Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Châtellerault(86)
Il y a 2 heures, mike a dit :

Cet hiver 20172018 va etre clairement passionnant à vivre. Nous sommes à l'aube d'un hiver rigoureux sur l'Europe et l'Est des USA, aidé par la Nina mode Est et un QBO Est. Eh oui, ca parait bizarre, on dit souvent souvent que les Nina favorisent les refroidissement massives du VP et c'est le cas sauf un, la où les fortes anomalies négatives se concentrent en permanences sur l'Est du Pacifique sans se décaler vers l'ouest et c'est exactement ce qui se passe depuis que la faible Nina a débuté. Quelle conséquence sur l'atmosphère? eh ben on voit deja pleins de prémices, la chute de la NAO depuis le 10 novembre ( d'ailleurs la NAO a souvent été négatif ou neutre depuis début septembre) souvent à présent dans un territoire négatif ou proche du neutre mais très rarement dans positif de longue durée. La troposphère qui est déconnectée du refroidissement rapide de la stratosphère au cours de cet automne est typique des motifs La Nina EP. C'est d'ailleurs pas un hasard qu'il y a eu les plus grands réchauffements canadiens en début d'hiver pendant trois hivers de type Nina EP c'est à dire 1962, 1996 et 2005 et 2017 pourrait bien y en faire partie. La cause de cette Nina il faut la chercher dans le ralentissement du courant jet subtropical dans le Pacifique qui gonfle la pression à haute altitude contrairement à la Nina classique qui maintient le jet de traction sortant du continent asiatique et à basse altitude. C'est pourquoi je pense que peu importe ce qui se passera cet hiver dans la stratosphère, peu importe quel type de réchauffement il y aura, des ondes courtes dans l’Atlantique se produiront régulièrement sous forme donc d'anticyclone chaud tout au long de cet hiver...

Salut MIKE quand tu parles d hiver froid en europe cela englobe t il aussi l europe de l ouest ? Merci pour ta reponse

Edited by flocon86

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 31 minutes, flocon86 a dit :

Salut MIKE quand tu parles d hiver froid en europe cela englobe t il aussi l europe de l ouest ? Merci pour ta reponse

 

je peux pas affirmer à 99% que la France sera dans le lot étant donné qu'elle se situe aux carrefours de tous les centres d'action mais je peux au moins dire que les chances d'un hiver froid/humide sont plus que jamais élevées

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter que la MJO passe en phases 5 et 6 les prochaines semaines. En lien avec la Nina ?

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Je reviens un peu sur l'influence de la Niña sur le climat européen.

D'après le Met Office cette influence sur la température n'est pas évidente et pas que pour la vallée de la Garonne où comme chacun sait les inversions sont fréquentes¬¬:

 

la-nina-temp.jpg

On regardera sur le lien le peu d'influence de l'ENSO en général pour l'hiver européen sauf en Scandinavie.

Bon maintenant c'est le Met Office, ils sont sans doute moins bons que certains ici:D

Edited by meteor

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, meteor a dit :

Je reviens un peu sur l'influence de la Niña sur le climat européen.

D'après le Met Office cette influence sur la température n'est pas évidente et pas que pour la vallée de la Garonne où comme chacun sait les inversions sont fréquentes¬¬:

 

la-nina-temp.jpg

On regardera sur le lien le peu d'influence de l'ENSO en général pour l'hiver européen sauf en Scandinavie.

Bon maintenant c'est le Met Office, ils sont sans doute moins bons que certains ici:D

 

Il est étonnant qu'El Nino aurait une influence en octobre et novembre (température chaude) en France et au Nord de l'Europe des températures plus froides en janvier et février dans leur carte mais pas l'effet inverse avec La Nina alors que pour les autres pays que l'ENSO influence (toute l’Amérique du Sud, l'Afrique du Sud,  l'Inde, l'ouest de l'Afrique , l'Est de l'Amérique du Nord,...) l'effet sur leur climat est opposé entre El Nino et La Nina telle comme il est logique. Par contre pour les précipitations il y a bien l'effet opposé en Espagne avec une météo plus sèche de septembre à novembre avec La Nina et l'inverse avec El Nino.

 

Donc comment ce fait-il que Météo-Office dit qu'El Nino a une influence sur la température en octobre et novembre en France puis de janvier à février au Nord de l'Europe mais pas lors de La Nina ??

 

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 9 heures, meteor a dit :

Je reviens un peu sur l'influence de la Niña sur le climat européen.

D'après le Met Office cette influence sur la température n'est pas évidente et pas que pour la vallée de la Garonne où comme chacun sait les inversions sont fréquentes¬¬:

 

 

On regardera sur le lien le peu d'influence de l'ENSO en général pour l'hiver européen sauf en Scandinavie.

Bon maintenant c'est le Met Office, ils sont sans doute moins bons que certains ici:D

 

Le  Met'Office présente des pages généralistes et didactiques sur les effets principaux de l'ENSO, ce qui est déjà pas mal.

Pour ton sous entendu sur le fait que je me sentirais meilleur que le Met'Off (et surtout ton envie habituelle de casser de la prévision saisonnière sans sortir de ta petite zone de confort qui se résume à penser qu'on ne sait pas en faire sans trop chercher à aller plus loin),  je t'invite aussi à aller écrire à la revue climate dynamics pour leur expliquer à quel point ce sont des breles qui se la jouent.

 

https://link.springer.com/article/10.1007/s00382-014-2155-z

Citation
Citation

 

  • J'aime 5
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Williams, je ne peux évidemment pas répondre à tes interrogations.

L'influence de l'ENSO sur des régions aussi éloignées que les nôtres ne peut se faire que de façon très indirecte et très subtile.

Personne ici n'est capable, avec ses petits moyens,  d'analyser les connexions éventuelles entre ENSO et climat européen.

Malgré tout, bien des gens se raccrochent à cette idée que ces connexions existent et surtout  qu'elles sont significatives c'est à dire se détachant nettement du bruit.

La seule chose que je peux te dire est qu'il n'y a aucune raison, a priori, qu'il y ait une quelconque symétrie entre Niño et Niña dans ce cadre.

Sinon,  lire ce document qui sert de base au Met Office à ce sujet.

Concernant les deux types de Niña qui auraient des influences différentes sur nos hivers, je suis dubitatif.

Une première recherche sur google montre d'ailleurs que la recherche sur ce thème semble être une spécialité chinoise.

Il y a en particulier un graphique (figure 5) dans ce document, qui semble d'un simplisme déroutant.

Je n'ai pas vu qu'il était accompagné d'une quelconque probabilité, comme si, à chaque fois çà se produisait comme çà.

Donc ne pas prendre à la lettre ce genre de graphique et attendre, au moins, la confirmation d'autres laboratoires....

 

Concernant les impacts, en général, de l'ENSO sur le climat mondial cette liste du Met Office donne une idée de la complexité assez effarante du problème.

 

-Recent research has suggested that there are two main subtypes of ENSO. The terminology varies, but the names Central Pacific (CP) and East Pacific (EP) indicate variations in the location of equatorial sea surface temperature anomalies. The impact maps combine the effects of both types: thus in regions where CP and EP events have contrasting effects the net impact may be reduced, and there may be separate CP and EP impacts that do not appear here.

-Some regions have, for example, an El Niño impact but not a La Niña impact: thus while the El Niño and La Niña maps have many areas in common, usually with opposite impacts, there are several differences.

-Some regions may expect different impacts in differing seasons during an ENSO event, as indicated by overlapping areas of impact. This is a consequence of interactions of ENSO with the regional seasonal cycle.

-Some regions have impacts that depend on the magnitude of events. For example, the North European (Baltic) region included on the El Niño map is marked as a cold impact, but very strong El Niño events (e.g. 1997/98, 1982/83) have an opposite warm impact. A comment is included in the text on the map.

-Observational data coverage varies substantially geographically. There may be some regions with a distinct impact that are not revealed by the analyses.

-These summary maps do not indicate the severity of impacts. The probabilities and magnitudes vary considerably from region to region.

-The impact areas marked depend on the selection criteria, and maps that use other criteria such as composites and correlations will differ. Further, the ENSO event selection includes weak events, and restriction to moderate and strong events would alter the areas of impact.

 

 

Edited by meteor
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Ca serait cool d'arrêter le HS on a un topic spécial Nina et des topics climat...

On est sur la prévis hiver.... et depuis 3 pages on en voit peu des prévis sur l'hiver...

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Coux (Ardèche )

Bonjour,

Je suis depuis plusieurs années ce forum avec beaucoup de plaisir.

Passionné de météo et amoureux de toutes les saisons, je me délecte de lire vos analyses, vos perspectives, vos prévisions.

Pour autant, et je rejoint Gugo et beaucoup d'autres, depuis quelque temps, et notamment pour hiver 2017.2018, que de HS suralimentes et de querelles puériles.

Ce forum est à mes yeux un lieu d'échanges de points de vues, de débats, de pluralisme.

Alors de grâce, faites en sorte de lui redonner les lettres de noblesse pour lesquelles je m'y suis intéressé et par la suite passionné. 

J'ai hâte de lire vos prochains post pour un hiver qui a mon avis est surprenant d'incertitude!!!

Alors, lancez vous! Proposez, alimentez, argumentez, et respectez vous.

Bien a vous et respectueusement 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/11/2017 à 16:12, Run999H a dit :

Je vais fonctionner de manière très basique mais partant du constat que nous connaissons des phases de longues durées. J'ai envie d'attendre quelques jours et voir si la dynamique de flux de nord-ouest que nous connaissons actuellement va se poursuivre prochainement. 

Je trouve que l'AA a regagné sa position plus habituelle, que l'échange méridien semble relativement bien en place sans pour autant bouleverser l'activité cyclonique en Atlantique. 

 

Alors, pourquoi pas envisager une première partie de la saison sous ce même regime. Flux de nord-ouest assez dépressionnaire en allant vers l'Europe Centrale, plus anticyclonique en se dirigeant vers l'ouest (plus proche de l'AA). En fait un AA qui jouerait son rôle de toboggan.

 

Cela se caractériserait par un temps globalement perturbé (sans excès et notamment en allant vers l'ouest), une première partie assez fraîche mais sans excès en raison de l'origine du flux franchement maritime mais bien bénéfique pour les massifs montagneux. 

 

Estimant qu'une phase peut durer en moyenne deux mois, je vois bien novembre et Décembre  de la sorte. 

 

Bien entendu, c'est une prévision peu scientifique et assez personnelle, je reprécise. C'est plus pour répondre à certains qui demandent simplement si on peut s'attendre à Du doux, dans les normales ou du frais. J'opte donc pour du frais perturbé mais sans excès. 

Cela n'est pas vouloir me jeter des fleurs mais pour le moment, ma thèse non-scientifique se vérifie plutot. L'AA ne semble pas vouloir bouger des masses et reste bien ancré en atlantique avec son rôle toboggan plus ou moins pentu. Une bonne nouvelle pour les massifs ! 

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Germain les Corbeil

Le fait que MF persiste dans sa prévision m'étonne car on est vraiment mal partit pour avoir un mois décembre doux. 

En effet le vortex polaire est très perturbé depuis 2 bonne semaine. Et une rémission me semble peu probable au moins pour les 3 prochaine semaines. Je m'explique ;

La convection dans l'océan indien qui renforce la cellule subtropical nord atlantique , favorise un schéma NAO+ et donc un vortex polaire froid, n'est pas parvenu à changer la synoptique globale. En ce début décembre, un schéma AO- se maintient avec un jet très ondulé notamment coté atlantique. On constate un retour au zonal coté pacifique, expliquant la relative remontée de l'AO cette semaine certainement conséquence de la convection indienne (phase 3-4)

ao.sprd2.gifgensnh-21-1-0.png

Pourtant on voit que les modèles envisagent une nouvelle chute de l'AO d'ici à la mi-décembre (ça ne fait pas l'unaninimité pour l'instant mais ça va venir).

Cela s'explique très bien, la MJO est de reprise, elle démarre en ce début de mois une phase 5 bien marquée et devrait continuer sont cycle vers la phase 6 en conservant cette intensité, un foyer de convection va alors s'installer dans l'océan pacifique, ce qui perturbe la cellule subtropcial pacifique, favorise alors les ondulations qui se propagent ensuite à l'ensemble de l'hémisphère (parfois), en gros, ces phases 5-6-7-8 sont d'important précurseur d'AO-. Cet important forçage survenant dans un contexte déjà très ondulatoire  pourrait conduire à une situation assez remarquable avec un ou plusieurs blocages qui pourrait aboutir ces prochaines semaines

 

Décembre devrait donc continuer dans sa lancée et etre bien froid et humide sur la majeur partie du territoire.

+Cette certaine récurrence au régime AR devrait se poursuivre pendant toute la première quinzaine de novembre.

+En dernière décade, l'activité ondulatoire cesserait coté atlantique et amérique mais cela serait compenser par la formation d'une large zone de subsidence sur l'Eurasie, cela pourrait finir en circulation bloqué avec des conditions froides et sèches sur l'Europe.

+ Début janvier, ce blocage eurasiatique se propagerait vers l'Islande comme souvent. Cette période pourrait elle aussi se montrer bien froide.

638218irma.png

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 11
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 8 heures, faycal a dit :

Le fait que MF persiste dans sa prévision m'étonne car on est vraiment mal partit pour avoir un mois décembre doux. 

 

 

M'enfin les prévisions de MF sont pour les 3 mois a venir et pas ciblées sur décembre, on peut encore finir ce mois a -1° d'anomalies et se taper janvier et février a +2°, cela dit je serais curieux d'avoir leur détail mois par mois mais je ne crois pas qu'ils procèdent de cette façon...

Sur la situation a l'attaque de l'hiver on peut quand même commencer a parler d'un début de récurrence puisque ça fait en gros un mois que  des blocages Atlantique s'enchainent avec plus ou moins de succès, a voir si cela va durer tel quel, monter en puissance, ou s'effacer peu a peu au profit de quelque chose de plus classique pour nos contrées d'Europe occidentale. 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Jussy (02)

Les explications de @faycal et @gugo corroborent avec l'actualisation de la prévision saisonnière de Météo Paris. 

 

CF : "IMPORTANT : Après plusieurs mois durant lesquels la plupart des modèles météo envisageaient un hiver très doux, certains scénarios ne sont plus aussi catégoriques (à tel point que nous sommes dans l'embarras pour la 2eme partie du mois de décembre...). "

 

Pour le moment, les prévisions pour cet hiver sont un peu flous...

 

Source : http://www.meteo-paris.com/france/previsions-saisonnieres.php

Edited by thehunterst

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 3 minutes, thehunterst a dit :

Les explications de @faycal et @gugo corroborent avec l'actualisation de la prévision saisonnière de Météo Paris. 

 

CF : "IMPORTANT : Après plusieurs mois durant lesquels la plupart des modèles météo envisageaient un hiver très doux, certains scénarios ne sont plus aussi catégoriques (à tel point que nous sommes dans l'embarras pour la 2eme partie du mois de décembre...). "

 

Pour le moment, les prévisions pour cet hiver sont un peu flous...

 

Source : http://www.meteo-paris.com/france/previsions-saisonnieres.php

Euh xD

 

image.thumb.png.46cf81fad88bf0b2d3fd0491759268e9.png

 

 

 

Le 30/11/2017 à 18:00, gugo a dit :

Décembre : Tendance froide sous les normes sans gros excèdent avec une humidité dans les normes pour le nord toujours sec en méditerranée avec des ondulations fortement présente.  Sur la 3ème décade je reste plus sceptique avec le risque de perte de poids de la dynamique d’ondulation froide.  Attention au  déplacement du VP vers l’atlantique vers la mi-décembre…

 

 

Janvier : Janvier un retour du zonal (humide et doux) possible mais toujours avec une forme d’ondulation mais faible (parfait en montagne). Progressivement dans le mois, le NAO chuterait et on aurait l’apparition d’ondulation assez marqué avec l’arrivée nouvelle du froid et de possibilité neigeuse. Je mise également sur la possibilité d’apparition d’un SSW en stratosphère vers la deuxième décade de janvier.

 Un mois humide et donc bien mieux en méditerranée  et légèrement au-dessus des normes. (ajouts: donc en gros dans les normes (légèrement au dessus) mais humide)

 

 

Février : Le mois le plus favorable avec des conséquences d’un SSW fin janvier environ (15jours de répercussion stratosphère-troposphère), un vortex polaire explosé favorisant un AO bas et NAO aussi de belles possibilités froide et neigeuse de ce fait.

 Février donc en dessous des normes en terme d’humidité sans gros déficit et à des tendances plutôt net sous les  normes en température.

 

 

Je ne le suis pas trop sur tout personnellement :P

 

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Jussy (02)
il y a 18 minutes, gugo a dit :

Euh xD

 

image.thumb.png.46cf81fad88bf0b2d3fd0491759268e9.png

 

 

 

 

 

Je ne le suis pas trop sur tout personnellement :P

 

J'étais pas loin ^^

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Dans le TLT on commence à avoir quelques signaux de mise en place d'un zonal dynamique.

Certes, ces scenarios sont minoritaires actuellement, mais on sent que, des que les T° sur le labrador vont franchement baisser, la cyclogenese pourrait tres nettement se renforcer

  • Haha 7
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Malmedy ( Province de Liége ) 342m

Moi aussi je pense que l'hiver se joue durant le mois de décembre la suite semble selon les modèles et les sites de prévisions saisonnières plus douce avec une reprise de l'activité dépressionnaire nord atlantique durant janvier et février.

  • J'aime 1
  • Haha 4
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Germain les Corbeil

La possibilité d'un blocage sur le nord de l'Eurasie que j'évoquais il y a quelques jours commence à apparaître sur les ensemblistes, et ça ne fait pas semblant, à +384h, on a presque +30hpa d'anomalie sur Svalbard sur les 20 scénarios du panels GEFS.

Comme je le disais dejà à la fin du mois d'octobre, une vague de froid sur l'Europe est probable courant décembre, c'est à suivre.

gensnh-21-5-384.png  

Quant à la suite de l'hiver, je reste sur ce que j'avais avançé dans mon post page 9, les conditions AO- devrait perdurer avec une certaine regularité au moins jusqu'à fin janvier. Un SSW majeur reste également fortement envisageable durant les 8 prochaines semaines.

Edited by faycal
  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Aubin de Médoc, 15 km au NO de Bordeaux (33)

Je me permet de partager ici le tweet de notre cher @gaet34 qui envisage que "Le régime "dorsale atlantique" ultra-dominant actuellement pourrait laisser place à un régime type "blocage scandinave"mi-décembre"

 

 

  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites


Il  y a en effet une certaine logique à ce raisonnement d'AS. Maintenant, le plus probable est le retour au zonal après un tel épisode avec notamment le renforcement de la cyclo du Labrador voire les BP au Groënland pour un petit bout de temps. On connait le schéma, on en a pour X semaines :(.

A suivre bien sûr, rien n'est gravé dans le marbre météologique.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 17 minutes, kaktus a dit :


Il  y a en effet une certaine logique à ce raisonnement d'AS. Maintenant, le plus probable est le retour au zonal après un tel épisode avec notamment le renforcement de la cyclo du Labrador voire les BP au Groënland pour un petit bout de temps. On connait le schéma, on en a pour X semaines :(.

A suivre bien sûr, rien n'est gravé dans le marbre météologique.

 

non, c'est en aucun cas le plus probable. Il y a 70% de chance d'un blocage froid à partir de la mi-décembre et se prolongeant le reste du mois

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)
il y a 13 minutes, mike a dit :

 

non, c'est en aucun cas le plus probable. Il y a 70% de chance d'un blocage froid à partir de la mi-décembre et se prolongeant le reste du mois

Peut on savoir d'ou sors ce 70%???

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 2 minutes, serge26 a dit :

Peut on savoir d'ou sors ce 70%???

 

c'est de moi même. Pourquoi? suffit de suivre ce que je disais quelques semaines plus tôt

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les prévisions saisonnières prennent elles en compte la MJO ? Nous sommes actuellement en phase 5 bien opérante et nous passons en phase 6 dans les prochaines 24h. L'incertitude concerne la phase 7. Le vortex polaire ne risque t'il pas d'être perturbé pour le reste de l'hiver ?

  • J'aime 1
  • Haha 2
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...