cédric du Lot

Du 17 octobre au 23 octobre 2016, prévisions météo semaine 42

Messages recommandés

A mi-chemin du début de l'hiver cette semaine devrait être moins furieusement agitée(en tout cas au sud) que sa prédécesseur et sans doutes thermiquement plus chaude.

On  la débutera avec les restes de notre fusion ano continentales et Atlantiques a l'ouest immédiat des iles britanniques,augurant d'un petit flux de sud-ouest a l'avant du système,donc plutôt doux,cette configuration placerait l'ouest du pays dans l'instabilité tandis que l'Est et le sud-est retrouverait un peu de calme.

168-21.GIFECF1-168.GIF.png

 

Cela dit,les placements d'anomalies dans ce genre de situation n'écarte pas un nouveau risque en méditerranée...

La suite verrait un affaissement du blocage Euro scandinave augurant d'un léger décalage vers l'Est du Talweg Atlantique du début de semaine ,mais on note aussi ce petit creux a l'ouest immédiat du pays visible sur les ensembles comme les déterministes ,signe d'une instabilité latente.

EDM1-216.GIFgfs-0-216.png

 

Nous avons aussi les restes de Nicole au sud immédiat du Labrador mais qui ce matin ne semble pas en bouger, elle est en effet trop isolée de la circulation dépressionnaire avec un VP toujours en panne,elle pourrait donc mourir sur place tandis qu'en fin d'échéance la hausse des pressions aux hautes latitudes s'opèrerait de nouveau (avec toujours nos anomalies positives sur les pays scandinaves...)

EDH101-240.GIF.pngnaefsnh-0-0-240.png

 

Semaine a priori assez douce sur tout le territoire,sans excès au nord, plus marquée au sud  selon le placement des anomalies Atlantique.

graphe_ens3_lqy8.gif

graphe_ens3_lpf7.gif

 

Voila,pas évident de shématiser une semaine ou les grands acteurs habituels qui régissent de façon claire l'automne sont pour le moment absents ou en balbutiements.

 

 

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour,

 

Ce matin différence entre GFS voyant une montée des HPs une fois de plus puissante 10°C à 850hPa alors que CEP lui reste plus dans une logique dépressionnaire avec un flux de ONO. 

 

Bonne journée. 

Gugo. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Titre du topic corrigé, ce serait bien de faire un petit effort pour respecter le format quand on le lance...

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Sebass,ça change tout en effet,un simple MP m'aurait suffit,bref...

 

Un accord relatif semble s'établir entre les modèles,et pour la seconde moitié de l'échéance, sur le décrochage d'une anomalie basse entre nos hautes pressions Atlantiques et européennes mais qui affecterai prioritairement le nord et l'Est du Pays.

ECM1-144okk2_mini.pngECM1-144lcx7_mini.pngUW144-21plw7_mini.png

 

L'incertitude réside essentiellement dans son devenir après son entrée sur le continent,CEP la voyant simplement lécher le nord du pays et filer rapidement en Europe centrale avec le retour des hautes pressions Atlantiques a l'arrière, elles même drainées par les restes de nicole qui est finalement reprise dans la circulation basse pression périphérique du Groeland.

ECM1-168.GIF

ECM1-192.GIF

Les Pressions remontent rapidement sur le territoire en fin d'échéance précédées d'un flux de nord-ouest fraichissant.

 

L'américain fait pénétrer un peu plus sur le continent cette anomalie  avec un glissement vers l'Est par la suite moins marqué et son isolement grâce a une jonction des hautes pressions Atlantique et continentales a l'arrière.

Elle tournicoterait comme une âme en peine au milieu d'une mer de HP en attendant du renfort,qui semble venir plus tard,mais l'échéance n'est plus raisonnable.

Son positionnement drainerait une certaine nébulosité sur le pays voire carrément de l'agitation sur une grosse moitié Est jusqu'au nord,le tout avec un petit flux d'origine continentale,bloquant le retour des hautes pressions plus a l'ouest.

gfs-0-168.pnggfs-0-192.png

Forcément du coté des déterministes on se retrouve avec des situations bien tranchées en fin d'échéance tout du moins au niveau du ciel,coté thermo il ferait relativement frais dans les deux cas jusqu'au week-end.

ECF0-192awq9_mini.png       192-7khm5_mini.png

 

 La suite étant juste une question de placement des acteurs récurrents de cet automne, GF et HP.

ECM1-216oan1_mini.png       gfs-0-216xnj3_mini.png

 

L'ensemble américain et l'IFS européen ne marquent pour l'instant pas cette différence synoptique,il ne reste plus qu'a suivre.

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour,

 

Je comptais faire une previs mais que dire de plus après ça bravo cedric xD

 

Si je rajouterai juste que GEM lui voit un blocage avec de nouveau un flux d'est en milieu de semaine puis une montée des HPs à l'est alors qu'une perturbation arriverait par l'ouest.

 

 

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   
Il y a 1 heure, gugo a dit :

Bonjour,

 

Je comptais faire une previs mais que dire de plus après ça bravo cedric xD

 

Si je rajouterai juste que GEM lui voit un blocage avec de nouveau un flux d'est en milieu de semaine puis une montée des HPs à l'est alors qu'une perturbation arriverait par l'ouest.

 

 

Yep !

On constate chez certains un renouvellement du blocage, c'est grandement possible.

A suivre

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
il y a une heure, judd a dit :

Yep !

On constate chez certains un renouvellement du blocage, c'est grandement possible.

A suivre

Oui on le voit par le panel GEFS les possibilités sont présentes dès le jeudi et  le samedi le risque s’intensifie

gens_panel_sbg5.png

 

gens_panel_mwu7.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Finalement je n'aime pas la tournure que prennent les modèles.

On va se retrouver avec un gros AF indécrottable... ça sent le mauvais coup à plein nez !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   
il y a 1 minute, judd a dit :

Finalement je n'aime pas la tournure que prennent les modèles.

On va se retrouver avec un gros AF indécrottable... ça sent le mauvais coup à plein nez !

 

 

ce n'est pas un AF mais un puissant et nouveau anticyclone Russe qui est modélisé qui fait jonction avec celui des acores revenant sur la France permettant à l'air frais de revenir par l'Est. Une situation presque similaire avec ce qu'on vient de connaitre debut octobre. Ce schéma pourrait se répéter jusqu'à la fin de l'année avec donc une tendance de plus en plus froide au fil des semaines

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   
il y a 19 minutes, mike a dit :

 

 

ce n'est pas un AF mais un puissant et nouveau anticyclone Russe qui est modélisé qui fait jonction avec celui des acores revenant sur la France permettant à l'air frais de revenir par l'Est. Une situation presque similaire avec ce qu'on vient de connaitre debut octobre. Ce schéma pourrait se répéter jusqu'à la fin de l'année avec donc une tendance de plus en plus froide au fil des semaines

Et surtout de plus en plus sèche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour,

 

Il est maintenant clair que les températures redescendront pendant le topic maintenant la question est plutôt de combien de degré? Le plus bas en T850 devrait être en milieu de semaine d'après l'ensemble GFS.

 

graphe3_1000_394_284___Paris_plg9.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   
Il y a 4 heures, mike a dit :

 

 

ce n'est pas un AF mais un puissant et nouveau anticyclone Russe qui est modélisé qui fait jonction avec celui des acores revenant sur la France permettant à l'air frais de revenir par l'Est. Une situation presque similaire avec ce qu'on vient de connaitre debut octobre. Ce schéma pourrait se répéter jusqu'à la fin de l'année avec donc une tendance de plus en plus froide au fil des semaines

Je suis étonné Mike que tu nous balances une prévision saisonnière à partir de modèles à portée bien plus courte. Je t'ai connu bien meilleur sans tomber dans le piège de croire que la situation actuelle sera la même pendant un mois ou deux. C'est du LCM tout craché. La raison principale qui fait qu'on remet à jour les tendances saisonnières tous les 15 jours. D'un revers de main on jette aux orties tous les indices basse fréquence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pablo25   

Surtout que le flux d'Est n'est pas gagné, vers un premier affrontement entre 2 monstres? (carte de fin d'échéance pour montrer la finalité)

Une chose est sûre, est la GF sur l'Est après cette brève incursion en NO, sans chance de récidive d'incursion par le NO, on garde une circulation sud sous blocage.

Je serai tout de même surpris qu'on garde bien longtemps ce schéma là (NAO-), changement profond fin du mois (zonal)?

NB: un autre épisode cévenol est donc possible d'ici là;)

gfsnh-0-240.png

Modifié par pablo25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Pablo, on garde une situation sous blocage en fin d'échéance avec même le renforcement de ce dernier.

ECH101-192.GIF.png

 

Mais a la différence du début de mois l'activité dépressionnaire Atlantique retrouve quelques couleurs avec un courant jet qui semble vouloir se réveiller

gfsnh-5-192.png

 

 Reste donc qu'en fin d'échéance va se poser la question de qui va piloter la masse d'air par la suite, en regardant aujourd'hui (mais de loin) l'influence Atlantique prendrait le pas sur l'influence continentale,la France étant le Finistère de l'Europe cela parait assez normal,donc après une semaine dans les clous sur un plan thermique(voire un peu fraiche sur le nord-est) et ponctuellement dégradée sous l'influence de la Gf européenne(mais dont le placement est encore aléatoire),on pourrait passer sous flux d'ouest voire sud-ouest a partir du week-end, temporairement,ou pas...

Les diagrammes redressent la tête en et plutôt unanimement,a commencer par le sud-ouest,c'est a suivre car un peu nouveau et conditionné aussi par le comportement et la force des hautes pressions aux latitudes septentrionales qui pourraient faire interagir les BP continentales et Atlantiques tout comme faire plonger ces dernières trop bas et donc redresser le flux au sud a l'avant(c'est un peu là dessus que les modèles sont en désaccords).

graphe_ens3_ljj8.png

graphe_ens3_usb3.gif

ECM1-192-2.GIF

gfs-0-192-2.png

 

On note tout de même que les différences a cet instant sont ténues,et si je dois donner mon avis(pour une fois) je doutes que l'on bascule sous une influence continentale renforcée par la suite comme dit hier au soir,je penses que le shéma va changer au moins temporairement avant la fin du mois.

 

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pencherais plutôt pour des flux méridiens pour cette période et pour l'ensemble du mois et même +. On est partit dans une récurrence de plusieurs semaines. La seul influence atlantique ce sera lorsque le thalweg sera situé pas trop loin des côtes de l’Europe de l'ouest, a condition que les dépression ne s'isolent pas en méditerranée comme actuellement...

 

On alternera entre moments de bonne douceur et refroidissement, avec encore peut-etre des épisodes pluvieux dans le sud. L'influence atlantique, au sens flux d'ouest vigoureux ne semble pas vouloir montrer le bout de son nez avec ce blocage sur l'arctique et cette oscillation arctique négative...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Voyager21 a dit :

 

 L'influence atlantique, au sens flux d'ouest vigoureux ne semble pas vouloir montrer le bout de son nez avec ce blocage sur l'arctique et cette oscillation arctique négative...

 

Attention,je ne remets pas en cause le blocage en tant que tel (je commences même mon post par cela) mais sur ses conséquences futures sur le temps sensible de l'hexagone,si effectivement le shéma de circulation synoptique favorable aux flux méridiens bouge peu ou pas, de part notre position sur l'Europe, une influence nettement plus océanique a vite fait sans pour autant traverser le pays (confer la carte du courant Jet), de prendre la pas sur les velléités continentales,que l'on ait une NAO- ou un blocage coté Scandinave ou russe.

Modifié par cédric du Lot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela devenait palpable depuis quelques jours, cela devient évident ce matin : on est clairement partis pour une réalimentation massive du blocage scandinave, et pour un "même joueur joue encore" en Europe continentale avec la circulation d'anomalies basses apportant une grande fraîcheur et pas mal de nébulosité. La cause étant probablement en partie à chercher du côté de l'ouragan Nicole, qui a déjoué les pronostics de la NOAA en se renforçant très nettement ces derniers jours au point d'avoir atteint le statut de cyclone intense - au passage, avec Matthew c'est la première fois que l'on a deux ouragans intenses en Atlantique sur un même mois d'octobre.

 

500.png?run=run00model

 

 

Nicole en balade dans le centre Atlantique, on notera la très forte remontée de hauts géopotentiels qui s'initie à l'avant. En remontant quasiment jusqu'au sud du Groenland, elle vient couper complètement la tentative de reprise du jet et d'une circulation plus zonale des anomalies basses dans ce secteur, tentative de reprise qui apportait d'ailleurs pas mal d'incertitudes sur les modèles des derniers jours. En avançant dans les échéances, on retrouve les restes encore bien dynamiques de Nicole entre Islande et Groenland, tandis que le soulèvement de hauts géopontentiels à l'avant est désormais en train de réinstaller le blocage scandinave :

 

500.png?run=run00model

 

500.png?run=run00model

 

 

Vu la solidité de cette réalimentation du blocage au dessus de l'Europe, on part probablement pour au moins une bonne semaine de tenue, ce qui devrait nous emmener jusqu'aux alentours du 25 octobre pour attendre une éventuelle sortie. En attendant et par chez nous, il faudra compter avec l'influence de la circulation d'anomalie(s) froide(s). Dans le détail, la distinction devrait surtout être nord-est / sud-ouest :

 

- En allant vers le nord-est, le temps encore assez doux lundi devrait sévèrement se rafraîchir vers mardi / mercredi, avec pas mal de nébulosité persistante sur le reste de la semaine dans une ambiance parfois humide avec des précipitations ici où là, qui pourront d'ailleurs se faire sous forme de neige à basse altitude en particulier sur les Vosges et le Jura en seconde partie de semaine. Températures minimales pas forcément très froides du fait de la couverture nuageuse fréquente (mais gel presque assuré le matin si cela se dégage), par contre températures maximales franchement en berne avec des maximales qui pourraient d'ailleurs ne pas atteindre les 10° à l'est d'une ligne allant des Ardennes au lyonnais.

- En allant vers le sud-ouest, le rafraichissement sera plus progressif, et se fera surtout dans une ambiance qui devrait rester plus sèche et plus lumineuse. Auquel cas, cela pourrait davantage se résumer à du bon froid sec d'automne en seconde partie de semaine, partant de petites gelées matinales (et/ou brouillards ?) pour arriver à des après-midi relativement agréables (Tx de l'ordre de 15°).

 

Reste certes des incertitudes sur la progression de la nébulosité au gré des invasions nébuleuses provenant de l'est ; assez souvent on sait que c'est une ligne approximative Caen - Clermont-Ferrand qui fait office de démarcation sur ce type de situations, mais on ne peut exclure que certains jours la crasse pousse plus à l'ouest, et qu'à d'autres on ait des éclaircies remontant plus à l'est. Cela reste bien sûr des règles générales, certains secteurs ayant leurs spécificités propres comme les côtes nord de la Bretagne qui pourraient rester dans un temps plus gris avec quelques averses dans ce flux rabattu de NE, les coins exposés du Massif Central qui savent qu'ils vont rester dans une crasse froide persistante dans ce type de flux (coucou la burle), ou encore la Côte d'Azur et la Corse qui pourront voir une certaine instabilité se développer en journée selon la progression des anomalies basses jusqu'au Golfe de Gènes.

 

Toujours pas l'ombre d'un scénario propice à du zonal même à très long terme, et d'avis personnel on n'en verra pas de sitôt. Ce mois d'octobre va être assez remarquable pour ce qui est de l'indice de blocage (blocking index) à la longitude de l'Europe.

 

1panel_ghgs_obs_nh_nrm.gif

  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'après kéraunos on aura un week-end doux mais la semaine s'annocera froide

EDIT:il pourrait y avoir des -10° à 850Hpa

 

Modifié par Fribourgeois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   
il y a 13 minutes, Fribourgeois a dit :

D'après kéraunos on aura un week-end doux mais la semaine s'annocera froide

EDIT:il pourrait y avoir des -10° à 850Hpa

 

 

tu es sur que tu es bien reveillé la? du -10° à 850 hpa? ok je sorts

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
il y a 12 minutes, Fribourgeois a dit :

 

EDIT:il pourrait y avoir des -10° à 850Hpa

 

Je trouve ça un peu exagéré au vue des ensembles des modèles....

graphe_ens3_vrg2.gif

 

EDIT: devancé de 2 petites secondes par @mikexD

Modifié par gugo
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Il y a 2 heures, Fribourgeois a dit :

D'après kéraunos on aura un week-end doux mais la semaine s'annocera froide

EDIT:il pourrait y avoir des -10° à 850Hpa

 

C'est plutôt -8°C grand max sur les cartes que j'ai pu consulter, et il s'agit de l'anomalie, même si ça peut paraître évident il n'est pas inutile de le préciser.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riki58   

Chaque run qui passe renforce le blocage, on se retrouverait à la fin du topic avec un gigantesque anticyclone sur tout le continent nord européen et pourrait évoluer sur le Groenland.

 

La preuve en image, c'est juste impressionnant un tel monstre, il va falloir le déloger O.o

 

GFSOPEU12_192_1.png

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Je dirais 2 monstres sur ta carte, ne pas oublier l'énorme décrochage de BP qui pourrait reprendre le contrôle de la masse d'air par flux de Sud en fin de semaine.

ECM4-168_zwt7.GIF

gfs-1-192_jkm4.png

ECM0-192_rps1.GIF

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Phillipe, j'évoquais déjà hier cette possibilité avec sans doutes un changement de régime pour le pays (et malgré la poursuite du blocage) pour la fin de l'échéance,mais curieusement cela n'a pas suscité de réactions...:D ou si peu.

Cela dit,si les choses restent en l'état,on y gagnerait des degrés mais pas forcément du soleil avec une instabilité latente,et possiblement un nouvel épisode méditerranéen.

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des cartes biens étranges sur les modèles, ou en fin d"échéance, les dépressions prennent la place habituelle des anticyclones et inversement ...

gem-0-234jpx2_mini.png

Modifié par ardeche07
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.