Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jt75

Du 26 février au 4 mars 2018 prévisions méteo semaine 09

Recommended Posts

Un pétard mouillé ? Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi...3 jours de très grand froid...C'était prévu...Et après ? Il ne faut pas seulement se contenter du GFS d'hier qui était "prometteur". Les modèles se cherchaient depuis 2 ou 3 jours, et là je pense que la "bonne" voie est simplement trouvée (voir les derniers messages ci-dessus).   

Edited by matt67
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, ludo85 a dit :

On parle de la position d une dépression à 144h quand même...

 et sur un déterministe... certains ont la mémoire courte et n'ont toujours pas compris le principe des ensembles, ni le fait que les déterministes ne sont pas faits pour le moyen terme... Impossible pour l'instant de dire avec certitude qu'il y aura un redoux massif jeudi.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Beaucaire (30)

Pour compléter @DoubleKnacki, le panel GEM suit unanimement GEM, ce qui n'était pas le cas hier, le panel était beaucoup plus éclaté

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

La prévision devient assez fiable tout d'un coup avec nos 3 modèles principaux qui sont concordants. Ca serait incroyable que le scénario allemand gagne et je n'y crois plus moment. Donc le scénario très majoritaire est la propagation du vortex polaire vers la GB permettant aux basses pressions atlantiques de revenir par la péninsule ibérique pour remonter sur la France.  J'ai l'impression d'observer la prévision d'une tempête en France pour savoir précisément où va débarquer la dépression açorienne.

Donc la dépression arrivant des Açores devrait frôler le nord ouest de l'Espagne  vers la Corogne. Mais sa destination reste encore très mal perçue comme un peu la trajectoire d'une tempête.

Si on prend GFS, le run de contrôle suit normalement son déterministe surtout à Moyen terme puisque les calculs sont très ressemblants entre les 2 . Et pourtant le résultat final n'est pas le même.

le déterministe :

gfs-0-162.png?12

Direction la Normandie, plein nord où celle ci et le nord ouest en général serait bien placé pour la neige.

Le run de contrôle :

gens-0-1-156.png?12

la trajectoire se fait sud ouest/nord est et là évidement, les régions touchées par la neige seront bien + nombreuses à l'ouest de cette dépression.

Donc, il faut vraiment pas grand chose pour que ça tourne à la pluie et à la neige, ce qui pour moi interdit la prévision régionale pour l'instant.

Autre comparatif entre le cep et JMA:

Alors oui, ils ne sont pas identiques surtout sur l'étalement du vortex mais c'est pas non plus le jour et la nuit. Et la dépression, on la retrouve sur la Corogne.

ECM1-144.GIF?23-0

J144-21.GIF?23-12

Et pourtant la destination n'est pas la même.

ECM1-168.GIF?23-0

J156-21.GIF?23-12

 

On a la configuration générale et ça se joue dans les détails, et ces détails vont être primordiaux.

 

  • J'aime 5
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bordeaux
il y a 1 minute, Mathieu37 a dit :

Wahouu utilisation du futur... Tant de certitude !! 

La non plus j en mettrais pas ma main à couper vu l ensemble gfs... J attendrai au moins l ebsemble cep... 

De plus sur une situation à tel conflit parler au futur à 5 jours... 

 

Pour info février, mars ou janvier.. Avec de tels gradient de pression, la masse d air peu varier très vite.

 

S tu me relies bien je commente les sorties de ce soir des 3 plus gros ténors qui n'arrivaient pas à se mettre d'accord à 96h. De + je dis "sauf revirement" afin d'apporter un équilibre. On attendra l'ensemble de CEP et la confirmation de GEM et GEFS (et je souhaite vivement qu'ils voient juste.)

 

En janvier les masses d'air Sibériennes sont plus froides et les variations sont surtout plus lente à l'approche du printemps.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de régionalisme je sais mais avec cep le nord de la france n à pas de quoi trop souvent en faire .  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
il y a 4 minutes, Aymeric33 a dit :

 

S tu me relies bien je commente les sorties de ce soir des 3 plus gros ténors qui n'arrivaient pas à se mettre d'accord à 96h. De + je dis "sauf revirement" afin d'apporter un équilibre. On attendra l'ensemble de CEP et la confirmation de GEM et GEFS (et je souhaite vivement qu'ils voient juste.)

 

En janvier les masses d'air Sibériennes sont plus froides et les variations sont surtout plus lente à l'approche du printemps.

1. Je viens de démontrer avec le déterministe que le futur devrait être banni pour la prévision régionale. Sur le plan global, on est d'accord avec un semblant d'accord entre les ténors. Mais le détail est primordial. Si cela vait été dans un flux d'ouest, on aurait strictement rien à faire de la petite différence de trajectoire. Sauf que là, c'est primordial pour le jour J (limite-pluie/neige) et pour les jours d'après si le froid peut s'engouffrer ou pas derrière la dépression.

2. Je ne vois pas en quoi cette situation en janvier aurait été différente. Faut pas confondre températures au sol et masses d'air froid à 1500 m et à 5500 m d'altitude. C'est sur ces 2 dernières que cela se joue et la masse d'air à 500 hpa, s'il est de -35 degrés en janvier, elle restera à -35 en Avril si le paramétrage est le même.

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

  

  Les déterministes sont quand même compliqué en ce moment sachant que le moindre décalage nord ou sud  ouest ou est de 100km change tout. Il y a un réel intérêt de les suivre pour faire  des camps avec les modèles de seconde zone en complètement compte  tenu de la volatilité des modèles mais assez rapidement ils peuvent changer de l'un à l'autre. 

 

GFS jette  rapidement les BPs  en atlantique provoquant un redoux  très temporaire généralisé avant un retour du froid par l'ouest avec la rotation du complexe  dépressionnaire:

 

tempresult_pgi2.gif

 

tempresult_fnf3.gif

 

ARPEGE  est très ressemblant à 120h à GFS 

 

arpegeeur-0-114.png?12

 

UKMO de même mais pour 144h:

 

UW144-21.GIF?23-18

 

 

GEM est toujours aussi radicalement différent des 120h avec une évolution très hivernale  avec un très léger redoux de 6h  sur l'extrême sud:

 

tempresult_yom4.gif

 

tempresult_epb2.gif

 

 

CEP  lui va vers  un jet  en atlantique avec un dégradé nord  sud qui est net sur ce run redoux au nord mais on reste sous les -2° :

 

tempresult_kft8.gif

 

tempresult_ltc2.gif

 

On note que CEP tend au mixte  de GFS et GEM  avec par la suite un décrochage massif  maritime froid  sur l'Europe ce qui tend vers GEM alors que auparavant on est sur un rapprochement GFS avec un fort redoux limité au nord donc aussi pas loin de JMA:

 

tempresult_dea5.gif

 

 

JMA reste  sur un scénario  très hivernal  avec une dépression  acorienne  apportant oeuvre e redoux car elle très au nord et se fait aspirer par le froid sur  la France. On est sur un redoux d'uniquement  24h au sud:

 

tempresult_bsb2.gif

 

tempresult_cph0.gif

 

NAVGEM  voit  une dépression qui irait  très vite en méditerranée de ce fait le redoux est limité sur l'ensemble du pays avec une suite dantesque:

 

tempresult_aqk9.gif

 

tempresult_dxz1.gif

 

 

ICON dans exactement la même logique que JMA  avec un glissement dépressionnaire très rapides et donnant une  suite très froide et dantesque:

 

tempresult_ang6.gif

 

tempresult_unn3.gif

 

 

GEFS  est sur du moitié moitié avec 10 scénarios à redoux plus ou moins fort. Les 10 autres son sur du type Gem/Navgem/Icon

 

graphe_ens3_oay7.gif

 

 

 

C'est donc toujours très très ouvert avec 

 

GFS-UKMO-ARPEGE-9 scénarios GEFS qui tendent à un redoux généralisé temporaire avant un retour frais au nord

 

 GEM-NAVGEM-ICON-8 scénarios GEFS par diverse situations sont hivernales toutes la semaine sauf Gem pour l'extrême sud  durant 12h. 

 

CEP  et JMA- 5 scénarios sont sur un entre deux avec un dégradé nord sud fort avec un rapproché GFS puis une tournur fortement hivernal avec un rapproché  GEM.

 

 

Je suis de l'avis de @DoubleKnacki hormis l'entre deux qui reste à surveiller malgré ça minorité (s'il  se produit ça sera épique jusqu'au jour J  pour les conflits de masse d'air). Ça risque d'un coup d'un seul tourner dans un sens et ça sera définitif. Le choix sera fait  ça sera que des ajustements plutôt limité! 

 

 

Gugo :)

 

Moi je vais au hand je reviendrai pour le 18z  xD

 

  • J'aime 7
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)

GuGO, je ne suis pas d'accord quand tu écris que GFS est très ressemblant à Arpege. Il est ressemblant, c'est sur mais pas très ressemblant et ce sont ces détails qui peuvent tout changer dans la trajectoire de la dépression.

GFS à 114 heures:

gfs-0-114.png?12

Sur GFS, le Vortex a une position bien septentrionale. On voit même le centre de celui (tache + foncée) au nord de l'Allemagne.  Le blocage anticyclonique plus nord et moins puissant.

Sur Arpege, le Vortex est plus étiré avec un anti + puissant et + sud. Le centre de ce vortex qui tend à se renforcer entre 108 et 114 heures se fait sur la France, entre le nord de la France et le sud de la GB. Ce qui pourrait compliquer un peu la remontée des basses pressions.

arpegeeur-0-114.png?12

Ce sont des détails mais qui au final peuvent être importants.

 

Edited by Virgile
  • J'aime 8
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

Le plus gros écart type sur l'ensembliste du cep en terme de température est à 144 heures alors que logiquement ça devrait être dans des échéances les + lointaines. C'est la trajectoire de cette fameuse dépression

EEM0-144.GIF?23-0

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Beaucaire (30)

CEP est l'un des scénarios les plus doux de son ensemble ce soir.

Edited by MagicSummer
  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, MagicSummer a dit :

CEP est l'un des scénarios les pus doux de son ensemble

Ca fais curieusement penser  à GFS déterministe, ce soir c'est les déterministes VS les ensemble j'ai l'impression ^^C'est pas hyper fréquent !

Edited by vincent77270
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 5 minutes, MagicSummer a dit :

CEP est l'un des scénarios les pus doux de son ensemble

 

Mais dans son écart-type qui a bien grimpé, ce matin encore il en sortait...

graphe_ens3_tbl9.png

graphe_ens3_obu9.png

graphe_ens3_myf4.png

 

comment voulez vous qu'avec ça, incertitudes ou non certains n'aient pas envie de 'régionaliser"un peu...

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bordeaux
il y a 41 minutes, Virgile a dit :

1. Je viens de démontrer avec le déterministe que le futur devrait être banni pour la prévision régionale. Sur le plan global, on est d'accord avec un semblant d'accord entre les ténors. Mais le détail est primordial. Si cela vait été dans un flux d'ouest, on aurait strictement rien à faire de la petite différence de trajectoire. Sauf que là, c'est primordial pour le jour J (limite-pluie/neige) et pour les jours d'après si le froid peut s'engouffrer ou pas derrière la dépression.

2. Je ne vois pas en quoi cette situation en janvier aurait été différente. Faut pas confondre températures au sol et masses d'air froid à 1500 m et à 5500 m d'altitude. C'est sur ces 2 dernières que cela se joue et la masse d'air à 500 hpa, s'il est de -35 degrés en janvier, elle restera à -35 en Avril si le paramétrage est le même.

 

Je suis parfaitement conscient du détail Virgile surtout dans ce genre de configuration. J'ai juste précisé que nos modèles ténors étaient en accord jusqu'à 144h ( ce qui est un miracle en ce moment) et que par rapport à leurs sorties le redoux gagne assez vite avec toutes les composantes autour.

 

Après cette échéance moyenne c'est encore l'inconnue, je suis d'accord et je l'ai aussi précisé. J'admets en revanche que j'aurai pu utiliser le conditionnel - chose que je fais à chaque fois - et c 'est ce qui a interpellé certains d'entres vous mais je n'ai en aucun cas fais de régionalisme, au contraire puisque je dis "tout le monde aura droit à son lessivage." Je n'ai pas cité une région plus qu'une autre.

 

Pour les masses d'air froid, j'aurai du développer davantage. Je voulais évoquer que les pulsions chaudes amortissent davantage les écarts et ont donc plus d'impact à bousculer les masses d'air froid une fin février que janvier.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moutiers les mauxfaits

En gros on peut dire que pour le sud le redoux temporaire ou non ne fait presque plus de doutes en l état actuel des choses. C est plus pour le centre et le nord du pays que les choses ne sont pas calées selon la position de la dépression qui devrait apporter soit de la neige seule, soit neige suivie de pluie. La suite est logiquement difficile à prévoir tant que le passage de cette dépression n est pas encore bien appréhendée par les différents modèles.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous livre plusieurs remarques que m'inspirent cette modélisation un peu folle, tellement inhabituelle.

D'abord ce vortex Sibérien avec ses attributs pleinement continentaux et qui devrait être positionné massivement sur le proche Atlantique à 144h:

gfs-4-144.png?12

 

Il pourrait, à cette échéance, être à l'origine de chutes de neige pendant quasiment 1000 km à partir de Brest, vers l'ouest sur l'Océan si on suit à la lettre GFS!

gfs-2-144.png?12

Ce même vortex Sibérien reviendrait en flux d'OSO océanique sur la France dans les échéances suivantes repris par la circulation d'ouest sous le blocage (je croyais que je n'associerais jamais les textes en gras dans une telle phrase O.oxD).

 

Maintenant, regardons le diagramme de Brest à 850 hpa:

 

GFSENS12_48_-4_205.png

 

L'un des plus lisibles et les plus froids de France à cette altitude.

 

Regardons maintenant celui de Strasbourg:

GFSENS12_49_8_205.png

 

A J+7: 28°C d'écart de température entre les scénarios les plus extrêmes, faites vos jeux.

 

Regardons maintenant les T2M au moment où l'advection douce aura atteint son max en terme de latitude:

GFS (NCEP): France, max Temperature 2m, 2018022312 +162h, Fr 02.03.2018 06z

 

En fait c'est un peu comme si on avait inversé l'Est et l'ouest sur nos modèles actuellement :D.

Dans tout ça c'est compliqué de s'y retrouver, d'autant que paradoxalement, c'est un peu comme si  (à moment donné) notre meilleur allier pour conserver des conditions hivernales était la circulation d'ouest alors que notre ennemi était la circulation d'ENE. On s'y perd...

 

Ces types de scénarios (GFS et CEP) sont extrêmes, et raisonnablement on a tendance à limiter la probabilité de leur survenance pour cette raison et aussi parce qu'il sont au bout d'une partie des scénarios.

Oui mais voilà, il s'agit de  GFS et le CEP et ils sont plutôt d'accord ce soir et ça interpelle obligatoirement.

Ce qui est certain, par contre, c'est que ça va encore bouger vue l'échéance, vue la complexité de la situation, vu l'éclatement des scénarios et vue la divergence Est/Ouest sans doute trop énorme pour se réaliser vraiment...

 

 

 

 

Edited by lame2
  • J'aime 8
  • Merci 6
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, ludo85 a dit :

En gros on peut dire que pour le sud le redoux temporaire ou non ne fait presque plus de doutes en l état actuel des choses. C est plus pour le centre et le nord du pays que les choses ne sont pas calées selon la position de la dépression qui devrait apporter soit de la neige seule, soit neige suivie de pluie. La suite est logiquement difficile à prévoir tant que le passage de cette dépression n est pas encore bien appréhendée par les différents modèles.

 

Franchement, je ne pense pas qu'on puisse encore dire ça. C'est vrai que le sud est le moins bien placé mais par exemple quand on regarde attentivement le panel GEFS, on compte:

 

_ 7 scénarios qui restent très très froids (un peu à la GEM) pour la journée de jeudi (la plus critique sur GFS), pour TOUT le pays sans exception.

_ 9 très chauds (comme le Dét).
 

_  4 intermédiaires. Avec du dégradé Nord/Sud ou Ouest/Est.

Donc je pense que rien n'est joué pour personne, même si la probabilité du maintient du froid dans le sud est indéniablement plus faible à l'heure actuelle.

EDIT: Pour le centre de la France (Châteauroux) je crois  que la journée de mercredi 28 est une journée charnière... xDgraphe_ens3_mbv0.gif

 

 

Edited by snow24
  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Naillat, 360m, 23
il y a 4 minutes, lame2 a dit :

D'abord ce vortex Sibérien avec ses attributs pleinement continentaux et qui devrait être positionné massivement sur le proche Atlantique à 144h:

Bonsoir,

je pense qu'une partie des atermoiements des modèles vient justement de cette advection qui est si massive et pénétrante qu'elle déstabilise complètement d'une part les modélisations en d'autre part l'équilibre d'un blocage qui au départ semblait bien parti pour durer. C'est un peu le contraire de l'adage " qui peut le plus peut le moins", en l’occurrence la fuite en avant de la masse d'air froid pourrait être l'élément déclencheur d'un renversement au moins temporaire de la synoptique. Et dans ce cas, il devient compréhensible que les déterministes puissent durablement s'isoler des ensemblistes et des modèles secondaires du type NAVGEM ou JMA si l'on considère qu'ils puissent être les plus finement paramétrés. 

En tout cas, si ce scénario se confirmait demain matin ce ne serait pas de bol pour reprendre les propos de l'homme du Lot ;).

 

  • J'aime 6
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Bonsoir, 

 

A quelle altitude sera située les 850 hPa ce weekend ? Y a t-il des cartes pour ça ? (comme la Z500)

 

Car les -16 à 850 hPa, si c'est 1600 ou 1300 m c'est pas tout à fait la même chose...

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement pour merdredi jeudi, on a un un petit coupure du jet liée au flux d'est trop puissant du la GB:

gfsnh-5-138.png?12

 

 

 

 On a pas de bol tout de même

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Détail de l'ensemble CEP ce soir au 2/03 ,on y dégage toujours 3 scénarios:

 

scénario 1:anomalie transitant sur un axe golfe de Gascogne-pointe Bretonne avec redoux généralisé 40%

scénario 2:anomalie transitant sur un axe pays Basque-Alsace avec redoux temporaire dans le sud 32%

scénario3:anomalie transitant sur un axe Portugal -bassin méditerranéen quasiment sans redoux 28%

 

A noter qu'il y a des scénarios assez creusés.

 

us_model-en-339-0_modez_2018022312_156_1642_149_m4.thumb.png.331a3659f850d2c63e073946539f1d45.pngus_model-en-339-0_modez_2018022312_156_1642_149_m14.thumb.png.9fad0aeca86e5c7d0fe39e4e565b0823.pngus_model-en-339-0_modez_2018022312_156_1642_149_m10.thumb.png.1e985d3ef414b16b9b94a42269dd5ec8.png

 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

  La mini anomalie au large du Portugal qui se décroche de celle des acores migre vers la Tunisie au lieu du golf de gène à cause d'une jet très bas... c'est tout même incroyable

 

 Ces dépressions des acores de plus en plus présentes sont la vrai plais de nos situations d'été comme hivers?

 

 Bref incroyable

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Eaubonne

ICON -EU 18 Z voit le redoux gagner le sud de la France contrairement au 12 Z !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fontaine au bois

Bonsoir à tous,

 

j'ai pas eu le temps de lire tous les postes avant (je rentre d'une longue journée de boulot à l'hôpital :/), mais les modèles ne m'étonnent pas ! La situation est atypique pour eux, par la localisation, l'ampleur du phénomène, sa rareté (une fois tout les cinq à dix ans) donc peu d'historique. 

Pour moi (je me trompe peut-être), les choses vont se caler quand les températures très froides vont rencontrer l'atlantique : ça m'étonnerait qu'il n'y ai pas d'interaction entre la masse glacial et l'océan doux. Un peu similaire à ce qu'il se passe quand les masses froides descendent sur le labrador et ou plus rarement sur la Méditerranée. 

En tous cas la fin de semaine semble propice au conflit de masse d'air. 

Ce soir je ne miserais ni sur un redoux, ni sur une ré-intensification du froid après Vendredi tellement ça pourrait être borderline. Je me demande si dans les prochains jours on va pas avoir des surprises au niveau des ensembles et des DT. Qu'en pensez vous ? Parce que là je suis en terrain vague !! :S 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...