Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Changement climatique en France


Recommended Posts

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a une heure, bernardt60 a dit :

 

C'est vrai que c'est complètement anodin ces records dans le nord de la France , ils ne vont pas nous en faire un fromage les Ch'tis parce qu'ils ont dépassés 1 jour les 40°C :D:

 

Extrait du lien cité plus haut par Sebaas :

 

"La barre des 40 °C a été dépassée jusque sur l'extrême nord du pays, comme à Lille, qui bat son précédent record de près de 4 degrés avec 41,5 °C à 16 h 30, ou encore à Dieppe et Dunkerque, sur les côtes de la Manche et de la mer du Nord...  Les 40 °C n'avaient jamais été dépassés à une telle latitude en France. "

 

EDIT : qui tombe à propos

 

https://www.worldweatherattribution.org/wp-content/uploads/July2019heatwave.pdf

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 657
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

L'un des paradoxes du réchauffement, c'est que les français ont toujours eu une vision tronquée des normales saisonnières estivales qu'ils imaginent beaucoup plus élevées qu'elles ne le sont malgré la

Bonjour à tou(te)s,   Toujours sur l'évolution climatique en métropole depuis les années 70, 4 mois particuliers pour illustrer cette évolution saison par saison : janvier, avril, juillet et

Enorme, je ne sais pas. Apocalyptique, je ne sais pas non plus.    Je sais juste qu'entre ça : (quaternaire, ère glaciaire)   Et ça : (Anthropocene, maintenant)

Posted Images

Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

La station d'Akmola (Kazakhstan), qui se situe à 51, 13° N aurait atteint 41.1°C le 10 juillet 1982 :

 https://www.infoclimat.fr/climatologie/globale/mois-de-juillet/akmola/35188.html

 

Mais semblerait bien que ce soit en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne que les 40°C les plus au nord soient atteints dans le monde, à quelques km près donc avec le Kazakhstan (a priori). Rappel en Belgique, la station de Kleine Brogel, avec 40.7°C, se situe à 51,17° N. Le 40°C le plus nord en Allemagne, je ne sais pas où il se situe mais je me demande s'il est pas encore plus au nord justement.

Edited by Juju4795
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada

Salut,

Je crois que vous oubliez carrément le Canada !

En effet, de nombreux records mondiaux pour des latitudes supérieures à 50°N y ont été battus (et à plate couture si l'on tient compte en plus de l'altitude !), et je ne tiens compte que des données postérieures à 1945. En voici deux des plus éloquents :

- Rosetown, Saskatchewan, 51°33' N, alt. 590 m, 6/08/49 : 43,3°C !  Il y a fort à parier qu'il y aurait fait au moins dans les 45-46°C si l'altitude avait été celle des villes européennes !

- Willow Creek, Saskatchewan, 53°04' N, alt. 430 m, 1953 : 42,2°C.

 

Les 44,4°C auraient été atteints à Lillooet, en Colombie Britannique, à une latitude de 50°41' N, 260 m, mais le 16/07/1941. Donc suspect, mais à prendre en considération.

Les 43,9°C auraient été atteints à Regina, dans la Saskatchewan, à une latitude de 50°27' N, alt. 580 m, mais le 5/07/1937. Idem : suspect, mais à prendre en considération.

 

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_extreme_temperatures_in_Canada

 

Voilà, je pense qu'il n'y a pas photo !

 

Edited by dann17
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Oui enfin là on est plutôt dans le topic "Changement climatique en France", donc ne dérivons pas trop non plus et ne jouons pas à celui qui a .............:$

De toutes façons ça ne change pas le fond du problème !

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 11 minutes, bernardt60 a dit :

Oui enfin là on est plutôt dans le topic "Changement climatique en France", donc ne dérivons pas trop non plus et ne jouons pas à celui qui a .............:$

Effectivement.

Mais je ne faisais que répondre à Cedski et à Juju4795.

Cela dit, même si le sujet concerne la France, il peut être tout de même intéressant de comparer ces nouveaux records du nord de la France à ceux qui ont eu lieu à des latitudes similaires (voire plus nordiques encore) ailleurs dans le monde.

 

il y a 11 minutes, bernardt60 a dit :

De toutes façons ça ne change pas le fond du problème !

Absolument. Je n'ai jamais dit le contraire.

 

ps : et mon intention n'était absolument pas de jouer à qui a la plus... !! D'ailleurs, je suis un Français, même si j'habite au Canada. Et je me contre-f...  de ces considérations d'égo. Je n'y pensais même pas ! Moi, je pense uniquement à la climatologie lorsque j'interviens.

Edited by dann17
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 2 heures, Juju4795 a dit :

Le 40°C le plus nord en Allemagne, je ne sais pas où il se situe mais je me demande s'il est pas encore plus au nord justement.

Ja, genau !  

Hier ist Lingen, Niedersachsen, 52°30' N, mit 42,6°C am 25. Juli 2019 !  😉  

https://www.ndr.de/nachrichten/426-Grad-Lingen-knackt-erneut-Deutschland-Rekord,wetter4410.html

 

Donc franchement pas mal ! Même carrément impressionnant

Edited by dann17
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Frontonas (230 m)
Le 05/08/2019 à 12:40, Dionysos a dit :

Je suis assez d'accord avec cette affirmation

Plus précisément, je dirais que l'été 2003 reste exceptionnel, surtout par  son niveau de températures moyennes sur 3 mois (sachant aussi que certains de ses records ont quand même encore résisté en 2019 dans certaines stations)

Pour la station de Saint-Geoirs, par exemple, le mois de juin 2003 reste le mois de juin le plus chaud jamais enregistré depuis l'ouverture des mesures en 1973, il en est de même pour août 2003, qui est également le mois d'août le plus chaud jamais enregistré depuis l'ouverture des mesures.

Et ne parlons même pas de l'insolation : 963h du 1er juin au 31 août...

 

Les étés sont de plus en plus régulièrement chauds et ensoleillés, mais avant que l'été 2003 soit un été "normal" dans la France non-méditerranéenne, il devrait s'écouler encore quelques années....😉

Il faut bien distinguer les records qui peuvent être très impressionnants (cf 42° à Paris) mais très limités dans le temps, et les températures moyennes.

 

 

 

 

sans tomber dans le régionalisme, je plussoie ; c'est l'intensité qui a été remarquable sur cet été 2019 avec pour la première fois aussi deux épisodes de canicule étendus sur la majeure partie du territoire sur la même saison chaude MAIS de durée bien inférieure à août 2003 ; en fait sauf erreur de ma part la canicule d'août 2003 est la seule à avoir duré deux semaines jusque là (maximum une semaine depuis lors - sur au moins 50 pour cent du territoire) ; en terme de durée et donc de moyenne mensuelle, on reste partout loin des txm de juin ou août 2003. Bref, l'été 2003 est isolé (du moins pour le moment) concernant la durée, donc c'est le plus chaud dans sa globalité et donc les Tm risquent de résister encore un moment, en revanche le RC vient nous rappeler sa présence avec des pics d'intensité inédits ; pour l'instant, en tout cas concernant les étés, l'intensité de la chaleur est plus remarquable que sa durée. Tant qu'on en reste là, si j'ose dire, ce n'est pas très grave - sur le plan sanitaire ; si 2003 devient la norme à l'horizon 2080 (ça signifie donc que des étés plus chauds que 2003 seront plus que probables), là par contre il y aura de quoi s'inquiéter, il faudra prendre des dispositions pour parer à cela, les autorités ont le temps de se préparer, mais le chantier est important, il faudra s'y mettre vite pour éviter l'impact de l'été 2003.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

pour les effets sur les personne certes, mais pour l'agriculture en revanche les intensité suffisent. 

exemple les vignes grillées avec 45°C pendant 24h 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 17 minutes, sebinnis a dit :

sans tomber dans le régionalisme, je plussoie ; c'est l'intensité qui a été remarquable sur cet été 2019 avec pour la première fois aussi deux épisodes de canicule étendus sur la majeure partie du territoire sur la même saison chaude MAIS de durée bien inférieure à août 2003 ; en fait sauf erreur de ma part la canicule d'août 2003 est la seule à avoir duré deux semaines jusque là (maximum une semaine depuis lors - sur au moins 50 pour cent du territoire) ; en terme de durée et donc de moyenne mensuelle, on reste partout loin des txm de juin ou août 2003. Bref, l'été 2003 est isolé (du moins pour le moment) concernant la durée, donc c'est le plus chaud dans sa globalité et donc les Tm risquent de résister encore un moment, en revanche le RC vient nous rappeler sa présence avec des pics d'intensité inédits ; pour l'instant, en tout cas concernant les étés, l'intensité de la chaleur est plus remarquable que sa durée. Tant qu'on en reste là, si j'ose dire, ce n'est pas très grave - sur le plan sanitaire ; si 2003 devient la norme à l'horizon 2080 (ça signifie donc que des étés plus chauds que 2003 seront plus que probables), là par contre il y aura de quoi s'inquiéter, il faudra prendre des dispositions pour parer à cela, les autorités ont le temps de se préparer, mais le chantier est important, il faudra s'y mettre vite pour éviter l'impact de l'été 2003.

 

Je pense qu'il est un peu tôt de dire que les pics de chaleur inédits que l'on a connu n'ont pas été  graves sur le plan sanitaire , ça on ne le sait pas du jour au lendemain .

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Frontonas (230 m)
il y a 15 minutes, bernardt60 a dit :

 

Je pense qu'il est un peu tôt de dire que les pics de chaleur inédits que l'on a connu n'ont pas été  graves sur le plan sanitaire , ça on ne le sait pas du jour au lendemain .

Oui on n'a pas les chiffres officiels sur ces canicules récentes, mais une chaleur durable pèse plus sur les organismes qu'une chaleur intense, ça c'est factuel ; des victimes ça et là peut-être, probablement même, mais assurément pas 15000 comme en 2003 ; je voulais dire pas très grave par rapport à 2003 ; évidemment toute personne décédant des aléas du climat est à déplorer, et doit nous faire prendre conscience de l'urgence de la situation.

Sinon du point de vue de la sécheresse, avec ces pics de chaleur et l'ensoleillement qui a tendance à progresser, il faudrait des précipitations supérieures à celles relevées au 20ème siècle pour "compenser" cette évolution nocive pour les sols. Mais ce n'est pas le cas, et c'est même plutôt l'inverse, au-delà de la chaleur estivale c'est la sécheresse qui risque de devenir plus préoccupante en premier... les images du lac d'Annecy fin 2018 en sont une illustration parfaite.

Link to post
Share on other sites

Je suis plutôt d'accord avec toi @sebinnis... et depuis 2003 les autorités ont tout de même développer un paquet de mesure pour ne pas réédité ce funeste bilan.. même je pense avec une configuration 2019 étendue sur 12 jours.. les départements ont mis en place des structures de suivi des populations à risque.. les services sociaux de vos communes ont des listes de personnes fragiles à appeler toutes les heures.. les sdis suivent désormais des formations spécifiques à la prise en charge des hyperthermies.. la sécheresse. . Plus insidieuse..si elle se prolonge sur 6 mois un an dans une configuration inédite. . On ne fait pas de la fiction mais on aurait pas parié il y a 2mois sur 46° en France. . . 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, sebinnis a dit :

 il faudra prendre des dispositions pour parer à cela, les autorités ont le temps de se préparer, mais le chantier est important, il faudra s'y mettre vite pour éviter l'impact de l'été 2003.

 

Une canicule et ses conséquences sanitaires ne sont qu un aspect du RC. 

 

Il faut ajouter la montée du niveau de la mer, le changement éventuel des courants marins et des régimes des vents, celui des pluies, la perturbation déjà engagée des écosystèmes partout dans le monde, avec la disparition d un nombre important d espèces qui n auront ( n ont)  pas le temps de s adapter, le risque d un emballement du RC, éventuellement bousté par la fonte du permafrost etc etc 

...non on n a pas de temps devant soit. 

Personnellement je pense même que c est trop tard pour réagir, même si il faut (drait)  le faire pour éviter un pire qui est potentiellement plus dangereux pour nous que les grandes catastrophes humaines du XX ème siècle lors des guerres en particulier mondiales. 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)
Il y a 2 heures, boubou07 a dit :

pour les effets sur les personne certes, mais pour l'agriculture en revanche les intensité suffisent. 

exemple les vignes grillées avec 45°C pendant 24h 

 

Tu t'enflammes  (ah ah!) là non? 45°C pendant 24h?  en cumulé sur l'épisode, éventuellement...

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, dourts a dit :

 

Tu t'enflammes  (ah ah!) là non? 45°C pendant 24h?  en cumulé sur l'épisode, éventuellement...

 

Il n'a fallu que quelques heures (minutes??) ici à plus de 42°C pour "brûler" vignes, chênes, genêts et amandiers. Même certains oliviers sur des sols particulièrement pauvres ont subit des dégâts.

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

je voulais dire que c'est arrivé une seule journée. et que ça a suffit a faire des dégats même si en effet les 45°C n'ont duré que quelques heures.

chez moi il a fait 42°C pendant 3 heures et dans mon jardin il y a eu un avant et un après...

Link to post
Share on other sites
Posted
Grenoble (limite Eybens)

La  période (approximative) du 20 juin au 05 août a été particulièrement chaude, sèche et ensoleillée sur une grande partie de la France.

Mais les prévisions laissent augurer d'un mois d'août beaucoup plus mitigé, et peut-être même très médiocre (à préciser selon les scénarios et les régions).

Au nord de la Loire notamment, les 42° de juillet risquent d'être vite oubliés...😉

 

Comme à l'accoutumée, la zone méditerranéenne devrait par contre elle conserver un temps estival, et le sécheresse devrait donc s'y aggraver (ce qui n'est pas une bonne nouvelle évidemment).

 

Le RC va incontestablement poser des problèmes agricoles à court ou moyen terme, avec des épiphénomènes (genre 42° à Paris) de courte durée mais aux conséquences potentiellement graves, sans pour autant pouvoir vraiment adapter facilement les cultures aux changements climatiques

Dans la France non-méditerranéenne, le climat restera encore longtemps globalement trop humide et frais pour y implanter des cultures méditerranéennes, et si les cultures traditionnelles n'y résistent plus à des multiplications de canicules estivales, ça va être compliqué...

 

 

 

 

Edited by Dionysos
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, dann17 a dit :

Salut,

Je crois que vous oubliez carrément le Canada !

En effet, de nombreux records mondiaux pour des latitudes supérieures à 50°N y ont été battus (et à plate couture si l'on tient compte en plus de l'altitude !), et je ne tiens compte que des données postérieures à 1945. En voici deux des plus éloquents :

- Rosetown, Saskatchewan, 51°33' N, alt. 590 m, 6/08/49 : 43,3°C !  Il y a fort à parier qu'il y aurait fait au moins dans les 45-46°C si l'altitude avait été celle des villes européennes !

- Willow Creek, Saskatchewan, 53°04' N, alt. 430 m, 1953 : 42,2°C.

 

Les 44,4°C auraient été atteints à Lillooet, en Colombie Britannique, à une latitude de 50°41' N, 260 m, mais le 16/07/1941. Donc suspect, mais à prendre en considération.

Les 43,9°C auraient été atteints à Regina, dans la Saskatchewan, à une latitude de 50°27' N, alt. 580 m, mais le 5/07/1937. Idem : suspect, mais à prendre en considération.

 

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_extreme_temperatures_in_Canada

 

Voilà, je pense qu'il n'y a pas photo !

 

 

Ah oui en effet, impressionnant. Et c'est pas du foehn vu la situation dans les grandes plaines...

Merci pour ces infos.

 

Il y a un 42°C très récent aussi à Woss au nord de l'Ile de Vancouver, à l'intérieur de l'ile.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 2 heures, Dionysos a dit :

Au nord de la Loire notamment, les 42° de juillet risquent d'être vite oubliés...😉

Encore heureux, car que ce soit perso ou professionnellement, cette journée n'est vraiment pas à réitérer, car avoir 80°C dans des salles informatiques avec des équipements de clim qui n'ont pas été prévus pour avoir des températures extérieures supérieures à 40°C, je ne souhaite pas le vivre une seconde fois avant le changement d'équipements.

 

Il y a 2 heures, Dionysos a dit :

Mais les prévisions laissent augurer d'un mois d'août beaucoup plus mitigé, et peut-être même très médiocre (à préciser selon les scénarios et les régions).

Sur cette première semaine Août n'a vu qu'un jour de pluie (hier) et c'est loin d'être médiocre, c'est plutôt salutaire. Quant aux touristes qu'ils aillent en Afrique du Nord s'ils veulent ce climat, mais ce n'est pas le nôtre dans la moitié nord.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 3 heures, Dionysos a dit :

Dans la France non-méditerranéenne, le climat restera encore longtemps globalement trop humide et frais pour y implanter des cultures méditerranéennes, et si les cultures traditionnelles n'y résistent plus à des multiplications de canicules estivales, ça va être compliqué...

Tout à fait.

Link to post
Share on other sites
Posted
Grenoble (limite Eybens)
il y a une heure, Ralala78 a dit :

Sur cette première semaine Août n'a vu qu'un jour de pluie (hier) et c'est loin d'être médiocre, c'est plutôt salutaire. Quant aux touristes qu'ils aillent en Afrique du Nord s'ils veulent ce climat, mais ce n'est pas le nôtre dans la moitié nord.

Bien sûr, tout est relatif, surtout si compare à ce qu'étaient globalement les étés de la moitié nord de la France il y  a 40 ou 50 ans (l'ovni 1976 mis à part)

Mais quand même, à Lille, il y a eu une Tx de 41,5° le 25/07 et de 20,4° le 27/07...

Je ne sais pas comment les cultures réagissent à de tels écarts de températures en 48h mais  le retour à la réalité était particulièrement brutal....

 

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 1 heure, Dionysos a dit :

Bien sûr, tout est relatif, surtout si compare à ce qu'étaient globalement les étés de la moitié nord de la France il y  a 40 ou 50 ans (l'ovni 1976 mis à part)

Mais quand même, à Lille, il y a eu une Tx de 41,5° le 25/07 et de 20,4° le 27/07...

Je ne sais pas comment les cultures réagissent à de tels écarts de températures en 48h mais  le retour à la réalité était particulièrement brutal....

 

 

 

Et même 41.9°C pour moi le 25/07 et 19.6°C le 27/07 ( seule Tx<20°C d'ailleurs en juillet)

 

Et je dirais que le retour à la réalité était plutôt salutaire, le type de record (41.9°C)dont on se passerait bien !

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 1 heure, Dionysos a dit :

Je ne sais pas comment les cultures réagissent à de tels écarts de températures en 48h mais  le retour à la réalité était particulièrement brutal....

Euh, là, au contraire, je pense que le retour aux 20°C a dû être très apprécié par la végétation. Et justement, le fait qu'il ait été aussi rapide a dû même être salutaire.

il y a une heure, bernardt60 a dit :

Et le je dirais que le retour à la réalité était plutôt salutaire, le type de record (41.9°C)dont on se passerait bien !

Oh, pardon, je t'ai paraphrasé sans le savoir ! (on a pensé la même chose)  :D

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE
Il y a 7 heures, Dionysos a dit :

Mais les prévisions laissent augurer d'un mois d'août beaucoup plus mitigé, et peut-être même très médiocre (à préciser selon les scénarios et les régions).

Au nord de la Loire notamment, les 42° de juillet risquent d'être vite oubliés...😉

Serait peut-être temps que ça arrive alors car la première décade d'août est chaude, sèche et assez bien ensoleillée dans l'ensemble dans le nord... (24 à 30°C de tx depuis le 29 juillet, brr). Bon au-moins t'es conscient que les étés dans le nord y'a une quarantaine d'années, c'était pas ça du tout xD 

 

Et les prévi que je regarde ne montrent rien de médiocre ... Certes les T° vont être un peu en-dessous des normes (et encore y'a des courbes qui ont tendance à remonter ) mais ça ne s'annonce pas si humide que ça en définitive.

190807075616237649.png

 

En voilà un autre aspect du changement climatique en France. 

Autrefois considéré comme un temps "changeant et un peu juste pour la saison", ce qui est prévu est désormais qualifié de "très médiocre". Ça va trop vite pour moi et pourtant les vrais été pourris des années 70, je ne les ai pas connu :$

 

J'essaie de faire passer le message comme entrant dans le sujet mais c'est vrai que ça vire au HS, désolé xD 

Edited by Juju4795
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 8 heures, Dionysos a dit :

 

Mais les prévisions laissent augurer d'un mois d'août beaucoup plus mitigé, et peut-être même très médiocre (à préciser selon les scénarios et les régions).

Au nord de la Loire notamment, les 42° de juillet risquent d'être vite oubliés...😉

 

Comme à l'accoutumée, la zone méditerranéenne devrait par contre elle conserver un temps estival, et le sécheresse devrait donc s'y aggraver (ce qui n'est pas une bonne nouvelle évidemment).

 

 

 

C'est un peu hors-sujet mais le nord de la Loire à l'air de représenter pour toi un chemin de croix pour ceux qui y vivent sur le plan de la météo, évidemment qu'en moyenne il fait plus chaud dans le Sud ; mais pour que ce mois d'août puisse être qualifié de  très médiocre il va falloir des dépressions tempétueuses quasiment tous les jours sur les trois semaines qui restent !

Car ici à Senlis dans le Nooooord!  pour les 8 premiers jours d'août :

Tm 21.1°C

Txm 27°C Ah gla gla :D Il n'y a qu'hier que la Tx <25°C,

Tnm 15.1°C ( à peine frais pour avoir de bonnes nuits)

 

Et je viens de m'apercevoir que depuis le 13 juin à part justement ce 27/07 qui aurait été pour nous un brutal retour à la réalité, il n'y a pas une seule Tx<20°C, on est effectivement bien loin des étés 70 et début  80 !

 

Non les 42°C malheureusement on n'est pas près de les oublier :$

 

graphique_infoclimat.fr(3).jpeg

  • J'aime 3
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Dionysos a dit :

La  période (approximative) du 20 juin au 05 août a été particulièrement chaude, sèche et ensoleillée sur une grande partie de la France.

Mais les prévisions laissent augurer d'un mois d'août beaucoup plus mitigé, et peut-être même très médiocre (à préciser selon les scénarios et les régions).

Au nord de la Loire notamment, les 42° de juillet risquent d'être vite oubliés...😉

 

 

L'un des paradoxes du réchauffement, c'est que les français ont toujours eu une vision tronquée des normales saisonnières estivales qu'ils imaginent beaucoup plus élevées qu'elles ne le sont malgré la claque qu'elles ont pris depuis un demi-siècle. Je ne te vise pas particulièrement Dyonisos, c'est juste que c'est une remarque que je me fais depuis des années ; et cela ne concerne pas que le commun des mortels qui confond limite parfois les normales de Troyes avec celles de Marrakech quand on lit les réseaux sociaux, mais également de nombreux passionnés pourtant sensibilisés à la climatologie.

 

Donc pour le très médiocre mois d'août au nord de la Loire, il faut relever qu'il démarre (bilan au 7)  avec une anomalie thermique de l'ordre de +2 à +3° sur la plupart des régions, un ensoleillement excédentaire (en rapport à la moyenne journalière mensuelle), et des précipitations globalement déficitaires sauf vers le nord-ouest. Certes les prévisions ne sont pas fantastiques pour les estivophiles, mais il va en falloir plus que ça ne serait-ce que pour ramener les bilans à l'équilibre (d'autant que les prochaines 48 heures vont amplifier les excédents thermiques). Il y a de la marge avant de les plonger dans le très médiocre.

 

  • J'aime 7
  • Merci 17
Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...