Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

L'hiver sans hiver


TreizeVents
 Share

Recommended Posts

Ce qui est quand même formidable c'est que tu me répondes que tu préfères oublier les passes d'armes juste après être venu justement en créer une nouvelle dans un topic où au final je n'arrive même pas à comprendre comment on a réussi à autant dériver cat.gif

Sinon pour les précipitations, je te répondrais oui et non :

Oui, parce que effectivement même si je ne me suis pas encore penché sur les chiffres de manière précise il est certain que l'on vit une situation remarquable voire exceptionnelle dans certains coins de Bretagne, de Provence, ou du Sud-Ouest.

Non, parce qu'on ne peut pas généraliser les résultats de quelques régions à l'ensemble du pays. La majorité des régions françaises affiche une pluviométrie déficitaire depuis le début de l'hiver, et parfois de manière large (jusqu'à -50%).

Link to post
Share on other sites

  • Replies 123
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
La Tronche (260 m)

Pour la climatologie de cet hiver, puisqu'on ne bat pas nettement des records de douceur, il faut sans doute aller regarder l"exceptionnel dans les précipitations.

Avant d'être un hiver sans hiver, c'est un hiver très très pluvieux, dans le top 10 du siècle dernier je pense.

La pluviosité a l'air en fait bien inégale selon les régions, voir le post de

grecale2b, on 28 Jan 2014 - 15:01, said:

"en Haute-Corse, cet hiver peut déjà être inscrit dans les annales. Je prends l'exemple de la station de Bastia-Poretta, au mois de JANVIER (décembre est moins extrême niveau températures) :

- txm provisoire : 15.1°C (record 15.5°C en 1983). 3ème txm la plus chaude.

- tnm provisoire : 7.0°C (record 7.1°C en 1988 et 1982). 3ème tnm la plus chaude.

- tm provisoire : 11.0°C (record 10.9°C en 2007). record provisoire! (reste 3 jours).

- pas de tn <0°C cet hiver (la dernière remonte au 25 février 2013!)

- tx > 10°C en décembre/janvier (marqueur plus adapté que 5°C pour ici) : 0 , pour une moyenne 1981-2010 de 6.3 jours en décembre/janvier.

outre les températures, cet hiver est affreusement sec, avec 1.8mm en décembre (moyenne 93.0mm) ce qui constitue un record absolu depuis l'ouverture de la station en 1948!, et 48.5mm (provisoire) en janvier pour une moyenne de (67.4mm).

on fera les comptes définitifs en février, mais le solde risque d'être amer.

tout au moins, d'un point de vue strictement météo, nous vivons un hiver exceptionnel!"

Si ce n'est que Bastia vient dépasser la norme pour janvier avec un total provisoire de 73,3 mm

Link to post
Share on other sites

En fait, plus j'y pense plus je me dis que cet hiver va être de ceux que l'on ne peut classer véritablement du fait de ses brutales variations, et de ses résultats parfois incroyablement hétérogènes d'une région à l'autre. Pas de records absolus de douceur mais des records de faible nombre de jours froids, un mois de décembre extraordinairement ensoleillé suivi d'un mois de janvier extrêmement sombre (dans le Sud-Ouest on a des stations qui battent leur record du mois de janvier le moins ensoleillé après avoir battu celui du mois de décembre le plus ensoleillé !), une pluviométrie proche des records en Bretagne et qui arrive péniblement à la moitié de la normale dans le bassin parisien à quelques centaines de kilomètres de la, ou encore des records d'humidité en décembre sur la Côte d'Azur contre des records de sécheresse en Corse ou en Auvergne), enfin bref c'est tellement le grand n'importe quoi que je ne vois pas comment on pourrait faire une moyenne avec ça bored.gif

Link to post
Share on other sites

La pluviosité a l'air en fait bien inégale selon les régions

Oui en fait on a beau voir des alertes inondations à la pelle, c'est vrai que certaines régions comme le nord-est sont encore nettement déficitaires.

Même en 2001, année d'inondations majeures dans le nord-ouest, toute une bande sud-ouest nord-est était bien déficitaire.

D'après les réanalyses, le mois de décembre le plus pluvieux sur la France serait décembre 1981.

Et l'hiver 1981-1982 est sans doute un des plus pluvieux du siècle.

Mais il faudrait vérifier la fiabilité de ces réanalyses.

Link to post
Share on other sites

D'après les réanalyses, le mois de décembre le plus pluvieux sur la France serait décembre 1981.

Mais il faudrait vérifier la fiabilité de ces réanalyses.

[align=center]post-2200-0-96211400-1391200225_thumb.png[/align]

RRDEC.png.b7d6ced7e378115efd126ef5292002

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

En fait, plus j'y pense plus je me dis que cet hiver va être de ceux que l'on ne peut classer véritablement du fait de ses brutales variations, et de ses résultats parfois incroyablement hétérogènes d'une région à l'autre. Pas de records absolus de douceur mais des records de faible nombre de jours froids, un mois de décembre extraordinairement ensoleillé suivi d'un mois de janvier extrêmement sombre (dans le Sud-Ouest on a des stations qui battent leur record du mois de janvier le moins ensoleillé après avoir battu celui du mois de décembre le plus ensoleillé !), une pluviométrie proche des records en Bretagne et qui arrive péniblement à la moitié de la normale dans le bassin parisien à quelques centaines de kilomètres de la, ou encore des records d'humidité en décembre sur la Côte d'Azur contre des records de sécheresse en Corse ou en Auvergne), enfin bref c'est tellement le grand n'importe quoi que je ne vois pas comment on pourrait faire une moyenne avec ça bored.gif

Tu pourras quand même dire qu'il est a la 4éme ou 5éme place des mois de janvier les plus doux depuis le début des relevés ...

Là dessus on est tous d'accord, aux 4 points cardinaux de l'héxagone.

Link to post
Share on other sites

D'après Météo-France, c'est même le trio de tête :

"Avec 1988 et 1936, ce mois de janvier devrait être l'un des plus chauds depuis 1900."

Comme on disait au début, c'est un rouleau compresseur de douceur modérée, sans place pour le froid, qui finit par impacter très fortement le bilan mensuel. Un record mais sur la durée.

Link to post
Share on other sites

Pour moi cet Hiver sera au contraire un que l'on pourra classer à sens unique, même si il y a des disparité régionale, en regardant le bilan de MF on s'aperçoit que la douceur et l'humidité ont nettement dominé cet hiver pour le moment. Bien que l'ensoleillement soit plutôt contrasté entre décembre et janvier car ce dernier fût bien plus perturbé, je trouve cet hiver nettement moins contrasté que les précédent.

L'hiver 2010/2011, début d'hiver très neigeux et froid à doux et très sec. En 2011/2012, début d'hiver très doux la fin fût glaciale.

L'hiver 2012/2013 commence ds la douceur et finit très nettement dans le froid.

Si on regarde février, la première décade est pliée....

Link to post
Share on other sites

On parle de Décembre ensoleillé dans le Sud-Ouest, mais en fait pas tant que ça... De façon locale (comme chez moi), l'anticyclone du mois de Décembre a amené le froid à cause des brouillards qu'il engendrait, sur les 2-3 semaines d'anticyclone, certaines zones n'ont vu le soleil que 4-5 jours, voire une semaine, je sais qu'ici, le brouillard restait toute la journée et les températures stagnaient à 3-4° au meilleur de la journée... Enfin bref, globalement c'est vrai que Décembre a été ensoleillée mais comme toujours il y a des disparités locales...sleep.png

Link to post
Share on other sites

On parle de Décembre ensoleillé dans le Sud-Ouest, mais en fait pas tant que ça... De façon locale (comme chez moi), l'anticyclone du mois de Décembre a amené le froid à cause des brouillards qu'il engendrait, sur les 2-3 semaines d'anticyclone, certaines zones n'ont vu le soleil que 4-5 jours, voire une semaine, je sais qu'ici, le brouillard restait toute la journée et les températures stagnaient à 3-4° au meilleur de la journée... Enfin bref, globalement c'est vrai que Décembre a été ensoleillée mais comme toujours il y a des disparités locales...sleep.png

En valeurs arrondies :

Toulouse : 140 heures d'ensoleillement, record absolu pour un mois de décembre (normale : 85 heures)

Albi : 135 heures d'ensoleillement, second mois de décembre le plus ensoleillé, le record étant de 136 heures (normale 119 heures)

Montauban : 129 heures d'ensoleillement, record absolu pour un mois de décembre (normale : 77 heures)

Saint Girons : 176 heures d'ensoleillement, record absolu pour un mois de décembre (normale : 109 heures)

Auch : 142 heures d'ensoleillement, record absolu pour un mois de décembre (normale : 79 heures)

Effectivement, c'est vraiment surfait de parler de mois de décembre ensoleillé dans le sud-ouest...

[align=center]post-2200-0-07775100-1391373406_thumb.png[/align]

SolDec.png.e050c89f96ed5ae834f1955687b7c

Link to post
Share on other sites

Pfiuuu, impressionnante la carte du rapport à la normale de l'ensoleillement sur décembre !

Sur Clermont (dans la zone des 200%), l’excédent fut en effet énorme (pour le plus grand bonheur de tous après épouvantable premier semestre 2013 lugubre qui a laissé des traces dans les esprits), mais surtout il a pris une forme totalement inhabituel !

A Clermont, l'ensoleillement hivernal, normalement, c'est entre autre grâce à Mr Foehn qui nous donne du soleil quand le reste des 3/4 nord de la France subissent les perturbations zonales. Par contre, que vienne une période anticyclonique stable et longue à cette periode, et en général, c'est la catastrophe : la tartine de stratus indélogeable qui peut durer des semaines, froidure, et moral en berne. Tous les Clermontois redoutent la patate anticyclonique en décembre, quand le soleil trop bas et trop court en durée ne peut pas déloger les stratus par échauffement (pendant que le relief connait des tempé "tres élevées" et un ensoleillement de 100%), en ce sens, la notion de "faux froid" prend tout son sens quand les habitants des plaines subissent le froid sombre, et les montagnards (vivant de la neige) subissent "chaleur" et absence de neige : 100% de mécontents.

Ce décembre 2013, avec sa grosse patate anticyclonique, mais avec un ensoleillement excellent, est un contre-exemple parfait du schéma classique. Pour le plus grand plaisir de tous, ou presque (on a pas eu de neige, certes, mais le soleil à la place des stratus, ça le fait).

Par contre, avec ce temps, pas mal de jour avec gel (bien moins en janvier !)

Link to post
Share on other sites

Posted
Dannemarie (Sundgau) 304m

N’empêche, je veux pas dire mais il n'y a pas eu de topic "recherche de signaux hivernaux à long terme" cette année contrairement aux deux dernières années.

Et comme par hasard, contrairement aux deux dernières années, on a pas eu d'hiver.

Moi je serais Cabrol, je crierais à la statistique irréfutable!

Donc, hivernophiles, si vous voulez vous plaindre, allez voir Sebaas qui a fermé celui de cette année tongue.png

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Quelques chiffres concernant le gel pour janvier 2014 qui restera comme l'un des mois si ce n'est le mois de janvier le moins gélif jamais enregistré.

Pour quelques stations françaises régulièrement exposés au gel en janvier, :

Record du plus faible nombre de jours de gel enregistré battu à

Colmar 8 jours (ancien record 9 en 1975, 1988 et 2007)

Troyes 5 jours (ancien record 7 en 1988)

Saint-Étienne 3 jours (ancien record 4 en 1988),

Aubenas 3 jours (ancien record 4 en 1988, 1974 et 1996),

Lyon-Bron 2 jours (ancien record 3 en 1975),

Bourges 2 jours (ancien record 3 en 1948),

Orléans 1 jour (ancien record 3 en 1948),

Orly 1 jour (ancien record 3 en 1974 et 1975),

Chartres 1 jour (ancien record 2 jours en 1988)

Le Mans 1 jour (ancien record 2 jours en 1988)

Rouen 1 jour (ancien record 2 jours en 1975)

Poitiers 1 jour (ancien record 2 jours en 1988 et 1974)

Tours aucun jours, ce n'était jamais arrivé depuis 1956 (ancien record 2 en 1988),

Record du plus faible nombre de jours de gel enregistré égalé à

Besançon 5 jours, record de 1988 égalé,

Ambérieu 5 jours, record de 1988 égalé,

Nevers 5 jours, records de 1988 et 1974 égalés,

Romorantin 5 jours, record de 1988 égalé,

Creil 2 jours, record de 1988 égalé,

Brétigny 2 jours, record de 1988 égalé

Limoge 1 jour, record de 1996 égalé,

Montélimar aucun jour comme en 2008 et 1988,

Pau aucun jour comme en 1996 et 1988,

Sur la seconde marche du podium à

Luxeuil 9 jours, en seconde position après 1988 (8 jours)

Langres 8 jours, en seconde position après 1988 (6 jours)

Nancy 6 jours, en seconde position après 1975 (5 jours) et à égalité avec 1988.

Clermont-Ferrand 5 jours, en seconde position après 1988 (3 jours)

Auxerre 4 jours, en seconde position après 1988 (2 jours)

Alençon 3 jours, en seconde position après 1988 (2 jours) et à égalité avec 1975 (3 jours),

Lille 2 jours, en seconde position après 1975 (aucun jours) et à égalité avec 1988 (2 jours),

Angers 2 jours, en seconde position après 1988 (1 jour) et à égalité avec 1975 (2 jours),

Saint-Quentin 2 jours, en seconde position après 1975 (aucun jour),

Agen 1 jour, en seconde position après 1996 (aucun jour) et à égalité avec 1988 et 1982.

J'en oublie sans doute mais il n'y a guère que dans l'intérieure de la Bretagne, l'arrière pays méditerranéen, les vallées alpines et quelques stations alsaciennes et de Champagne où le mois de janvier 2014 n'est pas dans le top 3 des mois de janvier ayant enregistré le moins de jour de gel.

Link to post
Share on other sites

Posted
Siorac en Périgord (83 m), Périgord Noir <3, Le Buisson de Cadouin (65 m) pour le travail

Merci pour ce récap' ! smile.png

A Bordeaux, aucune gelée depuis le 10 Décembre, et hormis le 21 Décembre (0,8°) la barre des 0° est toujours restée lointaine (Tnn de 2014 restant scotchée à 2,8°).

Janvier 2014 égale Janvier 1996 (aucune gelée).

Février est pour l'instant de la même veine, et on peut imaginer que cela se poursuive pendant les deux prochaines semaines vu les tendances (au moins la prochaine semaine en tout cas), même si rien n'est gravé dans le marbre (Dame Nature nous le dira). Concrètement, seules les situations d'AF ou les VDF marquées sont susceptibles d'assurer des gelées généralisées ici.

A noter pour les stats de Février depuis 1921 : 1926, 1937, 1966 et 1990 n'avaient connu aucune gelée.

En revanche, on ne trouve donc aucune série continue de Janvier-Février sans gelée, et si cela se confirmait, ce serait donc un record.

Pour la saison 2013-2014 dans son ensemble (pas que l'hiver météo), nous concourrons toujours pour égaler la saison 2000-2001 qui avait enregistré 8 gelées (comme actuellement).

Pour l'hiver au sens strict, avec actuellement 6 gelées (début Décembre), 1987-1988 nous devance déjà avec seulement 5 gelées.

(En 1988 Mars avait comptabilisé 6 gelées à lui tout seul, d'où la différence).

Link to post
Share on other sites

Oui Acrid à ce rythme un bilan du nombre de gel sur la période hivernal 2013/2014 pourrait être instructif et surtout remarquable.

Concrètement, seules les situations d'AF ou les VDF marquées sont susceptibles d'assurer des gelées généralisées ici.

A Bordeaux ou sur l'ensemble de la Gironde? Cela me paraît fort de café qu'il faille une VDF pour enregistrer des gelées sur ton secteur, un classique coup de froid hivernal me semble suffisant.
Link to post
Share on other sites

Posted
Siorac en Périgord (83 m), Périgord Noir <3, Le Buisson de Cadouin (65 m) pour le travail

Oui Acrid à ce rythme un bilan du nombre de gel sur la période hivernal 2013/2014 pourrait être instructif et surtout remarquable.

A Bordeaux ou sur l'ensemble de la Gironde? Cela me paraît fort de café qu'il faille une VDF pour enregistrer des gelées sur ton secteur, un classique coup de froid hivernal me semble suffisant.

Sur les zones les plus douces du département (Bordelais, zone littorale évidemment et bassin d'Arcachon). ^^

Pour avoir des gelées généralisées concrètement ce sont les deux seules situations oui...On peut avoir quelques gelées par-ci par-là à l'arrière d'un front froid si le vent cale la nuit ou lors de petits coups de froid habituels, mais on les enchaîne rarement dans ces situations...Il n'y a qu'à voir les mois où il n'y a eu ni inversions sous AF (comme en Décembre dernier), ni coup de froid suffisamment marqué, les gelées sont rares, même avec un bilan thermique dans les moyennes. ^^

C'est bien sûr à considérer de manière relative ici, par contre c'est carrément le cas sur la zone littorale évidemment. ^^

Les cartes où il gèle sur tout le SO ne se trouvent qu'en situation d'AF en général, c'est ce que je voulais dire, et que si on enlève ces situations, bé on peut réduire quasiment de moitié notre quota annuel de gelées. ^^

Link to post
Share on other sites

Posted
Pont de dore (63) 330 m

Pfiuuu, impressionnante la carte du rapport à la normale de l'ensoleillement sur décembre !

Sur Clermont (dans la zone des 200%), l’excédent fut en effet énorme (pour le plus grand bonheur de tous après épouvantable premier semestre 2013 lugubre qui a laissé des traces dans les esprits), mais surtout il a pris une forme totalement inhabituel !

A Clermont, l'ensoleillement hivernal, normalement, c'est entre autre grâce à Mr Foehn qui nous donne du soleil quand le reste des 3/4 nord de la France subissent les perturbations zonales. Par contre, que vienne une période anticyclonique stable et longue à cette periode, et en général, c'est la catastrophe : la tartine de stratus indélogeable qui peut durer des semaines, froidure, et moral en berne. Tous les Clermontois redoutent la patate anticyclonique en décembre, quand le soleil trop bas et trop court en durée ne peut pas déloger les stratus par échauffement (pendant que le relief connait des tempé "tres élevées" et un ensoleillement de 100%), en ce sens, la notion de "faux froid" prend tout son sens quand les habitants des plaines subissent le froid sombre, et les montagnards (vivant de la neige) subissent "chaleur" et absence de neige : 100% de mécontents.

Ce décembre 2013, avec sa grosse patate anticyclonique, mais avec un ensoleillement excellent, est un contre-exemple parfait du schéma classique. Pour le plus grand plaisir de tous, ou presque (on a pas eu de neige, certes, mais le soleil à la place des stratus, ça le fait).

Par contre, avec ce temps, pas mal de jour avec gel (bien moins en janvier !)

Pour moi, tout les hivers comme ça, du soleil par effet de foehn, de la pluie sans plus, beaucoup de neige dans les stations, maintenant il ne manque plus qu' un bon anticyclone. et vue que nous sommes presque à la mi-février, peu de risque de stratus. Je ne pense pas que le reste de la France soit du même avis que moiwhistling.gif
Link to post
Share on other sites

Une carte issue de Météo France qui nuance nettement le bilan globalement humide de l'hiver (à l'échelle nationale). Les disparités sont fortes et toute les régions sont loin de connaître une saison hivernale humide. Les contrastes sont saisissant par exemple dans le sud Cannes à récolté 656mm contre 30,1mm pour Perpignan...

Les régions en excédent pluviométrique le sont et de façon exceptionnel. L'article accompagnant la carte est intéressant à ce sujet puisque, Brest, Nice, Montélimar et Saint-Aubans sont en train d'enregistrer leur hiver le plus pluvieux (pour Montélimar et St-Auban 2014 bat des records de plus de 80ans!).

La suite ici

http://www.meteofrance.fr/web/comprendre-la-meteo/actualites?articleId=3676891sukx.png

Link to post
Share on other sites

Humm, j'ai un peu de mal à interpréter cette carte...

L'hiver météo n'est pas fini, il reste 2 semaines, alors ce rapport de 2014 aux normes est il celui d'un hiver de 2,5 mois par rapport a la normales des hivers 81-10 qui comportent tous...3 mois ?

Le très mauvais score de la Limagne de Clermont (entre 60 et 70% de la norme) laisse penser cela, car il est tombé sur Clermont :

8 mm en Décembre, en effet tres mauvais (norme 33,5 mm)

56,2 mm en janvier (score exceptionnellement .... humide, qui rattrape plus que largement les faiblesses de décembre) (norme 29.3 mm)

env 8-10 mm en fev à ce jour (norme 27 mm, le pire mois de l'année, mais aussi le plus court)

Soit un total de 72 à 74 mm sur ces 2,5 mois d'hiver, contre une norme de 89.8 mm

Soit env 80% (déja trop vs la carte)

Si on fait une vague proportionnalité des 2,5 mois sur 3 mois, on trouve un "équivalent" 88 mm, soit parfaitement dans les normes.

Bref, le rose assez foncé de la Limagne est certes parfaitement justifié politiquement parlant, mais absolument pas pour la pluviométrie de cet hiver, pour l'instant sur des rails corrects, bien que ça glisse vite et facilement vers le trop sec ici.

L’excédent global existe bel et bien, mais si de faibles surfaces seront déficitaires, parfois de façon importante.

Link to post
Share on other sites

Je ne comprend pas vos incompréhensions, c'est pourtant simple il s'agit de l'écart à la norme des précipitations entre le 01/12 et le 13/02.

Les données sont en plus issues de MF alors pourquoi les remettre en cause confused1.gif?

edit:en fait je comprend en quoi cette carte peut être effectivement faussement interprétée.

Link to post
Share on other sites

C'est plutôt un compte rendu au 14 février par rapport aux normes que l'on devrait atteindre un 14 février je suppose (depuis le début de l'hiver)...vu que c'est édité.

Après je dis ça mais je n'en sais rien ^^

Non, a priori il s'agit du compte rendu au 13 février (inclus) de ce que l'on devrait atteindre sur la période "hiver 2014", c'est à dire du 1ier décembre au 28 février. Cela montre juste que même si l'hiver météorologique n'est pas terminé certaines régions sont d'ores et déjà bien au dessus des normes hivernales. C'est le moins que l'on puisse dire puisqu'effectivement MF parle de record (à Nice, Montélimar etc...).
Link to post
Share on other sites

Non, a priori il s'agit du compte rendu au 13 février (inclus) de ce que l'on devrait atteindre sur la période "hiver 2014", c'est à dire du 1ier décembre au 28 février. Cela montre juste que même si l'hiver météorologique n'est pas terminé certaines régions sont d'ores et déjà bien au dessus des normes hivernales. C'est le moins que l'on puisse dire puisqu'effectivement MF parle de record (à Nice, Montélimar etc...).

Oui, mon exemple sur la Limagne le montrait d'ailleurs clairement : alors que nous sommes dans les clous sur 2,5 mois d'hiver, la carte nous affuble d'un beau déficit, car la comparaison porte sur l'hiver entier.

Éditer une telle carte me semble un peu surprenant de la part de MF, c'est pas très rigoureux, et même si il est intéressant de constater que certains zones sont déjà très excédentaires, la carte est vide de sens pour toutes les zones proches des normes : c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses whistling.gifbiggrin.png

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...