Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted

Location : Commentry (03)

Si j'ai bien tout compris, il faut :

 

- une température d'eau importante (de l'ordre de 26° mini il me semble)

- Un cisaillement le plus faible possible (le cisaillement vient déstructurer la masse d'air montante ou descendante)

- Une convection importante (favorise l'échange entre la surface chaude, et le sommet très froid).

 

Après il est fort possible que l'emplacement de la convection (a l'avant, à l arrière ou sur les flancs) favorise ou non le developpement. (a l'image des orages qui se rechargent en mer ou pas...)

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sousmoulins (sud 17) - 105 m
il y a 5 minutes, frenchline a dit :

Passage de catégorie 1 à catégorie 4 en moins de 10h. Quels sont les précédents ?

 

Ça tabasse de plus en plus. Le bâtiment commence à vibrer

image.png.e06640d298ccd0357f14dbf7ec57ad59.png

Je me suis fait devancer par @adriano50, mais j'apporte ma pierre à l'édifice avec la preuve en images :D

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'oeil est petit mais costaud, annoncé à 210 km/h moyenne 1 minute.

La probabilité d'ouragan est annoncée à 1% en Martinique centrale, 17% en Guadeloupe centrale, 87% en Dominique centrale.

Pour les français, ça veut dire grande prudence sur les caps nord de Martinique et les îles sud de la Guadeloupe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Paris 15

St Martin a des chances d'être épargné ?

Un passage de Maria en 4-5 serait terrifiant

Edited by pochetteblanche

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Mailhac (11)
il y a 22 minutes, pochetteblanche a dit :

St Martin a des chances d'être épargné ?

Un passage de Maria en 4-5 serait terrifiant

Sur le dernier gfs en cours de sortie, Maria est un peu plus à l'Est que précédemment une fois passées la Dominique et la Guadeloupe. L'oeil reste toutefois à distance respectable de St Martin, et vise surtout Porto Rico, mais ça peut encore évoluer bien sûr. Le creusement quand à lui est prévu de plus en plus prononcé, on pouvait s'y attendre vu le live

Edited by yo34

Share this post


Link to post
Share on other sites

track.png

Historique de navigation de l'Ouragan trés Intense MARIAwg8dlm4.GIF

Les Anticyclones diminuent les cisaillements et sont paradoxalement favorable au renforcement des cyclone si il n'y a pas de brume de sable. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 20 minutes, yo34 a dit :

Sur le dernier gfs en cours de sortie, Maria est un peu plus à l'Est que précédemment une fois passées la Dominique et la Guadeloupe. L'oeil reste toutefois à distance respectable de St Martin, et vise surtout Porto Rico, mais ça peut encore évoluer bien sûr. Le creusement quand à lui est prévu de plus en plus prononcé, on pouvait s'y attendre vu le live

 

Avant Porto-Rico, ce sont les iles Saint Kitts et Nevis qui pourraient se prendre IRMA MARIA ! en catégorie 5 - elles avaient eu chaud pour Irma, mais apparemment cette année y'en aura pour tout le monde.

 

il y a 15 minutes, DEOS-Chasertornado59 a dit :

Historique de navigation de l'Ouragan trés Intense MARIA

 

Merci de ne pas inventer des classifications. L’appellation "Intense" ou "Trés intense" s'utilise dans l'Océan Indien pour des cyclones, pas pour des ouragans du bassin Atlantique qui se classent selon l’échelle Saffir-Simpson.

Edited by Sebaas
Irma m'avait épuisé, Maria va me tuer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
il y a 3 minutes, Sebaas a dit :

 

Avant Porto-Rico, ce sont les iles Saint Kitts et Nevis qui pourraient se prendre IRMA en catégorie 5 - elles avaient eu chaud pour Irma, mais apparemment cette année y'en aura pour tout le monde.

 

 

Merci de ne pas inventer des classifications. L’appellation "Intense" ou "Trés intense" s'utilise dans l'Océan Indien pour des cyclones, pas pour des ouragans du bassin Atlantique qui se classent selon l’échelle Saffir-Simpson.

 

Haha Sebaas qui s y met aussi :P

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pau, Tarbes, et alentours

Décidément ça se goure entre Irma et Maria  pour les explications ahah

 

Avec la taille du bordel (et si ça suit les trajectoires probables du moment) ça va rien faire sur st martin/stbarth du coup ? Vu la faible taille des iles et leur concentration j'ai toujours du mal a me dire que certaines ne seront pas touchées a part avec un cap plein ouest sans changement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Dites moi ,  es ce que quelqu'un pourrait faire un petit résumé sur les dernières nouvelles pour la Martinique et la Guadeloupe ?:|

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 1 minute, Ciel d'encre a dit :

L'avion du NHC a détecté des boules de cristal autour de l'oeil de Maria. :/

 

Tu sors ------> []

  • Merci 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Guillaume0383 a dit :

Si j'ai bien tout compris, il faut :

 

- une température d'eau importante (de l'ordre de 26° mini il me semble)

- Un cisaillement le plus faible possible (le cisaillement vient déstructurer la masse d'air montante ou descendante)

- Une convection importante (favorise l'échange entre la surface chaude, et le sommet très froid).

 

Après il est fort possible que l'emplacement de la convection (a l'avant, à l arrière ou sur les flancs) favorise ou non le developpement. (a l'image des orages qui se rechargent en mer ou pas...)

 

 

Disons qu'il n'y a pas de paramètres indépendantistes de telle manière. Mais c'est clair idéalement pour qu'un phénomène cyclonique se forme, il faut une température supérieure ou égale à 26°C sur des centaines de km de longueur, et sur des dizaines et des dizaines de m de profondeur. Bien évidemment tout part de l'équateur où des orages se forment à condition qu'il n'y ait pas de sables venus du Sahara. C'est ça qui met le feu aux poudres. Ensuite ces orages vont circuler en mer grossir jusqu'à admettre un mode de formation propre aux ouragans et non pas aux orages en s'enroulant en forme de spirale très circulaire grâce à la force de Coriolis à une certaine distance de l'équateur ( cette dernière étant relativement faible à l'équateur). Ce qu'il faut comprendre c'est que les orages tirent leurs énergies depuis les océans, l'atmosphère, et les terres alors que les ouragans, seulement depuis les océans. Par conséquent induire des cisaillements ou une virulente dynamique atmosphérique à un phénomène cyclonique cela équivaut à jeter de l'eau sur le feu contrairement à un orage puisque cela le privera de son alimentation en eau chaude et humide en modifiant ainsi son axe rotationnaire.  Si les phénomènes cycloniques rencontrent au cours de leurs passages des hautes pressions, trop importantes et trop généralisées, ils ne pourront les franchir totalement et s'affaibliront fortement contrairement aux dépressions qui les propulseront autre part, cela pourrait les intensifier si les dépressions éventuels propulsent ces derniers vers de nouvelles eaux chaudes. L'eau est le carburant essentiel d'un ouragan, par conséquent plus cette dernière aura une température élevée et plus ça fournira de l'énergie à l'ouragan avec de virulentes ascendances qui formeront sur la tropopause des points culminants, à forme de sommets pénétrants convectifs avec des sommets très froids ( - 70 à - 80°C voire moins comme lors de l'ouragan Irma) avec un fort gradient de pression et de température qui s’opérera et donnera naissance à des rafales extrêmement violentes. Et autre paramètre que j'ai oublié de préciser, c'est l'humidité qui doit être au rendez vous sur le chemin que prends l'ouragan puisque pour que l'humidité puisse être exploitée de la manière la plus rapide et la plus efficace, il faut qu'il y en ait suffisamment en surface. En tout cas c'est une des théories fondamentale retenue pour l'instant qui joue sur la puissance de l'ouragan si bien que d'autres théories voient plutôt un air pas trop humide en basse couche puisque il risque d'être crassé dans la mesure que l'ouragan puisera son énergie depuis l'océan et humidifiera à son tour la masse d'air aux alentours. Néanmoins jusqu'à ce jour, c'est surtout la première théorie qui est retenue. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

L'avion de la NOAA est en route, et il n'est plus du tout exclu qu'il en revienne avec des valeurs d'une cat.5

 

 

Pour la partie Française, grosse inquiétude pour les Iles de Saintes, au Sud de la Guadeloupe, qui sont en passe de prendre des vagues de 10 m et des rafales à... j'ose à peine l'écrire, mais les 250 km/h ou + ne semblent plus exclus désormais.  En gros, il aurait déjà fallu évacuer les 2875 habitants...

 

ilesaintes.thumb.jpg.fea2627fbedcfc5402638545e11c635f.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Suivi MF Guadeloupe à 22h16 UTC

 

MARIA, est désormais ouragan de catégorie 4, situé à 17h à 60 km à l'Est-Sud-Est de la Dominique.

Il semble que l'oeil de l'ouragan passe à moins de 50 km du sud de la Basse-Terre et encore plus

près des Saintes en milieu de nuit de lundi à mardi. Il faut donc s'attendre à des conditions de vent

beaucoup plus sévères que ce qui était anticipé jusque là sur les Saintes et le sud-ouest de la Basse

Terre qui sont sont les régions les plus exposées.

 

Les vents de nord-est soufflent déjà à à18 h. L'épisode des vents les plus violents, interviendra

entre lundi en soirée et mardi début de matinée. Des vents moyens de 150 km/h et des rafales à

200 km/h, voire davantage sur les hauteurs, sont donc à redouter sur le sud de l'archipel

pendant plusieurs heures. Ces vents extrêmes sont concentrés près de l'oeil. Ailleurs sur le territoire,

les vents moyens seront plutôt voisins de 100/120 km/h et s'accompagneront de rafale

s de l'ordre de 150 km/h. Le vent s'oriente au secteur sud-est en fin de nuit.

Avec l'éloignement de l'ouragan, le vent diminuera nettement en intensité au cours de la journée de

mardi..

La mer deviendra très grosse en soirée. La nuit prochaine, les creux dépasseront 10 m dans la

houle de secteur est sur le sud de l'archipel. Les déferlements seront très violents ce soir et la nuit

prochaine sur les rivages de Marie-Galante, du petit Cul de sac marin et le sud de la Basse-Terre.

Des submersions localisées sont attendues sur les parties basses de ces rivages pendant la nuit.

Par ailleurs, une submersion marquée en rade de Pointe-à-Pitre, dans la zone de Moudong à Jarry, et

sur Petit Bourg est attendue autour de 3h du matin (conjonction avec la marée haute). La surcote

prévue est d'environ 50 à 70 cm.

Lorsque MARIA atteindra la Caraïbe, très tôt demain matin, les fortes vagues pénétrant en côte

caraïbe risquent également de submerger certaines parties du littoral, surtout entre Vieux Fort et

Vieux Habitants.

Enfin, les pluies associées à MARIA semblent particulièrement abondante s et risquent de

provoquer de fortes inondations , en particulier sur le sud de la Basse-Terre. Après des averses

espacées à l'avant de MARIA jusqu'en soirée, des pluies très intenses et continues sont attendues

entre 0h et environ 12h mardi. Sur le sud de la Basse-Terre, et en particulier côté caraïbe, le cumul

de pluie pourrait atteindre 400 mm jusqu'à mardi midi. Sur le reste du territoire des quantités d'eau

de l'ordre de 200 mm sont très probables.

A partir de mardi après-midi, avec l'éloignement de MARIA, les pluies prendront un caractère plus

discontinu mais peuvent encore apporter de bons cumuls par endroits.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’image contient peut-être : texte

 

Les sommets les plus froids se sont constitués dans le cadrant Est de l'ouragan ils sont encore en train de se constituer davantage et lorsque ces derniers vont commencer à toucher vraiment terre, un peu plus à l'ouest d'ici quelques heures ça risque de faire très mal. J'ai l'impression qu'on va encore être surpris par l'intensité des vents surtout si Maria passe en catégorie 5 ce qui n'est pas impossible à l'heure actuelle, bien au contraire.

 

 

L’image contient peut-être : eau, plein air et nature

 

Et les images en ce qui concerne la teneur en vapeur d'eau ont beaucoup changé et sont nettement plus prononcées que précédemment signe que l'ouragan s'alimente et continuera à s'alimenter! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Malmedy ( Province de Liége ) 342m

position de l’œil : 15.3 N ; -60.9

 

 

screenshot-www.coordonnees-gps.fr-2017-09-19-01-13-09.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

image.png.8cdc48c098db5830473e81ce42478cef.png

 

image.png.f26c0f1291d2c041e0a21b211bd13874.png

 

Diagramme GEFS

 

 

C'est quand même étonnant que le GFS que ce soit 1 ou 0.25 degré sous estime autant ainsi que Arpège pourtant après avoir globalement ciblé la zone la plus puissante de Maria.

Et la convergence entre les modèles pour les prévisions du jour le jour n'a pas l'air d'être top mais surtout très sous-estimant. 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Forbach, Moselle.
Citation

 Coucou je suis là !

 

Belle paréidolie ^_^

Edited by Higurashi
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Maria va frapper la Dominique de plein fouet dans une trentaine de minute. 

 

anim_radar_mart_mf_maria01h.gif.4e411c51e931c5c699c9e639c105106c.gif

 

Alors qu'on doit flirter actuellement avec la cat5, il va être intéressant de voir l'effet que cela va avoir sur Maria - d'autant que l'avion de la NOAA sera sur zone à ce moment-là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Le Grau-du-Roi

Bon je vais faire mon râleur mais aucune station digne de ce nom pour mesurer le vent sur le nord de la Martinique... On se contentera donc des 130 km/h de la Caravelle.

 

Heureusement qu'on a Marie-Galante et la Désirade en plus du Raizet car c'est également le néant sur le sud de la Guadeloupe.

 

On va voir ce que vont donner les stations de la Dominique (sur IC il semble que ce sont des données METAR 2 heures sur 3 donc uniquement les rafales sur 10mn pour ces horaires)

Edited by LMK

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

La Martinique passe en "post-vigilance" (à la Réunion, on parlerait de phase de sauvegarde).

 

grismartinique.jpg.a064341801f07f537c5e4ae23758f821.jpg

 

Par contre St-Martin et St-Barth virent en rouge (MF intègre le fait que Maria sera cat4 voire 5, ce qui ne sera pas sans conséquence même à 150 km de là)  - et la Guadeloupe devrait passer en violet dans moins d'une heure. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nîmes

Euh, 925.9hPa relevés lors du vol de reconnaissance à l'instant ! On parle bien de Maria là ? :o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
à l’instant, Cyclone30 a dit :

Euh, 925hPa relevés lors du vol de reconnaissance à l'instant ! On parle bien de Maria là ? :o

 

Extrapolated Sea-level Pressure: 964.8 mb ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...