gugo

Du 19 mars au 25 mars 2018, prévisions météo semaine 12

Messages recommandés

Bonjour,

 

 Notre semaine semble aller dans la continuité de la précédente avec un temps relativement mou, plus où moins perturbé selon le placement des centres d'actions et des températures au sol proche des normales selon le flux, légèrement au dessus.

 

 On retrouve un graphique très plat de printemps:

 

graphe_ens3_rfw0.gif

 

 

  L'ensCEP représente bien la situation avec un AA gonflant avec l'arrivée progressive des mois estivaux, avec cependant une relative activité dépressionnaire qui vient se faire attaquer par des HPs :

 

EDM1-240_bre8.GIF

 

 

Le temps dépendra clairement du placement des bulles d'anomalies anticycloniques sur le nord atlantique, celle-ci déplaceront les perturbations plus ou moins sur la France :

 

gens_panel_zax3.png

 

 

Gugo

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le CEP de ce matin nous rejoue l'évolution rétrograde AS assez faible (mise en place sur le WE précédent) => AI transitoire (en début de topic) => dorsale Atlantique.

ECM1-120.GIF?12-12

ECM1-192.GIF?12-12

ECM1-240.GIF?12-12

A noter que dans les grandes lignes, il est plutôt suivi par la moyenne de son ensembliste.

 

GFS Det ne voit pas ou peu l'évolution d'Est en Ouest sur les placements des centres d'action. Le blocage en AS durerait plus selon lui, permettant une coulée froide plus franche initialement, mais la coulée froide perdrait rapidement en intensité avec une alimentation Sud Est assez douce, et une activité dépressionnaire sur le Nord Atlantique suffisante pour repousser le blocage une fois celui-ci affaibli:

gfs-0-168.png

gfs-0-192.png

gfs-0-216.png

 

La moyenne GEFS me semble plutôt entre les deux scenarios, avec en plus l'option d'une possible dorsale atlantique faisant la jonction avec le bord Ouest de l'AS.

 

Ce n'est du coup pas calé, mais le début de topic me semble présenter un potentiel intéressant, car si ces scenarios sont plutôt différents, ils présentent des possibilités différentes de retrouver un temps frai, au moins temporairement.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

GFS 00z persiste dans sa version déterministe à envisager l'AS et le décrochage d'anomalies basses se dirigeant sur la France.

 

Les contrastes en ce mois de mars sont, d'une part typiques de tout mois de mars, mais d'autre part quand même franchement marqués en cette année 2018.

On a connu et pourrions alors connaître :

- le froid des 1er et (selon régions) 2 mars

 

-puis la douceur du week-end qui vient de s'écouler

 

-avant la possibilité d'un temps largement sous les normes dans la période du topic...

 

-avant, peut-être, le retour très hypothétique de l'AA sur le pays qui redonnerait alors de la douceur en fin de période du topic pour le week-end suivant...

 

Les évolutions cycliques se font et se feraient alors selon des périodes de 8 à 10 jours à peine.

 

Pour reparler du début de semaine, UKMO et GEM, sans être franchement hivernaux, laissent attendre des conflits potentiels entre air océanique et approvisionnement continental (qui seraient évidemment plutôt à l'est de notre pays s'ils devaient bien se mettre en place).

 

GFS Det est plus extrême mais, sauf erreur de ma part, il paraît stable depuis hier. Les sensations seraient plus hivernales.   (EDIT 12h40 : Regardé rapidement, l'ENS 6z le fait suivre par 2 à 3 projections)

 

ECMWF a été commenté par Iconoclast.

 

De toutes ces hypothèses, encore divergentes, on peut retenir comme possibles des options par endroit franchement hivernales, avec une bonne vieille épaisseur 528 dam éventuellement au-dessus de nos têtes, et des contrastes marqués temporellement et géographiquement.

 

Aussi, au petit jour, sur un malentendu, dans la grisaille et une possible bise rafraîchissante, il ne serait pas inenvisageable de se réveiller aux côtés d'une ravissante couche de neige... alors même que la saison printanière  aurait pu nous faire oublier, par l'ambiance enivrante des  18°C déjà savourés et sous  le "sunlight" festif des premières foudres de samedi dernier,  la piquante ivresse des vents de Nord-Est et des crissements entraînants des semelles s'enfonçant dans le neige.

Modifié par Loon
  • J'aime 17
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, Canada Goose a dit :

DYFSQlVUMAA3OTP.jpg

 

Grosse coulée froide depuis l'URSS, en passant par la Tchécoslovaquie et jusqu'en Allemagne de l'est, pardi!

  • Haha 20

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, NL#5xHz a dit :

Grosse coulée froide depuis l'URSS, en passant par la Tchécoslovaquie et jusqu'en Allemagne de l'est, pardi!

 

Va falloir mettre à jour les vieux livres de géo... xD

  • J'aime 1
  • Haha 30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Plus nous avançons dans le temps, et plus le potentiel d'un retour de conditions hivernales se précisent pour le début de semaine (topic)...

En tout cas GFS et CEP se rejoignent globalement, sur une synoptique froide au moins pendant 3/4 jours sur une bonne partie du pays (même si l’échéance est encore lointaine) ...

Le paramètre "neige" reste encore à affiner...9_9

ECMWF Lundi 19 GP.GIF

gfs-lundi GP.png

ECM lundi850.GIF

gfs temp 850.png

Modifié par atravido
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour, 

 

  Il va peut être falloir que les hivernophiles  qui hibernent se réveillent :P.

 

 On  a tout d'abord Ukmo  où on a avec un drain froid intense en plein sur la France. Attention ce drain débordé sur l'atlantique et sur la manche ce genre de drain très intense et concentré favoriserait  clairement des potentiels  neigeux type debut février à l'ouest :

 

UW144-21.GIF?13-06

 

GFS  lui voit le drain aller surtout sur la manche  favorisant du froid surtout au nord de la France et de la neige sur les côtés de la Manche.

 Ensuite le drain descendrait par la Bretagne et le golf de Gascogne favorisant des possibilités neigeuses sur une bonne moitié ouest avec un creusement en méditerranée:

 

tempresult_uxt2.gif

 

  CEP est du même acabit  que  GFS mais avec une pulsion anticyclonique bien plus présente donnant  un temps sec  avec flux frais NNE  des le milieu de topic après  le passage de l'anomalie :

tempresult_etl8.gif

 

GEM  lui  dans le même style des deux précédents mais avec une pulsion anticyclonique très a l'ouest virant à l'AG  favorisant un fort polaire maritime avec un blocage qui se mettrait en place :

 

tempresult_cqc7.gif

 

 

GEFS  chute run  après runotre et montre l'étendu du potentiel:

 

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

 

Il faudra surveiller dans un premier temps le comportement du drain. Puis dans un second temps le comportement de la dorsale  atlantique. Mais le début de semaine s'annonce hivernal!

 

Gugo

 

Modifié par gugo
  • J'aime 4
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, gugo a dit :

des le milieu de tropical après  le passage de l'anomalie :

et voila... on peut prévoir un retour de la grande douceur  grâce à Gugo ! ¬¬ (c'est un sorcier, souvenez-vous, la dernière fois qu'il avait prononcé le mot "tropical" tous les modèles avaient basculés dans la grande douceur)

 

C'est vrai Gugo que le potentiel neigeux est important, plus qu'il y a deux semaines lors de la vague de froid sèche courte et intense.

On note que nous avons une belle récurrence, d'ailleurs les Grands Bretons devraient encore tirer une grande partie de la pelote neigeuse sur eux , les côtes de la Manche en 2ème position et plus si affinités car le flux s'annonce mou et humide, avec des poches d'humidité venues de la Manche dans un air bien froid. (moins de dynamisme qu'il y a deux semaines, moins de vent, plus d'humidité sur la moitié nord)

 

Cependant, comme tu le précise bien Gugo, CEP est plus sec sur la France avec un contournement de l'humidité par GB>Bretagne (goutte froide centrée sur l'ouest)

 

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, NL#5xHz a dit :

 

Grosse coulée froide depuis l'URSS, en passant par la Tchécoslovaquie et jusqu'en Allemagne de l'est, pardi!

 

Merci @NL#5xHzde nous rappeler avec humour notre histoire pas si ancienne que cela !

Quand la météo rejoint la géopolitique, cela donne de curieux parallèles : à l'époque on parlait  encore de "Guerre froide" alors qu'aujourd'hui le concept évolue vers des conflits de "frontières chaudes".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'après le GEFS, il est intéressant de constater qu'à l'Est les "choses" sont apparemment bien calées maintenant alors qu'il y a quelques jours les scénarios froids étaient contrebalancés par de nombreux scénarios plus doux. Sur ces deux exemples pris en Pologne et en Allemagne il n'y a plus guère de doute sur l'installation du froid à tous les étages. La T850 présente un tube principal net dans des valeurs autour de -8° à -10°C et la tendance de la T500 est également très remarquable sur toute la durée du topic.

La question est de savoir si cet air froid dans la masse est susceptible de continuer son parcours vers l'ouest, avec toutes les conséquences possibles expliquées plus haut...

 

blob.png.0b7c661907345df6a2299e388e09e666.png

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a une heure, gugo a dit :

 On  a tout d'abord Ukmo  où on a avec un drain froid intense en plein sur la France.

 

 

Un drain froid en altitude, favorable à abaisser la LPN, mais mi-mars, il faut bien vérifier au sol car le soleil frappe comme une mi-septembre.

L'élément favorable pour ceux qui aiment se croire en février est la mer du Nord qui est en anomalie froide.

 

Sur GFS, c'est surtout une vague de sensations hivernales (sous les nuages), mais on est loin du "bleu foncé".

18031912_1300.gif

18032018_1300.gif

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le GFS 6heures bien plus froid pour la France à partir de dimanche....

 

je comprend les remarques de certains, mais attention il y a deux semaines c'était pas bien chaud l'après midi n'est ce pas ( le froid basse couche avait bien débordé par rapport aux masses froides d'altitude), ne sous estimons pas l'arrivée de ce nouveau coup....

 

je ne remarque pas trop de migration trop à l'ouest pour ce blocage, donc il me semble que l'on démarre quelque chose de bien froid.

 

ok soleil de septembre, mais c'est ce sera du bon froid continental!  Pour la suite, les anomalies basses sont très présentes sur le continent européens...et il y a quelque ouverture pour un blocage atlantique ensuite.

 

Thomas

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Hendrix a dit :

ok soleil de septembre, mais c'est ce sera du bon froid continental! 

 

Eh oui, on voit bien l'inertie thermique du système Terre-Océan-Atmosphère quand on compare les données astronomiques aux données météorologiques et climatiques : pas facile d'imaginer quand on regarde les projections sur ce topic qu'à l'équinoxe de printemps (vers 20 mars) la hauteur du soleil et la durée du jour sont équivalentes à celles de l'équinoxe d'automne (vers 20 septembre) !

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous ne sommes plus très loin du money time concernant l'appréhension de la situation de la toute fin de semaine et le début de la suivante.

Et le signal que GFS envoie dans son run 6z est sans doute  important à prendre en compte car il reprend le "scénario extrême" d'un déferlement continental arrivant directement sur la France.

Ce scénario était en perte de vitesse sur les dernières sorties et il reprend davantage de vigueur sur ce coup là.

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le début de semaine de ce topic se cale lentement (et espérons-le sûrement pour les hivernophiles !) pour GFS : on assiste à des ajustements de position et d'intensité de la GF venant de l'est d'un run à l'autre. Le 06Z reproduit à peu de choses près son 18Z d'hier avec un coeur froid recentré sur le pays alors qu'il avait migré vers la GB dans son 00Z. Que dira le 12Z ?

Pour le moment rien n'est donc établi dans le marbre sur les conditions sur la France mais le potentiel froid est bien présent, avec des variantes latitudinales et longitudinales au gré de la trajectoire et de la vitesse de déplacement/stagnation de cet air froid tardif.

Une chose est presque sûre maintenant, c'est que nous n'aurons pas de conditions printanières pour l'entrée dans la saison du même nom du calendrier. Après, comme cela a été rappelé, vu la hauteur du soleil et la durée du jour, les conditions hivernales seraient vraiment très sensibles si la couverture nuageuse se fait bien présente dans la journée car sinon ça chauffe vite le sol et les BC ! 

 

 

blob.png.67e8481e497652420ecd6c66b9bbf460.png

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je pensais que l'hiver était terminé mais la j'ai jamais vu ça, sans parler du week-end qui arrive, si ça continue comme ça on va se retrouver avec un AA-AS en avril xD ( hors topic donc peu probable mais ça reste remarquable)

 

gfs-0-384.png?6

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 22 minutes, Kam93 a dit :

Bonjour,

 

Je pensais que l'hiver était terminé mais la j'ai jamais vu ça, sans parler du week-end qui arrive, si ça continue comme ça on va se retrouver avec un AA-AS en avril xD ( hors topic donc peu probable mais ça reste remarquable)

 

gfs-0-384.png?6

 

 

Cependant, historiquement les vagues de froid tardives ont toujours existé... on peut citer la vague de froid sec en avril 2003 avec ses gelées dévastatrices (-7°C à Clermont-Ferrand le 8 avril) ou le coup de froid neigeux d'avril 2008 (plusieurs cm en banlieue parisienne). Là c'est encore mieux nous sommes mi-mars 9_9:D

 

et mars 2013 :

 

CFSR_1_2013032218_1.png

 

Modifié par anecdote
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, anecdote a dit :

 

 

Cependant, historiquement les vagues de froid tardives ont toujours existé... on peut citer la vague de froid sec en avril 2003 avec ses gelées dévastatrices (-7°C à Clermont-Ferrand le 8 avril) ou le coup de froid neigeux d'avril 2008 (plusieurs cm en banlieue parisienne). Là c'est encore mieux nous sommes mi-mars 9_9:D

 

et mars 2013 :

 

CFSR_1_2013032218_1.png

 

A part que ce ne serait pas une vague de froid sec mais bien humide...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 5 heures, lame2 a dit :

Nous ne sommes plus très loin du money time concernant l'appréhension de la situation de la toute fin de semaine et le début de la suivante.

Et le signal que GFS envoie dans son run 6z est sans doute  important à prendre en compte car il reprend le "scénario extrême" d'un déferlement continental arrivant directement sur la France.

Ce scénario était en perte de vitesse sur les dernières sorties et il reprend davantage de vigueur sur ce coup là.

Et UKMO confirme également ses runs antérieurs avec déferlement puissant en plein sur le pays. Le modèle Anglais reste très stable sur ce coup :

 

UW120-21_zkt4.GIF

 

GFS 12z reste également proche de son run matinal alors que GEM et ICON campent sur un scénario où l'advection froide se fait plus au nord.

Modifié par oliv92
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

On parle des coups de froid tardifs. J'étais encore Tourangeau en 1997 et je me souviens de ma surprise avec la neige du 8 mai au matin ! Avec tenue au sol et ambiance extraordinaire de "temps totalement hors saison". D'autant que l'on avait eu peu de temps avant une petite impression très estivale.

 

Tenez, j'ai trouvé ici Guillaume Séchet qui en parle :

Météo Paris : le temps du passé.

 

Avec une synoptique de la sorte : archive 8 mai 1997

(allez, c'est mon dernier "edit"... Mais pour cette journée, voyant la masse d'air à 850 hPa, de -4°C le 7 mai 1997 et de -2°C à 0°C le 8, et même si elle n'était pas chaude pour la saison, je me demande quelle devait être la tête des profils verticaux et l'intensité des chutes de neige pour recouvrir le sol de plusieurs cm de neige humide... Forte intensité, je crois...Il me semble que c'était tombé au petit matin et que je dormais encore... L'isothermie avait dû jouer à fond...)

 

Sinon, le GFS 12z enfonce le clou dans la lignée d'UKMO. C'est impressionnant !

Modifié par Loon
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

C'est embêtant de commenter un run au fil de sa sortie. Mais à 168h, ce que l'on ne peut pas deviner sur Ukmo jusqu'à 144h, c'est un creux dépressionnaire déboulant de l'Irlande qui, tel un demi de mêlée du XV de Trèfle lancé à pleine vitesse, semble opérer une scission possible du mastodonte anticyclonique et pourrait indiquer toute la palette possible des contrastes thermiques sur la France , des confrontations air continental vs air océanique... Ce serait un peu "Le tournoi des 6 Nations atmosphérique" en somme...

 

EDIT : exact Sastrugis. C'est une bonne question.

Modifié par Loon
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 15 minutes, Loon a dit :

Sinon, le GFS 12z enfonce le clou dans la lignée d'UKMO. C'est impressionnant !

 

La sortie des 12 Z est effectivement impressionnante : à gauche UKMO et à droite GFS (qui a bien changé depuis son 00Z mais est un petit moins "fort" que son 06Z)

 

blob.png.a14b6ff2703ecc9e77b63da7a43cac23.png

 

Si cela se confirme, il faudra essayer de comprendre comment, avec les petites modifications des conditions initiales ("perturbations" des ensemblistes),  on arrivait à avoir sur la quasi totalité des modèles des scénarios des ensemblistes très différents des déterministes (qui étaient totalement isolés)...

Franchement, il y a quelques jours, je ne croyais guère à ces déterministes "extrêmes" vu les ensembles et puis, et puis... on y est presque (à 144 h et 168h les modèles ne se "trompent" en général plus beaucoup), seuls les ajustements de dernières minutes risquent de faire des frustrations à l'échelle régionale pour ceux qui seront en limite de l'air froid si cela se décale un peu (on regretterait alors ce que l'on aurait pu avoir, comme d'habitude !)

Modifié par sastrugis
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

ICON 12z propose plutôt " un entre deux ", avec un scénario se situant globalement entre le duo GFS/UKMO et GEM, tout en étant assez proche du CEP 00z. A ce propos, la moyenne de l'européen, se situerait plutôt vers l'évolution soutenue par le modèle anglais et américain, avec un écoulement continental, se faisant assez franchement sur le pays, à terme. On peut y rajouter le petit NAVGEM 06z. 

 

GEM 12z voit un drain continental, beaucoup plus Nordique dans un premier temps, en affectant prioritairement les Îles-Britaniques, mais ce sera a priori, partie remise sur ce modèle, avec l'esquisse par la suite, d'une combo bien connue, entre une dépression centrée sur l'Italie (pompe à froid) et la mise en place d'un flux de Nord polaire, avec une dorsale solide sur le proche atlantique. Ce sera moins froid, près du sol avec cette synoptique compte tenu de la période et de l'orientation du flux général, mais nous serions très loin néanmoins de ranger les blousons et de sortir les shorts.

 

JMA 12z irait plutôt dans le sens de notre duo GFS / UKMO, sans certitudes.

 

L'évolution du Canadien, n'est pas à mettre à la poubelle, loin de là, mais je l'a trouve un " peu isolée " (je dis bien, un peu) tout de même, en tout cas ce jour et à l'heure actuelle. En attendant Arpège 12z et le père CEP 12z. Dans tous les cas, un " bon coup d'hiver " semble de plus en plus probable et je trouve que la mise en place de cette situation, n'est pas vraiment fragile et assez bien huilée pour se mettre en place, sans être autant au taqué (et le front dégoulinant de sueur, par crainte du flop) que durant les deux derniers épisodes de février...

 

A noter que selon l'atterrissage, l'emplacement et le transit du cuf-off continental, il est fort à parier que la situation puisse comporter / favoriser quelques conflits neigeux, à un moment ou à un autre. L'anticipation de cette future situation, se fait très sereinement pour ma part xD... j'observe, j'analyse, je fais autre chose (sans rester scotcher 10 h devant l'écran) et je ne me réveil plus la nuit à 04h30 pur le 00z de GFS et UKMO xD.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 7
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, sastrugis a dit :

 

Si cela se confirme, il faudra essayer de comprendre comment, avec les petites modifications des conditions initiales ("perturbations" des ensemblistes),  on arrivait à avoir sur la quasi totalité des modèles des scénarios des ensemblistes très différents des déterministes (qui étaient totalement isolés)...

 

 

Oui ce serait intéressant, cela dit je ne suis pas sur que l'on en tire grand-chose, les ensembles de l'américain et de l'européen n'avaient pas spécialement brillés il y'a 15 jours lors du coup de froid et un ralliement de "dernière minute" sur la brièveté de celui-ci alors que les déterministes faisaient depuis déjà un bon  moment le yoyo, et il en est de même sur ce qui se prépare pour la fin de cette semaine, a la différence que c'est sur l'amorce du refroidissement que les scénarios d'ensemble ont eu du retard a l'allumage.

Vu la similitude de ces deux évènements a presque 3 semaines d'écart on peut peut-être juste imaginer que c'est la synoptique en elle même qui nécessite une approche plutôt déterministe qu'ensembliste, avec comme signal précurseur la répétition des runs déterministes et non un glissement de la courbe moyenne des scénarios d'ensemble, voire le ralliement de quelques-uns.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.