Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Bonjour à tous, je me présente, je suis actuellement en 2 ème année de licence de physique à l'université de Strasbourg, je souhaite acquérir des notions dans le domaine de la météorologie en vu d'y travailler plus tard.

J'ai pu constaté , après recherche que l’université de Toulouse III à Tarbes propose une 3 eme année de licence physique-Chimie et applications à l'astrophysique et la météorologie.

J'aurais bien aimé savoir si des personnes ont fait cette 3 eme année, si vous avez des infos sur cette année de licence s'il vraiment cela vaut le coup pour les notions de météo et et les matières qui l'entourent tel que la thermodynamique et la mécanique des fluides.

Car venant de Strasbourg, cela me ferait un grand changement dans ma vie d’étudiant avec mon premier déménagement et tout ce qui entoure ce changement.De plus , je pense que je ne fait que retardé l'échéance, mais je souhaiterais faire un master AOC dans cette même université.

Donc , si quelqu'un pourrait m'aider un peu,ce serait vraiment gentil de votre part, merci d'avance pour vos réponses.

Link to post
Share on other sites

Salut !

J'ai moi aussi songé à faire cette licence pendant mes 2 premières années. Actuellement je suis en L3 Parcours Spécial, filière Physique, à l'UPS et j'ai eu aussi l'occasion de faire de la mécanique des fluides au semestre dernier. Si vraiment tu veux de la mécanique des fluides et de la thermo, je te conseille les filières "Physique Energétique" qui sont présentes dans quelques universités, elles sont vraiment très au point dans ce domaine.

Concernant les notions de météo, tu abordes vraiment tout en M1 AOC ensuite, c'est sur que c'est mieux si tu en as vu avant, mais quand on aime on n'a aucun problème à comprendre, surtout que le programme de météo du M1 n'a pas l'air si poussé que ça.

De mon côté j'ai préféré privilégier les connaissances en méca flu/thermo qui sont évidemment très utiles pour le côté calculatoire de la météo (et de l'océanographie par la même occasion), quand au côté qualitatif, c'est ce qu'on fait tous les jours (ou presque) non ? smile.png

Link to post
Share on other sites

Salut !

J'ai moi aussi songé à faire cette licence pendant mes 2 premières années. Actuellement je suis en L3 Parcours Spécial, filière Physique, à l'UPS et j'ai eu aussi l'occasion de faire de la mécanique des fluides au semestre dernier. Si vraiment tu veux de la mécanique des fluides et de la thermo, je te conseille les filières "Physique Energétique" qui sont présentes dans quelques universités, elles sont vraiment très au point dans ce domaine.

Concernant les notions de météo, tu abordes vraiment tout en M1 AOC ensuite, c'est sur que c'est mieux si tu en as vu avant, mais quand on aime on n'a aucun problème à comprendre, surtout que le programme de météo du M1 n'a pas l'air si poussé que ça.

De mon côté j'ai préféré privilégier les connaissances en méca flu/thermo qui sont évidemment très utiles pour le côté calculatoire de la météo (et de l'océanographie par la même occasion), quand au côté qualitatif, c'est ce qu'on fait tous les jours (ou presque) non ? smile.png

Merci pour la réponse ! tu fais une L3 parcours spécial fillière physique, c'est la suite de ta licence de physique ou bien après la l2 a l'UPS, on peut choisir entre ton parcours et la licence PCAM ou bien c'est encore autre chose ? En ce qui concerne la méca des fluides et la thermo j'en ai aussi là en ce moment au semestre 4 et l'an prochain au semestre 5 de la méca des fluides mais aussi beaucoup de mécanique quantique, statistiques en mathématiques, de la physique statistique, subatomique et de la matière, qui seront moins utile pour le choix ensuite d'un M1 AOC, ou bien je me trompe ?

Et quand tu dis que tu privilégie la méca fluide et thermo , beh dans la plaquette de la licence PCAM ,il y en a , j'ai pas bien compris ce que tu voulais dire par là.

Au sujet du coté qualitatif, oui tu as tout à fait raison smile.png

En tous cas , merci encore d'avoir répondu rapidement.

Link to post
Share on other sites

A vrai dire, la licence Parcours Spécial vise à faire découvrir aux étudiants le monde de la recherche. Elle a la particularité de se faire en 5 semestres (au lieu de 6) avec un rythme plus soutenu et des notions supplémentaires. Le dernier semestre est quand à lui essentiellement consacré à un stage en laboratoire. (Ce qui m'a d'ailleurs permis de confirmer que, la recherche, c'est pas fait pour moi laugh.png )

Je n'ai intégré cette licence que cette année (d'autres font ce parcours depuis la L1), mais sinon j'avais le choix entre :

-Physique fondamentale : très théorique, cette filière vise surtout à poursuivre en Master Astrophysique ou Physique générale. Mais elle ouvre également au M1 AOC, et peut se révéler très utile en ce qui concerne l'aspect mathématiques des sciences.

-Physique et Application à l'Energie : Beaucoup plus axé sur l'énergétique, comme son nom l'indique, avec notamment un gros projet au S6 concernant l'énergie dans la société, de l'épistémologie (études des sciences contemporaines, ça ressemble un petit peu à la philo, mais là on décortique vraiment les raisonnement scientifiques pour comprendre comme on n'en est arrivé là), et puis bien sur une grosse partie mécanique des fluides/thermodynamique/transferts thermiques et instrumentation.

Ma licence est un peu entre deux. J'ai eu de la physique quantique et de la physique statistique, mais aussi de la méca flu et un peu de thermo (dont un TP au CNRM à Météo-France, c'était grandiose !)

Oui, tu trouveras aussi de la méca flu et de la thermo en PCAM, à toi de voir ce qui te convient le mieux. Me concernant, je trouvais cette licence PCAM assez réductrice, j'avais envie d'essayer autre chose que la classique "licence ou tu restes toute l'année assis sur un banc à noter du cours", c'est pourquoi j'ai choisi de m'orienter en Parcours Spécial pour ma L3 (le stage a beaucoup contribué à cette prise de décision d'ailleurs ^^)

Tu as l'option "sûreté" avec PCAM, où tu auras assurément de bonnes notes et cela te permettra de passer en M1 AOC sans problèmes, mais tu peux aussi élargir le champ des possibles en trouvant des domaines connexes à la météo (comme l'énergétique que j'ai détaillé plus haut) et qui te permettent de découvrir un environnement différent mais pas moins intéressant ! (Ou bien te rendre compte de ce que tu ne veux pas faire aussi, un peu comme ce que je fais en ce moment)

C'est important parfois de s'écarter légèrement et d'explorer autre chose que notre seul domaine de prédilection, et puis dans le contexte actuel, il me paraît important d'avoir un large éventail de connaissances et d'expériences pour ne pas être restreint à un seul et unique chemin wink.png

Link to post
Share on other sites

A vrai dire, la licence Parcours Spécial vise à faire découvrir aux étudiants le monde de la recherche. Elle a la particularité de se faire en 5 semestres (au lieu de 6) avec un rythme plus soutenu et des notions supplémentaires. Le dernier semestre est quand à lui essentiellement consacré à un stage en laboratoire. (Ce qui m'a d'ailleurs permis de confirmer que, la recherche, c'est pas fait pour moi laugh.png )

Je n'ai intégré cette licence que cette année (d'autres font ce parcours depuis la L1), mais sinon j'avais le choix entre :

-Physique fondamentale : très théorique, cette filière vise surtout à poursuivre en Master Astrophysique ou Physique générale. Mais elle ouvre également au M1 AOC, et peut se révéler très utile en ce qui concerne l'aspect mathématiques des sciences.

-Physique et Application à l'Energie : Beaucoup plus axé sur l'énergétique, comme son nom l'indique, avec notamment un gros projet au S6 concernant l'énergie dans la société, de l'épistémologie (études des sciences contemporaines, ça ressemble un petit peu à la philo, mais là on décortique vraiment les raisonnement scientifiques pour comprendre comme on n'en est arrivé là), et puis bien sur une grosse partie mécanique des fluides/thermodynamique/transferts thermiques et instrumentation.

Ma licence est un peu entre deux. J'ai eu de la physique quantique et de la physique statistique, mais aussi de la méca flu et un peu de thermo (dont un TP au CNRM à Météo-France, c'était grandiose !)

Oui, tu trouveras aussi de la méca flu et de la thermo en PCAM, à toi de voir ce qui te convient le mieux. Me concernant, je trouvais cette licence PCAM assez réductrice, j'avais envie d'essayer autre chose que la classique "licence ou tu restes toute l'année assis sur un banc à noter du cours", c'est pourquoi j'ai choisi de m'orienter en Parcours Spécial pour ma L3 (le stage a beaucoup contribué à cette prise de décision d'ailleurs ^^)

Tu as l'option "sûreté" avec PCAM, où tu auras assurément de bonnes notes et cela te permettra de passer en M1 AOC sans problèmes, mais tu peux aussi élargir le champ des possibles en trouvant des domaines connexes à la météo (comme l'énergétique que j'ai détaillé plus haut) et qui te permettent de découvrir un environnement différent mais pas moins intéressant ! (Ou bien te rendre compte de ce que tu ne veux pas faire aussi, un peu comme ce que je fais en ce moment)

C'est important parfois de s'écarter légèrement et d'explorer autre chose que notre seul domaine de prédilection, et puis dans le contexte actuel, il me paraît important d'avoir un large éventail de connaissances et d'expériences pour ne pas être restreint à un seul et unique chemin wink.png

Merci beaucoup pour la réponse, en ce qui concerne la fillière physique et application à l’énergie, j'ai regardé le détail de cette L3 sur le site de l'UPS et j'ai l'impression que c'est pas trop mon truc.

Sinon, oui c'est bien vrai que en PCAM ça a l'ai réducteur quand même, mais si je continue ma L3 à strasbourg ou là c'est réducteur niveau thermo et méca flu.Alors que PCAM c'est bien plus de thermo et méca flu d'après la plaquette.Sinon, tout à fait d’accord sur le point qu'il faut élargir le champ des possibles,mais de toute façon au final le diplôme sera une licence dominante physique non ? donc ça reste plus large qu'une licence pro.

De plus j'ai entendu qu'il prenait en priorité en M1 AOC ceux qui venait de L3 PCAM ou bien , y-a-t-il un critère niveau note si on a en dessous de 12-13 de moyenne pas accepter en master ? en sais-tu quelque chose sur ce point ?

Et encore merci beaucoup de m'avoir répondu.

Link to post
Share on other sites

Tu es admis de droit (donc si tu valides ta licence, qu'importe la moyenne) en M1 AOC si tu viens d'une L3 : Physique, PAE, Phyique-Chimie, PCAAM. Donc oui, c'est une dominante physique. Après, libre à toi de voir quelle L3 te correspond le mieux.

Ce que je voulais expliciter, c'est qu'un choix d'orientation peut, soit se confirmer, soit vite changer lorsqu'on se rend compte de la réalité du métier qu'on envisage (donc en pratiquant, ou en allant sur place interroger des professionnels), d'où, je pense, l'importance de se diversifier pour vraiment cerner ce que l'on veut et ce que l'on ne veut pas smile.png

Link to post
Share on other sites

Tu es admis de droit (donc si tu valides ta licence, qu'importe la moyenne) en M1 AOC si tu viens d'une L3 : Physique, PAE, Phyique-Chimie, PCAAM. Donc oui, c'est une dominante physique. Après, libre à toi de voir quelle L3 te correspond le mieux.

Ce que je voulais expliciter, c'est qu'un choix d'orientation peut, soit se confirmer, soit vite changer lorsqu'on se rend compte de la réalité du métier qu'on envisage (donc en pratiquant, ou en allant sur place interroger des professionnels), d'où, je pense, l'importance de se diversifier pour vraiment cerner ce que l'on veut et ce que l'on ne veut pas smile.png

Ok, et oui j'ai maintenant compris que ce que tu voulais dire par le bon choix avec ce choix d'orientation, mais je sais que pour le métier, il n’y a pas qu'une seule voie. Je pense que niveau master par exemple les assurances recherche des gens pour tout ce qui est catastrophe naturelles, sinistres, ect ou bien a l’étranger en Belgique ou suisse, où un diplôme niveau licence dans le domaine physique, permet de travailler dans le domaine de la météo.

En tout cas, merci d'avoir pu répondre à mes questions, et je pense avoir fait mon choix,et c’était un plaisir de pouvoir avoir cette discussion smile.png

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Posted
Montreux-Vieux, Haut-Rhin

Je ne sais pas si quelqu'un a la réponse mais je voulais savoir si il est possible d'aller en L3 PCAM à Toulouse après avoir fait une licence STUE ( science de la terre de l'univers et de l'environnement ) à Strasbourg ?

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Posted
Bonrepos-riquet ( 15km au NE de Toulouse )

Je ne pense pas, car il faut avoir fait un parcours physique à l'ups pour acceder à cette licence.

Si tu n'as pas fait de math /physique, ce n'est pas possible.

A Paul Sabatier, les licences scientifiques sont séparées dans deux portails : le portail SFA ( sciences fondamentale appliquée, maths, physique, chimie etc ) et le portail SN ( qui concerne tout ce qui est biologie, SVT etc ). Il est possible de switcher entre les deux portails mais je sais connait pas toutes les modalités.

Mais si tu n'as pas une base en math/physique, ça sera compliqué je pense.

Par exemple, Je suis en L2 physique, et je fais actuellement, de l’électromagnétisme, de la mécanique quantique, de la méca du solide et de la thermodynamique, et j'ai également deux modules de maths ou on aborde les espaces vectoriels, les matrices, les suites, les séries numériques etc.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...