Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 16 octobre au 22 octobre 2017 prévisions météo semaine 42


Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

il devient lassant de voir pour le sud le manque de pluie de semaine en semaine. 


Sur le dernier GFS 0z je viens de remarquer quelque chose. Il y a un décalage entre le Déterministe et l'ensembliste jusqu'à notre semaine en question. Expl sur le diagramme de Lille. A quoi est-ce dut ? Bug ou mauvais calage avec Ophélia qui perturbe les prévisions à court et moyen terme ? 

 

graphe_ens3_ydi0.gif

Link to post
Share on other sites
  • Replies 64
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bon c'est pour l'anecdote, mais le beau coup de vent en fin d'échéance sur la Bretagne modélisé par le CEP de ce matin, c'est ni plus ni moins que le nouveau système cyclonique Ophelia :    

Je pencherais plutôt pour une mauvaise gestion du déferlement polaire à l'arrière d'Ophelia, qui forçait les hauts géopotentiels à se renforcer à nouveau sur l'Europe du Sud. Depuis le début que

Posted Images

il y a 27 minutes, equality a dit :

 Bug ou mauvais calage avec Ophélia qui perturbe les prévisions à court et moyen terme ? 

 

Salut, désolé c'est simplement un bug de téléchargement. Le script qui récupère le GFS 0.5° s'est bloqué et n'a pas réussi à tout télécharger le 00Z d'aujourd'hui, du coup la courbe est celle du GFS 00Z d'hier (d'où le décalage d'un jour). J'ai vu ce qui clochait, cela ne devrait plus se reproduire :)

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Var est , 10 kms de la mer

si l'on croise  la carte des anomalies de températures  de CEP avec celle du cumul de précipitations de GFS, cela laisse peu de place à l'automne et surtout à la pluie pour les 10 jours qui viennent

 

image.png.97bbef8c5f08dcf51cb18db2c0d36962.png

 

image.thumb.png.1b9595752bf1d6922343b6bc51ad7879.png

 

 

 

Edited by bernard183
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

@cédric du Lot je resterai prudent sur la suite du topic même si une fois rentrée dans la patate il est difficile d'en sortir.

A l'image des ensembles comme tu l'as mis la tendance déterministe GFS-FIM, voir CEP (même si l'on a un décalage progressif vers l'est chez CEP) n’est pas tant suivie.

 

En effet dans le nord, les diagrammes s'explosent nettement en fin de topic, une incertitude dépressionnaire apparaît:

 

graphe_ens3_tkd8.gif

 

Sur le graphe CEP ça semble moins marquer car c'est un graphe de l'extrême est mais quand on le compart au graph extrême est de GEFS ils sont semblable, donc la situation pour Paris sur le graph CEP doit être semblable à celle de Paris:

image.png.26f8f68c6a7b67eeeb4a0fcb8ddac8b4.png

 

 

 

Donc des ensembles qui permettent de mettre le doute autant pour la moitié nord que sud.
Car dans la moitié sud des scénarios sont à la mode GEM et des précipitations sont donc logiquement attendu vu qu’une GF pourrait venir jusque dans le sud voir aller en méditerranée..... mais il faut rester très prudent vu l'échéance:

 

graphe_ens3_ljr5.gif

 

gem-0-174_zdn9.png

 

 

Tout en sachant que la récurrence de la patate on ne sait pas combien  de temps elle va durer.

 

On notera quand même qu' TLT la possibilité de passer en phase 6 apparaît sur le MJO ce qui nous favoriserait des tendances NAO-:

 

NCPE_phase_21m_small.gif

 

@bernard183  les cartes de PP au delà de 114h ou 144h tout au plus inutile de les regarder faut déjà se fixer sur la synoptique ;)

 

 

Gugo :)

Edited by gugo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 23 minutes, gugo a dit :

 

 

Donc des ensembles qui permettent de mettre le doute autant pour la moitié nord que sud.

 

Attention à ne pas généraliser.

Pour le Sud-Est c'est déjà plié. Quasiment aucun espoir de pluie pour l'échéance de ce topic et c'est la même musique après.

AA, AA et encore AA. Il n'y a que ça.

Les modèles ont pris une sacré claque entre hier et aujourd'hui.


Marseille :

 

graphe_ens3_php.gif.41ba6452737b247c64e8789ce0df0c81.gif

Edited by Iefan
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Je suis novice. 

Comment expliquer le changement radical entre les modèles d'hier 12 heures annonçant pluie vent au moins sur le nord, Et les modèles de ce jour 0h soit 12h après les précédent annonçant patate à gogo ?

D'où vient cette volatilité ?

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m
il y a une heure, herve0091 a dit :

Je suis novice. 

Comment expliquer le changement radical entre les modèles d'hier 12 heures annonçant pluie vent au moins sur le nord, Et les modèles de ce jour 0h soit 12h après les précédent annonçant patate à gogo ?

D'où vient cette volatilité ?

 

Notre bon vieil anticyclone des Açores n'a plus la forme qu'il avait.

Ancien run:

gfs-0-150_jbj8.png

Après le passage d'Ophelia, le flux devait se "zonaliser" sur l'Atlantique, sur le rebord nord de l'anticyclone des Açores ( un peu en position méridionale à cette époque, comme cela est normal)...

Nouvelles modélisations:

gfs-0-102_bgs7.png

La désormais fameuse faiblesse de pression sur les Açores reprend ses droits, dans un contexte de flux ne parvenant plus à se "zonaliser" totalement comme c'était le cas sur les projections antérieures.

Difficile de démêler les causes des conséquences, mais ce mal de chien à avoir un flux d'ouest qui tienne la route ces dernières années ( à de rares exceptions) peut expliquer en partie ces tendances méridiennes répétitives.

Par contre, comme souvent avec une faiblesse des pressions sur les Açores, c'est de la dorsale nord-africaine qui occupe le terrain à l'avant. Et dans ce contexte, qui dit circulation méridienne dit forcément prolongation des synoptiques en place à l'instant T: patate à gogo pour nous, conditions dépressionnaires tenaces vers les Açores.

Edited by Fil67
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
il y a une heure, herve0091 a dit :

Je suis novice. 

Comment expliquer le changement radical entre les modèles d'hier 12 heures annonçant pluie vent au moins sur le nord, Et les modèles de ce jour 0h soit 12h après les précédent annonçant patate à gogo ?

D'où vient cette volatilité ?

Sans doute l'activité d'Ophelia qui donne du fil à retordre sur les modèles. Ceci dit, vu l'alimentation en air chaud qu'elle draine, on est franchement très mal placé et l'alimentation des HP est assurée pour quelques temps.

On va surveiller la trajectoire de la dépression, au cas ou.... 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Après décembre 2015, 2016 voilà octobre 2017... patator AF is back.

Au fil des années les périodes anticycloniques sont de plus en plus dominante sur les séquences depressionnaire qui deviennent minoritaires. 

Simple constat désolé du HS.

Quand j étais mino à la rentrée on était en Kway et jeans et non en tee shirt et short claquettes.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Bugey - Dombes (01)

Le sel champignon rouge de l'hémisphère nord est de nouveau pour la France.
Latitude, longitude, uniquement pour nous !!
L'exception française...:@
Bon, la cote est US est pas mal non plus...

ECH1-192a.jpg

Tant qu'a faire...
On prend tout pour nous !!

HP FRANCE.jpg

Edited by TRINEON
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Le run CEP  montre assez clairement une dépression à cœur encore chaud au large de la Bretagne, ce qui serait je suppose remarquable:

ECM0-96_zux7.GIF

Cette dynamique casse la capacité du talweg à progressé vers nos rivages, ou en tout cas à adopter une posture plus SO, d'où certaines hésitations en fonction de la qualité du phasage talweg/dépression. Le reste des bas geopotentiels qui composent sa partie Sud sont alors condamnés à s'isoler sur les Açores, ce qui prolonge une advection chaude dans notre direction.

 

C'est donc l'option bloquée qui continue à prendre du gallon. Le moule étant posé, il faut plusieurs tentatives pour que l'activité perturbée vienne jusqu'à nous. Il semblerait que ça manque encore d'air froid pour rendre l'alimentation du talweg plus solide, donc moins sensible à la moindre perturbation qui vient interagir à son sud est.

Je reste optimiste puisqu'il est rare que ce genre de flux doux et humide accouche d'une souris et qu'il y a étant donné les derniers mois et la saison, une compensation statistique à faire valoir, mais pas naïf au point d'ignorer qu'à force de trop repousser, on peut finir par ne plus avoir grand chose à repousser, avec le risque d'un nouveau changement de moule, comme les premières basses couches continentales, sans avoir eu de réelles précipitations.

 

 

 

 

Edited by sebb
orthographe...
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Je pense que sans Ophélia, le flux de sud-ouest dépressionnaire arrivait sur nos côtes et déclenchait des pluies orageuses (autre que la bruine actuelle). A la place, il va nous amener un coup de chaud sec et empêcher un abaissement du flux atlantique. Il y a des années comme ça...

Edited by Cotissois 31
Link to post
Share on other sites

Hello,

Cette remontée d'une dépression à coeur chaud et son intéraction barocline avec l'air polaire sera probablement responsable d'un "sting-jet"

 

En gros : https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant-jet_d'occlusion

 

Plus en détail : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/wea.397/epdf

 

Heureusement les vents les plus forts devraient rester en mer. Mais l'ouest de l'Irlande pourrait essuyer une forte tempête toutefois.

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Il faudrait arrêter ce pessimisme de "la récurrence inévitable"; d'ailleurs à priori, les projections pour la dernière décade vont vers un système ondulant plus dynamique (SW ou NW?) patience, on a déjà connu des mois d'octobre doux et secs dans les années 2000 (fameux hiver 2005-06):D

  • J'aime 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
il y a une heure, pablo25 a dit :

Il faudrait arrêter ce pessimisme de "la récurrence inévitable"; d'ailleurs à priori, les projections pour la dernière décade vont vers un système ondulant plus dynamique (SW ou NW?) patience, on a déjà connu des mois d'octobre doux et secs dans les années 2000 (fameux hiver 2005-06):D

Couplé à une saison cyclonique analogue à cette fameuse année.

Ceci dit, on parle presque plus de douceur là mais de chaleur. Ce week-end ça va donner du lourd pour la saison avec le drain chaud insufflé par Ophélia.

Mais c'est du HS.

Pour le moment il y a un signal de retour à un temps à peu près de saison à l'horizon du 19 Oct.

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Combs la Ville (77) en limite de Plateau

c'est biensur à prendre avec des pincettes, mais ça semble quand même bouger ! Je suis étonné que personne n'en parle...

Exemple du diagramme des vents et pression à Paris : 

 

Diagramme GEFS

 

Diagramme GEFS

Edited by Dammatrix
  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Oui, il y a du mouvement qui se fait après le passage d'Ophélia, d'ou l'extrême éclatement des tubes dès le 17.10.

La visibilité est très mauvaise mais je pense qu'on va quitter la situation actuelle à l'horizon du 19.

On va laisser passer la bête et voir si ça redistribue les cartes.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Il suffit de voir les ET autour de cette periode pour s'en convaincre. On est plus ou moins tranquille jusque mercredi- jeudi, au dela, quasi impossible de faire un previ me semble t-il

 

gens-22-1-180_gyc6.png

 

Il y a tout de même quelques scenarii bien venteux voire tempetueux au delà du 18. Juste pour les archives (ou pas)

 

gens-4-1-168_oke5.png

 

De manière générale, cela semble bien s'agiter sur l'atlantique... a suivre

Edited by HuguesdePerwez
Link to post
Share on other sites
Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonsoir,

 

Pour la semaine du topic, le pays devrai être dominé en tout cas dans un premier temps, par un contexte globalement anticyclonique, avec néanmoins un flux un peu plus dynamique de secteur Sud-ouest, en se rapprochant de la façade Ouest, en lien avec le passage d'Ophelia et le creusement d'un vaste talweg d'altitude juste en aval sur l'atlantique, plongeant et se positionnant probablement, au large du Portugal.

 

Du coup de lundi à mercredi, le temps devrait s'avérer bien sec et chaud pour la période de l'année, quasiment partout, sauf peut-être au plus près de la façade atlantique et en Bretagne ou le ciel sera parfois voilé, plus nuageux, avec éventuellement quelques rares pluies passagères bien épisodiques sur ces derniers secteurs, mais plutôt vers un petit quart Nord-ouest à mon avis (à confirmer et à affiner).

 

Ensuite et en seconde partie de semaine, le temps pourrait peut-être se dégrader principalement sur la moitié Nord, avec l'abaissement très progressif du rail dépressionnaire vers le Sud, à partir des Îles-Britanniques, c'est en tout cas ce qui apparaît sur le dernier GFS et au niveau de la moyenne de l'ensemble CEP. Un temps encore très agréable pourrait alors " résister " sur la moitié Sud (ou sur une partie de la moitié Sud), avec des températures toujours au-dessus des normes, alors qu'elles seront forcément en baisse assez nette, sous les nuages et éventuelles pluies passagères, sur la moitié Nord.

 

Jusqu'en fin de semaine (peut-être même jusqu'au week-end), on attendra très souvent les 25°c sur la moitié Sud et certainement au-delà (26 à 28°c selon les régions et secteurs) et 20 à 25°c au Nord entre lundi et mercredi (hors Bretagne, côtes de la Manche et une partie des Hauts-de-France), avant une baisse rapide par la suite. Pas de fraîcheur à attendre durant une grande partie de la semaine du topic, avec des minimales peinant (et c'est à souligner) à descendre en-dessous de la barre des 10°c, hors zones de reliefs.

 

Le week-end prochain pourrait être dominé par ce type de situation, hors changement, avec un flux de secteur Sud-ouest assez dynamique, plutôt dépressionnaire au Nord et plus anticyclonique, sur la moitié Sud.

 

A suivre...

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Les différences à moyen terme persistent encore ce soir entre ARPEGE et GFS au sujet du cut-off qui pourrait s'isoler entre Açores et péninsule Ibérique:

gfs-0-114_glw8.png

arpegeeur-0-114_beu2.png

Suivant l'une ou l'autre de ces options, la façade Ouest pourrait connaître une période de temps plus instable compte-tenu d'un talweg dynamique à proximité du pays. Dans l'autre cas, l'isolement est rapide et l'instabilité se limiterait à l'Espagne. Notez également la dynamique de la zone barocline sur le modèle de MF avec plusieurs anomalies sur l'océan.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Quelle incroyable évolution entre GFS6z et 12z, à seulement 96h d'échéance ! Le zonal descend d'au moins 1000 km, avec à la clef de très grosses perturbations pluvieuses sur tout le pays, y compris au bord de la Méditerranée, et même un risque de coup de vent qui se dessine pour le 19-20 octobre ! 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 22 minutes, nicolass a dit :

Quelle incroyable évolution entre GFS6z et 12z, à seulement 96h d'échéance ! Le zonal descend d'au moins 1000 km,

 

Peut-être pas 1000kms quand même!:D

tempresult_vxo4.gif

Disons que cela rentre dans la zone de dispersion des diagrammes du GEFS de 6 heures  et a partir effectivement de 96/120h

graphe4_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

UKMO est intéressant aussi, pour une fois les choses bougent dans le sens de l'agitation et pas a une échéance improbable,c'est déjà ça...

UW120-21.GIF?14-18

 

On va peut-être rentrer dans une période un peu plus ondulatoire avec moins de blocages méridiens, mais pour l'heure la dynamique est encore un peu trop en pointillé et sur courant alternatif  avec des hautes-pressions jamais bien loin qui au moindre relâchement des BP regagnent vers le nord.

 

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 17 heures, Ciel d'encre a dit :

C'est étonnant comment le passage d'Ophélia semble finalement ouvrir la voie à une séquence zonale automnale pas vue depuis longtemps. 

 

Très remarquable en effet! Alors que la prévisibilité était bonne pour une semaine qui s'annonçait à nouveau très sèche, le verrou a sauté subitement avec la montée en puissance d'Ophélia et sa prise en compte croissante dans les analyses des modèles globaux. En 24h, la fenêtre automnale s'est bien ouverte tant à l'Ouest que dans le Sud-Est :)

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 59 minutes, Sebaas a dit :

 

Très remarquable en effet! Alors que la prévisibilité était bonne pour une semaine qui s'annonçait à nouveau très sèche, le verrou a sauté subitement avec la montée en puissance d'Ophélia et sa prise en compte croissante dans les analyses des modèles globaux. En 24h, la fenêtre automnale s'est bien ouverte tant à l'Ouest que dans le Sud-Est :)

Effectivement on sait à quel point les modèles peuvent être perturbé par les cyclones et s'en est encore une fois de plus la preuve.
D'ailleurs il y avait bien quand même quelque chose qui clochait sachant que le MJO devait passer en phase 5 (favorable au NAO+ et donc zonal) et que tous les modèles voyaient cette masse anticyclonique...

 

Ce qui a changé entre il y a quelques jours et aujourd'hui ce n'est pas vraiment Ophélia  qui a toujours eu une direction vers la Scandinavie.

 

C'est ce qui se passe derrière Ophélia.

Petite comparaison:

 

Le run 6z GFS de jeudi pour mardi:

 

image.png.9a42552b2ea12a50bfb5f290cb8f61ff.png

 

 

Le run 6z GFS aujourd'hui pour mardi:

 

 

image.png.1dddbcd8ae7812b8d144e4a4d837a717.png

 

 

Comme on le voit Ophélia n'a que très peu changer de position (sur d'autres runs c'était même exactement comme les prévisions actuelle), mais c'est surtout le placement du talweg derrière Ophélia (en bleu) qui a bougé, il est légèrement plus haut et il a  plus suivi le cyclone. L'activité dépressionnaire sur le labrador (en noir) est également moins active ce qui est notable.

 

De ce fait ça influence ensuite:

 

Run6z de jeudi pour le mercredi à 20h:

 

image.png.0892a40ac5530eba0af980e3445fbdc9.png

 

 

Run 6z d'aujourd'hui pour mercredi à 20h:

 

image.png.0633f55f2d251e95acce69dfe367748c.png

 

 

Comme on le voit le talweg étant plus haut il va en direction de la France par la suite, et attire l'activité dépressionnaire ce qui permet de mettre en place le zonal et ce qui correspondait donc aux prévisions du MJO. 

 Alors qu'avant le talweg étant plus bas il s'isolait sous forme de goutte froide et permettait d'alimenter la patate anticyclonique laissant les basses pressions passer en haute latitude.

 

 

 

 Ce n'est donc pas Ophélia en personne qui a tout modifié, sachant que ça faisait un moment qu'on commençait à le cerner. C'est surtout les modèles qui ont eu des gros problèmes d'interprétations à l'arrière du cyclone avec ce talweg très mal géré. Une fois de plus les modèles ont été très perturbé par un cyclone dans leur prévision et cette échelle d'erreur a été multiplié  sachant que tout ça se passait par chez nous. Il y avait un manque de sens dans la logique des déterministes quand on voyait les ensembles (car le MJO est calculé avec les ensembles).

 

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...