cailloupaille

Pour ou contre des modèles météo fiables à 100 % ?

Messages recommandés

En ces temps de lamentations sévères de la part de certains qui auraient tellement aimé vivre ces jours-ci, une "vraie" vague de froid, marcher dans 15 cm de neige en plaine pendant 3 semaines, voir des - 15°C s'afficher au petit matin et des - 7°C persister l'après-midi, tutoyer les records de 1987, etc... et bien une question m'est venue à l'esprit !

 

En effet, les modèles météo nous laissaient espérer une belle vague de froid (pas du niveau de 1987 mais au moins équivalente à celle de février 2012) il y a désormais une dizaine de jours et plus nous nous sommes rapprochés de l'échéance, et plus des degrés ont été gagnés dans les prévisions ce qui finalement fera de cette période actuelle, une "vague de froid" somme toute, assez modeste.

 

Mais j'ai trouvé que beaucoup des visiteurs d'Infoclimat étaient très durs à l'encontre... des modèles météo !

Car n'oublions pas que des prévisions faites par des modèles à J-10, même J-5, restent et resteront soumises à des incertitudes. C'est même le propre de la prévision que d'être soumise à des incertitudes. En l’occurrence et sur la situation présente, je n'ai personnellement pas trouvé les modèles à la ramasse ! Certes quand ils prévoyaient il y a une dizaine de jours des - 10°C en Anjou pour plusieurs jours consécutifs (pour ne prendre qu'un exemple) et que finalement la réalité donnera une situation certainement bien plus proche des - 4°C/- 5°C pendant quelques jours, je trouve qu'ils n'ont pas retourné leur veste pour autant. Il y a juste eu avec le rapprochement de l'échéance, une prévision affinée ! Et c'est tout ce qu'on demande aux modèles météo : donner une tendance qui au fil du temps s'affinera. Et là, c'est bien ce qui s'est passé. Donc personnellement, rien à reprocher aux modèles (et à la situation météo actuelle qui reste bien hivernale pour moi, mais passons car c'est un autre sujet).

 

Mais je me suis mis dans la peau de tous ces visiteurs déçus par les modèles météo et les runs qui se sont enchainés récemment...

Et me suis posé la question suivante : Si les modèles météo étaient fiables à 100%, les passionnés de météo, que nous sommes, seraient-ils plus heureux ? (philosophique comme question, non ?)

 

Et je me suis pris à me projeter dans une situation de "science-fiction" où les modèles météo seraient fiables à 100% ! Pas à 99% mais bien à 100% ! Et fiabilité à 100% dès J-15 ! Soyons fous !

Et après grande réflexion de ma part et bien je me suis dit que je préfère largement vivre dans cette période actuelle où les modèles ont des failles !

 

Car lorsque les modèles météo auront une fiabilité de 100% et ce dès J-15 :

- Déjà il n'y aura plus plusieurs modèles car 1 modèle météo fiable à 100% aura pris le monopole. Donc adieu GFS, WRF, UKMO, CEP, ARPEGE... Adieu l'analyse de tous ces runs...

- Adieu les débats sur Infoclimat à la veille de chaque perturbation, à la sortie de chaque run, adieu les échanges sur la quantité de pluie ou de neige prévue ici ou là, sur l'emplacement de l'anticyclone des Açores, la force du vent ou la température sous-abri prévue à Trifouilli-les-Oies...

- Suppression des pages "Suivi du temps" car tout est déjà connu à l'avance. Donc terminées les surprises !

- Et la fin des surprises, c'est certainement le point le plus négatif de la situation ! Imaginez un peu... Nous sommes le 1er janvier 2050 et l'on est déjà sûr à 100% du temps qu'il fera ces 15 prochains jours. Températures, précipitations, nébulosité, vent, brouillard, neige, grêle, grésil... Tout est déjà prévu à l'heure près pour les 15 jours à venir ! Et ce sur toute l'Europe ! Aucun intérêt de veiller tard le soir du 3 janvier 2050 à Dijon pour voir le début d'un flocon tomber car on sait qu'il est prévu une averse de neige ente 2h15 et 2h23 du matin ne laissant rien au sol. On sait que la tempête X est prévue pour être à son maximum le 7 janvier 2050 entre 14h et 15h avec un maximum d'intensité dans le Calvados avec une rafale maximum à 14h37 à Caen (106 km/h). On sait aussi qu'il fera 14,8°C de maxi à Bastia le 9 janvier 2050 alors que dans le même temps on battra un record de froid à Varsovie avec - 31°C... On est donc dans une situation où l'on connait parfaitement l'avenir ! Et ce n'est pas vraiment plaisant car plus jamais rien de nous surprendra !

 

Alors certes dans cette situation de "science-fiction" il existe des points positifs : les autorités peuvent facilement anticiper la chute de neige prévue entre Rouen et Caen le 13 janvier 2050 entre 7 et 11h qui donnera 8 cm au sol. Des places d'hébergement supplémentaires peuvent être ouvertes la veille de la matinée glaciale prévue le 14 janvier à Grenoble (- 16°C), Lyon (- 14°C) et Clermont-Ferrand (- 13°C), les bulletins météo dureront 25 minutes pour présenter en détail la situation projetée avec moult détails aux 4 coins de la France pour les 15 jours à venir...

 

Mais en tout cas et pour en revenir à ma question initiale, pour moi c'est sûr, je suis contre des modèles météo fiables à 100% ! Vive les surprises, bonnes ou mauvaises en météo !

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Pour ou contre des modèles météo fiables à 100% ?

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OH mon dieu non jamais de la vie. Franchement le niveau des modèles actuel me convient très bien perso ^^

Un peu de doute avec un gage de fiabilité minimum avec des synoptiques trouvés mais des détails qui font toute la différence je trouve ça passionnant :)

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Contre sans hésitation ! Le charme de la météo, la passion qui nous anime, elle vient du côté imprévisible de la météo, pour ma part du moins.

Sans surprises, la passion météo ne serait probablement pas la même à nos yeux.

 

Il faut se rendre à l'évidence, que la météo à ses côtés négatifs tout comme positifs et c'est bien ça qui fait vivre l'espoir, l'excitation, l'envie, la critique, ... qui est sommeil en nous :) Des modèles pas 100 % fiables, c'est le TOP ! On a le temps de débattre, s’interroger, échanger, ... entre passionnés météo.

D'ailleurs la notion "météo" n'aurait carrément plus de sens, si un modèle était 100 % fiable !

 

La météo, c'est l'étude du temps, etc ... Avec un modèle performant, l'étude du temps n'existerait plus et avec lui la notion "météorologie" !

Bref, très intéressant l'ouverture de ce topic !

Flo

Modifié par Le Bossue d'Alsace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contre et archi contre et ça ne sera sans doute jamais possible : explication

 

J'allume ma cheminé, La cheminée va créer des micro-turbulences prêt de chez moi. Dans le même temps une voiture va passer à coté et va faire de même. Couplé à des centaines de milliers de choses imprévues et incalculables qui forment l'effet papillon "petite chose, grande conséquence". 

 

Sur le site de météo France ils en parlent, ils disent que c'est le problème principal des modèles, qu'il serait utopique d'avoir connaissance de tous les paramètres à l'instant T. On est très proche de la réalité quand le run sort mais avec des écarts minimes impossibles à discerner. Admettons que nous avons un écart de 100m par rapport à la prévision initial, celui-ci multiplier par le temps aura des conséquences sur les centres d'actions qui plus le temps passera aura de grande conséquence. 

La seule solution serait que chaque mètre carré de la terre dispose d'une station météo (avec le risque qu'une ou deux bugs et là c'est le drame) ou que de super satellite épient chaque recoins de la terre. 

Pour l'instant nous disposons des ensembles qui intègrent différentes marges d'erreurs et permettent sur du long terme de faire une tendance sur ce qu'il se passera.

 

Un exemple plus concret ? 

 

Jeudi dernier, la température ou un autre paramètre minimaliste a fait se creuser la dépression plus que prévue. Cette dépression a chamboulé le champs atmosphérique et qui sait ? C'est peut être elle qui a fait capoté notre engrenage à VDF ?

 

Modifié par equality

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une question que je me suis posée il y a longtemps, et j'en suis venu à la conclusion que les espoirs déçus étaient pires que tout. Comme c'est le lot habituel des hivernophiles ces dernières années, je veux des modèles fiables à 100% pour ne plus jamais avoir de surprises, bonnes ou mauvaises (bonnes, de toute façon, ça n'existe plus). 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, A.M. a dit :

C'est une question que je me suis posée il y a longtemps, et j'en suis venu à la conclusion que les espoirs déçus étaient pires que tout. Comme c'est le lot habituel des hivernophiles ces dernières années, je veux des modèles fiables à 100% pour ne plus jamais avoir de surprises, bonnes ou mauvaises (bonnes, de toute façon, ça n'existe plus). 

 

Hebe du pessimisme de grande qualité tout ça :o moi même j'suis grand fan du froid humide mais dire que les bonnes choses n'existent plus, j'suis pas du tout d'accord.

 

"Les espoirs déçus étaient pires que tout" : je comprends toujours pas comment vous faites pour retenir que ce qui est mauvais en météo ! C'est sur qu'en demandant toujours plus qu'on tombe de haut au final. Si l'hiver prochain est glacial et humide sur trois mois tu retiendras toujours par exemple les 3 seuls jours de temps anticyclonique ? 

 

On a pas de bol ses dernières années mais ce n'est pas pour autant qu'on n'aura plus de véritable hiver avec la neige en masse ! Un exemple tout bête, d'après certaines personnes Février nous réservera probablement une belle surprise hivernale. Et même tu ne peux pas être déçu qu'en regardant une saison alors qu'il y en a 3 autres :) Moi qui suis grand fan de la météo croit moi les espoirs déçus vont vite à la poubelle chez moi ;) Après nous avons peut être pas la même notion de : passionné.

 

Pour moi être passionné sa passe par l'analyse des modèles. Sans cette analyse, déjà la notion de météo n'existerait plus et ensuite il n'y a plus le charme des coups hauts et bas dans l'année, exemple tout bête : la tempête de la semaine dernière ... une belle surprise pour le Nord du pays quand même et là le bonheur de vivre en direct via les modèles etc la progression de cette tempête, c'était juste magique. Si nous l'aurions su 10 jours à l'avance qu'on aurait une tempête, etc et que les modèles étaient fiables, on en regarderait un et puis basta, 2 min vite fait bien fait et ensuite ? Rien ... on regarde plus rien vue qu'il n'y a plus rien à regarder et je pense franchement que de cette façon on se lasserait rapidement de la météo.

 

Flo :)

Modifié par Le Bossue d'Alsace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je comprends ton point de vue. Je ne fais pas d'analyse, je me contente des plats servis tout chaud par les passionnés amateurs. Du coup quand tout le monde s'emballe parce que 99% des modèles voient un épisode neigeux, et qu'au final, y a 3 flocons fondants, je l'ai mauvaise. Je ne vibre pas pour l'analyse, mais pour l'expérience du terrain. T'inquiète, je sais qu'on aura d'autres hivers neigeux, seulement dans les années 90, c'était tous les ans. D'où mon immense amertume.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, A.M. a dit :

Oui, je comprends ton point de vue. Je ne fais pas d'analyse, je me contente des plats servis tout chaud par les passionnés amateurs. Du coup quand tout le monde s'emballe parce que 99% des modèles voient un épisode neigeux, et qu'au final, y a 3 flocons fondants, je l'ai mauvaise. Je ne vibre pas pour l'analyse, mais pour l'expérience du terrain. T'inquiète, je sais qu'on aura d'autres hivers neigeux, seulement dans les années 90, c'était tous les ans. D'où mon immense amertume.

 

Ton regard est assez intéressant. Car je pense que beaucoup de passionnés de météo se retrouvent confrontés à de grandes difficultés lorsqu'il s'agit "d'analyser des modèles météo". Je suis le premier à être confronté à cette difficulté. Et pour moi aussi les analyses des uns et des autres ici me sont très utiles pour décrypter le contenu de ces modèles et donc prévoir le temps qu'il fera.

 

Mais la grande différence avec toi, c'est que j'ai appris à prendre toutes ces analyses avec des pincettes. Des pinces même parfois ! Car un modèle reste un modèle et - pour le moment - n'est pas fiable à 100%. Je ne me risquerai pas à estimer le pourcentage de bonne prévisibilité des modèles mais je sais qu'on en est finalement assez éloigné des 100%. Cela donne la place à de nombreuses différences entre la réalité et la prévision. Ces différences peuvent parfois être assimilées à des surprises et bien souvent correspondent à la marge d'erreur des modèles !

 

Ainsi je suis méfiant par toute analyse qui projette une prévision trop fine à J+5 par exemple. Car la marge d'erreur est souvent grande. Même si tout le monde à l'air d'accord.

Donc ne jamais s'emballer ! Pour ne jamais être déçu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.