud de l'été. (qui sait)

Comme je le disais sur les lamentations, je ne suis guère fan des saisons qui débutent en fanfare (été comme hiver)

Précocité c'est une chose, durabilité c'en est une autre.

Pour la façade est oui wink.png car c'était pas spécialement fameux par endroits, pas plus de 29 ici par ex..

Donc oui, possiblement le plus chaud (à l'est donc) mais peut-être le début d'une longue série ? GFS voit cette possibilité avec un coup de fièvre (un peu isolé toutefois en ce moment, à suivre) en dernière décade de juin.

Link to post
Share on other sites

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Avec cette premiere decade de juin remarquablement chaude, on demarre quand meme sur des bases proches de 2003 meme si la situation generale est quelque peu differente

Link to post
Share on other sites

Avec cette premiere decade de juin remarquablement chaude, on demarre quand meme sur des bases proches de 2003 meme si la situation generale est quelque peu differente

Certe tu a raison, mais cela ne veut pas dire que on aura un été comme 2003 et je pense qu'il faut arrêter de penser que l'été 2003 ce reproduira seulement dans quelque années, car on a trouvé qu'un été vraiment semblable a lui, il s'agit l'été 1420, donc si le climat reste stable, il faudrait attendre encore prés d'un demi millénaire pour reconnaître un été semblable.
Link to post
Share on other sites

Avec cette premiere decade de juin remarquablement chaude, on demarre quand meme sur des bases proches de 2003 meme si la situation generale est quelque peu differente

Bonjour,

Proche sur l'est et le sud-est oui, mais dans l'ouest de la France, pas vraiment.

Ce matin, en Normandie il ne faisait que 11°C dans la campagne.

Link to post
Share on other sites

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Bonjour,

Proche sur l'est et le sud-est oui, mais dans l'ouest de la France, pas vraiment.

Ce matin, en Normandie il ne faisait que 11°C dans la campagne.

tout à fait, c'est bien pour çà que je disais que la synoptique generale est differente.

Et pour répondre à wilfried, je ne pense pas que l'on doivent attendre 500 ans pour retrouver un été 2003 dans le contexte de RC (mais ce n'est que mon avis)

Link to post
Share on other sites

Et pour répondre à wilfried, je ne pense pas que l'on doivent attendre 500 ans pour retrouver un été 2003 dans le contexte de RC (mais ce n'est que mon avis)

Je suis d'accord avec toi que s'il y'a réchauffement climatique cet été risque de se reproduire beaucoup plus tôt mais pour l'instant le climat est resté stable depuis quelque années, mais d'un côté du fait que la planète malgré cette stabilisation de température reste anormalement chaude peut-être bien qu'on pourrait en connaître un plus tôt.

Par contre il est possible que l'on connaisse ces prochaines années des étés comme celui de 2006 et de 1947

Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Certe tu a raison, mais cela ne veut pas dire que on aura un été comme 2003 et je pense qu'il faut arrêter de penser que l'été 2003 ce reproduira seulement dans quelque années, car on a trouvé qu'un été vraiment semblable a lui, il s'agit l'été 1420, donc si le climat reste stable, il faudrait attendre encore prés d'un demi millénaire pour reconnaître un été semblable.

Wilfried depuis 2003 il se passe des épisodes caniculaires records même si ce n'est pas en France, demande aux Russes pour 2010; la prise en compte du RC est indispensable en prévis saisonnières en toutes saisons dès qu'on prévoit une synoptique chaude dans la dite saison, l'hypothèse du climat stable a vécu (cf GIEC). L'épisode de chaleur dans le Nord Est était très banal sur les cartes, il a immédiatement été décrocher la timbale alors que des synoptiques pires étaient et sont possibles.
Link to post
Share on other sites

Wilfried depuis 2003 il se passe des épisodes caniculaires records même si ce n'est pas en France, demande aux Russes pour 2010; la prise en compte du RC est indispensable en prévis saisonnières en toutes saisons dès qu'on prévoit une synoptique chaudes dans la dite saison, l'hypothèse du climat stable a vécu (cf GIEC). L'épisode de chaleur dans le Nord Est était très banal sur les cartes, il a immédiatement été décroché la timbale alors que des synoptiques pires étaient et sont possibles.

Comme on a pu le voir ces dernières années ou ces derniers mois il peut y avoir des températures proches des records mensuelles ou... qui va aussi bien dans le sens positives que négatives dans divers zones sur Terre. Donc même si le réchauffement de la Terre fait qu'il y a plus de chances d'avoir des records de températures positives il est toujours possible d'avoir des températures proches ou de battre des records dans le sens négatives.

Le réchauffement de la Terre est une moyenne de l'évolution de la température de la Terre sur des décennies alors que pour les prévisions saisonnières on parle d'une moyenne de la température sur quelques semaines ce qui montre la différence sur l'échelle de temps.

Williams

Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Williams quand avons-nous eu depuis le début du XXI° siècle un août 2003 à l'envers, c'est à dire avec une anomalie négative de 4°?

Link to post
Share on other sites

Guest Sky Blue

Oui Bruno, c'est surtout que quelques soient les conditions, ENSO, QBO, NAO, MJO, etc, etc., et bien ca continu à monter .

Les rouges ont pris le pouvoir définitivement.(je ne parle pas des cheminots je précise.tongue.png )

Link to post
Share on other sites

Williams quand avons-nous eu depuis le début du XXI° siècle un août 2003 à l'envers, c'est à dire avec une anomalie négative de 4°?

Août 2006 était sexy de ce point de vue là, mais il est vrai que ça n'a pas atteint 4°C d'anomalie.

Pour les records dans le sens négatif, je demande à voir...pour chez nous on peut avoir une malchance acharnée comme mai 2013 ou juillet 2011, aucun record de "froid" n'a été battu, pourtant on jouait sur du morceau.

Link to post
Share on other sites

Williams quand avons-nous eu depuis le début du XXI° siècle un août 2003 à l'envers, c'est à dire avec une anomalie négative de 4°?

Attention Bruno49 il faut jamais regarder tout dans le même sens car je pourrais poser la question dans le sens inverse comme par exemple depuis le début du XXIème siècles nous avons jamais eu une vague de froid comme celle de février 2012 (la température a chuté jusqu'à -19,7°C à Reims, un niveau proche du record de froid mensuel atteint le 11/02/1929 avec -21°C, selon MeteoNews. Mulhouse a enregistré un minimum de -20,1°C proche aussi du record du 13/02/1956 qui est de -22,8°C.) ou bien en 2013 en Angleterre il y a eu froid tel qui n'avait pas été vu pour un mois de mars depuis 1883 et je pourrais donner d'autre exemples comme le blizzard important nommé «snowpocalypse» qui du 06 au 08/02/2010 a battu le record de chute de neige sur Whasington... donnant un cumul de 132cm près de Baltimore en 72h soit du jamais vu depuis les 130 ans d'enregistrement dans cet Etat etc.

C'est pour cela que même avec le réchauffement de la Terre il y a des records dans les 2 sens (chaud et froid, sécheresse et humidité, etc). Bien sûr la chose qu'on peut voir c'est que les records de chaleurs sont surtout en été et les records de froids surtout en hiver.

Oui Bruno, c'est surtout que quelques soient les conditions, ENSO, QBO, NAO, MJO, etc, etc., et bien ca continu à monter .

Les rouges ont pris le pouvoir définitivement.(je ne parle pas des cheminots je précise.tongue.png )

C'est logique car ces oscillations sont surtout annuelle(s) et non sur des décennies.

Williams

Link to post
Share on other sites

C'est pour cela que même avec le réchauffement de la Terre il y a des records dans les 2 sens (chaud et froid, sécheresse et humidité, etc). Bien sûr la chose qu'on peut voir c'est que les records de chaleurs sont surtout en été et les records de froids surtout en hiver.

Williams

Non, les records de chaud sont de plus en plus courant, et ceux de froid de moins en moins.

C'est normal, car tous les écarts tournent dans l'hémisphère Nord de part et d'autre d'une température moyenne qui est 1°C supérieure à ce qu'elle était il y a 40 ans.

Link to post
Share on other sites

Non, les records de chaud sont de plus en plus courant, et ceux de froid de moins en moins.

C'est normal, car tous les écarts tournent dans l'hémisphère Nord de part et d'autre d'une température moyenne qui est 1°C supérieure à ce qu'elle était il y a 40 ans.

Th83, pourquoi dis-tu "non" alors que jamais je n'ai pas dis qu'il y avait plus de records de froids que de chauds ??

Donc ne fais pas croire que j'ai dis telle(s) chose(s) alors que je ne l'ai pas dis puisque je n'ai pas parlé et comparé la quantité globale de records de chaleurs et de froids mais j'ai tout simplement dis qu'il y a aussi bien l'un que l'autre même lors d'un réchauffement.

Puis il ne faut pas confondre climatologie et météorologie comme vous faites puisque nous parlons de records météorologiques ou mensuelles et voir saisonnières et non annuelles ou décennales.

Williams

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...