Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 23 décembre au 29 décembre 2013, prévisions météo semaine 52


Recommended Posts

Le réglage (capotage) à lieu à 96h si je ne me trompe pas sur GFS pour ce qui suivent les coups de vent, donc on devrait demain, commencer à isoler ou non ce grain de sable dirons nous.

Suivre CEP de ce soir certes mais on en sera pas plus aujourd'hui...

Link to post
Share on other sites
  • Replies 428
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bizarre GFS dans ses mises à jours de 12Z, toujours un peu dans les choux...Il y a 3 jours, il nous voyait même un AF.thumbdown.gif

Pourquoi serait-il dans les choux? parce-que il ne concrétise pas le risque de tempête qui n'est pas encore acquis à cette échéance.

GEM est alors aussi dans les choux dans ce cas.

A 144h, les modèles GEM, GFS et UKMO se ressemblent pas mal avec un JET qui aurait tendance à plonger vers le sud à l'approche du continent.

Le flux océanique s'incurve vers le nord-est permettant aux HP continentales d'occuper l'espace libéré.

Peut-être lié au vortex polaire qui a plus de mal à descendre vers les moyennes latitudes sur le continent nord-est américain.

Moins de dynamisme sur l' hémisphère nord, il me semble...

Des HP qui semblent s'installer un peu partout à nos latitudes et un vortex qui se reconcentre sur ces racines.

Link to post
Share on other sites

D après la dernière sortie du GFS ensemble de ce soir , le parametre pression de la moyenne des scenarios est en chute par rapport à la moyenne des scenarios des runs précédents , ceci au moins sur un bon quart Nord Ouest de la France .

Edit : à J+7 , mieux vaut s' interesser aux sorties d' ensemble qu' au deterministe , car à cette echeance à peu près tous les scenarios sont équiprobables .

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Merci à tous pour vos commentaires et vos analyses c'est passionnant de vous lire. Est-ce que l'un ou l'une d'entres vous pourrait faire un résumé "vulgarisé" de la situation ce soir ? J'avous passer à côter de bon nombre d'infos étant donné mon manque de connaissance; et je pense qu'il en est de même pour beaucoup d'entre nous...

Merci !santa.gif

Link to post
Share on other sites

Je vais peut être ajouter un détail, dites moi si je fais fausse route mais...

En 1999, le fait qui a aboutit à cette tempête destructrice a été l'abaissement du Jet, non pas en latitude mais sur l'altitude ! le Jet c'est incurvé plus bas comme aspiré par le creusement secondaire.

Ce qui a provoqué une accélération sensible jusque dans les BC.

Un schéma vite fait :

630964loadimgphp.jpg

Et ce type d'événement n'est, à mon avis, pas ou très peu prévisible (j'ai lu que c'était prévisible à 24h... mais non).

Dans ce cas, c'est la compétence de l'analyste qui entre en jeu. Il faut savoir avant l'événement quelle sera la faculté de l'anomalie d'altitude à contreindre le Jet à s'incurver vers le bas. Et pour ça, il faut une certaine puissance un un placement très précis.

Pas étonant que le cas 99 est rare et centenaire.

J'interviens assez peu sur ce topic, notamment par manque des connaissances et de recul concernant tous ces modèles que j'ai découvert l'année dernière, mais je dois tout de même saluer le post de Judd.

Tu mets bien en évidence le phasage extrêmement précis qu'il doit y avoir entre une anomalie de surface et une anomalie d'altitude, ce qui va bien sur jouer sur le creusement de la dépression, la force du vent en surface et tout ça, mais aussi sur la difficulté de prévision d'un tel réglage d'horloger.

Les cartes à 192h, il est vrai que ça donne un bon aperçu de la tendance, mais pour ce genre de chose, ça se joue de peu, et c'est même parfois imprévisible (voir cas de 1999, même si les modèles ont quelque peu évolué depuis).

Je le dis, quitte à faire du radotage, mais vraiment, les modélisations de tempêtes très creuse à des échéances lointaines, même si c'est bon pour le moral, sont à regarder de manière très objectives et à prendre avec des pincettes.

Voilà, bonne soirée à tous default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Merci à tous pour vos commentaires et vos analyses c'est passionnant de vous lire. Est-ce que l'un ou l'une d'entres vous pourrait faire un résumé "vulgarisé" de la situation ce soir ? J'avous passer à côter de bon nombre d'infos étant donné mon manque de connaissance; et je pense qu'il en est de même pour beaucoup d'entre nous...

Merci !santa.gif

Sur la base des dernières sorties , il n' y a rien de vraiment de nouveau . Il pourrait etre juste à noter que sur la base de la dernière sortie du GFS ensemble , le nombre de scenario à flux zonal actif ( flux d' ouest perturbé à tres perturbé ) prend du poids .
Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Sur CEP 12 les hautes pressions sont moins vigoureuses que sur GFS notamment du fait de l'absence d'une dépression au SO de l'islande creusée à 945 hpa

Link to post
Share on other sites

Oui, je pense que ça annonce, comme on le devinait, que les scénarios d'un flux d'ouest franchement plus au nord sont à ... oublier.

L'opérationnel de GFS est quand meme dans la fenetre haute de l'ensemble, donc il va y avoir AU MOINS un temps agité sur la moitié nord.

Les extrêmes bas sont autour de 960 hPa pointe sud-ouest GB. Pour comparer, le GFS opérationnel est à 985-990 hPa.

Pour les mécanismes en jeu, ça se juge à court terme, il est évident que dès fois c'est très explosif avec la bonne interaction au bon moment, mais bon jusqu'ici on a souvent eu de bonnes surprises (au sens de moins fort que prévu à J-2, la dernière mauvaise surprise c'est décembre 2004). Disons que le potentiel est plus élevé que la moyenne.

Link to post
Share on other sites
Posted
Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau

Pourquoi serait-il dans les choux? parce-que il ne concrétise pas le risque de tempête qui n'est pas encore acquis à cette échéance.

GEM est alors aussi dans les choux dans ce cas.

A 144h, les modèles GEM, GFS et UKMO se ressemblent pas mal avec un JET qui aurait tendance à plonger vers le sud à l'approche du continent.

Le flux océanique s'incurve vers le nord-est permettant aux HP continentales d'occuper l'espace libéré.

Peut-être lié au vortex polaire qui a plus de mal à descendre vers les moyennes latitudes sur le continent nord-est américain.

Moins de dynamisme sur l' hémisphère nord, il me semble...

Des HP qui semblent s'installer un peu partout à nos latitudes et un vortex qui se reconcentre sur ces racines.

Non ce n'est parce qu'il ne concrétise pas le scénario tempête le jour de Noël. Je ne suis pas comme certains ici à vouloir privilégier un scénario plutôt qu'un autre parce qu'il me plait mieux. Je trouve juste bizarre ses 12Z en ce moment qui sont isolés par rapport aux autres modèles. C'était le cas il y a 3 jours, avant hier et hier et peut être encore ce soir. UKMO n'est quand même pas pareille. A voir CEP tout à l'heure.
Link to post
Share on other sites
Posted
Bouliac (Gironde)

ECMWF 12z de ce soir me conforte bien dans mon scepticisme. A savoir que les Hautes-Pressions pourraient faire de la résistance plus à l'Est avec un flux Zonal qui resterait, tout du moins dans un premier temps sur l'Atlantique avec un flux de Sud-Ouest sur la France peu venteux et humide :

ECM1-168_jbv7.GIF

Globalement comparable au scénario d'hier soir

ECM1-192_rxw7.GIF

Il me semble qu'on recule légèrement ce soir. L'option du flux atlantique rectiligne sur le pays est repoussée à des échéances (comme sur GFS) de h+168h ce qui appelle clairement à la prudence. Le scénario "venteux" est loin d'être acquis. Et il restera hautement hypothétique tant qu'il ne sera pas visualisé à des échéances inférieures à 168h... On est guère plus avancé...

En fait l'option du zonal rectiligne était modélisée à des échéances relativement peu raisonnables... Je pense que c'est à cause du temps profondément ennuyant actuel, qu'on a eu l'impression d'avoir enfin affaire au changement, mais finalement on pourrait tout aussi bien se retrouver sous un flux de Sud-Ouest mou...

Du moment qu'une option de prévision est repoussée et qu'elle n'est pas visualisée à des échéances raisonnables (inf. ou égales à 168h), elle doit inciter au scepticisme. Je pense qu'il faut bien s'inscrire cela dans son esprit pour éviter les désillusions éventuelles (pourtant je pensais qu'on avançait ce midi vers l'option "venteuse", et bim ce soir, retour en arrière !).

Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Que ce soit sur CEP ou GFS l'option zonal rectiligne a pris ce soir, à la vue des déterministes, du plomb dans l'aile, la faute à un anti européen plus résistant que prévu au préalable

Il faut dire aussi qu'on rentre dans les échéances inférieures à 192h

Edit : grillé par MCS34

Link to post
Share on other sites

"Oh là pas trop vite mon ami !" Les modèles commencent à actionner le frein à main pour Noël. Il y a qu'à voir CEP tongue.png... Certes, il risque d'il y avoir de forts coups de vent au cours des prochains jours notamment en bordure de la Manche où le coefficient de marée dépassera certainement les 50 (vu en baisse). Mais l'incertitude demeure quant à savoir si ces vents seront dignes d'un "complexe" tempétueux, c-à-d au-dessus d'un niveau 10 sur l'échelle de Beaufort smile.png. Faute à l'anticyclone qui donne tout dans la bataille !

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouliac (Gironde)

Le dernier CEP n'est pas mauvais pour la montagne alors que le GFS si.. ! Grande différence !

Ah bon ?

ECM0-192_lbi4.GIF

ECM1-192_cag7.GIF

C'est un flux à prédominance Sud-Ouest ! Quand même !

Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous smile.png

Comme d' habitude les modèles nous sortent du gros temps qui va finir comme neige au soleil. Cette période perturbée va se finir avec un temps agité sur des latitudes plus hautes.

Je saurais justifié mes propos, car je n ai pas les compétence de certains, mais j ai remarqué que lorsque les modèles météo voient du lourd par chez nous il se passe rien.

En tout cas j'espère me tromper totalement et je sors l'arme de destruction massive de troll et d'anticyclone

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Certains restent bloqués sur les cartes qui ont été émises hier, avant-hier ou il y a trois jours mais peut-être surtout hier soir d'ailleurs ou on a eu une certaine concordance temporaire à voir s'établir un courant jet rectiligne jusque sur le continent. Nous restons toujours à 168h de l'échéance donc je ne suis pas certain que le scénario définitif soit le bon ce soir. Le problème de la résistance des HP continentales se vérifie presque à chaque fois lorsque les modèles mettent à long terme l'intrusion fracassante du zonal à nos latitudes. Finalement les modélisations varient d'un run à l'autre, d'un modèle à un autre et on n'en sait pas beaucoup plus 2-3 jours après. Ce soir, on n'avance pas vraiment avec certes l'apparition des HP résistantes sur l'Europe Centrale et de l'Est mais le VP est toujours vu très puissant, le jet très rapide mais on ne sait pas trop quelle trajectoire il va prendre (plein ouest ? sud-ouest?). UKMO a l'air plus favorable au jet devenant rectiligne, GFS moins en l'ensembliste traduit un peu tout ça : ça reste vague pour le moment et encore une fois c'est normal nous sommes à 5/7 jours de l'échéance.

Ensuite vient le problème des anomalies de surface qui doivent se phaser avec celles d'altitude, et en découle un fort creusement en fonction du jet également. Nous n'en sommes toujours pas là et preuve en est avec GFS ou encore GEM qui traduisent bien l'aspect compliqué de cette prévision. Sauf erreur de ma part, on a une anomalie qui vient d'apparaître sur la journée de Samedi alors qu'elle était encore inexistante hier voire même ce matin (celle qui passe par l'Irlande). C'est à une échéance de 72h alors 120-144-168 heures on a le temps de voir venir ou pas.

Je ne trouve pas les changements si flagrants en tout cas et finalement ils sont logiques compte tenu de l'échéance.

Link to post
Share on other sites

180h pour ce risque éventuel, y a encore du chemin, avec le nombre de scénarios tempétueux que nous avons eu de modélisé je ne dirais pas que c'est plié.

Si on enlève 100h à 180h il reste donc 4 jours pour se rapprocher d'une échéance à peu près convenable et donc 4 jours à surveiller et tout peu changer du tout au tout.

edit; d'accord avec run j'allais ajouter que les changement ne sont pas flagrants et que des anomalie peuvent apparaître n'importe quand (enfin faudra déjà suivre le jet mais ces anomalies peuvent changer la donne aussi)

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouliac (Gironde)

Certains restent bloqués sur les cartes qui ont été émises hier, avant-hier ou il y a trois jours mais peut-être surtout hier soir d'ailleurs ou on a eu une certaine concordance temporaire à voir s'établir un courant jet rectiligne jusque sur le continent. Nous restons toujours à 168h de l'échéance donc je ne suis pas certain que le scénario définitif soit le bon ce soir. Le problème de la résistance des HP continentales se vérifie presque à chaque fois lorsque les modèles mettent à long terme l'intrusion fracassante du zonal à nos latitudes. Finalement les modélisations varient d'un run à l'autre, d'un modèle à un autre et on n'en sait pas beaucoup plus 2-3 jours après. Ce soir, on n'avance pas vraiment avec certes l'apparition des HP résistantes sur l'Europe Centrale et de l'Est mais le VP est toujours vu très puissant, le jet très rapide mais on ne sait pas trop quelle trajectoire il va prendre (plein ouest ? sud-ouest?). UKMO a l'air plus favorable au jet devenant rectiligne, GFS moins en l'ensembliste traduit un peu tout ça : ça reste vague pour le moment et encore une fois c'est normal nous sommes à 5/7 jours de l'échéance.

Ensuite vient le problème des anomalies de surface qui doivent se phaser avec celles d'altitude, et en découle un fort creusement en fonction du jet également. Nous n'en sommes toujours pas là et preuve en est avec GFS ou encore GEM qui traduisent bien l'aspect compliqué de cette prévision. Sauf erreur de ma part, on a une anomalie qui vient d'apparaître sur la journée de Samedi alors qu'elle était encore inexistante hier voire même ce matin (celle qui passe par l'Irlande). C'est à une échéance de 72h alors 120-144-168 heures on a le temps de voir venir ou pas.

Je ne trouve pas les changements si flagrants en tout cas et finalement ils sont logiques compte tenu de l'échéance.

Oui en fait la gamme des scénarios possibles va du flux Zonal rejeté assez haut en latitude (ECMWF 12z d'aujourd'hui) à l'abaissement du courant-jet en plein sur le pays (GFS 6z de ce jour) en passant par d'autres scénarios intermédiaires (flux plus ou moins ondulatoire... etc... etc).

Je reste très sceptique parce que même l'occurrence du terreau favorable aux tempêtes reste fort incertaine... Alors la prévision vent n'en parlons pas... C'est très très flou.

A voir déjà demain si un scénario lourd arrive à se dégager à des échéances potables (parce que ce soir...) !

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

En tout cas ce zonal a intérêt à être solide et durable jusqu'à la fin de l'année si on veut dans bien des régions avoir des précipitations mensuelles dignes d'un mois de décembre; à titre d'exemple,on était encore ce matin à 4% des pluies du mois après les deux premières décades sur Angers.

Sur certains runs, je trouve qu'au tournant de Noël l'air pôlaire à haute et moyenne altitude se rapproche sérieusement des îles britanniques voire du Nord de la France, et dans les montagnes, y compris à basse altitude sauf pyrénées, ça pourrait devenir beaucoup plus intéressant qu'en début de zonal....Les skieurs, habitués à des saisons récentes plus qu'optimales, vont d'abord trouver que la neige se fait un peu chiche, puis pourraient se plaindre qu'il en tombe trop sous un plafond trop bas et trop venté pour pouvoir skier...

. Le problème de la résistance des HP continentales se vérifie presque à chaque fois lorsque les modèles mettent à long terme l'intrusion fracassante du zonal à nos latitudes. Finalement les modélisations varient d'un run à l'autre, d'un modèle à un autre et on n'en sait pas beaucoup plus 2-3 jours après. Ce soir, on n'avance pas vraiment avec certes l'apparition des HP résistantes sur l'Europe Centrale et de l'Est mais le VP est toujours vu très puissant, le jet très rapide mais on ne sait pas trop quelle trajectoire il va prendre (plein ouest ? sud-ouest?). UKMO a l'air plus favorable au jet devenant rectiligne, GFS moins en l'ensembliste traduit un peu tout ça : ça reste vague pour le moment et encore une fois c'est normal nous sommes à 5/7 jours de l'échéance.

Ensuite vient le problème des anomalies de surface qui doivent se phaser avec celles d'altitude, et en découle un fort creusement en fonction du jet également. Nous n'en sommes toujours pas là et preuve en est avec GFS ou encore GEM qui traduisent bien l'aspect compliqué de cette prévision. Sauf erreur de ma part, on a une anomalie qui vient d'apparaître sur la journée de Samedi alors qu'elle était encore inexistante hier voire même ce matin (celle qui passe par l'Irlande). C'est à une échéance de 72h alors 120-144-168 heures on a le temps de voir venir ou pas.

Je ne trouve pas les changements si flagrants en tout cas et finalement ils sont logiques compte tenu de l'échéance.

je plussoie complètement, en particulier les passages en gras.
Link to post
Share on other sites
Posted
Malmedy ( Province de Liége ) 342m

le creusement au sud de la GB existe toujours chez kma 12z a +144h ( 977 hpa ) : 10 hpa en moins par rapport au run de ce matin , passage rapide de la dépression le 24/12 ( isobares resserrés entre le sud de la GB et le Nord de la France ) . aprés le passage de la dépression le thalweg plonge et entraine une dépression sur le Golfe de Gênes ( 996 hpa ) a +180h ( 537 dam et -27° a 500hpa )

prochaine offensive du Zonal vers +192h/+204h ( le 26/27 ) ( encore un éventuel coup de vent a surveiller ) . avant un retour de Patator en fin d'échéance +240h/+252 ( 28/29 déc ) . visible aussi chez ecmwf ce soir .

le 12Z est similaire a Navgem 12Z happy.png

Link to post
Share on other sites

Confirmation du ZO version rapide ce soir par les ensembles, alors que les déterministes remontent un peu la zone barocline, peu de changement à ce niveau de recul pour mon avis. Les 122kmh relevés ce soir en Bretagne à la pointe du Raz pourraient bien être les premiers d'une série nous conduisant en 2014.

Les coups de vents classiques (genre 100 à 120kmh sur le littoral) seront très probablement assez banales ces prochaines semaines.

La grande question quant à l'entame de ce topic, c'est de savoir si l'interminable secteur chaud (entrevu) du 23 va se terminer en coup de vent banal ( rafales inf a 100 dans les terres, pas plus de 130 sur le littoral) ou bien en coup de vent modéré ou en fort coup de vent.

Les diagrammes tendent à laisser entendre un changement des déterministes, mais ces derniers peinent à réagir, avec de manière générale peu d'emballements modélisés,; ce qui ne change pas grand chose d'ailleurs vu l'échéance pour le moment.

Pour autant, c'est toujours la date du 24, voire 25 selon les point géographiques, qui à mon sens, est visée par une probabilité de creusement plus marqué que le front à fort gradient de départ.

On trouve une perturbation barocline qui possède certaines caractéristiques en terme de phase et de latitude, qui peuvent retenir l'attention; elle est à 120h sur le centre Atlantique comme sur cette PE ou ukmo:

gens-3-1-120gku1_mini.png

UW120-21pdc8_mini.png

Il faut pousser davantage sur cep, mais on la retrouve à 138h grâce à la coupe prononcé de l’isobare 1000hpa qui coupe son isohypse et son isotherme avant de reprendre suite à un angle une courbure plus parallèle.

Europe_2013121812_thgt500_138znp4_mini.png

Tout ça nous arrive grossièrement vers 144h, avec un phasage de la PE, un phasage bancal sur ukmo, et un quasi non phasage de cep tout comme gfs, même si on sent là encore une faible cassure.

C'est donc sur cette échéance qu'un coup de vent plus fort se surveille à mon avis.

Ensuite, c'est une traîne relative qui devrait se mettre en place avant l'arrivée du nouveau système. Comme cela a été dit de nombreuses fois, la neige en montagne risque d'être compliquée en dessous 1700 voire 2000m, en lien avec ce zonal qui ondule que légèrement, en conservant une certaine latitude trop haute; du coup absence de NO et peu de plein Ouest.

Link to post
Share on other sites

Le GFS 18Z qui sort actuellement voit les HP moins "gonflantes" sur l'Europe de l'Est...les modèles sont loin d'être calés ce soir whistling.gif

Et le modeles ne seront certainement pas calé demain non plus.

Le run confirme une tendance certaine au zonal, le jet et vu plus puissant sur ce run.

Link to post
Share on other sites

Arrêtez moi si je trompe car je n'en en n ai pas vu beaucoup de traces dans les posts mais la vigueur de l anti groelandais ne va t il pas influencer le niveau où le zonal va se trouver. Plus il sera puissant , plus le jet sera sud ...

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...