Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi du Cyclone Harvey (2017)


Recommended Posts

Un petit documentaire (en Anglais, désolé) sur les cyclones tropicaux ayant frappé la cote texane depuis 1936.

J'ai exclu les dépressions tropicales et les tempêtes tropicales modérées.

 

Quelques commentaires:

 

  - Galveston a été la ville la plus souvent touchée, avec 6 attérages : 1943, 1947, 1959, 1970, 1983 et 2008.

  - CARLA (1961) est le cyclone qui a frappé la côte avec la plus forte intensité (232 km/h), deux ou trois heures après avoir été rétrogradé de la 5e à la 4e catégorie. HARVEY se classe second avec 213 km/h.

  - RITA (2005) a causé d'énormes dégâts, estimés à 10 billions de dollars.

  - CLAUDETTE (2003) et HARVEY ont des trajectoires très voisines, se formant tous deux au Nord de la Guyane Française, traversant la péninsule du Yucatan et frappant le Texas quasiment au même endroit, près de l'île de San José.

  - Enfin, au cours de mes recherches, j'ai découvert que HURRICANE ONE (1943) avait été le premier cyclone jamais traversé intentionnellement par un avion de reconnaissance.

 

Voilà. Bye.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 411
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

L'animation radar d'Harvey    

Oh ben déjà tu confonds les inch et les mm. Et puis alors on avait bien besoin d'un théoricien du complot... D'autant qu'on a déjà Cotissois qui nous fait un cinéma assez inutile, mélangeant les phéno

Graph exporté et converti en valeurs métriques. Sur la station du Flood Warning System de Clear Creek (I-45) au Sud-Est de Houston, on approche gentiment des 1200mm sur 4 jours. Et les données so

Posted Images

Sur l'imagerie satellite, on devine bien le tourbillon de basse couche actuellement situé en mer, tout près des côtes. L'activité pluvieuse se concentrant essentiellement au nord et au nord-est de ce dernier. 

 

234941swirl.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Arkus a dit :

Pour rester dans les bilans en cours d'épisode, je me dis que quand on compare les cumuls observés (estimés) par rapport à la carte CEP postée en début d'épisode, il n'était pas si délirant pour un modèle "pas optimisé pour la prévision des cyclones". On est d'accord qu'il y a eu des versions plus extrêmes, que le maximum est plus au NE, que ce n'est pas fini, mais dans l'ensemble ça me paraît correct pour un phénomène aussi erratique.

Pour ceux qui se posent la question : oui, les échelles de couleurs concordent assez bien.

 

compare_ecmwf.thumb.jpg.db3dbc748bd2a66803ba4e1779f6350f.jpg

Le problème est que CEP n'avait pas le bon scénario, c'est un hasard si le chiffre du maximum (plus de 1000 mm) semble proche. Ce n'est pas la première fois que CEP se trompe sur l'intensité des anomalies de pression, donc on devinait bien qu'il ne fallait pas suivre CEP, ce qui laissait l'illusion d'éviter le pire. Malheureusement, l'épisode potentiellement catastrophique a commencé directement le premier jour par un épisode exceptionnel et localisé sur la région la plus peuplée. Il faut bien s'avouer vaincu. C'est mon avis.

Link to post
Share on other sites
Posted
Lyon (69) / Villard de Lans (38)
il y a 30 minutes, Cotissois 31 a dit :

Le problème est que CEP n'avait pas le bon scénario, c'est un hasard si le chiffre du maximum (plus de 1000 mm) semble proche. Ce n'est pas la première fois que CEP se trompe sur l'intensité des anomalies de pression, donc on devinait bien qu'il ne fallait pas suivre CEP, ce qui laissait l'illusion d'éviter le pire. Malheureusement, l'épisode potentiellement catastrophique a commencé directement le premier jour par un épisode exceptionnel et localisé sur la région la plus peuplée. Il faut bien s'avouer vaincu. C'est mon avis.

si cela est votre avis laisser également les autres avoir un avis different, il n'empêche la catastrophe est là et n'a rien à voir au hasard ! 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

http://www.meteociel.fr/temps-reel/obs_villes.php?code2=72243&jour2=28&mois2=7&annee2=2017&envoyer=OK

 

Quasiment 300 mm  à Houston. C'est hallucinant comment de telles quantités d'eau peuvent tomber, on se croirait dans un film.

Si on en reste à quelques morts, il faudra s'estimer heureux. 

 

Pour ce qui est de la suite, le système tropicale va se diriger plus à l'Est mais pas tout de suite.

forecast image

 

forecast image

 

Houston va quand même subir encore des remontées instables et pluvieuses pour les 6 prochaines heures.

 

forecast image

 

Ensuite Harvey se dirigera très clairement plus à l'Est ( du moins il sera encore en mer mais les remontées qu'il provoquera se situeront plus au nord et plus à l''Est)

 

Pour la suite, on peut remercie les hautes pressions qui vont se décaler et permettre à Harvey de remonter plus dans les Terres et de s'affaiblir.

 

Au moins encore 150 mm d'eau à prévoir demain sur Houston:

 

forecast imageforecast image

 

forecast image

forecast image

On notera une amélioration sur le plan des précipitations à Houston en soirée de ce mardi ( avec un pic entre le milieu de matinée et la fin d'après midi). Les précipitations se décaleront vers l'Est ensuite en faiblissant avant de s'intensifier de nouveau: cependant ça n'aura rien à voir avec ce que Houston aura connu puisque Harvey sera nettement moins stationnaire et déversera des quantités d'eau plus modérées.

 

cone graphic

[Image of WPC QPF U.S. rainfall potential]

Voilà, il faudra encore être patient avant que le système se décale plus à l'Est.

 

Petite info à propos de l'heure représentée en EST. Il s'agit d'un petit fuseau horaire couvrant notamment l'Amérique du Nord et où il faut retrancher 4h00 par rapport à l'heure en UTC ( qui est l'heure de référence mondiale) et donc 6h par rapport à l'heure française.

Edited by Meteorologist Office
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Bien entendu la pluie est encore plus catastrophique que le vent en ce moment sous ce cyclone devenue Tempête tropicale, mais les relevés de vent de l'anémo Yong de Reed Timmer, sont sortis sur les réseaux sociaux avec passage dans l'oeil de Harvey.

Capture.thumb.PNG.5a28243b8631dbf2a3488ea6668cadb1.PNG

 

196 km/h de rafale max à seulement à peine 1 m du sol.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Higurashi a dit :

Sur l'imagerie satellite, on devine bien le tourbillon de basse couche actuellement situé en mer, tout près des côtes. L'activité pluvieuse se concentrant essentiellement au nord et au nord-est de ce dernier. 

 

L'intrusion d'air sec par l'ouest doit quant à lui expliquer l'absence d'une convection franche sur le reste du système, notamment au sud du cœur dépressionnaire. C'est plutôt une bonne nouvelle pour la Louisiane:

 

 

tsharvey.jpg

Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Le 26/08/2017 à 01:52, Meteorologist Office a dit :

Katrina a bien frappé la Nouvelle Orléans en catégorie 3 mais en mer était de catégorie 5 mais les dégâts ne sont pas tant dus à l'ouragan mais aux digues de la nouvelle Orléans qui ont cédé car pas dans les normes pour supporter de telles flots.

 

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/harvey-et-katrina-deux-monstres-tres-differents_1938495.html

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Cotissois 31 a dit :

Le problème est que CEP n'avait pas le bon scénario, c'est un hasard si le chiffre du maximum (plus de 1000 mm) semble proche. Ce n'est pas la première fois que CEP se trompe sur l'intensité des anomalies de pression, donc on devinait bien qu'il ne fallait pas suivre CEP, ce qui laissait l'illusion d'éviter le pire. Malheureusement, l'épisode potentiellement catastrophique a commencé directement le premier jour par un épisode exceptionnel et localisé sur la région la plus peuplée. Il faut bien s'avouer vaincu. C'est mon avis.

 

Je me permet d'intervenir, après avoir lu de tels idioties. Et je pèse mes mots. Je prends exemple du bulletin du NHC jeudi soir (22h locale) et je cite :

 

"Des inondations dévastatrices sont attendues sur la côte Texane avec des cumuls de 380 mm à 630 mm, voir localement 880 mm entre vendredi et mercredi"

 

L'évacuation a été refusée par le maire de Houston qui n'a pas voulu prendre ses responsabilités alors qu'il était averti.

 

DICx3XkWsAA3voo.jpg

Edited by -franfois-
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, franckdemline a dit :

Le sud des USA est bas en altitude d'où la grande difficulté à évacuer les eaux, mais aussi à casser la dynamique d'une dépression.

Pour comparaison, en 1987, l'ouragan, force 3, qui a balayé la France et l'Angleterre (assez comparable à Harvey vu les vents enregistrés lorsque les anémomètres ont pu résister) a fait des des dégâts par la force du vent mais est resté insignifiant quant aux précipitations. De même, sa dynamique est bien vite retombée du fait des reliefs Anglais et Français. http://tempetes.meteo.fr/L-ouragan-du-15-au-16-octobre-1987.html

 

Le sud des USA n'a pas cette chance, pas de relief et bas pays, ça n'aide pas a se débarrasser du monstre.

 

 

Incomparable, l'ouragan Harvey est un cyclone tropical avec une origine et un processus de développement différent d'une tempête tempérée tel que celle d'octobre 1987.

Le terme "Ouragan" pour cette tempête est liée à la force des vents mesuré (12 à l'échelle de Beaufort) et à la très basse pression relevée au centre du système, mais nous sommes en présence d'un phénomène météo de latitude tempérée dont le processus de formation et les caractéristiques principales n'ont pas grand chose à voir avec un Ouragan des latitude tropicales ou subtropicales (sources d’énergie, morphologie, répartition des vents forts.. différentes).

Edited by thib91
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 32 minutes, thib91 a dit :

 

Incomparable, l'ouragan Harvey est un cyclone tropical avec une origine et un processus de développement différent d'une tempête tempérée tel que celle d'octobre 1987.

Le terme "Ouragan" pour cette tempête est liée à la force des vents mesuré (12 à l'échelle de Beaufort) et à la très basse pression relevée au centre du système, mais nous sommes en présence d'un phénomène météo de latitude tempérée dont le processus de formation et les caractéristiques principales n'ont pas grand chose à voir avec un Ouragan des latitude tropicales ou subtropicales (sources d’énergie, morphologie, répartition des vents forts.. différentes).

Effectivement, nous sommes au sud des USA sur le Golfe du Mexique et faire  régulièrement des comparaisons (de toute ordre d'ailleurs, 1 certaine ayant été masquée!)avec la France (EDIT : métropolitaine) n'a aucun sens ici .

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 2 heures, -franfois- a dit :

 

Je me permet d'intervenir, après avoir lu de tels idioties. Et je pèse mes mots. Je prends exemple du bulletin du NHC jeudi soir (22h locale) et je cite :

 

"Des inondations dévastatrices sont attendues sur la côte Texane avec des cumuls de 380 mm à 630 mm, voir localement 880 mm entre vendredi et mercredi"

 

L'évacuation a été refusée par le maire de Houston qui n'a pas voulu prendre ses responsabilités alors qu'il était averti.

 

DICx3XkWsAA3voo.jpg

Non , ce ne sont pas des idioties . Car les pluies sur la région de Houston n' étaient pas attendu d' emblée aussi fortes . Les pluies prévus étaient attendus plus étalé dans le temps . Or il est tombé sur le secteur de Houston , dés le début de l' épisode , quasiment la moitié de ce qui était annoncé en moins de 18 h ( soit environ 500 mm en 18 h ) . Prévoir , c' est aussi envisager l' improbable . Ce qui peut etre n' a pas été trop fait par les autorités .

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Sebaas a dit :

Le réservoir d'Addicks est en surverse désormais: https://www.harriscountyfws.org/GageDetail/Index/2110?R=1

 

Une remarque en voyant cette page. Dans le premier tableau à droite, il est écrit qu'un niveau de 100 pieds correspond à une crue centennale. Puis dans celui juste en-dessous, on peut lire : 28/04/2009: 100', 18/04/2016: 102.5'. En ajoutant celle d'aujourd'hui, ça en fait un paquet de crues centennales en moins de dix ans...

 

Sans connaître spécialement l'endroit mais en voyant le bulletin du NHC ou des choses publiées avant le cyclone sur la vulnérabilité de Houston (par exemple : https://projects.propublica.org/houston/), j'ai l'impression que beaucoup craignaient surtout la submersion (comme pour Katrina ou Sandy), et ont été surpris par des inondations venant des terres plutôt que de la mer.

 

Edited by TeKRunneR
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes(30) - Lattes(34)

Graph exporté et converti en valeurs métriques. Sur la station du Flood Warning System de Clear Creek (I-45) au Sud-Est de Houston, on approche gentiment des 1200mm sur 4 jours.

Et les données sont impressionnantes pour la nuit de samedi à dimanche, avec deux cumuls horaires consécutifs de 128.0mm et 141.2mm ...

Lors de cette nuit, ce ne serait pas moins de 334.3mm/3h et 457.2mm/6h.

clear Creek.jpg

  • J'aime 12
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

 

il y a 5 minutes, Cyclone30 a dit :

Graph exporté et converti en valeurs métriques. Sur la station du Flood Warning System de Clear Creek (I-45) au Sud-Est de Houston, on approche gentiment des 1200mm sur 4 jours.

Et les données sont impressionnantes pour la nuit de samedi à dimanche, avec deux cumuls horaires consécutifs de 128.0mm et 141.2mm ...

Lors de cette nuit, ce ne serait pas moins de 334.3mm/3h et 457.2mm/6h.

clear Creek.jpg

Merci pour le graphe

tu peut donner le liens s'il te plait  merci

Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 3 heures, samcyr a dit :

qu'est ce que cela implique actuellement ?

 

http://www.slate.com/blogs/moneybox/2017/08/28/what_happened_to_the_reservoirs_that_were_supposed_to_protect_downtown_houston.html

 

De ce que j'en comprends rapidement, à la cote actuelle le déversoir ne déverse plus assez par rapport au volume entrant. Résultat, le réservoir doit déborder en contournant par le nord l'extrémité de la digue qui retient les 248 millions de mètres cubes (5 x plus que ce qu'a relâché le barrage de Malpasset dans le sud de la France lors de sa rupture en décembre 1959...). Au delà du fait que des zones normalement pas inondables (durée de retour 500 ans) ont désormais les pieds dans l'eau, le risque c'est que l'eau érode  les digues "par l'extérieur", fragilisant l'ouvrage. Inutile d'expliquer ce qui pourrait alors se produire dans le pire des scénarios pour le centre de Houston situé en aval... Et même dans le meilleur des cas, ces réservoirs en trop plein vont désormais maintenir pendant de très longues semaines un niveau excessivement haut du Buffalo Bayou.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Lyon (69) / Villard de Lans (38)
il y a 4 minutes, Sebaas a dit :

 

http://www.slate.com/blogs/moneybox/2017/08/28/what_happened_to_the_reservoirs_that_were_supposed_to_protect_downtown_houston.html

 

De ce que j'en comprends rapidement, à la côte actuelle le déversoir ne déverse plus assez par rapport au volume entrant. Résultat, le réservoir doit déborder en contournant par le nord l'extrémité de la digue qui retient les 248 millions de mètres cubes (5 x plus que qu'a relâché le barrage de Malpasset lors de sa rupture en décembre 1959...). Au delà du fait que des zones normalement pas inondables (durée de retour 500 ans) ont désormais les pieds dans l'eau, le risque c'est que l'eau ravine désormais les digues "par l'extérieur", fragilisant l'ouvrage. Inutile d'expliquer ce qui pourrait alors se produire dans le pire des scénarios pour le centre de Houston situé en aval... Et même dans le meilleur des cas, ces réservoirs en trop plein vont désormais maintenir pendant de très longues semaines un niveau excessivement haut du Buffalon Bayou.

une brèche semble avoir été découverte dans une des digues protégeant la ville http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/tempete-harvey-ordre-d-evacuation-a-houston-une-breche-reperee-dans-une-digue_1938712.html

 

Edited by samcyr
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas changed the title to Suivi du Cyclone Harvey (2017)

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...