Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 19 février au 25 février 2018 prévisions météo semaine 08


Recommended Posts

Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an
il y a 27 minutes, DoubleKnacki a dit :

 

En effet.

 

Rien de bien inquiétant (quand je dis rien d'inquiétant, c'est que ces projections sont assez récentes et les échéances, relativement lointaines, avec beaucoup de marche de manœuvre), en tout cas pour le moment, avec une valse quasi systématique des projections, chaque jour, dans un sens ou dans l'autre, pour nos modèles,  depuis l'apparition de ce potentiel. J'imagine pas comment ça doit être complexe dans les calculs, avec énormément de paramètres à prendre en compte, donc bien normal à des échéances notamment supérieures à +120h, d'observer de tels changements. Rien qu'en regardant le panel GEFS 12z pour l'ensemble de la semaine du topic, du début à la fin, on peut vite voir qu'il y a de tout et que c'est un foutoir, sans nom...  mais dans la majorité des cas, dans au moins les 3/4 des scénarios, nous avons une élévation plus ou moins conséquente de l'anticyclone (se détachant plus ou moins nettement de ses racines), vers les régions polaires, avec des conséquences diverses, en terme d'aboutissement de synoptiques et de temps sensible, pour le pays.

 

Bien inutile de se casser le moral parce que c'est moins bon, compte tenu des volte-faces actuels, à venir et vu comment ça bouge au-delà de 120-144h. Demain, ce sera peut-être mieux et tout le monde retrouvera vite le sourire...

 

A l'heure actuelle, nous avons GEM, JMA (bien que le modèle chinois, soit assez proche du CEP, je trouve) et NAVGEM, mettant toujours en avant, un potentiel de blocage et de continentalisation, assez esthétique et prometteur. Je placerais presque CEP et UKMO ensemble, avec un potentiel modéré et un certain interêt (pour moi, le modèle anglais n'est pas si mauvais que ça, avec cette petite anomalie se faufilant en amont de la dorsale et il est assez délicat, d'extrapoler la suite...). GFS est un peu " le méchant méchant pas beau " ce soir, mais en début de période surtout, pour finalement se rattraper, en fin de topic :

 

 

 

Oh non, rien n'est perdu, même si je savais que ça allait un peu tirer la gueule, en revenant ce soir, sur le forum xD...

 

On a besoin de JDC et de son malentendu :P !.

 

A suivre.

Illustration du bazar chez GEFS - diagramme du centre de la France

Diagramme GEFS

 

 

Diagramme GEFS

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 711
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

C'est la puissante advection modélisée commencer à l'élever de l'Atlantique vers 114h qui pourrait être décisive. C'est son orientation, insuffisamment méridienne qui posait problème sur les préc

Posted Images

Posted
Malmedy ( Province de Liége ) 342m

A des échéances lointaines ainsi ( après une semaine ) il faut raisonner  " ENSEMBLES " Indice AO selon  CEP ensemble et GEFS ensembles .

 

 

gefs_ao_2018021312.png

ecmwf_eps_ao_2018021300.png

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Un  petit zoom sur la petite dépression qui apparaît brutalement au début du topic et qui se creuse à toute vitesse (< 980 sur GFS !) en traversant l'Atlantique en direction des Açores. Il serait intéressant de voir à partir de quel élément concret les modèles (CEP et GFS ici) génèrent cette dépression car c'est elle qui vient gêner la bonne alimentation de la pulsion tropicale qui mènerait à terme à la création d'un blocage nordique

A la vue des sorties de ce soir, en étant juste pragmatique, ce n'est donc pas très bon comme évolution... d'autant plus qu'il me semble que dans les années passées nous avons déjà connu ce genre de mésaventure avec des dépressions açoriennes (à confirmer ?).

 

blob.png.42c15c04f4e82bf8f94f0bdb2dc31b65.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

En parlant de moyenne(s) :

 

vl5r.gif

 

jp09.gif

 

Il doit y avoir très certainement pas mal de scénarios dans l'ENSCEP, avec une continentalisation plus franche, mieux orientée vers notre pays et avec de jolis blocages plus francs. Le déterministe, ne semble clairement pas être le plus esthétique... en comparaison, et hors erreur de ma part, la moyenne du CEP 12z s'est même un peu améliorée, par rapport à son run matinal, ça se voit à z500 hpa, je viens tout juste de le vérifier, mais grosso-modo, pas de recul de ce côté là et ça se tient.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

J'avoue que CEP était un peu à la traine sur cette situation...cela-dit, GFS reprend tout bonnement son scénario d'hier, il n'y a donc aucun modèle "meilleur" que l'autre face à un tel blocage .
Le dernier diagramme ENS CEP place le déterministe en haut de l'échelle (Paris)

image.png.d6e7ab5ca6c526503ddd8a6a7c7e474a.png

Cette fois la fourchette descend plus franchement vers les -10° mais le tube est encore assez large (peut être moins que sur GFS tout de même)

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

En regardant l'évolution de GFS entre le 06Z et le 12Z, voici 3 raisons, en partie liées les unes aux autres, de s'inquiéter peut-être pour la suite... :

 

1 - le creusement de la D en formation et se dirigeant vers les Açores (on passe de 1005 à 980 hPa)

2 - le décalage vers le sud de l'activité dépressionnaire (et écrasement de l'AA associé)

3 - le retrait sur la Russie du drain froid

 

Bien sur ce n'est qu'un run déterministe et demain tout sera peut être rentré dans l'ordre (hivernophile) mais...

 

blob.png.041be23dbcee9c523106b26e261e0da6.png

Edited by sastrugis
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

  Je pense que se fier et comparer les runs des deterministes entre eux et par rapport aux anciens en ce moment n'est pas le mieux. En temps normal je ne partage pas les idées du "faut pas faire le run par run" (pour celle ci tout dépend du recul pris) "les déterministes loin faut s'en méfier", "faut pas comparer tout gnagnagna". 

 

 Mais pour le coup à la vu de la situation, il faut avoir un grand recul envers les déterministes et plutot faire une moyenne d'eux un peu. Car la situation est tellement complexe et la moindre petit rallentissement/accélération  dépressionnaire avec le moindre décalage (ect) peut provoquer des conséquences lourdes. Sauf que vu que la situations est extrêmement fébrile forcément d'un run à l'autre les décalages sont lourd et il vaut mieux avoir du recul. C'est mon avis.

 

  Ce qu'on peut constater par rapport à il y a 24h -48h c'est une tendance à l'amélioration hivernophilement parlant avec un GEM très stable pour sa part avec des modèles globalement qui ont tendu vers lui (surtout CEP-FIM). Ce soir un décalage à l'est avec une activité dépressionnaire plus nette sur GFS CEP (surtout GFS) montre toujours la fébrilité  de la situation. Cependant on semble commencer à avoir une synoptique trouvé, avec une pulsion proche de la France qui pourrait par la suite s'élever en haute latitude favorisant des potentiels encore bien plus hivernaux, que le léger flux ENE qu'on pourrait avoir au début).

 

 

 Par contre un point qui est encore plus à surveiller et pour le coup ou le suivi méticuleux est fort intéressant ce sont les ensembles.

 

On observe toujours des scenarios  très varié  sur GEFS avec certains qui tendent à une pulsion sur la France sur ce 12z (pas autant présent sur sur les 0z et 6z) , d'autres tendent  toujours à des potentiels hivernaux fort :

 

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

On a un net dégradé NE-SO sur GEFS avec les régions plus à l'ouest souvent moins favoriser avec leur situation borderline trop proche de la pulsion intitiale  et des fois trop proche de l'alimentation de l'oméga atlantique :

graphe3_1000___1.43491_43.6034_Toulouse.

 

 

CEP lui continue sa diminution progressive; run après run son ensemble diminue à MT et LT :

 

 

graphe_ens3_ato0.png

 

 

Les runs de demain matin seront intéressant à suivre pour voir si les modèles insistent sur le danger d'une  activité dépressionnaire  plus devellopé. Et surtout sur les ensembles et notamment GEFS le fait d'avoir des scénarios avec une pulsion sur la France assez présente.

 

Gugo.

Edited by gugo
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Mise à jour de l'évolution des 2 modèles principaux pour le milieu du topic, entre hier 00Z, ce matin 00Z et ce soir 12Z.

L'intérêt est de voir à quelle vitesse les synoptiques peuvent changer sur les déterministes quand nous sommes dans le LT...

A J+7, +8, +9... une toute petite modification de départ peut entraîner de grosses conséquences, dans le "bon" ou le "mauvais" sens !

 

blob.png.165c60947710f85c49fda9889d9ec36a.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Eh bien plus on avance, moins on y voit clair finalement...^_^

Entre un GEM qui envisage un blocage qui s'étendrait vers l'Islande et la mer du Groenland.

Un GFS qui envisage certes un blocage aussi, mais vissé pendant un long moment sur la GB avant de daigner sur le TLT s'étendre vers la mer de Norvège.

Un UKMO qui lui  envisage une dorsale dont la crête cherche la Scandinavie mais trop court en échéance pour nous en dire plus.

Un CEP qui modélise une dorsale extrême qui se propage vers la Mer de Norvège à tel point qu'elle s'envole vers le pôle sans bloquer!

Un ensembliste GEFS hyper éclaté mais qui propose 16 scénarios aboutissant à terme voire à très long terme sur un blocage! (pas forcément synonyme de froid à tous les étageS en France pour autant.

Un ensembliste ENSCEP éclaté également mais qui tend plus vers le très méridien et le froid que dans ses précédentes sorties.

Difficile de faire la synthèse au final.

On peut juste dire que c'est très méridien sur notre cadran hémisphérique et potentiellement hivernal voire très hivernal à un moment ou à un autre. (J'ai bien dit potentiellement, hein, ça peut aussi ne jamais se concrétiser jusqu'à nous).

Et je finirai par ce que modélise GFS à LT depuis au moins 3 runs: un feu d'artifice assez improbable de tourbillon anticyclonique qui à lui seul montre le caractère exacerbé de la circulation envisagée et finalement assez représentatif de ce que nous proposent les modèles:

tempresult_zfh4.gif

C'est tout aussi impressionnant au niveau du jet:

tempresult_taf6.gif

On ne voit pas ça si souvent.

Edited by lame2
  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m
il y a 5 minutes, sastrugis a dit :

Personne pour évoquer le développement de la petite dépression sur l'Atlantique ?

Tu parles de la dépression de lundi qui va filer vers la Méditerranée en se creusant et qui pourrait lancer le flux de NE .... Je trouve que ça prend de l’ampleur (Jma, navgem...) . Probablement de la neige entre lundi et mercredi suivi d’un froid glacial, à suivre demain 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
il y a une heure, sastrugis a dit :

Un  petit zoom sur la petite dépression qui apparaît brutalement au début du topic et qui se creuse à toute vitesse (< 980 sur GFS !) en traversant l'Atlantique en direction des Açores. Il serait intéressant de voir à partir de quel élément concret les modèles (CEP et GFS ici) génèrent cette dépression car c'est elle qui vient gêner la bonne alimentation de la pulsion tropicale qui mènerait à terme à la création d'un blocage nordique

 

Il semblerait qu'elle soit initiée par le talweg ici sur la côte Est Américaine qui entre en interaction avec une petite perturbation atmosphérique en sortie du relief Américain, comme il s'en forme continuellement, ici on retrouve sa trace par exemple avec un minimum, le petit 1020hpa au large des côtes:

gfsna-4-114csp2_mini.png

gfsna-0-114qep2_mini.png

Après je pense qu'elle est d'abord une conséquence des ondes de grandes échelle permettant cette interaction, mais je ne suis pas certain qu'elle retroagisse sur ce mouvement de grande échelle.

En d'autres termes, qu'elle puisse semer le trouble sur des sorties déterministes, peut être, mais qu'elle soit d'une réelle importance sur notre futur régime de temps me semble compliqué. Un forçage important, comme c'est le cas actuellement doit limiter sérieusement la rétroaction démontrée régimes de temps/cyclogenèse.

Ca reste un avis d'amateur^^

Edited by sebb
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

En effet. Personnellement, je pense que ce soir, le problème (en tout cas sur GFS & CEP), vient plus de là, qu'autre chose (cercle noir) :

 

9l6g.gif

 

Bien que la pulsion est aussi quand même, modélisée, un peu plus à l'Est par rapport aux sorties de ce matin (mais ce n'est pas non plus le décalage notable), c'est bien ce glissement d'anomalies basses, se faisant au-dessus de la dorsale, dans les environs du Svalbard, qui permettait et favorisait ensuite, en s'écoulant suffisamment  en amont de la dorsale, via la Scandinavie, de rentrer en interaction avec une bulle d'anomalies continentales, positionnée vers les pays de l'Est. Ce couplage quasi parfait, était à l'origine de la mise en place du puissant drain continental, pouvant ainsi s'initier assez rapidement, pour soutenir le blocage, en s'écoulant aisément vers notre pays.

 

knmq.gif

 

Un élément pour moi important à la base, qui était aussi présent sur le GFS 00z et 06z, mais aussi sur le NAVGEM 12z de ce soir (par contre GEM 12z arrive à faire tout seul, les choses comme un grand). Alors activité atlantique un peu plus poussive ou pas et dorsale légèrement plus à l'Est, le problème pour nos deux modèles principaux et l'évolution différente ce soir, vient aussi (mais pas que) de ce que j'ai expliqué au-dessus.

 

Si ça ne réapparaît pas prochainement, je doute que l'on puisse dans un premier temps, retrouver une coulée continentale aussi massive et énergique sur les prochaines projections, sauf éventuellement dans le cas d'un décalage de la pulsion vers l'Ouest et d'une meilleure élévation, ou encore, d'une nouvelle interaction ou grains de sable, pouvant amener à retrouver une synoptique aussi esthétique et prometteuse... mais bon...

 

Des points de vue bien différents donc, entre nous, de ce qui fou pour le moment, le bordel... :D

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Pour les couche-tard, allez jeter un oeil sur le GFS18Z à propos de la "petite" dépression qui plongeait vers le centre de l'Atlantique...

Eh bien, elle a changé de cap, en gardant des racines au bout du talweg, et se creuse à une vitesse impressionnante !

Elle prend maintenant une part très importante pour la suite des opérations, il me semble...

 

 

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 1 minute, sastrugis a dit :

Pour les couche-tard, allez jeter un oeil sur le GFS18Z à propos de la "petite" dépression qui plongeait vers le centre de l'Atlantique...

Eh bien, elle a changé de cap, en gardant des racines au bout du talweg, et se creuse à une vitesse impressionnante !

 

Oui. Finalement, tu as bien vu sur le fait qu'elle pourrait avoir aussi un impact, mais, pour la suite des événements et, peut-être positivement pour ce 18z de GFS... en provoquant une puissant ascension de la vaste bulle tiède, du Nord de la France jusqu'au Sud-ouest du Groenland, tout de même xD.

 

Et puis, que dire de ça ? 

 

sgza.png

 

fdxf.gif

 

Purée que c'est difficile à anticiper, tout ça et je sens que ça va encore aller dans tous les sens demain, et ces prochains jours... on risque d'observer quelques projections " atypiques " sur les modèles :ph34r:.

 

 

 

  • J'aime 5
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Oui, comme tu le disais : "c'est le b......" !"

edit : je me demande si GFS ne part pas en vrille ce soir !!!

edit 2 : en poussant jusque dans le TTTTLT, on a un super blocage :)... sur le Pôle >:(... un peu loin pour nous xD

edit 3 : j'espère que demain matin GFS aura repris ses esprits, parce que là... no comment, allez voir !

bonne nuit !

 

blob.thumb.png.33bc653cc31c8415d851949b39319f72.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Valery en Caux (côte 76)

C'est complètement n'importe quoi sur GFS ^^. Il y a 6 heures le run limitait la pulsion, aussi bien on se retrouvait "presque" avec un AF. Là ça monte tellement fort que le blocage est beaucoup trop Nord, et on se retrouve carrément sous une dépression venant de Russie.

Ce qui est à retenir, c'est que le SSW (à priori il y a plus trop de doute qu'il soit responsable vue la tête du jet...) joue son rôle très fort. Mais on a une hypothèse non négligeable que la synoptique soit tellement puissante qu'on se retrouve du mauvais côté des descentes polaires. En tout cas la situation est exotique si je puis dire!

Passez à la pharmacie et faites le plein de calmants, les nerfs vont être à vif.

  • J'aime 2
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges
il y a 11 minutes, maxicobra a dit :

C'est complètement n'importe quoi sur GFS ^^. Il y a 6 heures le run limitait la pulsion, aussi bien on se retrouvait "presque" avec un AF. Là ça monte tellement fort que le blocage est beaucoup trop Nord, et on se retrouve carrément sous une dépression venant de Russie.

Ce qui est à retenir, c'est que le SSW (à priori il y a plus trop de doute qu'il soit responsable vue la tête du jet...) joue son rôle très fort. Mais on a une hypothèse non négligeable que la synoptique soit tellement puissante qu'on se retrouve du mauvais côté des descentes polaires. En tout cas la situation est exotique si je puis dire!

Passez à la pharmacie et faites le plein de calmants, les nerfs vont être à vif.

 

La situation est exotique, c'est même un 'X' sans en avoir l'R.

 

GFSOPEU18_219_1.png

 

 

  • Haha 8
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

GFS reste ce matin dans le prolongement de son 18Z d'hier avec un creusement important sur l'Atlantique qui remonte vers le nord, "oubliant" le scénario curieux qui avait attiré notre attention (isolement / talweg américain et traversée de l'Atlantique). Pour la suite, dans le TLT, on voit que le blocage qui s'opérerait se fait très haut en latitude et nous place à la charnière des advections douces de sud se propageant à l'avant de la D atlantique et du courant froid continental circulant de la Russie au centre atlantique à des latitudes assez élevées.

Ce scénarios du TLT rappelle un peu celui de la fin d'année 1978 durant lequel 2 courants totalement différents circulaient sur l'Europe... (la suite vous connaissez, mais on en est encore loin...) 

Voir avec les autres modèles quand ils seront sortis...

 

blob.thumb.png.fd6469cfe05fa612327a9082f0503d36.png

 

 

 

Edited by sastrugis
Link to post
Share on other sites

La tendance est au blocage et GEFS médian évite les grands discours de ce point de vue:

GFSAVGEU00_240_1.png

 

Cependant, il gomme quand même les nuances et  les 2 principales grandes familles de scénarios qu'il cache:

- Le blocage qui prend vite type GEM (et sans doute UKMO) avec un isolement initial qui pointe vers la Scandinavie et qui est vite réalimenté par l'ouest pour repositionner sa crête vers l'Islande et le Groenland: nous sommes rapidement soumis au décrochage continental décroché (j+8-9 quand même)

- le blocage "lent" type GFS, qui s'élève sur la GB et le sud Scandinave  dans un 1er temps avec affaissement de cette partie initiale (sur la France ou un peu plus à l'est puis réalimentation par l'ouest avec le même repositionnement de la crête vers Islande et Groenland.

Dans ce type de scénario, l'air froid continental parvient parfois jusqu'à nous si la transition entre isolement initial et renouvellement du blocage ne laisse pas le temps au talweg Atlantique de passer sous l'édifice pour soulever une advection douce vers nous .

Le 1er type de scénario devient majoritaire sur GEFS.

La puissance de la circulation méridienne qui va se mettre en place est assez surprenante par son ampleur et sa puissance, elle se joue à une échelle  très vaste sur notre cadran hémisphérique.

Il y a tellement "d'ascendance" vers les hautes latitudes qu'il reste un risque d'envol trop haut en latitude de l'isolement de HTP qu'il faut sans doute garder à l'esprit.

Edited by lame2
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, lame2 a dit :

La tendance est au blocage et GEFS médian évite les grands discours de ce point de vue:

 

 

Il me semble que l'on ne peut pas éviter les discussions quand on montre une situation à H+240 ?

Il faudra d'abord gérer/consolider la semaine avec cette activité atlantique un peu atypique, non ?

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Gap (Hautes-Alpes, alt 788 m)
il y a 32 minutes, lame2 a dit :

La puissance de la circulation méridienne qui va se mettre en place est assez surprenante par son ampleur et sa puissance, elle se joue à une échelle  très vaste sur notre cadran hémisphérique.

 

 

bonjour,

je pense que tu veux parler de "quadrant" ?

https://lexique.netmath.ca/quadrant/

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

CEP reprend ce matin la version d'hier midi de GFS, avec une dépression née au large de l'Amérique filant à travers l'Atlantique à des latitudes assez basses.

Et dans ce prolongement, la suite de CEP ne donnerait pas de blocage nord atlantique mais un gros AF évoluant en AE puis éventuellement en simili-AS-AR centré assez bas. Mais c'est du TLT, bien différent du GFS et du GEFS. 

A suivre !

 

blob.png.be1023661214555b2ba8eb6759f18e94.png

Edited by sastrugis
Link to post
Share on other sites

Dans tous les cas on a pas des scénario vraiment froid dans un premier temps on arrive même à passer les 10 ° dans le nord assez loufoque quand on regarde la synoptique et que ar flux d'ouest on a réussi à avoir de la neige cette semaine.

La fin du topic est plus froide mais on arrive début mars le soleil donne déjà et le grand froid sera plus difficile. Et on connaît les mirage !...

À voir 

  • J'aime 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Oui le CEP explore un autre scénario de blocage avec un début de run apparenté à GFS avec affaissement de l'isolement initial vers la France.

Par la suite, il envisage une réalimentation un peu plus à l'est que les autres modèles et modélise à lt un blocage solide Scandinave.

Le maître mot ce matin reste blocage. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...