Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jt75

Du 26 février au 4 mars 2018 prévisions méteo semaine 09

Recommended Posts

il y a 36 minutes, los a dit :

bonsoir.

Et si a ce rythme cette anomalie açorienne finissait par ne plus venir du tout nous voir... quel scénanario aurions nous?

Peut-être un scénario à la Arpège avec une interaction faible et un talweg Sibérien qui poursuivrait sa route vers l'ouest xD.

Qui sait ce qu'il se passerait alors plus à l'est?

En fait le plus logique serait une activation encore plus forte du flux de SO vers nous.

Edited by lame2
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie
il y a 6 minutes, los a dit :

bonsoir.

Et si a ce rythme cette anomalie açorienne finissait par ne plus venir du tout nous voir... quel scénanario aurions nous?

 

A ce rythme ce sera probablement le Ragnakok, la fin de toute vie. Non je pense que l'air doux remonterait sur l'Atlantique provoquant finalement un GA  mais il est sur que l'on passerait probablement par un conflit de masse d'air.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a quand même réussi à prévoir cette coulée froide aux alentours du 17-18 Février soit 7-8 jours à l'avance ce qui prouve que les modèles on très tôt émis le signal, il ne faut, je pense, pas toujours remmettre tout en question. Certe on prend tous un coup derrière la tête comme bien souvent, On a vu des runs avec du froid a perte de vues et des précipitations sur la globalité du pays, mais on à l'habitude de ces retournements. Le 18z gfs est terrible est annule presque tout espoir d'épisodes neigeux digne de ce nom en plaine pour l'échéance de ce topic, la pillule serait dure à avaler si les choses empire encore. Les modèles ne peuvent pas tout prévoir, disons qu'ils crée une tendance sur du LT et non une prévision, la prévision n'existe pas réellement au delà de j+5. 

 

Malgré tout je me répète mais cette mini vague de froid a était cerné très tôt, on aurait pu partir sur un flop dès le départ, disons que l'on a eu un gateau avec une cerise à n moment donné, puis la cerise à disparu et pour finir quelqu'un à piqué une part, mais il nous reste un gateau tout de même. ;)

 

  • Merci 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, lame2 a dit :

Peut-être un scénario à la Arpège avec une interaction faible et un talweg Sibérien qui poursuivrait sa route vers l'ouest xD.

Qui sait ce qu'il se passerait alors plus à l'est?

Et donc brutalement nos modèles pourraient  modéliser effectivement ce talweg Siberien donc plus simple et deja plus frequent... non?

comme tu le dis  vraiment  ils gèrent mal cette anomalie et la décale de façon sidéranteO.o

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yutz(moselle)

On pourrait résumer ce topic à comment passer d’un flux de NE à un flux de SO.

la dépression qui va se creuser sur Gascogne va remonter le long des côtes atlantiques françaises pour finir sur l’Irlande sur CEP  (car sur gfs elle prend une direction plus classique SO on va dire) ce qui ouvre la voie aux perturbations atlantiques  à l’arrière.

on repasserait alors dans un flux classique par la suite d’O à SO.

Pour résumer on se fait troller comme jamais sur cette affaire car non seulement fin de la vague de froid (à voir si elle prendra ce nom) mais en plus on va repasser  par un tour de pass pass ,en flux océanique classique.

ECMWF_030_FR_G30_fr-FR_fr.png

 

ECMWF_096_FR_G30_fr-FR_fr.png

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon en fouillant un peu il y a NAVGEM qui limite bien le redoux de mercredi/jeudi.

navgemfr-1-114_zmr1.png

Moi je l'aime bien NAVGEM, j'ai toujours aimé ce modèle, c'est mon préféré...  Quoi je suis pas crédible?

  • J'aime 3
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Rarement vue une telle carte (ici l'Ile de France,  mais c'est quasi semblable  sur les 3/4 du pays)

 

  1. On a l'impression qu'il y a qu'une seule courbe tant l'unanimité est parfaite pour les 5 prochains jours!
  2. -15° atteint  !!
  3. En 28h  ...   + 18° !!!

 

 

image.png.60abc2e86ad15d05dc67ca9a5c6911f9.png

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme prévu la VDF est en train d'accélérer la prise en glace de la baltique. A suivre maintenant la mer du nord côté allemand !

 

curicesnownh.png

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 remarques :

- Un redoux spectaculaire et humide en altitude au-dessus d'une pellicule d'air et de sols glacés : grand danger de pluie verglaçante sur nombre de régions - je m'étonne qu'on ne parle guère ici de ce danger. Et là vu les contrastes de température verticaux et les glissades assurées, je mettrais vigilance rouge.

- Concernant la brièveté d'une vague de froid intense, c'est très rare mais possible : tout d'abord une vague au sens premier du terme n'est guère qu'un passage d'une masse d'air ; Si il n'y en a qu'une et les autres ne suivent pas derrière, c'est 2/3 jours de froid max. Par ailleurs, historiquement j'ai en mémoire un exemple du début du XXe siècle où la température dégringole en 2 jours pour remonter aussi vite et aussi intensément ensuite : je crois que c'était en janvier, à Paris la Tx passe de +7°C à -7°C en 48 h (oui, la Tx) avant de remonter à +7°C en 48 h (en gros. N'étant pas chez moi actuellement, je vous retrouverai l'épisode d'ici lundi).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, anecdote a dit :

2 remarques :

- Un redoux spectaculaire et humide en altitude au-dessus d'une pellicule d'air et de sols glacés : grand danger de pluie verglaçante sur nombre de régions - je m'étonne qu'on ne parle guère ici de ce danger. Et là vu les contrastes de température verticaux et les glissades assurées, je mettrais vigilance rouge.

- Concernant la brièveté d'une vague de froid intense, c'est très rare mais possible : tout d'abord une vague au sens premier du terme n'est guère qu'un passage d'une masse d'air ; Si il n'y en a qu'une et les autres ne suivent pas derrière, c'est 2/3 jours de froid max. Par ailleurs, historiquement j'ai en mémoire un exemple du début du XXe siècle où la température dégringole en 2 jours pour remonter aussi vite et aussi intensément ensuite : je crois que c'était en janvier, à Paris la Tx passe de +7°C à -7°C en 48 h (oui, la Tx) avant de remonter à +7°C en 48 h (en gros. N'étant pas chez moi actuellement, je vous retrouverai l'épisode d'ici lundi).

 

+1

Complètement d'accord avec toi sur le risque de pluies verglaçantes, bien plus important à mon sens, et pour les raisons que tu donnes que la neige.

Il va falloir être attentif....et à mon avis, les carrossiers le sont :D

 

Pour des fins brutales de VDF,  en 1985 (une "vrai" VDF de près de 3 semaines....) à Lyon, entre les 17 et 19 janvier, on est passé respectivement de -17.1°C à +1.0°C pour les Tn et de -10.2°C à +6.4°C pour les Tx, soit 18°C d'écart en 48h...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Ce silence de mort ce matin en dit beaucoup pourtant cette synoptique reste fragile, tout ce joue à 48h avec la modélisation de cette dépression sur l'Atlantique, son interaction avec les HP et les BP sur l'Europe va être déterminante, en soit il est clair que l'on risque de passer de l'hiver au printemps en un coups

GFS 

gfs-0-48_evm5.png

GEFS

gens-0-1-48_qwi1.png

UKMO

UW48-21_drc8.GIF

CEP

ECM1-48_tbp4.GIF

 

La  dessus les modèles sont unanimes et voient la même mécanique qui va pousser les amoureux de l'hiver a l'hibernation, pour la fin de semaine le panel GEFS suit l'ensembliste, GEM suit également, ICON est un peu plus froid sans excès. 

 

 

 

 

Edited by Julien764

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Ces variations de température de grande amplitude sont la signature des climats "continentaux".

C'est très fréquent de voir des variations de cette amplitude en Sibérie et du coup des écarts de température de 20 ou 25C en 100km et en 24h.

Chose qui n'existe pas dans la ceinture tropicale ou dans les déserts de la péninsule arabique.

 

Quand on est hivernophile, on prend le froid et ses "conséquences colatérales"...😁🤒😉

 

A+!

Alex.

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)
Il y a 6 heures, jt75 a dit :

Rarement vue une telle carte (ici l'Ile de France,  mais c'est quasi semblable  sur les 3/4 du pays)

 

  1. On a l'impression qu'il y a qu'une seule courbe tant l'unanimité est parfaite pour les 5 prochains jours!
  2. -15° atteint  !!
  3. En 28h  ...   + 18° !!!

 

 

image.png.60abc2e86ad15d05dc67ca9a5c6911f9.png

 

 

Nous avons la même ici en magasin, mon bon Monsieur, avec un coup de froid un poil moins intense et un peu plus furtif ... 

En revanche, le redoux est intense, lui, et il ne devrait pas être furtif ! 

 

MT8_Toulouse_ens.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : oyeu 38 (580M d'altitude)

Par contre ce que je ne trouve pas normal c'est de dire que l'on va passer de l'hiver au printemps ok gros redoux de prevu mais on par de très bas si on regarde les moyennes on restera entre 0 et 5 degrés a 850htp ce n'est pas non plus printanier. 

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, pit38 a dit :

Par contre ce que je ne trouve pas normal c'est de dire que l'on va passer de l'hiver au printemps ok gros redoux de prevu mais on par de très bas si on regarde les moyennes on restera entre 0 et 5 degrés a 850htp ce n'est pas non plus printanier. 

 

Quand je regarde par chez moi ca donnerait du 15° l'après midi.

 

Un 15° avec soleil, tu te sens plutôt bien dehors, donc si ca commence à être le printemps, et au delà de ça quand on regarde la poussée sud ouest, ça envoi du chaud ...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fontaine au bois

Bonjour à tous, 

 

Félicitation tout de même à GFS qui pour le coup a bien trouvé ce qu'il se tramait bien à l'avance. Son entêtement au niveau de son ensemble et de son DT aura eu raison de tous les modèles !

Il ne reste plus que quelques détails à régler au niveau de la trajectoire si on chipote à 100 ou 200 km prêt : 

 

 gens-0-1-120_cco2.png

ECM1-120_las5.GIF

gem-0-120_cdi8.png

 

Malheureusement il s'agira là bien d'un redoux qui a gagné le sud dans les projections, puis la Loire. En fin de compte celui là ne s'arrêtera pas aux Pyrénées  mais aux frontières de l'Angleterre : 

 

gfs-1-126_nif1.png

 

Nous n'avons plus aucunes hésitations jusque jeudi, concernant tout cela 

Même l'ensemble GEM rejoint ses compères, illustration : plein centre de la France :

graphe_ens3_hbs9.gif

Dans le nord de la France on sent que ça commence à venir pour lui : 

graphe_ens3_shh7.gif

 

Pour ce qui est des suites à ce redoux, on sentait il y a quelques jours qu'après ce dernier, même si il se produisait nous pourrions renouer avec un temps froid voir très froid par la suite. Celui-ci aurait pu généré un conflit de masse d'air au Nord de la Loire pour ensuite réinjecter de l'air très froid en altitude. Cette hypothèse est à expulsé. Même si les ensembles hésites encore, il n'y a plus du tout ce genre de scénarios.

 

- Cette éventualité est a oublier pour l'extreme sud

- Le centre renouerait avec des températures de saison 

- Dans le Nord nous retrouverions un temps de saison légèrement frais. 

 

Félicitation à @aLeXo_59 qui a bien fait de s'entêter dans sa confiance en GFS, ces arguments ont eu raison aujourd'hui. Je suis humble et reconnait que Vendredi midi tu avais raison dans tes mises en garde. Je ne pensais pas que nous pouvions passer d'une situation si extreme à ça en si peu de temps et j'en suis désolé !!! 

 

Edited by equality
  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'entrée dans le printemps météorologique devrait être marqué par un conflit de masse d'air marqué sur le sud-ouest de Europe... la France se trouvant sur la zone de contact. Ce matin tous les modèles pour le 01/03 coupent la France en deux au niveau de la T° pour la surface 850 hPa. Pour le temps sensible sur le plancher des vaches, il faudra bien sûr tenir compte de la situation dans les BC pour apprécier les phénomènes hivernaux potentiels : neige et verglas.

La suite semblerait indiquer la progression de l'air doux vers le nord mais méfions nous quand même de l'anticyclone scandinave qui, dans le MT et le CT, fait souvent de la "résistance" à la pression venue de l'Atlantique. Il faudra donc surveiller sur les prochains ce qu'il se passe concrètement au NE et au SO de la France pour ajuster la position de la zone de contact...

 

blob.thumb.png.88c02924b69ec18f15809738fab732a8.png

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 10
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 35680 Vergéal

Perdons pas espor il reste un irreductible...NAVGEM

 

image.thumb.png.7dd9301b4a6584ee3be5f6c62dd49e3e.png

 

image.thumb.png.c9d7863d5158a489a162067f8c154a84.png

 

xDxD:|o.O:o

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La synoptique est tous cas peu commune : une grosse goutte froide qui se détache sur l'Atlantique, qui développe une anomalie chaude en surface, laquelle par humidité océanique génère énormément de nuages et de pluie, détruisant la goutte froide, de telle sorte que l'anomalie chaude de surface soit réaspirée par l'anomalie de tropopause venue de l'Est et provoque le si rapide flux de sud. La vitesse à laquelle la chaleur océanique va détruire la goutte froide est remarquable, quand on sait que certaines gouttes froides tiennent des jours et détruisent la prévisibilité à plus 3 jours.

De plus, l'étendue des fortes pluies en mer est remarquable pour le domaine açorien.

54_30.gif

 

Pour info, cette goutte froide n'est toujours pas détachée, donc tout va aller très vite.

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 9
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Cotissois 31 a dit :

La synoptique est tous cas peu commune : une grosse goutte froide qui se détache sur l'Atlantique, qui développe une anomalie chaude en surface, laquelle par humidité océanique génère énormément de nuages et de pluie, détruisant la goutte froide, de telle sorte que l'anomalie chaude de surface soit réaspirée par l'anomalie de tropopause venue de l'Est et provoque le si rapide flux de sud. La vitesse à laquelle la chaleur océanique va détruire la goutte froide est remarquable, quand on sait que certaines gouttes froides tiennent des jours et détruisent la prévisibilité à plus 3 jours.

De plus, l'étendue des fortes pluies en mer est remarquable pour le domaine açorien.

54_30.gif

 

Pour info, cette goutte froide n'est toujours pas détachée, donc tout va aller très vite.

Et C est en tout cas une remarquable réussite des modèles numériques avec une telle concordance à 6 jours pour cette situation rare sous nos contrées ! 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Cotissois 31 a dit :

Pour info, cette goutte froide n'est toujours pas détachée, donc tout va aller très vite.

 

A la vue des dernières cartes réelles, le dynamisme du talweg atlantique se fait assez lentement et, pour le moment, en s'effilochant dans sa plongée vers le sud.  J'attends donc de voir concrètement comment va se re-dynamiser l'affaire pour évoluer en GF et conditionner les caractéristiques de l'interaction avec la coulée continentale en cours de progression vers l'Europe occidentale... Choc des titans ou non ? A suivre !

 

blob.thumb.png.1e356c34f1c0fefefef7422ada5d9e87.png

 

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

La dispersion du blocage façon puzzle et son évacuation vers l'ouest en deuxième moitié d'échéance a pour effet d'une rapide reconstitution du froid autour du pôle, il n'est pas impossible que d'ici quelques jours  le VP troposphérique se remette a tourner "dans le bon sens", malgré un VP stratosphérique pas encore au mieux de sa forme...

On note en tout cas que l'anomalie Atlantique n'est pas la seule responsable de nos déboires, mais  c'est bel et bien ce blocage qui ne bloque en fait rien, puisqu'il  est en perpétuel mouvement passant d'un AS en GA et glissant rapidement plus a l'ouest grâce au vide cyclonique dans le secteur généralement agité de Terre-neuve.

 

C'est aussi de la haute précision pour un foirage en règle...

 

tempresult_fji2.gif

tempresult_rza7.gif

tempresult_tax7.gif

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 7
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

Comme tout a été écrit depuis 24 heures, je ne vais pas revenir dessus avec un redoux puissant gagnant tout le pays vendredi. Comme je l'ai évoqué, hier, il y a une petite chance, une toute petite chance pour les régions les + au nord (pour le sud, c'est perdu) d'avoir soit quelques heures en plus de conflit de masse d'air ou d'un retour du froid après le redoux.

Il faut oublier le décalage de la dépression ibérique de 1000 kms + à l'est, c'était déjà fichu hier et cela l'est encore plus aujourd'hui.

Voilà la possibilité qui est une toute petite possibilité mais qui a le mérite d'exister.

La très grosse partie du vortex polaire (anomalie sibérienne) devrait s'étirer et s'évacuer dans un premier temps vers l'Irlande et l'océan. Il faudrait surveiller le reste de cette anomalie qui est sur le continent européen. Il y a une petite partie qui resterait accrochée à la mer noire et c'est vu par toutes les modèles et éventuellement un autre petit bout (mais c'est aléatoire) présent sur certains scénarios sur la Pologne.

On le voit ici :

gens-2-1-102.png?6

Cette anomalie dans cette circulation d'est prendrait la trajectoire de l'Allemagne et de l’Angleterre ou allemagne-scandinavie freinant et empêchant la dépression ibérique de remonter sur les iles britanniques.

On voit cette configuration sur certains scénarios de GEFS (1,2, 19,20...) mais aussi sur le déterministe d'un modèle qui est Nogaps ce midi:

navgem-0-120.png?25-12

On retrouve notre anomalie polonaise sur la GB empêchant et obligeant la dépression d'avoir une trajectoire "est "sous le blocage.

  • J'aime 9
  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Armentières
Il y a 2 heures, equality a dit :

Félicitation à @aLeXo_59 qui a bien fait de s'entêter dans sa confiance en GFS, ces arguments on eu raison aujourd'hui. Je suis humble et reconnait que Vendredi midi tu avais raison dans tes mises en garde. Je ne pensais pas que nous pouvions passer d'une situation si extreme à ça en si peu de temps et j'en suis désolé !!! 

 

 

Raison sur les mises en gardes contre Gem oui, mais je ne suivais pas tant Gfs que ça :ph34r:. A titre perso je voyais un redoux en 2 temps avec un gros redoux sur une belle moitié sud et une zone de conflit neigeuse et par la suite un redoux plus lent par la reprise du flux océanique provoqué par l’interaction que l'on voit sur l'atlantique.

 

Je vais profiter de ce post pour tenter de détailler les étapes de la mise en place du changement. Je m'explique, il y a 7 jours nous pouvions voir des cartes idylliques de ce type :x :

 

image.png.e7402cc7aea1034c06e93f3f484d6678.png

 

Un grand froid débarquant sur la France, piloté par un As puissant. Nous avions déjà la présence d'anomalies sur l'atlantique prêtes à capter ce froid et amener une poussée douce par le sud. Le risque de redoux pouvait être dans les hypothèses 10 jours en avance, pas mal !

 

Mais après ces cartes, on pouvait se dire "il y aura du changements" car les modèles ne sont jamais des copier-coller en avançant dans le temps. Si parfois ces changements sont brusques et imprévisibles, on peut parfois capter des indices.

 

Il y en a des dizaines pour toutes les zones à forte incertitude je pense, mais certains ont eu plus de conséquences. Un des premier que j'ai envie de montrer se situe sur cette carte.

 

image.png.595af5f2d733d01da37de9dcbc154289.png

 

Ce qui change par rapport à la carte plus haut, c'est que le froid ne débarque pas dans une sorte de totalité en se scindant. Cela ne va bien sur pas se passer comme le run le présente mais ça ne change pas l'amorce de changements présente.

 

Dès le lendemain on voir donc apparaitre cela dans la prévision :

image.png.a29060af36bee18ad27dfc6bc5ae0c06.png

 

La langue froide nous touche en étant moins franche et surtout la zone la plus froide est en retrait pour arriver dans un second temps. A ce niveau et dans cette zone, on est proche de la prévision actuelle.

 

image.png.abc59979ba796a427420bd80b227e417.png

 

Les conséquences sont importantes car le froid ne va pas seulement débarquer comme la première carte directement sur la France par l'Alsace mais il va pousser plus haut dans sa seconde arrivée pour passer sur la Grande Bretagne  = Décalage au nord au moment de l’interaction avec l'activité atlantique et redoux plus conséquent.

 

On a ici l'exemple d'un indice étant apparu et s'étant confirmé mais nous ne somme pas des devins car parfois des indices apparaissent pour mieux disparaitre aussi rapidement. Exemple sur Gem ( on va croire que je m'acharne dessus, mais il le mérite non ? xD )

 

image.png.9036bff849b5e311e8963ac2ef541797.png

 

Après avoir lui aussi évolué sur cette arrivée de la zone froide en 2 temps, il a évoqué la possibilité que cette seconde zone froide se ferait emporter par le nord à la faveur d'un As mourant. Ce qui ne s'est pas confirmé du tout.

 

Voilà pour ne pas faire trop long, j'ai concentré l'explication sur la zone froide et son parcours entre la Russie et chez nous. Il y a eu d'autres évolutions sur lesquelles on pourrait faire la même démonstration ( Décalage temporel avec un froid arrivant plus tard, sur ce point évoqué par Cep, il avait raison par rapport à Gfs, pour le retrouver on peut comparer Les runs du 20 Février 0h à une échéance 168H )

On pourrait faire de même pour L'As et son évolution ainsi que la dépression atlantique qui a changé de forme, de position ... L'idée est donc de chercher le changement et d'imaginer ses conséquences. Parfois on trouve des indices, qui se confirment ou non, qui sont importants ou non, cela va dépendre, mais je trouve ce travail intéressant pour tenter d'anticiper les évolutions inéluctables des modélisations.

 

Ps : j'ai mis quelques emot dans le post pour paraitre moins sec, j'espère que ça fonctionne car ce n'est jamais le but de l'être :)

  • J'aime 7
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...