Chaleur56

Prévisions dans le Nord-ouest - Juin 2017

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Bonjour !

Nouveau mois (déjà) posté ici vos prévisions pour le mois de juin.

 

A priori des averses devraient nous concerner dans la nuit de vendredi à samedi.

 

 

Modifié par Chaleur56

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   

Bonsoir

Le régime perturbé atlantique repointe le bout de son nez !


C'est le ciel des évadé(e)s du week-end, le bulletin météo pour le Finistère réalisé par Basile le vendredi 02 juin 2017 vers 19h
Modèles consultés : Bracknell, GFS 0.25°, ECMWF/CEP, NWW3 Europe, Arpège 0.1°, Arôme 2.5km, WRF 0.05°

Une semaine calme, très calme dans le ciel finistérien.
Dimanche dernier, les orages du Golfe de Gascogne ont traversé deux fois le Finistère par le sud, en matinée et dans l'après-midi, avec de nombreux impacts de foudre.
Les précipitations sont restées faibles, sauf l'après-midi sur le nord du département. On a relevé ainsi à Morlaix plus de 20mm sur une zone de précipitations des plus dense.
A partir du lundi, une dorsale anticyclonique est venue recouvrir de grisaille douce le Finistère jusqu'au jeudi, ou le soudain ensoleillement à fait monter le thermomètre en flèche.
La dorsale s'est désormais éteinte, et nous sommes sous l'influence modérée d'une perturbation atlantique.


"Situation générale le vendredi 2 juin 2017 à 06H UTC :

Situation : Dépression 985 hPa à 350 milles au sud de l'Islande, stationnaire, prévue 988 hPa le 3 à 00 h UTC. Le thalweg associé s'étend de l'Écosse à l'ouest de La Corogne et se décale lentement vers le sud-est, prévue de la Norvège à la Bretagne et à La Corogne ce vendredi soir puis se décale sur la France.
Minimum 1012 hPa sur le nord de l'Écosse se décale vers le nord-est, prévue 1009 hPa entre Féroés et Norvège vendredi soir.
Anticyclone 1029 hPa sur les Açores, renforce progressivement une dorsale 1020 hPa sur le golfe de Gascogne. "

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-marine/bulletin/large/manche

Analyse_20170602.gif

Samedi
Une journée calme, avec des nuages cumuliformes peu envahissants en matinée. Les éclaircies sont larges dès la dissipation des brumes matinales. A partir de la mi-journée, la nébulosité va augmenter rapidement, aboutissant à de petites ondées éparses en soirée.
La nuit sera ensuite dégagée.
Les minimales sont stables, entre 8 et 12°C, et les maximales en baisse plafonneront entre 16 et 22°C.
Le vent de secteur ouest sera modéré à soutenu.

Dimanche
Le ciel est voilé par l'ouest dès le matin s'épaissit et de faibles précipitations éparses semblent devoir se produire en fin d'après-midi, avec encore cette instabilité
Les minimales seront stables, entre 8 et 12°C. En journée le thermomètre ne dépassera pas les 16 à 20°C.
Le vent de secteur sud à sud-ouest va rester soutenu à modéré.

Lundi le mauvais temps passe brusquement à la vitesse supérieure : un vrai front pluvieux devrait passer dans la journée, apportant entre 10 et 20mm d'eau bienvenue, accompagné d'un bon suroît jusqu'à 100km/h sur les côtes.
A cette occasion, une houle d'ouest de 4 à 5m devrait se lever sur les zones côtières.
Bien sûr la trajectoire et la force de ce potentiel coup de vent (ou plus) ne sont pas encore déterminés, la situation devra être suivie de près ce week-end.
Le refroidissement engendré par cette perturbation ne devrait tenir que jusqu'au milieu de la semaine prochaine, ou la chaleur estivale serait de retour.

***************************************

Très bon week-end

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   

Quelques belles images de lundi prochain d'après GFS 1°

 

pvu15.png?run=run12model

 

jet.png

 

500.png?run=run12model

 

 

Pas de quoi s'alarmer pour l'instant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CEP quant à lui semble se diriger vers un bon coup de vent de la Bretagne au Pas-de-Calais, voire carrément une petite tempête. Intéressant comme situation pour un début juin, mais attention à la végétation.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   

Oui, et cela se confirme de run en run. à suivre et débattre dans le topic des tempêtes : http://forums.infoclimat.fr/f/topic/50896-coups-de-vent-saison-2016-2017/?do=getLastComment

 

demain matin, bon rafraichissement dans les terres du nord-ouest, j'avais un doute hier soir mais les modèles étaient en désaccord.

On attend des 4°C dans l'intérieur de la Bretagne et de la Normandie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   

Je pense qu'on peut s'attendre à 20 mm ou plus sur une bonne partie de la Bretagne ?

Le vent semble fixé, ce qui ne veut pas dire qu'il ne fera pas de dégâts, prudence sur les routes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratak09   

Étonnant que ce sujet ne parle pas de la vrai dégradation orageuse attendus Jeudi soir et qui semble être plutôt intéressante.

En effet une Cape bien instable sera la ( 2000-2500 J/KG) et un dynamisme qui pourrait être élevé avec l’arrivé de ce Talweg jeudi soir et donc des precipitations convectives bien électrique pourrait se produire en début de soirée et balayer la Normandie puis les Hauts de France de manière plutôt virulente en tout cas c'est mon avis. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour moi, la dégradation orageuse concernerait plus une large bande centrale du pays ainsi que les régions du nord. Le nord ouest serait en marge.

Modifié par Heisenberg007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratak09   
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, Heisenberg007 a dit :

Pour moi, la dégradation orageuse concernerait plus une large bande centrale du pays ainsi que les régions du nord. Le nord ouest serait en marge.

Cela débuterai en Haut Normandie puis poursuivrai sur le Nord Pas de calais et la Picardie mais à part  sa  ça je ne voit pas d'autres région impactées pour ma part.

Modifié par Sebaas
la prochaine fois, je ne valide pas le message (sachant qu'il reste des fautes de conjugaison...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon alors pronostique pour demain concernant les orages potentiels? :)

 

Je pense que l'on est pas à l'abri de surprise!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratak09   
il y a 19 minutes, maxicobra a dit :

Bon alors pronostique pour demain concernant les orages potentiels? :)

 

Je pense que l'on est pas à l'abri de surprise!

Oui gros potentiel, maintenant keraunos voit plus de fort orages dans le sud ouest j'ai du mal a les comprendre car en regardant GFS et WFR même si ce ne sont pas des valeurs surs voit plus une dégradation pour le Nord ouest vers les hauts de frances en passant par la bande central certainement. On en saura plus ce soir avec le 12z de arome qui est très bon a ce niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'apporte mon point de vue 

 

Jeudi 8 Juin 2017 : possibilité d'orages localement forts, producteurs de fortes pluies et localement de grêle préférentiellement sur secteur côtier et affaiblissement dans l'intérieur des terres / branche de courant jet exerçant son influence plutôt sur le Centre Ouest et Ouest du territoire.

Liste et interprétation des paramètres pour la convection et de l'intensité des orages.

- Réchauffement de la masse d'air en flux de sud, nouvelle chaleur sur le territoire http://5.196.85.127/map/france/TEMPERATURE_850HPA_45.png…

- Hausse du géopotentiel à 5500 m associé à l'advection subtropical (de saison). 
http://5.196.85.127/map/france/TEMPERATURE_500HPA_21.png…

- Humidification des couches moyenne favorable à des orages pluvieux et des condensations importante. 
http://5.196.85.127/map/france/HR_700HPA_45.png…

- Forçage d'amplitude faible avec une branche de courant jet en entrée droite peu organisé mais exerçant toutefois une importance pour la formation d'orages. 
http://5.196.85.127/map/france/VENT_250HPA_45.png…

- Cisaillement dans l’atmosphère modérément fort permettant un espacement entre les courant descendant et ascendant, cisaillement favorable au cellules à durée de vie longue. 
http://5.196.85.127/map/france/CIS_0-6_KM_45.png…

La formation de supercellule ne pourra être exclu à l'Est des deux Normandie mais le risque de tornade devrait être faible pour cette journée et sera concentré au sud de l'île de France et en domaine proche maritime et côtier.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au regard du dernier run de GFS, ça devrait exploser sur l'Eure, et sans doute arriver à maturité à l'Est de la haute Normandie. Vu le contexte dynamique, des surprises pourraient bien apparaître. n'étant pas expert en orages...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le nouveau run de GFS redevient intéressant pour demain soir. Des hostilités qui pourraient arriver vers 19-20h en haute normandie.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le sujet est à moi en fait :)

 

Keraunos indique des orages modérés courant de la soirée. Le plus gros se situerai plus au Sud. Quand on regarde toujours GFS, je confirme la possibilité de surprises. C'est sans rappeler la supercellule qui fait rage il y a pas longtemps du côté de la basse Normandie. La se serai plus potentiellement la haute Normandie. Wait and See.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   

Fin de la fraîcheur ce week-end


C'est le ciel des évadé(e)s du week-end, le bulletin météo pour le Finistère réalisé par Basile le vendredi 09 juin 2017 vers 19h
Modèles consultés : Bracknell, GFS 0.25°, ECMWF/CEP, NWW3 Europe, Arpège 0.1°, Arôme 2.5km, WRF 0.05°

C'était le retour de la fraîcheur cette semaine, avec des maximales souvent en dessous des 20°C, mais avec des arrosages réguliers et modérés.
La dégradation orageuse du jeudi soir a épargné tout l'ouest de la Bretagne, qui s'est contenté d'un front pluvieux froid.

"Situation générale le vendredi 9 juin 2017 à 06H UTC :

Situation : Dépression 1002 hPa sur l'Écosse, se décalant vers l'est et prévue 1009 hPa sur le sud de la Norvège [cette nuit], puis se comblant. Perturbation orageuse associée s'étendant de la Scandinavie au nord de la France, se décalant vers l'est.
Nouvelle dépression atlantique prévue 974 hPa au sud-ouest de l'Irlande [cette] nuit [], se décalant vers le nord-est et prévue 980 hPa à l'ouest de l'Irlande [ce samedi] après-midi. Perturbation associée abordant l'Irlande [cette] nuit [], puis la Grande Bretagne [ce samedi] après-midi.
Hautes pressions 1020 hPa sur la France, se renforçant et prévues 1022 hPa sur la France et l'Allemagne [ce samedi] après-midi.  "

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-marine/bulletin/large/manche


Analyse_20170609.gif

Samedi
En marge sud d'une grosse dépression passant sur les îles britanniques, il fera beau sur le Finistère.
Le ciel sera parfois un peu nébuleux en début et fin de matinée, surtout près de la Manche.
Les minimales sont stables, entre 10 et 13°C, et les maximales sont en hausse, allant de 18°C en Manche à 24°C sur les Montagnes Noires.
Le vent de secteur sud sera assez turbulent.

Dimanche
Il y aura de la grisaille matinale et quelques bruines évoluant vers de larges éclaircies puis un ciel bleu dans l'après-midi.
Les minimales seront en progression, entre 12 et 15°C. En journée le thermomètre ne dépassera pas les 16 à 21°C.
Une bonne brise de secteur ouest se maintiendra toute la journée.

La semaine prochaine le beau temps continue dans une fraîcheur relative, jusqu'à mardi au moins. Une petite dégradation orageuse pourrait alors se manifester... à confirmer !

 

******************************************************

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, BasileM a dit :

La semaine prochaine le beau temps continue dans une fraîcheur relative, jusqu'à mardi au moins. Une petite dégradation orageuse pourrait alors se manifester... à confirmer !

 

Pas si sûr qu'il fasse frais  ;) 
Ca reste encore fragile (quoique), mais il pourrait bien faire chaud voir très chaud en début de semaine, notamment mardi et surtout mercredi. Il est encore tôt pour parler de valeurs, mais les 30°C pourraient être atteints voire dépassé.
Puis une dégradation orageuse pourrait intervenir dans la nuit de mercredi à jeudi.
À confirmer ou non. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

   Bonjour,

 

A court terme

L'atmosphère n'est dynamique que dans les basses couches, où des "coups de chaud" continuent à priori d'alterner avec des phases plus fraîches (mais en ville, la fraîcheur reste toujours relative en cette saison !). L'irruption d'air frais sur des sols chauds attise souvent le vent, à défaut d'ondées...L'assèchement des sols et la présence quasi-constante d'air chaud en altitude amenuisent en effet les espoirs de pluie : désormais, il faudrait sans doute passer sous les -15/-20°C à 500 hPa (avec un vent marin en surface...) pour avoir quelque chose d'étendu et significatif...

 

A plus long terme

  La sécheresse de 1976 s'était produite dans un contexte climatique général différent de l'actuel (les années 70 étaient assez fraîches...). Le réchauffement semble avoir des effets ambivalents avec des anticyclones affaiblis en surface, induisant un temps plus variable en été...mais aussi un jet d'altitude plus méandreux, pouvant entraîner davantage de blocages : si une dorsale chaude s'installe plutôt vers l'Europe centrale-orientale en été, le nord-ouest se retrouve alors en situation d'interface entre un continent surchauffé et un océan frais, favorable aux temps orageux ou perturbés, comme par exemple en 2015...et 2007 (canicule dans le sud-est de l'Europe...et inondations en Angleterre !). En 2007 précisément, dans une ambiance à la fois assez chaude et pluvieuse chez nous, la végétation avait beaucoup poussé...il ne devrait pas en être de même cette année !

 

Depuis presque'un an, c'est bien sur l'ouest/nord-ouest de l'Europe que l'anticyclone campe...Une évolution saisonnière possible serait qu'il se décale peu à peu vers l'Océan et le Groenland, permettant l'arrivée par le nord de gouttes froides d'altitude (c'est de cette manière que les sécheresses de 1976 et 2003 avaient commencé à prendre fin...). Cela fait d'ailleurs longtemps que nous n'avons pas eu une invasion d'air arctique !   

      

Modifié par Pierre (Caen)
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   
Le 10/06/2017 à 18:07, Chaleur56 a dit :

 

Pas si sûr qu'il fasse frais  ;) 
Ca reste encore fragile (quoique), mais il pourrait bien faire chaud voir très chaud en début de semaine, notamment mardi et surtout mercredi. Il est encore tôt pour parler de valeurs, mais les 30°C pourraient être atteints voire dépassé.
Puis une dégradation orageuse pourrait intervenir dans la nuit de mercredi à jeudi.
À confirmer ou non. 

J'aurais dû dire "lundi matin petit coup de fraîcheur" ;)

Effectivement la forte chaleur se confirme mercredi. D'après Arpège des ondées pourraient concerner l'Ile et Vilaine, la Loire Atlantique et l'est du Morbihan mercredi soir.

Cette dégradation orageuse n'a pas l'air très active sur le nord-ouest pour l'instant.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Pierre (Caen) a dit :

   Bonjour,

 

A court terme

L'atmosphère n'est dynamique que dans les basses couches, où des "coups de chaud" continuent à priori d'alterner avec des phases plus fraîches (mais en ville, la fraîcheur reste toujours relative en cette saison !). L'irruption d'air frais sur des sols chauds attise souvent le vent, à défaut d'ondées...L'assèchement des sols et la présence quasi-constante d'air chaud en altitude amenuisent en effet les espoirs de pluie : désormais, il faudrait sans doute passer sous les -15/-20°C à 500 hPa (avec un vent marin en surface...) pour avoir quelque chose d'étendu et significatif...

 

A plus long terme

  La sécheresse de 1976 s'était produite dans un contexte climatique général différent de l'actuel (les années 70 étaient assez fraîches...). Le réchauffement semble avoir des effets ambivalents avec des anticyclones affaiblis en surface, induisant un temps plus variable en été...mais aussi un jet d'altitude plus méandreux, pouvant entraîner davantage de blocages : si une dorsale chaude s'installe plutôt vers l'Europe centrale-orientale en été, le nord-ouest se retrouve alors en situation d'interface entre un continent surchauffé et un océan frais, favorable aux temps orageux ou perturbés, comme par exemple en 2015...et 2007 (canicule dans le sud-est de l'Europe...et inondations en Angleterre !). En 2007 précisément, dans une ambiance à la fois assez chaude et pluvieuse chez nous, la végétation avait beaucoup poussé...il ne devrait pas en être de même cette année !

 

Depuis presque'un an, c'est bien sur l'ouest/nord-ouest de l'Europe que l'anticyclone campe...Une évolution saisonnière possible serait qu'il se décale peu à peu vers l'Océan et le Groenland, permettant l'arrivée par le nord de gouttes froides d'altitude (c'est de cette manière que les sécheresses de 1976 et 2003 avaient commencé à prendre fin...). Cela fait d'ailleurs longtemps que nous n'avons pas eu une invasion d'air arctique !   

      

Je suis intéressé par ce que tu dis ici:  L'irruption d'air frais sur des sols chauds attise souvent le vent, à défaut d'ondées... Ou puis je trouver des informations à ce sujet?

 

Alors je rebondis sur ce que tu dis, et ceux sur quoi je ne suis pas forcément d'accord (même si ton hypothèse est sans doute solide). Ton hypothèse est qu'avec le RC, les anticyclone auraient une tendance à migrer vers l'océan et vers le Groeland. Je dirai de manière assez triviale (et sans doute trop facile je te l'accorde) que la ceinture subtropical complète remonte au Nord. Car je trouve que l'on a pas une exclusivité de flux de NO ces derniers temps sur le NO justement (et même l'an passé). Par contre totalement d'accord pour dire que le jet est abonné absent, ce qui devrait nous appliquer mathématiquement autant de flux de Nord que de Sud. Mais c'est le flux à tendance Sud qui l'emporte grandement, je compare ça bien évidemment à la moyenne que l'on devrait avoir, c'est à dire zonal. Bref pour dire que cette ceinture empêcherai coûte que coûte la descente de gouttes froides dans nos contées. Cet hiver, au printemps ça été du flux de Sud dynamique de manière récurrente. La piscine froide Atlantique doit avoir avoir aussi un sacré rôle, si l'anomalie de SST était amenée à changer, ça modifierait aussi sans doute aussi toutes les données climatiques pour l'Europe occidentale.

 

Pour en revenir à la prévision, ton hypothèse est validée avec GFS :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

Il y a 21 heures, maxicobra a dit :

 Ton hypothèse est qu'avec le RC, les anticyclone auraient une tendance à migrer vers l'océan et vers le Groeland. Je dirai de manière assez triviale (et sans doute trop facile je te l'accorde) que la ceinture subtropical complète remonte au Nord. Car je trouve que l'on a pas une exclusivité de flux de NO ces derniers temps sur le NO justement (et même l'an passé). 

 

 Mon hypothèse ne porte que sur l'évolution pour l'été 2017 (la zone de haute pression tend à se déplacer vers l'O/NO...), sans que ce soit une tendance climatique de fond...

Que l'anticyclone des Açores préfère s'étendre à l'Europe (ex : 30 juin 2006...), ou la délaisser au profit de l'océan Atlantique (ex : 12 août 2006...30 mm de pluie à Deauville !), il y aura sans doute toujours une certaine variabilité, en raison de multiples facteurs (régime NAO, anomalies thermiques océaniques...)...  

 

Si le RC renforce les cellules de Hadley, et donc les hautes pressions subtropicales, est-ce que cela implique une remontée accrue de ces dernières vers le nord ? A mon avis, c'est surtout la perte de vigueur des perturbations océaniques en été, combinée aux T° plus élevées sur le continent, qui accroît le risque de sécheresse dans nos régions tempérées...Heureusement, avec un jet d'altitude moins zonal, thawegs et gouttes froides peuvent plus facilement atteindre nos latitudes, entre deux dorsales anticycloniques-chaudes : si le blocage dure deux semaines, ça peut encore aller mais s'il dure plutôt deux mois, ça devient naturellement embêtant (aussi bien pour ceux qui sont sous le thalweg...que sous la dorsale située plus à l'est !). 

 

 

 

594017b7cef8f_WZ30juin2006.gif.e0b0f2095d3249600bd06f446e593810.gif

 

59401897cda2d_WZ12aot2006.gif.0b17b690797e412a918ad1de1d9b659c.gif

Modifié par Pierre (Caen)
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BasileM   

Cette vague de chaleur sur le Maghreb, et qui s'étend cette semaine à l'Espagne (grosse inquiétude là-bas), peut avoir de graves conséquences à moyen terme, sur la France et donc le nord-ouest qui nous occupe ici.

Risque élevé d'incendies, ce qui n’arrangera pas l'état de la pollution atmosphérique, pénurie de fourrage, problèmes de température de l'eau et des sols, tout est ici réuni pour une canicule arrivant sur le nord-ouest à un moment ou à un autre

GFS est très inquiétant à moyen terme, avec une absence totale de précipitations sur le nord-ouest jusqu'à mercredi en 8, si l'on excepte les orages de demain soir, mais bon, GEFS laisse entrevoir de fortes divergences à partir du week-end.

 

Je ne suis pas du tout spécialiste des prévisions saisonnières, mais même si finalement le flux atlantique retrouve sa vigueur début juillet, et nous gratifie d'un été bien pourri sur le nord-ouest, cela règlera pas tout, à cause de l'humidité chaude très forte et du manque d'ensoleillement.

Et pour ce qui est des précipitations orageuses, d'ailleurs très faibles jusqu'à maintenant sur le nord-ouest, elles sont trop violentes et ponctuelles pour équilibrer le climat.

Cette saison sera de toute façon sèche, quoi qu'il arrive maintenant.

 

Pour demain, d'après Arpège, les minimales devraient se caler entre 11 et 16°C, et les maximales jusqu'à 26°C (Centre Bretagne), 28°C (Caen) et des pointes à 30°C de Nantes à Angers.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max   

Arpège dans sa sortie du matin est assez éloquent pour le début de cette période chaude, voire caniculaire (petite indécision sur l'intensité en début de semaine).

 

Dimanche, 31 à Brest et Quimper, 34 à Nantes et Rennes. 30 degrès généralisés, ça commence à devenir signifiant. A partir de lundi, les minimales auraient du mal à s'abaisser.

 

arpege-31-90-1.png?15-05

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.