Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi du temps en Inde


clem34
 Share

Recommended Posts

Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 23 heures, pastourelle a dit :

En Inde du N, depuis une semaine, c'est le beau temps qui prédomine mais le ciel reste très voilé. Est-ce la pollution qui était infernale quand nous sommes arrivé à Dehli la semaine dernière ?. Les températures sont chaudes en journée, environ 30° et autour d'une petite quinzaine de degré la nuit. Mais dans les villes la pollution est terrible, la gorge gratte, les poumons brûlent, cela est inquiétant pour notre planète 😨

 

 

C'est la pollution et l'humidité de basse couche de la plaine indo-gangétique, le tout plaqué au sol par les hautes pression subtropicales. Fin novembre c'est le début de la saison des brouillards en Inde du nord, jusqu'à début février.

Merci pour les photos, c'est Vanarasi (Bénarès) ?

Link to post
Share on other sites

  • Replies 69
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

La mousson indienne est très active cette année, en voici un bel exemple a Bombay avec environ 500mm d'excédent pluviométrique en juillet:

La mousson 2019 fut un grand cru pour la côte de la mer d'Arabie, du moins sa partie nord:   Bombay: 3645 mm de juin à septembre, pour une moyenne 2000-2019 de 2637mm (+44% !)  

Retour sur la mousson 2017 à Bombay. Elle s'est déroulée en deux temps: - Juin et juillet ont été normaux, avec cependant un démarrage très progressif en juin où d'habitude le début de la saison

Posted Images

Posted
Salles (65) alt 630m (versant S du massif du Pibeste qui culmine à 1585m à l'aplomb du village)

Merci de la remarque, en effet les brumes sont bien présentes le matin puis se dissipent très vite malgré toujours ce soleil voilé de pollution. La gorge gratte c'est affolant! C'était Varanasi en effet, voici un exemple du temps présent ce matin dans la campagne à rizières entre Bénarès et Luknow.

IMG_20191121_084438.jpg

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Novembre fut exceptionnellement gris et humide dans la vallée du Cashemire: cette saison est normalement stable et sèche, avec de fortes amplitudes thermiques diurnes, le temps maussade n'arrivant habituellement que vers la fin de l'hiver (février et mars).

Cette année les neiges précoces, lourdes et abondantes (30cms reportés à Srinagar par la presse) ont été catastrophiques sur la végétation, notamment en pleine période de cueillette des arbres fruitiers.

Ce mois de novembre est donc de loin le plus froid en tx, le plus arrosé, et le plus ennuagé depuis au moins 2000:

42027_NOV19.png

Edited by mottoth
  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas un lac gelé (j'ai eu un doute en survolant à l'arrache, avec tout ce blanc autour, mais c'est une cuvette dans l'État du Jammu-et-Cachemire, avec une grosse ville dedans nommée Srinagar.  Ce que je trouve fabuleux dans cette photo sat du 6 décembre, c'est la géographie de l'endroit, une magnifique cuvette remplie, délimitée par des montagnes hautes et blanches, avec pour ouverture une vallée où se déverse ce brouillard/cette pollution en suivant la topographie jusqu'en "bas". 

 

jpeg&WIDTH=2406&HEIGHT=1732&ts=1575685876368

 

Voilà je voulais partager mon petit kiff du jour. :ph34r:

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Cette cuvette est la vallée du Cachemire dont j'ai parlé plus haut. Et l'on voit bien sur le résumé de novembre à Srinagar l'omniprésence des conditions de brume sèche.

 

3XYMmwV.jpg&key=e184b0d5bea99f5dd4944603ccfbdc13b0afa9ecd3f620e0dbf8752ed450bbe9

Edited by mottoth
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Posted
Tatinghem(62)/Brimeux(62)

Quelqun aurait il un peu d'infos ? Il semble que le froid est trēs prononcé en ce mois de décembre au Nord De l'Inde.

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Jean-des-Bois, dans l'Orne, à 500 mètres de la Manche et 4 km du Calvados.

Une vidéo relatant la vague de froid affectant le nord indien sur ce lien.

https://www.indiatoday.in/india/video/severe-cold-wave-grips-north-india-mercury-dips-further-in-delhi-1632428-2019-12-29

C'est en anglais mais certains reporters ont un de ces accents !

Une autre vidéo relatant l'événement.

https://news.abplive.com/videos/news/india-cold-in-delhi-breaks-100-year-old-records-1134750

2,6°C ce matin à Delhi et une pollution maximale dans un brouillard dense !

https://www.indiatoday.in/india/story/delhi-weather-double-whammy-air-quality-turns-severe-as-thick-fog-cold-hits-capital-1632550-2019-12-30

Ce pourrait être le mois à la température moyenne la plus faible depuis 1901 dans la ville de Delhi.

A confirmer.

https://www.ndtv.com/delhi-news/this-might-just-be-the-coldest-december-delhi-has-seen-in-118-years-2154891

Link to post
Share on other sites

Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Bilan de ce mois de décembre très froid à New Delhi: tout allait bien jusqu'au 12/12, où une perturbation d'ouest (western disturbance) a laissé derrière elle un surplus d'humidité de basse couche que le pale soleil d'hiver du nord de l'inde n'a pour l'instant jamais vraiment pu dissiper.

42182_DEC19.png

 

 

Encore un mois assez froid à Srinagar, dans la vallée du Cashemire. L'année 2019 est la deuxième plus froide de ma période d'étude, depuis 2000. C'est probablement l'une des seule zone de la planète - avec le Québec - a connaitre une année fraiche en 2019.

42027_DEC19.png

 

 

Edited by mottoth
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

Intéressant !

En tous cas Delhi renoue avec un temps normal voire même plutôt chaud ce jour avec 23 degrés ! Exit la basse couche froide.

 

Pour les zones en négatif en 2019 elles sont évidemment rares comme tu dis, mais j'ai Denver aussi par exemple, et de façon plutôt nette (presque 1 degré sur 1980 2010 sauf erreur).

A voir sur le bilan global US (hors alaska).

Edited by edd
Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé un article en français, mais c'est assez confus météorologiquement parlant.

La journée la plus froide depuis 119 ans

À New Delhi, la capitale, ce lundi 30 décembre a été la journée la plus froide jamais constatée en 119 ans pour ce mois. Les températures maximales ne dépassaient pas les 9,4 °C, soit 20 degrés au-dessous des moyennes habituelles de décembre. La semaine dernière, la ville avait d’ailleurs battu le record de sa plus longue vague de froid en plus de deux décennies, avec 10 jours consécutifs de conditions météorologiques extrêmes.

 

Depuis le 13 décembre, les rues de plusieurs villes sont donc couvertes d'un brouillard verglaçant, comme le rapporte le New York Times. Surtout que le ralentissement des vents intensifient la pollution atmosphérique, rendant l’air irrespirable. Aux premières heures de cette nouvelle année 2020, les niveaux d'impureté dans la capitale ont atteint des chiffres 10 fois supérieurs à ce que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère comme acceptables.

Un smog opaque et froid

“Le brouillard dense est la principale cause du froid”, explique le Dr Rajendra Jenamani, météorologue au Département météorologique indien (IMD), cité par le New York Times. Une brume provoquée par de puissantes tempêtes extratropicales, connues sous le nom de “perturbations occidentales”, puisqu’elles proviennent de la mer Méditerranée.

Ces phénomènes sont naturels mais rares : ils ne frappent qu’une fois en quatre à cinq décennies, d’après le magazine indien India Today. Ils provoquent des pluies hivernales soudaines, amenant à des températures inférieures à 12 °C la nuit dans certaines villes du pays. Toutefois, d’autres mécanismes aggravent ces conditions, comme le réchauffement inégal de l'océan Indien, le rétrécissement des ceintures forestières lié à l’utilisation des terres ou encore les gaz à effet de serre

Au final, la pollution a rendu l’air déjà refroidi par les perturbations occidentales d’autant plus froid, se mélangeant à l’humidité déjà présente. Ceci ajouté à des conditions de vents faibles, des nuages de basse altitude se sont créés, formant un smog — un épais nuage brunâtre constitué de particules issues de la combustion — opaque et froid s’étendant dans toutes les plaines indo-gangétiques, de l'Est du Pakistan à l'État indien du Bihar.

De lourdes conséquences

Ainsi, à New Delhi, la visibilité ne dépassait pas les 200 mètres. On le rappelle, la pollution de l’air peut avoir des conséquences à court et long terme sur la santé. “[Elle] accroît le risque de maladies respiratoires aiguës (pneumonie, par exemple) et chroniques (cancer du poumon, par exemple) ainsi que de maladies cardio-vasculaires”, alerte l’OMS. Les Indiens ont d’ailleurs inondé les hôpitaux, indique le New York Times, se plaignant de toux et de rhumes. Le nombre de patients atteints de pneumonie a explosé.

La situation est elle que, dans l'État d'Assam (Nord-Est du pays), les autorités d'un zoo ont du installer des radiateurs dans des enclos des bêtes, pour protéger les tigres notamment. “Ce sont des animaux qui ne sont pas habitués à ça et nous prenons des mesures particulières pour les garder au chaud, en particulier les plus âgés”, déclare à l'AFP Tejas Mariswamy, responsable de l'établissement.

Malheureusement, dans les années à venir, le Nord de l'Inde devrait être de plus en plus vulnérable aux sévères caprices de la météo, prédit le Dr Bhupinder B. Singh, scientifique au Centre for Climate Change Research (CCCR).

Le changement climatique affecte l’intensité et la fréquence des perturbations occidentales, et peut ainsi faire baisser le mercure dans la région du Nord dans les années à venir, tandis que les régions du centre et du Sud de l’Inde pourraient être plus chaudes" affirme-t-il, au India Today.
Link to post
Share on other sites

Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

En effet beaucoup de conneries dans cet article, la plus grave étant la mention des perturbations d'ouest (western disturbances):

- elles n'apportent pas vraiment le froid, elles laissent plutôt derrière elles une ambiance encore plus humide qui favorise la persistance de grisaille en basses couche. Ce sont ces grisailles qui engendrent des t° (tx surtout) vraiment froides.

- elle ne surviennent pas "une fois en quatre à cinq décennies", mais plusieurs fois par hiver (et également au printemps jusqu'en mai), je vous laisse reparcourir les exemple de saisons de mes fiches climato sur l'Inde du Nord ou le Pakistan.

Edited by mottoth
  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

  • 2 months later...
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

On continue avec une tendance humide et plutôt "fraiche" dans le nord de l'Inde, avec ce mois de mars inhabituellement humide à Delhi, et pas de grosses chaleur alors que sur une année normale on atteint déjà 36°c à 37°c à la fin du mois.

42182_MAR20.png

 

Cette tendance aux précipitations largement excédentaires concerne un zone bien plus large, du sud de l'Iran au nord de l'Inde en passant par le Pakistan et l'Afghanistan. Voici un florilège, rien que sur le dernier mois:

https://watchers.news/2020/04/01/hundreds-of-homes-destroyed-as-severe-flash-floods-hit-afghanistan/

https://watchers.news/2020/04/01/severe-floods-worst-locust-invasion-in-50-years-continue-devastating-iran/

https://watchers.news/2020/03/30/landslides-damage-homes-and-national-highway-in-ramban-jammu-and-kashmir/

https://watchers.news/2020/03/29/floods-and-landslides-khyber-pakhtunkhwa-pakistan/

https://watchers.news/2020/03/24/heavy-rains-trigger-destructive-flash-floods-and-landslides-in-southern-iran/

https://watchers.news/2020/03/18/army-rescues-stranded-civilians-after-heavy-snow-hits-gurez-valley-jammu-and-kashmir/

https://watchers.news/2020/03/17/unseasonal-downpours-and-hailstorms-ravage-wide-swaths-of-rabi-crops-in-north-india-affecting-millions-of-farmers/

https://watchers.news/2020/03/15/intense-storms-hits-northwestern-india-causing-severe-crop-damage-and-claiming-lives-of-at-least-28-people/

https://watchers.news/2020/03/12/fresh-snowfall-and-landslides-strand-more-than-1-500-vehicles-on-jammu-srinagar-highway-india/

https://watchers.news/2020/03/11/24-000-affected-by-severe-flooding-in-lorestan-province-iran/

https://watchers.news/2020/03/08/khyber-pakhtunkhwa-heavy-rain-flood-pakistan/

https://watchers.news/2020/03/06/unseasonal-rain-and-hailstorms-ravage-more-than-32-000-ha-79-000-acres-of-crops-bihar/

 

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

La mousson indienne est très active cette année, en voici un bel exemple a Bombay avec environ 500mm d'excédent pluviométrique en juillet:

43003_JUL20.png

  • J'aime 2
  • Merci 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

  • 1 year later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...