Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 12 février au 18 février 2018 prévisions météo semaine 07


Recommended Posts

il y a 36 minutes, oliv92 a dit :

Autant CEP semblait quelque peu isolé hier mais il faut bien avouer que ce matin, UKMO s'est rapproché de l'Européen à 144 h : dorsale moins prononcée et plus à l'est que sur sa sortie d'hier soir :

 

 Dans le même temps, très nette évolution de l'ensembliste Américain par rapport à hier où désormais peu de scénarios font écho au déterministe :

 

Hier, une large majorité des scénarios envisageait une puissante dorsale allant souvent jusqu'au blocage sur l'Atlantique. Ce matin, on retrouve au contraire plusieurs scénarios où l'AA peine à remonter et où le pays resterait dans un contexte anticyclonique un peu à l'image du CEP déterministe.

 

Oui, d'accord avec toi ! D'où les formulations très prudentes et les conditionnels dans les posts précédents...

Il est certain que ce genre de mécanique est très sensible au moindre "grain de vent" labradoro-groenlandais !

On est comme d'habitude au moment dans les prévisions sur le LT où "ça passe ou ça casse" !

 

Pour l'instant, les déterministes de GFS et de GEM tiennent bon mais on est en limite de résistance, à l'image de l'ensembliste qui pour la moindre petite "perturbation" apportée aux données d'entrée initiales peut basculer vers du nettement moins "intéressant" (pour les hivernophiles).  Après, ce n'est pas étonnant non plus quand on connait les "pulsions naturelles" des modèles à revenir vers des schémas plus classiques, alors continuons à suivre.

 

L'inquiétude vient plus de CEP qui avait proposé assez tôt une bonne ondulation  et qui s'est ravisé le premier, alors que les autres embrayaient dans sa direction.

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 251
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Attention, un peu de patience et de mesure ! Les copains douceurophiles de Skye Blue sont à l'affût de la moindre faille qui pourrait mettre à mal la belle mécanique décrite dans les posts précéd

Il y a un truc étrange qui a commencé et qui va perdurer la semaine prochaine et j'ai du mal à comprendre l'explication.  Durant nos derniers hiver, on avait du mal à avoir du -5 degrés à 850 hpas mal

Liger proposait "scission du VP". Proposition très pertinente mais que personne ne reprendra. En anglais ça fait tellement plus concept et jargon de connaisseur ; on ne touche pas ! Bientôt les j

Posted Images

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

Ce matin le duel américain européen est assez flagrant :

 

GFS et GEM avec une pulsion marqué  qui brise le verrouillage dépressionnaire en se joignant à des HPs haute latitude :

 

gfs-0-192.png

 

gem-0-198.png?00

 

 

Alors que sur CEP on a le verrouillage  atlantique :

 

ECM1-192.GIF?11-12

 

 

UKMO sur son échéance 144h tend clairement vers CEP :

 

UW144-21.GIF?11-06

 

GEFS-ensCEP sont dans le fond  assez ressemblant avec un type d'entre deux logique compte tenu de la situation. GEFS à quand  même tendance à plus pulser que ensCEP. On voit quand même que CEP est HS à côté de son ensemble :

 

gens-21-1-192.png

 

EDM1-192.GIF?11-12

 

 

 

La principal différence se fait 2-3 jours plus tôt.

Pour l'un  l'activité dépressionnaire  reste à l'est dû Groenland et elle est très faiblarde sur l'Islande avec une prédominance des HPs

gfs-0-150.png

 

 

En effet cette activité dépressionnaire très faiblarde ce ralentirait considérablement sur place, ce qui  semble peu commun:

 

tempresult_xgc6.gif

 

Mais ceci pourrait bien s'expliquer par un léger ralentissement sur la  latitude 60 en troposphère du à la stratosphère (?)(0 à -5):

u_lat_height_13.png

 

Mais pas seulement, elle ne fait pas tout la strato loin de là, c'est surtout qu'à la différence de CEP  sur GFS le VP  canadien reste bien en retrait comme on le voit plus haut. Et de ce fait on a aucune réalimentation dépressionnaire de la cyclogénèse  nord atlantique mais plutôt une pulsion déjà bien plus formé à 144h que CEP. Logiquement ça favorise le rallentissement de l'activité. 

 

Comme on le voit ci dessous sur CEP  les  BPs  du VP canadien viennent réalimenter  la cyclogénèse qui semble bien avoir un effet de rallentissement  à 168h  à l'est de l'Islande.

 

  Cette réalimentation est la  cause des différences (car les deux voient bien le rallentissement à 168h) car elle empêche la pulsion de se  joindre à des HPs présent autour d'un ralentissement dépressionnaire favorisant une  situation plus bloqué en atlantique :

ECM1-144.GIF?11-12

 

tempresult_xnc7.gif

 

 

Gugo

Edited by gugo
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Belle battle, statistiquement CEP doit l'emporter, avec un compromis qui tirerait vers sa version, qu'en sera t'il sur ce cas bien précis?

 

Les diagrammes ne ressemblent toujours à rien ni en froid ni en douceur, ce qui corrobore l'idée de l'isolement du talweg en GF sur la péninsule Ibérique à 144h, avec une réalimentation foireuse derrière, avec un appel d'air continental peu profond. 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, gugo a dit :

Bonjour,

Ce matin le duel américain européen est assez flagrant :

GFS et GEM avec une pulsion marqué  qui brise le verrouillage dépressionnaire en se joignant à des HPs haute latitude :

Alors que sur CEP on a le verrouillage  atlantique :

 

 

Mais pas seulement, elle ne fait pas tout la satrato loin de là, c'est surtout qu'à la différence de CEP  sur GFS le VP  canadien reste bien en retrait comme on le voit plus haut. Et de ce fait on a aucune réalimentation dépressionnaire de la cyclogénèse  nord atlantique mais plutôt une pulsion déjà bien plus formé à 144h que CEP. Logiquement ça favorise le rallentissement de l'activité. 

 

 

Bonjour Gugo,

Merci pour ton analyse qui reprend et complète bien les précédents posts.

D'un point de vue explicatif, je vois que tu innoves en faisant appel à une nouvelle couche atmosphérique : la satrato

 

 blob.png.c243486d9d0bb83fe6f5e334379e2686.png           blob.png.14f011f5c4a2b465b9382f3ef45782f4.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 2
  • Haha 8
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Par contre, quelle est la durée de répercussion de la strato sur la tropo, on lit souvent en saisonnier que ça dépasse l'échelle de temps d'un topic LT?

Link to post
Share on other sites
Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
il y a 24 minutes, gugo a dit :

UKMO sur son échéance 144h tend clairement vers CEP :

 

 

Au contraire Gugo, UKMO est bien plus proche de GEM... La nuance entre les deux vient d'un placement légèrement plus à l'ouest de la dorsale sur GEM... Illustration en images (et c'est assez flagrant)

 

UKMO

UW144-21.GIF?11-06

 

GEM

gem-0-144.png?00

 

Pour une telle échéance, ils sont quasi similaires ;)

 

 

Et maintenant le CEP :

ECM1-144.GIF?11-12

 

Aucune dorsale possible sur ce modèle, le VP use et abuse de sa magie noire... Selon moi, CEP se retrouve donc plutôt dans l'extrême ce matin.

De toute façon, dès qu'il est question de dorsale, c'est toujours borderline sur les cartes

 

 

 

Edited by vinçounet
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

En attendant GFS 06Z, un petit article intéressant et clair pour tous vu hier sur SciencePost.fr concernant la stratosphère et le splitting event à venir :

"Un réchauffement stratosphérique majeur est attendu d’ici mi-février"

https://sciencepost.fr/2018/02/rechauffement-stratospherique-majeur-attendu-dici-mi-fevrier/

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 12 minutes, vinçounet a dit :

Au contraire Gugo, UKMO est bien plus proche de GEM... La nuance entre les deux vient d'un placement légèrement plus à l'ouest de la dorsale sur GEM... Illustration en images (et c'est assez flagrant)

 

UKMO

 

GEM

 

Pour une telle échéance, ils sont quasi similaires ;)

 

Et maintenant le CEP :

 

Aucune dorsale possible sur ce modèle, le VP use et abuse de sa magie noire... Selon moi, CEP se retrouve donc plutôt dans l'extrême ce matin.

De toute façon, dès qu'il est question de dorsale, c'est toujours borderline sur les cartes

 

 

Oui le ukmo peut être débattu j'ai hésité à dire que c'était une sorte d'entre deux.  Car il reste compliqué à extrapoler.

 

Je pense il tend plus vers CEP car certes au niveau de la pulsion avec le petit talweg ils sont similaire gem ukmo. Mais au niveau de l'activité nord atlantique/Groenland non il tend bien plus vers CEP, l'anglais. Avec une réalimentation  flagrante de l'activité depressionnaire islandaise par le VP canadien. Et sur GEM ça se  n'est pas du tout le cas.

 

Et sachant que c'est ce derniers  points qui faut tout le jeu de la prévision et non le talweg et la dorsale.... A mes yeux il tend plus vers CEP 

Edited by gugo
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, UneBulleDeSavon a dit :

En attendant GFS 06Z, un petit article intéressant et clair pour tous vu hier sur SciencePost.fr concernant la stratosphère et le splitting event à venir :

"Un réchauffement stratosphérique majeur est attendu d’ici mi-février"

https://sciencepost.fr/2018/02/rechauffement-stratospherique-majeur-attendu-dici-mi-fevrier/

 

Merci UneBulleDeSavon !

Cela fait écho à l'article de la météo suisse (plus intéressant à mon goût !) évoqué hier et dont Big-Winter avait donné le lien...

 

La conclusion est ici très sensationnaliste et surtout très vague : on est bien avancé avec ça !

"En tout cas, l’écoulement atmosphérique devrait rester très perturbé ce qui augmente la probabilité d’évènements extrêmes (pluie/neige abondantes, vague de froid…) un peu partout sur l’hémisphère nord extratropical."

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

GFS6z rejoint Ukmo. Est ce que la théorie du "prenez le modèle le moins optimiste pour une configuration hivernale et vous aurez gagné" va encore l'emporter?

 

On voit bien l'incertitude du cep vers l'islande (la remontée ou pas des hauts géopotentiels) et c'est là que cela va se jouer.

EEM1-192.GIF?11-12

Edited by Virgile
  • J'aime 5
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, metad a dit :

Pourtant cep était un des premiers à voir cette situation avec dorsale ....

 

Bonjour, oui mais à plus 168 h-192 h ! Sur une situation hivernal, autant dire que niveau fiabilité, c'est pas le Pérou ! Quand on voit que ces situations ne sont pas appréhendées 96 heures avant le début des événements, je ne me fais ni d'inquiétudes, ni de fausses illusions.

 

Après je prends ce matin CEP dans le nord du pays qui est plus en proie aux conditions hivernales : Il est bien plus haut que son écart type 

graphe_ens3_vkr8.png

Je prends gfs 0z, il est moins isolé : Je changerais d'avis si l'ensemble remonte subitement, ce qui m'étonnerai 

graphe_ens3_ons2.gif

 

GFS peut avec 4 run par jour sortir un scénario équivalent à celui de CEP à ces échéances. On va garder un oeil sur l'Islande à partir de 144 heure et on va attendre ce soir pour acter les choses 

Edited by equality
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Oui exact je voulais juste montrer que comme quoi ça tourne vite , Cep qui était le premier à envisager ce scénario est aujourd'hui celui qui l'abandonne , c'est un peu marrant quand même 

Link to post
Share on other sites

En regardant ce qui se passe dans la "zone sensible" islandaise, on se rend compte que GFS est très hésitant (cf. la carte des écart-type postée par Virgile pour CEP !).

 

En termes d'ensembliste, voilà ce que cela donne pour le 00Z d'hier, le 12Z d'hier et le 00Z d'aujourd'hui.

On se rend bien compte de l'extrême volatilité du déterministe d'un run à l'autre : c'est vrai partout dans le TLT mais particulièrement dans ces secteurs !

Le 12Z était au summum de sa proposition à fortes HP, alors que ce matin il reprend une configuration assez semblable à son 00Z d'hier.

Enfin, remarquons que la moyenne  (si elle a un sens dans ce contexte de forte variabilité !) traduit une baisse assez sensible par rapport au 12Z d'hier mais la tendance générale qu'elle propose est quand même tournée dans les 3 arrêts sur images vers des valeurs assez élevées pour ce secteur géographique...

 

La question est donc de savoir si dans son prochain 12Z GFS arrête l'hémorragie, voire reprend sa proposition du 12Z d'hier, ou a contraire profite de la brèche ouverte pour enfoncer un peu plus le clou... et rejoindre des scénarios plus cepéiens ?

 

blob.png.aef51fa7e8f93316a5cb25975514e0df.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

A l'heure du déjeuner, pour filer la métaphore culinaire, petit résumé de la situation et son évolution  :

- sur GFS c'est moins haut et moins beau mais c'est pas mauvais pour autant !

- sur CEP ça ne prend toujours pas ! (si vous savez où est rangée la levure n'hésitez pas...)

 

blob.png.eca4004170b515e3c0ca77fc6240f8af.png

 

Bon appétit !

Edited by sastrugis
  • Haha 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 38 minutes, ratak09 a dit :

Vous inquietez pas quoi qu'il arrive le rechauffement de la tropo va faire son boulot..

Déjà c'est de la strato.... xD

Et ça marche pas  à tous les coups ....

  • J'aime 4
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Je partage le ressenti de pas mal d'entre-vous, et mise une grosse pièce sur le scénario CEP bien évidemment...

En regardant le dernier diagramme GEFS on se rend bien compte qu'il est en train de réviser sa copie petit à petit (en catimini) .

L'option flux d'ouest anticyclonique à partir de la fin de semaine est donc la tendance lourde , nous en saurons plus ce soir, mais fort à parier que gfs capitulera une nouvelle fois face au CEP.

 

La seule chose qui est étrange, c'est que nous ne voyons pas d'effets du split de la strato (je ne suis pas spécialiste de ce sujet) sur CEP , et ça, c'est plutôt suspect... peut être que l'européen nous ressortira une pulsion pour la semaine d'après ?

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ratak09 a dit :

Vous inquietez pas quoi qu'il arrive le rechauffement de la tropo va faire son boulot..

 

Si c'était si simple que ça, cela nous arrangerait bien !

En attendant, je conseille (une nouvelle fois) à tous ceux qui ne l'auraient pas lu l'article :

http://www.meteosuisse.admin.ch/home.subpage.html/fr/data/blogs/2018/2/la-stratosphere-polaire-entre-en--ebullition-.html

Edited by sastrugis
Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, kéké a dit :

La seule chose qui est étrange, c'est que nous ne voyons pas d'effets du split de la strato (je ne suis pas spécialiste de ce sujet) sur CEP , et ça, c'est plutôt suspect... peut être que l'européen nous ressortira une pulsion pour la semaine d'après ?

 

Je me faisais la même réflexion ce matin.

 

Certes, on a bien en surface un indice AO qui est en nette baisse, mais pour autant on n'a pas des configurations qui cassent trois pattes à un canard sur les modèles à LT (exemple GFS et CEP) comme TLT (GFS et CEP). Même si cela ne serait que virtuel à ce stade, on ne retrouve globalement pas de choses qui pourraient ressembler à ceci, ou ceci, ou ceci, ou encore ceci, bref quelque chose qui ressemblerait à un vrai vortex troposphérique en plein délabrement.

 

A la place, on a un espèce d'affaiblissement général du vortex troposphérique qui se dégonfle tranquillement (anomalies positives de géopotentiels sur l'Arctique d'où l'indice AO qui baisse) tout en restant globalement compact, Limite on va prononcer le décès en disant que le malade s'est juste tranquillement endormi dans son fauteuil et n'a pas souffert. :S

 

Bon, peut-être que cela viendra plus tard et qu'il va falloir laisser faire le temps, et que tôt ou tard on pourra en tirer des situations dynamiques beaucoup plus alléchantes. Je suis convaincu d'ailleurs que cela se manifestera d'une quelconque manière à un moment, vu l'ampleur de la cartouche la haut. Faudrait juste que cela ne soit pas trop tard non plus, parce qu'on a quand même le compteur qui tourne.

 

Fin du HS un peu généraliste, en attendant il va falloir passer cette semaine globalement zonale et un peu douce (cf moyenne des températures au sol modélisée par GFS sur les 7 prochains jours).

 

 

anom2mmeaneurope.png

Edited by TreizeVents
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Eyliac, 230m, centre Est de la dordogne.

Il me semble, qu'entre 120h et 168h les principaux modèles sont  en accord pour voir un ralentissement de l'activité dépressionnaire sur l'Islande. S' il ne serait pas suffisamment puissant au point de permettre l'élévation d'une franche dorsale  jusqu'en Islande sur l'atlantique comme entrevue tour à tour ces derniers jours sur chacun des modèles, il permettrait  néanmoins  aux HG de gagner le Royaume Unis et en extension la mer du nord. Ce scénario intermédiaire entre AF et dorsale joué par le 6z de GFS, plaçant en altitude la France en flux d'Est est en ce sens plutôt habile, je miserais bien une petite pièce sur scénario.

Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, TreizeVents a dit :

 

Je me faisais la même réflexion ce matin.

 

Bon, peut-être que cela viendra plus tard et qu'il va falloir laisser faire le temps, et que tôt ou tard on pourra en tirer des situations dynamiques beaucoup plus alléchantes. Je suis convaincu d'ailleurs que cela se manifestera d'une quelconque manière à un moment, vu l'ampleur de la cartouche la haut. Faudrait juste que cela ne soit pas trop tard non plus, parce qu'on a quand même le compteur qui tourne.

 

 

 

Oui, nous sommes nombreux à se poser cette même question ! (et la poser dans certains posts).

 

Tu résumes bien le "problème" conjoncturel et le dilemme structurel saisonnier de chaque année : la fin d'hiver est certes la période la plus intéressante d'un point de vue thermodynamique... mais l'exploitation optimale de son potentiel est vite rattrapée par le temps qui passe... On trouve bien des beaux exemples de fin de saison froide et durable mais on partait alors souvent sur des bases nettement plus hivernales (comme les projections GFS d'hier) que ce que nous proposent aujourd'hui les modèles. Ça peut bouger bien sûr - par effet différé du SSW (?) - mais après le 15 février il s'agirait que cela s'active un peu !

 

Pour voir que tout n'est pas perdu (!), un petit rappel du déroulé de la fin d'hiver 2005 qui a laissé de très bons souvenirs sur un grand nombre de régions. Et pourtant, à la date de ce jour (10-11 février), on était sur des bases pas terribles avec une NAO très positive....

Le 10 février, on se sentait donc bien mal parti avec un zonal haut perché ; puis une belle pulsion tropicale le 13 donnait beaucoup d'espoirs, a priori de courte durée en raison d'une cyclo groenlandaise semblant sonner la fin du jeu rapidement, après le 16... Mais c'était sans compter sur une seconde pulsion atlantique (le 19) pour imposer des conditions très hivernales durablement, jusque sur le début mars ! 

 

blob.png.22a719756c6942b4888992accd092187.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...