Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances Hiver 2017-2018


Julien764
 Share

Recommended Posts

Il y a 3 heures, serge26 a dit :

Il est tout de même utile de rappeler que la fiabilité des prévisions saisonnières n'est pas fiable à 100 pour cent surtout que nous ne sommes que fin décembre. En effet, les modèles ont souvent du mal à modéliser une vague de froid à l'avance. La plupart du temps cette dernière n'est décelée que quelques jours avant sont arrivée. Certe, les modélisations actuelles penchent pour un zonal très majoritaire mais des surprises restent possibles car nous sommes encore bien loin du printemps météorologique. A suivre.

 

Link to post
Share on other sites

  • Replies 664
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour à tous,     On m'a devancé dans l'ouverture du topic bien joué .    Comme chaque année je pense il est bon de rappeler  que les tendances saisonnières sont des prévisi

Bon, je vais carrément sortir (sans non plus complètement couper les liens) avec le sujet central de ce topic, à savoir les perspectives à venir par chez nous l'hiver prochain. Mais je pense que le co

A moins de 40 jours du début de l'hiver, je me lance sur une petite prévision.  Après 4 hiver assez peu fructueux, qu'en sera t-il de cette saison 2017-2018 ?  Pour faire cette prévision , o

Posted Images

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

MAJ des prévisions saisonnières chez MF qui persiste sur sa tendance douce et sèche pour la partie sud du pays, plus humide au nord. Tout simplement un scénario qui ressemble beaucoup à ce que nous présentent les modèles ce soir sur le moyen / long terme. 

Edited by Run999H
  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

Mouais Run ...

Puisque tu évoques le Sud de la France, je rappelerais que Novembre 2017 aura été inférieur aux moyennes des T de près de 1°C dans le Sud-Ouest en particulier et que Décembre prends le même chemin puisque c'est encore le cas (-1°C à Toulouse par exemple, au 23 décembre) ...

Pour l'humidité, Novembre a été extrêmement sec il est vrai mais Décembre, sans être très arrosé pour autant a déjà rempli son contrat ... De plus les pluvios vont encore ramasser la semaine prochaine.

Alors certes, cela ne présage en rien de ce que seront Janvier et Février, mais ma foi,  je dirais qu'il est urgent d'attendre ...

;)

Edited by piloutop
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Il va falloir attendre vers la mi-janvier (10 environ) pour voir les premiers effets des phases MJO NAO-. nanuq en a fait une belle analyse. On suivra donc les premiers indices sur les modèles à cette période.

Link to post
Share on other sites

Mauvais point quand même pour les modèles saisonniers en cette fin d'automne / début d'hiver, aucun n'ayant véritablement anticipé le régime de dorsales (AR) particulièrement prépondérant depuis début novembre. Il en résulte une très forte anomalie positive au niveau des géopotentiels sur l'Atlantique nord :

 

observations.png

 

A comparer aux modélisations de Glosea, d'Ecmwf et de Cfs réalisées en octobre et valable pour le trimestre novembre / décembre / janvier :

 

 

2cat_20171001_z500_months24_global_prob_

 

ps2png-gorax-green-000-95e2cf679cd58ee9b

 

glbz700SeaInd1.gif

Tous indiquaient une anomalie dépressionnaire en Atlantique nord avec en conséquence un courant zonal orienté O/SO dominant sur l'Europe. Certes il s'agissait de prévisions pour un trimestre incluant janvier et les prochaines semaines vont peut-être atténuer les anomalies des 50 derniers jours, mais dans l'ensemble on voit quand même que le point a été largement raté.

 

 

Je ne pense pas que la MJO explique grand chose non plus à cette domination des régimes type "AR" qui ont représenté >70% de la distribution depuis fin octobre. Qui plus est, la phase 7/8 actuelle n'a aucune chance d'impacter quoi que ce soit. Il suffit de regarder la tête du train d'ondes (Streamfunction 200 hPa) entre le 18 et le 22 décembre, soit au coeur de la phase 7 que nous venons d'avoir, pour comprendre pourquoi :

 

stream200.png

 

 

Voici ce qu'on devrait avoir classiquement en phase 7 (haut) et 8 (bas) :

 

7-8.png

 

Et juste pour rire, la situation classique d'une MJO en phase 4 :

 

4.png

 

 

Dès le départ au niveau de l'Asie du sud-est, les anomalies liées à la convection de phase 7/8 n'ont pas réussi à se propager en dehors des tropiques, et le train d'ondes a toutes les caractéristiques d'une phase 4. Voici les probabilités de positionnement de noyaux de hauts géopotentiels respectivement 5, 10 et 15 jours après le début d'un cycle 7 de MJO, faisant suite à une propagation réussie des ondes via le Pacifique et l'Amérique du nord :

 

mjo7.jpg

 

 

Le cycle 7 ayant été entamé le 16, il suffit de regarder les observations du 21 (J+5 après le début de phase) (lien), la prévision pour le 26 (J+10 après le début de phase) (lien) et celle pour le 31 à (J+15) (lien) pour constater que ça cloche. Ben oui, on a eu une MJO kinder surprise, c'est du 7 à l'extérieur mais c'était du 4 à l'intérieur. Remarque, on s'étonne peut-être moins du coup de voir se pointer une bonne phase de NAO+ (conséquence classique d'une phase 4).

 

 

 

 

A noter par contre que ce type de distribution avec hauts géopotentiels dominants sur l'Atlantique nord entre novembre et décembre en aval de décrochages polaires sur l'est de l'Amérique du Nord avait également été observé lors des deux derniers épisodes de Niña EP (oui je sais j'utilise une classification de chinois, j'espère pas prendre un météore sur la tête pour ça), à savoir 2005 et 1995 :

 

observations2.png

 

Ce n'est cela dit pas une règle exacte des Niña EP, 1984 par exemple ne rentre pas du tout dans le moule.

 

Sur la suite, en 2005/2006 et 1995/1996, les anomalies hautes s'étaient décalées vers la Scandinavie en janvier, avec des conditions hivernales très largement dominantes sur l'Europe Occidentale. On a aussi le cas en 1985, même si les conditions avaient été davantage zonales entre novembre et décembre. Je ne suis pas devin pour dire ce qu'il en sera en janvier 2018. Pour le moment, les modèles long terme ne laissent pas entrevoir de potentiel de changement et les modèles saisonniers penchent pour un maintien de conditions zonales tout le mois .. mais les premiers ne voient pas plus loin que les premiers jours de janvier et les seconds n'ont pas anticipé ce qu'il s'est passé ces dernières semaines, alors cela vaut ce que ça vaut.

  • J'aime 13
  • Merci 8
Link to post
Share on other sites

Il y a 11 heures, piloutop a dit :

Mouais Run ...

Puisque tu évoques le Sud de la France, je rappelerais que Novembre 2017 aura été inférieur aux moyennes des T de près de 1°C dans le Sud-Ouest en particulier et que Décembre prends le même chemin puisque c'est encore le cas (-1°C à Toulouse par exemple, au 23 décembre) ...

Pour l'humidité, Novembre a été extrêmement sec il est vrai mais Décembre, sans être très arrosé pour autant a déjà rempli son contrat ... De plus les pluvios vont encore ramasser la semaine prochaine.

Alors certes, cela ne présage en rien de ce que seront Janvier et Février, mais ma foi,  je dirais qu'il est urgent d'attendre ...

;)

Oui, enfin, tu prends une partie du Sud seulement...

Pour la France, Novembre est excédentaire de 0.05°C (panel MF) donc on va dire dans les normes.

Décembre risque bien de finir excédentaire au niveau national.

Pour la pluvio, décembre pour le Sud dans son ensemble (on va dire au Sud de Bordeaux/Lyon) n'est pas sûr d'être excédentaire...

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

il y a 31 minutes, th38 a dit :

Oui, enfin, tu prends une partie du Sud seulement...

Pour la France, Novembre est excédentaire de 0.05°C (panel MF) donc on va dire dans les normes.

Décembre risque bien de finir excédentaire au niveau national.

Pour la pluvio, décembre pour le Sud dans son ensemble (on va dire au Sud de Bordeaux/Lyon) n'est pas sûr d'être excédentaire...

????? en Vendée on a pas eu si chaud que ça en novembre et même décembre , hormis cette période douce

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Lagrand - Altitude 600m
Il y a 2 heures, th38 a dit :

Oui, enfin, tu prends une partie du Sud seulement...

Pour la France, Novembre est excédentaire de 0.05°C (panel MF) donc on va dire dans les normes.

Décembre risque bien de finir excédentaire au niveau national.

Pour la pluvio, décembre pour le Sud dans son ensemble (on va dire au Sud de Bordeaux/Lyon) n'est pas sûr d'être excédentaire...

Excedendaire niveau température????? On doit pas voir la même chose ou j'ai mal compris....

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, th38 a dit :

Oui, enfin, tu prends une partie du Sud seulement...

Pour la France, Novembre est excédentaire de 0.05°C (panel MF) donc on va dire dans les normes.

Décembre risque bien de finir excédentaire au niveau national.

Pour la pluvio, décembre pour le Sud dans son ensemble (on va dire au Sud de Bordeaux/Lyon) n'est pas sûr d'être excédentaire...

 

Non pour novembre Météo France trouve bien un (léger) déficit, en fait le mieux serait encore de dire qu'on a tout simplement été dans les normes.

 

Citation

À l'échelle de la France, la température moyenne de 8.2 °C a été inférieure à la normale de 0.3 °C.

 

https://donneespubliques.meteofrance.fr/donnees_libres/bulletins/BCM/201711.pdf

 

La réanalyse du NCEP donne -0.23° pour l'hexagone en novembre, c'est aussi cohérent avec le résultat de MF.

 

Pour décembre, cette même réanalyse est à -0.7°, avec une projection à -0.3/-0.2° d'ici la fin de mois, soit un résultat équivalent à celui de novembre.

 

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, TreizeVents a dit :

Je ne pense pas que la MJO explique grand chose non plus à cette domination des régimes type "AR" qui ont représenté >70% de la distribution depuis fin octobre. Qui plus est, la phase 7/8 actuelle n'a aucune chance d'impacter quoi que ce soit. Il suffit de regarder la tête du train d'ondes (Streamfunction 200 hPa) entre le 18 et le 22 décembre, soit au coeur de la phase 7 que nous venons d'avoir, pour comprendre pourquoi :

 

C'est un exercice intéressant que de suivre dynamiquement la situation comme cela. Ça permet d'établir un lien plus physique entre les phases de la MJO (ou autres) et les effets potentiels aux moyennes latitudes. En regardant de façon brute le diagramme des phases de la MJO, c'est un peu comme regarder au travers d'une boîte noire; ça ne dit rien de la qualité de l'interaction avec nos latitudes par exemple. On connait à peu près la relation statistique mais au cas par cas ça nécessite clairement le genre d'analyse que tu présentes (et ça prend plus de temps évidemment). Je profite de l'occasion pour partager une petite présentation de Michael Ventrice qui déplore la tendance à relier trop mécaniquement les phases de la MJO avec ce qu'il se passe ou devrait se passer aux moyennes latitudes : https://ams.confex.com/ams/95Annual/webprogram/Paper260723.html

 

For example, forecasters too often overuse the MJO as a reason to explain why a particular state is being observed over a region solely based off the current and projected "phase" of an empirical orthogonal function (EOF) based MJO index without any physical explanation of why this state may be evolving.

 

A préciser également que toute l'activité convective du Pacifique ne se projette évidemment pas sur la MJO. A trop se fixer sur elle, on peut louper les effets d'autres structures tropicales qui peuvent tout autant jouer. 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Je suppose que les previs saisonnieres ne sont qu'une tendance globale n'empéchant pourquoi pas une vague de froid style fevrier 2012. Un hiver sans un seul flux d'est continental est il déja arrivé?

Link to post
Share on other sites

il y a 31 minutes, swimmer a dit :

Je suppose que les previs saisonnieres ne sont qu'une tendance globale n'empéchant pourquoi pas une vague de froid style fevrier 2012. Un hiver sans un seul flux d'est continental est il déja arrivé?

2013/2014 et certainement d'autres.

 

Link to post
Share on other sites

il y a 28 minutes, swimmer a dit :

Un hiver sans un seul flux d'est continental est il déja arrivé?

 

Sur 1981-2010 et au niveau du bassin parisien, on observe en moyenne 18 jours par hiver avec un flux orienté à l'est / nord-est.

 

Il y a forcément des disparités importantes d'une année à l'autre, mais pour répondre à ta question, lors de l'hiver 2013/2014 il n'y a eu que deux jours avec flux continental sur le bassin parisien. Et vu qu'il s'agissait du 1er et du 2 décembre, il n'y a donc pas eu un seul jour avec flux d'est du 3 décembre au 28 février. Donc oui c'est possible, même si c'est rarissime.

 

L'hiver 2015/2016 a fait à peine moins pire avec 4 jours, dont les trois derniers de février. S'il n'y avait pas eu le 16 février, on aurait fait une série complète allant directement du 1er décembre au 26 février.

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Bonjour,

 

Le 13/12/2017 à 18:54, gugo a dit :

Donc pour moi sur notre topic arrivée de l'anticyclone chez nous avec peut être quelques micros ondulations qui favoriseraient un peu plus de fraîcheur et d’humidité. 

Après un décalage progressif du VP (ça commencerait en fin de ce topic) permettant l'arrivée du zonal en France. Les nappes vont nettement se remplir si ça se valide!

Enfin le formation de conditions avec un potentiel hivernal bien plus notable à partir du 10-15.

 

Les choses semblent belle et bien se confirmer des portes semblent bien s'ouvrir vers le 10 sur les possibilités hivernales.

En effet depuis quelques runs GFS à TLT montre bien ces possibilités.

 

 Un ralentissement de l'activité dépressionnaire devrait se produire grâce à la formation d'un  anticyclonique de surface en Amérique confirmé par l'ensemble des modèles. Le VP Canadien se calmerait et on reprendrait plus un schéma à la novembre- début décembre avec des ondes pacifique-atlantique qui se propagent:

 

image.thumb.png.6a69b5c5b66eeb0fc2a6a9fbb1cf9a88.png

 

 

 En effet comme on le voit depuis maintenant 5 runs on a une tendance aux ondulations à TLT sur GFS. On remarque en général que une première ondulation se forme avant une seconde plus intense. Allons vers des ondulations progressivement de plus en plus forte comme en novembre? Car c'est clair que pour l'instant ce n'est pas fameux par exemple la première ondulation hormis sur les 12z (d' hier et aujourd'hui) est souvent très moyenne hivernophilement parlant mais souvent la seconde est bien mieux déjà:

 

 

GFS 12z hier:

 

Première ondulation:

gfs-0-360.png?12

 

 

A l'ouest une pulsion massive prend forme en toute fin de run:

 

gfs-0-384.png?12

 

 

GFS 18z :

 

Première ondulation:

gfs-0-324.png?18

 

Seconde pulsion massive en fin de run:

 

gfs-0-384.png?18

 

 

GFS 0z:

Première ondulation:

 

gfs-0-336.png?0

 

 

La seconde ondulation aurait lieu mais en réalimentation de la première tout ça très à l'ouest :

 

gfs-0-384.png?0

 

 

GFS6z:

 

Première ondulation:

 

gfs-0-336.png?6

 

gfs-6-348.png?6

 

 

Seconde qui prend en fin de run à l'ouest:

 

gfs-0-384.png?6

 

GFS12z ce soir qui voit uniquement la première ondulation la seconde ne prendrait pas à cause d'un VP qui se reconstruit:

 

gfs-6-336.png?12

 

gfs-0-324.png?12

 

 

Ce qui note quand même le basculement à cette tendance c'est les ensembles qui semblent chuter progressivement:

 

Chez GEFS le 6z d'hier à TLT on était à 3°C de moyenne sur Paris à 850hPa. (je parle à partir du 5 janvier)

Le 18z on passait à 0-2°C environ

 

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

 

Sur le 12z on passe à du 0/-1°C:

 

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

 

L'ensemble CEP 0z lui à perdu 2°C sur Colmar par rapport au 12z d'hier et ce qui est notable c'est que c'est 0°C dès le 3 il est encore plus ouvert:

 

image.png.5b188dd98117e1787884cfe01d1abbc3.png

 

 

 

Alors oui ce n'est pas fait et il faut rester prudent mais je reste donc sur mon idée que je mettais en avant le 30 novembre comme quoi:

 

Citation

Progressivement dans le mois (janvier), le NAO chuterait et on aurait l’apparition d’ondulation assez marqué avec l’arrivée nouvelle du froid et de possibilité neigeuse. 

 

Car clairement à TLT les modèles s'ouvrent. On verra bien le résultat :).

 

Par contre une chose qui pourrait jouer les troubles fait en seconde partie de janvier c'est une possible accélération en stratosphère. A confirmer et à voir si ça influe sur la troposphère car depuis novembre on a vu aucune répercussion strao-tropo:

 

 

 

u_65N_10hpa.png

 

image.png

  • J'aime 3
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Je veux bien que les modélisations soient mornes en ce moment et que ce n'est pas franchement passionnant, mais franchement Gugo, te voir faire des perspectives avec des sorties d'un déterministe au delà de H+300, ça fait plus que piquer les yeux, ça fait mal au cœur :|

 

 

 

 

  • J'aime 11
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m
il y a 22 minutes, TreizeVents a dit :

Je veux bien que les modélisations soient mornes en ce moment et que ce n'est pas franchement passionnant, mais franchement Gugo, te voir faire des perspectives avec des sorties d'un déterministe au delà de H+300, ça fait plus que piquer les yeux, ça fait mal au cœur :|

 

 

 

 

Je m'attendais à ce type de réaction j'aurai mieux fait ne rien dire dans ce cas ce n'est pas un déterministe isolé mais légèrement 5 runs d'affilé mais bon. Ce n'est pas forcément les cartes qu'il faut prendre au pied de la lettre mais surtout la forme général la dynamique d'ondulation qui semble bien reprendre, je n'ai peut être pas assez insisté sur ce point, c'est la forme général. 

Bon tant pis j'ai peut être des restes de ma grippe qui me font des illusions xD


Je vais essayer de pousser plus loin du coup en essayant de prendre GEM-CEP à leurs échéances max

On remarque que comme GFS à 240h sur GEm voit une pulsion aux USA, c'est exactement cette pulsion qui provoque par effet d'onde la pulsion en atlantique aux échéances très lointaine de GFS:

 

gemna-0-240.png?12

 

gfsna-0-240.png?12

 

CEp voit aussi cette pulsion comme GFS:

 

ECN1-240.GIF?24-0

 

 

On note sur CEP à l'image de son ensemble que des possibilités de pulsion même avant le 5 semble se forment, ce ne  sont pas encore les ondulations du siècle mais c'est un début:

 

ECM1-216.GIF?24-0

 

Bonne fin d'année à tous.

Edited by gugo
  • J'aime 7
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Le 24/12/2017 à 19:35, TreizeVents a dit :

Je veux bien que les modélisations soient mornes en ce moment et que ce n'est pas franchement passionnant, mais franchement Gugo, te voir faire des perspectives avec des sorties d'un déterministe au delà de H+300, ça fait plus que piquer les yeux, ça fait mal au cœur :|

 

 

 

 

bonjour! ou est le problème! gugo a évoqué cette possibilité d'ondulations plus fortes a partir du 10 ou 15 janvier! en l’occurrence ce sera plus le 10 sur les modeles qui vont dans le sens de son analyse! et c'est bien de la prévision saisonnière du coup! donc h+300 c'est dans les cordes cordialement.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, oceanoxe85 a dit :

bonjour! ou est le problème! gugo a évoqué cette possibilité d'ondulations plus fortes a partir du 10 ou 15 janvier! en l’occurrence ce sera plus le 10 sur les modeles qui vont dans le sens de son analyse! et c'est bien de la prévision saisonnière du coup! donc h+300 c'est dans les cordes cordialement.

 

Ce n'est pas un problème d'échéance, c'est un problème de fiabilité. Des déterministes à H+3XX, ça ne rime à rien, même les ensemblistes à de telles échéances doivent être employés avec précaution. Ne serait-ce que parce que le plus souvent, les très grands bouleversements (mise en place d'un gros blocage, décrochage arctique, etc..) ne sont pas anticipés avant les alentours de H+200/H+240.

 

Dans la large majorité des cas, à TLT les modèles - enfin, GFS, car mis à part des gadgets comme CFS daily c'est le seul qui permet de visualiser un déterministe sur des échéances qui ne riment pas à grand chose - modélisent tout simplement les situations les plus classiques pour la saison. A savoir en hiver, des ondulations modérées, tout simplement parce que c'est le régime de temps le plus courant. Que GFS envoie des ondulations à H+300, entre peut-être un ou deux runs dans lesquels il va sortir un méga-blocage parfois complètement surréaliste, la seule chose que cela nous apprend c'est que le modèle est cohérent avec la climatologie. Ça peut donner l'illusion d'une certaine fiabilité (on a pas mal de chances de tomber juste quand on prévoit un temps normal pour la saison qu'une situation rare), et comme l'aurait dit notre ami JC Dusse sur un malentendu ça peut marcher.

  • J'aime 10
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Le ‎24‎/‎12‎/‎2017 à 12:01, ggdu19 a dit :

Excedendaire niveau température????? On doit pas voir la même chose ou j'ai mal compris....

J'ai regardé trop vite, novembre est en effet légèrement déficitaire...mais en fait comme je le disais "dans les normes"

 

Mais tu as raison ; si l'on raisonne par rapport à notre ressenti qui est celui du climat que nous vivons  dans le temps présent, novembre (et décembre qui sera du même acabit)  seront "froids" par rapport au climat qui est le notre aujourd'hui, c'est à dire centré 2017. Le climat centré 2017, c'est celui qui met un tiers du temps dans les normes, un tiers plus chaud et un tiers plus froid.

Dans ce climat actuel, novembre et décembre accusent un vrai déficit probablement autour de 1°C pour chacun.

 

Notre "normale" utilise 81/10 pour l'instant. Là, la répartition n'est plus autour des trois tiers, puisque depuis 2011 en moyenne, nous avons les deux tiers des mois qui versent dans le plus chaud.

Ainsi, novembre comme décembre de cette années vont être à peu près dans les normes 81/10.

 

Si l'on prenait la période trentenaire précédente, c'est à dire 51/80, que les "vieux" comme moi ont vécu, là les mois plus froid que cette "normale" tiennent aujourd'hui de l'exception : janvier uniquement pour cette année, aucun mois en 2016. 

Par rapport à la période 51/80, novembre et décembre auront été doux avec un bon degré d'excédent pour chacun.

 

Cela montre que dans un climat qui est en évolution très rapide -c'est à dire visible- aujourd'hui, le ressenti (qui comporte une part de subjectivité), et la normale (qui n'en n'est plus une) sont sujettes à discussion perpétuelle....

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m
Il y a 2 heures, TreizeVents a dit :

Ne serait-ce que parce que le plus souvent, les très grands bouleversements (mise en place d'un gros blocage, décrochage arctique, etc..) ne sont pas anticipés avant les alentours de H+200/H+240.

(...)

 

Franchement je considère que ça dépend. Je sais pas ça se voit quand les modélisations  tiennent plus ou moins la route ou pas. 

 

 L'exemple  que tu as pris d'une modélisation d'un blocage puissant c'est évident que ça tient pas la route sachant qu'il était isolé de l'ensemble et que dans la forme ça parraissait  surprenant vu l'intensité de l'activité.

 

Pour la situation dont j'ai parlé, le truc qui était bien présent et qui donnait quand même quelque chose de fiable dans la forme général c'est que l'ensemble des modèles étaient sur d'accord dans leurs échéances 216-240h  sur le comportement en Amérique qui nous influerait  grandement prochainement. Ceci donnait un intérêt de regarder  à TLT surtout quand on voit que bizarrement depuis 5 runs (et maintenant bien plus vu que la tendance du retour des ondulations se valide clairement  et même plus tôt que prévu quand on voit CEP-GEM....:rolleyes:) on a là precense d'une voir  deux ondulations aux mêmes échéances à peu près ect...

 

 C'est sur qu'une ou deux ondulation comme celles que j'avais mis isolé dans un ou deux runs ça ne vaut rien mais quand ça se répète et que les ensembles descendent progressivement  (ce matin on atteint les -4 sur paris à 850hPa  vers le 5....) il se passe bien un truc et ça mérite d'être dit.

 

C'est mon avis dommage s'il n'est pas partagé ^^. Faut savoir prendre un peu de risque et de folie(s) dans la vie :D

Mais en attendant pour le coup ce qui a été dit se valide. ;)

 

Amicalement 13V :P

Gugo.

Edited by gugo
  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tercis-les-Bains (40)

A l'heure actuelle, hors relance du fonctionnement des télésièges où roupille actuellement JCD xD, j'ai bien du mal à voir " un potentiel " hivernal concret, pour cette fin d'année et peut-être pour la première quinzaine de janvier... la relative phase  7 MJO qui vient de s'éteindre, ne semble pas vouloir exciter quelque chose dans les grandes ondes, même s'il faudra quand même attendre quelques jours pour en être certain (compte tenu du temps de réponse) et ça se verra trèèèèèèèèès vite dans les futurs projections à LT.

 

Du côté de la stratosphère, en dehors de " quelques tièdes chatouillements " en cours et à venir, il n'y a pas pour le moment, de SSW majeur en vue, donc ce n'est pas pour l'instant de ce côté là, qu'il va falloir regarder. Mise à part la soudaine élévation d'une dorsale, au bon endroit, avec suffisamment d'aisance et le bon timing, profitant d'une petite faiblesse transitoire du courant d'Ouest (toujours possible)... il semblerait que cette première quinzaine de janvier risque tout de même d'être dominé par un contexte, peu favorable à l'arrivée / retour du général banquise... après, nous ne sommes jamais à l'abri d'une exception ^_^... d'un coup de poker, mais bon, je ne miserais pas un 1 euro dessus...

 

Les quelques petites esquisses dérisoires de légères fluctuations du flux d'Ouest, parfois modélisées à des échéances astronomiques, largement supérieures à +200 ou +250 h, ne devraient même pas attirer la moindre attention. C'est tellement insignifiant... nous sommes bien loin de certaines fois, ou effectivement, de fortes à très dorsales étaient modélisé dans les panels de chaque modèle, au-delà de +192h, avec récurrence, laissant planer quelques espoirs, compte tenu de la multiplicité des scénarios mettant en avant un certain potentiel (mais même dans ce cas de figure, la prudence était de mise...).

 

Pour le moment, je vois ça :

 

892888gens211300.png

 

315279gfsnh10240.png

 

200995ensplumesmall.gif

 

406173fluxes.gif

 

Je n'ai pas les connaissances et la finesse (les capacités aussi), d'analyse de Cirus ou 13V par exemple, mais juste en survolant ces quelques cartes, personnellement, j'ai beaucoup de mal à y voir une porte de sortie, une fenêtre, un potentiel et le moindre signal... ça s'arrangera peut-être d'ici quelques jours et je n'affirme rien, mais là je pense qu'une pose, s'impose... :D

 

Et ne venez pas me montrer ce soir, un GEM 12z plus ondulant en fin d'échéance, parce que je vais aller vous chercher du CMA :D.

 

Et pourtant, tout ça ne me fait pas plaisir... pas du tout même... :(... tout comme j'espère me tromper... vraiment...... !

 

 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 

MF aurait raison sauf pour décembre pour L'instant. Ils n'avaient pas vu La dominante des ondulations marquées pour La 1ère quinzaine de décembre mais sur la période du 15/12 au 15/01 ils seraient pour l'heure dans le juste.

 

patric 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

C'est clairement zonaleux, avec les variantes de rigueur, de temps à autre une petite ondulette histoire de nous envoyer du maritime océanisé avec sporadiquement du -4, -5° C à 850 Hpa.

Fin novembre, début décembre, les flux étaient méridiens, actu c'est quand même le zonal qui prédomine, et aussi loin que l'on puisse voir, c'est du zonal avec ses variantes, ou alors je suis à côté de la plaque.

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...