Messages recommandés

Nous arrivons en plein cœur du printemps météorologique. Pourtant, on ne dirait pas, vu le temps d'aujourd'hui.

Sinon, la prévision pour cette semaine verra cette anomalie froide stagner jusqu'à jeudi, avant le basculement du flux vers le Sud. Donc pour la journée de vendredi, une remontée brutale des températures devrait s'opérer. Le dernier run européen CEP le montre parfaitement bien sur ses cartes.

ECM100-24.GIF?01-0

ECM100-96.GIF?01-0

 

 

Côté ciel, un temps assez bien mitigé avec un risque d'averses d'air froid non négligeable mais disparaissant au fil des jours et des températures assez fraîches. Justement, jeudi, le ciel pourrait être totalement nettoyé, asséché par un flux d'ESE. 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Malgré la fraîcheur, le risque de gelées est à écarter. Toutefois, il faudra se couvrir le matin avec des températures pouvant descendre jusqu'à 4°C. Les après-midi seraient de plus en plus douces, avec bingo, les 20°C qui pourront être atteints jeudi.

 

Point particulier à faire pour la journée de vendredi.

 

Le flux basculerait donc au Sud pour la journée de vendredi avec des températures particulièrement douces, voire estivales avec les 25°C qui seraient atteints sur les Charentes. Cependant, la température de point de rosée serait tout aussi élevée.  

Modele GFS - Carte prévisions

 

Modele GFS - Carte prévisions

Un apport en humidité devrait alors s'opérer, notamment en cours de soirée, avec la baisse des températures. 

Cet apport en humidité se conjuguera à une instabilité non négligeable. L'EPCD atteindrait les 1000 J/kg sur les Charentes avec un indice de soulèvement négatif.

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

De ce fait, le potentiel nuageux sera bien présent en fin de journée et en cours de soirée, comme l'indique le radiosondage pour Royan, avec une instabilité absolue permettant la formation de nuages convectifs. Cependant, entre le point de condensation (à 1000m) et l'intersection entre la pseudo-adiabatique et la température d'état, une énergie inhibiteur de convection serait présent. Donc la grande question serait de savoir s'il y aura ou non des orages ce vendredi.

 

radiosondage.jpg

 

 

Nous constatons que ce vendredi soir sera marqué par une convergence assez prononcée des vents en basses couches sur le Golfe de Gascogne.

Modele GFS - Carte prévisions

 

De plus, nous serions placé à l'entrée droite de jet, favorisant les courants ascendants.

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Le risque orageux, au final, y serait présent avec même un potentiel très pluvieux non négligeable.

 

Bonne soirée à tous.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Disons que selon ce radiosondage, c'est plutôt en BC que l'inhibition est présente sur les modèles, cela interdit la convection profonde préfrontal, ce qui est classique en bord de mer, mais ça n'interdit pas un grain orageux à base élevée au départ via le forçage sous l'axe de convergence avant les précipitations stratiformes.

Modifié par sebb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Bretagne et sud Bretagne serait en ligne de mire en amont du forçage principale c est souvent le cas dans se genre de synoptique. Avec des orages très pluvieux. Gros indice de PWAT. L' énergie est souvent balancé plus en amont avec se genre de forçage des pré frontaux seront pour les côtes sud bretonnes et une beau MCS qui pourrait débarquer par les cantarbriques, avant de foncer sur le sud ouest. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eperlan   

Petite question pour les spécialistes.

Peut-on prévoir l'intensité d'une activité orageuse ? La fiabilité de la prévision est-elle possible en jours en amont de l'activité ou en heures ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
David-37   
Il y a 1 heure, eperlan a dit :

Petite question pour les spécialistes.

Peut-on prévoir l'intensité d'une activité orageuse ? La fiabilité de la prévision est-elle possible en jours en amont de l'activité ou en heures ?

La prévision des orages est la plus compliquée étant donné qu'ils peuvent être très localisés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/05/2017 à 19:16, eperlan a dit :

Petite question pour les spécialistes.

Peut-on prévoir l'intensité d'une activité orageuse ? La fiabilité de la prévision est-elle possible en jours en amont de l'activité ou en heures ?

Bonjour Eperlan,

 

Prédire l'intensité des orages est très complexe, encore savoir s'il y en aura. Tout d'abord, trois paramètres très important permettent de prévoir (théoriquement) le type d'orage qu'il pourrait y avoir.

  • Il s'agit de l'EPCD (Energie Potentielle de Convection Disponible), plus connue chez les chasseurs d'orages sous le nom anglophone "CAPE". Ce paramètre permet de mesurer l'énergie qu'une particule d'air peut subir grâce à la force d'Archimède (courant ascendant).
  • Le second paramètre à prendre en compte est le cisaillement vertical, qui est la différence des directions de vents sur une colonne d'air. Il s'agit d'un forçage qui permet de déterminer la durée de vie d'une cellule orageuse.
  • Et enfin, l'humidité disponible est également un paramètre très important pour qu'une condensation de nuages se forme.

 

Avec ces trois paramètres, nous pouvons ainsi déterminer le type d'orage, ainsi que leur sévérité potentielle et le nombre global de Richardson. Il existe un diagramme qui permet d'identifier le type et la sévérité d'un orage. Cependant, ce n'est que théorique et il existe beaucoup d'autres paramètres, tels que le Showalter, le Lifted Index, le Thompson Index, le Total Totals index, etc. 

 

Je te renvoie sur ces liens si tu veux en savoir plus sur la prédiction des orages.

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Bonsoir,

une semaine intéressante, en tout cas en terme de prévision.

Puisque un talweg en altitude associé à un anticyclone étendu des basses couches à l'étage moyen devraient arriver par l'Ouest.

 

On peut donc s'attendre à pas mal de cisaillement permettant la formation d'un minimum dépressionnaire sur nos régions en cours de journée de mercredi. C'est le casse tête habituel, mais toujours est-il que le temps devrait devenir lourd, il ne serait alors pas surprenant que des cellules orageuses parviennent à se former mercredi après-midi et en soirée en remontant plein Sud avant l'arrivée d'une bande pluvieuse avec des pluies qui cette fois suivraient un axe SO>NE en se déplaçant d'Ouest en Est.

 

Un classique qui a quand même comme variante de taille cet anticyclone sous le talweg. Le fond de talweg en lui-même ne devrait débarquer que jeudi en soirée sur nos côtes, ce qui laisse disons 36h de situation peu ordinaire.

On aura ensuite le temps de voir à quoi ressemblera le temps une fois l'air frais installé à tous les étages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FSnow   
Posté(e) (modifié)

Bon resume seb.

 

depuis plusieurs runs gfs det nous pond vraiment du tres tres lourd notamment sur l'est de la region, sa régularité m'interpelle malgré l'echeance assez lointaine et le caractere bancale de la situation.

 

 

 

Et a 240 h (desolé hors topic) se serait vraiment dantesque.. Et dangereux..

mais gfs table sur du lourd depuis plusieurs runs. Ca tombe bien on en veut, mais peut pas autant que ce qu'il nous propose ce soir...

 

image.gif

image.gif

Modifié par FSnow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Visiblement le front ondulant n'arrivera pas jusqu'à nous en très grande forme, et la bande pluvio orageuse se formerait de façon a ne concerner qu'une moitié Est de la région.

Faut-il s'attendre a peu de précipitations pour certaines zones de la région, c'est à dire surtout celles qui n'ont pas encore eu grand chose? le risque plane en tout cas, comme sur le dernier Arpège:

 

arpege-25-72-0_mzx3.png

 

 

 

Modifié par sebb
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bon, circulez, il n'y a rien à voir...

Le bide de par chez nous sûrement sauf surprise pour une diagonale à l'ouest de la Vienne,  deux-sevres, Vendée. 

Peu d'orage et peu de pluie avec un peu de chance...

Pour le moment, on va prendre son mal en patience.

Modifié par PAPY BOYINGTON
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour jeudi, le nouveau épisode me paraît pas trop mal. A voir ce soir sur arôme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ggdu19   

Oui ça ce confirme avec un axe bien actif sur le Limousin et une possibilité de très fortes lames d'eau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
David-37   

Bonjour, l'épisode pluvieux durerait de ce soir à la nuit de jeudi à vendredi selon MF, vous pensez que c'est possible ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ggdu19   

Bien entendu ^^. Le thalweg étant freiné lors de sa progression vers l'Est celui va stagner (très peu bougé) notamment sur le Limousin. Étant bien alimenté au niveau eau précipitable, les cumuls seront conséquent par endroit. En revanche, appart pour ce soir et la 1ère partie de nuit rien de bien méchant à attendre si ce n'est de bonne pluie orageuse ;)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nico_37   

jusqu'à 50mm voir très loc 60mm d'eau en tout avec les possibles orages de la fin journée + la zone fortement pluvieuse de demain surtout sur l'est du C-O deux-sèvres vienne indre-et-loire 

 

 

aromehd-25-36-1.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kaktus   

En effet, de très bons cumuls d'eau attendus en Limousin. La vedette sera bien la quantité de PP ... et la forte baisse des températures au basculement en flux de nord-ouest qui va en refroidir plus d'un :) .

Rien d'intéressant à attendre côté orages en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ggdu19   

S'il y a quelque chose à attendre niveau orage ce sera pour soir seulement après ce sera une dominante pluvio-orageuse.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
David-37   

ça ne va pas faire de mal toute cette pluie, ici en Touraine on devrait être bien servis vu la carte de nico-37, on devrait faire partie des départements où ça va le plus tomber ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je regardai le bulletin mf pour les bassins amont de VCA et le Limousin,  la creuse par exemple vont prendre entre 40 à 60 mm possibles.

Pour nous de 15 à 30 mm... c'est déjà pas et inespéré. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   
Posté(e) (modifié)

MF vient d'actualiser ses prévi et table sur 32/33 en fin de semaine prochaine en Anjou. Compte tenu du lissage à cette échéance et de sorties encore plus chaudes ce matin, on pourrait voir tomber des records en mai puisque sur Angers le plafond actuel est de 32 et c'est un vieux record, celui du climat d'"avant" (1953). Quand on voit qu'on a dépassé les 29 il y a une semaine avec une masse d'air de 5° inférieure et un soleil un peu moins haut...

 

D'autres stations du centre ouest sont sans doute aussi en ligne de mire?

Modifié par Bruno 49
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le GEM déterministe de 00z est... incroyable pour la façade ouest. Celui de 06z prend le même chemin jusqu'à mercredi.

Sur les dernières années, GEM a toujours été une grosse référence pour les remontées caniculaires sur la façade ouest, d'où mon incompréhension. Le modèle a-t-il loupé l'humidification des sols des derniers jours ? C'est bien possible. Espérons.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   
Posté(e) (modifié)

Humidification cependant plus forte sur le centre qu'en allant vers l'océan ce qui pourrait expliquer un peu ces prévisions de fournaise. Par ailleurs, le vent de sud est de ce jour est en en train d'assécher à grande vitesse un terrain où la pluie n'est passée que jeudi dans le secteur, c'est très différent de la Touraine par exemple. 

 

Modifié par Bruno 49

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
music85   
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, Bruno 49 a dit :

MF vient d'actualiser ses prévi et table sur 32/33 en fin de semaine prochaine en Anjou. Compte tenu du lissage à cette échéance et de sorties encore plus chaudes ce matin, on pourrait voir tomber des records en mai puisque sur Angers le plafond actuel est de 32 et c'est un vieux record, celui du climat d'"avant" (1953). Quand on voit qu'on a dépassé les 29 il y a une semaine avec une masse d'air de 5° inférieure et un soleil un peu moins haut...

 

D'autres stations du centre ouest sont sans doute aussi en ligne de mire?

Même 32,8 °C à Angers-Beaucouzé en 1947. ;) Ce record est en effet clairement en danger.

On surveillera également Nantes (record 32,7 °C), la prévision de MF étant de 32 °C (valeur qui pourrait être dépassée si l'on suit le CEP de ce matin).

Ça, c'est pour les records « hypothétiques », car d'autres stations, en général jeunes, pourraient le battre sans trop de problème (record mensuel / prévision MF de ce midi) :

- La Roche-sur-Yon (85) : 30,7/31

- Tours (37) : 31,8/32

- Angoulême (16) : 30,9/34 (station vraiment très jeune, ouverte en 2009)

- Limoges (87) : 29,8/31

- Niort (79) : 32,3/33

 

Il me semble que c'était toi @Bruno 49 qui disait il y a quelque temps que l'on avait jusque-là plutôt été épargnés en mai au niveau de la chaleur dans le contexte actuel du réchauffement climatique. Il faut croire que la nature en a pris bonne note... :P

Modifié par music85
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 7 minutes, Bruno 49 a dit :

Humidification cependant plus forte sur le centre qu'en allant vers l'océan ce qui pourrait expliquer un peu ces prévisions de fournaise. Par ailleurs, le vent de sud est de ce jour est en en train d'assécher à grande vitesse un terrain où la pluie n'est passée que jeudi dans le secteur, c'est très différent de la Touraine par exemple. 

 

 

 

Cela va jouer probablement. A cette période de l'année, 30mm de pluie s'évapore en quelques jours avec un couvert végétal  qui se croit au printemps. Il ne faudrait pas revenir au niveau de sécheresse de début mai.

Sur le dernier ensemble GEM, on perd tous les scénarios plus frais que 30°C dans le centre-ouest, le signal me paraît très clair.

A Rennes et La Roche sur Yon, le record mensuel de Tx est à 31°C. En terme de record battu, ça peut être grandiose.

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dudule   

En Anjou on a clairement été peu favorisé par les précipitations de la semaine. Ici je peux dire merci à mon orage de grêle mais pour le reste ce fut bien naze. On oscille entre 30 et 50 mm depuis le début du mois globalement dans le département, autant dire que ce n'est rien. Ca va virer à la boucherie sur les thermos en fin de semaine ça parait clair ! :ph34r:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.