Messages recommandés

pene-r   
Le 11/9/2017 à 22:21, Tip1979 a dit :

 

Comment les drop sondes mesurent le vent ?

Apparemment la mesure se fait par GPS: 

http://www.radiosonde.eu/RS03/RS03F04.html

Citation

Une dropsonde est une variante très particulière de radiosonde : alors que la RS effectue ses mesures en montant, entraînée par un ballon, la dropsonde est lâchée par un avion à haute altitude et fait ses mesures en descendant lentement sous un parachute, sa position étant calculée en permanence par GPS.. Les données sont recueillies par l'avion qui l'a lâchée. Un même avion peut suivre plusieurs dropsondes en même temps

ça laisse un peu dubitatif par rapport à la qualité du signal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tip1979   
il y a 57 minutes, pene-r a dit :

ça laisse un peu dubitatif par rapport à la qualité du signal. 

Pas tellement ça, en faisant une mesure par GPS, ils mesurent la vitesse de la sonde dans l'atmosphère (en 3D) entre deux positions GPS à X secondes d'écart, alors que l'anémomètre fixé au sol mesure la vitesse du vent horizontal (en 2D), tout dépend donc de la composante verticale du vent dans les cumulo-nimbus du mur de l'oeil.

Celle ci me semble loin d'être nulle.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RomainD   
Il y a 2 heures, jepeto86 a dit :

Bonjour,

 

un client a relevé 251km/h avec sa vantage vue à Grand case avant que celle-ci ne soit emportée par Irma. Il n'y  a pas à dire, Davis est quand même bien résistant !

21727973_1449778131796786_2142238433249559218_n.png

D'après l'horaire de la rafale, c'était combien de temps avant l'entrée dans l'oeil? Ca peut donne une indication des rafales max possiblement atteintes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alex26   

La webcam du Port à Gustavia semble être revenue, pas en direct sur Youtube, mais l'historique est dispoible pour hier: http://st-barth.com/timelapse3.html 

 

Notre ami mondialement connu, "Hector" le palmier, n'a malheureusement pas survécu à Irma: 

hector10.png

 

 

 

Modifié par alex26
  • Surprise 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jepeto86   
Il y a 9 heures, RomainD a dit :

D'après l'horaire de la rafale, c'était combien de temps avant l'entrée dans l'oeil? Ca peut donne une indication des rafales max possiblement atteintes.

selon le client la rafale à 135.7 kts a été enregistrée vers 6h30, l'oeil est passé de 7 à 9 heures ce jour là.

 

"Les relevés du NHC via les hurricane hunters sont de 160 Kts entre 6 et 9 heures. Comme nous n'avons pas accès à l'ordi connecté sur celle de Pic Paradis qui est le point le plus haut de l'île, difficile d'avoir plus d'info.  Sur l'ile de Barbuda, une station sur un bateau a relevé une rafale à 333 km/h."

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont des techniques d'estimation du vent de surface par étude du signal micro-onde. Ce sont les courbes SFMR sur les nombreux graphes des pages précédentes. Les dropsondes ne peuvent pas donner précisément le vent de surface.

 

En fait, ce serait plus simple si on quantifiait un cyclone sur la base du vent à 500m ou 1000m de hauteur, ce qui est parfaitement calibré pour une radiosonde.

Près du sol, c'est parfois utile d'avoir les rafales convectives, mais pour un cyclone tropical, ce n'est pas vraiment le problème.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pene-r   
Il y a 14 heures, Tip1979 a dit :

Pas tellement ça, en faisant une mesure par GPS, ils mesurent la vitesse de la sonde dans l'atmosphère (en 3D) entre deux positions GPS à X secondes d'écart, alors que l'anémomètre fixé au sol mesure la vitesse du vent horizontal (en 2D), tout dépend donc de la composante verticale du vent dans les cumulo-nimbus du mur de l'oeil.

Celle ci me semble loin d'être nulle.

 

Je suis d'accord sur la bonne idée de mesurer au GPS, mais le signal est il fiable dans un ouragan ???

Même si leur sondes sont mieux équipés que nos appareils 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ljos   
Il y a 14 heures, pene-r a dit :

Je suis d'accord sur la bonne idée de mesurer au GPS, mais le signal est il fiable dans un ouragan ???

Même si leur sondes sont mieux équipés que nos appareils 

 

En fait c'est pas tellement une histoire de précision des appareils (même si j'imagine qu'ils bénéficient du signal total du système GPS) mais c'est plutôt une histoire de méthode. Le GPS est infiniment précis quand on l'utilise en différentiel avec une station donc on connait précisément la position. Et si possible une station très proche.

Dans le cas de cette mission, je ne sais pas comment ils procèdent, mais il suffit de plusieurs appareils qui mesurent en même temps (un appareil dans l'avion + les différentes sondes) et cela permet de s'affranchir de pas mal d'erreur car toutes les stations possèdent les mêmes erreurs en même temps. Donc comme elles ont le même signal, si on les compare entre elles, on obtient une précision bien supérieure. Dans une situation météo stable, cela permet de descendre sous le cm en précision ... là franchement s'ils arrivent à descendre au décamètre, c'est AMPLEMENT suffisant dans ce contexte car les conditions ne changent pas en 10m ... Et 10m c'est vraiment une précision de merde en GPS différentiel.

 

Modifié par Ljos
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cyco   
Il y a 14 heures, comptawo a dit :

que devient l'ex-cyclone Irma, retrogradée en dépression? image satellite?

 

Les derniers pointages datent du 12....IRMA n'est plus....

 

1505397598-capture.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Ljos a dit :

là franchement s'ils arrivent à descendre au décamètre, c'est AMPLEMENT suffisant

 

 

Sauf en surface où mesurer le vent par le déplacement d'une sonde donne uniquement un ordre de grandeur du vent près de la surface et pas ce qu'on appelle le "vent soutenu à 10 mètres", qui est un paramètre extrêmement précis.

 

Un deuxième test serait de comparer les prévisions modèle et les observations des anémomètres. Pour ceux qui ont enregistré les prévisions modèle. Le modèle utilise le minimum de pression pour calibrer le vent à 10m précisément, ce qui me donne presque plus confiance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alex26   

Les webcams reviennent les unes après les autres, du moins en image fixe (pas encore en live youtube, le réseau électrique étant sans doute à nouveau fonctionnel via les groupes électrogènes)

 

Petite comparaison sur la rade de Gustavia (Saint-Barthélémy) avant et après Irma:

 

AVANT

avant10.jpg

 

APRES

apres10.jpg

 

Le poteau blanc sur la droite n'a pas tenu face aux probables rafales > 300 km/h, (on le voit à terre, pas encore ramassé) et si on regarde l'arrière plan, vers les habitations, la totalité des arbres (palmiers y compris sauf un seul sur la droite) se sont fait déplumés, comme si nous étions en plein hiver ! Bon, avec le climat tropical des ces îles, ça devrait revenir à la normale rapidement ?

 

Pour pouvoir comparer vous même, en plein écran c'est mieux visible, surtout pour ceux ayant un écran large :D : https://www.lookr.com/lookout/1412653221#action-play-month

 

C'est exactement la même chose sur l'autre cam à gauche (https://www.lookr.com/lookout/1412653215), avec entre autre le fameux palmier "Hector" que j'avais montré précédemment (son camarade à l'extrême gauche de la cam a bien souffert aussi mais il a tenu !), même résultat, très parlant sur la colline au fond à gauche.. Le panneau de stationnement a lui aussi péri.

Modifié par alex26

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RomainD   

Animation de Irma tout au long de son parcours de destruction

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, pochetteblanche a dit :

Comparaison de la taille des ouragans :

https://www.youtube.com/watch?v=NoxKH_v8b-8

 

 

Excellent !

Dommage la comparaison avec Saturne à la fin. Totalement inutile et surtout rien à voir avec les ouragans terrestres puisque ce n'est pas de la vapeur d'eau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, c'est la première fois que j'écris quelque chose sur ce sujet, mais là j'aimerais avoir quelques éclaircissements si possible.

 

J'ai regardé la carte Z500 de l'hémisphère nord des modeles principaux, à savoir CEP et GFS, à plus ou moins long terme. Et j'ai l'impression que les deux entrevoient un cyclone au niveau des Antilles, et ce, dès 72/96h,  pour ensuite se diriger vers les Caraïbes. À moins que ce soit autre chose, je n'y connais pas grand chose à vrai dire. Mais sur les images j'ai l'impression que ça a l'apparence d'une très grosse dépression avec un coeur chaud.

 

Certes José attire l'oeil de part sa taille immense dans le New-yorkais, mais je vous demanderai de regarder plus bas au niveau des Antilles :

 

CEP

ECN1-96.GIF?16-12

ECN1-120.GIF?16-12

ECN1-168.GIF?16-12

 

GFS

gfsna-0-90.png?6

gfsna-0-114.png?6

gfsna-0-192.png?6

Quelqu'un peut-il m'éclairer ?

 

Merci à vous et bonne journée.

 

Logan

Modifié par latino--34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si ce lien a été donné mais cette incroyable haute résolution éclaire énormément sur la dynamique de ces monstres.

https://weather.com/storms/hurricane/video/full-path-of-hurricane-irma

 

La régularité de l'oeil circulaire pendant des jours puis les instabilités de l'oeil ovalisé, tout est incroyable de simplicité structurelle.

On a vraiment l'impression que pendant ces instabilités, le cyclone est anormalement fragile. C'est suite à une telle phase qu'il s'est retrouvé incapable de résister à l'aspiration de Cuba.

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
matt67   

A noter la VP2 de shark key qui est de retour et dans l'historique du mois de septembre, la vitesse maximale enregistrée est de 217 km/h ( sachant qu'avant la fin de transmission de données la maximale atteinte était de 169 km/h ). 

  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/09/2017 à 21:48, Cotissois 31 a dit :

Je ne sais pas si ce lien a été donné mais cette incroyable haute résolution éclaire énormément sur la dynamique de ces monstres.

https://weather.com/storms/hurricane/video/full-path-of-hurricane-irma

 

La régularité de l'oeil circulaire pendant des jours puis les instabilités de l'oeil ovalisé, tout est incroyable de simplicité structurelle.

On a vraiment l'impression que pendant ces instabilités, le cyclone est anormalement fragile. C'est suite à une telle phase qu'il s'est retrouvé incapable de résister à l'aspiration de Cuba.

étonnante video !! merci beaucoup.

 

l'ffet giroscopique de l'oeil quand il perd son equilibre est etonnant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.