Messages recommandés

Pour ne pas surcharger le topic de suivi du cyclone Irma.

 

Même s'il est encore trop tôt pour  tirer un bilan  humain et matériel du passage de ce cyclone, d'autant plus que José peut encore en rajouter une couche, il est sûr qu'il y aura un avant et un après Irma sur le plan économique pour ses îles paradisiaques des Caraïbes , surtout dans la perspective qui semble bien faire consensus que si la fréquence des cyclones ne sera pas en augmentation leur puissance dévastatrice augmentera ( pas bon comme signal pour des investisseurs et les fans de certains paradis ) et on peut-être très inquiet pour l'avenir des populations locales dont le tourisme est leur source de vie .

 

http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/irma-une-catastrophe-economique-pour-des-zones-vivant-surtout-du-tourisme_2362005.html#xtor=AL-67-[article]

 

Ouragan Irma : une catastrophe économique pour des zones vivant surtout du tourisme

Les dégâts causés par l'ouragan Irma représentent une catastrophe économique pour les îles des Caraïbes les plus touchées qui vont être boudées par les touristes, selon des professionnels français du secteur.

 

Alors que les bilans humain et matériel ne sont pas encore déterminés, les conséquences économiques de l'ouragan Irma semblent déjà catastrophiques pour les îles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Jeudi 7 septembre, des professionnels français du tourisme s'inquiètent des conséquences dramatiques sur le secteur. 

Paysages défigurés, infrastructures dévastées, parc hôtelier sinistré... Après le passage de l'ouragan de catégorie 5, les dégâts sont importants sur ses deux îles prisées des vacanciers fortunés. 

Une "double peine" pour les zones sinistrées 

"Pour ces îles, ça va être une catastrophe, elles vivent essentiellement du tourisme", a estimé Didier Arino, directeur du cabinet d'études Protourisme. "Or, la première réaction du vacancier, c'est 'on change de destination'". C'est d'autant plus vrai que les touristes qui fréquentent ces endroits sont souvent "des gens riches qui ont largement la possibilité d'aller ailleurs".

Selon le PDG de Voyageurs du monde, Jean-François Rial, les zones sinistrées vont subir une "double peine". Non seulement il va falloir réparer les dégâts, mais en plus "les gens vont éviter ces destinations parce que ça va leur faire peur" au moment où justement ces territoires auraient le plus besoin de recettes touristiques. "Quelqu'un qui a la possibilité de choisir entre 30 destinations, il ne va pas aller dans celle où il pense que tout est dévasté", a-t-il expliqué.

Pour Gilbert Cisneros, président du voyagiste Exotismes, spécialiste des destinations tropicales, l'ampleur du désastre place les deux îles dans une situation inédite : "Ça fait 30 ans que je fais ce métier, nous avons connu d'autres procédures cyclones avec quelques arbres cassés, mais jamais on a eu ce niveau de dégâts", a-t-il assuré. 

En 2014, Saint-Martin a accueilli 2,5 millions de visiteurs, selon l'Insee, essentiellement des croisiéristes américains qui fréquentent la partie néerlandaise de l'île. Saint-Barthélemy, repaire de riches célébrités comme Johnny Hallyday, Steven Spielberg ou Beyoncé, vit du tourisme de luxe et a accueilli 334 000 visiteurs en 2013, selon le Comité territorial du tourisme.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un dossier datant de 2008 de Virginie Duvat, professeur de Géographie à l'Université de la Rochelle, et chercheuse au laboratoire LIENSs Littoral ENvironnement SociétéS (une unité mixte CNRS - Université de la Rochelle), qui prend tout son sens aujourd'hui :

 

"Le système du risque à Saint-Martin (Petites Antilles françaises)"

 

developpementdurable-7303.pdf

 
 
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparement ça serait l'anarchie à st martin, des gens ont pillés des stocks d'armes et se baladent avec dans les rues pour faire peur au reste de la population. 

 

J'ai vu plusieurs post sur Facebook ou des gens demande l'intervention de l'armée française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aLeXo_59   

Comment les médias peuvent-ils être aussi incompétents ?

 

Entendre " heureusement José a épargné les 2 iles françaises, en passant plus au nord que ce qui était prévu" alors que depuis 3 jours la trajectoire n'a pas bougée d'un poil et que le direct a suivi a prévision au km près ...

 

Puis passer ensuite des "témoignages" disant "ce n'est pas normal que l'ile ne soit pas évacuée" sans préciser que la conséquence de José est justement d'empêcher toute opération de secours ? Ils étaient à 2 doigts de dire que on faisait expert de ne pas intervenir sur l'île.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Je crois que tu ne tiens aucunement compte du contexte sur place... Facile à dire dans son canapé devant la télé et avec les moyens dont nous disposons via Internet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aLeXo_59   

Ce ne sont pas les gens qui parlent de José, mais les journaliste Parisiens, ils ont les même outils et prévisions que nous, alors dire " il était prévu qu'il passe sur les iles mais les prévisions se sont trompées et il est passé bien plus au nord" je ne trouve pas cela normal.

 

Que les gens sur places aient des commentaire "imprécis" etc .. C'est normal, mais pas de la part de ceux ayant accès à toutes les informations disponibles

Modifié par aLeXo_59

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne parle pas trop du nombre de morts. Il semblerait qu'il y ai bien bien plus de morts que ce que raconte les médias....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aLeXo_59   
il y a 14 minutes, maxicobra a dit :

On ne parle pas trop du nombre de morts. Il semblerait qu'il y ai bien bien plus de morts que ce que raconte les médias....

 

En même temps, quand les journaux titrent, plusieurs heures avant le début des événements que " Ouragan Irma. Antilles : 7 000 personnes ont refusé de se mettre à l'abri " avec comme déclaration officielle que " des espaces où malheureusement les habitations sont de fortune, où les gens ont refusé, pour l’instant, d’aller se protéger "

 

Il n'est pas étonnant que le bilan soit beaucoup plus sévère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, maxicobra a dit :

On ne parle pas trop du nombre de morts. Il semblerait qu'il y ai bien bien plus de morts que ce que raconte les médias....

 

Franchement, vous faites encore confiance aux grands médias ? Vous (pas toi, c'est un « vous » général) croyez qu'il n'y a que 4 ou 5 morts à Saint-Martin ?! Sans parler du reste.

Il y en a qui vont être surpris quand la vérité éclatera... Beaucoup oublient, chez nos super journalistes idéologues, que tout se sait maintenant avec Internet. Tôt ou tard.

Au-delà de ça, on appréciera la magnifique gestion de crise par le gouvernement français, totalement incompétent. Ah ça, pour faire des directs sur BFM et consorts avec des « journalistes » qui se la jouent aventuriers en copiant les Américains, y'a du monde. Le business, les clics, ça c'est important. Anticiper, prévoir et gérer une crise, c'est autre chose.

Beaucoup se moquent des Américains mais notez la différence de traitement et de gestion de crise entre la Floride et Saint-Martin.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   
il y a 6 minutes, Canada Goose a dit :

Au-delà de ça, on appréciera la magnifique gestion de crise par le gouvernement français, totalement incompétent.

 

Ah ça te démange hein? Le donneur de leçon en chef va certainement nous expliquer tout ce qu'il aurait fait, lui, qui sait tout sur tout, y compris en gestion de crise. Fais bien gaffe à ce que tu racontes et relaies par contre, tu sais que je ne te lâcherai pas...

  • J'aime 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Sebaas a dit :

Ah ça te démange hein? Le donneur de leçon en chef va certainement nous expliquer tout ce qu'il aurait fait, lui, qui sait tout sur tout, y compris en gestion de crise. Fais gaffe à ce que tu racontes et relaies par contre, tu sais que je ne te lâcherai pas...

 

Tu te prends pour qui, au juste ? Ton intimidation, très peu pour moi mon grand. Supprime mon compte si ça t'amuse, mais tu ne me feras pas taire à partir du moment où je ne « dérape » pas (c'est bien comme ça qu'on dit ?). Je n'ai rien relayé, comme tu l'as vu, et je ne le ferai pas. L'actualité s'en chargera toute seule.

Pour la gestion de crise, un pont aérien entre la Guadeloupe et Saint-Martin ou Saint-Barthélémy, c'est pas possible peut-être ? Bref, il y a des choses à faire et, encore une fois, le gouvernement français démontre son incompétence et les médias leur complaisance.

 

PS : Question donneur de leçon en chef, tu te poses là... ;) T'inquiète pas, j'en ai terminé.

Modifié par Canada Goose
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   
Il y a 4 heures, Canada Goose a dit :

Je n'ai rien relayé, comme tu l'as vu, et je ne le ferai pas.

 

Tu l'as déjà fait, bien évidement supprimé... (masqué pour être précis, je garde mes billes car je te connais).

 

Si tu veux qu'on discute argument à l'appui, il va falloir que tu te passes des présents de vérité générale que les types comme toi aiment bien claquer à tous les bouts de comptoir, mais qui, sortis de leurs arguments basiques (ton préféré "c'était mieux avant"...) plafonnent bien vite dès qu'on creuse un peu. Parce que oui, les choses sont toujours plus compliquées que l'on croit, à condition de faire un vrai effort pour essayer de dénouer le vrai du faux (un vrai challenge aujourd'hui) et se forger une opinion la + objective possible.


Genre: 

Il y a 4 heures, Canada Goose a dit :

Pour la gestion de crise, un pont aérien entre la Guadeloupe et Saint-Martin ou Saint-Barthélémy, c'est pas possible peut-être ?

 

Je te renvois à mon message de jeudi dernier - 

 

Bien évidement qu'il y aura un énorme retour d'expérience post-crise à faire, car c'est la meilleure façon d'apprendre et de ne pas refaire les mêmes erreurs la prochaine fois.

 

Pour ma part, de ce que j'en comprends actuellement, voici ce que j'en ressens:

 

- malgré la différence d'échelle (au sens synoptique et météorologique du terme), et malgré une culture du risque en principe + développée dans les îles, il en va finalement des alertes cycloniques comme des vigilance météorologiques orages en métropole: tant que les gens n'ont pas 200 à l'heure dans la figure et/ou 1 m d'eau dans leurs maisons, IL N'Y CROIENT PAS! Lorsque l'on écoute les témoignages, c'est du style "ça fait 20 ans que j'habite ici, j'ai vécu 12 cyclones" puis de se reprendre en constatant les dégâts et en se rappelant ces heures d'enfer - "ah oui mais un comme ça jamais vu" --> MF Gouadeloupe a alerté dès qu'il était raisonnable de le faire de la gravité du phénomène qui se pointait, mais finalement une partie importante de la population ne l'a pas comprise comme on doit comprendre le fait d'affronter des vents > 300 km/h dans le mur d'un ouragan catégorie 5!

 

(désolé, je m'autocite, mais quand tu lis ça dans un bulletin MF, tu dois comprendre que ce qui arrive n'a rien à voir avec ce que tu as déjà vu)

 

- coté autorité, il est très probable qu'elles aient sous-estimé la dévastation qui se programmait. Il y a tout de même eu l'envoi d'un détachement (environ 50 personnes si je me souviens bien) de la Sécurité Civile AVANT l'atterrissage d'IRMA, ce qui est déjà pas mal comme réaction et préparation, mais après, il y a eu une phase trop longue d'attente, "d'évaluation des dégâts" faute de télécommunications. C'est absolument inadmissible que la Préfecture n'ait pas résisté à ces vent, et que la sous-Préfète se soit retrouvée coupée du monde et de son rôle de relais vis à vis des décisionnaires en métropole et à la Guadeloupe. Ensuite, c'est dommage que les quelques hélicos et petits avions en mesure de se poser ne l'aient pas fait avec ce qu'il pouvait y avoir comme premiers besoins évidents (les témoignages par les sinistrés de survols sans voir personne font vraiment mal au coeur).

 

- côté autorité toujours, se pose la question de l'évacuation. On l'a vu avec Xynthia (épisode pendant lequel, rappelons-le, on a conseillé aux gens de se barricader chez eux dans une maison sans étage...), le fait est que ce n'est pas du tout dans notre culture du risque. Mais soyons clairs: on ne pouvait pas évacuer 35.000 personnes (pour la partie française) en moins de 24h sur une île au bout du monde.

 

- côté moyens: on va pas se mentir, l'Armée française n'a plus les moyens  qu'elle avait, sans parler des effectifs mobilisés sur d'autres opérations (inutiles de préciser lesquelles).  Niveau matériel, le fait que ces (vieux) bateaux comme le Dumont d'Urville soit désarmés et remplacés par des frégates qui n'ont pas les mêmes capacités opérationnelles "humanitaires" c'est un vrai problème qu'il appartient au politique de régler. Il y a clairement des choix  budgétaires qui ont été faits ces 20 dernières années (sous la pression de l'opinion publique, rappelons-le!) que l'on paye aujourd'hui.

 

- côté organisation, l'approche de José a été une catastrophe dans le désastre: il est évidement IMPOSSIBLE pour les autorités de prendre le moindre risque en envoyant des bateaux, des petits coucous et des effectifs en grand nombre sur place sans la certitude qu'ils puissent arriver sain et sauf. Alors oui, ce retard est évidement très mal vécu sur place compte tenu de l'anarchie et du drame que représente l'absence d'informations (les rumeurs les + folles ont circulé, sinon même certaines théories du complot), mais c'est facile de dire ça quand José a finalement suivi la trajectoire que nous donnaient les modèles. Reprenez le suivi sur IC, vous verrez qu'on commençait sérieusement à en douter nous-même (sans enjeux) quand José filait plein Ouest, au point que l'on se demandait même si la Guadeloupe n'allait pas être concernée. Au passage, même après être passé à quelques 100 km au Nord, José a formé un œil remarquable par rapport à sa taille, et une intensification surprenante.

 

 

Bref, tout cela pour dire qu'il va y avoir bien des points à reprendre sur ce topic (bien nommé comme celui consacré à Xynthia), tout un tas de rapports et de commissions pour essayer de démêler le vrai du faux. Mais par pitié, que tout le monde range ses opinions politiques dans sa poche, puisque dans ce cas comme dans bien d'autre cela n'aidera en rien à objectiver la situation.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

St B St M ont pris l'œil d'un cyclone categorie 5 maritime donc très symétrique et aussi violent lors des 2 murs et marée de tempête. Il y a pas beaucoup moins pire.

 

Cela arrive tous les 50 ans. Faut il déclarer les îles trop petites et isolées comme inhabitables sur le principe d'un risque de 50 ans ? Vaste débat. ..

 

Dans beaucoup de pays un risque de 50 ans soublie tres tres vite. La vie et le rêve prennent toujours le dessus. Malgré les alertes des ingénieurs et fonctionnaires jugés monomaniaques.

 

Le message du réchauffement climatique est de dire qu'on passe de 50 ans à 30 ans. Toujours rare mais normalement ça  doit titiller quelques neurones...

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
max49   
Il y a 7 heures, aLeXo_59 a dit :

 

 

Entendre " heureusement José a épargné les 2 iles françaises, en passant plus au nord que ce qui était prévu" alors que depuis 3 jours la trajectoire n'a pas bougée d'un poil et que le direct a suivi a prévision au km près ...

 

 

Entièrement d'accord !! Je sais pas du tout ou ils ont été les chercher les prévi ni sur quel modèle mais clairement il n'y avais aucun gros danger de prévu avec Jose... a trop jouer sur la sécurité on a retardé l'envoi de secours... et oui je sais que sur place c'était délicat mais bon quand même... il me semble même qu'il on mis une alerte violette confinement.  

 

Dsl pour le hs 

Modifié par max49

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien cela n'a pas trainé

Ici on parle des conséquences dramatiques sans faire  de la  politique politicienne, si j'ai ouvert ce topic c'est qu'il y a évidemment beaucoup de questions à se poser sur la situation actuelle consécutive à Irma et surtout sur l'avenir de ces îles,  mais  lisez plutôt le pdf plus haut avant de  de jouer les donneurs de leçon et de colporter les ragots de quartier  tranquillement assis sur sa chaise , quand je vois le défilé de tous ces politicards de tout poil qui fanfaronnent sur les medias pour faire avant tout leur propagande politicienne  après chaque catastrophe ou attentat en allant même comme aujourd'hui colporter des contre-vérités  , j'ai la gerbe . :(

Donc si on continue uniquement à faire de la politique, ce topic comme c'est moi qui l'ai ouvert j'ai donc la légitimité non seulement de le fermer mais de le supprimer tout bonnement .

A bon entendeur salut et sachez vous tenir en gens responsables et réfléchis :$

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bill07   

Un peu HS, mais le parallèle n'est pas inintéressant .

Un petit rappel historique sur le  Grand Ouragan ayant ravagé les Antilles en 1780: (certainement équivalent à Irma, mais avec un bilan terrible) ....:(

http://blog.francetvinfo.fr/deja-vu/2017/09/09/1780-le-grand-ouragan-ravage-deja-les-antilles.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20170910-[lestitres-coldroite/titre4

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Un exemple de carte/photo satellite mise à disposition des secours via le programme Européen Copernicus (photo d'hier 14h UTC pour la dernière)DJbCUumXkAAjitM.thumb.jpg.03f78603ddd5c7164e20e9af6bc93327.jpg

https://twitter.com/CopernicusEMS/status/907126047778459649

 

Notez que la piste de l'aéroport international (côté néerlandais) a été dégagée du sable qui l'encombrait, ce qui permet désormais l’atterrissage de gros porteurs (qui doivent peut-être bien se poser à vue par contre, sans guidage sol - @northern lights ?

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Notez que la piste de l'aéroport international (côté néerlandais) a été dégagée du sable qui l'encombrait, ce qui permet désormais l’atterrissage de gros porteurs (qui doivent peut-être bien se poser à vue par contre, sans guidage sol - @northern lights ?

Oui Sebass, je confirme tout est hs

J'ai ressorti mes fiches de vols papier (cartes) lol qui dataient un peu ~2000

Jusque là, l'approche de précision se faisait avec VOR/DME, et NDB, ils sont hs

Je m'en doutais un peu, mais j'ai préféré vérifier avec les NOTAMs du SIA

Un truc par contre que je ne savais pas, ils peuvent faire des approches RNAV GNSS maintenant, (fiches Jeppesen)

Mais je pense que la finale c'est à vue avec le PAPI

Pour la remise en état de tout ce qui est balises au sol, il faut qu'ils fassent une calibration avec probablement un king air

https://www.youtube.com/watch?v=TxufS6xMMUU

https://www.youtube.com/watch?v=Qy3WNJXLwVA

https://www.fcs.aero/english

 

Une vue d'hélico de l'aéroport, actuellement

https://www.youtube.com/watch?v=ccvGinNMVaA

Modifié par northern lights
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Je suis fasciné par ces cartes générées dans le cadre de Copernicus via l'activation de la Charte internationale "Espace et catastrophes majeures"  sur la base de photos HD ramenées par nos satellites défilants en basse altitude Pléiades-1A et Pléiades-1B.

 

Attention, les PDF font entre 7 et 15 Mo - mais ils méritent d'être archivés vu l'étendus des dégâts - photos en date du 10/09/2017

- St Martin - secteur Marigot: EMSR232_04MARIGOT_02GRADING_MONIT01_v1_300dpi.pdf

- St Martin - secteur Grand Case: EMSR232_05GRANDCASE_02GRADING_MONIT01_v1_300dpi.pdf

- St Barthélemy: EMSR232_02SAINTBARTHELEMY_02GRADING_MONIT01_v1_300dpi.pdf

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je pensais pas que ma question ferai émaner une telle vigueur. Alors Bernard60, désolé, j'ai lu ton post et c'est pas le sujet de base pour lequel tu as créé ce post. Mais cette facette est je trouve très importante à traiter. On est tous passionné de Météo extrême, je pense qu'il est louable de discuter des pertes humaines sur ce forum qui plus est ce topic s'y apprête je trouve.

Modifié par Sebaas
modéré pour son propre bien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, maxicobra a dit :

Bonjour, je pensais pas que ma question ferai émaner une telle vigueur. Alors Bernard60, désolé, j'ai lu ton post et c'est pas le sujet de base pour lequel tu as créé ce post. Mais cette facette est je trouve très importante à traiter. On est tous passionné de Météo extrême, je pense qu'il est louable de discuter des pertes humaines sur ce forum qui plus est ce topic s'y apprête je trouve.

 

 

 

Tout ça cordialement :)

 

 

 

 

Je garde que la partie qui me concerne , je veux bien que l'on parle des pertes humaines, mais les infos il faut quand même faire attention où on les prend et ne pas se rendre complice des complotistes et des charognards qui font leur propagande en profitant du malheur des gens , et puisque tu m'en donnes l'occasion :

 

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/09/11/irma-attention-aux-rumeurs-sur-la-situation-a-saint-martin_5184022_4355770.html

 

http://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/

 

C'est vrai que finalement, la désinformation, les thèses complotistes qui se développent sur les réseaux sociaux et relayées parfois jusque sur notre forum font partie aussi des conséquences  dramatiques d'Irma même  si ce ne sont pas celles-ci qui me sont venues à l'esprit lorsque j'ai créé ce topic .

 

De toute façon il y aura une commission d'enquête qui donnera  son verdict, il y a sûrement eu des manquements, je veux bien le croire et je comprend que les gens qui ont eu à subir sur place  Irma et qui se retrouvent dans la détresse aient ce ressenti légitime que tout n'a pas été fait, mais eux seuls !

 

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Cette catastrophe est en effet l'occasion d'un déferlement de fakenews,  de sombres et absurdes rumeurs relayées sur les réseaux sociaux (et pour la plupart, INITIEES en métropole, et non sur place, ce qui contribue à empirer la situation là-bas) - mais en rien de faits établis, concrets, prouvés, multi-sourcés. 

 

 

Il y a 2 heures, maxicobra a dit :

l'excuse des pistes est une honte! Et y a d'autres choses dont on peut parler sur ces pistes quand on sait se renseigner vraiment.

 

Tu m’expliqueras comment poser un gros porteur sur l'aéroport de Grand Case (piste de 1km). Au mieux, des ATR72 apparemment. L'aéroport international de Princess Juliana (partie néerlandaise) a été submergé et était couvert de sable (on a eu les photos et les vidéos sur place, confirmées par les images satellite)  

 

aerostmartin.jpg.2391feca3ccfe882e0d816ea3cb4df50.jpg

 

Et maintenant qu'il a réouvert, sa capacité est limitée puisque les équipements de guidage au sol sont tous HS - on ne peut donc que se poser à vue, quand les conditions météo le permettent (et pas de nuit évidement).

Modifié par Sebaas
édition pour retirer les réponses à des messages modérés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[modéré, réponse à un message modéré]

 

Je pense, si on veut/peut toujours débattre, de rester un peu plus large (ce que je n'ai pas forcément fait). 

Je trouve très sincèrement qu'il y a eu des failles sur l'appréhension ,la gestion de la crise créée par IRMA.  Je trouve que nous avons la chance d'avoir un pays qui avait la possibilité de gérer bien mieux la situation. On savait que IRMA allait tout ravager, disons 70 % de chance que les îles françaises soient frapper lourdement, et ceux 24-48 heures à l'avance. Une position objective aurai été de dire: un risque élevé est présent avec de lourdes conséquences. De ce postulat, même si José compliquait les choses on le sait, avec un minimum de réactivité il y aurai pu y avoir du monde le lendemain d'IRMA pour apporter le minimum. Je dis par exemple, envoyer aux US des avions militaires pour larguer des vivres, des parachutistes, des choses vitales quoi. Je ne suis pas expert en gestion de crise loin de là, mais il y a des solutions de prévues pour ces choses là. Des personnes sont "diplômées" pour ça. 

Effectivement je parais peut être un peu du côté "anti" politique, mais j'ai pu discuter avec des gens qui avaient de la famille là bas, et vraiment rien n'étaient gérés dans un premier temps. Il faut imaginer, que c'est les propriétaires de yoatch qui ont donnés les premières nouvelles en France via leur téléphones satellites (d'origine à bord), car personnes d'autres en avait (je parle niveau représentants politiques là bas). 

 

Modifié par Sebaas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.