gugo

Du 2 janvier au 8 janvier 2017 prévisions météo semaine 1

Messages recommandés

mica2006   

Pour le vrai hyvernophiles, on va espérer que GFS soit ""isolé"", il y a quelques signes comme les courbes du diagramme qui mettent la puce à l'oreille, j'aime pas employé ce mot, bon NAVGEM est meilleur également et rajoute du poids dans la balance.

Modifié par mica2006

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nico 14   

Il est vrai que la moyenne de l'ensembliste Américain a pris une bonne claque ce midi vers le froid.L'enjeu des prochaines sorties sera de connaitre la position et l'ampleur de cette dorsale.On peut distinguer pour l'instant 2 camps; la version anticyclonique modélisé par GFS et la version dépressionnaire modélisé par CEP,dans les 2 cas on se dirigerait vers un temps froid.Quand un accord sera trouvé sur ce point on pourra y voir un peu plus clair.

gfs-0-186_btk4.png

ECM1-192_ftx9.GIF

gens-22-1-192_stu2.png

Modifié par Nico 14
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riki58   

GFS c'est flux plein Est pendant que CEP nous gratifie d'un flux plein Nord, sans doute bien plus humide. GFS serait sans doute plus froid en basse couche avec le windchill.

Le GFS// est du côté GFS, sacrée bise d'est.

L'humidité est le grand enjeux du topic.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   

La transition liée à l'arrivée de l'air polaire risque d'être marquée, en l'espace de quelques heures au cours du début de semaine prochaine.

 

On a une tendance à voir la dorsale Atlantique prendre une trajectoire plus méridionale et il en découle un décrochage polaire plus dynamique à l'avant de celle-ci :

 

GFS de ce midi :

 

tempresult_gdo2.gif

 

GFS de ce soir :

 

tempresult_hpr7.gif

 

Ce serait une belle advection froide à tous les étages, avec des conditions de bises qui pourraient accroitre le ressenti hivernal !

 

Sur la genèse des évènements, UKMO (droit dans ses bottes :D ), GEM et GFS de ce soir se ressemblent jusqu'au terme de 144h :P

La tendance vers un bon coup hivernal semble confortée sur les déterministes de début de soirée, même si il convient de regarder les ensembles et CEP pour tirer une conclusion définitive sur le scénario en train de se jouer à moyen terme ;)

 

  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kaiser   
il y a 7 minutes, Lolox a dit :

La transition liée à l'arrivée de l'air polaire risque d'être marquée, en l'espace de quelques heures au cours du début de semaine prochaine.

 

On a une tendance à voir la dorsale Atlantique prendre une trajectoire plus méridionale et il en découle un décrochage polaire plus dynamique à l'avant de celle-ci :

 

GFS de ce midi :

 

tempresult_gdo2.gif

 

GFS de ce soir :

 

tempresult_hpr7.gif

 

Ce serait une belle advection froide à tous les étages, avec des conditions de bises qui pourraient accroitre le ressenti hivernal !

 

Sur la genèse des évènements, UKMO (droit dans ses bottes :D ), GEM et GFS de ce soir se ressemblent jusqu'au terme de 144h :P

La tendance vers un bon coup hivernal semble confortée sur les déterministes de début de soirée, même si il convient de regarder les ensembles et CEP pour tirer une conclusion définitive sur le scénario en train de se jouer à moyen terme ;)

 

Bonjour Lolox

On voit trés bien que malheureusement un grain de sable risque de compromettre la mecanique entrevue depuis hier sur les modéles et qui a tendance à prendre du jalon ce soir.

Je parle de la jonction entre l'advection d'air polaire à l'avant de l'anti venant de l'islande avec la petite goutte froide sur les acores.

Cette jonction qui est vue assez "limpide" sur GEM et GFS et meme (en extrapolant sur UKMO)  risque de contrarier la descente polaire vers la méditérannée.

Je dis ça car la beauté du CEP de ce matin est liée au fait justement que cette jonction ait été retardée ou géographiquement déplacée puisqu'elle a lieu à 216h en plein sur la méditérannée et qui joue le role de pompe Nord Sud.

Le CEP de ce soir sera trés intéréssant à voir pour savoir s'il s'aligne ou pas (mon petit doigt me dit qu'il s'alignera).

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, kaiser a dit :

Je parle de la jonction entre l'advection d'air polaire à l'avant de l'anti venant de l'islande avec la petite goutte froide sur les acores.

 

 

Oui mais très curieusement cette intéraction entre anomalies basses apparaissait bien sur l'IFS ce matin au contraire du déterministe 

EDM1-192.GIF

Alors que chez l'américain elle n'apparaissait pas ce matin sur l'ensemble mais bien sur le déterministe,ce soir c'est un peu marqué sur GEFS,encore que...

gens-21-1-192-2.png

 

Mais il est certain, sans que l'on sache (car mine de rien l'échéance est encore lointaine)si cette intéraction est actuellement exagérée ou non, qu'elle pourrait perturber quelque peu l'installation d'un temps plus durablement hivernal.

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kaiser   
il y a 4 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Oui mais très curieusement cette intéraction entre anomalies basses apparaissait bien sur l'IFS ce matin au contraire du déterministe 

EDM1-192.GIF

Alors que chez l'américain elle n'apparaissait pas ce matin sur l'ensemble mais bien sur le déterministe,ce soir c'est un peu plus net,encore que...

gens-21-1-192-2.png

 

Le jeu des chaises musicales qui commence ? :-)

Et ce n'est pas un hasard si l'écart type à 180h de GEFS est aussi important sur la zone de jonction : http://www.meteociel.fr/modeles/gefs_cartes.php?ech=6&code=22&mode=0&carte=0

Modifié par kaiser
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lame2   

Le dernier run GFS nous laisse effectivement à nouveau entrevoir le potentiel de la situation.

On remarque sur ce run et sur le précédent d’ailleurs, que malgré le caractère peu spectaculaire de la dorsale dans son amplitude, elle parvient tout de même à décrocher une advection froide importante. (C'est un constat assez rare sur les modélisations de ces dernières années).

On voit qu’en fait cette dorsale est diaboliquement efficace et bien positionnée pour décrocher des anomalies basses Groenlandaises.

Il y a plusieurs raisons à cela :

D’abord la crête d’altitude pilote de façon optimum  le parcours des anomalies basses pour limiter au maximum le réchauffement de la masse d’air (parcours moins maritime que sur le cep 0z): sud Groenland, Mer de Norvège puis retour vers l’Europe de l’ouest via la Scandinavie en flux de NE.

Du coup la masse d’air associée a peu l’occasion de se réchauffer dans son parcours (-8°C à 850 hpa sur une bonne moitié nord= mais gare aux petits décalages quand même...)

Ensuite, la situation initiale est très favorable au niveau du Groenland pour un décrochage froid massif (conditions plus froides que la normale ce qui n'est pas si fréquent).

Au-delà de ces éléments qui restent malgré tout à confirmer car tous les modèles n’envisagent pas la continentalisation du flux et parce que les petits décalages de quelques centaines de KM peuvent encore changer la donne,  je trouve que le potentiel reste étonnamment présent sur la 2ème partie d’échéance.

C’est très loin mais on remarque que GFS modélise maintenant systématiquement une tentative de blocage nord Atlantique sur les échéances lointaines et le panel GEFS envisage aussi très souvent une ouverture béante sur l’Atlantique à TLT.

La poussée méridienne Pacifique n’est sans doute pas étrangère à cette situation.

Tout ça n’est évidemment pas un gage de mise en place d’une VDF, gardons la tête froide (ça échoue beaucoup plus souvent que ça ne sourit) mais les ingrédients sont là.

 

 

Modifié par lame2
  • J'aime 30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
il y a 10 minutes, kaiser a dit :

Bonjour Lolox

On voit trés bien que malheureusement un grain de sable risque de compromettre la mecanique entrevue depuis hier sur les modéles et qui a tendance à prendre du jalon ce soir.

Je parle de la jonction entre l'advection d'air polaire à l'avant de l'anti venant de l'islande avec la petite goutte froide sur les acores.

Cette jonction qui est vue assez "limpide" sur GEM et GFS et meme (en extrapolant sur UKMO)  risque de contrarier la descente polaire vers la méditérannée.

Je dis ça car la beauté du CEP de ce matin est liée au fait justement que cette jonction ait été retardée ou géographiquement déplacée puisqu'elle a lieu à 216h en plein sur la méditérannée et qui joue le role de pompe Nord Sud.

Le CEP de ce soir sera trés intéréssant à voir pour savoir s'il s'aligne ou pas (mon petit doigt me dit qu'il s'alignera).

 

Disons que ça rend la cyclogenèse en Méditerranée plus délicate, mais pas impossible non plus... Ça relève presque du "détail synoptique" qui conditionne toute la suite :)

Mais ça ne la rend pas moins excitante car avec un potentiel hivernal qui reste élevé. D'autant qu'il faut s'attendre à une interaction difficile à cerner entre cette GF et le drain d'anomalies polaires (trajectoires, intensités, etc.).

 

C'est la différence entre "un coup d'hiver" et une Vague de Froid qui se joue là. Et dans ce choix tant espéré, le pronostic est très ouvert ;)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite question, la synoptique globale envisagée pour la date du topic présente t'elle des similitudes avec celle ayant menée au coup de froid entre noël et nouvel an de l'hiver 96/97?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur les placements on peut toujours faire quelques comparaisons, mais a ce moment là en 96 l'activité dépressionnaire très concentrée entre Labrador et Groëland avait permis un isolement rapide de la bulle chaude entre Islande et Écosse ouvrant plus franchement la voie aux BP eurasiennes,ça n'est pour l'instant une configuration qui n'est pas envisagée et sur aucun des scénarios du panel,mais d'autres peuvent amener des conditions équivalentes sans que les HP ne perdent pour autant leurs racines subtropicales (on en est pas encore là tout de même et les anomalies qui trainent en Atlantique peuvent encore perturber la donne).

archivesnh-1996-12-29-0-0.png

gfsnh-0-168-2.png

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giah44   

Sur CEP 12z, les dépressions sud Groenland sont intensifiées du coup les HP se rabattent sur la France! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité   
Invité

Le CEP 12z est certes moins " extravagant " que ses anciennes mises à jour et clairement, un peu plus " classique " au final ce soir, mais n'en demeure pas moins temporairement hivernal dès le début de la semaine du topic, avec un bon flux de Nord plutôt assez froid et surement sec sur la moitié Ouest et possiblement dans " ce cas figure ", bien froid (à la limite du très froid) sur la façade Est et sans doute plus ou moins humide (avec donc certainement quelques risques neigeux, que ce soit en montagne et en plaine dans certaines régions). Pour la suite, on basculerait dans un habituel AF (un peu bancal), mais d'ici là... de l'eau aura coulé sous les ponts et avant de crier au loup ou à l'éventualité que nous accoucherions d'une souris (en l'espace d'une seule mise à jour, je sens que certains risquent d'y penser ^_^), il y a encore pas mal de chemin à parcourir.

 

Jusqu'à 96h ça semble maintenant assez calé et cerné, concernant l'élévation de la dorsale et de " ses causes ", mais dès 120h et au-delà, c'est là que ça commence pas mal à diverger, concernant le timing et l'importance de l'intrusion / enfoncement de ou des anomalies et talwegs d'altitude, en amont de l'AA, entre l'Islande et les Îles-Britanniques. C'est à partir de là que beaucoup de choses vont se jouer concernant la mise en place, l'importance, la durée et le timing d'un éventuel drain polaire ou continental, sur notre pays. Sur ce point-là, on a quand même une différence notable entre CEP / UKMO et GFS à l'heure actuelle. L'Anglais, étant maintenant visiblement le plus favorable par extrapolation (ça se voit de suite quant à l'importance de la dorsale, sa forme et de l'advection polaire se mettant rapidement en place à partir des Îles-Britanniques), pour l'éventualité d'un bon gros coup d'hiver je pense, en imaginant la suite de son run (même si ça reste acceptable chez GFS, surtout vu la disette de ces derniers et derniers hivers).

 

Ni du mieux ou du moins bon ce soir (quoique l'Européen est quand même moins esthétique et attrayant) si on fait la moyenne des sorties (enfin cet avis n'engage que moi)... les prochaines mises à jour permettront d'y voir progressivement plus clair, mais je pense qu'on risque de moins s'ennuyer au moins durant quelques jours.

Modifié par OrageJuice33/40

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour,

 

Je vous propose qu'on résume un peu les choses. :)

 

 

I/Une première pulsion en première partie de semaine plus ou moins intense selon l’anticyclone en atlantique?

 

En effet dès le dimanche du topic précédent on voit les premières grosses incertitudes. Comme nous le voyons sur les cartes ci-dessous on a de grosses divergences sur le placement de l’anticyclone/dorsale. Sur UKMO on a le droit à une dorsale bien solide et verticale partant à l'est de l'atlantique allant jusqu'au Groenland. Ensuite on a CEP avec un bel anticyclone en plein milieu de l'atlantique. Puis on a GFS plus en entre deux de UKMO et CEP avec un anticyclone à l'ouest de l’Islande limite sous forme de dorsale. Ça se joue de peu entre le placement de la petite anomalie des acores, l'activité dépressionnaire au niveau du labrador, du comportement du système dépressionnaire en Scandinavie: 

 

UW144-21_srm3.GIF

 

ECM1-144_hgq4.GIF

 

gfs-0-144_qne5.png

 

 

On remarque d'ailleurs toute ces incertitudes par le panel GEFS, ou chaques scénarios se dégagent:

 

gens_panel_wvh2.png

 

 

II/ Une durée de la fraîcheur plus ou moins longue selon les scénarios puis une seconde pulsion?

 

 En effet, un redoux plus ou moins rapide semble se dégager selon les scénarios. On notera que certains scénarios dans GEFS ne voient pas ce redoux ou à l'image de GFS pas de redoux en basse couche. On peut commencer par GFS en effet on aurait une incursion du froid en France sous un puissant flux de NE grâce à la dépression en atlantique qui ferait effet pompe à froid:

 

gfs-4-198_jzq6.png

 

 

 Mais très vite l’anticyclone viendrait tomber sur la France, à cause d'une dépression à son flanc ouest qui viendrait se former et se joindre à l'autre dépression au niveau des acores pour faire un système dépressionnaire qui pousserait l’anticyclone vers la France mais également un autre système dépressionnaire en plus haute latitude  qui descendrait petit à petit également, sous cet AF on aurait le droit à un flux d'est assez rigoureux qui maintiendrait le froid en basse couche:

 

tempresult_sio9.gif

 

 

 Dans le même temps on observe la montée d'un anticyclone sur le Groenland, par la suite ça ne évoluerait pas très bien avec pour cause le système dépressionnaire sur le labrador qui s'étendrait provoquant une jonction dépression labrador/système dépressionnaire des acores (venant progressivement vers la France sous flux de SO)/ basses pressions Europe  du nord. Ce scénario est un parmi d'autres quand on regarde le panel GEFS on a de tout, mais je parle de ceci car ça prouve que la pulsion qu'on devrait avoir en début de topic ne sera pas un coup de "rébellion" de l'hiver. En effet après un court redoux en altitude d'après plusieurs scénarios, en fin de topic, une nouvelle pulsion de haute pression semble possible en atlantique et peut être bien plus forte quand on regarde ça de près.

 Ci-dessous le panel GEFS illustrant les différentes possibilités du milieu de topic avec la date du redoux d'altitude ou pas encore totalement présent, également les signes de première pulsion:

 

gens_panel_nvn6.png

 

 

Et ci-dessous à plus long terme la preuve qu'une possibilité d'une seconde dorsale bien plus puissante apparaisse:

 

gens_panel_vyp8.png

 

 

 Pour CEP (ça reste mon avis) mais je pense je vais décevoir les douceurophiles. Ce qu'il nous fait à plus long terme est quand même assez isolé. On n’a pratiquement aucun des scénarios du panel ci-dessus qui ont une situation similaire. En effet, l’anticyclone très puissant modélisé viendrait assez vite s'écraser également et dès 216h on a l'une des deux dépressions des acores qui viendraient s’échapper par le nord au-dessus de l'anticyclone. Et ça reste bouché autour de lui de basse pression avec un flux ouest pour nous. Bref j'avoue ne pas trop y croire, même si cette situation reste a surveiller avec un anticyclone bien plus à l’ouest que sur les précédentes modélisations et une activité dépressionnaire active. On signalera juste également que CEP est toujours divergent par rapport à GFS avec un flux de nord bien présent contrairement à GFS plus NE ou E.:

 

tempresult_uua2.gif

 

 

Pour conclure, la semaine semble actuellement se dégager en 3 phases avec une première pulsion de haute pression en atlantique laissant le froid plus ou moins bien arriver sur nous, on surveillera cependant les scénarios solide du style UKMO ou autre du panel GEFS qui laisseraient une possibilité de froid durable et assez puissant. Ensuite une situation d'AF semble se dégager avec un flux en basse couche pas encore bien interprété. Puis on surveillera la seconde pulsion (par GEFS car longue échéance) vu en atlantique qui pourrait nous emmener si des conditions favorables à des conditions hivernales. Début 2017 premier run de la rébellion face à l'AF?

Modifié par gugo
  • J'aime 35

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   

Faut pas se voiler la face: les  modèles nous placent majoritairement le retour de la cloche > 1030 au dessus de nos têtes assez rapidement la semaine prochaine

Une ondulation favorable 48h et crac c'est reparti pour l'anomalie  qui revient, dure,  nous colle!  

Quelle poisse!

Prochain record à battre: la pression moyenne sur le pays des dizaines de jours durant, mais jusqu'à quand ??!!

Si ceci se passe, alors on finira par regretter l'hiver 2015!

 

Quand on voit les modélisations saisonnières (aux quelles en fait je ne crois pas en général) ça devient  quand même inquiétant... Au delà même de l'absence de temps pour hivernophile, on ne va quand même pas rester avec 70% d'anomalie négative  de flotte toute la saison.

En 1800 je ne sais plus combien il y avait eu "l'année sans été" en France, et si cette année on avait l'année sans hiver, je veux dire si sous 1500m ça restait  en gros au vert tout l'hiver. Déjà arrivé ?

 

A moins qu'il faille plusieurs assauts consécutifs pour réussir à se débarrasser de la patate à l'échelle européenne, cette patate est un sphynx qui renaît de ses cendres quand on la croit partie.

Bon un peu découragé ce matin, alors même que CEP pas encore sorti et que GEFS sera peut être moins dur que le déterministe ...

Bonne journée

 

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riki58   

Les pressions resteront élevées sur le pays, après la coulée arctique, l'AF pourrait revenir, favorisant un blocage du froid en basse couche. Va pas faire chaud !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lame2   

GFS ce matin modélise une forte interaction entre le talweg et les anomalies basses Açoriennes pré existantes.

Le talweg moins massif que dans les précédentes actualisations rompt rapidement en cut-off qui part vers le SO, il n’y a alors plus d’appui pour la dorsale Atlantique qui s’affaisse rapidement sur la France par la suite.

Le comportement du talweg et sa rupture en cut-off ne sont pas du tout calés sur les modèles : UKMO (un peu court)envisage un talweg plus massif moins prompt à interagir avec les Açores et GEM  envisage un cut-off plongeant vers la méditerranée le démontrent.

Pourtant ce point est déterminant pour la suite :

Lorsque la dorsale ne s’affaisse pas brutalement comme sur GFS, elle permet, par la suite, en restant positionnée plus haut en latitudes aux anomalies basses Groenlandaises de se décaler vers l’Est et de laisser la porte ouverte pour l’ondulation suivante (GFS 12z d’hier).

On voit que le CEP n’envisage pas de rupture en cut-off rapide et modélise plutôt un talweg plongeant vers la méditerranée,  la dorsale a tendance à s’affaisser mais plus lentement que sur GFS et plus à l’ouest que sur l’Américain, elle laisse la porte Atlantique entre-ouverte pour la suite car anomalies basses Groenlandaises continuent, dans son sillage, à être décrochées sur sa façade septentrionale et orientale.

On retrouve à peu près toutes ces modélisations sur le panel GEFS même si l’ensembliste est globalement moins prompt que son déterministe à envisager un affaissement rapide de la dorsale.

Il va falloir s’armer de patience et s’attendre encore à d’autres ajustements dans les prochaines sorties même si un affaissement de la dorsale plus ou moins rapide devient l'option majoritaire.

Mais dans ce contexte, comme cela a déjà été dit, après une advection froide et potentiellement neigeuse au moins sur l'Est, le froid de basse couche pourrait rester présent une bonne partie de la semaine.

Modifié par lame2
  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   

GLobalement on sent quand même que des ondulations seront de la partie, on aura donc du mouvement, la cloche semble fêler :)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riki58   
il y a 6 minutes, jt75 a dit :

GLobalement on sent quand même que des ondulations seront de la partie, on aura donc du mouvement, la cloche semble fêler :)

 

Tout à fait, les ensemblistes sont très bons à  long terme. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   

Dans cette situation qui enfin semble faire bouger les choses, nous sommes tous très partagés et un peu plus lunatique et pour des bonnes raisons je pense. On voit des sorties qui nous laissent croire en un changement radical et d'autres qui nous ressortent le même plat à la sauce AF. Après l'avoir subit depuis de nombreuses semaines cet AF je pense qu'il est normal de douter encore plus du changement. Nous n'aurions pas eu des semaines et des semaines sous cloches anticycloniques, je pense que nous nous serions nettement plus mouillé dans la prévision (trop parfois). Là, une certaine réserve perdure et je pense qu'elle est encore justifiée avec le dernier GFS. Neanmoins son ensembliste semble bon encore ce matin et CEP n'est pas mauvais du tout. On va patienter gentiment et garder le recul nécessaire...

  • J'aime 13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, jt75 a dit :

GLobalement on sent quand même que des ondulations seront de la partie, on aura donc du mouvement, la cloche semble fêler :)

 

ça y'est le moral remonte ? xD

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour, 

 

On a quand même une situation semblable à hier soir je trouve. Je reste sur ma position,  avec l'idée d'un premier coup de froid,  puis l'arrivée d'un AF, mais très vite une nouvelle pulsion en Atlantique favoriserait un nouveau coup de froid.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Giah44   

L'activité dépressionnaire au large du Portugal n'aide pas à la montée de la dorsale et favorise ainsi le rabattement des HP en AF. 

Aussi, la mise en place de ces centres d'action a été retardée ( là où la formation de la dorsale favorisant un flux de nord polaire maritime était entrevue vers le 2/3 janvier ) aujourd'hui la coulée ( qui finalement semble se faire plus à l'est) est prévue vers le 4/5 janvier, nous plaçant alors en flux d'est permettant un coup de froid mais vite rattrapé par les HP de nouveau en plein sur la France. Les régions tirant parties des frais de basses couches pourraient conserver ces frimas, avant peut être une nouvelle évolution ( mais trop loin dans l'échéance pour en tirer des conclusions à date). 

 

Bonne journée. 

Modifié par Giah44

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   
Il y a 2 heures, Riki58 a dit :

Les pressions resteront élevées sur le pays, après la coulée arctique, l'AF pourrait revenir, favorisant un blocage du froid en basse couche. Va pas faire chaud !

du peu qu'il y ait un peu de neige au sol dans certains coins du NE, il se pourrait qu'on atteigne des T° négatives pas observées depuis un certains temps.

 

Ce matin, deux grandes tendances se dégagent à LT.

- L'option de pulsions successives avec alternance de temps calme et ondulations arctique et potentiellement humide

- Retour des hautes pressions et temps sec et froid.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certaines stations alpines annoncent un mètre de neige fraîche la semaine prochaine vous y croyez ? J aurais plutit l impression que on se dirige vers un temps froid mais plutôt anticyclonique donc sec ?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.