Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

On peut consulter le bilan de cet hiver sur le site de MF :

-Beaucoup de pluies (+50%)

-Très peu de soleil

-Des températures excédentaires de 0.5°C par rapport à 81/10 qui cache des grosses disparités : janvier le plus doux de l'histoire des relevés, février froid...on s'en doute

 

Cet hiver résume à lui seul ce qu'est notre climat aujourd'hui :

-la moyenne des températures est en fait dans la moyenne du climat centré sur aujourd'hui (+0.3/0.4°C par décennie, nous mène en gros sur ce que l'on a vécu cette année)

-des périodes douces qui nous amènent à taper sur les records : janvier... 2 ans seulement après décembre 2015...

-des périodes froides qui, pour devenir assez remarquables doivent tabler sur des synoptiques exceptionnelles, telle celle que l'on vient de connaitre....

  • J'aime 19

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 55 minutes, th38 a dit :

On peut consulter le bilan de cet hiver sur le site de MF :

-Beaucoup de pluies (+50%)

-Très peu de soleil

-Des températures excédentaires de 0.5°C par rapport à 81/10 qui cache des grosses disparités : janvier le plus doux de l'histoire des relevés, février froid...on s'en doute

 

Cet hiver résume à lui seul ce qu'est notre climat aujourd'hui :

-la moyenne des températures est en fait dans la moyenne du climat centré sur aujourd'hui (+0.3/0.4°C par décennie, nous mène en gros sur ce que l'on a vécu cette année)

-des périodes douces qui nous amènent à taper sur les records : janvier... 2 ans seulement après décembre 2015...

-des périodes froides qui, pour devenir assez remarquables doivent tabler sur des synoptiques exceptionnelles, telle celle que l'on vient de connaitre....

Synoptique exceptionnel pour fin février effectivement. Heureusement que ce n'est pas arrivé en plein mois de Janvier en tous cas on bat des reccords par endroit pour une fin février 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)
Il y a 5 heures, th38 a dit :

On peut consulter le bilan de cet hiver sur le site de MF :

-Beaucoup de pluies (+50%)

-Très peu de soleil

-Des températures excédentaires de 0.5°C par rapport à 81/10 qui cache des grosses disparités : janvier le plus doux de l'histoire des relevés, février froid...on s'en doute

 

Cet hiver résume à lui seul ce qu'est notre climat aujourd'hui :

-la moyenne des températures est en fait dans la moyenne du climat centré sur aujourd'hui (+0.3/0.4°C par décennie, nous mène en gros sur ce que l'on a vécu cette année)

-des périodes douces qui nous amènent à taper sur les records : janvier... 2 ans seulement après décembre 2015...

-des périodes froides qui, pour devenir assez remarquables doivent tabler sur des synoptiques exceptionnelles, telle celle que l'on vient de connaitre....

 

On peut estimer cependant que pour une anomalie saisonnière comprise entre -0.5 et +0.5°C, la saison peut être considérée comme normale par rapport à la moyenne de référence.

C'est en tous cas ce qu'on l'air d'estimer les organismes de prévision tels CFSv2 par exemple.

De plus si la synoptique de février pour la VDF a été exceptionnelle, on peut également dire que les circonstances ont été exceptionnelles pour janvier avec une anomalie de 3.4°C.

Pour ma part je considère que globalement cet hiver aura été normal sur la France, a fortiori dans mon coin où l'anomalie a été de 0.15°C seulement.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie
il y a 5 minutes, meteor a dit :

 

On peut estimer cependant que pour une anomalie saisonnière comprise entre -0.5 et +0.5°C, la saison peut être considérée comme normale par rapport à la moyenne de référence.

C'est en tous cas ce qu'on l'air d'estimer les organismes de prévision tels CFSv2 par exemple.

De plus si la synoptique de février pour la VDF a été exceptionnelle, on peut également dire que les circonstances ont été exceptionnelles pour janvier avec une anomalie de 3.4°C.

Pour ma part je considère que globalement cet hiver aura été normal sur la France, a fortiori dans mon coin où l'anomalie a été de 0.15°C seulement.

 

Je te rejoins, on retient surtout qu'un mois de janvier exceptionnellement doux ou ce mois de février ce n'est pas normal, le climat se fout des statistiques, notre pays est soumis à tellement d'influence que cet hiver me parait dans les normes avec d'énormes disparité évidement.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Besançon 290m

Dans le NE  Hiver chaud quand même , anomalie de plus de 1° . 

à  Besançon 6eme le plus chaud sur les 20 dernières années, derrière 2001 ,2007, 2008, 2014 et 2016 

anomalie surtout en Tn (+1,6 ,  +0,6 en Tx) et sans parler de l'enneigement sous 1000 m .

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Ce qui est assez remarquable cet hiver, c'est son découpage vraiment affirmé entre les trois différents mois :

- Un mois de décembre marqué par des décrochages en flux polaire maritime récurrents, conduisant à un déficit d'ensoleillement record (les flux de NO ayant surtout pour trait, en début d'hiver, d'être très nébuleux) ;

- Un mois de janvier marqué par un courant océanique ininterrompu, débouchant sur un record de douceur (non par des pics de température mais par une douceur persistante) et de pluviométrie ;

- Un mois de février marqué par des isolements à répétition de gouttes froides au niveau de l'Europe occidentale avec en guise de final un véritable décrochage d'air froid continental en flux d'est.

 

Je regardais quelques stations par curiosité hier, j'ai vu passer un poste qui n'a relevé qu'un seul jour avec déficit journalier de température en janvier et que deux jours avec excédent de température en février, c'est pour dire le niveau de persistance de la douceur de janvier et de la fraîcheur de février !

 

 

Une petite remarque intéressante, c'est qu'entre les flux de NO de décembre, d'O de janvier et d'E de février, le point commun c'est l'absence générale de conditions anticycloniques durables. Enfin un hiver sans passer X jours sous une grosse patate, c'est quand même appréciable (de mon point de vue en tous cas, désolé Fonky).

 

Petite illustration graphique avec la situation dans le quart nord-est de la France :

 

5a9835046d21c_hiver.png

 

Ce graphique représente le rapport entre la valeur du géopotentiel à 500 hPa durant le trimestre hivernal (plus c'est bas plus c'est dépressionnaire, et inversement), et de l'anomalie de température au sol. On remarque qu'il existe une certaine relation, certes imparfaite, qui tend à nous dire que les hivers dépressionnaires sont plus régulièrement frais, et inversement. Les losanges  rouges représentent les 20 dernières années, les carrés bleus les années antérieures depuis 1950. Données NCEP.

 

Deux constats :

- Dans l'ensemble, nos hivers sont de plus en plus anticycloniques. La moyenne des 20 dernières années est de 5508 mètres, contre 5687 mètres sur les années antérieures. 2018 sort assez nettement du lot : c'est le troisième hiver le plus dépressionnaire depuis 21 ans .. mais il aurait tout juste été légèrement dépressionnaire si on avait du le classer par rapport aux hivers d'avant.

- Dans l'ensemble, le rapport entre géopotentiels et température tend à s'élever : à géopotentiels constants, les anomalies de températures au sol semblent augmenter. C'est matérialisé notamment par les lignes de tendance moyenne : on voit que la ligne rouge des 20 dernières s'élève davantage que celle des années antérieures. 2018 s'inscrit dans cette tendance : les 8 hivers anciens qui avaient affiché une valeur globalement équivalente en termes de géopotentiels ont eu, en moyenne, une température moyenne plus basse d'un degré et demi que celle de 2018.

 

Bon, cela reste des grandes lignes et on distingue bien qu'il peut y avoir une certaine variabilité d'une année sur l'autre. Mais le schéma de fond que l'on retrouve sur les autres saisons (hausse moyenne des géopotentiels + hausse du rapport entre géopotentiels et températures au sol) continue d'émerger.

 

  • J'aime 27
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Londres/Paris/Herbignac (44)

Merci TreizeVents pour cette analyse très intéressante.

J'ai une question sur l'axe des températures au sol : s'il s'agit de l'anomalie de températures au sol, comment expliquer que toutes les valeurs, y compris les anciennes (en bleu) - sauf une (à -3, j'imagine qu'il s'agit de l'hiver 62-63) - se situent au-dessus de 0 ? visuellement l'axe "moyen" semble plutôt se situer au niveau de 2 degrés. Toutes les anomalies ne peuvent pas être positives, ou alors la référence est antérieure à 1950. Cela ne change rien à la conclusion, mais j'aimerais comprendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
il y a 18 minutes, Fred72 a dit :

Merci TreizeVents pour cette analyse très intéressante.

J'ai une question sur l'axe des températures au sol : s'il s'agit de l'anomalie de températures au sol, comment expliquer que toutes les valeurs, y compris les anciennes (en bleu) - sauf une (à -3, j'imagine qu'il s'agit de l'hiver 62-63) - se situent au-dessus de 0 ? visuellement l'axe "moyen" semble plutôt se situer au niveau de 2 degrés. Toutes les anomalies ne peuvent pas être positives, ou alors la référence est antérieure à 1950. Cela ne change rien à la conclusion, mais j'aimerais comprendre.

 

Ah ben reponse simple, grosse bourde de ma part, le graphique affiche la Tm et non l'anomalie de Tm .. >:(

  • J'aime 2
  • Merci 2
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lubersac - Altitude 375m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m

D'après LCM, le bilan final de l'hiver serait au niveau des températures excédentaire avec +0,3°C d'anomalie soit un hiver normal mais très contrasté au final comme dit plus haut. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, le bilan Météo-France de l'hiver météo en France se termine sur un excédent de +0.6°C sur DJF (dec +0.3°C ;  jan +3.4°C ; fev -2.2°C)

Le bilan officiel définitif ne devrait pas tarder. En attendant, voici le provisoire qui avait été publié le 28/02 :

http://www.meteofrance.fr/actualites/59730414-hiver-2017-2018marque-par-les-intemperies

  • J'aime 5
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy

Un hiver bien doux sur le NE du pays avec des excédents supérieurs à 1° voir 1,5° mais très humide battant des records de pluviométrie entre novembre et janvier en particulier du centre de la Lorraine au nord de l'Alsace.

 

Janvier le plus doux jamais enregistré et un mois de février un peu froid mais bien éloignés de février 2012, et sur certains secteurs (sud de l'Alsace à la FC) février 2013 est également plus froid.

 

 

A noter que sur le NE du pays c'est un hiver à nouveau faiblement neigeux (on les enchaînes).

La station de Nancy-Essey par exemple enregistre sa cinquième saison de suite sans couche de neige supérieure à 5cm, c'est une première depuis 1946.

 

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 2
  • Haha 1
  • Surprise 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
Il y a 2 heures, thib91 a dit :

 

 

Janvier le plus doux jamais enregistré et un mois de février un peu froid mais bien éloignés de février 2012, et sur certains secteurs (sud de l'Alsace à la FC) février 2013 est également plus froid.

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est fou comme tu peux sans cesse minimisé le froid, c'est quand même incroyable. Moi je vais faire à chaque fois pareil pour la douceur dans ce cas la, janvier 2018 est un peu doux.

Anomalie de -2,6° en février 2018 à nancy battant le froid de février 2013, 2010 ( de loin), 2009, 2006, 2005,1999,  1996. En faite, heureusement qu'il y a eu 2012 car sinon février 2018 aurait été le plus froid depuis 1991, se classe donc au 3eme rang des mois de février les plus froid depuis 1990 et l'ancienne donnée ( période 1970/2000) n'auraient pas changé grand chose. Alors non février n'a pas été un peu froid, il a été froid tout court point avec de fréquentes gelées s'accompagnant parfois de neige ( le plus souvent) même si c'était en faible quantité du moins sur le secteur de nancy bien sur

  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bitschwiller-lès-thann (370m)
il y a une heure, mike a dit :

 

 

C'est fou comme tu peux sans cesse minimisé le froid, c'est quand même incroyable. Moi je vais faire à chaque fois pareil pour la douceur dans ce cas la, janvier 2018 est un peu doux.

Anomalie de -2,6° en février 2018 à nancy battant le froid de février 2013, 2010 ( de loin), 2009, 2006, 2005,1999,  1996. En faite, heureusement qu'il y a eu 2012 car sinon février 2018 aurait été le plus froid depuis 1991, se classe donc au 3eme rang des mois de février les plus froid depuis 1990 et l'ancienne donnée ( période 1970/2000) n'auraient pas changé grand chose. Alors non février n'a pas été un peu froid, il a été froid tout court point avec de fréquentes gelées s'accompagnant parfois de neige ( le plus souvent) même si c'était en faible quantité du moins sur le secteur de nancy bien sur

 

Mais tu  le fais déjà depuis des années. Oups :) 

  • J'aime 2
  • Merci 3
  • Haha 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy
Il y a 1 heure, mike a dit :

 

 

C'est fou comme tu peux sans cesse minimisé le froid, c'est quand même incroyable. Moi je vais faire à chaque fois pareil pour la douceur dans ce cas la, janvier 2018 est un peu doux.

Anomalie de -2,6° en février 2018 à nancy battant le froid de février 2013, 2010 ( de loin), 2009, 2006, 2005,1999,  1996. En faite, heureusement qu'il y a eu 2012 car sinon février 2018 aurait été le plus froid depuis 1991, se classe donc au 3eme rang des mois de février les plus froid depuis 1990 et l'ancienne donnée ( période 1970/2000) n'auraient pas changé grand chose. Alors non février n'a pas été un peu froid, il a été froid tout court point avec de fréquentes gelées s'accompagnant parfois de neige ( le plus souvent) même si c'était en faible quantité du moins sur le secteur de nancy bien sur

 

Ce n'est pas bon de s'énerver comme cela mike. Comme le dit MATT_68 cela fait des années que tu fais le contraire et ce en t'appuyant rarement voir jamais sur des chiffres un peu solides. Du coup tu te rends compte à quel point cela peut-être énervant, m'en voilà ravi.

 

Mon propos était à l'échelle du NE et pas de Nancy, en prenant la Franche-Comté par exemple, qui fait également partie  du NE , le bilan est plus nuancé. Depuis 1991 il y a eu par exemple 5 mois de février avec tm plus basse à Besançon et 7 mois de février à Luxeuil. Ce n'est pas glorieux  surtout au regard des températures particulièrement douces depuis 1991 (février 2012 et février 1991 sont très loin de 1986, 1963, 1956 ou 1947).

 

Ceci dit je te l'accorde février 2018 fut un mois froid. Si l'on s'en tient uniquement à Nancy, février 2018 est effectivement le 3ème plus froid en terme de tm  depuis 1991 et même le 10ème depuis l'après-guerre.

Cela n'empêche que le bilan de l'hiver reste bien positif par chez nous, car la douceur de janvier est bien plus exceptionnelle que la froidure de février, sans oublier le mois de décembre doux et qui participe aussi à la moyenne thermique de notre hiver.

 

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 16
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Besançon 290m

à défaut de relevés longue durée en altitude  pour le Jura coté français , bilan à Chaumont 1130m, un coin sans effet de TAF représentatif de l'air libre à 1100m

Sur cet hiver léger déficit de tm contrairement aux plaines de la région  qui ont des excédents souvent proches de 1°,   ce déficit en altitude est relevé sur le nord des Alpes suisses aussi .

Février2018  est à Chaumont le 6°  le plus froid depuis 1945 et a réussi à battre 2013 qui fut bien froid en altitude  (plus haut à La Dole et au Chasseral  Février 2013 avait  même été plus froid que 2012 sur données de IC  )

Le mois de février est un mois très spécial car il  n'a presque  pas connu de réchauffement depuis 150 ans,  là bas  comme à d'autres endroits au dessus de  1000m ( cf graph,  source : données homogénéisées de météosuisse,   évolution tout à fait différente pour les  mois suivants  )

Mais l'état de l'enneigement fin février2018  était pitoyable (pas un coin neigeux mais pas normal quand même ça  !! )  https://chaumont.roundshot.com/

 

 

chaumont JF.jpg

  • J'aime 3
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nancy
il y a 52 minutes, lothski a dit :

à défaut de relevés longue durée en altitude  pour le Jura coté français , bilan à Chaumont 1130m, un coin sans effet de TAF représentatif de l'air libre à 1100m

Sur cet hiver léger déficit de tm contrairement aux plaines de la région  qui ont des excédents souvent proches de 1°,   ce déficit en altitude est relevé sur le nord des Alpes suisses aussi .

Février2018  est à Chaumont le 6°  le plus froid depuis 1945 et a réussi à battre 2013 qui fut bien froid en altitude  (plus haut à La Dole et au Chasseral  Février 2013 avait  même été plus froid que 2012 sur données de IC  )

Le mois de février est un mois très spécial car il  n'a presque  pas connu de réchauffement depuis 150 ans,  là bas  comme à d'autres endroits au dessus de  1000m ( cf graph,  source : données homogénéisées de météosuisse,   évolution tout à fait différente pour les  mois suivants  )

Mais l'état de l'enneigement fin février2018  était pitoyable (pas un coin neigeux mais pas normal quand même ça  !! )  https://chaumont.roundshot.com/

 

 

 

 

Comment expliquer cette déconnexion avec les tendances observées dans les plaines?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Baume-les-dames (25) 270 m.

Sans s'occuper des chiffres ont a pas du tout l'impression d'un hiver froid plutôt un hiver bien doux. Décembre a pas été très froid, janvier très doux avec température équivalente au mois de mars et février normal et froid sur 15 jours en débordant sur Mars.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bensançon-Bregille-alt:385m

 

Modéré: pas la peine de faire de la publicité pour les thèses complotistes même en les dénonçant !

Edited by chardereims
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Genest Malifaux, Pilat, (Haute)-Loire : 1024 m Expo sud du Meygal à la Perdrix en passant par le Mézenc + Montréal Ouest QC, CA
Le ‎07‎/‎03‎/‎2018 à 18:18, thib91 a dit :

 

Comment expliquer cette déconnexion avec les tendances observées dans les plaines?

En fait il semble que les chiffres vont donner raison à tous.

Dans le numéro de mars du bulletin de l'AMRL est publiée la carte habituelle de MétéoFrance sur la moyenne de cet hiver vs normes saisonnières 1981-2010.

Je ne suis pas arrivé à la couper-coller... Et a priori ellen'est pas encore parue sur le site Météofrance. Mais ça devrait arriver.

Et en gros dégradé sud-ouest nord-est sauf pour les montages qui ont eu un hiver plus froid que la moyenne. Pour la Lorraine-Alsace, le contraste est saisissant avec >+2°C pour la plaine et quasi -1°C pour les Vosges (idem pour le Jura).

Etonnant cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Dax (40)
Il y a 1 heure, Sylane a dit :

 Et a priori ellen'est pas encore parue sur le site Météofrance. Mais ça devrait arriver.

 

 

2018','credits':'M%C3%A9t%C3%A9o-France'

 

 

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/bilans-climatiques/bilan-2018/hiver-2017-2018

 

 

Pour le dégradé reliefs / plaines au nord-est, sans être non plus habituel, il n'est pas exceptionnel dans un contexte de conditions zonales persistantes. Cet hiver a souvent été marqué par des phases de courant océanique perturbé froid en altitude. Cela n'empêche pas des excès thermiques importants dans les plaines notamment car la composante maritime douce est toujours présente dans les basses couches, mais à moyenne / haute altitude on va davantage baigner dans cet air froid d'altitude persistant. Même si c'est au niveau Vosges / Alsace que le différentiel est le plus marqué, on retrouve la même logique sur tous les reliefs avec une discordance Pyrénées / Massif Central / Alpes par rapport aux plaines du sud-ouest ou à la vallée du Rhône.

 

Les hivers très anticycloniques, on observe souvent des écarts inversés : les plaines pataugent dans des inversions froides persistantes tandis qu'il fait très doux sous le soleil à moyenne altitude. Je n'ai plus l'année en tête, mais il y a eu un mois de décembre il y a quelques années où on avait quasiment 5° d'écart sur le seul département de la Nièvre, entre des anomalies de l'ordre de -2° dans la vallée de la Loire (avec une longue série de jours sans dégel dans le brouillard) et de l'ordre de +3° sur le Morvan à une cinquantaine de kilomètres de la.

Edited by TreizeVents
  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si MF a vu juste une grande partie de la saison hivernale, l'organisme commence a faire fausse route pour cette fin d'hiver et début printemps avec un mois de fevrier fortement déficitaire et mars pourrait finir egalement sous les normes si la tendance se confirme. 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Euh "a vu juste" je ne sais pas, en tout cas pas partout.

La prévision hivernale pour DJF  indiquait, pour le 1/3 sud de la France, "chaud très probable".

Dans cette région la température a été quasiment normale.

Pourtant le signal était, selon MF, relativement robuste du fait de la Niña...

Côté précipitations, le sud, à quelques exceptions près a plutôt été bien arrosé cet hiver alors que MF ne privilégiait aucun scénario à l'inverse de ce qu'il prévoyait pour la partie nord.

Disons que MF a vu juste sur janvier mais janvier n'est pas l'hiver à lui tout seul...

Enfin il serait intéressant de lire le débrief de MF à ce sujet.

Edited by meteor
  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puis quand on voit que Météo-France ne réalise pas des prévisions saisonnières mois par mois comme la NOAA... ceci rend compliqué de dire s'il ont bien prévu ou pas quand il y a un hiver avec les mois assez variable comme celui qu'il y a eu.

 

Williams

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Neuville-de-Poitou

C'est toujours compliqué de faire de la prévision saisonnière, surtout avec un hiver plutôt atypique comparé aux années précédentes. 

Cet hiver nous aura offert de tout. Neige, pluie, douceur, froid, ensoleillement déficitaire etc...

Et puis, difficile pour tous sites qui font de la prévision saisonnière, de prévoir, surtout dans le sud de la France en autre, je donne un exemple parmi tant d'autres, autant de pluie, neige, orage.

Bref, dans un sens, ce n'est pas si mal qu'ils se trompent, les surprises ont du bon...😋

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Soissons (02)

Personnellement cet hiver me laisse une sensation assez étrange, j'ai le sentiment qu'on est quand même passé à côté d'un vrai grand hiver en terme de froid et de neige, je me rappelle avoir lu à l'automne sur ce forum que les indices étaient en majorité favorables (QBO, faible NINA, activité solaire, etc...) et que cette fois ce serait bon, on allait briser la récurrence des hivers doux et frustrants... Bon au final on a eu un début prometteur (fin novembre, début décembre) mais vite balayé par deux longs mois de tunnel océanique et sans intérêt. Puis un épisode neigeux presque inattendu début février et, il faut bien le dire, un peu chanceux au vu de la synoptique générale, mais seulement pour certaines régions qui ont su tirer leur épingle du jeu (dont je fais partie, donc je ne me plains pas !). Et enfin, une fin d'hiver vraiment sympathique même si la pseudo vague de froid de la fin février a été vraiment courte et a laissé une impression d'inachevé... Sans doute que le fameux SSW tant évoqué en février est arrivé trop tard ? Au final, on aurait très bien pu avoir un 2012-2013 bis mais on est restés quand même en-dessous. Je retiens surtout l'incroyable manque d'ensoleillement et l'absence de périodes anticycloniques durables, contrastant pleinement avec l'hiver précédent. Et aussi la difficulté récurrente qu'ont les masses d'air arctiques à vraiment pénétrer sur notre pays, et de manière durable. Du coup ce sont nos voisins européens qui en ont davantage profité...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...