Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Corrélation couverture nuageuse / altitude


Recommended Posts

Bonsoir,

Une question me taraude l'esprit : je suis dans le bon topic !

Existe-t-il, à votre avis, une corrélation entre l'altitude des nuages et le % de couverture nuageuse en ce point ?

Auriez-vous connaissance de bibliographie à ce sujet ?

J'aurais eu tendance à dire que les nuages de hautes altitudes sont en strate alors qu'à basse et moyenne altitude il peut coexister des genres cumuliformes et stratiformes.

La discussion est ouverte :)

 

Link to post
Share on other sites

Salut alexy, content de te relire ;)

Le premier truc qui me vient à l'esprit, en étant assez régulièrement au niveau des nuages ou au dessus entre 1500m et 3500m, quelques fois ~5000m-6000m  

c'est l'altitude de la tropo, le jet, l'altitude de la base de l'instabilité, tempés aussi en basse couche, topographie, qui pourraient être en partie responsable de la stratification ou cumul

En octa, subjectivement je n'ai pas remarqué une dominance de l'une ou de l'autre, il y a même assez régulièrement des mélanges qui se font

Dans les pays froids, les nuages en strate sont proches du sol alors que les nuages turbulents (AC) ou (CC) sont au dessus

Pour ce qui est de la biblio, pour le moment ça ne me rappelle rien  

Edited by northern lights
Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Je ne pense pas que le caractère stratiforme ou cumuliforme soit lié à l'atitude. Comme dirait Northern Lights, ça dépend des conditions de stabilité.

De même, la couverture nuageuse n'est pas corrélée, tu peux avoir une nébulosité de 8 octats avec des cirrus et de 2 octats avec des cumulus.

En revanche, il existe une corrélation bien plus importante entre l'atlitude des nuages et le rayonnement transmis (et émis). Tu peux avoir un ciel "couvert" à 8 octats de cirrus et une impression de beau temps.

 

En effet, plus les nuages sont haut, moins ils contiennent de goutelettes d'eau/cristaux de glace ainsi que de vapeur d'eau par unité de volume (la pression de saturation étant liée à la température). Pour un nuage de même épaisseur, le rayonnement solaire passera davantage avec des cirrus qu'avec des cumulus ou stratus. De même la nuit, les nuages hauts laissent filer le rayonnement terrestre vers l'espace (et en plus, ne rayonnent pas tant que ça vers le bas vu leur densité et leur température) contrairement aux stratus.

 

Voilà de la biblio concernant la modélisation du "rayonnement du ciel" en fonction de la couverture nuageuse et de son altitude, désolé si c'est pas vraiment ce que tu cherches. :P 

(p. 219 : http://unesdoc.unesco.org/images/0012/001234/123413Fb.pdf )

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
Le 11/23/2016 à 18:03, alexy31 a dit :

Bonsoir,

Une question me taraude l'esprit : je suis dans le bon topic !

Existe-t-il, à votre avis, une corrélation entre l'altitude des nuages et le % de couverture nuageuse en ce point ?

Auriez-vous connaissance de bibliographie à ce sujet ?

J'aurais eu tendance à dire que les nuages de hautes altitudes sont en strate alors qu'à basse et moyenne altitude il peut coexister des genres cumuliformes et stratiformes.

La discussion est ouverte :)

 

 

Les deux genres cumulus et stratus se retrouvent aux 3 étages de l'atmosphère. 

Cumulus alto cumulus et cirro cumulus.

Stratus,  alto stratus, cirro stratus. 

Cirrus est un peu à part ce sont vraiment les nuages les plus haut donc un quatrième étage ? 

 

Donc on voit clairement que l'altitude ne joue pas vraiment sur la nature du nuage. Cumulus c'est des nuages qui se forment en conditions plutôt instables et stratus plutôt stables. La température peut influencer. J'ai rarement vu des cumulus avec un temps froid.

Link to post
Share on other sites

C'est une question qui n'est pas facile à répondre, car la couverture nuageuse est reliée à la perception humaine, soit un point au sol qui regarde dans un cone très large (on parle d'angle solide).

- Pour avoir 90% de couverture nuageuse par nuages d'altitude, il faut des cirrostratus sur des distances de centaines de kilomètres. Pour avoir  90% de couverture nuageuse par cumulus bas, il suffit de cumulus étalés sur une dizaine de kilomètres.

Même si très souvent, les nuages de basse-couche sont morcelés, la couverture nuageuse est biaisée vers le haut.

Quand les nuages d'altitude sont morcelés à 60-70%, on a l'impression d'un ciel peu nuageux.

 

Je présente de cette façon car très essentiellement, les nuages ont été étudiés visuellement. Aujourd'hui la mesure satellite IR change le concept de couverture nuageuse en visant à peu près au nadir (l'inverse du zénith) près des tropiques (mais pas aux pôles). Au début de la mesure satellite, les mailles étaient trop grosses donc on ne distinguait pas le morcellement des cirrus. Aujourd'hui, on peut le faire au kilomètre près, mais c'est trop récent pour faire des statistiques.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...