TRINEON

Positionnement anticyclone (des Açores ?)

Messages recommandés

Bonjour, n'ayant aucune connaissance en météorologie, je m'excuse par avance auprès des experts pour mes questions / sujets qui pourront paraître triviaux...
Au regard de ce que je vois et je lis ça et là, les hautes pressions persistantes sur des périodes durables sont la cause de manque de précipitation sur la France (même si nous avons été servis en mai et juin dernier...).
Cela, tout le monde l'a compris et moi également.
Au regard des cartes de pressions, j'ai plusieurs questions :
 - Ils semble que les hautes pressions que nous avons au dessus de l'Europe ne sont pas toujours liées à l'anticyclone des Açores (oui/non) ?
 - Si oui, est ce nouveau ?
 - Y a t il une raison identifiée pour que ces hautes pressions collent à l'Europe de l'ouest de cette façon (référence à la période actuelle, à l'été 2015 et surtout à celle de décembre 2015) ?
Je remercie par avance toute personne qui pourrait m'apporter ses lumières.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, TRINEON a dit :

- Y a t il une raison identifiée pour que ces hautes pressions collent à l'Europe de l'ouest de cette façon (référence à la période actuelle, à l'été 2015 et surtout à celle de décembre 2015) ?
Je remercie par avance toute personne qui pourrait m'apporter ses lumières.
 

 

Salut, 

 

Pour décembre 2015, les éléments principaux que l'on peut mettre en avant sont résumés sur cette illustration, tirée du résumé vidéo d'Info-Météo :

 

expl+decembre.jpg

 

http://infometeobelgique.blogspot.fr/2016/01/novembre-et-decembre-2015-douceur-la.html

 

Sur la carte suivante, on distingue bien un forçage par l'ouest et par l'est, ce qui a boosté une plage de convergence en altitude allant grosso modo de l'Afrique du Nord jusqu'en Europe du Sud.  Du coup, il y'avait un excès de masse dans la zone, et cet état assez stable a permis le maintien d'une plage de HPs pendant un bon moment :

 

361926jndad.gif

 

Pour cet été, je remet un post que j'avais écrit dans le topic Nord-est il y'a peu, en réponse à la remarque de Kyrion :

 

Citation

 

 
 

 

Oui, on est dans le continuum d'une récurrence dont on pourrait dater l'apparition à début juillet. Des pressions plus basses qu'à l'accoutumée dans le secteur du Labrador (un des seuls coins de l'hémisphère nord à avoir connu des pressions inférieures aux moyennes en juillet) conduisant fréquemment l'AA à "s'étaler" en direction de l'Europe de l'ouest. Synoptique nous gratifiant régulièrement de flux de SO. 

  

A ce sujet, on peut supposer que ce changement de schéma d'écoulement dans le secteur Nord Atlantique ait été forcé, au moins en partie, par une mousson qui a pulser anormalement au nord sur l’Afrique de l'ouest. Différentes études ont montré que les anomalies de circulation associées à une convection excessive dans ce secteur modifient de façon significative la probabilité d’occurrence des régimes de temps. Pour les intéressés, vu que ce n'est pas le topic dédié, voir par exemple : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2011GL047150/pdf , https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01120083/ . 

 

Modifié par Higurashi
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hors navigation maritime, ce que l'on appelle "anticyclone des Açores" désigne en fait toute extension des masses d'air chaudes subtropicales (hautes pressions d'altitude) sur l'Europe de l'ouest. Il faut analyser les raisons de cette extension, aussi bien par la divergence tropicale que la stationnarité de dépressions en Atlantique (cf. message ci-dessus).

Modifié par Cotissois 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/09/2016 à 12:01, Higurashi a dit :

 

Salut, 

 

Pour décembre 2015, les éléments principaux que l'on peut mettre en avant sont résumés sur cette illustration, tirée du résumé vidéo d'Info-Météo :

 

expl+decembre.jpg

 

http://infometeobelgique.blogspot.fr/2016/01/novembre-et-decembre-2015-douceur-la.html

 

Sur la carte suivante, on distingue bien un forçage par l'ouest et par l'est, ce qui a boosté une plage de convergence en altitude allant grosso modo de l'Afrique du Nord jusqu'en Europe du Sud.  Du coup, il y'avait un excès de masse dans la zone, et cet état assez stable a permis le maintien d'une plage de HPs pendant un bon moment :

 

361926jndad.gif

 

Pour cet été, je remet un post que j'avais écrit dans le topic Nord-est il y'a peu, en réponse à la remarque de Kyrion :

 

 

Merci Higurashi pour ces éléments d'explication.
Et en ce début d'automne 2016, comment est jugé le niveau de T° des eaux de surface de l'océan Indien par rapport à la "normale" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.