BenBD64

Altitudes des couches nuageuses.

Messages recommandés

BenBD64   

Salut à tous.

 

j'ai une petite question de débutant.

A quelles altitudes correspondent les basses, moyennes, et hautes couches ? 

Chaque modèle quasiment, propose des cartes de nébulosité, divisant les couches nuageuses en 3 altitudes. À quoi correspond la basse couche ? 1000m, 2000m ?

 

je vous avoue que cette question a un lien avec une randonnée que je dois faire dimanche dans les Hautes Pyrénées entre 1900 et 3300m, et que la plupart des modèles me mettent ce genre de carte :

 

IMG_0492.thumb.PNG.d5d627a1a9fc860ea102076098acb8f7.PNG

 

 

 

Au passage, deuxième question, plus technique, comment arrive-t-on à calculer l'altitude d'une mer de nuage ? Je suppose que c'est une prévision qui se fait au "dernier moment" (par exemple la veille). Je sais que Météo-France le fait très bien dans ses bulletins neige et avalanche l'hiver.

Et comme le cas risque de se présenter ce dimanche, si quelqu'un a assez de connaissance sur le sujet et se sent prêt pour une petite explication. Je suis preneur..

 

Merci davance, et bonne soirée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Salut, 

 

Les différentes hauteurs de nébulosité sont définies suivant des niveaux de pression. 

 

La nébulosité « basse » est diagnostiquée en prenant en compte les fractions nuageuses combinées (convectives plus stratiformes) pour tous les niveaux de pression supérieure à 785 hPa (soit typiquement en dessous de 2500 de hauteur au dessus du relief modèle).

 

La nébulosité « moyenne » est diagnostiquée en prenant en compte les fractions nuageuses combinées (convectives plus stratiformes) pour tous les niveaux verticaux compris entre 785 et 450 hPa (soit typiquement entre 2500 et 5000 m de hauteur au dessus du relief modèle).

 

La nébulosité « haute » est diagnostiquée en prenant en compte les fractions nuageuses combinées (convectives plus stratiformes) pour tous les niveaux verticaux de pression inférieure à 450 hPa (soit typiquement au dessus de 5000 m de hauteur au dessus du relief modèle).

 

Les éléments de réponse ci-dessus sont tirés de ce document : https://donneespubliques.meteofrance.fr/client/document/description_parametres_modeles-arpege-arome-v2_184.pdf

 

Il y a 2 heures, BenBD64 a dit :

Au passage, deuxième question, plus technique, comment arrive-t-on à calculer l'altitude d'une mer de nuage ? Je suppose que c'est une prévision qui se fait au "dernier moment" (par exemple la veille). Je sais que Météo-France le fait très bien dans ses bulletins neige et avalanche l'hiver.

Et comme le cas risque de se présenter ce dimanche, si quelqu'un a assez de connaissance sur le sujet et se sent prêt pour une petite explication. Je suis preneur..

 

Merci davance, et bonne soirée.

 

Ce sujet pourrait t'intéresser : 

 

Modifié par Higurashi
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BenBD64   

Merciiiii.

 

J'avais vu passer ce sujet, je ne le trouvais plus.

un peu trop complexe pour moi cela dit.

Pour dimanche, je vais rester aux différentes cartes de nébulosité, d'humidité, à H-12 pour me donner une idée de ce que ça donnera, même si je sens que ça va encore être tout bouché même à 2500m côté français dimanche matin, alors que de l'autre côté non. :D

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arkus   

Même sans tout comprendre, il y a un outil de diagnostic très utile pour les mers de nuages, ce sont les coupes verticales : http://www.meteociel.fr/modeles/coupes_arome.php

C'est disponible aussi avec GFS et Aprège, mais ça prend tout son sens avec un modèle qui reproduit finement le relief. Il suffit de choisir le paramètre "humidité" et de regarder à quelle altitude est le sommet de la couche saturée (et convertir hPa en m). Testé et approuvé en montagne. :)

Et un petit plus d'expérience pas toujours bien pris en compte dans le modèle, c'est de faire attention quand le flux bute sur le relief, ça peut faire remonter le plafond de plusieurs centaines de mètres, il vaut mieux prévoir une marge si on ne veut pas se faire avoir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BenBD64   
Posté(e) (modifié)

Intéressant merci, je vais regarder ça.

Et ta dernière précision est utile, car on risque d'avoir un petit blocage samedi, ça viendra du Nord (neige à 2300/2400 :o), butera sur la crête frontalière (avec beau en Espagne), donc effectivement, il faudra rajouter un petit peu côté français.

 

merci bien. 

 

Edit : ça me donne une mer de nuage vers 2400m dimanche matin. On va pas dire que ça m'arrange pas. Mais ça nous ferait monter quand même 600m dans le brouillard :D

Modifié par BenBD64

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.