iDroid

Du 19 février au 25 février 2018 prévisions météo semaine 08

Messages recommandés

Première fois que j'ouvre un topic, m'enfin bon je suis là depuis peu alors ^_^  Espérons que je porte chance, les nouveaux c'est (généralement) porte bonheur :D

 

On a l'installation d'un anticyclone scandinave qui est visible sur GFS 12z:

tempresult_tbb5.gif

 

GEM aussi suit cette perspective mais je trouve (et ce n'est que mon avis) qu'un bout de vortex polaire qui est juste au dessus de l'anticyclone écrase justement ce dernier:

tempresult_aef6.gif

 

Et honnêtement je ne sais pas quoi en penser... ça me semble assez délicat.

 

Allez espérons que cette semaine soit bonne

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

À l'image de GFS-GEM on joue bel et bien quelque chose de net dans cette semaine.

Avec dans le cas où une pulsion prendrait réellement un blocage  solide se mettrait  en place. On  observe bien que l'atlantique extrêmement dans une situation "décomplexé" (surtout sur GEM ou on tend à une  pulsion Groenlandaise  ensuite) favorisant un réel potentiel hivernal :

 

tempresult_ndg2.gif

 

tempresult_ymr3.gif

 

GEFS montre bien des signes non négligeable, et pour bon nombre de scénarios un peu juste dans le type ukmo ça finit par bien tourner. L'amélioration de UKMO à 144h  semble tendre à un fil conducteur comme l'a dit @TreizeVents sur l'autre LT avec GEFS qui s'améliore aussi:

 

gens_panel_fwn5.png

 

 

CEP lui reste très sceptique avec une pulsion  nettement moins haute cependant il s'améliore à côté de son 0z avec un léger flux de NE :

 

ECM4-168.GIF?11-0

 

Mais tout ça dans un relatif temps anticyclonique  et ça vaut clairement pas les  autres :

ECM1-192.GIF?11-0

 

 

Ce topic va être intéressant.

  Avec de possibles répercussions de la strato en plus du MJO en phase 7 qui pourrait aider à favoriser un schémas à fort potentiel hivernal.

Ici un graphique de la chute des vents stratosphériques :

 

u_65N_10hpa.thumb.png.d41f06347bed70d453b2d7df7a0cc10b.png

 

 

 Ici un schéma des répercussion stratosphère-troposphère avec avec des rallentissements en sur les hautes latitudes intéressant.  On suivra la réactualisation  :

 

u_lat_height_19.png.b8588e334d30e62d3feb2c58d6de82de.png

 

  Ici le MJO en phase 7 depuis de nombreux  jours tend à y rester dans le cas GEFS, dans le cas CEP on irait doucement en phase 8 plutôt favorable également :

 

NCPE_phase_21m_small.gif.7e80ac59254bea6c2877bf51cf54097f.gif

 

ECMF_phase_51m_full.gif.c01f16808e6b6c926ea698a224a9ade1.gif

 

La sauce n'a plus qu'à prendre!

Affaire à suivre :)

 

Gugo!

 

FIM est limite l'entre deux GFS-GEM  et CEP.

 

tempresult_kia9.gif

 

 

EnsCEP  à l'image de son déterministe c'est compliqué :

 

graphe_ens3_rnv1.png

Modifié par gugo
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meteo 60 et autres sites, et même sur ce forum, parle d'un éventuel revirement de situation avec une possible vague de froid à partir du 20 février...Quand je regarde ECMWF, et surtout le dernier GFS, j'ai vraiment du mal à y croire. Est-ce que quelqu'un pourrait expliquer aux novices comme moi ce que veut dire " début d'un SSW (Sudden Stratosferic Warming, réchauffement soudain de la stratopshère)"  Cf méteo 60 ???

CFS Daily est impressionnant pour fin février et début mars, mais j'ai vraiment du mal avec ce modèle que je ne trouve pas stable du tout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, yann53 a dit :

Meteo 60 et autres sites, et même sur ce forum, parle d'un éventuel revirement de situation avec une possible vague de froid à partir du 20 février...Quand je regarde ECMWF, et surtout le dernier GFS, j'ai vraiment du mal à y croire. Est-ce que quelqu'un pourrait expliquer aux novices comme moi ce que veut dire " début d'un SSW (Sudden Stratosferic Warming, réchauffement soudain de la stratopshère)"  Cf méteo 60 ???

CFS Daily est impressionnant pour fin février et début mars, mais j'ai vraiment du mal avec ce modèle que je ne trouve pas stable du tout...

 

Le SSW (Sudden Stratospheric Warming) est un phénomène qui est en gros le réchauffement soudain (d'où le nom) de la strastosphère au niveau du pôle nord. Phénomène qui la dernière fois est arrivé en janvier 2013 revient ici en force majeure ^_^ (il est qualifié de SSW majeur dans tous les cas).

Ceci a pour but de diviser le vortex polaire en deux parties distinctes.

 

Sciencepost en a parlé dans un de leurs articles: https://sciencepost.fr/2018/02/rechauffement-stratospherique-majeur-attendu-dici-mi-fevrier/

Il y a aussi un lien dans le sujet du 12 au 18 février de la météo Suisse qui est aussi très complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK merci . Le vortex se divise donc en deux...Mais d'après ce que je peux lire, c'est difficile de savoir réellement les incidences que ça peut avoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, yann53 a dit :

Meteo 60 et autres sites, et même sur ce forum, parle d'un éventuel revirement de situation avec une possible vague de froid à partir du 20 février...Quand je regarde ECMWF, et surtout le dernier GFS, j'ai vraiment du mal à y croire. Est-ce que quelqu'un pourrait expliquer aux novices comme moi ce que veut dire " début d'un SSW (Sudden Stratosferic Warming, réchauffement soudain de la stratopshère)"  Cf méteo 60 ???

CFS Daily est impressionnant pour fin février et début mars, mais j'ai vraiment du mal avec ce modèle que je ne trouve pas stable du tout...

Attention aux termes employés.

Même si la définition peut prêter à discussion, sur les 70 dernières années, il y a eu une seule Vague de froid en France qui a démarré après le 20 février : en 1971.

Vagues de froid.png

Modifié par th38
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est vrai, le terme de "vague de froid" est très exagéré dans mon dernier message...sur Méteo 60 par exemple, on parle plutôt d'une "baisse des températures à partir du 20 février".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups, je m'étais trompé de semaine... Voici donc le transfert d'un post mis tout à l'heure sur la semaine précédente !

 

Pour montrer les enjeux et les incertitudes de la semaine, voici une vue pour Paris de la valeur d'altitude de la 500 hPa.

Les plages de couleur "résument"grossièrement les principales options et les cartes illustrent les synoptiques possibles correspondantes.

 

- 1 : un tube principal (rouge, environ 14/20) se dégage nettement, apportant un étalement des HG atlantiques sur la France. Mais attention car il recouvre 2 configurations possibles : 1 à flux d'ouest doux et humide (au nord surtout), ou d'est plus froid et sec : la différence se joue sur une translation N/S d'environ 500 km des HG)

- 2 : un tube secondaire (bleu clair, environ 4/20), schéma ondulant (alternance temps doux/frais humide au passage des talwegs...)

- 3 : un micro-tube très isolé (bleu foncé, environ 2/20), GF imposant un temps froid, humide et instable.

 

Faites vos jeux ! (la partie parait très inégale mais la circulation générale nous réserve parfois des surprises...)

 

blob.png.aa9a5083fedf267e00bb81c140928040.png

 

Modifié par sastrugis
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sacré revirement de situation de GEFS qui retourne encore une fois sa veste 

 

0z : gens-21-1-150_izn1.png

 

 

6z : 

gens-21-1-144_zxp1.png

 

cette dorsale bien mieux placée, qui monte plus haut, a de grosses conséquences par la suite

 

sur le 0z, on avait un écrasement bien visible sur la moyenne :

gens-21-1-180_ffx5.png

 

mais sur le 6z la suite est totalement différente : gens-21-1-174_fkg1.png

 

la moyenne de temp à 850 hPa prend une sacré claque (perte de 4 à 6°)

 

sur le panel on a de sacrés scénarios gens_panel_jnt4.png

 

il reste à voir si on assiste encore une fois à un des nombreux retournements de GEFS où si ce changement est précurseur d'éventuels ralliements

 

Modifié par FSnow
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne peut pas parler de revirement quand le déterministe présente l'un des scénarios les plus doux de son ensemble, ce qui était le cas du 0z. Ce n'est qu'un réajustement.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, edel a dit :

On ne peut pas parler de revirement quand le déterministe présente l'un des scénarios les plus doux de son ensemble, ce qui était le cas du 0z. Ce n'est qu'un réajustement.

tu vas bien voir que GFS va être très isolé sur ce run

 

le 6z c'est ça :

 

gfs-1-240_ewn3.png

 

la moyenne, c'est ça : gens-21-0-240_xql8.png

 

 

quand un ensemble perd 5° sur son diagramme, je pense qu'on peut parler de revirement

là ou je te rejoins, c'est qu'il faut évidemment attendre confirmation, car on connait tous les caprices de GEFS

 

Modifié par FSnow
  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Pas de revirement non, mais une évolution et on constante donc, que l'absence réelle d'élévation de la dorsale initialement envisagée surtout hier par CEP, avec un écrasement plus ou moins sensible de celle-ci, est maintenant le scénario le plus probable et reprit, par la plupart de nos modélisations. Au final, nous pourrions nous retrouver dans un premier temps, avec une petite patate anticyclonique, bien positionnée sur les Îles Britanniques et le Nord de la France (mais avec une influence sur étendue à tout le pays), avec tout de même un petit flux de secteur Est, probablement sec avec des températures de saison, sauf sur la moitié Sud, où de l'air plus doux, pourrait s'imposer (mais ça reste à confirmer, au gré des prochains réajustement, pouvant néanmoins, accroître l'influence de ce léger flux continental, surtout probable pour la moitié Nord et l'air doux ayant tendance à déborder sur le Sud, par l'Espagne).

 

C'est donc " un raté ", sans doute en raison d'une activité dépressionnaire atlantique, encore trop poussive et d'un enchaînement finalement assez défavorable, de la mise en place des différents centres d'action. Ceci avec je pense, les effets tant attendus par beaucoup du SSW, qui ne se répercutent pas encore vers la troposphère (rappelons que ce réchauffement dans la stratosphère, vient tout juste de se produire, hein), puisque ce point a été soulevé hier dans le topic précédant. Pour moi, c'est un peu tôt encore et je ne suis presque pas surpris de cet essai, raté.

 

Après et au travers des prochains ajustements et décalages, rien ne dit donc, que le tout petit drain continental, ne soit pas légèrement revu à la hausse dans sa dynamique.

 

Par contre, en se rapprochement de la fin de la période du topic, on y observe de plus en plus, l'esquisse nette (mais restant très largement à confirmer), d'une possible seconde tentative de propagations des hautes pressions vers les hautes latitudes, sous différentes formes et de différentes manières. C'est assez clair dans la moyenne des scénarios :

 

xrt3.png

 

Ce fera, ou, ne se fera pas... certes, mais compte tenu de certains paramètres (inutiles de les rappeler encore), je pense que si ça se confirme dans les prochaines mises à jour, c'est éventuellement cette seconde tentative, qui pourrait avoir plus de chance d'aboutir, hors foirage bien entendu, toujours possible.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que d'incertitudes sur nos modèles, je trouve.

Mise à part qu'on ne devrait pas être soumis à un zonal du type de celui qu'on a connu quasiment depuis le début de l'hiver, pour le reste, la prévisibilité est très faible pour la semaine du topic.

Et de ce point de vue, GEFS 6z est trompeur car il choisit majoritairement un scénario avec une dorsale solide sur le proche Atlantique évoluant sur 10 clusters en blocage.

A sa lecture, on a tendance à donner du crédit à cette projection mais on est vite refroidi (si je puis dire) lorsqu'on regarde son déterministe et l'écart-type que projette l'ensembliste  en Mer de Norvège en cours d'échéance....

On voit sur les spaghettis à quel point l'activité dépressionnaire est mal cernée entre Groenland et Islande pile à l'endroit où la crête se déploierait à 120 h:

 

GFSSPAGEU06_120_1.png

L'écart-type ENSCEP met également en exergue cette zone clef à 120h:

 

EEM1-120.GIF?12-12

 

Amplification ou non de l'ondulation, telle est la question!

Modifié par lame2
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement, entre le 00Z et le 06Z  de GFS, je ne vois pas de changements fondamentaux de la synoptique.

Les petits réajustements à chaque entrée de données fraîches dans le modèle se traduisent nécessairement par des petits décalages : un coup c'est "bon", pas l'autre !

Là, à quoi se joue la formation de la petite bulle chaude anglaise ? Certainement à un Jet un tout petit moins puissant qui fait gagner 15 hPa sur le Groenland et par voie de conséquence amoindrit la cyclogenèse et relâche en bout de chaîne un peu l'écrasement de l'AA. Parce qu'apparemment ce ne serait pas dû à une pulsion chaude plus costaude vu qu'elle serait déjà coupée de ses racines tropicales...

Et question fiabilité, nous sommes encore à du J+7... donc +/- 500 km dans un sens ou dans un autre cela n'a pas grande signification, non ?

 

blob.png.bda67ad6445614d04f9217f9dc458530.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, sastrugis a dit :

Franchement, entre le 00Z et le 06Z  de GFS, je ne vois pas de changements fondamentaux de la synoptique.

 

Je ne crois pas que les posts ci-dessus aient évoqué un changement fondamental de synoptique entre le 0z et le 6z de GFS.:)

Il a été question de revirement entre GEFS 0z et GEFS 6z.

De mon côté, je ne parlerai pas de revirement (difficile à dire pour un ensembliste qui était très éclaté d'ailleurs dans son 0z).

Je parlerai plutôt d'un ajustement vers une dorsale ample sur le proche Atlantique (scénario restant bien fragile).

En tous cas, je persiste à penser de mon côté que la configuration synoptique générale n'est pas cernée.

ça peut aller de l'AF à l'AS, du flux de SO doux au flux de NE froid notamment.

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, lame2 a dit :

Je ne crois pas que les posts ci-dessus aient évoqué un changement fondamental de synoptique entre le 0z et le 6z de GFS.:)

Il a été question de revirement entre GEFS 0z et GEFS 6z.

De mon côté, je ne parlerai pas de revirement (difficile à dire pour un ensembliste qui était très éclaté d'ailleurs dans son 0z).

Je parlerai plutôt d'un ajustement vers une dorsale ample sur le proche Atlantique (scénario restant bien fragile).

En tous cas, je persiste à penser de mon côté que la configuration synoptique générale n'est pas cernée.

ça peut aller de l'AF à l'AS, du flux de SO doux au flux de NE froid notamment.

 

Tu sais bien que les ajustements, ça va, ça vient ! Alors pourquoi pas ? 9_9

Mais si l'on regagne un peu de puissance du jet sur le 12Z, la cyclo "baissera" légèrement sur l'Atlantique et, de fils en aiguilles, la dorsale sera vue à nouveau plus écrasée sur nous, peut être même plus capable de diriger un petit flux continental... Voilà tout le scénario que je ne nous souhaite pas ! C'est cependant possible en l'absence de franche advection d'origine tropicale amenant des géop pour contenir un peu ce qui pousse par là haut. Dans le 06Z, la bulle chaude qui s'isole sur la GB et nous "protège" est issue de la scission des HG qui se rétractent ensuite sur les Açores. Ça fait un peu "à bout de souffle" pour une mort sur place puisque aucun renfort n'arriverait pour la redynamiser !

 

Modifié par sastrugis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, FSnow a dit :

tu vas bien voir que GFS va être très isolé sur ce run

 

le 6z c'est ça :

 

gfs-1-240_ewn3.png

 

la moyenne, c'est ça : gens-21-0-240_xql8.png

 

 

quand un ensemble perd 5° sur son diagramme, je pense qu'on peut parler de revirement

là ou je te rejoins, c'est qu'il faut évidemment attendre confirmation, car on connait tous les caprices de GEFS

 

 

Chose assez rare pour être signalée, à J+7, la moyenne de l'ensembliste présente une différence de température à 850 hPa de 10°C avec le déterministe.

Sur ma commune, +5°C sur le déterministe vs -5°C sur la moyenne.

D'où l'importance de ne pas regarder uniquement le déterministe en effet.

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là c'est au-delà de l'isolement, c'est de l’insubordination et du foutage de g..... xD :ph34r:

 

q0gq.gif

 

(diagramme pour Bordeaux)

 

Et force est de constater, qu'une majorité des scénarios vont dans le froid, en effet... à suivre les mises à jour des 12z !.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, DoubleKnacki a dit :

Là c'est au-delà de l'isolement, c'est de l’insubordination et du foutage de g..... xD :ph34r:

(diagramme pour Bordeaux)

 

 

Le diagramme de Strasbourg est encore plus spectaculaire dans le genre !

 

Diagramme GEFS

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sorties de plus en plus en méridiennes ce soir avec notamment UKMO qui envoie les HG vers la Scandinavie :

 

UW144-21_rhg1.GIF

 

Même chose sur GFS qui semble reprendre son scénario d'hier soir. Le signal envoyé par GEFS ce midi n'était peut être pas à prendre à la légère.

Modifié par oliv92
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS suit l'ensembliste de son 6z 

 

gfs-0-150_hod7.png

 

le paradoxe serait que l'ensemble ne suive pas le déterministe ce soir :D 

 

UKMO mieux, en attendant GEM, je pense que le CEP de ce soir sera primordial pour savoir s'il confirme

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, DoubleKnacki a dit :

Là c'est au-delà de l'isolement, c'est de l’insubordination et du foutage de g..... xD :ph34r:

 

q0gq.gif

 

(diagramme pour Bordeaux)

 

Et force est de constater, qu'une majorité des scénarios vont dans le froid, en effet... à suivre les mises à jour des 12z !.

Le petit chenapan rentre dans le rang ce soir et je préfère ça sinon attention à lui!!!:Dgfs-0-162.png?12

Plus sérieusement je pense que si CEP suit GFS et UKMO, c'est à dire des HG anglaises et flux d'ENE pour nous, il n'y aura plus de gros retournement en notre défaveur malgré que cela ne tient qu'à un fil! On arrive à une échéance plus trop déraisonnable et je pense que ce sont les derniers réglages en ce qui concerne la synoptique générale, les grandes lignes pour les  modèles ensuite ce seront plus que des plus petits réglages. Enfin ce n'est que mon humble avis et si CEP suit l'anglais l'américain ce soir on verra si les 0z me donnent raison ou si il me dézingue!

 

Yanice

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui oui, GFS relève la tête ! (au propre comme au figuré). Personnellement je ne m'y attendais pas (mais tant mieux) !

Il sera intéressant de voir où il se situe dans son ensemble... et s'il persévère dans cette voie.

 

En attendant il nous ressort un copier-coller presque parfait de son 12Z d'hier : surprenant ! (pas vu message d'Oliv92 plus haut  ;))

 

blob.png.7ee5d53e578ac00fd178f426ae6704c6.png

Modifié par sastrugis
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De bien belles évolutions des modèles ce soir

 

Icon

 

icon-0-180.png?12-12

GFS

 

 

 

 

gfs-0-174.png?12

 

 

 

A suivre avec GEFS, CEP et GEM (qui a pour l'instant maintenu le scénario repris par GFS/ICON ce soir)

 

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'ampleur des températures fraîches l'incertitude demeure, mais depuis 24 heures les modèles sont encourageants pour permettre d'envisager enfin une pause durable des précipitations dans le bassin (sic) parisien après le baroud d'honneur d'ici jeudi.  La reprise du zonal sur tout le mois aurait été un vrai souci.

L'arrêt des vents forts d'ouest alors que nous entrons dans une période avec deux vraies vives-eaux par mois va aussi permettre au littoral occidental de se colmater, certaines plages sont complètement asymétriques.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.