gugo

Du 1er mai au 7 mai 2017 prévisions météo semaine 18

Messages recommandés

Vous m'avez l'air confiant quant à ce changement de régime. Je garderai un peu de réserve, par rapport aux leurres qu'on a reçu cet hiver. Je serai pas étonné que ça finisse en flux de Sud Est avec cet anti qui pourrait se faire écraser comme en hiver. Par contre, je dirai que la probabilité que ça arrive est moindre par rapport à cet hiver...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iefan   
il y a une heure, Haut-Forez42 a dit :

Bonjour, 

 

Douceur, douceur ... pas si sur les GF ont l'air de vouloir hélas s'isoler et auraient du mal à s'évacuer de notre pays, peut-être une amélioration fin de semaine mais que c'est dur ... il y a quelques jours on partait pour une semaine chaude et séche et on se retrouver avec une semaine fraîche, tout juste de saison ( et encore ! ) et une semaine humide, notamment vers le 1er Mai.

 

Ce n'est pas sans rappeler la situation de l'an dernier à la même époque...  Je me souviens d'une séance photo dans le Vaucluse le 1er Mai avec une belle Tx de 8°...

La chaleur en Mai 2016 n'arrivait pas vraiment à arriver.. Et les orages non plus d'ailleurs !

Espérons ne pas revivre le cauchemar de l'an dernier.

Quoi qu'il en soit effectivement les modèles semblent enfin être plus optimistes pour un retour à un temps plus humide avec une succession de vagues pluvieuse voire parfois légèrement orageuse. Toujours aussi passionnant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
il y a 49 minutes, maxicobra a dit :

Vous m'avez l'air confiant quant à ce changement de régime. Je garderai un peu de réserve, par rapport aux leurres qu'on a reçu cet hiver. Je serai pas étonné que ça finisse en flux de Sud Est avec cet anti qui pourrait se faire écraser comme en hiver. Par contre, je dirai que la probabilité que ça arrive est moindre par rapport à cet hiver...

 

Un anticyclone en mode "castrato" ( comprendre par là très haut perché en latitude), ça a un gros potentiel de foutre un peu le bordel aux latitudes plus méridionales. En terme de beau temps calme et sec. A priori, et à en juger par l'expérience des semaines/mois passés, en tout cas visiblement bien plus qu'un flux d'ouest dépressionnaire absent...

Comme dit, pour les températures, difficile encore de dire quoi que ce soit, mais côté ciel, j'ai ma petite idée sur la tournure que ça pourrait prendre. Le temps des compensations?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoann44   

Ces échanges méridiens sont une bonne nouvelle pour calmer la sécheresse mais mauvais pour la calotte polaire Groenlandaise où une anomalie fortement positive se manifeste pour les prochains jours... Ce qui donnera des températures positives propices à une fonte précoce sur les abords de la calotte polaire, notamment dans le sud du Groenland...

http://cci-reanalyzer.org/wx/fcst/#GFS-025deg.WORLD-CED.T2_anom

Dans le contexte du RC, quand un y gagne, l'autre y perd, mais sur le long terme on est tous perdants... 

 

(à supprimer si mon propos est HS)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anecdote   
il y a 15 minutes, Yoann44 a dit :

Ces échanges méridiens sont une bonne nouvelle pour calmer la sécheresse mais mauvais pour la calotte polaire Groenlandaise où une anomalie fortement positive se manifeste pour les prochains jours... Ce qui donnera des températures positives propices à une fonte précoce sur les abords de la calotte polaire, notamment dans le sud du Groenland...

http://cci-reanalyzer.org/wx/fcst/#GFS-025deg.WORLD-CED.T2_anom

Dans le contexte du RC, quand un y gagne, l'autre y perd, mais sur le long terme on est tous perdants... 

 

(à supprimer si mon propos est HS)

 

L'anomalie actuelle de la température globale n'est que de +0.18°C :

http://cci-reanalyzer.org/wx/DailySummary/#T2_anom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoann44   
il y a 21 minutes, anecdote a dit :

 

L'anomalie actuelle de la température globale n'est que de +0.18°C :

http://cci-reanalyzer.org/wx/DailySummary/#T2_anom

Je parlais bien des anomalies prévues dans les prochains jours; Je prends l'exemple extrême avec l’anomalie prévue le 4 mai au matin : 

 

58.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anecdote   
Il y a 3 heures, Yoann44 a dit :

Je parlais bien des anomalies prévues dans les prochains jours; Je prends l'exemple extrême avec l’anomalie prévue le 4 mai au matin : 

 

58.png

 

Ok mais ça ne fait que +0,3°C à l'échelle mondiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)
Il y a 7 heures, Yoann44 a dit :

Ces échanges méridiens sont une bonne nouvelle pour calmer la sécheresse mais mauvais pour la calotte polaire Groenlandaise où une anomalie fortement positive se manifeste pour les prochains jours... Ce qui donnera des températures positives propices à une fonte précoce sur les abords de la calotte polaire, notamment dans le sud du Groenland...

http://cci-reanalyzer.org/wx/fcst/#GFS-025deg.WORLD-CED.T2_anom

Dans le contexte du RC, quand un y gagne, l'autre y perd, mais sur le long terme on est tous perdants... 

 

(à supprimer si mon propos est HS)

Tout à fait d'accord , cette faiblesse récurente de notre océan régulateur d'énergie par flux d'Ouest tempéré synonyme logiquement de bonnes pluies en hiver et au début de printemps laisse la place à des grands coups de flux méridiens associés à des grosses amplitudes thermiques et à de la sècheresse si orgies d'HP en notre direction.

La modélisation nous oriente maintenant vers une circulation de type NAO- qui fut la grande absente de cet hiver.

Hiver élargie de type  Cassou du 15/10 au 15/04.

60170_HIVER_T_2016_2017.jpg

82766_nao_sprd2_27042017.gif

 

La poussée méridienne d'air subtropical en direction de la zone Groenlando-Islandaise est très impressionnante  et va mettre à mal la zone citée par Yoann.

32212_ecmwf_T850a_eu_8.png

 

Une circulation atmosphérique de ce type peut largement perdurer au mois de Mai par exemple.(plus si affinité)

Au mieux à LT, des cut off associés faisant office de pompe à chaleur mais avec douceur humide par développement orageux.(marais barométrique)

Au pire un rail dépressionnaire circulant sous HP nordiques synonyme de flotte et de fraicheur pour nous.(dépressionnaire dominant)

Je pense que nous sommes dans un changement profond de récurrence actuellement, toujours cette variabilité naturelle faisant office de compensation.

A voir si cela suffira pour endiguer la sècheresse 2017.(possible)

Citation

Dans le contexte du RC, quand un y gagne, l'autre y perd, mais sur le long terme on est tous perdants... 

   On y va tout droit.  

En attendant la suite, ce début Mai va démarrer dans la fraicheur humide.

500.png

 

 

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   

Contrairement à ce qui été envisagé il y a quelques jours, le grand beau fixe n'est plus de la mise pour notre semaine 18.

En effet, la GF associé à la dégradation du weekend gagnerait tout le pays Lundi. Le temps resterait alors bien frais avec une certaine instabilité diurne, c'est à dire des averses et un ciel souvent chargé l’après midi. La composante continental du flux maintiendrait un risque de gel non négligeable par ciel clair dans les régions exposés.

2017050112_27.gif2017050112_5.gif

Par la suite, la goutte froide entamerait un long comblement au dessus de l'Europe Centrale alors que l’anticyclone resterait cantonner aux Iles Britanniques. Dans ces conditions, le régime d'averses diurnes se maintiendrait en s'amenuisant. De fréquent retour d'est chargerait bien le ciel sur les 2/3 est du pays avec quelques précipitations. L'ambiance resterait bien fraîche. 

2017050312_27.gif2017050318_2.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   
Posté(e) (modifié)

Sur gem et navgem ce soir, les hp scandinaves dévorent quand même l'essentiel de la goutte froide ou la refoulent en Méditerranée avec un temps chaud et sec au moins sur les plaines du bassin parisien (plus nébuleux vers le sud et surtout les massifs). Si l'évolution synoptique globale est maintenant bien cernée, le temps et la température restent incertains sur la France. Cep à suivre...

Il suit gfs dans les grandes lignes tout comme JMA. Un déblocage vers un temps durablement orageux semble possible.

 

Modifié par Bruno 49
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour, 

 

En definitif, cette semaine risque d'être bien dirigé par la goutte froide qui sera " le déchets " de la perturbation  de lundi. 

On observe encore des différences entre CEP-GFS  et sur GEFS.  Ces dinférence de temps sont du au placement de la goutte froide. Un dégradé Ouest-est devrait s'installer au niveau température et précipitations. Ou le plus beau sera à l'ouest.

La goutte froide est donc encore mal géré sur son placement mais est bien confirmé. Son placement reste important à déterminer pour le temps détaillé que nous ferons sur les topics  CT.

 

 

gfs-0-144_urm1.png

 

ECM1-168_tth2.GIF

 

graphe_ens4_quf3.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
memen67   

Pour le Grand Est, une situation qui me fait songer à certaines années de la décennie 70 (bon, j'étais encore petit à l'époque mais c'était une tendance assez manifeste à l'époque sauf 76) où les printemps ou le début d'été étaient, ma foi, plutôt pourris. Ah, les retours d'est, cette cochonnerie !

Les spécialistes ont le droit de vérifier dans le détail évidemment mais il y a une certaine corrélation, il me semble entre mon ressenti pour mon coin de la période actuelle et la situation de cette époque.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

Goutte froide franco française début Mai, puis circulation dépressionnaire sous Islande chaude par la suite.(NAO-)

Cette première semaine de Mai ne s'annonce pas sous les meilleurs hospices pour les amateurs de beau temps chaud et calme.

Comme souvent ces dernières années, les ponts du mois de Mai sont plus dans l'anal que dans les annales.(a confirmer sur la durée)

Bon pour la sècheresse qui ne  résisterait pas à une NAO- dominante sur la soi disante belle saison.!!!

En Avril ne te découvre pas d'un fil, et en Mai ressort ton K-way.

Quelques belles journées probables entre 2 systèmes convectifs. 

On espère néanmoins que le cut off restera bloqué très au sud pour au moins nous maintenir dans l'air chaud.

GEM illustre bien cette théorie.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Posté(e) (modifié)

Un tour du côté de la situation générale attendue pour la semaine prochaine. Sont comparés l'ensembliste du GFS 06 d'aujourd'hui, et le run principal du modèle européen de minuit.

 

1493487095.gif

 

Grosses similitudes concernant l'évolution possible - et d'ores et déjà très probable - de la semaine prochaine.

Dès lundi, le pays basculera sous l'influence d'un talweg qui va se désolidariser des conditions dépressionnaires centrales présentes sur l'Atlantique. La carte en haut à gauche pour lundi matin ne le montre pas, car ça ne sera pas encore chose faite à ce moment-là, mais le talweg va évoluer rapidement en cut-off en cours de journée. L'air froid l'accompagnant gagnera l'ensemble du pays, comme le montre la coupe suivante à la mi-journée, depuis la Bretagne jusqu'au sud du Jura:

 

1493487488.png

 

La totalité de la moitié nord du pays sera dans une masse d'air légèrement négative à 1500m, tandis qu'à 5 kms, ça tournera autour de -25 à 30°C.

L'écart de 25°C entre ces 2 niveaux engendrera une instabilité dans le ciel de traîne en journée. Instabilité s'appliquant sur une masse d'air faiblement pourvue d'énergie convective. Après les dernières pluies stratiformes s'évacuant par la façade est en début de matinée, les averses se multiplieront sur quasiment tout le territoire avant la mi-journée. Peut-être quelques coups de tonnerre ici ou là, une bande centrale du littoral atlantique jusqu'au Centre-Est semble plus exposée.

 

Mardi, la situation n'évoluera plus guère, le cut-off, déjà verrouillé sous les hautes pressions se constituant au nord, entre les Iles britanniques, le sud de la Scandinavie, et l'Islande, se centrera presque pile poil sur le centre de la France.

On conservera la masse d'air froid au-dessus de nos têtes, même si on pourra noter une très légère hausse des valeurs: on repassera la plupart du temps dans le légèrement positif à 1500m.

Côté ciel, l'instabilité sera de nouveau à l'ordre du jour, probablement moins fréquente et marquée en allant vers la façade atlantique, et à l'inverse plus présente sur une bonne moitié centre-sud du pays, où des orages d'air froid sont possibles.

 

Mercredi, le blocage se maintient. Pas de changement de masse d'air, on continue, au plus froid, à réutiliser nos 0/1/2°c à 1500m et nos -25/-26°C à 5km.

Les conditions instables se maintiennent, notamment sur une large moitié est du pays, avec toujours un petit peu d'énergie disponible pour entretenir la convection diurne.

Averses toujours au programme en cours de journée, plus nombreuses et plus marquées sur la moitié est du pays, où des coups de tonnerre sont possibles. Temps plus sec vers l'ouest et le sud-ouest

 

Jeudi on observera un affaiblissement du cut-off qui va commencer à se combler lentement. L'air froid d'altitude devrait se retirer lentement, mais encore une fois, l'instabilité se manifestera sur l'est et le nord-est par des averses localement orageuses en journée, l'ouest et le sud-ouest restant toujours plus au sec.

Une dorsale anticyclonique de faible amplitude se présentera par le sud-ouest en fin de journée:

1493488661.gif

 

 

Pour vendredi, le pays savourera très furtivement le passage de cet axe anticyclonique, situé à la mi-journée en gros de la Normandie à la Côte d'Azur. Les éclaircies seront cette fois plus nombreuses à l'est en journée, tandis qu'une perturbation arrivera par le sud-ouest dans le même temps.

Avec un bref mais notable appel d'air doux à l'avant du cut-off portugais, on pourra atteindre sur le sud-ouest des valeurs supérieures à 10°c à 1500m. La masse d'air y deviendra plus énergique, se déstabilisera rapidement, et on pourrait assister à une dégradation finalement orageuse du temps aux heures chaudes de la journée.

Ces précipitations progresseront sur l'ensemble de l'ouest du pays durant la nuit de samedi, conservant leur aspect convectif, mais sans plus trop d'activité orageuse notable.

L'est profitera lui d'une belle journée, sèche, ensoleillée, et très très douce.

 

Durant le week-end , la comparaison des deux modèles tout en haut permet de dégager une tendance pas trop mauvaise actuellement.

A priori le cut-off portugais dirigera un flux de sud-ouest dépressionnaire sur le pays samedi encore, puis finira par passer dimanche, en se ralliant de plus en plus à la circulation perturbée sur l'Atlantique, si bien que le flux virerait alors à l'ouest-sud-ouest, doux et très humide, et dépressionnaire par dessus le marché. De bonnes pluies, voire des pluies abondantes, sont envisageables lors de cet intermède de vendredi/samedi/dimanche. Ca dépendra des régions évidemment.

 

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.