Twister83

Du 12 juin au 18 juin 2017 prévisions météo semaine 24

Messages recommandés

Je pense qu'il est temps d'ouvrir ce topic, vue que le précédent est devenu un débat entre les adorateurs de la fraîcheur et les autres...

 

pour le moment les modèles s'accordent pour une baisse des températures sur une majeur partie du pays pour le début de la semaine, peu de précipitations à priori.

 

Seul le sud du pays devrait conserver de la chaleur.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

Tout à fait Twister, Lundi serait encore très chaud notamment sur l'Est, puis notre climatiseur atlantique coucherait cet Oméga bouillant.

Avant.

UW144-21_gmx0.GIF

ECM0-144_cch1.GIF

Après.

ECM4-168_cot5.GIF

 

Le bassin MED restant dans du très chaud, mais c'est plus classique au niveau du pays avec dégradé NO-SE.

ECM0-168_djg7.GIF

 

Très anticyclonique sur la durée, mais à voir ou se positionne les HP pour déterminer le flux et le thermo par la même occasion.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Oui, donc la chaleur semble s'installer durablement dans le Sud Est, régulièrement du SO au NE, et ponctuellement en allant vers le NO, ce qui relève plus de l'ordre climatique que de notre prévision météo dit comme ça d'ailleurs...

 

En guise de premier jet, la nouveauté tout de même par rapport à l'échéance précédente pourrait bien être la disparition de la dépression Islando Irlandaise. La nouvelle zone de basses pressions serait beaucoup plus loin sur l'Atlantique. Ce qui augmente naturellement la probabilité de voire des HP, ou en tout cas des HG sur toute la France. Impossible de déterminer si la vallée dépressionnaire Atlantique sera d'allure méridionale pour nous baigner tous dans la chaleur, ou plutôt d'orientation zonale pour le dégradé Nord/Sud habituel.

 

Non il faut d'abord confirmer l'emplacement moyen du talweg avant d'essayer de déterminer son amplitude et sa longueur d'onde.

 

Ainsi pour jouer le jeu de la prévi malgré tout, on peut d'ores et déjà donner priorité à un temps stable et plutôt chaud.

Modifié par sebb
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

Je ne vais pas faire du Haut Forez , mais ce soir c'est quand même HP + chaleur sur la durée et notamment sur CEP. 

Moins excessif sur GFS car plus classique dégradé N-S avec anti sur Albion à LT.

Citation

Très anticyclonique sur la durée, mais à voir ou se positionne les HP pour déterminer le flux et le thermo par la même occasion

+ que jamais d'actualité.

Va faire soif de nouveau.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Sans déroger aux précautions d'usage, je trouve qu'il y a un alignement relatif des modèles quand à l'emplacement de la nouvelle zone dépressionnaire Atlantique.

C'est à dire qu'il y a une sorte d'unanimité concernant un talweg plongeant peu après le Labrador. 

 

A partir de ce constat les désaccords apparaissent, puisque selon CEP la situation pourrait évoluer en canicule sur 1/3 Sud avec des T°C 850 hpa incapables de s'écarter sérieusement des 20°C, alors que plus au Nord une chaleur plus modérée serait maintenue

A l'inverse, GFS s'oriente plus vers un temps chaud dans le Sud en moins excessif, correct dans l'Ouest et presque juste dans le Nord Est.

 

Le désaccord provient notamment du fait que gfs modélise une GF vers les Açores qui favorise un anticyclone centré sur l'Irlande, avec comme conséquence un flux de Nord Est vigoureux, alors que cep n'envisage rien de tel, avec juste le talweg de grande longueur d'onde sans entrave à l'avant.  Et comme résultat un temps anticyclonique aussi mais beaucoup plus calme, au flux continental sans profondeur.

 

Les moyennes d'ensembles ont plus une vision à la CEP, mais on doit tenir compte qu'avec une moyenne de scénario, une GF ne ressort pas forcément à telle échéance, ce qui ne constitue donc pas nécessairement un argument recevable appuyant CEP. On note cependant que l'ensemble CEP est plus à l'Est que GEFS:

gefs:

gens-21-5-192dlp2_mini.png

 

ECWMF:

EDM101-192caw2_mini.png

 

Le rouge va t'il virer au orange foncé comme lors du topic précédent, ou se maintenir avec dans ce cas l'étude d'une éventuelle canicule, c'est l'intérêt de ce topic. Puisque côté ciel, c'est sec de chez sec à peu près partout, et un revirement radical sur ce point semble déjà assez compliqué, si on trouve une nuance orageuse locale et ponctuelle durant ce topic, ce sera déjà une belle évolution:

Modifié par sebb
orthographe, syntaxe, texte à trous etc...
  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Sky Blue a dit :

Je ne vais pas faire du Haut Forez , mais ce soir c'est quand même HP + chaleur sur la durée et notamment sur CEP. 

Moins excessif sur GFS car plus classique dégradé N-S avec anti sur Albion à LT.

Ah non y en a assez d'un avec même un clone juste derrière...:-)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 6 juin 2017 à 11:11, sebb a dit :

 

Ainsi pour jouer le jeu de la prévi malgré tout, on peut d'ores et déjà donner priorité à un temps stable et plutôt chaud.

 

Voire très chaud au fur et a mesure qu'on se dirigerait vers le sud...aprés quelques tergiversations il semblerait que les modèles s'accordent sur un temps stable pour l'ensemble du pays,ce sera sans doutes plus poussif sur une frange nord en tout début d'échéance.

Les choses se compliquent a partir du milieu de semaine surtout en ce qui concerne l'aspect thermique,GFS et UKMO ont choisis l'option GF en demi molle au large du Portugal.

gfs-0-144-5.png.5ef5e643860d6760b57c685b62b72e1a.pngUW144-21-4.GIF.00ac9b4454f4428e72b13793d7cf94c4.GIF

 

Mais par la suite chez l'américain la poussée subtropicale a l'avant du systéme file sur l'Atlantique par l'ouest du pays nous évitant la surchauffe absolue,bien que le sud conserverait son temps chaud.

gfs-0-192.png.c1ca43d34b3724e055429b633a8f49e7.png

 

C'est un peu différent chez CEP qui ne s'encombre pas de la GF portugaise, les BP positionnées entre Groëland et Açores provoquent une franche et massive remontée de la ceinture anticyclonique subtropicale jours après jours,curieusement rien ne vient "parasiter" cette propagation des Hauts potentiels,ça me parait un peu simpliste comme synoptique mais pourquoi pas...

ECM1-144-3.GIF.5653341a86c74572b4196161c198ab39.GIFECM1-192-3.GIF.d906bad74c82659ee8341ed8c4bff3b4.GIF

  

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

Reste juste à régler le thermostat en gros, à l'approche du solstice d'été ca peut quand même faire mal sur les régions exposées.O.o

On ne va quand même pas  ce retaper la Lyonnaise Andalouse à la 2015.xD

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
il y a 16 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Voire très chaud au fur et a mesure qu'on se dirigerait vers le sud...aprés quelques tergiversations il semblerait que les modèles s'accordent sur un temps stable pour l'ensemble du pays,ce sera sans doutes plus poussif sur une frange nord en tout début d'échéance.

Les choses se compliquent a partir du milieu de semaine surtout en ce qui concerne l'aspect thermique,GFS et UKMO ont choisis l'option GF en demi molle au large du Portugal.

 

 

Mais par la suite chez l'américain la poussée subtropicale a l'avant du systéme file sur l'Atlantique par l'ouest du pays nous évitant la surchauffe absolue,bien que le sud conserverait son temps chaud.

 

 

C'est un peu différent chez CEP qui ne s'encombre pas de la GF portugaise, les BP positionnées entre Groëland et Açores provoquent une franche et massive remontée de la ceinture anticyclonique subtropicale jours après jours,curieusement rien ne vient "parasiter" cette propagation des Hauts potentiels,ça me parait un peu simpliste comme synoptique mais pourquoi pas...

ECM1-192-3.GIF.d906bad74c82659ee8341ed8c4bff3b4.GIF

  

 

La situation prévue sur la dernière carte européenne est tout simplement bluffante. Bluffante, mais aussi impressionnante par le côté stable qu'elle semble produire, justement en l'absence de grain de sable pour enrayer la machine: un creux dépressionnaire à l'ouest, un autre à l'est, et entre les deux une déferlante quasi tropicale. Si on rentre là dedans, ça serait compliqué d'en ressortir. Ou tout du moins très laborieux.

Meilleur point de vue avec cet aperçu planétaire, qui situe mieux le contexte:

 

1496867836.gif

 

Vous irez rechercher une pression de 500hPa à 5920 m ailleurs sur Terre...Vous en trouverez assurément, mais certainement pas si loin au nord ( en parlant de l'ouest de l'Europe)

C'est du H+216 ici en l'occurrence, ça n'a donc pas spécialement vocation à se vérifier tel quel dans  9 jours, mais franchement, quelle drôle d'idée de nouveau. Déjà.

Peu à peu, devant les coups de bélier répétés depuis le début de notre toute nouvelle saison chaude ( et jusque là pas forcément tous réussis), je commence à me poser de sérieuses questions sur la teneur du coeur de l'été 2017. Arrivera un moment où ça va passer en force, et là on va le sentir passer pour de bon.

 

 

  • J'aime 19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CEP et UKMO plutôt proche ce soir pour le début de la semaine prochaine (144h), GFS comme d'habitude la joue  solo.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Je n'ose plus intervenir sur ce topic au dépit du message de Sebaas, ayant peur encore de se faire taper sur les doigts en annonçant de la chaleur durable.

Mais je trouve en étant objectif que les diagrammes de GFS ne cesse d'augmenter au fil des jours, d'ailleurs après une petite pause de la chaleur en cours de semaine, un nouveau coup de chaud semble probable pour le weekend prochain, je m'éterniserais pas dessus au vu de l'échéance, ayant peur encore une fois des menaces des modos de la preview.

 

Bonne après-midi a vous.

 

 

  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   

Oui c'est indéniable que les diagrammes de GFS ne cesse d'augmenter au fil des jours

 

Sauf l'incertitude de  fin de période, 90% du pays serait sous une cloche de HG impressionnante avec le 20° (ou +)  à 850 hpa qui lèche nos frontières du sud.

Simple situation classique estivale ? oui sans doute, mais on est quand même très tôt dans la saison ainsi les diagrammes indiquent une vaste anomalie positive qui oscille entre 5 et 10° au fil des jours et des régions.

 

Pour ce qui est des développement diurnes, mis à part des orages isolés dans le centre du pays, pas grand chose de ce côté.

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 5 heures, jt75 a dit :

Pour ce qui est des développement diurnes, mis à part des orages isolés dans le centre du pays, pas grand chose de ce côté.

 

 

Je ne suis pas tout a fait d'accord (rien de personnel hein!:D) mais de mardi a mercredi voire jeudi on aurait tout de même pas mal d'instabilité latente surtout dans le sud du pays, dans un champ de pression pas forcément élevé couplé a une chaleur modérée les orages seraient assez nombreux sur les massifs et pourraient facilement gagner les plaines environnantes lors des fins d'aprés-midi.

Bon cela dit,pas vraiment d'organisation dans tout cela mais une une tendance de fond a ne pas négliger.

ECF1-120.GIF?09-12

La hausse du géopotentiel est surtout visible a partir de vendredi (moins prononcée chez l'européen que l'américain) et c'est a partir de là que les fortes chaleurs pourraient envahir les 3/4 du pays en même temps que l'instabilité s'estomperait.

168-21.GIF?09-6

 

Edit/sur ce dernier point c'est nettement moins évident sur le déterministe américain ce soir, qui de nouveau positionne l'advection de HTP en fin d'échéance sur l'Atlantique(tout comme GEM),orientant progressivement et dans un premier temps le flux au nord-ouest...Ils se rapprochent en ce sens de l'Européen ce matin qui ne maintenait réellement la chaleur que dans le sud du pays pour le week-end prochain.

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonsoir,

 

Assez d'accord avec Cédric dans la forme. Entre mardi et jeudi (oui, c'est encore divergent entre la plupart des modèles), à surveiller une petite faiblesse d'altitude, qui pourrait remonter doucement dans le flux qui aura une certaine tendance à s'orienter au Sud-ouest en altitude (même si ça restera assez mou), alors qu'on restera dans des champs de pressions uniformes en surface, à tendance faiblement dépressionnaire notamment sur une bonne moitié Sud. Dès lors, on ne peut pas du tout exclure qu'elle soit vue peu plus prononcée (cette faiblesse d'altitude) dans les prochaines mises à jour et possiblement en phase (quelque part entre mardi, mercredi et jeudi), pour engendrer ou renforcer une tendance orageuse sur une partie du pays.

 

La convection pourrait alors parvenir en effet à affecter nos plaines par endroit (et pas qu'en journée), dans une masse d'air bien chaude et instable (même si en général bien sèche en basse couche), avec néanmoins une activité orageuse diurne, assez récurrente sur certains reliefs.

 

A noter aussi, une advection franchement chaude nettement plus prononcée sur le dernier Arpège (que sur GFS) vers le milieu de semaine, remontant largement sur toute la moitié Sud et un peu au-delà, en amont du petit talweg d'altitude positionné au large du Portugal en journée de mercredi (Arpège).

 

Ceci étant, ça reste encore un peu fragile (la circulation de cette petite dépression dans le flux) tout de même, à suivre.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   

Incertitude à H144 GFS et GEM contre CEP. 

CEP semble très très chaud sur tout le pays. 

GFS et GEM concerne le sud essentiellement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Dans le style "je ne sais pas ce que je veux" le déterministe européen se pose là et fait parfois concurrence  a son collègue américain,le changement par rapport a ce matin est comment dire...tranchant!

ECF0-144.GIF?00

Bon a voir l'ensemble,GFS det colle en tout cas assez bien a sa moyenne GEFS (mais on est en droit de se demander si au final ça a une quelconque importance).

Modifié par cédric du Lot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

Il y a 2 heures, DoubleKnacki a dit :

Bonsoir,

 

Assez d'accord avec Cédric dans la forme. Entre mardi et jeudi (oui, c'est encore divergent entre la plupart des modèles), à surveiller une petite faiblesse d'altitude, qui pourrait remonter doucement dans le flux qui aura une certaine tendance à s'orienter au Sud-ouest en altitude (même si ça restera assez mou), alors qu'on restera dans des champs de pressions uniformes en surface, à tendance faiblement dépressionnaire notamment sur une bonne moitié Sud. Dès lors, on ne peut pas du tout exclure qu'elle soit vue peu plus prononcée (cette faiblesse d'altitude) dans les prochaines mises à jour et possiblement en phase (quelque part entre mardi, mercredi et jeudi), pour engendrer ou renforcer une tendance orageuse sur une partie du pays.

 

La convection pourrait alors parvenir en effet à affecter nos plaines par endroit (et pas qu'en journée), dans une masse d'air bien chaude et instable (même si en général bien sèche en basse couche), avec néanmoins une activité orageuse diurne, assez récurrente sur certains reliefs.

 

A noter aussi, une advection franchement chaude nettement plus prononcée sur le dernier Arpège (que sur GFS) vers le milieu de semaine, remontant largement sur toute la moitié Sud et un peu au-delà, en amont du petit talweg d'altitude positionné au large du Portugal en journée de mercredi (Arpège).

 

Ceci étant, ça reste encore un peu fragile (la circulation de cette petite dépression dans le flux) tout de même, à suivre.

Tu as eu raison de le souligner pour Arpege, puisque CEP suit Arpège sur le positionnement du Talweg au large du Portugal, du coup c'est bien plus chaud ce soir.

Modifié par Twister83
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Selon toute vraisemblance, l'anticyclone serait centré du proche Atlantique à la France, c'est au moins une base commune sur les modèles. Une situation qui engendre un flux de NO sans profondeur, mais qui a le mérite de contrecarrer l'advection de la chaleur au moins en basses couches.

 Gfs doit exagéré son talweg dans le NE, car son tube est dans les plus frais pendant le passage du front, mais donne l'idée de possibles débordements en bordure est de anticyclone.

 

Dans le Sud, ce genre de situation permet à la chaleur de "s'entasser" surtout que le vent marin devrait être aux abonnés absents. L'idée d'une canicule reste une option, même sur gfs et son talweg qui accélère le flux d'Est. On ne parvient pas à clairement chasser les 20°C à 850 hpa dans le SE.

 

Dans l'Ouest, on ne sait pas encore trop comment, mais on s'attend à un temps progressivement plus chaud étant donné une stabilité sans faille sous des HG notables. On espère pas grand chose du vestige d'une GF remontant du Portugal en début de topic, mais on y gardera un œil.

 

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

On garde une rythmique avec régime AL dominant.(régime le plus chaud l'été car flux de S-SO)

27735_AL_06062017.jpg

 

Sur GFS la plongée des BP se fait plus à l'Ouest que sur CEP et donc la remontée d'air subtropicale plus sur l'Atlantique.

Air frais glissant vers le NE et BENELUX.

500.png?run=run12model

CEP c'est tout plus à l'Est, air brulant pointant de nouveau vers la France.

500.png?run=run12model 

C'est la que se trouve la variable d'ajustement du thermostat pour la France, mais attention à force de jouer avec le feu, on se brule. 

arpege-41-99-0_uwc7.png

 

Ceux qui avait annoncé un début d'été poussif et un mois de juin frais risque d'avoir tout faux et moi le premier d'ailleurs.:$

Comme quoi maintenant, il faut toujours donner un bonus permanent aux versions chaudes.

Même si CEP-DET depuis plusieurs jours fait souffler le chaud et le bouillant par alternance c'est vrai.

Chaud quand même le DIAG moyen ci dessous.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-Tom-   

Le déterministe CEP semble quand même bien seul face aux autres (GFS, GEFS et ensemble CEP) ...

 

 

graphe_ens3.php?mode=0&x=539&y=451&run=1

 

 

Il prend la place de GFS dans le rôle de girouette ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   

Oui exactement, et même une sévère dans le sud si on en croit les prévisions MF sur par exemple Carpentras avec quasi 37° de Tx 12 jours durant !!!  Ici 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Encore pas mal d'incertitudes pour la seconde partie de semaine, possible pause de la chaleur entre vendredi et samedi, il va falloir surveiller de prés la zone de BP sur l'Europe du Nord, c'est bien celle-ci qui devrait permettre au coup de chaud de régresser en seconde partie de semaine selon GFS : 

 

gfs-0-144.png?0?0

 

Les modèles en accord avec UKMO qui suit GFS : 

 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

Seul CEP voit tout autre chose avec un prolongement des fortes chaleurs, à voir ce qui nous sort ce matin : 

 

ECM1-168.GIF

 

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   

Les choses semblent se préciser ce matin en faveur d'un énième coup de chaud pour ce début de semaine avec très probablement un pic de chaleur mercredi rendant cette journée caniculaire sur presque toute la France. 

 

En serait responsable un cut-off ibérique de faible intensité mais qui ferait remonter une masse d'air particulièrement chaude entre mardi et mercredi du sud-ouest vers le nord de la France. En suivrait une dégradation par l'ouest mercredi en fin de journée et qui traverserait surtout la moitié nord entre jeudi et vendredi. 

 

Les températures repartiraient à la baisse sur l'ensemble du pays mais probablement de façon temporaire et pour revenir tout juste dans les normales voire encore au-dessus. Le WE suivant, nous pourrions renouer avec des conditions estivales et sèches puisqu'une nouvelle dorsale semble de déployer au large de la France par l'Espagne et les régions atlantiques. Températures dans doute en hausse de nouveau.

 

J'ai l'impression que ça va être un peu la marque de cet été : de forts coups de chauds, des dégradations passagères pour faire baisser les températures temporairement (parfois convenablement) avant un assèchement rapide et rebelotte, hausse du thermomètre et pic de chaleur etc etc... ça donnerait un été bien évidemment bien chaud sec en général mais pas forcément stable. 

  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.