Yoann44

Le blues des climatologues, rester objectif ou s'exprimer au delà de la science ?

Messages recommandés

en regardant cette vidéo, il m'est venu quelques pistes

le fatalisme: de toute façon à mon niveau que puis je faire

les politiques s'en foutent alors moi...

des cycles réchauffement/ refroidissement, les climatologues nous disent qu'il y en a toujours eu, alors un de plus.

ils sont sympas les scientifiques c'est eux qui favorisent l'innovation qui s'allient avec les industriels et ensuite ils viennent nous faire la morale

avant la météo c'était local, on la faisait depuis qu'ils ont envoyé des trucs en l'air ça se casse la figure ( je l'ai entendu) il y a aussi derrière l'idée que les scientifiques spolient le peuples de concepts simples qui appartenaient à la culture populaire

enfin quand vous vous avez 20 ans  ou plus que  vous gagnez 1500€, en donner 600 pour 10 mètres carré et qu'il vous reste rien en fin de mois, le RC passe .......

reste ceux qui ont bien pollué toute leur vie qui s'achètent une petite ferme, font venir 100T de composte, panneaux solaires et séance   permaculture.

je plaisante enfin presque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu plaisantes , enfin presque mais tu mélanges tout.

Tu ne prends pas en compte que le réchauffement actuel n'est pas comme les prėcėdents, il est d'origine anthropique et ça change tout au niveau responsabilités.

Je suis d'accord sur des actions locales mais pour inverser la tendance au collapse il faudrait que le local influe globalement très vite.

De quels scientifiques parles tu ?

A part quelques opportunistes climato-sceptiques la grande majorité d'entre eux prônent une urgence à modifier l'addiction à l'extractivisme et aux overdoses d'énergies fossiles.

Pour le côté social c'est un autre sujet .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'était uniquement social et inspiré d'expériences vécues et faisant suite à la lecture de la vidéo (d'un sociologue) sans autres prétentions.

un peu économique aussi avant de s'inquiéter pour le RC on s' inquiète pour remplir son assiette du soir

pour les scientifiques je ne parlais pas  spécialement des climatologues mais de ceux qu'en majorité les gens appellent les "intellectuels", ceux qui passent à la télé, qui participent à l'innovation c'est assez flou dans la perception des gens ça va du patron d'une startup au chercheur de laboratoire ( on y trouvera les chercheurs du groupe lactalis surement ) , bon ça c'est vraiment  la faute des scientifiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu mélanges vraiment tout !

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je crois que vous allez chercher midi à quatorze heure et faites de l'interprétation gratuite avec une réponse de normand gratuite et non argumentée

c'est simplement des constatations sans prétentions tirées de la vraie vie, allez interroger les gens et vous verrez, faut pas ce couper du monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on  veut s'exprimer "au-delà de la science" on change de métier, ou on est scientifique avec une déontologie de scientifique, ou on change de registre. Combien de vulcanologue se sont brûlés les mains -sans jeu de mot- en voulant alerter d'une éruption et puis rien n'est arrivé. Soit on a un modèle qui marche et on l'utilise soit on cherche pour le trouver. Pour l'instant en science des climats je suis pas encore convaincu qu'il y ait un modèle à long terme qui marche.

Le réchauffement climatique est devenu tellement envahissant que plus personne ne s'affole des nano particules de métaux toxiques des pots catalytiques que l'on retrouve jusque dans les glaces antarctiques, des perturbateurs endocriniens , des plastiques et particules de plastiques qui polluent les océans, des radiations de fukushima et de ses rejets en mer, des crèmes solaires qui pour une majorité, tuent les coraux et qui sont corrélés avec les cancers de la peau etc, etc, tellement de choses graves et qui sont du factuel autres que le réchauffement climatique sont en train de faire des dégâts qui va falloir longtemps à réparer.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, rcaman a dit :

Si on  veut s'exprimer "au-delà de la science" on change de métier, ou on est scientifique avec une déontologie de scientifique, ou on change de registre. Combien de vulcanologue se sont brûlés les mains -sans jeu de mot- en voulant alerter d'une éruption et puis rien n'est arrivé. Soit on a un modèle qui marche et on l'utilise soit on cherche pour le trouver. Pour l'instant en science des climats je suis pas encore convaincu qu'il y ait un modèle à long terme qui marche.

Le réchauffement climatique est devenu tellement envahissant que plus personne ne s'affole des nano particules de métaux toxiques des pots catalytiques que l'on retrouve jusque dans les glaces antarctiques, des perturbateurs endocriniens , des plastiques et particules de plastiques qui polluent les océans, des radiations de fukushima et de ses rejets en mer, des crèmes solaires qui pour une majorité, tuent les coraux et qui sont corrélés avec les cancers de la peau etc, etc, tellement de choses graves et qui sont du factuel autres que le réchauffement climatique sont en train de faire des dégâts qui va falloir longtemps à réparer.

Autant je suis d'accord que nous oublions vite qu'il y a des enjeux majeurs pour le 21ème siècle dont nous parlons beaucoup moins que le RC et sur lesquels les politiques ne font rien (ou tout du moins ne font pas de grandes et belles promesses... ¬¬), autant affirmer que sur le RC on ne s'appuie sur rien de concret et sur aucun modèle viable, là franchement ! O.o

C'est oublier qu'il est très rare d'arriver à un très large consensus dans la communauté scientifique sur un domaine de la science, et sur le RC c'est le cas ! (à moins de considérer comme pas mal de climato-sceptiques qu'il s'agit d'un grand complot... sans rire franchement xD)

https://www.skepticalscience.com/translation.php?a=17&l=12

 

C'est oublier les milliers de recherches qui ont été effectués sur le sujet depuis des dizaines d'années, en s'appuyant également sur les observations et qui corroborent largement les modèles utilisés pour prédire l'évolution future du climat (et ce souvent en appuyant les prévisions les plus pessimistes) !

https://global-climat.com/?s=climat+modélisation

 

C'est oublier les milliers de scientifiques ne travaillant pas directement sur le climat : biologistes, océanographes, glaciologues, paléontologues, etc... qui par leurs études corroborent les études des climatologues en étudiant l'impact passé et actuel du climat sur les écosystèmes !

http://www.climat-en-questions.fr/

 

C'est oublier que tout simplement le réchauffement climatique s'appuie sur des principes physiques simples, dont il n'y a pas besoin d'aller chercher loin pour comprendre qu'il s'agit bien d'une réalité (on est loin de la théorie des cordes ou de la matière noire, dont on n'arrive pas à prouver l'existence par des lois physiques et encore moins par l'observation, contrairement au RC !)

 

 

Alors, oui je veux bien entendre qu'il y a des sujets aussi graves que le RC, qu'on a tendance à souvent mettre de côté mais arrêtons de nier les faits sur le RC et ses impacts dévastateurs sur les écosystèmes et nos sociétés, d'autant plus sur un site de passionné de météo et de climat (à moins qu'il faut réviser vos bases... -_-)

 

@Higurashi ou d'autres pourront compléter mon propos en te transmettant des études phares sur le climat, mais il suffit aussi que tu fasses des recherches sur le net pour en trouver l'évidence (par contre en vérifiant bien l'indépendance des sources et leur caractère scientifique, car cela est aussi un facteur de climato-scepticisme : la non éducation à la recherche sur le web pour ne pas se faire avoir par de fausses théories ou des discours trompeurs...)

  • J'aime 9
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎14‎/‎01‎/‎2018 à 10:54, vardracenie a dit :

....

enfin quand vous vous avez 20 ans  ou plus que  vous gagnez 1500€, en donner 600 pour 10 mètres carré et qu'il vous reste rien en fin de mois, le RC passe .......

reste ceux qui ont bien pollué toute leur vie qui s'achètent une petite ferme, font venir 100T de composte, panneaux solaires et séance   permaculture.

je plaisante enfin presque

Des réponses ont déjà été faites pour presque l'ensemble de ton œuvre, je vais donc m'attacher à la fin de ton message

Tu as bien décrit ma situation: je suis "vieux", retiré dans une ancienne ferme en campagne ardéchoise, j'ai des panneaux solaires, du compost, je fais mon bois localement pour assurer une bonne partie de mon chauffage....

Mais là où ça se gâte c'est sur le : ceux qui ont bien pollués toute leur vie

Petit j'allais à l'école à pied (2km) et plus tard à vélo, une seule voiture dans le foyer essentiellement utilitaire, pas de sacs plastiques mais un cabas dans lequel on ramenait les bouteilles consignées, un(e) seul(e) télé/téléphone/radio par foyer, pas d'appareils électro-ménager/loisirs/gadgets non indispensables et consommateurs d'énergie....

Plus tard, l'affaire s'est effectivement gâtée en vivant (presque) comme la majorité de nos concitoyens d'aujourd'hui, d'où le retour aux sources et à l'essentiel ici.

Je me garderai bien de critiquer les "jeunes" en activité aujourd'hui et leur impact souvent contraint sur le climat , c'est certainement une facilité pour moi de pouvoir vivre ainsi, il faut avoir pu l'anticiper financièrement, il faut du temps, ne plus avoir de contraintes....bref, être privilégié je le concède.

Mais de grâce, évites-nous tes considérations à 2 balles.

  • J'aime 3
  • Merci 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est galilée devant ses juges,  il défend la rationalité, je trouve que c'est une belle image pour un scientifique

 

quand il parle de corps céleste il est au dessus de ses juges mais seulement dans ce cas, pour être un bon scientifique il ne faut pas seulement  se plaire dans la différence en se disant ils ne comprennent pas.

 

dans la recherche fondamentale oui, quand on s'en écarte c'est un autre débat, quand on va vers l'industrie ou autre voie ( nucléaire, OGM...)nous ne sommes pas sur d'avoir raison

 

je comprends vos réactions, je m'excuses pour mes remarques à 2 balles de comptoir mais c'est avec plaisir que je lirai votre argumentation rationnelle pour expliquer le manque d'intérêt de certains pour cette question sur le réchauffement 

desktop.ini

galilée.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le manque d'intéret pour la question du réchauffement ?

je pense que ce n'est pas si compliqué que ça : le RC est le fruit pourri de nos fameuses "trente glorieuses" et de tout ce qui va avec au niveau de nos mode de vie, de notre façon de produire, de consommer, d'élever nos enfants, de nous divertir, etc...

autrement dit, notre société des loisirs, des voyages, de la bagnole, de l'hyper-consommation, du jetable, des gadgets, c'est à dire notre façon de vivre en utilisant des tonnes de pétrole est la cause du RC.

et donc, accepter le RC et ses méfaits revient à dire que le niveau de vie que nous avons atteint de haute lutte, la manière dont nos parents ont conquis ces "droits aux loisirs", notre société qui nous apparait comme l'aboutissement de la civilisation et de la technologie, tout ceci, qui fait ce que nous sommes et dont nous sommes fier, est en fait un poison qui va pourrir la vie de nos enfants pendant des siècles et qui est même susceptible de les priver de vie tout court... 

donc voir le RC en face, c'est prendre acte du fait que notre modèle de civilisation tout entier est incompatible avec le respect de la planète et avec un avenir paisible et prospère pour nos descendants.

il est en effet difficile de prendre soin de nos enfants et de leur faire plaisir en songeant que les voyages, les week-end à la mer, les jouets made in China, etc... que nous leur offrons provoqueront indirectement pour eux une vie adulte dans un monde saccagé devenu invivable.

le RC est à la fois le sommet et le symbole de notre inconscience et de nos grossières erreurs qui nous rattrapent et nous mettent au pied du mur.

ainsi, face au changement du climat, nous faisons les autruches car reconnaitre la réalité est trop difficile.

quand mes client m'achètent du miel et que je leur explique pourquoi la récolte à été si maigre (sécheresses hors-norme récurrentes, chaleur trop forte pour la flore qui viennent s'ajouter aux problèmes de pollution chimique) 90% d'entre eux changent de sujet à toute vitesse pour aborder des choses anodines.

le blocage est palpable, la fuite devant notre responsabilité d'occidentaux gavés bien visible.

nos parents se sont battu pour avoir un mode de vie qui nous détruit aujourd'hui, c'est vrai que ça fait quand même un peu mal au bide... 

  • J'aime 4
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme cela a été dit, c'est notre modèle économique est en cause.

On ne peut pas vivre sur  un modèle basé sur la croissance perpétuelle avec des ressources terrestres qui ne sont pas infinies.

Tôt ou tard, on va se prendre le mur de pleine face, c'est une évidence, et cela depasse le cadre climatique.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, serge26 a dit :

Tôt ou tard, on va se prendre le mur de pleine face, c'est une évidence, et cela depasse le cadre climatique.

 

Oui, le changement climatique n'est qu'une des nombreuses facettes de notre rencontre avec les limites physiques de cette planète. 

Après, le forum est centré sur ce qui tourne autour du climat donc il conviendra de s'en tenir à cet aspect. Mais en gardant à l'esprit la dimension pluridisciplinaire du problème.

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, serge26 a dit :

Comme cela a été dit, c'est notre modèle économique est en cause.

On ne peut pas vivre sur  un modèle basé sur la croissance perpétuelle avec des ressources terrestres qui ne sont pas infinies.

Tôt ou tard, on va se prendre le mur de pleine face, c'est une évidence, et cela depasse le cadre climatique.

 

Le RC est une réalité qui est totalement ignorée volontairement de fait par une grande majorité des gens qui ne peuvent concevoir la remise en cause de leur petit confort quotidien encouragée de fait par des médias qui soit refusent le RC ou alors s'il le prennent en compte rassurent la population en lui faisant croire que le dieu progrès règlera tout ça. Voyez tous ces guignols (Luc Ferry, Pascal Bruckner par exemple qui se font les chantres de cette "pensée").

La valeur cardinale de la croissance maximale ne doit surtout pas être mise en cause.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.