Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances Hiver 2017-2018


Julien764
 Share

Recommended Posts

Posted
Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
il y a 35 minutes, novice31 a dit :

Je viens de parcourir la sortie de CFS d'hier qui est plus froid que les autres modèles pour la fin décembre janvier février un avis sur cette sortie??

 

c'est CFS ( Change Facilement par Sorties) , donc assez difficile de lui accorder quelque crédit que ce soit.

Après il est peut être dans le vrai, ou pas.

  • Haha 6
Link to post
Share on other sites

  • Replies 664
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour à tous,     On m'a devancé dans l'ouverture du topic bien joué .    Comme chaque année je pense il est bon de rappeler  que les tendances saisonnières sont des prévisi

Bon, je vais carrément sortir (sans non plus complètement couper les liens) avec le sujet central de ce topic, à savoir les perspectives à venir par chez nous l'hiver prochain. Mais je pense que le co

A moins de 40 jours du début de l'hiver, je me lance sur une petite prévision.  Après 4 hiver assez peu fructueux, qu'en sera t-il de cette saison 2017-2018 ?  Pour faire cette prévision , o

Posted Images

Posted
Pralognan la Vanoise 1450m
il y a 24 minutes, trugll a dit :

 

c'est CFS ( Change Facilement par Sorties) , donc assez difficile de lui accorder quelque crédit que ce soit.

Après il est peut être dans le vrai, ou pas.

Ah ok donc CFS à sortir des tablettes merci pour le retour et la pointe d'humour !!

Link to post
Share on other sites

Le ‎27‎/‎11‎/‎2017 à 17:29, Run999H a dit :

MF a réactualisé ses analyses pour le trimestre D/J/F et la prevision douce et humide est confirmée par l'organisme. Des prévisions qui ne vont pas satisfaire de nombreux hivernophiles ^^

Oui, il faut donc profiter de cette première semaine de décembre bien fraiche qui s'ouvre.

D'autant que MF qualifie la prévision de "robuste"

 

Mais les précipitations (où plutôt les non -précipitations) vont faire parler d'elles.

Humide, c'est pour le Nord Ouest de l'Europe, et donc le Nord de la France.

Pour le sud le régime sec risque de se durcir....dangereusement....

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Prétendre qu'une prévision saisonnière est "robuste" semble, dans l'état actuel de la science, très surprenant.

On sait ce qui motive une telle affirmation?

MF aurait-elle révolutionné les prévisions de long terme et serait-elle meilleure qu' Hadley, par exemple, qui donne 1 chance sur deux pour que l'hiver soit plus chaud que la normale et une chance sur deux pour qu'il soit normal ou plus froid?

On attend une publication de MF à ce sujet?

Après, dans le contexte du RC, n'importe qui peut dire que, statistiquement, on a plus de chance d'être en moyenne plus chaud que plus froid, cet hiver comme toutes les années qui vont suivre...

Mais cela tout le monde le sait, bien sûr.

Edited by meteor
  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Quant MF ne privilégie aucun scénario on dit qu'ils ne se mouillent pas, mais quand ils en donnent  un "robuste" ils se font tirer dessus aussi !

:D

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)
il y a 18 minutes, bernardt60 a dit :

Quant MF ne privilégie aucun scénario on dit qu'ils ne se mouillent pas, mais quand ils en donnent  un "robuste" ils se font tirer dessus aussi !

:D

 

 

En quoi se font-ils tirer dessus?

J'ai posé une question précise que je repose, bien que ça gêne apparemment:

Qu'est-ce qui fait que MF qualifie sa prévision de "robuste" et qu'est-ce que ça donne en chiffres: probabilité, anomalie, précipitations, etc.

Aller, on se contentera de fourchettes.

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 1 minute, meteor a dit :

 

 

En quoi se font-ils tirer dessus?

J'ai posé une question précise que je repose, bien que ça gêne apparemment:

Qu'est-ce qui fait que MF qualifie sa prévision de "robuste" et qu'est-ce que ça donne en chiffres: probabilité, anomalie, précipitations, etc.

Aller, on se contentera de fourchettes.

 

 

 

 

"Après, dans le contexte du RC, n'importe qui peut dire que, statistiquement, on a plus de chance d'être en moyenne plus chaud que plus froid, cet hiver comme toutes les années qui vont suivre... "

Link to post
Share on other sites

Posted
Lyon (69) / Villard de Lans (38)
il y a 3 minutes, meteor a dit :

 

 

En quoi se font-ils tirer dessus?

J'ai posé une question précise que je repose, bien que ça gêne apparemment:

Qu'est-ce qui fait que MF qualifie sa prévision de "robuste" et qu'est-ce que ça donne en chiffres: probabilité, anomalie, précipitations, etc.

Aller, on se contentera de fourchettes.

 

 

Tous à fait d'accord, ce n'est pas parce qu'il utilise le mot robuste que nous devons suivre leur prévisions à la lettre !

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

 

Enfin, passons.

Je viens de regarder les prévisions de MF.

Donc, "robuste" cela veut dire 50 à 60% de chances qu'il fasse plus chaud que la normale sur une grande partie de l'Europe.

Plus chaud cela veut dire quoi?

0.5°C, 1°C, 2°C?

Ensuite sur leur carte aucune zone plus froide que la normale n'est prévue de façon "robuste".

Bon, il y a une différentiation entre zones, tout de même.

Bref, on est entre le normal et plus chaud, donc très voisin de la climatologie actuelle, c'est ce que je disais plus haut.

Au fait, MF indique que la Niña donnerait une prévisibilité accrue à ce qui va se passer au cours de notre hiver.

Alors là, il se mouille car d'une part, la force de l'épisode est encore très incertaine, d'autre part, son influence sur le nord de l'Atlantique nord est elle aussi très incertaine et de toute façon plutôt très faible (voir les corrélations sur NCEP par exemple)

Pas de raison donc, a priori, de considérer les prévisions de MF plus robustes que d'habitude.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

J'ai déjà montré cette corrélation NCEP, je pense, entre Niño34 et la température de surface en Europe.

Il n'y a pas de raison, a priori, de mettre en cause cette corré qui est du "hindcast" pur.

Donc comme on peut voir, la corrélation est quasi-nulle sur l'Europe, en gros, au dessus de la Garonne et très faible et d'ailleurs légèrement positive, au sud.

Il ferait donc statistiquement (mais très légèrement) plus froid en cas de Niña sur le sud, contrairement aux résultats "robustes" de MF.

Je n'ai pas encore regardé pour les précipitations.

 

90.5.215.52.333.2.13.4.gif

 

Entre parenthèses, le fait que la première semaine de décembre s'annonce "hivernale", alors que MF prévoit du plus chaud pour DJF, prouve qu'une prévision moyenne n'exclue pas des VDF de temps en temps.

Finalement les hivernophiles, dont je suis un peu, ne doivent pas déprimer, même s'ils admettent la "robustesse" (non prouvée) de ce genre de prévision.

 

EDIT: Pour les précipitations c'est pareil, pas de corrélation significative, du moins en France:

 

90.5.215.52.333.2.50.18.gif

 

Bon, peut-être que dans certaines conditions particulières, la corrélation s'améliore.

Peut-être...

Edited by meteor
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Notons que ECMWF, qui fait partie du panel de modèles utilisés par MF donne les prévisions suivantes dans son run du 01/11/2017 pour toute la France:

 

décembre: entre -0.25 et +0.25°C

janvier: entre 0.5 et 1.0°C

février: entre 0.5 et 1.0°C

 

çà fait un DJF entre 0.25°C et 0.75°C, en gros.

 

pas si chaud que ça finalement.

Link to post
Share on other sites

Météo-France prévoit dans 64 % des cas un mois avec des températures au dessus des normes, dans 32% des cas un mois avec des températures au dessous des normes et dans 4% des cas un mois avec des températures de saison suivant les analyses que je fais depuis 10 ans sur des modèles ou prévisionnistes saisonnières.

 

Pour le modèle IRI n'en parlons pas, dans 74 % des cas il prévoit un mois avec des températures au dessus des normes, dans 4% des cas un mois avec des températures au dessous des normes et dans 23% des cas un mois avec des températures de saison.

 

Pour le modèle CFS dans 26 % des cas il prévoit un mois avec des températures au dessus des normes, dans 19% des cas un mois avec des températures au dessous des normes et dans 55% des cas un mois avec des températures de saison.

 

Pour les prévisions de Météo-La-Flêche dans 58 % des cas il prévoit un mois avec des températures au dessus des normes, dans 27% des cas un mois avec des températures au dessous des normes et dans 16% des cas un mois avec des températures de saison.

 

Pour les prévisions de F. Decker et pour Météo-Express dans 52 % des cas il prévoit un mois avec des températures au dessus des normes, dans 19% des cas un mois avec des températures au dessous des normes et dans 29% des cas un mois avec des températures de saison.

 

Williams

Edited by williams
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, meteor a dit :

Notons que ECMWF, qui fait partie du panel de modèles utilisés par MF donne les prévisions suivantes dans son run du 01/11/2017 pour toute la France:

 

décembre: entre -0.25 et +0.25°C

janvier: entre 0.5 et 1.0°C

février: entre 0.5 et 1.0°C

 

çà fait un DJF entre 0.25°C et 0.75°C, en gros.

 

pas si chaud que ça finalement.

Si on prend la moyenne de 0,5C (moyenne par rapport à la période 81 /10 ?) sur un climat centré 1995, on est à peine sur la pente du réchauffement. 

Donc c'est vrai que c'est une tendance plutôt neutre.... d après les chiffres que tu nous donnes... 

Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)
Il y a 1 heure, th38 a dit :

Si on prend la moyenne de 0,5C (moyenne par rapport à la période 81 /10 ?) sur un climat centré 1995, on est à peine sur la pente du réchauffement. 

Donc c'est vrai que c'est une tendance plutôt neutre.... d après les chiffres que tu nous donnes... 

J'ai pas trouvé quelle était la normale prise en compte faut que je cherche un peu plus.

Mais, tu sais, depuis le temps que je m'intéresse aux prévisions saisonnières des différents organismes, je ne vais pas croire ces chiffres plutôt que d'autres.

Les prévisions saisonnières, en dehors de prévoir la climatologie (LOL), c'est pareil que jouer aux dés.

A moins qu'on ait résolu le problème du chaos climatique (reLOL)?

Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Je reviens un peu sur cette histoire de Niña qui donnerait des hivers plus chauds que la normale en France ou sur une grande partie de l'Europe occidentale.

J'ai regardé la corrélation entre l'ENSO et la T2m de ma station près de Toulouse.

Ceci n'a pas valeur de preuve bien sûr mais voici les résultats (le graphique est un peu rébarbatif, pardon):

 

corrc3a9-enso-toulouse.jpg

Si on s'intéresse à la zone Niña, c'est à dire sous l'axe des x, on s'aperçoit qu'il y a 4 points avec anomalie  négative et 2 seulement avec anomalie positive.

Donc la loi invoquée par Hadley et MF n'est pas, du tout, respectée dans ce cas de figure.

Plus globalement il y a autant de points où il y a corrélation qu'anti-corrélation.

Bon il faudrait aller plus loin bien évidemment et avoir plus de points, mais je fais des relevés depuis 10 ans seulement.

Nota: j'ai aussi fait la même tentative avec des ENSO décalés de 3 mois en avance sur la température et j'ai sensiblement le même résultat...

 

En outre si je rebondis sur ce que dit Williams concernant les prévis saisonnières de MF qui sur 10 ans donne 64% d'anomalies positives pour les hivers, sur ma station j'ai 70% d'anomalies négatives.

Je ne crois pas que Muret (Toulouse) soit complètement non représentatif de la France et donc on obtient quasiment l'inverse que ce qu'a prévu MF.

A méditer, ou pas...

Edited by meteor
Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, meteor a dit :

EDIT erreur  ! c'était th38  qui a dit :  Si on prend la moyenne de 0,5C (moyenne par rapport à la période 81 /10 ?) sur un climat centré 1995, on est à peine sur la pente du réchauffement. 

Donc c'est vrai que c'est une tendance plutôt neutre.... d après les chiffres que tu nous donnes... 

La pente du réchauffement annuel ou celui des mois de janvier et février ?

je ne connais pas le détail du réchauffement au niveau national pour février mais sur la Suisse,  qui se réchauffe globalement plus vite que la France,  Février est avec septembre un mois qui a beaucoup moins bougé que d'autres entre 61/1990 et 81/2010

http://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/passe/normes-climatologiques/cartes-des-normales-saisonnieres.html?filters=temp_8110-6190_02

et la progression en hiver n'est vraiment pas régulière  -> comparer les  courbes moyennes mobiles sur 20 ans là hiver VS printemps,  pour l'hiver il y a eu une hausse  si brutale en 1988  que cette moyenne a rebaissé nettement ensuite  (encore plus spectaculaire au dessus de 1000 m)

http://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/actuel/tendances-climatiques.html?filters=ths200m0_swiss_djf_1864-smoother

-> Du coup j'ai du mal à quantifier cette pente du réchauffement pour ces mois là

Edited by lothski
Link to post
Share on other sites

Il y a 7 heures, meteor a dit :

J'ai déjà montré cette corrélation NCEP, je pense, entre Niño34 et la température de surface en Europe.

Il n'y a pas de raison, a priori, de mettre en cause cette corré qui est du "hindcast" pur.

Donc comme on peut voir, la corrélation est quasi-nulle sur l'Europe, en gros, au dessus de la Garonne et très faible et d'ailleurs légèrement positive, au sud.

Il ferait donc statistiquement (mais très légèrement) plus froid en cas de Niña sur le sud, contrairement aux résultats "robustes" de MF.

Je n'ai pas encore regardé pour les précipitations.

Entre parenthèses, le fait que la première semaine de décembre s'annonce "hivernale", alors que MF prévoit du plus chaud pour DJF, prouve qu'une prévision moyenne n'exclue pas des VDF de temps en temps.

Finalement les hivernophiles, dont je suis un peu, ne doivent pas déprimer, même s'ils admettent la "robustesse" (non prouvée) de ce genre de prévision.

EDIT: Pour les précipitations c'est pareil, pas de corrélation significative, du moins en France:

Bon, peut-être que dans certaines conditions particulières, la corrélation s'améliore.

Peut-être...

 

 

J'ai un peu de mal à comprendre l'intérêt de comparer «en brut» les relevés de surface de la zone ENSO et les conditions de température et d'humidité en France, sur le trimestre hivernal dans son ensemble. De manière générale, on sait que El Nino aurait plutôt tendance à favoriser des débuts d'hiver frais (novembre, décembre) et des fins d'hivers douces (janvier à mars) sur l'Europe occidentale, avec un effet exactement inverse pour la Nina : du coup, rechercher une corrélation sur le trimestre complet conduit forcément à un résultat quasiment nul vu que la moyenne va lisser la divergence entre le début de saison et la fin de saison.

 

Qui plus est, il a été remarqué que les effets sont également modulés selon la nature de l'épisode ENSO : selon que l'on soit en épisode Pacifique Central ou en épisode Pacifique Oriental (CP et EP), les corrélations sont également différentes. Par exemple, en Nina EP, la marque froide de fin d'hiver d'hiver est beaucoup plus nette, alors qu'elle est parfois carrément inversée en Nina CP.

 

Pour faire une comparaison plus pertinente, il te faudrait regarder une moyenne mois par mois, et par type d'épisode. Pour les Nina EP, comme cette année, prends en référence les années où on a eu une Nina, et où au moment du pic de l'épisode (en général novembre ou décembre), les anomalies froides étaient plus fortes en zone 3 qu'en zone 4 (critère de distinction CP/EP). Je le ferais bien pour présenter les cartes moi même mais j'ai pas d'accès d'où je suis pour les générer sur les serveurs de la NOAA.

 

Je rajouterais par ailleurs que les stations du sud-ouest comme Toulouse ne sont pas idéales pour l'identification de ce type de signal, car régulièrement un temps classique de douceur européenne (à savoir une circulation zonale assez nordique et des hauts geopotentiels au sud), c'est propice aux inversions dans la vallée de la Garonne. Voir décembre 2006 (si ma mémoire ne me fait pas défaut), glacial avec plusieurs jours sans dégel dans la ville rose, alors que c'est l'un des mois de décembre les plus doux pour le nord de la France et plus largement pour des pans entiers du vieux continent.

Edited by TreizeVents
Correction d'une grosse boulette
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)
il y a 53 minutes, lothski a dit :

que

La pente du réchauffement annuel ou celui des mois de janvier et février ?

je ne connais pas le détail du réchauffement au niveau national pour février mais sur la Suisse,  qui se réchauffe globalement plus vite que la France,  Février est avec septembre un mois qui a beaucoup moins bougé que d'autres entre 61/1990 et 81/2010

http://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/passe/normes-climatologiques/cartes-des-normales-saisonnieres.html?filters=temp_8110-6190_02

et la progression en hiver n'est vraiment pas régulière  -> comparer les  courbes moyennes mobiles sur 20 ans là hiver VS printemps,  pour l'hiver il y a eu une hausse  si brutale en 1988  que cette moyenne a rebaissé nettement ensuite  (encore plus spectaculaire au dessus de 1000 m)

http://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/actuel/tendances-climatiques.html?filters=ths200m0_swiss_djf_1864-smoother

-> Du coup j'ai du mal à quantifier cette pente du réchauffement pour ces mois là

 

Ce n'est pas moi qui ait écrit çà mais th38.

Du coup j'ai regardé pour Toulouse, avec des anciennes données il est vrai, de 1984 à 2013 et là j'ai vu un drôle de truc.

En effet si sur cette période l'annuel croît en régression linéaire de 0.16°C/décennie, pour DJF çà décroît de -0.12°C/décennie, hum!

En fait c'est le printemps qui casse la baraque avec 0.46°C/décennie.

Un peu bizarre tout çà, à revoir avec des valeurs plus récentes...

Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Bonjour,

 

Situation début décembre pour l’hiver

 

 

Introduction :

 Après les premières tendances que l’on pouvait donner en septembre qui étaient plutôt fortement favorables (https://forums.infoclimat.fr/f/topic/52024-tendances-hiver-2017-2018/?do=findComment&comment=2803855) puis octobre où quelques points noirs sont apparu (https://forums.infoclimat.fr/f/topic/52024-tendances-hiver-2017-2018/?do=findComment&comment=2816035), un novembre dans le sens d’octobre (https://forums.infoclimat.fr/f/topic/52024-tendances-hiver-2017-2018/?do=findComment&comment=2826394), je vous propose la dernière mise à jour de ma tendance saisonnière personnelle.

 

 

 

I/Les points acquis qu’on a  toujours tendance à oublier…

(Ceux qui ont lu le poste de novembre inutile de regarder cette partie sauf le 5°) sur la Nina car pour le reste c’est un copié collé xD )

 

 

1°) Le QBO :

Nous allons passer notre hiver sous un QBO-:

 

2014 : 13.13   12.68   11.72    7.15   -2.81  -13.98  -19.29  -21.64  -23.24  -23.86  -23.65  -25.38

2015 : -26.70  -28.62  -28.15  -24.38  -12.33    2.18    7.45   10.97   12.07   13.38   12.79   11.39

2016 :      9.34    6.77    3.16    0.64    2.37    3.86    6.25   10.07   10.48   12.83   14.16   15.09

2017 : 14.92   14.78   14.35   13.88    8.01   -3.18  -10.48 -14.42 -15.28 -16.79

 

 

 Et pour rappel le QBO- revient à la tendance de NAO- car il influe le vortex polaire stratosphérique qui influe le vortex polaire stratosphérique en général de manière bénéfique hivernophilement parlant, donc indice favorable pour notre hiver. Même si pour rappel, ce n’est pas un gage automatique comme pour tout indice il y a une part d’échec.

 

 

2°) Activité solaire :

 

  On a une activité solaire en diminution mais encore haute favorisant une tendance au NAO+ au niveau de la réception des particules.

 Mais au niveau du pic du nombre de tache on a un schéma qui favorise plutôt un NAO- en France étant en année lag5- yr

 

Capture.PNG.e917957ad6ed681bb75e2344d5dbeb2b.PNG

 

 

3°) La TNA :

 

 Cette année nous sommes sous TNA+ ce qui donne un secteur tropical dans l’atlantique chaud et la TNA+ a tendance à favoriser les schémas NAO- :

 

 

5a20336ee6d36_Capture1.PNG.74110d68c8f0a48d940585ec1be3cd15.PNG

 

 

4°) L’étude statistique de septembre-octobre

     

 

     On a eu un mois de septembre sous les normes.

 

Sur la période 1980-2010 :

 

-On a 9 situations où l'on passe d'une anomalie négative en septembre à une anomalie positive l'hiver

-On a 8 situations où l'on passe d'une anomalie positive en septembre à une anomalie négative l'hiver

-On a 5 situations où l'on passe d'une anomalie positive en septembre à une anomalie positive l'hiver

-On a 6 situations où l'on passe d'une anomalie négative en septembre à une anomalie négative l'hiver

 (Sachant que deux situations ont été enlevé car on avait l’un des deux facteurs à 0°C)

 

 Donc quand septembre est négatif on a 60% de chance que l'hiver soit au-dessus des normes et 40% de chances que l'hiver soit en dessous des normes

 

 

  Octobre lui était au-dessus des normes :


Sur la période 1980-2010 :

-On a 7 situations où l'on passe d'une anomalie négative en septembre à une anomalie positive l'hiver

-On a 4 situations où l'on passe d'une anomalie positive en septembre à une anomalie négative l'hiver

-On a 7 situations où l'on passe d'une anomalie positive en septembre à une anomalie positive l'hiver

-On a 10 situations où l'on passe d'une anomalie négative en septembre à une anomalie négative l'hiver

 (Sachant que deux situations ont été enlevé car on avait l’un des deux facteurs à 0°C)

 

 

 Donc quand octobre est positif on a 64% de chance que l'hiver soit au-dessus des normes et 36% de chances que l'hiver soit en dessous des normes. Ça correspond grandement à septembre (qui pour sa part était sous les normes), où notre hiver à 60% de chance d’être au-dessus des normes.

 

5°) La Nina

 

Oui elle est maintenant clairement acquise cette Nina qui nous a joué tend de tours!

 

image.png.d2f1b03acafdc6cc55811debb74dc369.png

 

 

Une Nina EP qui est donc favorable à l’ensemble de l’hiver comme l’avait démontré en page 13.
  Graphique qu’il avait posté qui donne les tendances d’anomalie sur le NAO :

 

5a20337055b71_Capture3.PNG.7d78fdb2fa0495adf4d8a4454fb9bb7d.PNG

 

 

Elle favorise clairement un NAO- sur janvier février principalement.

 

 Les modèles semblent favorables à une Nina qui durerait sur l’ensemble de l’hiver :

CFS qui a beaucoup été critiqué mais qui a eu bon dans l’histoire, le seul à voir cette nina aussi intense :

 

5a203370d7987_Capture4.PNG.f548e5695811d380322534996cfa63d9.PNG

 

 

CEP a plutôt bien géré également il est assez optimiste pour l’ensemble de l’hiver :

Une Nina donc acquise et favorable pour notre hiver, un facteur de plus qui tend au NAO-

 

 5a20337167f33_Capture5.PNG.54b11bb5b1a6381cd87fc70612efba35.PNG

 

BOM qui aura celui qui aura toujours le plus sous estimer et qui continue d’ailleurs… :

 

5a203372301c5_Capture6.PNG.8ad2a10a6dd808d6204a2225409c788a.PNG

 

 

 

 

  Quand on fait le bilan, 6 indices (6 car il y en a deux dans le solaire) où l’on a 4 de ces 6 indices favorables à un NAO- contre deux au NAO+. Avantage au NAO- et donc  aux conditions froides et possiblement neigeuse en France donc, même si le NAO+ n’est pas loin…

  Pour plus de détail je vous invite à aller voir des postes anciens de membres du forum qui expliquent tous ces indices où en page 1/5/13 (5 pour les stats) où j’explique plus en détail les prédictions.

 

 

 

II/Tendance stratosphérique

 

 

 

 Alors que nous voyons quelques ouvertures il y a quelques jours la stratosphère semble bien en définitif tendre au neutre pour ce début d’hiver. Donc aucune influence en vue de la stratosphère sur la troposphère.

On aura une petite chute qui reste minime cependant :

 

5a203373e6a18_Capture7.PNG.ba1b16720e1d1cd6036a6b40281684c2.PNG

 

5a203376bdade_Capture8.thumb.PNG.5aead671012b0852095c3f70b7302ee3.PNG

 

5a203379103cd_Capture9.thumb.PNG.8e0a17987f63f6d6d04c23a97d963d14.PNG

 

 

Rien chez CFS qui fait signe que le VPS va chuter en décembre :

 

5a20337f07a67_Capture10.thumb.PNG.1c910b59062e4a2ec13df1a6cc21f98e.PNG

 

 

Janvier par contre semble ouvert avec des possibilités de SSW sont bien là il faudra surveiller ça pendant décembre 

 

5a203384842d5_Capture11.thumb.PNG.c207c68f63dfbbd0d230bf928f3319b8.PNG

 

 

A noter que février semble aussi ouvert, mais vu que c’est loin il vaut mieux rester prudent.

 

 

 

III/ Les mers :

 

Ça n’a pas trop bougé depuis le mois dernier avec une zibe autour de l’Islande et au-dessus du Royaume Unis dans les normes ce qui est une bonne chose pour le polaire maritime mais par contre ça reste très au-dessus des normes au-dessus de la Scandinavie.

 

 

5a203388dafbd_Capture12.PNG.6e4d851cbd734976b45a62183c1a760f.PNG

 

 

Des mers donc dans les normes (71-2000) ce qui veut dire que dans le cas de polaire maritime, les mers gaineront moins le froid à arriver jusqu’à chez nous en étant dans les normes.

 

 

 

IV/Etude statistique de novembre :

 

Après les études statistiques de septembre-octobre je vous propose logique celles de novembre ^^.

Anomalie des mois de novembre et des hivers des périodes 1980-2010 :

 

5a20338cefad3_Capture15.PNG.c447f699e5b6408f1ffd87469cefa42a.PNG

 

 

-On a 10 situations où l'on passe d'une anomalie négative en septembre à une anomalie positive l'hiver

-On a 5 situations où l'on passe d'une anomalie positive en septembre à une anomalie négative l'hiver

-On a 5 situations où l'on passe d'une anomalie positive en septembre à une anomalie positive l'hiver

-On a 9 situations où l'on passe d'une anomalie négative en septembre à une anomalie négative l'hiver

 

 (Sachant que deux situations ont été enlevé car on avait l’un des deux facteurs à 0°C)

 

On sait que novembre va être en dessous des normes.

 

Mais comme on l’observe c’est du 50/50 le passage novembre froid à hiver froid ou chaud.  Mais ce qu’on observe sur le graphique c’est qu’on observe c’est que 7 mois de novembre sur 2 qui ont une anomalie entre les 0 et -1 °C  ont ensuite un hiver sous les normes.

Sachant qu’on aura pas au-delà de -1°C ce mois de novembre on a donc 77% de chance que l’hiver soit froid selon les stats suivantes.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

V/L’enneigement en Sibérie :

 

 

Voici l’enneigement normal d’habitude :

 

5a20338a14884_Capture13.PNG.8a8619aa5d7ec06173a90630e87ab8cb.PNG

 

 

Et voici la situation actuelle on observe que c’est à peu près dans les normes alors que l’exemple ci-dessus est une moyenne de décembre ce qui veut dire que pour une toute fin novembre nous sommes au-dessus des normes. En termes d’enneigement :

 

5a20338bd2db4_Capture14.thumb.PNG.7d506e6b7e4ce8a65a0d465b7e6f7ed0.PNG

 

Ce qui est favorable pour nous, pour rappel ça favorise un gonflement de l’anticyclone Sibérien et plus de froid chez nous dans le cas de continentalisation par l’est.

 

 

VI/Les tendances plus précise de décembre :

 

CFS nous dégage pour ce mois une récurrence de pulsion en atlantique favorisant des coulées en Europe :

 

5a20339240545_Capture16.PNG.2a42130b3204b6c8b2f57b4d8d490b94.PNG

 

 

 

On note avec GFS la récurrence (là depuis novembre) à la pulsion anticyclonique avec un VP régulièrement attaqué par les HPs. Attention que ça ne vire pas comme la fin de run  qui vire

au zonal car il y a un risque que le VP migre à cause de pulsion extérieur de ce fait nous ça tendrait au zonal.

 On note aussi la présence récurrente d’un anticyclone en Arctique qui favorise quand même ce dynamisme de pulsion. On peut vite virer à de très belles choses avec des pulsions conséquentes qui viendraient se joindre à cet anticyclone et des décrochements massifs. Maintenant va falloir voir comment ça évolue :

 

tempresult_swv9.gif

 

 

tempresult_ykm3.gif

 

 

 

Conclusion :

 

 

On note donc plusieurs facteurs favorables au schéma NAO- :

 

-L’indice solaire au niveau du nombre de tache

- Le QBO-, qui pourrait être faussé (voir cas particulier du NAO+)

-La TNA+

-Le VP avec une réserve de froid meilleure que ces dernières années à condition qu’il y est du mouvement chez les hautes pressions

- La dynamique fortement intéressante pour décembre sur CFS et GFS

-La Nina très favorable en Janvier-Février

 -Les statistiques de novembre.

-(Stratosphère à suivre en janvier ?)

 

Mais des facteurs favorables au schéma NAO+ semblent apparaître :

 -L’activité solaire au niveau des réceptions des particules

- La statistique de septembre-octobre clairement défavorable

-Risque de migration du VP vers l’atlantique

 

Neutre : -Stratosphère

-Les mers

 

 

 Donc ma tendance ne tient qu’à moi comme d’habitude.

 

 Décembre : Tendance froide sous les normes sans gros excèdent avec une humidité dans les normes pour le nord toujours sec en méditerranée avec des ondulations fortement présente.  Sur la 3ème décade je reste plus sceptique avec le risque de perte de poids de la dynamique d’ondulation froide.  Attention au  déplacement du VP vers l’atlantique vers la mi-décembre…

 

 

Janvier : Janvier un retour du zonal (humide et doux) possible mais toujours avec une forme d’ondulation mais faible (parfait en montagne). Progressivement dans le mois, le NAO chuterait et on aurait l’apparition d’ondulation assez marqué avec l’arrivée nouvelle du froid et de possibilité neigeuse. Je mise également sur la possibilité d’apparition d’un SSW en stratosphère vers la deuxième décade de janvier.

 Un mois humide et donc bien mieux en méditerranée  et légèrement au-dessus des normes.

 

 

Février : Le mois le plus favorable avec des conséquences d’un SSW fin janvier environ (15jours de répercussion stratosphère-troposphère), un vortex polaire explosé favorisant un AO bas et NAO aussi de belles possibilités froide et neigeuse de ce fait.

 Février donc en dessous des normes en terme d’humidité sans gros déficit et à des tendances plutôt net sous les  normes en terme de tempéarture.

 

 

 

Merci de m’avoir lu.

 

Gugo.

 

 

Edited by gugo
  • J'aime 10
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

( réponse au post de météor "Un peu bizarre tout çà, à revoir avec des valeurs plus récentes..."  désolé pour le HS )

Cette "baisse"   hivernale n'est pas si bizarre que ça , elle est connue depuis un bon moment en altitude à l'est des Alpes , par tous ceux qui se penchent un peu sur le climat de ces coins .

 Certains s'étaient jetés là dessus avec les chiffres du Saentis /Sonnblick /Zugspitze et ont communiqué leur "découverte",  relayée ensuite par d'autres  comme s'ils avaient révélé à tout le monde une info "cachée"   alors que les tendances étaient affichées depuis des lustres et mises à jour  sur météo suisse.

Plus on met 1988 à 1990 en début de la période , plus la tendance linéaire est en baisse ..(-0,53° par décennie pour 1987 2017  pour le Saentis en hiver carte là ) On fait  dire aux droites ce qu'on veut à coup de tendances linéaires sur l'hiver :  Voir  graphiques et commentaires  du 22 juin 2015 là

 

 

 

Edited by lothski
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 4ème arrondissement
Il y a 1 heure, gugo a dit :

5°) La Nina

 

Oui elle est maintenant clairement acquise cette Nina qui nous a joué tend de tours!

 

5a20336fe1710_Capture2.PNG.06aff0cb8d39692634e8156c67895c12.PNG

 

 

Une Nina CP qui est donc favorable à l’ensemble de l’hiver comme l’avait démontré en page 13.
  Graphique qu’il avait posté qui donne les tendances d’anomalie sur le NAO :

 

5a20337055b71_Capture3.PNG.7d78fdb2fa0495adf4d8a4454fb9bb7d.PNG

 

Le graphique en question montre plutôt que La Nina CP est favorable aux NAO+ alors que La Nina EP est favorable aux NAO-.

 

Si j'ai bien compris la carte, on a une Nina assez étendue mais plutôt EP que CP, et donc ce serait plutôt favorable à une NAO-.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m
il y a 28 minutes, Benjamin GADRAT a dit :

 

Le graphique en question montre plutôt que La Nina CP est favorable aux NAO+ alors que La Nina EP est favorable aux NAO-.

 

Si j'ai bien compris la carte, on a une Nina assez étendue mais plutôt EP que CP, et donc ce serait plutôt favorable à une NAO-.

Euh oui grosse erreur de ma part :$

C'est modifié!

Edited by gugo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Cet hiver 20172018 va etre clairement passionnant à vivre. Nous sommes à l'aube d'un hiver rigoureux sur l'Europe et l'Est des USA, aidé par la Nina mode Est et un QBO Est. Eh oui, ca parait bizarre, on dit souvent souvent que les Nina favorisent les refroidissement massives du VP et c'est le cas sauf un, la où les fortes anomalies négatives se concentrent en permanences sur l'Est du Pacifique sans se décaler vers l'ouest et c'est exactement ce qui se passe depuis que la faible Nina a débuté. Quelle conséquence sur l'atmosphère? eh ben on voit deja pleins de prémices, la chute de la NAO depuis le 10 novembre ( d'ailleurs la NAO a souvent été négatif ou neutre depuis début septembre) souvent à présent dans un territoire négatif ou proche du neutre mais très rarement dans positif de longue durée. La troposphère qui est déconnectée du refroidissement rapide de la stratosphère au cours de cet automne est typique des motifs La Nina EP. C'est d'ailleurs pas un hasard qu'il y a eu les plus grands réchauffements canadiens en début d'hiver pendant trois hivers de type Nina EP c'est à dire 1962, 1996 et 2005 et 2017 pourrait bien y en faire partie. La cause de cette Nina il faut la chercher dans le ralentissement du courant jet subtropical dans le Pacifique qui gonfle la pression à haute altitude contrairement à la Nina classique qui maintient le jet de traction sortant du continent asiatique et à basse altitude. C'est pourquoi je pense que peu importe ce qui se passera cet hiver dans la stratosphère, peu importe quel type de réchauffement il y aura, des ondes courtes dans l’Atlantique se produiront régulièrement sous forme donc d'anticyclone chaud tout au long de cet hiver...

  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Analyse des possibilités hivernales à long terme

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...