Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 25 décembre au 31 décembre 2017 prévisions météo semaine 52


Recommended Posts

Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 

Il y aurait 48 h de lessivage du 26 au 28/12 pour les massifs en dessous de 1500m mais c'est encore loin et cela bougera encore.

48h pour les pistes damées je pense qu'il restera de la neige enfin je l'espère!

 

patric

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 142
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Petit HS en marge de la prévision directe, juste pour info et caler le curseur des qualificatifs sur les températures en cette période de l'année. A l'approche du jour de Noël et des images qui s

Ce qui m'interpelle c'est de voir   les hauts géopotentiels venus du Pacifique à l'assaut de notre pôle aussi bien sur GFS que CEP comme ici à 240 h, la conséquence serait de retrouver le rail dépress

Bonjour,     I/Une première partie de semaine marquée par le retour du zonal   Marre de la patate (anticyclone Français) crasseuse ? Et bah vous pouvez être heureux à partir d

Posted Images

il y a 3 minutes, patric95 a dit :

Il y aurait 48 h de lessivage du 26 au 28/12 pour les massifs en dessous de 1500m mais c'est encore loin et cela bougera encore.

48h pour les pistes damées je pense qu'il restera de la neige enfin je l'espère!

 

patric

 

C'est encore loin mais ça ne s'annonce pas pire que le gros passage de sud-ouest qu'on a connu il y a 10 jours, et qui a globalement été bénéfique même si en moyenne montagne ça peut moins bien se passer (pour les pistes c'est maintenant préparé, enneigé, tassé, pas de soucis je pense).

Quand on regarde le GFS6z à 192hr par exemple, le flux est SW sur la France mais à grande échelle sur l'Atlantique il vient en gros de l'Ouest, pas du SW au large, grace à un anti bien gonflé sur l'Océan, donc il ne devrait pas y avoir de douceur particulièrement marquée (pour un flux de SW c'est sur qu'il ne ferait pas froid). Bien sur c'est juste un run que je cite mais globalement tous les runs récents qui ne sont pas anticyclonique montrent un flux de ce type (SW, mais W à grande échelle).

 

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Belchamp, les clefs. 750 m
il y a 18 minutes, patric95 a dit :

Il y aurait 48 h de lessivage du 26 au 28/12 pour les massifs en dessous de 1500m mais c'est encore loin et cela bougera encore.

48h pour les pistes damées je pense qu'il restera de la neige enfin je l'espère!

 

patric

Je sais qu'il ne faut pas regarder qu'un run mais puisque tu en parles, il n'y aurait pas du tout 48 h de lessivage sur ce run, au contraire... le flux d'ouest qui est proposé n'est pas trop doux.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, patric95 a dit :

Il y aurait 48 h de lessivage du 26 au 28/12 pour les massifs en dessous de 1500m mais c'est encore loin et cela bougera encore.

48h pour les pistes damées je pense qu'il restera de la neige enfin je l'espère!

 

patric

moi je dis annule directement ton séjour comme ça tu risque de ne pas être déçu......

une limite pluie neige c'est 48 H avant pas 10J

 

  • Haha 7
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, ALEX74000 a dit :

moi je dis annule directement ton séjour comme ça tu risque de ne pas être déçu......

une limite pluie neige c'est 48 H avant pas 10J

 

 

Il ne regarde pas qu'un run, ça fait plusieurs sorties de plusieurs modèles qui donnent cette issue tôt ou tard, et sans regarder les modèles on sait bien que l'issue des périodes anticycloniques en décembre c'est souvent un flux plus ou moins orienté SW. Donc sans l'affirmer il est probable qu'il y ait une période "un peu dure" pour des coins comme le massif central à 1200m (ca ne veut pas dire retour au vert avec les conditions actuelles), et bénéfique pour des coins comme Montgenèvre...

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
il y a 51 minutes, boitotau a dit :

Bonjour , sommes nous sur les prévis LT ou  sur les prévis "lessivage " ? 

 

 

 

Désolé mais ne nous égarons pas dans le sujet. merci a tous .

Les deux xD

Bien entendu, vu la saison, en prévis LT et voir des potentiels doux et humide impliquent forcément la terrible crainte de la lessive.

Quoi de plus normal en fait.

Ceci dit, avec les disparités qu'on observe, nous en sommes pas encore là.

Edited by judd
Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, judd a dit :

Les deux xD

Bien entendu, vu la saison, en prévis LT et voir des potentiels doux et humide implique forcément la terrible crainte de la lessive.

Quoi de plus normal en fait.

Ceci dit, avec les disparités qu'on observe, nous en sommes pas encore là.

 

il y a 50 minutes, boitotau a dit :

Bonjour , sommes nous sur les prévis LT ou  sur les prévis "lessivage " ? 

 

 

 

Désolé mais ne nous égarons pas dans le sujet. merci a tous .

 

Visiblement pour certains ce n'est ni le topic LT ni le topic lessivage, c'est le topic commérage sur ce que les autres ont posté. Le topic était plutot calme,  personne n'a dérangé personne, après tout le fait que l'issue d'une phase AF soit assez souvent un flux de SW, je l'ai appris sur ce meme topic il y a quelques années. Le fait que pour les "hivernophiles" il faille regarder à plus grande échelle l'origine du flux, pareil. Malheureusement j'ai aussi remarqué que sur le topic LT, quand on ose faire autre chose que poster 10 cartes de GFS GEFS ECMWF et les "commentant" (= redire ce que disent les cartes), ça passe souvent mal. 

Tant pis, je signale moi meme mon message à la modération, et je maintiens que GFS et un nombre croissant de runs/modèles/scénarios voient l'issue typique d'un patator, mais avec dénouement rapide et flux globalement ouest plutot que sud-ouest ce qui est mieux pour tous les massifs pour ne pas gacher ce beau début d'hiver.

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Petit point sur les modèles de ce soir à 144h

 

UKMO 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

GFS

Modele UKMO - Carte prévisions

 

Modele UKMO - Carte prévisions

 

 

 

GEM très proche d'UKMO / GFS un peu seul

 

Pourtant GFS nous sort une situation déjà vue la semaine dernière (récurrence ??) 3 jours plus tard

 

 

gfs-0-198.png?12

 

Plus incisif que GEM

 

gem-0-198.png

 

naefs-1-0-228.png?0

A suivres CEP/GEFS et NAEFS de ce soir

Edited by F85
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an
il y a 7 minutes, Jack75 a dit :

Pas étonnant avec un run qui date du 14 décembre...

C'est rectifié...

 

Un peu de mal à comprendre mon copié collé ! Je sélectionne la bonne date et met celle du 14/12/17 !

Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

A 192h CEP et GFS se ressemblent très fortement

 

ECH1-192.GIF

 

gfsnh-0-192.png

 

 

A suivre CEP ens

Edited by F85
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

A l'échéance raisonnable de 144h, les principaux modèles sont à peu près d'accord sur la synoptique à l'échelle de l'Europe. Sur la France cela nous vaudrait des conditions anticycloniques avec un flux mou de SO et des températures de la masse d'air autour de 4 à 6°C au niveau de la surface 850 hPa et de -22°C à 500 hPa. Au niveau du sol cela pourrait donc nous valoir des conditions agréables pour ce jour de Noël, dépendantes toutefois de la propension des HP à dégager le ciel dans les BC.

En regardant plus largement les conditions atmosphériques, la synoptique hémisphérique est également assez proche pour les 3 modèles, si ce n'est une gestion un peu différente de l'intrusion de HG par le Pacifique vers le centre du bassin Arctique. Sans conséquence sur le temps en Europe à cette échéance.

Donc globalement RAS de nouveau à partir de cette simple lecture des modèles !

 

blob.png.b64cd4a1895fc72f055d0128171f20b2.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Ce qui m'interpelle c'est de voir   les hauts géopotentiels venus du Pacifique à l'assaut de notre pôle aussi bien sur GFS que CEP comme ici à 240 h, la conséquence serait de retrouver le rail dépressionnaire sur l'Atlantique Nord à  une latitude moins septentrionale , plus proche de nous et bien dynamique(1,5PVU) comme nous le montrent ces cartes Infoclimat  :GFS.thumb.jpg.2c05f231efc811d964426c9d772e39f3.jpg

 

 

cep.thumb.jpg.4722f947a37e7eff8f7d82b9ab9c84ab.jpg

 

 

5a397bddd6c48_15PVU.thumb.jpg.5f280166a0bebbdd21dca54d20048c74.jpg

  • J'aime 13
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Merci Bernard ;) on tient là une piste intéressante si par chance une ondulation atlantique contemporaine se manifestait ! ça fait des Si mais c'est à suivre car le zonal pourrait être de courte durée

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

Sur GFS, des assauts répétés des dépressions nordiques feront plier l'anticyclone qui enveloppe l'Europe à partir des Açores.

le déterministe GFS 0 Z est extrême par rapport à la moyenne des scénarios ensemblistes et se retrouve tout en bas avec du -37 degrés à 500 hpa sur la moitié Nord à partir du 27 (je préfère rien évoquer à cette échéance...)En termes de température, rien est joué.

Les dépressions qui déboulent du Labrador (et du gros morceau de VP sur l'est du canada) poussent beaucoup ce qui rend la situation dynamique et font onduler l'AA qui se fait bercer au gré de ces dépressions mais reste pas loin en embuscade.

Cep est d'accord avec ce dynamisme mais semble un plus doux que GFS et semble voir la dépression sur la GB avec des ramifications en France plus stagner et plus empêcher le retour de l'AA.

En faisant une moyenne ça fait le retour de la pluie une éventualité qui semble se confirmer et la neige sur les hauteurs.

graphe_ens3_tth9.gif

Edited by Mister meteo
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

Un  petit assaut hivernal ne semble pas exclu en seconde partie de semaine, du moins pour les massifs jusqu'à basse altitude, pour la vraie plaine, cela sera difficile hormis peut-être sur le Nord Est du pays, mais cela devrait provisoire avant un possible retour des HP possible en fin de semaine, logique un autre réveillon pointe son bout du nez et qui dit réveillon dit douceur et HP ... :D

 

gfs-0-186.png?0?0

 

gfs-0-276.png?0?0

  • J'aime 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Pour faire un résumé rapide:

La semaine débuterait sur l'évacuation progressive vers le Sud-Est des restes de l'effondrement sur nous de l'anticyclone qui concerne actuellement le proche atlantique.

En lien avec une poussée de HG du pacifique vers le pôle ainsi qu'une réalimentation de l'AA sur des bases plus au large de l'atlantique, on aurait pour le milieu de semaine du topic un rail dépressionnaire assez bas en latitude, avec une ondulation suffisante pour faire circuler un important centre dépressionnaire au niveau de la Grande Bretagne. On peut s'attendre à un front chaud suivi d'un front froid, les deux potentiellement assez actifs. Je vous mets une carte pour le principe, sur laquelle les deux fronts sont visibles, sachant bien sûr que ce n'est pas à prendre au pied de la lettre, d'autant que la forme exacte n'est pas calée. Cependant, ce scénario est assez représentatifs de ce que l'on voit depuis plusieurs runs sur les déterministes, ainsi que sur la majorité des scenarios d'ensemblistes. Peut-être un peu plus humide et frai que la moyenne quand même :

gfs-6-156.png

La suite est encore très incertaine, et dépendra assez largement des grands mouvements de hauts géopotentiels près du pôle, mais aussi du comportement du bout de Vortex qui se balade entre Amérique du Nord et Ouest Atlantique, ces deux comportements étant encore très incertains pour la fin de semaine, tout comme les conséquences pour nous:

gensnh-22-1-216.png

Edited by Iconoclaste
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

A noter que depuis au moins 2 jours les déterministes de GFS sont très stables dans leur prévision de la synoptique générale (ex. pour le milieu du topic : 28/12/2017).

La nuance, qui pourra être d'importance si elle se confirme, est le déplacement/recentrage du VP Nord arctique vers l'espace Nord européen.

A l'échelle européenne, les différences se jouent donc en conséquence sur la position exacte et l'intensité du talweg, ce qui conditionnera l'ampleur de la dégradation au niveau de la France. Est-ce à dire que ce sera la synoptique du jour considéré ?

 

blob.png.30b87b08580f080fa2cbb6c1db222dbf.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Les événements évoluent un peu sur nos modèles depuis hier. L'activité dépressionnaire est toujours bien présente en atlantique, elle bousculera bien l'AA plus au sud et son influence sera temporaire. Néanmoins, cet AA ne se pliera pas intégralement aux règles de l'activité dépressionnaire atlantique puisque le mouvement ondulatoire semble revenir sur nos modèles. Le flux d'ouest à sud-ouest qui semblait roi sur la semaine pourrait bien se solder par une inclinaison du flux au secteur ouest à nord-ouest, frais et toujours humide. Le lessivage qui a tant fait débat ne serait peut être que temporaire et encore, le flux d'ouest à sud-ouest ne serait pas perturbé sur de la longue durée. Pas de retournement majeur mais des évolutions favorables notamment pour nos moyennes saisonnières mais surtout pour nos massifs montagneux, bien plus chanceux que nos derniers hivers...

  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

La comparaison du GFS 06Z de ce matin avec les 06Z d'avant-hier et hier montre à nouveau des amorces de poussées sur l'Atlantique, scindant "notre" partie du VP en deux sous-ensembles (américain et scandinave) et créant une légère ondulation du flux sur l'Europe de l'Ouest. Il n'est donc pas question ici des très puissantes advections tropicales que nous avons connues les précédentes semaines entraînant une récurrence des coulées polaires franches sur l'Europe occidentale.

Au total, cela aurait pour principal effet de ramener sur nous des conditions plus anticycloniques, avant un retour à des temps plus perturbés (par écrasement probable de cette mini dorsale par l'intense activité nord américaine, relançant sur sa trajectoire habituelle les perturbations : Labrador-Groenland-Islande- N Scandinavie).

Toutefois, rien est joué totalement car à cette échéance lointaine (29/12) on voit que le modèle a encore du mal à cerner les déformations du VP "au-dessus" de nos têtes...

 

 blob.thumb.png.7ee9de593dbfcbb8cca2243914be4450.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Petit HS en marge de la prévision directe, juste pour info et caler le curseur des qualificatifs sur les températures en cette période de l'année.

A l'approche du jour de Noël et des images qui s'y accrochent, voici un exemple des TM en plaine sur le Centre de la France (moyenne des valeurs dans la région de Bourges : 5,1°C sur la période 1973-2016).

Bilan (à partir de classes subjectives, propres à notre climat français des latitudes moyennes à forte tendance océanique) :

- les "Noël au tison" (7 sur 44, soit 16% de valeurs négatives) et "Noël au balcon" (3 sur 44, soit 7% de valeurs supérieures à 10°C) ne sont pas vraiment fréquents !

- en revanche, les Noël frais (13 sur 44, soit 30% entre 0 et 5°C) et surtout les Noël doux (21/44, soit 48% entre 5 et 10°C) sont bien la marque de notre climat dans ses caractères les plus habituels.

Donc, avec une TM journalière prévue de l'ordre de 6 à 8°C pour le 25/12/2017, nous aurions si cela s'avère exact une ambiance "dans la norme" de ce jour de l'année. 

 

Conclusion : en France, en plaine, le froid et la neige à Noël c'est surtout dans les livres d'images ou notre imaginaire qu'on peut les voir 9_9

...et les rares fois où le froid est présent il s'agit d'un froid de BC (brouillards, frimas...), sous un beau chapeau de HP-HG (doux en montagne).

Fin du HS

 

edit : version corrigée d'une valeur annuelle erronée en 1996 (merci Nicolass)

 

blob.png.232ae3c6e4e77791e6990f474c3344dd.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 16
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

Un peu attristé de la qualité du LT qui c'est nettement détérioré  ces derniers jours :|.

Mais bon on fait avec :P

 

Assez passionnant à suivre cette histoire avec la possibilité d'ondulation qui prend de la valeur aujourd'hui, cependant les divergences notamment hémisphérique sont là:

 

Les grosses différences apparaissent à 144h et c'est là qu'on a les conséquences pour la suite:

 

  En fait tout se joue à très peu, on a deux grands facteurs clés, l'entrée anticyclonique (par l'Alaska) vers l’arctique et la dépression au niveau du labrador. GFS voit une entrée anticyclonique bien plus limité que CEP, mais contrairement à CEP sa dépression sur le labrador est bien plus faible:

 Ceci permet quand même donc de bien faire monter l'AA et créer une ondulation marqué:

 

image.thumb.png.67fc05bbe27b90405167eb4c41ca087d.png

 

 

 Sur CEP la pulsion atlantique est attiré par l'anticyclone qui a bien percé en arctique mais contrairement à GFS c'est très actif sur le labrador, de ce fait la pulsion monte mais de manière très faiblarde:

 

image.thumb.png.1faf86886df48b023cb9b6fef5b2c3bf.png

 

 

GEM est un genre d'entre deux, avec un anticyclone qui perce mieux que GFS mais pas autant que CEP mais par contre GEM sur l'activité dépressionnaire du labrador suit CEP:

 

image.thumb.png.76c1e069744d6687c555dcb6b37ae7c9.png

 

 

 Ces divergences de l'entrée de la pulsion se forment surtout à 96h (CT donc) et ça prouve bien que les modèles ne gèrent pas bien encore cette histoire et le moindre petit changement pour faire tourner les choses dans un sens intéressant ou pas du tout (hivernophilement parlant) 

 

 

En effet ça a des conséquences, l'ondulation favoriserait un temps humide doux dans un premier temps avec un temps plus frais par la suite:

 

gfs-0-174.png?6

 

gfs-6-192.png?6

 

 

 

Sur CEP l'activité prend trop alors qu'on était à deux doigts d'une belle pulsion de ce fait on aurait un peu la même situation que GFS avec un temps de retard :

 

ECM1-192.GIF?20-12

 

 

GEM étant lui dans l'entre deux et avec une activité dépressionnaire trop forte ça serait juste une dépression d'ouest en est avec un léger creusement en méditerranée avec  à l'arrière de la dépression  un front froid sympa de très courte durée:

 

tempresult_ugl6.gif

 

 

 

 En gros on se le cachera pas le mix GFS CEP aurait été pas mal, avec une activité faible à la GFS mais un anticyclone arctique qui perce plus et vient plus vers le Groenland à la CEP. Qui sait on va peut être voir ça sur les 12z :$

 

 

Pour finir  le panel GEFS qui montre bien quand même la possibilité de coulée intéressante sur le point de ce faire ou déjà fait, retour de l’effet toboggan mais plus haut perché à l'image de pas mal de scénarios? Possible... le zonal reste présent sur certains scénarios.  A suivre :

 

 

gens_panel_eed5.png

 


J'avoue rester un peu sceptique et je vois bien un zonal ONO à l'image des P9,12,13,14. En espérant que ça tourne bien mais j'ai bien peur que l'activité dépressionnaire prenne le dessus et que la pulsion en arctique est du mal à prendre coté américain.

 

 

Bonne fin de journée.

 

Gugo.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...