Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

C.C. Chrispic

Bilan convectif du printemps 2017

Recommended Posts

Posted

Location : Montpellier

Bonjour à vous.

 

Nous voila déjà aux portes de l'Été, le temps file à une vitesse folle et je vous propose un bilan "convectif" du printemps. Oui, juste un bilan et aucun reportage spécifique car ce printemps fut laborieux, peut-être même pire que les années précédentes qui n'étaient déjà pas folles. Paradoxalement, mon premier orage de l'année remonte à janvier, ce fut précoce et cela m'a laissé seulement un mois de répit environ avec le dernier orage observé en 2016. En février, une occasion de traque à l'orage dans les Cévennes mais sans résultat (un peu de tonnerre entendu). En mars, ce sont surtout les enflammades du ciel qui m'ont occupé à défaut d'orages, ce premier mois de printemps fut donc calme.

 

Arrive avril. Le 3, à la sortie du boulot, je pars surveiller de la convection en place sur l'ouest montpelliérain. Une première situation d'évolution diurne qui aboutira à quelques cellules isolées mais sans activité électrique (ou peut-être une pétouille sous la plus forte, anecdotique donc). Ça fait plaisir de retrouver ces ambiances néanmoins et ça permet de tester quelques spots :

 

cieletnuages924.jpg

1) Une cellule isolée en haute vallée de l'Hérault.

 

cieletnuages939.jpg

2) Arc-en-ciel sous les restes de la plus importante cellule du jour, la convection qui est restée un moment sur l'ouest de montpellier avant de finir par exploser et donner un joli CB en direction du bassin de Thau.

 

cieletnuages940.jpg

3) Le paysage du premier plan me rappelle l'ambiance des grandes plaines américaines telles qu'on le voit en photo et vidéo, on s'imagine vite être sur une dirt road ^^

 

Deux jours plus tard, le 5 avril, une goutte froide d'altitude arrive par l'Est et provoque quelques orages, ceux-ci resteront loin en mer malheureusement comme on pouvait le redouter à la vue des modèles. Je tente quand même ma chance dans le coin, au cas où. Juste une photo après l'averse, pour la route :

 

cieletnuages927.jpg

4) Quelques éclairs lointains aperçus dans la masse sombre au large des PO/Aude.

 

Le 10 avril, évolution diurne plus importante prévue, cela devrait descendre du nord. On est en semaine et je vais me faire littéralement avoir par le timing... la convection s'enclenche dès la fin de matinée en Lozère et j'enrage à midi car je sais qu'à la sortie du boulot ça risque d'être trop tard. Ça n'a pas loupé, belle activité orageuse qui transite du nord de l’Hérault vers le sud-ouest en début d'après-midi. Je pars en vallée de l'Hérault, à l'arrière de ça sans grand espoir, puis en fin de journée je me replace sur le nord-est du département pour voir si un petit truc ne voudrait pas encore descendre des Cévennes. J'immortalise les restes d'une cellule lozérienne au soleil couchant, superbe ambiance encore une fois :

 

cieletnuages941.jpg

5)

 

cieletnuages928.jpg

6)

 

cieletnuages929.jpg

7)

 

Et le miracle vient avec une dernière cellule avant la tombé de la nuit présente en Ardèche, celle-ci produit une jolie activité électrique, hélas trop lointaine... je conserve celle-ci pour l'ambiance, c'est ma première capture après "l'anomalie" de janvier si je puis dire :

 

eclair1027.jpg

8)

 

Les deux autres décades du mois vont être tout simplement dégueulasses avec un gros rafraichissement et simplement quelques occasions gibouleuses et foireuses. De quoi bien me miner le moral. À la toute fin du mois, le 30 avril, je réalise mon premier déplacement de l'année hors des frontières héraultaises, direction la Haute-Garonne où je retrouve mon amis Sylvain pour, nous l'espérons, quelque chose de concret. Les orages auront bien lieu mais l'activité électrique restera invisible, certainement noyée dans les précipitations. On a malgré tout droit à la formation d'un bel arcus très étendu, ça au moins dans le sud-ouest ça loupe rarement, on revient au moins avec de la structure à défaut de foudre. D'abord sur le point de vue initial :

 

cieletnuages942.jpg

9)

 

cieletnuages931.jpg

10)

 

Puis en se décalent vers Carcassonne pour devancer la pluie (cela ne va pas durer longtemps, la pluie progresse vite) :

 

cieletnuages930.jpg

11)

 

On se quitte sur ce point de vue et je tenterais une dernière interception en soirée en vallée de l'Hérault, où un gros déluge se produit mais sans activité électrique. Les boules.

 

Nous voila au mois de mai... fais ce qui te plait qu'ils disent ! Bah je vais profiter des nombreux jours de congés tiens ! Pour une fois, il y a du potentiel... mais encore faut-il le concrétiser.

Le 2 mai, à la sortie du boulot, j'hésite à rejoindre le nord d'Avignon pour potentiellement intercepter un bel orage qui transite de l'Ardèche vers la Drôme et le Vaucluse. J'hésite vraiment car cela fait un peu plus de route que mes déplacements dans l'Hérault et je ne suis pas certains que cela tienne... et bien la seule fois où je n'aurais pas du réfléchir, c'était cette fois-la. La cellule a tenu, était électrique (pas que sur le radar pour une fois) et j'aurais été parfaitement placé la où je voulais aller. Bref. Le lendemain, 3 mai, je me fie à Arome qui avait fait un bon petit coup de maître la veille. Direction la frontière nord-est héraultais. Le coup de maître sera également de la partie avec un défilé de belles cellules sur le piémont cévenol mais l'instabilité n'était pas autant de la partie qu'hier et donc dans cululu, je peux me brosser pour de l'activité électrique. Pour l'archive :

 

cieletnuages943.jpg

12)

 

Le 6 mai, un dimanche matin, ça pourrait bien le faire sur l'Hérault... levé très tôt donc, en place dès 6h du mat' en vallée de l'Hérault puis replacement sur le littoral. Résultat? De l'orage, beaucoup... mais une activité électrique complètement noyée dans les précipitations. Des flashs, que des flashs, et j'étais pourtant parfaitement placé devant de gros rideaux... la rage, tout simplement.

Le 11 mai, situation intéressante dans le sud-ouest. Je ne bosse pas le lendemain donc je me lance dès la sortie du boulot, je décide d'aller à la rencontre des orages qui approchent de l'Aveyron. J'étais parti pour Rodez mais l'évolution de la situation va me faire repositionner à Millau. Rejoint par NIKO34 on va observer une ligne orageuse en approche par le Tarn, grosse enclume et on distingue un arcus qui se forme à l'horizon :

 

cieletnuages944.jpg

13)

 

cieletnuages936.jpg

14)

 

cieletnuages945.jpg

15)

 

Évidemment sinon ce serait pas drôle, la ligne va se scinder en deux et commencer à faiblir... On peut donc dire adieu à l'arcus. Dans le malheur j'ai un peu de chance, je réussirais à capturer un éclair avant que l'activité électrique ne cesse totalement sur la cellule nord, si cela avait continué un peu on aurait pu avoir des points d'impacts sur la montagne avec le rideau qui passe à l'avant, mais non...

 

eclair1028.jpg

16)

 

On repart donc dans l'Hérault. Me vient un gros doute : foncer en région toulousaine ou non? Fatigue, doute, beaucoup de kilomètres encore... mais si je m'étais décidé dès le début j'aurais pu arriver à temps pour le show électrique (cf. http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-218847-le-bouquet-final.html?&start=480). Et oui, des choix pas évident dès qu'il s'agit de faire beaucoup de kilomètres.

 

Le 12 mai, situation potentiellement intéressante dans l'Hérault avec de l'évolution diurne. Le résultat sera finalement ridicule avec des cellules non-orageuses, c'est pas faute de s'être bien placé... la lose.

Le 13 mai, rebelotte, potentiel intéressant mais difficulté sur la zone à privilégier, c'est un peu l'anarchie. En début d'après-midi j'observe d'abord une mono-cellule sur l'Est de l'Hérault. Un joli rideau mais on sent que la convection n'est pas franche... ça ne donnera donc rien :

 

cieletnuages934.jpg

17)

 

Dans le même temps, d'autres cellules se sont formées sur l'ouest du département et la ça semble se reformer régulièrement... je vais donc aller à leur rencontre. Encore une fois je serais parfaitement placé mais ça ne voudra pas impacter. La foudre me fuit comme la peste... les arc-en-ciel eux pas de soucis, en veux-tu en voila :

 

cieletnuages946.jpg

18)

 

Vu l'évolution de la convection sur le nord du département, je repars à l'Est direction la vallée de l'Hérault. Je me retrouve à nouveau face à une belle convection et rideau naissant, cadre parfait, base bien sombre... et flop parfait :

 

cieletnuages933.jpg

19)

 

Ce fut le schéma du jour, de jolies cellules à la durée de vie faible et sans la moindre activité électrique. Ça me permet au moins de repérer de nouveaux points de vue, toujours bon à prendre le jour où je devrais rapidement me placer/replacer dans une situation qui en vaut réellement le coup. Ça me permet de voir la belle convection en direction des Alpes et de la vallée du Rhône, la pour le coup y'a du vrai bel orage la-bas, une fois encore trop lointain. L'arc-en-ciel de la cellule précédente et mourante s'incruste dans le cadre :

 

cieletnuages935.jpg

20)

 

Arrivé à Montpellier, cette dernière cellule héraultaise est encore présente dans le ciel sous forme d'une masse mammateuse (oui, j'aime bien inventer des mots) qui s'enflamme au couché du soleil. Pas de point de vue idyllique, on capture ça à l'arrache :

 

cieletnuages947.jpg

21)

 

14 et 18 mai, encore des situations moisies respectivement dans le Gard et l'Aude. Je m'acharne quand même mais ça ne veut pas.

On arrive au 22 mai, une évolution orageuse est prévue sur les Pyrénées dans l'après-midi, pouvant déborder en soirée dans les plaines notamment dans la région toulousaine. Les modèles me font de l'oeil et c'est le désert ici et pour un moment... alors même si je bosse le lendemain, tant pis, nouveau long déplacement ! On se rejoint à nouveau avec Sylvain et on ne mettra pas longtemps à shooter, il y a de beaux orages sur les Pyrénées et d'autres qui arrivent pour l'ouest/nord-ouest. L'activité électrique va au final être un peu décevante, ça reste souvent lointain/proche des précipitations. On peut encore compter, comme je le disais, sur de la structure... celle-ci se forme d'ailleurs devant nos yeux. L'évolution relativement lente des cellules nous laissera le temps de photographier sans trop de précipitations (jusqu'au moment où il faudra se replacer plus à l'Est) :

 

eclair1030.jpg

22)

 

eclair1031.jpg

23)

 

eclair1032.jpg

24)

 

eclair1029.jpg

25)

 

eclair1033.jpg

26) Les joies du cadrage... je l'ai en entier sur l'autre appareil mais en grand angle et sans les ramifications, ça a moins de charme.

 

eclair1034.jpg

27)

 

La pluie est maintenant trop présente, décalage à l'Est... mais ça ne suffit pas, on est toujours sous la pluie. Les cellules s'étalent et faiblissent, tout se transforme en immense paquet stratiforme. Une petite capture au couché du soleil, dommage que la foudre ne soit plus de la partie :

 

eclair1035.jpg

28)

 

Il y a donc du mieux, enfin de la foudre ! Mais pour du proche/ramifié on repassera, et pour du nocturne... il aurait fallu pousser dans le Tarn-et-Garonne mais cela rajoute bien trop de temps de route, il faut penser au retour et au levé tôt pour le boulot *ZzzzZZZzzz*

 

Enfin, le lendemain, 23 mai, une instabilité résiduelle est entrevue dans l'Est héraultais durant l'après-midi. Je prends donc mon matos sans trop y croire. À la sortie du boulot, je constate que les cellules qui avaient pris naissance sur le nord du département (limite Cévennes) se sont rapprochées de Montpellier et ont vraiment une belle gueule, bien isolées. Elles se renforcent même dans le coin. Je vais donc faire peu de route, un plaisir rien que pour ça... car côté activité électrique, comme pressenti, ça ne va pas être terrible (un seul coup de tonnerre). Dommage, l'ambiance était parfaite... mais je me contente de celle-ci qui est tout aussi succulente que la foudre ^^

 

cieletnuages948.jpg

29)

 

cieletnuages937.jpg

30)

 

cieletnuages949.jpg

31)

 

cieletnuages938.jpg

32)

 

Ainsi s'achève ce récit, si vous avez eu le courage de tout lire je vous félicite ! :P J'attends donc toujours la foudre, celle proche, celle visible, celle qui attend que je sois en place, celle qui en met plein les yeux, celle nocturne... bref un peu plus de chance quoi. Je ne vous dis pas "à voir en juin" car peut-être que les derniers jours de ce mois de mai me feront enfin arrêter de râler et de me permettront de réellement prendre mon pied... wait and see comme on dit. En attendant le bilan est quand même bien orageux au final, il a fallut bouger mais j'ai vu/entendu des choses, chose qui n'est pas le cas de tout le monde et j'en suis bien conscient, alors je relativise un peu. Espérons que cet Été rattrape le déficit. Ça vaut ce que ça vaut, ce n'est pas forcément exhaustif/totalement précis, mais le compteur de foudre sur Keraunos, issu du réseau Blitzortung, est quand même assez représentatif de la lose 2017 : 123 470 éclairs en 2017 en France au moment où j'écris contre 327 312 l'an dernier à la même date (année déjà bien moyenne).
La passion est toujours la et c'est ce que je retiens, le plaisir et l'excitation de partir/de se retrouver face à ces ambiances convectives... vive l'orage tout simplement, Zeus active toi réellement s'il te plait :x

À bientôt.

  • J'aime 18

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vernosc-les-Annonay à 5km à l'Est d'Annonay dans le Nord Ardèche (07)

Un bien joli récit malgré le manque de foudre comme tu le dit souvent mais t'inquiètes ça va arriver il faut y croire.

Concernant ta photo n°4, elle est prise d’où exactement? Bouzigues, Mèze? je serai intéressé par ton spot car j'y viens souvent dans se secteur pour voir de la famille. 

 

En tous cas merci pour le sujet bien garni! Je garderai la n°29 pour moi :x

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Versailles

Trop sympa de lire ces compte-rendus. J'aime beaucoup.
Je ne sais pas si tu as vu, mais sur tes dernières photos on dirait qu'il y a une rotation misocyconique avec peut-être même une esquisse de tuba. (convection au centre de l'image qui semble tire-bouchonner)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Le Perreux-sur-Marne (94)

Hello, j'aime beaucoup la 15 et la 29!

J'aurais tête juste un peu corrigé la distorsion et placé un peu plus de paysage sur la 29.

Vivement d'autres images!

 

A plus!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...