Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sastrugis

Du 12 mars au 18 mars 2018, prévisions météo semaine 11

Recommended Posts

Posted

Location : Malmedy ( Province de Liége ) 342m

On note une certaine tendance à dorsale en direction de la scandinavie illustrer par le CEP à +192h .

Je pense que l'hiver n'a pas dit son dernier mot surtout quand je vois l'ensemble cep après +240h.

 

 

ECM0-192 (1).gif

  • J'aime 4
  • Surprise 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, momo4850 a dit :

On note une certaine tendance à dorsale en direction de la scandinavie illustrer par le CEP à +192h .

Je pense que l'hiver n'a pas dit son dernier mot surtout quand je vois l'ensemble cep après +240h.

Tout à fait

Et je pense que l'apport d'air froid de l'ensemble de Fennoscandie, (s'il devait se rapprocher de l’Europe de l'ouest) serait autrement plus massif que précédemment

C'est habituellement dans cette période où le froid peut être le plus violent (là haut)

Cette formation de hg est commune entre gfs et cep...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau
il y a 20 minutes, momo4850 a dit :

On note une certaine tendance à dorsale en direction de la scandinavie illustrer par le CEP à +192h .

Je pense que l'hiver n'a pas dit son dernier mot surtout quand je vois l'ensemble cep après +240h.

 

 

ECM0-192 (1).gif

 

Oui sur GEM aussi d'ailleurs, on en est pas loin...

En attendant ça va continuer à être bien dépressionnaire. Les belles journées printanières, c'est pas encore pour tout de suite!:P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)

La récurrence en météorologie, ça existe. Donc on va observer ce qu'il va se passer dans les prochains runs en Scandinavie.

On le voit sur les runs depuis quelques temps et encore plus précisément ce soir. Sur la dernière vague de froid, c’est le cep qui avait entrevu la chose en premier même si c'est GFS qui l'a mieux géré au final.

On voit sur le dernier GFS,  avec l'apparition d'une bulle chaude sur la Scandinavie, (bulle verte) créant un AS. Cela est dû aux remontées chaudes sur l'europe centrale à lavant du vaste système dépressionnaire sur l'atlantique.

gfs-0-192.png?12

JMA et GEM ne voient pas d'isolement à 192 heures même si on constate une hausse du champs de pression en Scandinavie, contrairement à GFS, Icon et le cep

Pour le cep, ca serait un nouveau déferlement d'air sibérien sur la France.

ECM1-192.GIF?09-0

Quand à Icon, il est très menaçant:

icon-0-180.png?09-12

Si ce scénario se réalisait, ça serait exceptionnel car avoir un Moscou-Paris est rare mais avoir 2 Moscou-Paris dans la même saison seraient exceptionnel.

Edited by Virgile
  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 8 heures, FREDLEVERT a dit :

 

Dans l’éventualité d'une jonction entre l'anticyclone Scandinave et la dorsale AA , on aurait pas un temps bien plus sec et assez chaud pour la saison ?

 

C'est une possibilité fred mais qui ne fait pour l'heure pas l'unanimité, par ailleurs et c'est ce que je précisais dans mon post, "faut-il encore que la dorsale Atlantique soit bien placée", c'est a dire sur notre pomme, la tendance étant plutôt a la régénérescence des basses pressions toujours plus ou moins au même endroit  a  l'ouest immédiat du pays, cette possibilité d'anticyclone européen est pour l'heure a oublier...

Nous sommes installés dans une récurrence qui devrait durer encore quelques temps, et qui pourrait même devenir pire encore par le biais du thermomètre si "l'évasion" des hautes-pressions par le nord se confirmait avec une AO toujours au sous-sol sur la durée et une NAO qui ne décolle pas.

naefs-0-0-228.png?12

5aa2decb35c40_Capturedcran2018-03-0920_20_45.png.6bccc6c38e4a0ff2b63f54d46960460d.png       5aa2decbad1a9_Capturedcran2018-03-0920_20_34.png.48c6f640c2866f5f48e711897a6470f6.png

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St André de Cubzac (33)
il y a 28 minutes, Virgile a dit :

La récurrence en météorologie, ça existe. Donc on va observer ce qu'il va se passer dans les prochains runs en Scandinavie.

On le voit sur les runs depuis quelques temps et encore plus précisément ce soir. Sur la dernière vague de froid, c’est le cep qui avait entrevu la chose en premier même si c'est GFS qui l'a mieux géré au final.

On voit sur le dernier GFS,  avec l'apparition d'une bulle chaude sur la Scandinavie, (bulle verte) créant un AS. Cela est dû aux remontées chaudes sur l'europe centrale à lavant du vaste système dépressionnaire sur l'atlantique.

 

JMA et GEM ne voient pas d'isolement à 192 heures même si on constate une hausse du champs de pression en Scandinavie, contrairement à GFS, Icon et le cep

Pour le cep, ca serait un nouveau déferlement d'air sibérien sur la France.

 

Quand à Icon, il est très menaçant:

 

Si ce scénario se réalisait, ça serait exceptionnel car avoir un Moscou-Paris est rare mais avoir 2 Moscou-Paris dans la même saison seraient exceptionnel.

 

Assez étonné de voir de telles cartes aussi tardivement dans la saison. Le CEP suit ce qui note le potentiel de cette affaire.

D'habitude, les coups de froid passé la mi mars sont le signe de GA avec flux de nord dynamique, et là voir un Moscou Paris après un 15 mars, je n'ai pas le souvenir d'avoir vu cela depuis que je suis sur le site en 2004 (ma mémoire n'est pas infaillible non plus xD).

 

Les températures à 850 hPa vers la mer Baltique sont assez impressionnantes quand même.

Les forumers ne vont pas tarder à se réveiller si ca se confirme demain matin... xD

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Une telle situation après un 15 mars, ça doit etre exceptionnel. Au niveau des températures au sol, avec un soleil de fin septembre: de bonnes gelées matinale mais guere plus de 4 a 7 ° sur une moitié nord l'apres midi  et environ 8 à 10 ° sur une moitié sud. 

Edited by swimmer
  • J'aime 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth

Pour le moment ça reste ultra isolé cela-dit

image.png.9e4d617c99390dae212b65a462a898f1.png

Mais les indices vont vers une dernière décade assez fraiche.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
il y a 4 minutes, swimmer a dit :

Bonsoir

Une telle situation après un 15 mars, ça doit etre exceptionnel. Au niveau des températures au sol, avec un soleil de fin septembre: de bonnes gelées matinale mais guere plus de 4 a 7 ° sur une moitié nord l'apres midi  et environ 8 à 10 ° sur une moitié sud. 

France_2018030912_t2m_210.png

France_2018030912_t2m_216.png

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un contexte où une branche du jet continuerait à circuler particulièrement bas en latitude, on remarque quelques éléments communs sur nos modèles depuis plusieurs runs pour jeudi-vendredi prochain:

- la plongée plus franche du talweg Atlantique en direction du sud de l'Espagne

- et, par voie de conséquence, une remontée douce en direction de la Scandinavie en aval du talweg

L'ensembliste NAEFS met bien en évidence cette tendance.

naefsnh-0-0-150.png?12

 

Quant aux implications de ce schéma, les modèles divergent avec d'un côté un déterministe Européen qui envisage la mise en place rapide d'un blocage Scandinave avec descente glaciale associée déferlant rapidement jusqu'à nous (suivi par quelques scénarios isolés) et à l'autre bout des scénarios majoritaires type GFS envisageant une circulation d'ouest en bout de course et s’essoufflant sur la France à la limite de l'influence de l'isolement Scandinave qui enverrait un flux continental sur l'Europe du Nord, de l'Est voire centrale.

On remarque au fil des derniers runs que l'isolement est revu à la hausse ainsi que la circulation méridienne, il est envisageable, que les ensembles réagissent davantage à cette nouvelle donne dans les prochaines sorties. 

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
il y a 1 minute, kéké a dit :

Pour le moment ça reste ultra isolé cela-dit

image.png.9e4d617c99390dae212b65a462a898f1.png

Mais les indices vont vers une dernière décade assez fraiche.

C'est vrai que c'est très isolé mais je me méfie des ensemblistes comme de la peste maintenant. Quand il y a eu la fin de la vague de froid, notre déterministe pendant des jours et des jours était toujours dans les courbes les + hautes du diagramme  et on se rassurait que le redoux était trop rapide. On connait la suite.

  • J'aime 2
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Diemeringen 67 (237m)
Il y a 13 heures, Virgile a dit :

France_2018030912_t2m_210.png

France_2018030912_t2m_216.png

 

Après le 15 mars, je crois bien en effet. En mars 2010, on avait connu (pour le NE au moins) une situation similaire mais c'était pendant la seconde semaine de mars donc avant le 15 mars.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, memen67 a dit :

 

Après le 15 mars, je crois bien en effet. En mars 2010, on avait connu (pour le NE au moins) une situation similaire mais c'était pendant la seconde semaine de mars donc avant le 15 mars.

C'est à dire ? Quelle était la situation ? Et donc quelle pourrait être après le 15 mars ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Diemeringen 67 (237m)

http://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07190/mars/2010/strasbourg-entzheim.html

 

Simple approbation de l'affirmation émise par swimmer plus haut.

Je n'étais pas sûr des dates de cette fraîcheur en mars 2010, en particulier si elle avait eu lieu au-delà du 15 mars, ce qui n'est pas le cas.;)

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le moment, voici ce que donnent les 3 déterministes "majeurs" disponibles sur le LT (CEP, GFS et GEM) : la fraîcheur s'imposerait pour CEP et GFS alors que pour GEM le flux continental serait reporté plus au nord en raison du décalage de l'AS vers le NE  et de la remontée du système dépressionnaire.

 

image.png.a5365343c559709caab2bf92140d8e82.png

 

Edited by sastrugis
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir à la prévision spectaculaire du 00Z de GFS, il est quand même curieux d'imaginer quelle mouche a pu piquer le modèle américain pour sortir sur un run un déterministe complètement décroché de son ensemble ? Le 06Z a remis les pendules à l'heure. Dommage, cela ouvrait sur une semaine suivante bien intéressante (pour les hivernophiles) ! Mais après tout, cela peut peut-être réapparaître puisque hier dans son 12Z d'hier ENCEP avait envisagé un effondrement pour la fin du topic en cours...

Donc, pas de conclusions définitives car :

1) ça bouge beaucoup avec de bons potentiels comme peuvent nous en réserver certaines fins d'hivers

2) le run de contrôle conserve une tendance froide (surtout à 850 hPa)

3) c'est encore du LT (et concerne même plus le prochain topic pas encore ouvert ;))

 

image.png.85dcdee323176686c1f9eab4ebde7b2e.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite de l'évolution sur l'extrême fin de ce topic (vision GFS pour dimanche en 8) : à l'échelle hémisphérique, on voit que la langue très froide  venant de Sibérie et qui allait lécher la Russie occidentale dans le 06Z se résorbe en partie  dans le 12Z (avec un violet qui vire au bleu). Cela veut dire que pour la France la proximité relative de l'air froid s'éloigne, sur ce run en tous cas !

 

image.png.3556af66546a3b464685369f04d2ff07.png

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth
il y a 58 minutes, sastrugis a dit :

Suite de l'évolution sur l'extrême fin de ce topic (vision GFS pour dimanche en 8) : à l'échelle hémisphérique, on voit que la langue très froide  venant de Sibérie et qui allait lécher la Russie occidentale dans le 06Z se résorbe en partie  dans le 12Z (avec un violet qui vire au bleu). Cela veut dire que pour la France la proximité relative de l'air froid s'éloigne, sur ce run en tous cas !

 

image.png.3556af66546a3b464685369f04d2ff07.png

 

Oui en revanche les signaux d'une dernière décade avec un passage hivernal est toujours d'actualité, même si il est vrai que la première tentative semble échouer avec un AS trop faiblard (il faut dire qu'en cette saison difficile d'avoir un AS assez puissant)

Finalement l'option entreprise par GFS, à savoir une situation AA haut perché (voire un GA) et décrochage nordique est la plus crédible pour une fin Mars, on en reparlera dans le topic suivant...

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

C'est le foutoir sur les modèles et même à moyen terme et la prévision devient très difficile après j+5. 

Il y a différentes fenêtres pour un isolement des HP aux hautes latitudes qui peuvent entrainer un blocage nordique.

Tout d'abord, le vortex polaire se retrouverait de l'autre coté de l'hémisphère libérant nos zones entre l'islande et la Scandinavie.

gfsnh-0-132.png?12

Le jet stream et donc le flux zonal serait très peu puissant et encore très sud, favorisant là aussi des latitudes nord très libérées.

gfs-5-174.png?12

Les dorsales ou pulsions chaudes anticycloniques peuvent donc remonter facilement à l'avant des dépressions dans les très hautes latitudes provoquant parfois un isolement des bulles chaudes et donc un blocage parfois sur la Scandinavie ou alors sur l'Islande et même parfois sur les 2 zones en même temps.

A 144 heures sur Ukmo:

UN144-21.GIF?10-18

On ne voit pas de remontée chaude et de blocage sur la Scandinavie et juste une dorsale qui remonte vers l'Islande-Groenland.

Sur le Cep :

ECH1-144.GIF?10-0

Il y a la même dorsale vers l'Islande mais aussi un blocage sur la mer du Norvège qui n'existe pas chez l'anglais. Grosses différences donc sur ses remontées chaudes en altitude.

Chez JMA et chez GFS mais  bien tard, ce sont les dorsales au sud du Groenland qui font le travail pour avoir un flux méridien sur notre pays, ce qui serait plus courant à cette époque avec les fameuses giboulées.

J192-21.GIF?10-12

Comme le dit kéké, on peut s'attendre un moment un autre une deuxième partie de Mars au moins fraiche un moment ou un autre. Les premières chaleurs  ne sont pas du tout d'actualité et il va falloir attendre encore bien longtemps pour que les 20 degrés débarquent sur la moitié nord du pays.

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bouffémont (95) Val d'Oise 

Avec un potentiel de neige en plaine?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
il y a 13 minutes, patric95 a dit :

Avec un potentiel de neige en plaine?

Si ce sont des giboulées, oui et c'est fréquent en cette période.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui la prévisibilité devient faible en fin d'échéance et début de la suivante avec cette circulation à nouveau très méridienne qui semble se mettre en place.

L'isolement Scandinave est vu ample par de plus en plus de projections et le décrochage continental associé est par voie de conséquence lui aussi vu massif par de plus en plus de modèles.

Resterons-nous majoritairement en marge de l'influence continental ou pas? Difficile à dire pour le moment?

La suite sera en grande partie dépendante de la circulation d'ouest sous isolement: capacité à envoyer de nouvelles pulsions en mesure de renforcer le blocage naissant ou à nous envoyer des effluves océaniques en bout de course?

Quoi qu'il en soit,  tout le monde a remarqué qu'il y a un potentiel hivernal tardif particulièrement intense pour la saison dont "l'atterrissage" jusque sur la France reste aléatoire.

L'aspect durable de la circulation méridienne envisagée sur notre quadrant milite malgré tout en faveur de conditions hivernales nordiques ou continentales tardives fraîches ou froides à un moment donné (fin de topic ou topic suivant).

Edited by lame2
  • J'aime 8
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la fin de semaine, différence très remarquable ce matin entre les déterministes de CEP et GFS !

Il faut dire que , comme c'était probable et signalé hier, GFS pouvait à nouveau produire un scénario très bas dans son ensemble...

Et ce scénario se poursuivrait sur le topic suivant... avant de possiblement disparaître au run suivant !

Donc, pour le moment, grande incertitude (assez commune au printemps où les forces en présence sont très contrastées)

 

image.png.f80ab2d1c55171e9859ed7089b9b7bbd.png

 

Diagramme GEFS

 

L e déterministe de CEP est au milieu de ses scénarios pour la fin de semaine (18 mars) :

Diagramme ECMWF/CEP

Edited by sastrugis

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, sastrugis a dit :

Pour la fin de semaine, différence très remarquable ce matin entre les déterministes de CEP et GFS !

Il faut dire que , comme c'était probable et signalé hier, GFS pouvait à nouveau produire un scénario très bas dans son ensemble...

Et ce scénario se poursuivrait sur le topic suivant... avant de possiblement disparaître au run suivant !

Donc, pour le moment, grande incertitude (assez commune au printemps où les forces en présence sont très contrastées)

 

image.png.f80ab2d1c55171e9859ed7089b9b7bbd.png

 

Diagramme GEFS

 

L e déterministe de CEP est lieu au milieu de ses scénarios pour la fin de semaine (18 mars) :

Diagramme ECMWF/CEP

 

Quand tu parles de grosse incertitude, quels scénarios plausibles au conditionnel envisagerais-tu ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Oloxondre a dit :

 

Quand tu parles de grosse incertitude, quels scénarios plausibles au conditionnel envisagerais-tu ? 

 

Au vu des ensembles, on voit que le déterministe GFS 00Z est très minoritaire... mais comme je le disais hier, la récurrence de sorties "froides" ne peut éliminer ce scénario... On remarquera de plus que depuis le 12Z, GFS confirme cette plongée et la rapproche dans le temps (d'habitude c'est plutôt le contraire). A voir bien évidemment avec les différents cas de synoptiques proposés. Donc c'est pourquoi je dis "grande incertitude" !

 

EDIT : pour confirmer cette dynamique incertaine, voici la sortie du GFS 06Z (à droite) qui nous renvoie à un schéma proche du CEP 00Z (en dessous), loin de l'écoulement Moscou-Bruxelles (à gauche).  Mais qu'en sera-t-il au prochain run ???!!!

 

image.png.df96c555de803b827a4436c881c3551c.png

Edited by sastrugis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...