Barry

Prévisions dans le Nord-Est - Août 2017

Messages recommandés

Tsab-57   

Demain risque d'orages sur la CA et la Lorraine principalement.

 

La masse d'air deviendra de plus en plus instable, pour atteindre son paroxysme demain soir ( MUCAPE 2000 J/kg & MULI -7 K sur une bande Massif-Central / Luxembourg ) provoquée par un flux virant progressivement au S en lien avec le petit - très petit - minimum dépressionnaire située sur le Centre-Ouest demain et remontant vers le Nord.

Ce minimum dépressionnaire dans un contexte plutôt mou, favorisera l'éclosion de quelques cellules dès le début aprem jusqu'en fin de nuit sur la même zone. Sans réelle soutien dynamique et sans réelle anomalie de tropopause, ça devrait rester moyennement organisé.

 

Ce sera l'occasion de tester le nouveau modèle proposé par les Allemands, COSMO DE, qui propose un run tous les 3h et c'est plutôt pas mal car il couvre notre région. Pour demain, il voit une ou 2 bonnes cellules sur le centre Lorrain, alors que AROME qui propose le même timing en début d'après-midi voit davantage vers les Ardennes.

 

 

Tendance lourde demain, point de rosée autour de 20°.

Autre situation dans la situation dans la nuit de samedi à dimanche mais pas de quoi fouetter un chat pour l'instant non plus, ça restera local.

On surveillera les t° la semaine prochaine en FC et Alsace, on sera proche des 20° à 850hPa.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MATT_68   

Et ben c'est chaud jusqu'à début septembre probablement !

 

Diagramme GEFS

 

Sacré diagramme qui ne fait guère de doute sur la durée de cet épisode! Côté orage toujours rien en vue, on peut presque déjà parier que la transition quand elle se fera sera sans orage...

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   
Posté(e) (modifié)

Oui dingue ce diagramme, il y à encore 72h nous devions connaître une bonne dégradation pluvio-orageuse entre dimanche et lundi avec un rafraîchissement à la clé. C'est désormais repoussé à début septembre, soit à des échéances encore bien incertaines.

L'été n'est donc pas encore terminé avec un fin août qui devrait maintenir le thermomètre à des niveaux bien excédentaires, même au cœur de l'été. Un été qui devrait donc s'inscrire dans la tendance des dernières années, cad à nouveau  plus chaud que la normale et globalement peu orageux.

 

Modifié par thib91
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Posté(e) (modifié)
il y a 42 minutes, thib91 a dit :

Oui dingue ce diagramme, il y à encore 72h nous devions connaître une bonne dégradation pluvio-orageuse entre dimanche et lundi avec un rafraîchissement à la clé. C'est désormais repoussé à début septembre, soit à des échéances encore bien incertaines.

L'été n'est donc pas encore terminé avec un fin août qui devrait maintenir le thermomètre à des niveaux bien excédentaires, même au cœur de l'été. Un été qui devrait donc s'inscrire dans la tendance des dernières années, cad à nouveau  plus chaud que la normale et globalement peu orageux.

 

 

C'était presque sûr que l'on aurait encore droit à une flambée au moins, j'irais encore plus loin en disant que septembre va même sans doute nous montrer de nouveau de quoi il est capable en matière de sensations estivales. En tout cas, j'ai l'impression que nos saisons, plus ou moins bouleversées désormais, commencent à acquérir une régularité certaine dans ces bouleversements au travers des années. On touche désormais au climatique, non plus à la météo à proprement parler. Ces mois archi secs qui se multiplient toutes saisons confondues, ces mois d'août de moins en moins orageux, la répartition "curieuse" des orages, ces transitions sèches et calmes de plus en plus fréquentes, cette chaleur estivale qui se prolonge et se renforce de plus en plus à l'approche de l'automne météorologique, la raréfaction des coups de vent, les soucis de sécheresse de manière récurrente sur le devant de la scène, etc...

 

Pour en revenir à la prévision ,comme le dit Matt, on peut en effet parier que cet intermède chaud s'achèvera de nouveau sans le moindre orage la plupart du temps, et qu'il ne sera même pas en mesure de produire un peu d'orographie auparavant. Aucun fondement, mais ça semble d'ores et déjà l'évolution la plus plausible.

 

PS: on s'est de nouveau bien fait entuber hier avec les orages. C'est rien que la cinquième fois depuis début août qu'on regarde les orages filer à l'ouest, au nord, à l'est ou au sud. Une constante dans tout ça: d'où que vienne le flux, si par hasard ou par magie ça arrive à proximité des Vosges ou de l'Alsace, ça fait pschitt.

Heureusement, on a eu la journée du 1 er, sinon, on rentrait bredouille de ce mois d'août 2017.


Simon va débarquer et dire que c'est du pessimisme encore une fois, mais après 15 étés et 50 dégradations orageuses foirées, il finira peut-être par y croire lui aussi ;) A moins qu'on change de "disque" d'ici là.

Modifié par Fil67
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simon67   
Posté(e) (modifié)
Le 8/25/2017 à 09:25, Fil67 a dit :

 

C'était presque sûr que l'on aurait encore droit à une flambée au moins, j'irais encore plus loin en disant que septembre va même sans doute nous montrer de nouveau de quoi il est capable en matière de sensations estivales. En tout cas, j'ai l'impression que nos saisons, plus ou moins bouleversées désormais, commencent à acquérir une régularité certaine dans ces bouleversements au travers des années. On touche désormais au climatique, non plus à la météo à proprement parler. Ces mois archi secs qui se multiplient toutes saisons confondues, ces mois d'août de moins en moins orageux, la répartition "curieuse" des orages, ces transitions sèches et calmes de plus en plus fréquentes, cette chaleur estivale qui se prolonge et se renforce de plus en plus à l'approche de l'automne météorologique, la raréfaction des coups de vent, les soucis de sécheresse de manière récurrente sur le devant de la scène, etc...

 

Pour en revenir à la prévision ,comme le dit Matt, on peut en effet parier que cet intermède chaud s'achèvera de nouveau sans le moindre orage la plupart du temps, et qu'il ne sera même pas en mesure de produire un peu d'orographie auparavant. Aucun fondement, mais ça semble d'ores et déjà l'évolution la plus plausible.

 

PS: on s'est de nouveau bien fait entuber hier avec les orages. C'est rien que la cinquième fois depuis début août qu'on regarde les orages filer à l'ouest, au nord, à l'est ou au sud. Une constante dans tout ça: d'où que vienne le flux, si par hasard ou par magie ça arrive à proximité des Vosges ou de l'Alsace, ça fait pschitt.

Heureusement, on a eu la journée du 1 er, sinon, on rentrait bredouille de ce mois d'août 2017.


Simon va débarquer et dire que c'est du pessimisme encore une fois, mais après 15 étés et 50 dégradations orageuses foirées, il finira peut-être par y croire lui aussi ;) A moins qu'on change de "disque" d'ici là.

Heureusement que je pense pas comme toi et que je prend pas quelques années pour une généralitée. Car oui et je pense même si c'est contre courant ici au vu du nombre de moutons qui suivent, des étés bien plus orageux et humides sont loins d'avoir disparus... 

Modifié par Simon67
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blackout   
Posté(e) (modifié)

à supp

Modifié par Blackout

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blackout   
Il y a 5 heures, Simon67 a dit :

Heureusement que je pense pas comme toi et que je prend pas quelques années pour une généralitée. Car oui et je pense même si c'est contre courant ici au vu du nombre de moutons qui suivent, des étés bien plus orageux et humides sont loins d'avoir disparus... 

 

Ta remarque est déplacée. Les "moutons" ils observent aussi le temps. Ce n'est pas parce que tu es l'avis minoritaire que ceux qui sont de l'avis majoritaire sont des moutons. Tu ne fais que dire "on va voir ça va bien finir par arriver". Où sont tes arguments pour appuyer ta vision des choses ? Tu dis que les étés orageux et humides sont "loin d'avoir disparu". Peut-être, mais qu'est-ce qui te fait dire ça ? Parce que dans les faits...

 

La différence dans le style des dégradations estivales par rapport à il y a 20 ans est évidente (moins tranchantes dans l'est, car jet trop faible à cause du réchauffement nordique ?). C'est une tendance générale qui se confirme d'année en année. Encore une fois, si tu as des arguments qui vont dans le sens d'un changement par rapport à cette tendance (l'espoir n'en est pas un), vas-y, on t'écoute.

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour les prochains jours ce sont des événements météo auxquels il est normal qu'on assite,chaleur et orages. Cependant on ne peut pas toujours mettre le point négatif sur le fait que les orages qui pourrait se produire ne sont pas d'une intensité ou se ne réalise pas dans nos régions, c'est le jeu des cycles avec des années où les orages sont plus nombreux et plus organisés. Cette année ça semble être moins le cas

Modifié par koeglerjojo
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simon67   
il y a 6 minutes, koeglerjojo a dit :

Pour les prochains jours ce sont des événements météo auxquels il est normal qu'on assite,chaleur et orages. Cependant on ne peut pas toujours mettre le point négatif sur le fait que les orages qui pourrait se produire ne sont pas d'une intensité ou se ne réalise pas dans nos régions, c'est le jeu des cycles avec des années où les orages sont plus nombreux et plus organisés. Cette année ça semble être moins le cas

 

Tout à fait et suffit de prendre de prendre par exemple le nord de l'Allemagne qui elle à eu une très belle saison orageuse cette année. Personnellement c'est pas une histoire de quelques années bien moins orageuses telle quon connais ces dernières années (encore que 2012, et meme le debut d'été 2016 etait bien orageux) me fera lamenter et croire à un changement totale dans le futur. Alors certes le réchauffement climatique joue évidemment mais faut pas oublier et minimiser les nombreux cycles climatiques que la terre et même nos régions ont toujours connus. Bref fin du HS pour ma part...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
trugll   
Il y a 9 heures, Simon67 a dit :

 

Tout à fait et suffit de prendre de prendre par exemple le nord de l'Allemagne qui elle à eu une très belle saison orageuse cette année. Personnellement c'est pas une histoire de quelques années bien moins orageuses telle quon connais ces dernières années (encore que 2012, et meme le debut d'été 2016 etait bien orageux) me fera lamenter et croire à un changement totale dans le futur. Alors certes le réchauffement climatique joue évidemment mais faut pas oublier et minimiser les nombreux cycles climatiques que la terre et même nos régions ont toujours connus. Bref fin du HS pour ma part...

 

 

C'est peut être juste une question de décalages dûs au RC? 

Si encore cela ne se produisait qu'une fois sur deux je veux bien, mais quand c'est une récurrence de nos étés récents, il y a peut être de quoi se poser des questions quand même. 

On parle de cycles, il y en a et il en aura toujours, mais l'influence de l'homme et du RC sur ces cycles n'e doit pas non plus être balayée comme tu le fais Simon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simon67   
Posté(e) (modifié)
il y a 32 minutes, trugll a dit :

 

C'est peut être juste une question de décalages dûs au RC? 

Si encore cela ne se produisait qu'une fois sur deux je veux bien, mais quand c'est une récurrence de nos étés récents, il y a peut être de quoi se poser des questions quand même. 

On parle de cycles, il y en a et il en aura toujours, mais l'influence de l'homme et du RC sur ces cycles n'e doit pas non plus être balayée comme tu le fais Simon.

 

C'est bien ça le problème nos été récents  comme tu le dis, il y a toujours eu des séries d'été peut orageux chez nous et je parie même avant que les relevés météo existent... 

 

Ensuite je balaye pas du tout le Rc mais justement quand on commence à émettre un peut de recule (car oui ce que je pense c'est que ces derniers temps et surtout ici, tout est forcement la faute au Rc et que tu vas changer à jamais etc... En plus le fait que ça change dans le sens du doux/chaud bin ici c'est encore plus problématique) et qu'on lie pas tout à celui-ci, bin hop évidement ont le nie etc... 

 

Fin du Hs pour ma part... 

 

Modifié par Simon67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   

On parle ici de cycles, de changement climatique, etc, soit. Mais peu importent les causes, les conséquences, et les solutions. A la base, c'est juste dommage de voir les saisons filer de la sorte, de manière parfois si inconsistante, surtout quand on est passionné de météo. C'est juste ça. Manque de pot pour moi, je doute de pouvoir encore, dans 30 ou 40 ans, m'y intéresser comme aujourd'hui.

Mais il fallait bien que tu nous la recases de nouveau,  ta morale sur le réchauffement climatique. Ca, et cette névrose obsessionnelle qui te fait voir sur ce forum une armée d'hivernophiles simplement frustrés, venant polluer le forum jusqu'au coeur de l'été.

 

Sinon, ultime dégradation possible de cet été 2017:

 

graphe_ens5_soo3.gif

 

Journée de mercredi, avec ce pic dans les valeurs d'énergie convective.

Pris tel quel, et comme avec les signaux de précipitations des ensemblistes, un pic à considérer en premier lieu comme une accentuation passagère du seul risque orageux durant cette journée.

D'un point de vue synoptique, situation dans la nuit de mercredi:

 

1503902443.gif

Cutoff ibérique se comblant, mais se rouvrant simultanément à la circulation zonale traversant l'Atlantique. Ce processus laisse augurer d'un passage ultérieur de l'ondulation ainsi de nouveau portée par le flux perturbé.

Géopotentiels très élevés pour cette premier partie de journée de mercredi, le niveau de pression 500hPa se situant vers 5840m.

Flux mollasson de secteur sud-sud-ouest, en crête gauche de la dorsale saharienne, celle de droite évoluant de la Pologne aux Pays Baltes jusqu'au-dessus de l'océan Arctique.

La nuit de mardi à mercredi promet d'être torride en altitude:

1503902841.gif

Une vingtaine de degrés à 1500m. Nébulosité d'altitude passagère et vents sensibles devraient permettre au mercure de rester sur des valeurs proches de, voire localement supérieures à 20°c sur les sommets vosgiens exposés.

En plaine, on sera aussi sur une nuit chaude, notamment en agglomération, après une après-midi de mardi portant le thermomètre jusqu'à près de 35°C.

 

Evolution possible en journée:

1503903175.gif

En début d'après-midi, le flux aura forci à 5km, toujours orienté SSW. Les géopotentiels amorceront une baisse par le nord-ouest, à l'approche de l'axe principal du talweg est atlantique, qui ira pomper activement une masse d'air nord africaine du côté de l'Atlas marocain, notamment en basse et moyenne troposphère, comme en témoignent la carte de trajectoire de masses d'air et la prévi de radiosondage pour la nuit de mercredi ( Alsace)

 

1503903875.gif

 

sondagearpegefr_574_299_51_1_1503903710.

 

On voit sur ce radiosondage le minimum d'humidité atmosphérique marqué entre 3000 et 5000m en gros, confirmant l'origine de la masse d'air à cette altitude, et le parcours vert de la masse d'air à 5kms sur le graphique précédent.

A des altitudes plus basses, l'alimentation océanique permet de maintenir des taux d'humidité relative plus élevés ( quoiqu'encore assez bas).

Dernier point à relever: on note vers 12000m une couche de quasi saturation, permettant de conclure à la présence de nuages d'altitude durant la nuit ( sous forme de voile peu épais)

 

On aura en tout cas beaucoup d'énergie disponible durant mercredi après-midi, avec cette combinaison de forte chaleur et d'un petit surplus d'humidité en basse couche, le tout bloqué sous la forte inversion anticyclonique se plaçant au-dessus de 3000m.

Le couvercle sera par conséquent costaud.

Une dépression de surface transitera aux heures chaudes, du Bassin parisien au nord-est de l'Allemagne en début de nuit de jeudi:

1503904437.gif

Emplacement prévu en début d'après-midi selon le modèle américain.

Elle devrait permettre d'advecter progressivement de l'air plus humide à moyenne altitude, tandis que la masse d'air pourrait avoir tendance à s'assécher en basse couche.

Ca plus le couvercle anticyclonique, ça risque de faire beaucoup d'obstacles à la formation d'une dégradation orageuse durant l'après-midi.

Surtout que le dynamisme d'altitude, lui, sera localisé encore à distance de la région:

1503904574.gif

 

Ce mercredi se déroulera donc vraisemblablement encore au sec et au calme la plupart du temps, et ce de plus en plus en allant vers l'est du nord-est. Vosges et Alsace resteront probablement à l'écart de tout phénomène météo notable un bon bout de temps.

 

La progression des zones de dynamisme et de l'axe du talweg ne se faisant que très lentement, pas certain non plus que l'activité se manifeste sur l'extrême est durant la nuit de jeudi non plus. ( à confirmer).

Le genre de situation qui va pourrir complètement, avec une nuit couverte (peut-être pluvieuse par moments par restes de l'activité diurne frôlant Vosges/Alsace et France-Comté), le retrait de l''instabilité, et, si ça se trouve - et je pense qu'on s'y dirige tout droit- une reprise des conditions plus favorables à l'activité orageuse jeudi dès la mi-journée sur le sud de l'Allemagne.

Pour clôturer un mois d'août pourri niveau orages, je pense que ce serait là le meilleur des scénarios.

 

J'émets quand même quelques doutes, histoire de rassurer les amateurs de météo, sur le déroulement entre mercredi après-midi et jeudi après-midi. Des choses à confirmer et à préciser probablement.

 

  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
akiva   

Merci, @Fil67  j'était en train de me pencher sur cette "dégradation" . Pour mon secteur comme tu la bien analyser je pense aussi qu' il n'y aura pas d'orage.  Point de vue précipitations les cumuls de pluie sont de plus en plus maigre  ( sur mon secteur) à l'approche de cette dégradation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   

On suivra les températures minimales pour mercredi/jeudi, on pourrait être proche des records pour la période (19 à 20°).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
il y a 10 minutes, ghost70 a dit :

Vivement que ces chaleurs finissent c'est épuisant :(

 

Y'a qu'à demander, c'est bientôt fini:

 

1503913461.png

oops, ça c'est fin août 2015.

 

 

Mais fin août 2017 est sensiblement du même acabit:

1503913526.png

 

On avait réussi un petit 35°c localement à l'époque. A voir si ça va être le cas  mercredi ou pas. Le pic est cependant plus court et moins consistant cette année.

 

Tout comme en 2015, septembre marquera  de manière on ne peut plus ponctuelle une première petite foulée dans l'automne météorologique. A voir pour combien de temps.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de s'en tenir qu'aux prévisions et non au lamentations, il y a un topic pour ça ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je scrute les modèles pour jeudi et vendredi et le rafraichissement pourrait provoquer un sacré choc thermique jeudi et vendredi. S'il pleut toute la journée on devrait passer de 33/34°C à 20 puis 15/16. Le type de variations brusques qui nous indique que nous attaquons une saison intermédiaire. Les précipitations s'annoncent durables et conséquentes, ce ne sera pas un luxe.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MATT_68   
Il y a 14 heures, KillBrice a dit :

Je scrute les modèles pour jeudi et vendredi et le rafraichissement pourrait provoquer un sacré choc thermique jeudi et vendredi. S'il pleut toute la journée on devrait passer de 33/34°C à 20 puis 15/16. Le type de variations brusques qui nous indique que nous attaquons une saison intermédiaire. Les précipitations s'annoncent durables et conséquentes, ce ne sera pas un luxe.

 

Ça reste encore à vérifier. De l'humidité oui mais sur les quantités il y a encore de grande divergence ne serait-ce que pour demain soir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simon67   

En tous cas pour demain soir les derniers sorties sont quand même assez encourageantes  pour un bon risque orageux sur nos régions, le timing a même été avancé dans les dernières sorties. Sinon bonne baisse à prévoir et de l'humidité jusqu'à samedi probablement avec encore des incertitudes pour les passages pluvieux plus conséquents. A suivre... 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MATT_68   
Il y a 2 heures, Simon67 a dit :

En tous cas pour demain soir les derniers sorties sont quand même assez encourageantes  pour un bon risque orageux sur nos régions, le timing a même été avancé dans les dernières sorties. Sinon bonne baisse à prévoir et de l'humidité jusqu'à samedi probablement avec encore des incertitudes pour les passages pluvieux plus conséquents. A suivre... 

 

L'Alsace et Franche Comté pourrait rester à l'écart selon plusieurs modèles tout de même. Gare au brassage également avec un vent bien présent. Ça va encore bouger je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   
il y a 11 minutes, MATT_68 a dit :

 

L'Alsace et Franche Comté pourrait rester à l'écart selon plusieurs modèles tout de même. Gare au brassage également avec un vent bien présent. Ça va encore bouger je pense.

 

tout juste. Il y aura trop de vent demain en BC qui risque comme souvent ( à l'image de cet été) de détruire la convection et le pire en plein moment de la forte énergie potentielle. Quelques cellules orageuses isolées arriveront tant bien que mal à se former quelques parts sur le NE mais je sais deja d'avance que ca sera pas le long des vosges:D

Sinon, des pluies orageuses remonteront par le sud-ouest ensuite dans la nuit de mercred à  jeudi. Puis après? place à l'automne avec un temps parfois très frais et souvent nuageux, pas trop de précipitations à priori à attendre en fin de semaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MATT_68   
il y a 16 minutes, mike a dit :

 

tout juste. Il y aura trop de vent demain en BC qui risque comme souvent ( à l'image de cet été) de détruire la convection et le pire en plein moment de la forte énergie potentielle. Quelques cellules orageuses isolées arriveront tant bien que mal à se former quelques parts sur le NE mais je sais deja d'avance que ca sera pas le long des vosges:D

Sinon, des pluies orageuses remonteront par le sud-ouest ensuite dans la nuit de mercred à  jeudi. Puis après? place à l'automne avec un temps parfois très frais et souvent nuageux, pas trop de précipitations à priori à attendre en fin de semaine

 

Oui c'est tout à fait ma vision que se soit côté orage et pour la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
akiva   
il y a 22 minutes, MATT_68 a dit :

 

Oui c'est tout à fait ma vision que se soit côté orage et pour la suite...

Encore une fois de plus nous resterons au sec avec ce flop , en Alsace. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wrf et arome sont concordants pour voir de bons orages sur est bourgogne, franche comté, sud Alsace a partir de 17 ou 18h demain. Ca serait étonnant que ce soit uniquement du stratiforme vu les noyaux de pp modélisés et les températures avant et après. Je sais pas ce qu il faut alors pour avoir des orages 😧

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.