Messages recommandés

Il y a 2 heures, greghouse33 a dit :

Personnellement cet hiver me laisse une sensation assez étrange, j'ai le sentiment qu'on est quand même passé à côté d'un vrai grand hiver en terme de froid et de neige, je me rappelle avoir lu à l'automne sur ce forum que les indices étaient en majorité favorables (QBO, faible NINA, activité solaire, etc...) et que cette fois ce serait bon, on allait briser la récurrence des hivers doux et frustrants... Bon au final on a eu un début prometteur (fin novembre, début décembre) mais vite balayé par deux longs mois de tunnel océanique et sans intérêt. Puis un épisode neigeux presque inattendu début février et, il faut bien le dire, un peu chanceux au vu de la synoptique générale, mais seulement pour certaines régions qui ont su tirer leur épingle du jeu (dont je fais partie, donc je ne me plains pas !). Et enfin, une fin d'hiver vraiment sympathique même si la pseudo vague de froid de la fin février a été vraiment courte et a laissé une impression d'inachevé... Sans doute que le fameux SSW tant évoqué en février est arrivé trop tard ? Au final, on aurait très bien pu avoir un 2012-2013 bis mais on est restés quand même en-dessous. Je retiens surtout l'incroyable manque d'ensoleillement et l'absence de périodes anticycloniques durables, contrastant pleinement avec l'hiver précédent. Et aussi la difficulté récurrente qu'ont les masses d'air arctiques à vraiment pénétrer sur notre pays, et de manière durable. Du coup ce sont nos voisins européens qui en ont davantage profité...

 

Le PDO positif serait clairement le responsable du milieu d'hiver doux ( NAO+). Mais c'est entrain de changer à présent, les anomalies négatives le long de la cote ouest des USa commencent vraiment à prendre forme, la baisse du PDO est donc bien programmé. Prémice certainement d'un très long hiver 2018/2019, reste le point d'interrogation du QBO mais il est plus ou moins certains que ca sera encore négatif à 50 hpa en fin d'automne/début d'hiver au moins

  • J'aime 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, mike a dit :

Le PDO positif serait clairement le responsable du milieu d'hiver doux ( NAO+). 

 

Attention à l'interprétation de ces fluctuations à très haute fréquence de l'indice de la PDO. Elles sont surtout liées au forçage par l'atmosphère et donc la causalité est plutôt dans l'autre sens. D'ailleurs, même sur de plus larges périodes il y'a toujours une part substantielle forcée par l'atmosphère donc, sur un événement précis, il n'est pas trivial de savoir comment le couplage s'articule sans faire d'études de modélisation.

 

https://www.climate.gov/news-features/blogs/enso/going-out-ice-cream-first-date-pacific-decadal-oscillation

 

Since the PDO largely represents an ocean response to the atmosphere, you have to be careful in saying that the PDO actually causes any big change in the atmospheric circulation. It can have an influence locally, though. If you live adjacent to the west coast, a positive PDO can lead to local impacts to weather and climate through the direct effects of warmer-than-average ocean waters.

  • J'aime 1
  • Merci 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, mike a dit :

 

Le PDO positif serait clairement le responsable du milieu d'hiver doux ( NAO+). Mais c'est entrain de changer à présent, les anomalies négatives le long de la cote ouest des USa commencent vraiment à prendre forme, la baisse du PDO est donc bien programmé. Prémice certainement d'un très long hiver 2018/2019, reste le point d'interrogation du QBO mais il est plus ou moins certains que ca sera encore négatif à 50 hpa en fin d'automne/début d'hiver au moins

 

Oui tu as certainement raison, j'avoue mon ignorance sur ces sujets plus techniques mais je vais commencer à regarder cela de plus près car ça m'intéresse, et c'est utile pour la prévision saisonnière ! Un QBO négatif favorise les hivers froids, mais je crois qu'on déjà eu des cas d'hivers froids et/ou neigeux avec un QBO positif ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, greghouse33 a dit :

 

Oui tu as certainement raison, j'avoue mon ignorance sur ces sujets plus techniques mais je vais commencer à regarder cela de plus près car ça m'intéresse, et c'est utile pour la prévision saisonnière ! Un QBO négatif favorise les hivers froids, mais je crois qu'on déjà eu des cas d'hivers froids et/ou neigeux avec un QBO positif ?

 

cela exciste en effet et heureusement sinon ca serait tellement facile de faire des prévisions. Le QBO est bien loin du seul paramètre à prendre compte

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, mike a dit :

 

Le PDO positif serait clairement le responsable du milieu d'hiver doux ( NAO+). Mais c'est entrain de changer à présent, les anomalies négatives le long de la cote ouest des USa commencent vraiment à prendre forme, la baisse du PDO est donc bien programmé. Prémice certainement d'un très long hiver 2018/2019, reste le point d'interrogation du QBO mais il est plus ou moins certains que ca sera encore négatif à 50 hpa en fin d'automne/début d'hiver au moins

Pour ma culture personnelle, peut on m'expliquer comment on peut avoir des certitudes 1 an à l'avance sur ce sujet?  deja qu' 3 mois c'est compliqué alors la:ph34r:

  • J'aime 5
  • Merci 3
  • Haha 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir a tous.Je suis nouvelle ici néophyte mais je viens de voir que Mr Frédéric decker vient le 10 juillet de donner des tendances pour l'hiver prochain.;je lui ai dit gentiment que c'etait trop prématuré vu l'échéance il l'a mal pris.;il fait des prévisions un peu fantaisistes a mon sens.Est il  raisonnable de parler de l'hiver prochain et donner une tendance fiable a 4 mois et demie et même 5 mois de l'hiver?il fait des tendances a 6 mois et ne supporte pas qu'on aille pas dans son sens.Je pense que c'est trop précoce quand même surtout qu'a 14 jours il se plante parfois,la nature seule peut décider..Bonne soirée! Pensez vous que ca soit sérieux?🙄😉Merci de la réponse..

  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 22/03/2018 à 18:53, serge26 a dit :

Pour ma culture personnelle, peut on m'expliquer comment on peut avoir des certitudes 1 an à l'avance sur ce sujet?  deja qu' 3 mois c'est compliqué alors la:ph34r:

Même a 5 ou 6 mois ca me parait présomptueux d'avoir des certitudes ou de savoir..

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, montagne viennoise a dit :

Bonsoir a tous.Je suis nouvelle ici néophyte mais je viens de voir que Mr Frédéric decker vient le 10 juillet de donner des tendances pour l'hiver prochain.;je lui ai dit gentiment que c'etait trop prématuré vu l'échéance il l'a mal pris.;il fait des prévisions un peu fantaisistes a mon sens.Est il  raisonnable de parler de l'hiver prochain et donner une tendance fiable a 4 mois et demie et même 5 mois de l'hiver?il fait des tendances a 6 mois et ne supporte pas qu'on aille pas dans son sens.Je pense que c'est trop précoce quand même surtout qu'a 14 jours il se plante parfois,la nature seule peut décider..Bonne soirée! Pensez vous que ca soit sérieux?🙄😉Merci de la réponse..

J'espère que tu blagues quand tu dis des bêtises comme cela sérieusement. Je n'ai pas les temps d'expliquer, mais regarde dans le dictionnaire français la définition de "tendance" et lit bien les 27 pages de ce topic pour comprendre pourquoi il est raisonnable de faire des prévisions...

Modifié par PAPY BOYINGTON
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, montagne viennoise a dit :

Est il  raisonnable de parler de l'hiver prochain et donner une tendance fiable a 4 mois et demie et même 5 mois de l'hiver?🙄😉

 

Bonjour,

Ce n'est pas choquant car c'est cohérent avec les échelles : le mois remplace le jour dans l'analyse saisonnière. De même qu'on tente des prévision météo à J-7, on tente des prévisions saisonnières à M-7.

Après, la prévision saisonnière n'a pas l'objectif de fiabilité de la météo. Une prévision météo à J-1 se doit d'avoir raison à 90%, pas une prévision saisonnière à M-1.

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais pas a 6 mois sachant que les modèles sont loin d'y voir pour cette période non je blague pas et je voudrais un minimum de politesse svp!! Inutile de me rire au nez!! C'est pas sympa du tout.Je pose une question je demande une réponse polie quand même!! Peut on savoir le temps qu'il fera  a Noel,chaud ou pluvieux?NOn! les modèles sont loin d'y voir c'est juste une vague tendance;;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, montagne viennoise a dit :

Oui mais pas a 6 mois sachant que les modèles sont loin d'y voir pour cette période non je blague pas et je voudrais un minimum de politesse svp!! Inutile de me rire au nez!! C'est pas sympa du tout.Je pose une question je demande une réponse polie quand même!! Peut on savoir le temps qu'il fera  a Noel,chaud ou pluvieux?NOn! les modèles sont loin d'y voir c'est juste une vague tendance;;

C'est bien ce qui est dit: c'est une tendance et non une prévision.

Les modèles saisonniers simulent le temps comme GFS ou CEP mais sur des périodes plus longues, donc la fiabilité est proche de 0 très clairement. Cependant plus on fait tourner un modèle plus la fiabilité augmente, c'est pour ça que les tendances saisonnières se basent sur une moyenne de runs (généralement 1 mois).

 

Bien sûr qu'on ne te dira pas qu'il fera froid et qu'il neigera le soir du réveillon de Noël avec une bise de nord-est à 30km/h, mais bon on progresse: La Chaîne Météo propose des prévisions très fiables à 365 jours (j'étais obligé de la faire 😁).

 

Il faut lire les tendances saisonnières comme la synthèse d'un mois, c'est comme avec les prévisions à moyen terme: on utilise la moyenne d'un ensembliste pour voir comment ça se trimbale (très utile en hiver pour voir rapidement si, par exemple, la majorité des scénarios envisagent un AS, etc).

 

C'est une science toute jeune mais elle progressera au fil du temps.

  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, montagne viennoise a dit :

Peut on savoir le temps qu'il fera  a Noel,chaud ou pluvieux?NOn! les modèles sont loin d'y voir c'est juste une vague tendance;;

Mais les prévisions saisonnières ne l'ont jamais prétendu...elles essayent juste de dégager:

-une tendance MOYENNE

-pas au demi-degré près ni même au degré près, mais plutôt plus chaud ou plus froid que les normales

-pas à Noël mais sur l'ensemble du mois

-et pas à Trifouilly-les-oies mais sur une zone grande comme au moins la France (voire l'Europe)

Modifié par MF_Erwan
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, montagne viennoise a dit :

Oui mais pas a 6 mois sachant que les modèles sont loin d'y voir pour cette période non je blague pas et je voudrais un minimum de politesse svp!! Inutile de me rire au nez!! C'est pas sympa du tout.Je pose une question je demande une réponse polie quand même!! Peut on savoir le temps qu'il fera  a Noel,chaud ou pluvieux?NOn! les modèles sont loin d'y voir c'est juste une vague tendance;;

 

Bonjour. Je ne pense pas qu'on t'ait spécialement manqué de politesse ici. Crois moi, le forum peut se montrer autrement plus rude, et même carrément plus rude :)

Là ça va, franchement.

Le problème, c'est que 1. tu admets que tu es néophyte, ce dont personne ne doute effectivement.

mais que 2. Tu fais preuve d'une certitude largement supérieure à celle des scientifiques dont tu envoies les travaux dans les limbes (je te cite : "Peut on savoir le temps qu'il fera  a Noel,chaud ou pluvieux?NOn! les modèles sont loin d'y voir c'est juste une vague tendance."

En fait, si tu connais déjà la réponse à ta question (= "NOn!" (sic)), je vois pas pourquoi tu la poses.

 

L'établissement de tendances à long terme, voire saisonnières, est d'une grande difficulté, et demande la prise en compte d'une multiplicité de facteurs dont la plupart, je dois l'admettre, dépasse mon entendement. La remarque de @PAPY BOYINGTON est on ne peut plus sage : prends donc le temps de lire les 27 pages de ce fil, il y a là des choses absolument passionnantes, et comme souvent en météorologie, comme dans bien des sciences, le plus intéressant, ce n'est pas tant le résultat final que les procédures, qui font souvent l'objet de débat, pour y parvenir.

 

Si tu t'intéresses vraiment à la météorologie, intéresse toi aussi aux prévisions à court terme par exemple : tu verras que parfois, notamment dans le cas de temps extrêmement perturbé, on peut se planter en beauté dans une prévision à 24 heures, et même moins si tu réduis l'échelle du territoire pour lequel tu fais la prévi ! (en hiver, c'est assez courant). D'une certaine manière on peut discerner avec plus de fiabilité des tendances saisonnières qui portent comme il est dit ci-dessus sur des échelles beaucoup plus vastes que mon patelin et ses environs (l'Europe de l'ouest par exemple, voire l’Europe tout court) et des laps de temps plus grands (un mois). Ça n'est en rien vague. D'ailleurs, si les prévisionnistes prennent la peine de préciser des degrés de probabilité quand ils proposent des tendances, c'est pas pour rien.

 

Enfin bon, c'est un univers vraiment passionnant, une science encore jeune et en pleine évolution, qui travaille sur un matériau on ne peut plus "changeant", dont on devine à peine les dynamiques propres. Mais il faut beaucoup beaucoup de lecture et de travail pour en apprécier la subtilité - et info-climat permet de faire quelques pas dans cet apprentissage. Et il y a quelques pointures qui nous offrent le fruit de leurs réflexions, et ça c'est extrêmement précieux (merci à eux d'ailleurs !)

 

Welcome donc !!

 

 

Modifié par le-planezard
  • J'aime 13
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, montagne viennoise a dit :

Bonsoir a tous.Je suis nouvelle ici néophyte mais je viens de voir que Mr Frédéric decker vient le 10 juillet de donner des tendances pour l'hiver prochain.;je lui ai dit gentiment que c'etait trop prématuré vu l'échéance il l'a mal pris.;il fait des prévisions un peu fantaisistes a mon sens.Est il  raisonnable de parler de l'hiver prochain et donner une tendance fiable a 4 mois et demie et même 5 mois de l'hiver?il fait des tendances a 6 mois et ne supporte pas qu'on aille pas dans son sens.Je pense que c'est trop précoce quand même surtout qu'a 14 jours il se plante parfois,la nature seule peut décider..Bonne soirée! Pensez vous que ca soit sérieux?🙄😉Merci de la réponse..

 

Nouvelle venue, en quelques messages, sur le topic méditerranéen, le long terme et le celui des PS, tu as réussie a être agressive en prenant une posture assez surprenante vis a vis des autres intervenants,si tu veux des réponses a tes questions il va falloir te détendre un peu! (même si je comprends que la chaleur puisse finir pas user psychologiquement quand je vois le rabâchage que tu nous propose...).

 

Citation

Oui merci je vis en basse Ardèche  pas loin du gard et du Languedoc non plus et la chaleur on l'a et je la subis on a plus de 30 tous les jours voire 33 même depuis quinze jours..Et jeudi a dimanche ils annoncent un coup de chaud avec entre 35 et 37 alors dire que le coup n'aura pas lieu c'est de moquer du monde

 

Citation

Ah bon?Viens en ardèche du sud il fait 32 ou 33 degrés 'a l'ombre alors ca suffit comme ca et c'est très chaud excepté aujourdh'ui mais sinon dès jeudi ca sera 35 voire plus dans l'arrière pays et chez moi aussi.Tout dépend ou on vit.Si tu vis a Paris c'est sûr que ca naura pas lieu mais quand on vit dans le sud Est en basse vallée du rhone on a droit a des 35 et parfois 37 en plein été donc chaleur torride! Retour aux normes temporaire avec le vent de nord mais dire que la vague de chaleur n'aura pas lieu c'est tout sauf vrai pour le sud..

 

 

Citation

Il fera très chaud quand même et je me moque des autres années! l'an passé on a battu des records en rhone ALpes coté chaleur et basse arcèche aussi alors des bulles comme ca vne veulent pas dire grand chose!!Ca dépend des régions,la France est grande et le climat est pas le même suivant les régions 2003 noublie pas non plus!! Je m'en fiche de ces bulles ...on a chaud c'est tout! 35ou 37 c'est torride!!!

  •  

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, iDroid a dit :

C'est bien ce qui est dit: c'est une tendance et non une prévision.

Les modèles saisonniers simulent le temps comme GFS ou CEP mais sur des périodes plus longues, donc la fiabilité est proche de 0 très clairement. Cependant plus on fait tourner un modèle plus la fiabilité augmente, c'est pour ça que les tendances saisonnières se basent sur une moyenne de runs (généralement 1 mois).

 

C'est plus différent que cela. Les processus de la réaction saisonnière ne sont pas les processus météo, les modèles ne sont pas construits pareils, la fiabilité ne s'interprète pas pareil.

La fiabilité n'est pas de 80% mais elle est au-dessus 50% pour les méthodes des institutionnels sérieux. Or, tout ce qui est au-dessus 50% permet schématiquement de gagner plus souvent que perdre. Si on accepte de perdre de temps en temps, c'est un gain potentiel à force de miser.

De plus, les prévisions saisonnières alimentent l'actualité de la spéculation...

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.