Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 26 février au 4 mars 2018 prévisions méteo semaine 09


Recommended Posts

La différence est surtout plus notable au niveau hemisphérique
gfsnh-0-138_fuh4.png
gfsnh-0-132_klt0.png

C'est incroyable l'alimentation du drain froid n'est plus coupée, une activité dépressionnaire au pole qui est plus forte et qui empêche les HPs de trop remontés et donc d’entraîner cette langue froide trop au Nord. 
Les HPs se retrouvent projetés ensuite là ou on a du mal à les imaginer même dans nos plus fous des fantasmes et un Moscou Paris solide de chez solide.
Peu importe ce qui en ressort c'est complètement passionnant.
edit:
la fin d'échéance est complètement dingue, ce matin GFS faisait encore pleurer certain, mais là non seulement il suit CEP mais il le met combo. A mon avis ce run Det sera isolé et dans les plus froids. Mais il est bon de noter que la réalimentation du froid sec est devenue une option possible pour long terme.

Edited by Toaz
  • J'aime 4
  • Surprise 4
Link to post
Share on other sites
  • Replies 1.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Le nouveau feuilleton de 20 heures : les aventures de la famille "Modèles" (épisode 2)  

Quand on dit que le français est un râleur né... prenez de la hauteur sur les cartes que vous pouvez observer encore ce matin et dites vous (peu importe que vous habitiez Lille ou Toulouse) que c'est

ALERTE MODÉRATION : Sebaas a trouvé son antenne relais au fin fond de l’Ubaye, il est a l’affut ! Attention à la préview 

Posted Images

il y a 8 minutes, Riki58 a dit :

GFS continue encore et encore à ralentir l'activité depressionaire et décale est et sud la coulée siberienne. Dans le même temps, l'alimentation du mastodonte AS-AI est plus forte, les masses d'air viennent d'encore plus loins. Carte à archiver pour l'histoire.

On surveillera maintenant l'englacement de la mer du nord sur l'allemagne et de la mer baltique. C'est toute l'europe qui va souffrir.

Les services meteo publique et l'Etat devrait déjà songer à préparer des abris, c'est une question de vie humaines.

 

Quand bien même il fasse extrêmement froid pour la saison, aucune décision ne sera prise 5 à 6 jours à l'avance...

N'est-on pas dans l'excès ?

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Et GFS fait également un pas vers CEP au niveau des caractéristiques thermiques de la réserve russe : on passe de -20 à - 25°C. On ne sera pas loin je pense du record absolu de temp à 850 dans certains coins, notamment Paris. Au sol non, pas dans un premier temps en tout cas, puisque la mise en place de la VDF ne coïncide pas avec un épisode neigeux, contrairement à février 2012 dans certains secteurs.

 

Et parallèlement, on a du -2°C à 850 au Svalbard :) avec de la pluie ! de la pluie au Spitzberg en février, ça doit pas arriver tous les jours !

 

image.thumb.png.64d2ed22a60973ea5a239df49762de3b.png

Link to post
Share on other sites

GFS continue à  tendre CEP. 

A noter un fait nouveau à 186h , la ralimentation de cet air glacial au pôle nord ce qui favoriserait une VDF plus longue dans la durée. On voit que le drainage violet est de nouveau formé.  

Ce qui est incroyable est que plus les jours passent plus la VDF est vu plus importante par l'intensité et la durée ce qui montre que le blocage prend du galon de jour en jour.

Que demander de mieux?

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

GFS 6 z se rapproche du cep mais ne ne le rejoint pas. Ca ne se joue pas à grand chose cette histoire.

Logiquement, notre AS devrait se transformer en Anti islandais. Mais il ne  faut pas que cet anticyclone soit trop nordique et il faut qu'il garde une composante sud sur l'océan pour éviter aux basses pressions atlantiques en contournant ce blocage de remonter  trop nord sur notre façade atlantique et permettre à ces basses pressions de passer sur la méditerranée pour solidifier le blocage et apporter les pp notables tant voulues.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
à l’instant, FABIANO a dit :

GFS continue à  tendre CEP. 

A noter un fait nouveau à 186h , la ralimentation de cet air glacial au pôle nord ce qui favoriserait une VDF plus longue dans la durée. On voit que le drainage violet est de nouveau formé.  

Ce qui est incroyable est que plus les jours passent plus la VDF est vu plus importante par l'intensité et la durée ce qui montre que le blocage prend du galon de jour en jour.

Que demander de mieux?

Des congés! Les nuits vont pas dépasser les 6h ces dix prochains jours xD

  • J'aime 2
  • Haha 9
Link to post
Share on other sites

Le 6 z est sublime car notre blocage anticyclone sur sa partie sud est bien + puissant et nous influence bien +, même mieux que le cep 00 z.

La différence au niveau de l'écosse:

gfsnh-0-192.png

gfsnh-0-192.png?6

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

GFS 06z réajuste à nouveau son tir, avec un blocage un peu plus résistant sur sa partie Sud, en amont de la propagation continentale et modélise une activité dépressionnaire atlantique plus timide et ayant plus de difficultés à se propager vers le Nord-est et à soulever le bloc continental.

 

Je me demande si ces réajustements, au fur et à mesure des mises à jour, ne se feront pas dans les deux sens, avec à terme, une circulation glaciale sur toute la moitié Nord pouvant éventuellement perdurer une partie de la semaine du topic et une moitié Sud, concernée par des conflits pluvio-neigeux ou même parfois très neigeux (puis plus ponctuellement au Nord), dans un air forcément plus radoucie, mais suffisamment froid tout de même. Petit bémol je dois avouer, pour l'extrême Sud, qui, pour le moment est la partie du pays, qui serait un peu trop en marge du potentiel de cette synoptique (hors scénario à la CEP très hivernal, généralisé à tout le pays). Un CEP 00z d'ailleurs moins exceptionnel ce matin à 850 hpa (enfin, façon de parler), mais visiblement plus neigeux (à  choisir, je préfère ça). Il reste en plus de ça, isolé, dans le haut des courbes, les moins froides.

 

NAVGEM 00z va en effet dans le sens du père CEP, mais bon, sa fiabilité est limitée.

 

A comparer avec GFS 06z, UKMO 00z semble très proche à première vue, mais au final, quelques détails feraient la différence à terme (interaction avec les BP atlantiques, un peu plus limitée et coulée glaciale, affectant plus la moitié Sud du pays :

 

a4zt.png

 

Oui, il y a des différences sur les deux modèles, ayant une importance pour la suite... comme tout le monde délaisse UKMO, je voulais en parler :$...

 

nb39.gif

 

Personnellement et si je peux résumer ma pensée, je ne pense pas que CEP reviendra à quelque chose d'aussi extrême qu'hier, mais je ne pense pas non plus que l'air doux océanique gagnera la partie si facilement, le dernier GFS 06z serait à l'image de ce que j'imagine, en fait !.

 

Je pense aussi, que si cet épisode se confirme et continue d'aller dans le bon sens, que ça ne sera pas que le froid qui fera parler de lui, mais, les phénomènes hivernaux associés.

 

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Je trouve que nous avons un début de scénario, dans les grandes lignes:

 

1. Mise en place de notre anticyclone Scandinave entre aujourd'hui et la fin de semaine entraînant un déferlement d'air froid en provenance du nord de l'Oural , débutant ce week-end sur le NE, puis s’étendant rapidement entre lundi et mardi à l'ensemble du pays.

Froid glacial pour la saison et très sec sur les 2/3 nord, avec journées sans dégel possibles sur un large 1/4 NE du pays, sous une bise pénétrante.  Froid également au sud mais dans une moindre mesure, débordements humides déjà envisageables depuis l'Italie vers le SE du pays.

 

2. Migration rapide du blocage Scandinave vers l'Islande et le Groenland entre mardi et mercredi. L'interaction entre l'air froid continental et les BP résiduelles sur l'Atlantique semble prendre de plus en plus de poids.

A partir de là les possibilités sont multiples, on note cependant la récurrence des scénarios avec creusement dépressionnaire entre péninsule Ibérique, France et Med. occidentale. Retour probable de l'agitation dès le milieu de semaine avec, comme cela a été déjà souligné, possible épisode neigeux/verglaçant important sur le pays au contact de l'air moins froid et humide circulant plus au sud. Sa localisation dépendra du positionnement et de la dynamique des creusements dépressionnaires de petite échelle.

 

 

Edited by thib91
Link to post
Share on other sites
Posted
Brive (19) // Lyon 7ème (69)

Bien le bonjour

 

gens-21-1-120_uuq8.png

 

Ce midi c'est l'ensemble américain qui suit son déterministe, qui a fait un beau pas vers l'européen comme souligné dans les posts précédents.

La moyenne évolue nettement, et favorablement pour les hivernophiles, ci-dessus vous avez la moyenne du 0z, la différence, en regardant attentivement, est importante avec le 6z :

gens-21-1-114_kmz2.png

 

Les HP résistent bien mieux, et autre indice notable, c'est l'incertitude qui est vu diminuée 

 

gens-22-1-114_gml6.png

 

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St André de Cubzac (33)
il y a 26 minutes, DoubleKnacki a dit :

Personnellement et si je peux résumer ma pensée, je ne pense pas que CEP reviendra à quelque chose d'aussi extrême qu'hier, mais je ne pense pas non plus que l'air doux océanique gagnera la partie si facilement, le dernier GFS 06z serait à l'image de ce que j'imagine, en fait !.

 

Je pense aussi, que si cet épisode se confirme et continue d'aller dans le bon sens, que ça ne sera pas que le froid qui fera parler de lui, mais, les phénomènes hivernaux associés.

 

 

Salut Jérome, en effet, on voit bien que l'air doux progresse moins vite sur le dernier GFS.

Quelques cartes qui indiquent le type de précipitations :

 

Mardi matin :

 

image.thumb.gif.8639f427b3767b1c053e6546c9cbe3db.gif

 

Mercredi matin :

 

image.thumb.gif.aa22efb15af51eb04160c7b92bea529f.gif

 

Jeudi matin :

 

image.thumb.gif.edb626c3269d1ba37d29f2d2a19bb28f.gif

 

En gros, au fur et à mesure que la dépression ibérique remonte, on passe progressivement à la neige puis la pluie verglaçante et à la pluie. Mais ce n'est pas un balayage d'air froid brutal.

Pour le plus long terme, certaines cartes me font penser à février 1963 notamment la bulle de hauts géopotentiels au groenland.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

La moyenne GEFS 06z se réajuste franchement cette fois-ci, en l'occurrence d'un blocage plus solide, dans la zone clef, je dirais sur la trajectoire Portugal --> Irlande, avec  un AS légèrement plus bas en extension et un drain, mieux orienté sur le pays :

 

cacs.png

 

Diminution à prévoir je pense de la moyenne à 850 hpa et, des scénarios voyant une interaction BP atlantiques et continentales.

 

Un déterministe GFS 06z isolé dans le doux à prévoir, notamment pour la moitié Sud... la différence devient notable dès 162h (et même avant), entre le GEFS 00 et 06z...

 

Seulement 6 scénarios vont dans le sens du DET. Le reste, ça bloque plus ou moins  sérieusement avec quelques scénarios hybrides.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Il apparaît que GEFS se rapproche de CEP ens

 

gens-21-1-240.png

 

comparé au 0z

 

gens-21-1-264.png

 

 

Pour rappel CEP ENS 0z

 

EDM1-240.GIF?20-12

  • J'aime 6
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

A la sortie des modèles en cette mi-journée,

 

GFS et GEFS 6Z (+ NAVGEM 6Zconvergent assez clairement vers le scénario suggéré par CEP 0Z avec incursion/pulsion continentale gagnant en latitude sud, système dépressionnaire en Méditerranée suggérant des chutes de neige potentiellement importantes sur le bassin Méditerranéen (26-28/02) et interaction différée avec les basses pressions atlantiques amenant un radoucissement avec flotte sur la Grande Bleu et conflits neigeux gagnant vers le Centre et le Nord par la suite (01/03 - ?)..   

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, momo4850 a dit :

C'est vrai maritime j'appelle ça  le flux qui viens de la mer du Nord qui est à la base d'origine polaire.

 

Momo4850, il me semble que si le flux vient en direct du Grand Nord (en passant au-dessus de la Mer du Nord) il est qualifié d'arctique :

--> à l'origine très froid et sec mais vu son parcours direct et rapide, il est encore bien froid mais s'est chargé d'humidité, ce qui le rend très instable quand il arrive sur la France (orage de neige possible  car l'air d'altitude est souvent très froid). C'est une éventualité pour la fin ce topic (parmi d'autres) avec la coulée plein  nord induite par le décalage possible du blocage vers l'Islande...).  

edit : il s'agirait donc d'un flux arctique maritimisé (comme l'explique bien Ciel d'encre, ci-dessous)

 

Ce serait donc de l'air bien différent du polaire maritime, qui arrive lui par le NO, après avoir voyagé longuement sur l'Atlantique...

--> à l'origine froid mais long radoucissement par la base, ce qui le rend frais et instable à son arrivée en France (genre ciel de traîne, avec giboulées)

Cette année la particularité aura été que ce radoucissement par la base agissait sur une colonne d'air très froid issu du VP canadien (encore à -8°C à 850 hPa sur la France), ce qui a permis de voir de la neige en plaine avec ce type de masse d'air.

 

La situation qui risque d'arriver est donc totalement différente de ce que nous avons connu précédemment ( on aurait pas alors a priori à redouter le syndrome du degré de trop !)

Edited by sastrugis
Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Kam93 a dit :

 

Eh bien non, ça n'est même pas compréhensible. Depuis quand le sud de la France est une région a froid ou a neige ? Déjà a l'échelle nationale ça n'est pas le cas avec ce climat océanique.

La situation actuelle entrevue par les modeles est juste la situation ideale pour un episode de froid robuste accompagné d'episodes neigeux en plaine. Maintenant savoir où, c'est pas encore le moment. Savourons déjà cette situation pas commune et constatons ce qui va en découler.

Franchement ces interventions répétées et a chaque run qui plus est sont plus que pénibles.

C'est comme si nous au nord on se plaignait a longueur de journée qu'on a pas de soleil.

 

%C2%AB-Schtroumpf-vert-et-vert-schtroump

  • Haha 15
Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Les diagrammes GEFS en image ce midi - ça se passe de commentaire

 

A l'est (vers Strasbourg)

 

Diagramme GEFS

 

A l'ouest (vers Nantes)

Diagramme GEFS

 

Au nord (vers Lille)

 

Diagramme GEFS

 

Au sud (vers Marseille)

Diagramme GEFS

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, F85 a dit :

Les diagrammes GEFS en image ce midi - ça se passe de commentaire

 

Moi qui pensais avoir un diag avec un DET isolé dans le froid, ba il est plus isolé dans le "moins froid" que dans le froid et à côté beaucoup de scénaris qui se suivent dans le bon sens pour cet épisode remarquable!

edit: je parle concernant cette poussée "douce" entrevue pour la moitié Sud du pays 
Ici Clermont
graphe_ens3_geg0.gif

Edited by Toaz
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Désormais la complexité de la prévision n'est plus si le froid arrivera sur la France, mais jusqu’où au sud il arrivera et comment se fera l’interaction entre les basses pressions du large de la péninsule Ibérique jusqu'en Méditerranée avec des remontés douces inévitable un moment ou un autre. Pour le moment inutile d'aller en conjecture  pour savoir quelques régions risque d'être soumise au épisode pluvio neigeux, même s'il est probable dans ce genre de configuration tout le mode soit impacté un moment ou un autre...

Edited by gigi2004
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Ce blocage ressemble à une sorte de lame2 fond (tiens j'ai peut-être enfin trouvé la signification cachée de mon pseudo ridicule :oxD) qui balaie tout sur son passage.

Les anomalies Islandaises qui un temps nous ont fait craindre qu'il ne verrait jamais le jour et les anomalies Atlantiques qui balayaient en 2 temps 3 mouvements la goutte froide continentale(sur certaines projections) ne font finalement pas le poids face à l'ampleur extrême des  mouvements de grande échelle.

Très vite j'ai été frappé par la modélisation de l'emballement méridien précurseur de ce blocage et le résultat pour l'Europe occidentale et la France risque bien  d'être à la hauteur de ces mouvements exceptionnels et encore jamais vu auparavant pour moi.

Pour la France,Je suis en phase avec la chronologie des événements proposée par Ciel d'Encre ci-dessus.

Et la moitié sud semble clairement largement exposée à des phénomènes neigeux importants même s'il reste, à l'heure actuelle, quelques doutes sur la latitude qu'arrivera à atteindre l'advection douce associée à l'anomalie Atlantique du milieu de semaine prochaine et sur l'exposition au risque des régions les plus méridionales.

 

Edited by lame2
  • J'aime 8
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Si la synoptique globale commence a ne plus souffrir de discussions, on distingue assez bien sur l'IFS les très grosses incertitudes thermiques qui concernent le sud (mais pas que) lors d'une possible dégradation humide a compter de mercredi, et qui ne s'éclaireront a mon sens pas avant la fin de cette semaine. 

tempresult_rtm5.gif

tempresult_uqn4.gif

 

Ce qui est indirectement "rassurant" c'est que GEFS plus doux que l'ensemble CEP modélise ces mêmes écarts-types de température, donc a priori rien n'est franchement figé, si ce n'est, et ça n'est pas une lamentation de l'évoquer mais plutôt une constatation d'ordre global,  que le gros froid d'altitude ne concernera pas le sud du pays.

tempresult_tsk7.gif

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, cédric du Lot a dit :

Si la synoptique globale commence a ne plus souffrir de discussions, on distingue assez bien sur l'IFS les très grosses incertitudes thermiques qui concernent le sud (mais pas que) lors d'une possible dégradation humide, et qui ne s'éclaireront a mon sens pas avant la fin de cette semaine. 

 

 

 

Ce qui est indirectement "rassurant" c'est que GEFS plus doux que l'ensemble CEP modélise ces mêmes écarts-types de température, donc a priori rien n'est franchement figé, si ce n'est, et ça n'est pas une lamentation de l'évoquer mais plutôt une constatation d'ordre global,  que le gros froid d'altitude ne concernera pas le sud du pays.

 

 

 

Mouai boff...plus cela avance, plus GEFS ressemble à ENS...de plus l'étalement des anomalies basses sous le blocage tend à s’accroître au fil des runs sur le continent, limitant les grosses intéractions avec les anomalies océaniques...

 

il va avoir beaucoup de changement d'ici là, et je pense toujours plus bas...plus les runs sortent, plus le sud refroidi...il y a 48heures les diagrammes de Toulouse était bien plus haut...

 

C'est tout de même difficile aussi d'estimer le froid en basses et moyennes couches avec un tel flux...à longue échéances...

 

Bref l'effondrement du blocage sur le flanc est du continent me semble peu probable....

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • bernardt60 changed the title to Du 26 février au 4 mars 2018 prévisions méteo semaine 09
  • bernardt60 locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...