Messages recommandés

Bonsoir à tous,

 

Suite à un nouveau déménagement (encore!) j'ai pu m'installer depuis quelques mois en PACA, plus précisément  sur la fameuse Côte d'Azur, dans les premières montagnes dominant Nice.

Bien qu'Albi fut déjà un changement notable par rapport à l'IDF rien qu'en mode de vie ou d'un point de vue climatique, cette arrivée sur la Côte fut une grande découverte pour moi. Alors qu'Albi reste tout de même très soumis au régime océanique et que la majeure partie du département du Tarn se trouve en pénéplaine, avec quelques sommets à l'est dépassant les 1000m, je découvre pour la première fois sur la durée un climat cassant très nettement avec le régime océanique. Bye le zonal et ses effets directs!  Logée entre le Golfe de Gênes et les hauts sommets du Mercantour, la côte bénéficie d'un climat à la limite du subtropical (absence quasi-totale de gelées, température annuelle moyenne supérieure à +16°C), d'un foehn persistant en cas de zonal (donnant donc un temps sec si l'air froid ne s'isole pas en Méditerranée) et... de la rigueur du climat de la montagne toute proche.

 

Voici donc quelques images de cette découverte climatique bien plus variée qu'il n'y semble sur le papier. Les photos sont disponibles sur Photolive mais souvent envoyées en retard, la plupart d'entre elles n'ont donc sans doutes pas été vues par une majorité d'entre vous.

Par ailleurs, n'hésitez pas à cliquer sur les photos panoramiques pour bénéficier d'un meilleur format et d'une meilleur qualité (garanti sans pop up :P )

 

Fin septembre, l'été se termine sur la Côte mais les températures restent très douces à chaudes avec encore de nombreuses Tn à +20°C. Les touristes ont déserté Menton, l'air est idéal à la découverte de cette magnifique ville.

 

1]

60846526920171816.jpg

 

De la fenêtre, le paysage est bien vallonné. Je me trouve en pleine forêt au dessus du village, les montagnes couvertes de pins mettent déjà dans l'ambiance du Sud malgré le fait que les cigales se soient déjà tues en ce début octobre. Les perturbations circulant plus au nord sur le pays envoient régulièrement des bataillons de cirrus garantissant de beaux levers de soleil!

 

2]

5192477102017728.jpg

 

...Ainsi que des couchers de soleil tout aussi lumineux. La Croix de Cuor est un endroit idéal pour les observer, à quelques pas du Mont Cima (878m) dominant le village.

 

3]

21944971020171913.jpg

 

Bien que réputée pour ses orages destructeurs en automne, la Méditerranée peut aussi se montrer excessivement calme lors de sa saison des pluies. Comme (hélas) cette année où un énorme couvercle anticyclonique d'air chaud a dominé la majeure partie de l'automne. La température de la mer et de l'atmosphère se sont retrouvées équilibrées durant tout l'automne menant à de nombreuses mers de nuages sur le trait de côte... Un spectacle qui n'en a pas été moins agréable à regarder.

 

Le sommet de la Cime de Baudon (1266m) se trouve à 6km à vol d'oiseau de la mer. Accessible en 35min à pied à bon rythme depuis le col de la Madone, il aura été l'un de mes belvédères favoris durant cette période de temps calme.

 

4]

384786121020171852.jpg

 

Le Mont Agel, que tout le monde connaît ici, se retrouve isolé comme une île, séparé des Alpes par un bras de cette mer de nuages.

 

5]

441732121020171912.jpg

 

De temps en temps, le niveau de cette mer s'élève et tend à envahir les vallées en créant de nombreuses cascades sur les reliefs longeant la vallée du Paillon.

 

6]

252834161020171912.jpg

 

En d'autres temps, le niveau redescend et provoque des cascades bien plus prévisibles (il n'est pas risqué de se mettre au niveau de la mer de nuages et de se retrouver dans le brouillard 5min plus tard)... qu'il est possible d'approcher au plus près. Comme ce fut le cas lors de cette extraordinaire soirée au dessus de La Turbie.

 

7]

92386126102017199.jpg

 

Heureusement, au bout d'un mois de disette, les premiers frémissements d'instabilité ont commencé à apparaître. Premièrement du côté italien, sur la Riviera du Ponant avec un orage orographique très proche de la mer. Il faisait encore +25°C en ce 22 octobre...

 

8]

98116221020171521.jpg

 

La Méditerranée s'agita enfin...

 

9]

275151221020171622.jpg

 

Et la lumière fut!

 

10]

128486221020171611.jpg

 

Plusieurs jours d'orages se sont ensuite succédé. En ce début novembre, les Îles d'Or et le secteur d'Hyères en feront les frais! Ce soir là, replié sur la plage de l'Almanarre en attente d'évacuation de l'orage,  je sentirais pour la première fois le souffle direct d'une tornade... passée à quelques centaines (dizaines?) de mètres de là!

 

Je ne m'en tirerais qu'avec une seule photo potable, prise à l'avant de l'orage, mais que de sensations et de souvenirs!

 

11]

6998855112017229.jpg

 

Les jours se suivent et se ressemblent. Beaucoup de foudre, majoritairement en mer. J'observerais deux autres phénomènes tourbillonnaires assimilables à des trombes mais toujours trop loin ou sur les heures de travail.

 

12]

53790151120172220.jpg

 

Puis, la dépression finit de se combler dans le Golfe de Gênes avec un relatif retour au calme.

 

13]

66732181120172157.jpg

 

L'automne continue sa course, la jour baisse et l'air se refroidit. La montagne m'appelle.

 

Le sommet de la région se trouve loin des côtes, dans une toute autre ambiance. Il s'agit de la Barre des Ecrins (4102m), située dans le massif éponyme. Les sommets font déjà face aux premières neiges alors que la température dépasse encore les +20°C à Nice. Un coucher de soleil spectaculaire embrase le ciel au dessus des nombreux glaciers du massif lors de mon week-end. La chance est au rendez-vous!

 

14]

860399281020171841.jpg

 

Puis, rapidement, les choses s'enchaînent. Les massifs "côtiers" du Mercantour adoptent à leur tour l'or blanc sur leurs pentes. Si la couche de neige reste relativement faible à 2000m au plus près des côtes (environ 10cm), il en est autre dans l'intérieur avec un demi mètre de neige en une journée à Isola 2000!

 

15]

74165771120171637.jpg

 

Malgré d'abondants nuages chargés de flocons, cette excursion faite sur un coup de tête à la sortie du boulot se soldera à nouveau par de belles lumières, les quelques trouées ayant été fréquentée par le Soleil.  Les arbres, encore verts pour les feuillus, se sont retrouvé en mauvaise posture suite à cet automne au relent estival.

 

16]

47292171120171711.jpg

 

Pendant ce temps, sur la côte, la douceur persiste et le foehn sévit sans relâche. A cette saison, la brèche de foehn moyenne se trouve à peu près dans l'axe du Soleil où il se couche. Les rougeurs du soir s'enchainent à leur tour.

 

17]

56583111120171721.jpg

 

Ce temps permet de bénéficier d'agréables après-midi ensoleillées, sous une température dépassant encore régulièrement les +20°C l'après-midi!

 

18]

746721141120171442.jpg

 

Alors qu'en haute montagne, l'hiver finit par s'installer définitivement en fermant progressivement les derniers cols et en gelant les cours d'eau jusqu'aux cascades.

 

19]

132333181120171336.jpg

 

Entre les deux... Place à l'automne!

 

20]

160614181120171454.jpg

 

L'hiver poursuivra son installation rapidement contrairement à ce que l'on pouvait attendre au début de la saison. Les épisodes de neige se suivent en baissant graduellement en altitude jusqu'à quasiment atteindre des limites de plaine dans le Var en début décembre. Bien que moins exceptionnelle en enneigement, la montagne Varoise reste bien plus esthétique à photographier.

 

21]

6994331220172140.jpg

 

Le pic de cet épisode hivernal aussi intense que précoce sera pour moi atteint le 4 décembre dans le parc naturel des Préalpes d'Azur où, à seulement 35km de la mer, la température chutera de façon vertigineuse jusqu'à atteindre -18°C avant 20h dans l'un des nombreux pojlés que compte le parc. Soirée polaire sous les étoiles dans une nappe de brouillard givrant.

 

22]

2201314122017183.jpg

 

Le zonal tout puissant finira par balayer cet air froid du sud de la France. Cela ne se fera pas sans heurts comme l'a bien montré cet épisode de pluies verglaçantes remarquable qui a touché l'est de l'Occitanie et le sud de l'Auvergne...

 

23]

287272101220171512.jpg

 

A Nice, cela se soldera par une vigoureuse tempête automnale suite au creusement d'une dépression en Méditerranée. Vent violents, pluies à près de 300mm dans les massifs et vagues hors norme pour la côte. Les galets auront volé par dessus la Promenade des Anglais et remonté le niveau de la plage jusqu'à hauteur de la route!

 

24]

679812111220171512.jpg

 

Approchant de la fin d'année, l'Hiver tient les Hautes Alpes d'une main de fer! La neige ne cesse de tomber... Mais laisse parfois passer un rayon de soleil fugace.

 

25]

981742311220171711.jpg

 

 La neige donc, commence à se faire envahissante. Le col du Lautaret est bordé de murs dépassant parfois les deux mètres. La fraiseuse travaille à garder le col ouvert comme rarement ces dernières années.

 

26]

6147021120181056.jpg

 

 Mais, la Savoie, plus au nord, n'est pas sans reste avec la formation de congères monstrueuses en altitude, jusque dans les stations!

 

27]

3609606120181239.jpg

 

Aux dernières nouvelles, en ce début janvier, l'ensevelissement des construction de plein pieds est en train de se terminer. Soumise au vent, la chapelle du Lautaret résiste un peu mieux que les autres à ce délire neigeux! Pour combien de temps? Les modèles promettent encore 1m supplémentaire sur le Week-End, et un autre mètre et demi durant la semaine avec le retour du Zonal!

 

28]

2306857120181131.jpg

 

Quant aux routes, la fraiseuse continue son travail, pour l'instant.

 

29]

4996157120181142.jpg

 

Et, pour mon plus grand plaisir en tant que chasseur d'orages et amateur de neige, cette neige très abondante en montagne est liée à la formation régulière de dépressions en Méditerranée, et l'énergie très importante pour la saison disponible pour les orages se répercute directement sur l'intensité de ceux-ci, ainsi que celles des précipitations neigeuses en montagne (gros orages = beaucoup de pluie sur la côte = beaucoup de neige en altitude). Ainsi, même en janvier, les photos de foudre ont la qualité de photos estivales!

 

30]

5896078120181920.jpg

 

31]

643398120182057.jpg

 

 Espérant vous avoir fait découvrir une autre facette que le ciel bleu infini (et chiant)  bondé de touristes de cette région qui est définitivement à deux visages.

 

A la prochaine!

  • J'aime 15
  • Merci 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super. Finalement ce climat comme la localisation te correspondent assez bien. Il y a des airs d'Italie dans cette région, quelle chance!

J'ai quelques projets shootings dans le coin en début de printemps, l'occasion parfaite de passer te rendre visite :)

 

Et sinon... A toi les supercell de la Plaine du Pô

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Photos de grande qualité, j'aime beaucoup, bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien je vois que tu as bien appréhendé ma région Jerem ! Comme tu le dis la Côte d'Azur ce n'est pas que le bleu et les touristes, c'est une succession de paysages toujours plus variés et, tu le verras surement, de situations orageuses intéressantes !
Entre les retours d'est (quasi absents en 2017..), les orages diurnes du Mercantour et du centre Var, les situs méditerranéennes et les situs de la plaine du Pô tu auras de quoi faire !
Bien belles photos en tout cas B|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle illustration de la diversité climatique et paysagère du coin. Bravo !

 

Du coup ça me refait penser aux débats sur "l'ennui météo" et le cliché de la Côte d'Azur monotone, hahaha ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles photos splendides, c'est toujours un régal de lire tes récits! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle série parfaitement narré comme à ton habitude!
Et bien sure de superbe images!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très jolies photos qui montrent très bien les diversités géographiques et météos de cette zone.

Modifié par metrologiste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, pour ces superbes photos, pour les commentaires géographiques/météorologiques/...

Tu aurais pu trouver pire comme nouveau point de chute ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment bien débuter l'année 2018 ?  En contemplant ces photos tout simplement ^_^

Un grand merci  :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais pu suivre tes aventures assez régulièrement malgré tout sur photolive, on peut dire que tu n'as pas chômé depuis ton arrivée en terre méditerranéenne !

Comme d'autres l'ont souligné, c'est toujours un plaisir de lire tes récits détaillés, et cela vaut également pour la diversité des photos proposées : pleins de phénomènes avec de belles couleur et lumières, un régal :) Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu’un qui ne connaît pas le coin aura forcément une envie de découverte de la région grâce à tes photos de part sa diversité climatique et du paysage ( comme écrit plus haut ). C’est un beau reportage :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.