Messages recommandés

Ah oui c'est vrai, au temps pour moi ;)

Ça fait partie de la banque Mines Pont plutôt. C'est pas faute d'avoir passé ce concours pourtant il y a 10 mois ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 10 minutes, Aigoual 62 a dit :

Ah oui c'est vrai, au temps pour moi ;)

Ça fait partie de la banque Mines Pont plutôt. C'est pas faute d'avoir passé ce concours pourtant il y a 10 mois ^^

 

Oui c'est ça. Eh bien moi c'est dans même pas 2 mois xD

 

Modifié par Cirrus 27
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Le Bossue d'Alsace a dit :

Oui, mon fils trouvé d'ailleurs ça relativement simple bizarrement xD

Oui pareil, un redoublement serait un peu dommage (même s'il est vrai que c'est en théorie impossible avec un BAC en main). Maintenant personnellement, en cas d'un échec, c'est synonyme avec un arrêt complet dans des études météorologiques juste après le BAC ou y'a t-il d'autres options envisageables ? Une autre question me turlupine, ici, il s'agit d'une école pour Météo France ? Mais quand est-il pour les autres organisations météorologiques qu'on peut voir à la télé : France 2, M6, TMC, BFMTV, etc etc ? Ils n'ont pas le même "cabinet" ou les mêmes prévisionnistes en commun non ?

 

Amicalement :)

 

Salut!

 

En cas d'échec, ton fils peut toujours aller en classe préparatoire aux grandes écoles. Tu passes un concours au bout de 2 ans (je crois?). Par contre, il est extrêmement difficile et il y a peu de places. Tu peux également faire un cursus universitaire en physique, math ou mécanique puis faire un master spécialisé à Toulouse ou à Paris. Tu passes le concours à la fin de la première année de master. Le concours est plus simple ici car il n'y a pas de math (Youpi!) mais malheureusement, en licence, on en mange des maths :/ Il y a peu de places également mais pas beaucoup de candidat.

 

L'école nationale de météorologie n'est pas nécessairement une école de météorologie pour Météo France. Pour le concours, tu as des places en tant que fonctionnaire et en tant que non-fonctionnaire. Ceux qui sont fonctionnaires travailleront à Météo-France (s'ils le souhaitent). Ceux qui sont non-fonctionnaires devront chercher ailleurs.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour la voie classe prépa c'est 2 ans après le bac. Le recrutement se fait sur les écrits de la banque Mines-Ponts (concours difficile) et les oraux sont ceux de TPE-EIVP.

 

Modifié par Cirrus 27
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, Cirrus 27 a dit :

 

Oui c'est ça. Eh bien moi c'est dans même pas 2 mois xD

 

 

Les maths au Mines je trouvais ça génial, ils te font un cours avant même le début des exos :D

Bon par contre derrière faut assurer et surtout en anglais ou la note peut vite dégringoler.

 

Je te conseille ce site : https://al9ahira.com/cpge-maths-et-info-concours-2016/

 

Modifié par Aigoual 62
Propos inutiles
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si tu choisit l'option '' amateur '' ? par exemple moi sur mon site internet je fais ma petite carte de prévision avec les modèles en précisant bien sur que ma carte n'a aucune valeur pour la protection des bien et des personnes.

 

Mais est-il possible que si ton site tourne bien une société de météo privé puisse engager ?

 

Je ne parle pas de moi car j'ai un travail à côté mais pour les gens qui rêvent d'être prévisionnistes en échouant aux concours, on t-il une chance avec cette voie là ?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Saint Marcellinoi a dit :

Et si tu choisit l'option '' amateur '' ? par exemple moi sur mon site internet je fais ma petite carte de prévision avec les modèles en précisant bien sur que ma carte n'a aucune valeur pour la protection des bien et des personnes.

 

Mais est-il possible que si ton site tourne bien une société de météo privé puisse engager ?

 

Je ne parle pas de moi car j'ai un travail à côté mais pour les gens qui rêvent d'être prévisionnistes en échouant aux concours, on t-il une chance avec cette voie là ?

Très bonne question aussi, je suis curieux de savoir ^^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Le Bossue d'Alsace a dit :

Très bonne question aussi, je suis curieux de savoir ^^

 

Je dirai que si ton site marche vraiment tu peux peut-être gagner ton propre argent avec la publicité et encore. C'est très dur de percer pour un site météo amateur, à côté de ça quand je vois des abrutis sur You Tube qui gagnent 10 000€ par mois en faisant des vidéos idiotes ça m’énerve.

 

Mais oui je me pose cette question depuis longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Saint Marcellinoi a dit :

Je dirai que si ton site marche vraiment tu peux peut-être gagner ton propre argent avec la publicité et encore. C'est très dur de percer pour un site météo amateur, à côté de ça quand je vois des abrutis sur You Tube qui gagnent 10 000€ par mois en faisant des vidéos idiotes ça m’énerve.

 

Mais oui je me pose cette question depuis longtemps.

Oui, je suppose qu'il existe un moyen de gagner son propre argent via les publicités mais après faut aussi pouvoir en vivre avec celle-ci. Après, je ne sais pas personnellement combien l'on peut gagner de l'argent avec des pubs mais probablement pas un salaire complet par mois.

 

J'attends les experts dans ce domaine pour y répondre néanmoins ^^

Flo :)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros, Youtube paie 1€ pour 1000 vues pour un encart publicité qui ne t'empêche pas de voir la vidéo. Les pubs qui démarrent avant la vidéo et que tu peux arrêter au bout de 5 secs c'est bien mieux rémunéré mais très risqué.

 

Donc pour avoir un SMIC il te faut 1 million de vue par mois environ. Les gros Youtubeurs y arrivent mais effectivement voir des gens jouer à des jeux vidéos attire plus que des prévis météo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 04/03/2017 à 20:40, Le Bossue d'Alsace a dit :

Bonjour et merci pour ton intervention :)

 

Peux-tu également m'en dire davantage, sur l'organisation de cette établissement, du moins, comment ont puent être vos cours ? Travail personnel, etc etc

Et l'inscription, y'a t-il une sélection qui se fait au niveau des notes ? Où même la plus grande buse au monde peut y aller en ayant son BAC S ? xD

Ah oui, aussi, c'est jusqu'à quand les inscriptions, le 15 Mars je crois mais j'ai peur de regarder au mauvais endroit ^^

 

Sinon, j'ai aussi vue qu'il y avait des chambres pour étudient, directement dans l'établissement, en as-tu fais l’expérience, cela vaut-il le coup ou est-il préférable de songer à prendre un appartement ?

 

Merci de ton aide.

Amicalement

 

Comme précisé auparavant je n'ai pas obtenu le concours malheureusement ! ^^ (quoique)

 

N'importe qui peut s'inscrire au concours externe du moment que le baccalauréat est en poche ;)

Pour les chambres étudiants je pense qu'il s'agit de la meilleure solution, en plus les étudiants avaient créé un foyer fort sympathique au rez-de-chaussée pour la convivialité et l'entraide. Prendre un appartement est jouable aussi mais pour aller jusqu'à l'école ça sera les embouteillages en voiture ou alors métro + 5 minutes de bus 2 fois par jour pour y aller et rentrer ^_^ (c'est pas le bout du monde quand même je l'ai fais ce matin)

Modifié par MidiPyrGeo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, MidiPyrGeo a dit :

Comme précisé auparavant je n'ai pas obtenu le concours malheureusement ! ^^ (quoique)

 

N'importe qui peut s'inscrire au concours externe du moment que le baccalauréat est en poche ;)

Pour les chambres étudiants je pense qu'il s'agit de la meilleure solution, en plus les étudiants avaient créé un foyer fort sympathique au rez-de-chaussée pour la convivialité et l'entraide. Prendre un appartement est jouable aussi mais pour aller jusqu'à l'école ça sera les embouteillages en voiture ou alors métro + 5 minutes de bus 2 fois par jour pour y aller et rentrer ^_^ (c'est pas le bout du monde quand même je l'ai fais ce matin)

 

Les inscriptions doivent avoir lieu avant le 15 Mars et le concours à lieu avant le BAC, je comprends pas ta phrase en gras du coup ? ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La phrase est juste mais il faut rajouter les TS qui n'ont pas encore le bac bien entendu ;)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Aigoual 62 a dit :

La phrase est juste mais il faut rajouter les TS qui n'ont pas encore le bac bien entendu ;)

 

D'accord :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Et il faut donc, pour ceux en TS, voir l'ensemble du programme pour avoir le maximum de chances de réussite.

 

Vu que c'est un QCM, pas besoin d'être calé en démonstration et de savoir les théorèmes par coeur (ceux qu'il ne pourra pas voir avant le 4Mai). Il vaut mieux essayer de comprendre les notions et savoir faire quelques exos types de chaque chapitre pour arriver serein au concours. Après il peut toujours demander des explications au prof sur ces nouvelles notions, je ne pense pas qu'il soit le seul à passer un concours dans la classe. Il y a pas mal de concours en Terminale qui ont lieu en Mai.

 

Enfin ce n'est que mon avis personnel ^^

Modifié par Aigoual 62

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Aigoual 62 a dit :

Et il faut donc, pour ceux en TS, voir l'ensemble du programme pour avoir le maximum de chances de réussite.

 

Vu que c'est un QCM, pas besoin d'être calé en démonstration et de savoir les théorèmes par coeur (ceux qu'il ne pourra pas voir avant le 4Mai). Il vaut mieux essayer de comprendre les notions et savoir faire quelques exos types de chaque chapitre pour arriver serein au concours. Après il peut toujours demander des explications au prof sur ces nouvelles notions, je ne pense pas qu'il soit le seul à passer un concours dans la classe. Il y a pas mal de concours en Terminale qui ont lieu en Mai.

 

Enfin ce n'est que mon avis personnel ^^

Oui, actuellement, il demande pas mal de nouvelle auprès de ses profs mais les réponses sont très vagues en retour :/

C'est un QCM où l'on attends une justification ou c'est vraiment, juste on "coche" la bonne réponse ?

 

Et l'anglais, pour la suite dans cette école, est-il important ? Je sais que mon fils n'est personnellement pas très bon en anglais (il connaît les bases quand même un minimum), il peut être en difficulté à cause de ça ?

 

Amicalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Dans ce cas il faut se renseigner sur internet trouver des cours et poser ses questions sur des forums spécialisés. Peut-être peut-il voir un autre prof de maths ?

 

Un QCU plutôt : Questionnaire à choix unique http://www.enm.meteo.fr/sites/default/files/upload/2013_épreuve écrite n°2 d'admissibilité TSE.pdf

Donc pas de justifications.

L'anglais est important au même titre que la physique, l'informatique et les maths. 

 

Je pense que pour un technicien on sera moins pointilleux sur l'anglais que pour un ingénieur.

Mais la il vaut mieux s'adresser aux personnes qui ont fait la formation ;)

 

 

Modifié par Aigoual 62

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Aigoual 62 a dit :

Dans ce cas il faut se renseigner sur internet trouver des cours et poser ses questions sur des forums spécialisés. Peut-être peut-il voir un autre prof de maths ?

 

Un QCU plutôt : Questionnaire à choix unique http://www.enm.meteo.fr/sites/default/files/upload/2013_épreuve écrite n°2 d'admissibilité TSE.pdf

Donc pas de justifications.

L'anglais est important au même titre que la physique, l'informatique et les maths. 

 

Je pense que pour un technicien on sera moins pointilleux sur l'anglais que pour un ingénieur.

Mais la il vaut mieux s'adresser aux personnes qui ont fait la formation ;)

 

 

D'accord, merci pour ton aide :) Je transmet tout ça à mon fils, pour qu'on en discute.

Amicalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 05/03/2017 à 00:53, Aigoual 62 a dit :

Certains étudiants m'ont même fait part qu'ils se levaient à 8h28 pour aller en cours à 8h30. Ah bah bravo !:D

Donc je pense qu'il est nettement préférable d'être dans ces résidences plutôt qu'en ville. Aucun déplacement ou presque !

J'y habite, et, effectivement, c'est un confort non négligeable qui permet d'économiser du temps et de l'argent (pas de transport à payer et loyer modique)... Ce qui permet dans la pratique de gagner quelques précieuses minutes de sommeil... :rolleyes: (sans aller jusqu'à me lever à 8 h 28 quand même xD)

Le 05/03/2017 à 20:26, Aigoual 62 a dit :

Si on rentre en tant que fonctionnaire oui on est payé mais en contrepartie il faut bosser pendant 2/3 ans minimum (de mémoire) chez Météo France. 

À l'inscription, le lauréat doit s'engager à suivre les trois années de formation (pour la formation ingénieur), puis servir au moins 8 ans en tant qu'ITM (Ingénieur des Travaux de la Météo) chez Météo-France.

Le 05/03/2017 à 21:14, Météo Oise a dit :

L'école nationale de météorologie n'est pas nécessairement une école de météorologie pour Météo France. Pour le concours, tu as des places en tant que fonctionnaire et en tant que non-fonctionnaire. Ceux qui sont fonctionnaires travailleront à Météo-France (s'ils le souhaitent). Ceux qui sont non-fonctionnaires devront chercher ailleurs.

C'est plus qu'une possibilité, c'est une obligation, puisque les élèves fonctionnaires passent un contrat avec l'État à l'inscription (comme je l'ai expliqué plus haut). S'il y a rupture (volontaire évidemment) du contrat, l'élève devra rembourser tout ce qu'il a perçu depuis son arrivée à l'école (ce qui me paraît normal).

En ce qui concerne les élèves non-fonctionnaires, il n'y a dans la majorité des cas pas de problème pour trouver un emploi par la suite. La formation comprend également des enseignements en statistique et informatique, qui sont appréciées par les entreprises privées bossant dans la météo (en plus bien sûr du cœur de métier, à savoir la physique de l'atmosphère).

Le 06/03/2017 à 19:21, Le Bossue d'Alsace a dit :

Et l'anglais, pour la suite dans cette école, est-il important ? Je sais que mon fils n'est personnellement pas très bon en anglais (il connaît les bases quand même un minimum), il peut être en difficulté à cause de ça ?

En ce qui concerne la formation ingénieur, un niveau d'anglais minimal est requis en fin de cursus (comme toutes les écoles d'ingénieur). À l'ENM, il faut avoir au moins 550 points au TOEFL, ce qui correspond au niveau B2 du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues de souvenir).

Modifié par music85
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, music85 a dit :

À l'inscription, le lauréat doit s'engager à suivre les trois années de formation (pour la formation ingénieur), puis servir au moins 8 ans en tant qu'ITM (Ingénieur des Travaux de la Météo) chez Météo-France.

Ah d'accord 8 ans, je pensais que c'était moins ! ;)

 

Et en technicien c'est combien ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucune idée (du même ordre qu'en cursus ingénieur ?). La situation pour les techniciens est également quelque peu différente, puisqu'il n'y a de recrutement qu'en statut fonctionnaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Dommage que je n'ai pas vu ce sujet auparavant ... Je vais pouvoir éclairer un peu je l'espère notre peut-être futur prévi :-)

 

Pour ma part je suis en troisième année du cursus ingénieur (non-fonctionnaire) de l'ENM. Je suis actuellement à Montréal en stage de fin d'études. Je suis rentré à l'ENM avec objectif premier de devenir prévisionniste, c'était mon rêve fou. Malheureusement je n'ai pas eu le concours en fonctionnaire, et franchement ça me pèse pas mal aujourd'hui, j'envisage de me reconvertir dans la recherche ou de partir à l'étranger définitivement.

 

Si son souhait premier est de devenir prévisionniste, il faut savoir que parmi les techniciens existent deux filières :

* TSI : Techniciens Supérieurs d'Instrumentation : ils s'occupent de toutes les affaires liés aux capteurs, peuvent faire de l'informatique ou de la prévision. Météo-France en recrute une petite dizaine par an si je me souviens bien. A la sortie, il y a quelques postes de prévisionniste chaque année.

* TSE : Techniciens Supérieurs d'Exploitation : ils font surtout de la prévision en centre local, mais cette espèce est malheureusement en voie d'extinction, Météo-France ne recrutant plus que des ultra-marins dans cette filière.

Ensuite il y a les ingénieurs, les recrutements se portent plutôt bien dans cette filière, on parle d'autour de 15 fonctionnaires par an, 30 à 40 en tout.

 

Pour résumer un peu l'organisation de la prévision (pour voir sur quelle filière il vaut mieux qu'il se positionne) , les ingénieurs posent le cadrage (quel modèle de prévision utiliser, quel scénario adopter), font les bulletins de prévision dont la vigilance, et toutes les tâches à caractère institutionnel, dont répondre aux sollicitations des différents organismes de l'Etat. Ils effectuent des vacations de 12h, 7h - 19h ou 19h - 7h. Les techniciens s'occupent de dessiner les cartes (nébulosité et température) que l'on diffuse aux média, et de rédiger des bulletins (et de répondre aux besoins) des clients non-institutionnels divers de Météo-France (chaînes de télévision, services de transport, aéronautique, et j'en passe), la durée de travail varie en fonction du poste occupé.

 

A savoir également qu'il y a beaucoup de passerelle (on peut passer de technicien à ingénieur en interne bien plus facilement qu'être recruté directement en ingénieur, passer d'ingénieur non-fonctionnaire à fonctionnaire en passant un concours, aller à Toulouse ou Paris en faculté avant de passer un concours spécial, il y a pas mal de possibilités). Si il veut devenir prévisionniste, l'essentiel je pense est d'avoir le statut de fonctionnaire, quoi qu'il en soit.

 

Si il a des questions, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé, sur tout et n'importe quoi par rapport aux formations ou la vie à la Météopole, je répondrai dès que possible.

Modifié par Swiftie62
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 08/03/2017 à 18:09, music85 a dit :

À l'ENM, il faut avoir au moins 550 points au TOEFL, ce qui correspond au niveau B2 du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues de souvenir).

Pas une petite erreur ? 550 TOEFL c'est niveau C1 (pas B2) en école d'ingénieur c'est 780 à 830 TOIC suivant les écoles => C2

à la fac c'est niveau 550 TOIC et la c'est niveau B2

 

Modifié par ben01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a une heure, ben01 a dit :

Pas une petite erreur ? 550 TOEFL c'est niveau C1 (pas B2) en école d'ingénieur c'est 780 à 830 TOEIC suivant les écoles => C2

à la fac c'est niveau 550 TOEIC et la c'est niveau B2

 

Il est vrai que certains sites fournissent cette information erronée (par exemple : https://secure.vec.bc.ca/toefl-equivalency-table.cfm) mais non, le TOEFL réalisé par ETS évalue au maximum un niveau C1 d'après les concepteurs du test , voir le site officiel : https://www.ets.org/toefl_itp/administration_scoring

Et 550 points correspond bien à un niveau B2 tandis que un score autour d'environ 620 points et plus permets d'atteindre le niveau C1

Je cite:

Citation

Results of the CEFR mapping provide the minimum TOEFL ITP section scores for four of the levels defined in the CEFR (A2, B1, B2 and C1).

 

Modifié par Marc09
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils existent d'autres filières si jamais c'est un échec total pour mon fils (concours, etc) ?

 

Et les petites boîtes locales dans la prévision, elle ne demande pas forcément un niveau en météorologie important si ?

 

Autre question un peu à part, sans forcément être très éloigné du domaine météo.

En ce qui concerne les bulletins à la radio, comment ça fonctionne dans le recrutement ? Comment en l’occurrence les bulletins sont prévus dans ce domaine là ? Je pose cette question, pour les personnes travaillant dans ce domaine surtout. Je verrais bien mon fils dans ce domaine là aussi, si jamais il échoue partout (ce que je ne souhaite bien sûr pas).

 

Amicalement Flo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.