Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jt75

Du 26 février au 4 mars 2018 prévisions méteo semaine 09

Messages recommandés

Posté(e)

Lieu : Saint-Affrique

 

il y a 17 minutes, Aymeric33 a dit :

 

Y a encore de bons  ingrédients mais il nous faut la bonne recette. Pas celle qui est écrite dans le menu et qu'on nous met sous le nez mais qui n'a aucune saveur.  

 

 

 

On va dire que le menu est riche...mais sortant d'une période de disette hivernale, on avait un appétit démesuré. Le risque de coup de vent, de giboulées neigeuse et de cumuls importants dans le sud est grand, cela reste une période peu commune.

 

Mais comme je suis gourmand et même si le scénario dépression méditerranéenne devient de plus en plus condamné par les modèles, il est tout à fait possible encore d'avoir un refroidissement suivant le redoux...., il suffit d'avoir une dépression satellite, la situation est favorable, pour changer notablement les conséquences sur une ou plusieurs régions . L'histoire pour la fin de ce topic reste à écrire.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Issy les Moulineaux

Concernant la trajectoire de la dépression, il faut bien se rendre à l'évidence, beaucoup de scénarios suivent le déterministe. Cependant, il persiste quelques scénarios où la dépression prend une trajectoire plus orientale où les régions du nord-ouest restent dans la zone de conflit :

 

gens-1-1-132_zyq7.png

 

gens-3-1-132_bvo8.png

 

gens-7-1-138_nox3.png

 

P11, P16 sont dans la même optique. On dénombre également 4 scénarios où la dépression est beaucoup plus à l'ouest et ne rentre pas sur le pays.

Modifié par oliv92
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Issy les Moulineaux

CEP 12z décale encore plus à l'ouest les centres d'actions. La dépression prendrait une trajectoire Golfe de Gascogne -> Irlande :

 

ECM1-144.GIF?12

  • Haha 2
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Virgile a dit :

Ca serait bien aussi de ne plus lire sur ce forum des messages à visée psychologique  du style " arrêtez de vous inquiétez car les modèles peuvent changer...". On ne va pas se suicider pour cela. Rien n'est jamais cuit à 100 % et si une surprise incroyable avec un retournement arrivait, et bien on le prendrait avec plaisir. Mais ce soir, le scénario est assez fiable quand on regarde les déterministes et l'ensembliste de GEFS avec un redoux rapide et puissant pour tout le pays. Pour moi et c'est totalement arbitraire, il y a 90 % pour que ce redoux se mette en place. Les 10 % ne sont même pas pour moi un décalage de la dépression + à  l'est (je pense que ce scénario est mort) mais un affaiblissement et un comblement de la dépression ibérique en remontant sur la France permettant à l'air froid de résister au nord de la France uniquement.

 

 Ah bon ? pour quelles raisons ? à cause de la sub-unanimité actuelle des modèles ? Je ne vois pas pourquoi la trajectoire de cette bombe serait si bien calée à 5 jours d'échéance. Si c'est le cas, chapeau bas aux modèles, tous autant qu'ils sont. J'ai plutôt tendance à croire que ça va encore bouger.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Bon clairement on sent que ça ne joue pas à grand chose tout ça, certes le doux semble s'imposer en seconde partie de semaine, mais c'est encore possible que ça change, l'iso 0°C fait du yoyo dans les Alpes avec ce redoux et ce n'est pas le CEP qui va contredire tout ça. Comme @maxicobra je pense que tout cela s'affinera lundi,  ça risque de bouger encore beaucoup d'ici la. 

Modifié par Julien764
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Aix en Provence
il y a 5 minutes, oliv92 a dit :

CEP 12z décale encore plus à l'ouest les centres d'actions. La dépression prendrait une trajectoire Golfe de Gascogne -> Irlande :

 

Ah c'est net ! Avec CEP on va bien fragmenter l'hiver météorologique du printemps météorologique à la date du 1/03/2018. 

Je ne sais plus quel internaute a sorti cette notion mais ce serait le risque de coup de sirocco pour le début mars!

  • J'aime 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Bagnolet (93) ; Altitude : 120m
il y a 7 minutes, Nunatak a dit :

 Ah bon ? pour quelles raisons ? à cause de la sub-unanimité actuelle des modèles ? Je ne vois pas pourquoi la trajectoire de cette bombe serait si bien calée à 5 jours d'échéance. Si c'est le cas, chapeau bas aux modèles, tous autant qu'ils sont. J'ai plutôt tendance à croire que ça va encore bouger.

 

Je suis d'accord avec ces propos, je ne vois pas comment on peut dire que c'est plié a 5 jours d'échéance. Ça va encore beaucoup bouger, comme ça été le cas au début du mois.

Finalement je pense qu'on est passé d'une situation qu'on pensait "canadienne" a une situation "française" tout simplement. 

Mais n'empêche qu'il y a un super potentiel hivernale et comme d'habitude chez nous, ça va se jouer à des détails.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Issy les Moulineaux

Sur ce run de CEP, le redoux gagne le sud-ouest dès la nuit de mardi à mercredi dans le domaine de l'autan. Ce redoux précédé de neige concernerait le nord Aquitaine dans la matinée de mercredi puis s'étendrait rapidement vers le nord. En fin de journée de jeudi, seul le 1/4 NE garderait des températures très froides au sol. Plus au sud, on taperait du 18°C au pied des Pyrénées jeudi. Cette douceur engloberait ensuite tout le pays en cours de week-end avec des pointes à 20°C au sud de l'Aquitaine! Le redoux gagnerait même la Grande Bretagne avec un air froid replié sur la Scandinavie. Quelle évolution par rapport à ce matin. 

Modifié par oliv92
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement, c'est triste de se chamailler comme ça les gars. Même si la situation n'évolue pas favorablement hivernophilement parlant pour la fin de semaine. On a tous la même passion, je trouve qu'on devrait plus profiter du temps de cette semaine qui s'annonce assez atypique et passionnant météorologiquement. On va passer d'une masse d'air glaciale (-16°C à 850hpa) à potentiellement subtropicale en 48h. C'est très rare en Europe de l'ouest au contraire des USA. Après mars arrive, donc il est assez logique que la masse d'air douce se fasse plus pressante. En tout cas, moi je trouve qu'on devrait davantage enjoy le potentiel contraste/dynamisme de cette semaine (pas de patator sur la tronche). Peace. 

Modifié par MPe.s
  • J'aime 9
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le redoux serait vu encore plus puissant qu'on ne le pensais sur le dernier Cep. On peux même oublier la neige de redoux sur les parties les plus exposés sud du pays. 

Attendons les prochaines sorties mais je pense que c'est pratiquement plié à quelques degrés près.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, oceanoxe85 a dit :

pourquoi pas 30 degrés aussi! faut pas éxagerer

 

Ce qu'il dit est vrai. Avec ces dépressions très creuses propulsant de l'air plus doux et humide en altitude  (flux de sud) , il faut s'attendre à un gros redoux autour des Pyrénées (notamment du a l'effet de foehn). On sera début mars aussi, il faut pas l'oublier. Donc les radiations sont plus fortes et journées plus longues. 

Modifié par MPe.s
  • J'aime 1
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
il y a 4 minutes, oceanoxe85 a dit :

pourquoi pas 30 degrés aussi! faut pas éxagerer

 

  Il n'empêche que.... c'est printanier ça et c'est pas le plus chaud !

 

192-778.gif

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gros problème de ce redoux, c'est qu'il arriverait avec des dépressions, dépressions accompagnées de précipitations. Les sols et nappes sont saturés et si les précipitions  importantes entrevues par certains modèles ont lieu, on risque d'entendre de nouveau parler d’inondations.

Certains agriculteurs, les plus touchés par les dernières innondations, commencent à s'inquiéter du possible retard des certaines plantations (sols boueux, voire reportage des infos de ce soir)

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Cela dit quant à 10 jours de l'échéance, on voit des cartes de rêves, on sait qu'à 10jours, les choses ont quand même de bonnes probabilités d'évoluer.

 

Or comme ces cartes nous présentaient des situations formidables pour les hivernophiles , on pouvait se douter (facile à dire après) que les dites évolutiions ne pourraient pas aller vers encore plus de  froid, statistiquement parlant. Et de fait, elles sont donc allées vers le  plus doux.

 

En fait les vraies estrêmes  qu'on atteint  dorénavant assez facilement dans nos contrées, c'est  sécheresse, chaleur, hautes pressions ...

et puis parfois flotte, ce qui est quand même de loin le moins pire.

 

Si il y a nervosité ici, c'est qu'il y a frustration. Compréhensible.

 

Ce fil doit battre le record de nombre de pages pour le long terme.

 

Plus dure est la chute.

 

Accordons quelques pouillèmes d'espoir pour un revirement (5% ?)

 

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Les modèles ne sont pas doués de conscience et ne sortent pas de "cartes de rêve". 

 

Le procès de la "croyance" en "des cartes de rêve" ou la pseudo-logique "du froid qui devient moins froid" est donc sans objet. Et je reste gentil en répondant cela. 

 

Sur ça je te rejoins complètement. 

 

En revanche je ne sais plus depuis combien de temps je suis sur IC mais j'ai énormément de mal à me rappeler d'une situation où après avoir longtemps modélisé une situation "douce" les modèles ont tous viré de bord 2 ou 4 jours avant pour nous offrir une magnifique situation hivernale. (Alors que j'ai vécu la situation inverse bien plus d'une dizaine de fois).

 

Il serait donc intéressant de pouvoir avoir une statistique sur ces 10 dernières années pour etayer mes propos. (Qui sont peut être erronés et simpmement dûs à ce qu'on appelle la "mémoire selective").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Portugal(sesimbra)

Le constat est dur ce soir sur les modèles même après avoir eu un sérieux avertissement hier malgré quelques modèles dont CEP qui laissait espérer quelques choses d’hivernale et durable pour certaine région du nord de la France. Hormis Arpège et ICON  qui laisse un très maigre espoir pour l’extrême Nord, il faut avouer que les poids lourds GFS/CEP/UKMO laissent peu de chance aux "hivernophiles".

Encore un mince espoir sur les ensembles GFS et CEP  pour l'extrème Nord , mais assez minoritaires désormais quoiqu'en météo rien est sur à 100%

 

graphe_ens3.php?mode=0&x=&y=&run=12&vill

graphe3_1000___3.07585_50.6288_Lille.gif

graphe6_1000___3.07585_50.6288_Lille.gif

 

Modifié par gigi2004

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne viens jamais sur ce forum , juste pour lire vos commentaire éclairer mais la aujourd'hui exceptionnellement et peut être que mon post sera supprimé et je ne comprend pas énormément de chose mais je doute d'un fort redoux aussi rapide.

En 2006 il a fallu attendre plus longtemps pour le redoux  et au lieu de se retrouver avec 10 cm de neige j'en avais 70 devant la maison du jamais vu ici. La configuration était peut être différente vu qu'elle venait de méditerranée mais quand même. Encore une fois pour savoir pour la neige attendait Mardi pour savoir si elle sera présente ou non en quantité.  

L'impatience ici est forte moi le premier... Mais je pense qu'il faut plutôt aller sur le forum  à court terme. 

Sur une prévisions à 5 jours les modèles cela reste grosso modo  de bonne prévisions mais je suis désolé au de la cela reste souvent  du rêve ou parfois cauchemar ou surprises pour finir.

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, snow24 a dit :

 

Sur ça je te rejoins complètement. 

 

En revanche je ne sais plus depuis combien de temps je suis sur IC mais j'ai énormément de mal à me rappeler d'une situation où après avoir longtemps modélisé une situation "douce" les modèles ont tous viré de bord 2 ou 4 jours avant pour nous offrir une magnifique situation hivernale. (Alors que j'ai vécu la situation inverse bien plus d'une dizaine de fois).

 

Il serait donc intéressant de pouvoir avoir une statistique sur ces 10 dernières années pour etayer mes propos. (Qui sont peut être erronés et simpmement dûs à ce qu'on appelle la "mémoire selective").

 C'est clair. Mais cela dit c'est une chose a souligner :  c'est logique, le climat français est déjà très contrasté en hiver (est/ouest ou nord/sud) du a la forte influence océanique dont la France profites (il faut le dire beaucoup de pays envient notre très agréable climat) .

 

Donc sans meme avoir tire de resultats probants d'une analyse de chiffres cela ira toujours plus souvent dans le sens du courant océanique gagnant que du flux d'Est rageant parfois par sa force a se retirer si vite de l'Europe de l'Ouest 🙄.

 

D'ailleurs ce soir les modèles rejoignent ce pas mais je pense que l'échéance est lointaine et que les ajustements peuvent beaucoup joués. Avec cette dépression on sait comment réagis parfois ce genre de zone de conflit qui même en dépit d'une forte fiabilité des modèles (si ils persistent en ce sens les prochains jours) en live provoquent des surprises qui font que la météo n'est pas (encore) une science exact :).

Modifié par Cyclonus
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Issy les Moulineaux

En repassant les runs antérieurs, on constate que CEP et son ensembliste ont finalement sous-estimé la puissance de l'AS et par conséquent la faculté du talweg continental à se propager sur l'océan. Voici ce que prévoyait l'ensembliste mercredi soir pour mardi prochain :

 

EDM1-144.GIF?12

 

Et voici la prévision de ce soir pour la même échéance :

 

EDM1-72.GIF?12

Globalement, ENSCEP de mercredi a bien perçu les grands acteurs de la synoptique à l'échelle continentale. Il a en revanche exagérer la migration de l'AS en blocage Islandais. Ce point est important car finalement l'AS est beaucoup plus costaud que prévu si bien que rien n'empêche la progression du talweg continental vers l'ouest. A l'échéance suivante, ENSCEP de mercredi dernier prévoyait le rétablissement des basses pressions sur la Scandinavie avec un talweg continental restant scotché sur l'Europe de l'ouest :

 

EDM1-168.GIF?12

 

Ce soir, ENSCEP prévoit au contraire des hautes pressions persistantes sur la Scandinavie favorisant la progression du talweg continental vers l'océan dans un flux d'est :

 

EDM1-96.GIF?12

 

Du coup, l'intéraction entre le talweg continental et la dépression sur les Açores est beaucoup plus significative et se produit beaucoup plus à l'ouest entrainant un redressement du flux au S sur le pays. 

 

  

Modifié par oliv92
  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Rétrospectivement, disons que la dépression à l'Ouest des Açores à largement pris le pas sur celle au SO de la péninsule Ibérique, celle qui permettait un creusement en méditerranée, pour entretenir  des conditions hivernales, avec également une élévation forcée des HG sur l'Atlantique fixant le blocage en fuite etc etc...

Mais le creusement explosif sur l'Atlantique à mis du temps à être majoritaire, on osait même plus trop poster tellement c'était incertain comme situation avec une évolution en VDF loin d'être une hypothèse farfelue:

 

C'était à 168h:

ECH1-168_wjf0.GIF

 

C'est dans 48h:

ECH1-48_ten5.GIF

 

Peut être qu'il aurait fallu être capable de voir que l'anticyclone de surface sur le Labrador sur la première carte était voué à l'échec, en raison de l'émergence d'une dépression sur ce continent capable d'étirer davantage et classiquement le front polaire (:() via un talweg avec  la dorsale associée à l'avant. 

 

La modélisation s'est standardisée en ce sens depuis sur cette zone, permettant à cette dorsale d'ampleur limitée, d'alimenter davantage la pointe du talweg côté Atlantique initiant cette fois le fameux creusement conséquent qui nous intéresse près des Açores.

 

Vrai ou pas comme rétrospection, mais en tout cas une nouvelle illustration que la finesse de la cyclogenèse d'ici, aura une influence sur celle la-bas, qui agira sur celle d'ici, point de cloisonnement dans la machine en somme. 

On le sait, mais on le ressent mieux quand on a suivi de près une situation sur une période donnée.

Ce qui ne permet de toute façon pas de cibler là où le déterministe sur-évalue vs là où il sous-évalue. 

D'où l'approche probabiliste, qui nous aura elle aussi montrer quelques faiblesses, en bonne partie par prétention d'estimer qu'une tendance au moins lointaine se dégageait au loin donc.

 

Ce qui nous emmène donc à ce scénario de redoux proche de l'unanimité, reste comme le dit Ciel d'encre, des micro-ajustements, et les écart type 120h de l'IFS semblent confirmer que le terme "micro-ajustement" est adapté:

EEM1-120pde1_mini.png

EEM0-120ouu7_mini.png

 

On va peut être ensuite devoir se pencher sur les pluviomètres en effet, c'est tout l'art de passer subtilement d'une circulation sous blocage à un zonal maison, quelques degrés de pente, et quelques cv en plus dans le moteur, rien d'autre:

EDM101-216xex5_mini.png

 

EDM101-144abk5_mini.png

 

Modifié par sebb
  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

J'hésite sérieusement à fermer ce topic.

 

Presque la moitié de vos posts sont modérés et rendus invisibles. Je ne sais pas si vous imaginez la masse de blabla inutile et polémique que cela représente.

 

Alors on va se calmer et ceux qui ont des comptes à régler entre eux ils le font par MP, merci.

 

Dernier rappel.

  • J'aime 6
  • Merci 4
  • Haha 9
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Beaucaire (30)

GFS décale cette fameuse dépression à l'Ouest une nouvelle fois, le redoux atteint même une partie du Sud de l'Angleterre et frôle quelques heures les côtes irlandaises

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A  ce rythme l'interaction va se faire tellement à l'ouest que l'anomalie Sibérienne va finir par ne jamais arriver sur la France :D.

C'est quand même sidérant de voir une telle évolution des modèles.

Plus sérieusement, de modélisations en modélisations on voit l'anomalie "Açorienne" prendre une trajectoire de plus en plus occidentale!

Hier matin, elle passait vers la Normandie, hier soir sur la pointe Bretagne, actuellement à 200km à l'ouest de la pointe Bretagne, et demain?

Le conflit de masse d'air (le vrai) est maintenant rejeté au nord de la GB.

Qu'en sera t-il demain?

C'est plus que bluffant.

Je veux bien que les modèles maîtrisent ce genre de situation sur d'autres parties du globes mais j'ai du mal à comprendre qu'ils modélisent aujourd'hui des scénarios qui n'étaient même pas présents sur les panels il y a 2 jours...

Comment faire une prévision en partant de ce constat?

Même GFS qui était le scénario le plus occidental de son panel il y a 48 h, l'était beaucoup moins que ce soir.

On a l'impression que les modèles sous-estiment toujours la capacité des anomalies basses à soulever les anomalies subtropicales et vis versa.

 

Edit: merci  Gaet pour tes posts toujours très pros et pédagogiques! Mon post n'est pas du tout tourné contre toi personnellement même si je fais référence à ton dernier post. Mais je suis sidéré par la tournure que prennent les modèles et j'ai du mal à comprendre ce qui sous-tend ce changement de cap si radical, c'est juste ça qui me fait réagir.

Modifié par lame2
  • J'aime 12
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Mérignac (33) / originaire de Grabels (34)

Bonsoir,

 

Le début et milieu de semaine étant désormais sont désormais bien appréhendés à grande échelle.

On commence la semaine avec cet épisode très froid (trop court pour parler de VDF, mais pas encore certain non plus, on fera le bilan plus tard, cf un de mes précédents posts) caractérisé par une advection d'air froid et cyclonique en altitude, en périphérie sud d'un blocage de grande échelle entre l'Islande et le nord de la Norvège.

Au sol, c'est anticyclonique. De l'air glacial est advecté depuis l'est de l'Europe., caractérisé par des tpw autour de -6/-10°C au nord et -2/-6°C au sud. Pensez à mettre de la crème pour les mains, cet air froid sera particulièrement sec jusqu'à mardi au sud et mercredi au nord.

Dès mercredi, ça change par le sud. La marge de la perturbation située bien au large du Portugal gagne en altitude. On va assister à une belle frontogénèse, et le front chaud va réussir à balayer tout l'air glacial en altitude. Regardez une carte de jet, et vous verrez la frontogénèse mercredi matin avec un jet qui prend des vitamines sur le centre du pays.

Pour moi, il ne fait guère de doute que tout le pays va être balayé du nord au sud et de l'ouest à l'est par l'air doux dans les basses couches. Alors oui, il devrait y avoir un épisode neigeux généralisé au niveau de la frontogénèse et au gré de recirculations favorables à la neige (notamment près de la Médit'), mais il n'y a plus de suspense. La semaine ne sera pas glaciale dans sa totalité. Ensuite, on va garder un morceau de bas géopotentiels sur le proche Atlantique, qui pourrait balancer des cyclogénèses plus ou moins explosives. A surveiller, en cette période de grandes marées. Comme il y a pas mal d'air froid en réserve en altitude assez proche, cela devrait rester possible pour de la neige en plaine, notamment sur le nord-ouest du pays, au nord des têtes d'ondes secondaires. A suivre notamment samedi ?

Le sud-est du pays, après un éventuel épisode neigeux remarquable (cf topic régional :) ), devrait connaître une fin de semaine plus calme, voire très douce, cela dépend de l'axe de la dorsale nord-africaine, qui aime bien se positionner par là bas au mois de mars..

  • J'aime 13
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir.

Et si a ce rythme cette anomalie açorienne finissait par ne plus venir du tout nous voir... quel scénanario aurions nous?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...